Partagez
 

 i got real big plans, sun. 23:45 (V)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1752
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 30
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
i got real big plans, sun. 23:45 (V) Empty
MessageSujet: i got real big plans, sun. 23:45 (V)   i got real big plans, sun. 23:45 (V) EmptyDim 26 Mai - 22:47

Anaswara se faufile dans la salle de bain afin de revêtir sa tenue de nuit, une nuisette en dentelle rouge, qu’elle finit rapidement par dissimuler sous sa robe de chambre. Elle noue la ceinture de ladite robe de chambre. Elle termine ses soins de nuit avant de regagner sa chambre. Elle pousse la porte et découvre que le garçon avec qui elle partage sa chambre est présent lui aussi. Anaswara ne connaît pas encore parfaitement Bart pour connaître son horloge biologique et savoir à quelle heure il se couche. Elle lui adresse un sourire, en entrant dans leur chambre. En silence, elle se dirige vers son lit et s’assoit dessus. Elle pose son regard sur son coéquipier. « Je suis contente de partager ma chambre avec toi, cette semaine  », