Partagez
 

 new horizons to pursue (lundi, 18h30)

Aller en bas 
AuteurMessage
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 967
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
new horizons to pursue (lundi, 18h30) Empty
MessageSujet: new horizons to pursue (lundi, 18h30)   new horizons to pursue (lundi, 18h30) EmptyMar 14 Mai - 1:53


@icare
new horizons to pursue


Il aura fallu attendre que le palace se retrouve coupé en deux pour que Malcolm soit pris de l'envie d'aller faire un tour dans la salle des casiers. Il y a jamais foutu les pieds parce qu'il trouvait pas utile de s'y rendre en dehors du signal que William leur donne lorsqu'un casier s'est ouvert, et parce que de toute façon il a toujours obtenu les indices par quelqu'un sans avoir eu besoin de se déplacer. Mais il se dit qu'il devrait peut-être raisonner dans l'autre sens et aller chercher lui-même l'indice au lieu d'attendre que l'indice vienne à lui. Il se rappelle que les indices sont toujours apparus en début de semaine jusqu'ici, soit le lundi, soit le mardi, soit le mercredi. S'il choisit bien son moment il pourra peut-être assister à l'ouverture d'un casier et intercepter un indice en exclusivité avant tous les autres, ça doit être possible avec un peu de chance. Bon la chance et lui ça fait deux en général mais c'est un jour qu'il sent bien Malcolm, y'a comme un truc dans l'atmosphère du palace qui le laisse penser qu'il devrait tenter sa chance aujourd'hui et pas demain. C'est peut-être l'arrivée imminente d'un indice qu'il sent, bah, ça ne coûte rien de le croire. Il traverse donc la passerelle d'un pas tranquille en fin d'après-midi et pénètre dans ladite salle qu'il imaginait, il faut bien le dire, pas du tout comme ça. Malcolm il s'attendait à une pièce beaucoup moins accueillante avec du papier moisi qui se décolle des murs et des casiers en métal rouillés. Il avance à l'intérieur en scrutant tout autour de lui des fois qu'un casier s'ouvrirait subitement en détectant sa présence, et en tournant sur lui-même il finit par capter la présence d'@icare dans l'encadrement de la porte. « Je t'ai pas entendu entrer mec, t'as dû me trouver bien con à tourner en rond. » Au sens propre comme au sens figuré d'ailleurs. Il sourit au suisse et revient vers l'entrée de la pièce pour se planter à côté de lui. « On sera pas trop de deux pour garder un œil sur tous ces casiers. » il ajoute en se marrant. C'est le projet de Malcolm mais peut-être pas celui de Icare, il a peut-être une autre raison de venir ici que celle-là même s'il voit pas vraiment laquelle. « Il parait que t'as fait la paix avec William ? » il lui demande sans se fatiguer à effectuer de transition pour amener le sujet, à force ses camarades doivent un peu avoir l'habitude. « Pouvoir profiter du confort de la loveroom pendant qu'on se casse le dos sur des banquettes ça efface la trahison de la prod ou pas ? » Malcolm il exagère, les banquettes sont quand même pas si inconfortables que ça, sur le moment il veut surtout souligner le contraste parce que son camarade fait forcément un peu office de privilégié cette semaine. Il trouve pas ça rageant, au contraire c'est plutôt cool pour Icare et pour Kenza et puis surtout il oublie pas qu'ils y ont laissé quelques plumes dans cette histoire. Le coup de balancer des extraits de la loveroom en plein prime c'était salaud de la part de production, ça les a placé comme cibles directes d'éventuels jugements et remarques et ça ils le savaient très bien. Malcolm il a automatiquement apparenté ça à une trahison mais peut-être qu'Icare le voit pas comme ça lui, ou que c'est pas le terme qu'il emploierait. « J'pense que le vrai privilège là-dedans c'est surtout de rester en contact avec Kenza et de pouvoir contourner cette histoire de groupes non ? » Il suppose que ça a plus d'importance pour Icare que de conserver son accès à la loveroom elle-même car ça semble être le genre de mec qui privilégie l'humain sur le matériel et donc l'affect sur le confort. D'ailleurs à tous les coups il s'est mangé des problèmes de conscience en profitant d'une belle chambre alors qu'eux doivent se démerder pour se trouver un coin où pioncer cette semaine. Mais Malcolm s'il lui parle de ça c'est pas du tout pour qu'il se sente coupable et injustement favorisé par rapport à eux, c'est tranquille en ce qui le concerne.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 675
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
new horizons to pursue (lundi, 18h30) Empty
MessageSujet: Re: new horizons to pursue (lundi, 18h30)   new horizons to pursue (lundi, 18h30) EmptyMar 14 Mai - 9:11

Ca me rend un peu dingue de me dire que j'ai pas accès à certaines zones du palace. Et la proximité de mon groupe n'y change rien. J'ai l'impression d'être pris dans un vortex d'excitation que j'arrive pas à contrôler. J'ai envie d'aller dehors, de me balader dans le jardin, d'aller à la salle de sport, d'aller chiller dans le hammam, bref de faire tous les trucs auxquels on n'a pas accès de notre côté. Et plus j'y pense plus ça me rend triso. D'ailleurs tout à l'heure j'ai un peu pété ma durite en rangeant toute la bouffe du salon de dégustation, parce que ça aussi ça me rend dingue, d'être H24 projeté face à du sucre. Je me connais et je sais qu'une fois que je tombe dans les tréfonds de la gloutonnerie je suis capable de m'enfiler l'assiette de cornes de gazelle, et là c'est le drame parce que le sucre - comme toute bonne drogue - appelle au repeat et donc appelle le sucre. Et moi je tiens pas à me taper une hyperglycémie instantanée qui va me faire prendre trois tours d'abdos. Du coup à défaut de pouvoir pousser de la fonte je me tape des sprint dans les escaliers et dans le jardin botanique. J'enchaîne les séances au poids du corps et j'essaye au max de m'épuiser histoire de faire retomber mon hystérie. Je me fais du fractionné et des séances de pompes, burpees et gainage. Le genre de training que j'aime pas faire parce que j'ai pas la sensation de cramer sans l'aide des machines. Mais au bout d'une heure et demi à donner toute mon âme j'abdique. Je suis en train de me dégommer une bouteille d'eau quand je vois la silhouette de Malcolm s'engouffrer dans les couloirs et je décide de le suivre de loin. De toute façon on est à peine huit clampins donc si je veux pas passer mon aprèm solo j'ai tout intérêt  à m'accrocher à quelqu'un. En plus le ricain il suit le chemin d'une pièce ou j'ai jamais foutu les pieds : la salle des casiers. Nickel, on part sur une session culture. L'avantage de le suivre comme un chat c'est qu'il me crame pas et j'ai l'ascendant sur ses réactions. Il me fait marrer à errer en mode duper. Toi aussi t'étais jamais venu dans le coin ? Ca me rassurerait un peu de savoir qu'on est deux glandus. Parce que certains ont du faire le tour du palace dans ses moindres recoins trois fois en l'espace d'une demi-journée. Genre Tonia. Niveau paix j'en sais rien, on verra s'il rebalance des audio la semaine pro, j'ai plus vraiment confiance. J'avoue en me marrant. Le truc c'est que de base je suis un mec assez méfiant alors si tu me fais un coup de pute c'est niqué pour me faire avaler la pilule. Certes il a été hyper cool en nous accordant à nouveau l'accès, mais j'ai du mal à y voir très clair dans ses plans. N'empêche que Malcolm il appuie sur un point qui me turlupine et sur lequel j'ai décidé de faire des efforts dès mon arrivée dans la LR. Je compte pas passer toute ma semaine en mode  autarcie à me reposer sur mes lauriers sur le lit king size. T'abuses les canap du salon sont royaux. Je me moque mais je me promets aussi de faire le tour des pièces pour voir s'il y a besoin que je ramène des trucs, style des oreillers. Tu vas pas me faire croire que t'as pas connu pires endroits pour dormir. Perso j'ai eu des sessions camping bien vénère, bouffé par les moustiques et avec uniquement la couverture de survie pour me réchauffer. Un enfer. Alors les canap haut standing du salon ça doit pas être si terrible. Je sais qu'il dit ça pour se foutre de ma gueule Mal, donc je préfère aussi le prendre à la rigolade histoire de pas me faire une parano sur l'opinion qu'ils doivent avoir de moi. J'avance un peu dans la salle et tchekant ces fameux casiers même si au fond on peut pas y faire grand chose, tout est scellé. J'ai l'impression d'être dans un escape game. Mais sans le côté escape. Je siffle en essayant de forcer l'un des coffres. Puis je hoche la tête quand il me parle de Kenza. Ouais ça c'est cool. Plus que la LR en fait. Une chambre lambda aurait suffi, du moment qu'on avait moyen de passer à autre chose sans faire attendre une semaine gênante de silence et d'absence de contact. Ca aurait été relou, de ruminer les enregistrements sans pouvoir crever l'abcès et dédramatiser le bail en parlant avec elle. Maintenant c'est fait et j'ai la conscience clean. Après c'est con parce que ça nous fout dans une position de privilégiés et d'ailleurs Faith me l'a un peu fait comprendre tout à l'heure, même si c'était pas malveillant. Ca vous emmerde que j'aie cette possibilité ? Je préfère qu'on mette les choses au clair à ce niveau. Parce que Malcolm je sais que c'est un mec honnête et même si on s'entend bien on n'est pas non plus les big bro du monde, donc je sais qu'il me dira les trucs cash. On est que lundi et si je sens déjà des petites tensions se créer vis-à-vis de ça je ferai en sorte de me bouger le cul pour aviser et pas nous créer d'emmerdes, à Kenza et moi.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 967
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
new horizons to pursue (lundi, 18h30) Empty
MessageSujet: Re: new horizons to pursue (lundi, 18h30)   new horizons to pursue (lundi, 18h30) EmptyMer 15 Mai - 20:01

Malcolm il se demande à quoi ressemble la vie de l'autre côté du palace, là, tout de suite. Le plus frustrant dans cette histoire de groupes et d'accès restreints aux lieux c'est de pas pouvoir s'informer sur ce que font les autres, et de devoir se contenter de les apercevoir au loin depuis une fenêtre ou la passerelle du premier étage. Le fait d'être interdit de séjour dans certaines zones il s'en fiche un peu, ça le force à découvrir des endroits qu'il a un peu négligé pendant trois semaines donc à ce niveau-là c'est une bonne chose pour lui. Mais y'a cette curiosité constante qui l'anime, cette envie de voir comment ils gèrent le truc dans l'autre groupe. D'ailleurs, vu que William a précisé qu'ils auraient accès aux indices de la salle des casiers tout comme eux mais pas accès à la salle en elle-même, il suppose qu'un gars de la prod leur communiquera l'indice en question ou qu'il apparaitra pour eux sur les écrans de la régie. C'est un point qui leur a pas été détaillé mais le principal c'est qu'ils puissent profiter eux aussi d'un coup de pouce dans leurs enquêtes et que la production ait songé au côté pratique de l'expérience pour tout le monde. Malcolm il va pas pouvoir bénéficier d'un indice en exclusivité sans devoir le partager avec Icare si le machin se manifeste pendant leur passage dans la pièce mais ça fait rien, il aurait éventuellement eu un avantage de cinq minutes sur tout le monde ce qui s'apparente à rien dans son cas. C'est pas comme s'il était sûr d'être inspiré et d'aller buzzer dans la minute, jusqu'ici l'américain s'est tenu éloigné du buzzeur alors faudrait vraiment lui sortir l'indice du siècle pour le réconcilier avec la chasse aux secrets. « Ouais, j'me suis même jamais déplacé pour les indices. » il fait savoir à Icare qui se demande si comme lui il signe sa première incursion dans la salle des casiers. Il peut dire merci à ses camarades d'avoir toujours bien voulu partager avec lui les indices et surtout de pas avoir cherché à le duper avec de faux indices - il est pas con non plus, il s'informe toujours auprès de plusieurs personnes pour vérifier qu'ils ont tous la même info à lui donner. Icare a plus trop confiance en William et ça peut se comprendre, après le sale coup qu'il lui a fait. « T'aurais fait les choses différemment si t'avais su que ça se passerait comme ça ? » Il a pas les détails de ce qu'il s'est vraiment passé à l'intérieur de la fameuse chambre et il vit très bien dans son ignorance Malcolm. Mais forcément il se demande s'ils se seraient dit les choses qu'ils ont entendu samedi en sachant que tout le monde en profiterait ensuite. Ça l'étonnerait en tout cas que la prod leur fasse le même coup au prochain prime, ça n'aura plus le même effet la deuxième fois même si le contexte est intéressant cette semaine entre les candidats séparés et eux, au milieu, qui peuvent se voir et maintenir un petit lien entre les deux groupes. « Si, évidemment, ça reste cent fois plus confortable que mon vieux clic-clac. » il reconnait sans mal, les canapés du salon à côté pour lui c'est le top du confort donc faut imaginer que ça lui procure de dormir sur un lit moyen prestige ici. « Et bien sûr j'ai connu pire, j'ai dormi dans ma caisse pendant trois mois. » Il en a parlé déjà, il sait plus si c'était à un camarade ou aux casteurs mais toujours est-il qu'il s'en cache pas Malcolm. À une époque il avait pas de quoi se loger alors dormir dans sa voiture était sa seule option, et il devra peut-être repasser par là à son retour en Californie si ce jeu lui apporte rien niveau argent et s'il se retrouve sans appart et sans boulot comme il le craint. « Peu de chance que celui-ci s'ouvre, le dernier indice est sorti du casier 7 je crois. » il fait remarquer à Icare en se marrant alors que ce dernier tente de forcer l'ouverture du casier en question. Le gars n'est définitivement jamais venu par ici, même l'américain est mieux informé, qui l'eût cru. « Si William t'avait laissé choisir la personne que tu pouvais continuer de voir cette semaine t'aurais opté pour Kenza sans te poser de questions ? » Il comprend que c'est un peu une bénédiction pour eux de pouvoir esquiver les groupes et rester en contact parce que parler après l'épisode des audios dévoilés pendant le prime devait être un besoin pour tous les deux. Mais Icare il a des potes dans le deuxième groupe alors il se demande si c'est la présence qu'il lui importait le plus de conserver auprès de lui dans ce contexte, en considérant tout le monde et en ayant eu le choix. Il sait pas à quel point il est attaché à Kenza aujourd'hui, en fait. « J'vais pas parler au nom des autres, mais en ce qui me concerne j'ai pas de problème avec ça. » il laisse calmement entendre. Malcolm il trouve ça bien pour eux même si lui ça lui apporte rien, c'est pas parce qu'il subit pleinement cette histoire de groupes comme la majorité des candidats qu'il va rager de savoir qu'Icare et Kenza ont un avantage qu'on leur a pas laissé la chance d'obtenir. « Ce privilège on vous l'a filé après le coup bas de la prod pour calmer le truc, vous l'avez pas volé non plus. » En voyant les choses sous cet angle Malcolm arrive pas à se dire que c'est injuste vis-à-vis de tous les autres, il oublie pas le moment où les choses se sont sues sur le prime, ça a pas dû être les meilleures minutes du prime pour eux. Ça donne évidemment l'impression que la prod a voulu les endormir avec cet accès mais au moins ils ont récolté quelque chose de positif à la suite de cette trahison, un avantage plutôt bienvenu cette semaine. « T'as prêté attention aux réactions pendant le prime ? » Il se souvient qu'Icare a quitté le salon en trombe quand la coupure pub a été annoncée alors il sait pas s'il a assisté aux réactions assez contrastées des uns et des autres. Y'a eu un peu de tout ce soir-là, entre les candidats qui s'efforçaient de pas réagir pour pas les gêner davantage et ceux qui à l'inverse ont clairement exprimé ce que ça leur inspirait - rarement en bien. Malcolm il précise pas de quel côté il s'est situé car peut-être qu'Icare s'en est rendu compte, et même si c'est pas le cas il ressent pas le besoin de glisser qu'il a eu telle ou telle réaction et encore moins de prétendre que c'était la meilleure à avoir dans cette situation.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 675
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
new horizons to pursue (lundi, 18h30) Empty
MessageSujet: Re: new horizons to pursue (lundi, 18h30)   new horizons to pursue (lundi, 18h30) EmptyVen 17 Mai - 10:06

Jusqu'ici j'ai toujours réussi à choper les infos sur les indices dévoilés via Tonia qui a le mérite d'être assez chill et bavarde à ce sujet. Pour le coup je vois pas trop l'intérêt de filer des fausses infos, ça finirait par se savoir et ça foutrait juste une sale ambiance entre nous tous. En plus de laisser sous-entendre que l'indice se rapporte à la personne qui a balancé des contre-indices, dans une volonté d'étouffer les risques. Enfin perso j'le vois comme ça, si t'essayes de faire des magouilles c'est que t'as un brin de stress. Malcolm il est chill et c'est hyper reposant de parler avec lui. J'ai pas trop besoin de calculer mes mots ou de me demander si un truc va être mal interprété. Surtout que je l'ai déjà vu aller s'excuser auprès d'autres candidats pour les rumeurs balancées par la Maslov. Il est droit, même si son anecdote de l'autre soir remet un peu en question le personnage. Enfin bon, je m'en balance moi qu'il ait trahi son pote, à ce stade là j'estime pas être assez proche de tous les candidats pour m'estimer concrètement trahi par un coup bas. La trahison à mes yeux c'est un truc hyper fort et même les pires trucs qu'on a pu gérer avec  ma bande n'ont jamais soulevé une telle remise en question. Non. Rien n'était calculé. Ouais, j'ai pu dire des choses à Kenza pour la faire se sentir bien, pour la mettre en valeur ou whatever, mais on était aussi pris par le moment et rien n'était délibéré. Concrètement tous les deux on est allés dans cette LR sans trop d'attentes. L'issue est ce qu'elle est et j'en suis content. Je pense être assez lucide pour ne pas avoir un besoin viscéral de sexe qui me pousserait uniquement à avoir un rencard avec elle dans cette optique. Ce qu'il s'est passé ce soir là dans tous les cas ça reste entre Kenza et moi. Si la prod a décidé d'en partager des extraits pour nous affaiblir aux yeux des autres j'y peux rien. Ils ont réussi d'un certain côté, parce que le soir du prime perso j'avais bien les boules. Mais je compte pas non plus me laisser avoir par un truc aussi con que des audio de nous deux qui nous embrassons. Il m'en faut plus pour me faire chuter. En attendant je joue la carte de l'humour avec le ricain, pour pas exacerber ma culpabilité vis-à-vis de mon privilège de la semaine. Si tu décides de faire un tour par Panam' après le jeu tu pourras crécher chez moi sans soucis d'ailleurs. J'y pense assez spontanément, parce qu'on parle de logements et que je me rappelle de son histoire de caisse. Moi aussi j'ai eu quelques emmerdes en arrivant dans la capitale mais ça a fini par se tasser. J'me dis qu'on est plus proches de chez moi que de chez lui donc peut-être qu'il aura envie de faire  un tour dans la ville Lumière. Je suis pas forcément convaincu du fait qu'on puisse ressortir de thrown dice avec des bro for life, mais ça veut pas non plus dire que  je compte couper les ponts en une seconde top chrono. Et oui, ça aurait été Kenza. Je finis par lâcher le fameux casier et m'appuyer contre la rangée. J'aurais pu dire Jhoan aussi, mais j'y croyais sincèrement quand j'ai dit à la marocaine qu'on était liés depuis cette soirée. Et la séparation post-audio aurait été trop brutale pour rester une semaine sans se capter. Loveroom ou pas d'ailleurs, mais pas de doute sur ça. C'est compliqué de faire comprendre aux autres que c'est pas juste l'histoire d'un crush ou quoi. Ma vie se construit pas autour de mes relations amoureuses et objectivement j'envisage rien avec Kenza. C'est réciproque d'ailleurs, on m'a l'air assez clean à ce propos tous les deux. Ca n'empêche que c'est agréable d'avoir quelqu'un avec qui tu sens une attache particulière et avec qui t'as pas trop honte d'être qui t'es. Elle et moi on s'est aussi attirés parce qu'en-dehors du jeu ça aurait pu matcher. C'est pas une psychanalyse à deux balles mais simplement une réalité. Kenza, si je l'avais croisée à Panam, ça aurait été clairement une cible. Mais Malcolm encore une fois je sens que j'ai pas besoin d'argumenter trois heures sur ma culpabilité. Je lui pose  une question simple et il me répond ce que j'ai envie d'entendre. Il répond ce qui est rationnel en fait. Pas de drama, pas de surenchère. J'espère qu'à sa place j'aurais agi de la même manière, je pense que ouais mais en tout cas ça confirme que ce mec est un bon gars. Ouais, en fait ce qui m'a surtout dérangé c'est les remarques à deux balles en mode cour de récré. Après on s'en balance je reste pas focus sur ça. Je pense que le fait que Kenza fasse pas l'unanimité a pas aidé. Genre Judith ou Esaias avec qui elle avait réglé ses comptes un peu plus tôt. J'aurais pu en vouloir à Jude d'avoir choisi de balancer l'enregistrement mais clairement elle a fait ce que tout le monde aurait fait. Au-delà du voyeurisme pour savoir si on avait baisé, la conversation aurait pu contenir des indices sur nos secrets. Et ça j'en suis conscient, je pense pas qu'elle ait agi de façon malveillante contre nous. Tu lui reparles à ton pote ? Je finis par demander à Malcolm, vu qu'on parle de trahison et de tout le toutim. Pour un mec comme lui, droit dans ses bottes, ça a du être un choix d'horreur de tourner le dos à un ami.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 967
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
new horizons to pursue (lundi, 18h30) Empty
MessageSujet: Re: new horizons to pursue (lundi, 18h30)   new horizons to pursue (lundi, 18h30) EmptyLun 20 Mai - 18:17

Il est pas à la place d'Icare donc il peut pas prétendre savoir ce qu'il a exactement ressenti quand William a balancé les fameux extraits de son passage dans la loveroom, c'est un truc qu'il peut tout au plus imaginer et sur lequel son camarade est le seul à pouvoir poser des mots. D'un point de vue extérieur Malcolm il a trouvé ça vache de la part de la prod, lui il y croyait au côté secret et intime de la chambre et il pensait vraiment pas qu'ils oseraient dévoiler ça en plein prime sur un coup de téléphone. C'est dégueulasse, tout est bon pour tenter de les déstabiliser ici et leur faire savoir que rien ne leur est acquis. Qu'on veuille les pousser à s'ouvrir aux autres avec l'expérience de cette semaine d'accord, il est le premier à trouver que c'est une bonne chose pour en forcer certains à développer d'autres liens que ceux sur lesquels ils ont un peu trop tendance à se reposer depuis le début. Mais le coup de l'autre soir, le fait d'afficher deux candidats alors qu'ils pensaient sûrement pouvoir compter sur le respect et la discrétion de la production, c'est le genre de choses qui rendent ce système assez moche et ce jeu cruel. N'importe qui perdrait confiance dans cette situation, et encore Icare il a dû prendre vachement de recul par rapport à ça depuis deux jours parce qu'il le trouve beaucoup plus détendu que samedi. Il entend bien que rien n'était calculé et il s'attendait pas trop à autre chose, ils ont vécu leur truc sans se soucier de rien et comment auraient-ils pu se douter de toute façon de la tournure que ça prendrait. Il a pas besoin de lui demander car il sait qu'il ne regrette rien, et que pour lui ce moment privilégié avec Kenza ça reste bien plus marquant que le coup bas de la prod. Quant à ce qu'il s'est passé entre eux il pense vraiment pas qu'Icare soit du genre à confier ce genre de détails, et de toute façon Malcolm il a bien trop de respect pour pas fouiller de ce côté-là. Il se mêle souvent d'affaires qui le concernent pas mais là faut pas déconner, c'est hyper intime et ils ont bien le droit de conserver une part de secret après tout ça. Il sera pas celui qui tentera de gratter ce genre d'infos en tout cas. Quand il a débarqué en Californie y'a de ça deux ans il avait rien Malcolm, rien à part sa vieille caisse qui lui a servi de toit pendant plusieurs mois. C'est une anecdote comme une autre dans sa vie, il aurait même pu la soumettre à William pour l'activité du prime s'il n'avait pas été sûr qu'une partie de ses camarades était au courant. Il en parle librement, comme il parle de ses soucis d'argent et de boulot en général. Sa vie est faite de galères en tous genres depuis qu'il a tout recommencé de zéro à l'autre bout du pays mais au moins à Fresno il peut se balader dans les rues sans se faire fusiller du regard. C'est le prix de sa (presque) tranquillité aujourd'hui. « Sérieux ? J'sais pas quoi dire mec. » Il en revient pas qu'Icare se dise prêt à l'accueillir chez lui s'il passe par Paris après le jeu, c'est quel genre de générosité ça ? Il pensait tellement pas pouvoir compter sur une solidarité qui irait plus loin que les frontières de cette aventure, pas au bout de quatre semaines en tout cas. « Paris c'est le rêve de tout américain qui se respecte, j'me ferais vraiment pas prier pour y aller tu sais. Donc lance pas ce genre d'invitations à la légère, je pourrais m'accrocher à l'idée. » il ajoute en se marrant car Paris, pour lui et beaucoup d'autres américains, c'est une ville fascinante. Il est peut-être ancré dans un certain nombre de clichés Malcolm mais quand il pense à Paris il pense à l'amour, la culture, la liberté, l'architecture, la gastronomie française. Y'a quatre ans il avait été question d'un voyage en France avec sa sœur mais elle avait tout annulé à cause du risque terroriste très présent à l'époque, ils s'étaient bien engueulés à propos de ça car Malcolm c'est pas le genre à s'empêcher de vivre et de kiffer sous prétexte que sa sécurité est pas garantie à 100%. « En plus ce serait l'occasion de voir les parisiens d'ici dans leur espace naturel. » il souligne dans un sourire. En dehors d'Icare il songe évidemment à Lula, et puis il pense aussi à Salomon et à Sekhmet, deux candidats qui ont effectué un passage express dans cette aventure mais qui restent des camarades, malgré tout. « Me laisse pas m'emballer ! » Il en vient à prévoir des retrouvailles à l'extérieur alors que l'aventure est pas du tout finie, faudrait peut-être qu'il revienne dans le présent. Il a pas du tout l'assurance qu'à part Icare qui que ce soit dans ce palace puisse être tenté par l'idée de garder le contact dehors, donc mollo Malcolm. Sans surprise Icare aurait choisi de conserver le contact avec Kenza dans tous les cas de figure cette semaine. « T'as pensé quoi la première fois que tu l'as vue ? » il demande subitement à Icare dans un enchainement qui fait sens, pour lui. Il parlait des premières impressions l'autre jour avec Nicholas et du fait que la première image qu'on se fasse d'une personne puisse être parfois amenée à évoluer radicalement en la découvrant. Lui-même s'est forgé une impression sur certains camarades qui a souvent évolué lorsqu'il a pris le temps de discuter avec eux, car Malcolm il cherche toujours à voir plus loin que ça, il se fait pas une idée de quelqu'un simplement sur une première rencontre ou le portrait qu'on peut lui montrer de cette personne. Et Icare, ça l'intéresse de savoir ce qu'il a pu penser de Kenza le premier soir quand elle a débarqué dans le stade, avec une tenue dont il se souvient pas mais qu'il peut assez facilement imaginer. Sûrement l'une de ces tenues mettant ses courbes en valeur comme à chaque fois, il a pas trop de doute sur le fait qu'elle a dû tout donner pour sa première apparition à la télé, Kenza. Il comprend qu'elle est aujourd'hui l'un des grands repères d'Icare dans ce jeu et il trouve toujours intéressant de s'attarder sur l'évolution d'une relation, au travers des différentes phases qui lui donneront du relief et les grandes étapes de sa construction. Là en plus dans un cadre favorisant beaucoup plus le fait de s'attacher que dans la vie de tous les jours, car tout va si vite ici. Icare il a pas apprécié les remarques qui ont été émises pendant le prime, en réaction aux audios de la loveroom. Il veut pas y accorder plus d'importance que ça n'en mérite mais voilà sur le moment il s'en serait bien passé et c'est compréhensible. « La décence c'est pas trop ce qui caractérise certaines personnes ici hein. » Malcolm il s'est limite senti honteux pour les candidats qui se sont permis des remarques ou des regards déplacés, dans leur tête apparemment ils se sont pas dit que ce genre de réactions étaient plus lourdes qu'autre chose. Le droit de juger personne l'avait mais certains l'ont quand même pris, et il regrette le manque de respect vis-à-vis de leurs deux camarades placardés par la prod. « T'es au-dessus de ça. » il affirme en lui lançant un regard qui veut tout dire. Ils brassent de l'air pendant que lui il vit son truc avec Kenza, ce qui les lie aujourd'hui tous les deux ça regarde qu'eux. Ils ont pas de comptes à rendre sur ce qu'ils ont fait et feront à l'avenir, c'est juste con que la production entretienne le côté voyeur présent chez certains pour animer les primes, pour le buzz quoi comme d'habitude. Icare le questionne sur le pote qu'il a admis avoir trahi, il s'attend à récolter pas mal de questions à ce sujet cette semaine et de toute façon les anecdotes de samedi risquent d'alimenter pas mal les prochaines discussions dans le palace. « Non, je sais pas du tout ce qu'il devient. » Il a pas cherché à reprendre contact, et il a pas non plus eu la curiosité d'aller voir sur les réseaux sociaux à quoi pouvait ressembler sa vie actuelle vu que son pote était du genre à afficher ce genre de choses autrefois. « C'est un gars bien donc je lui souhaite le meilleur, et j'espère qu'il s'en est mieux sorti que moi.. y'a intérêt même. » Ça le mettrait à terre d'apprendre que les choses sont encore compliquées pour lui, deux ans après. Que cette histoire poursuive encore Malcolm c'est normal mais pas son pote, il pourrait pas l'entendre, et vraiment ça l'arrange bien que le lien soit rompu avec le Texas car comme ça il peut vivre avec l'espoir que tout le monde a retrouvé une vie normale. « Tu comprends qu'on puisse trahir quelqu'un au nom de ses principes, même sans le vouloir directement ? » C'est une question assez ouverte car elle pourrait englober beaucoup de situations, y'a des centaines de façons de trahir quelqu'un au nom de tout autant de principes, et ça dépend forcément aussi de ce qui s'apparente à une trahison pour Icare. Malcolm il a estimé agir de façon juste en négligeant les conséquences à côté et c'est là qu'il a merdé, parce qu'il a pas pris en compte que son ami serait inévitablement touché dans l'histoire. Il était tellement focus sur ses idées et sur le combat qu'il menait qu'il voyait plus rien d'autre, et quand tout lui est retombé dessus il l'a bien senti passer, son pote également.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lundi 25 octobre 21H - Domptage du cheval de l'Eriador
» very bad trip - lundi 19 mars, 09h45
» Un horizon si lointain [Livre 1 - Terminé]
» savonnage d'après-prime, lundi 1/10 01:39 (jared)
» Entraide pour trait légendaire (CARN DUM) lundi 27 juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: SALLE DES CASIERS-
Sauter vers: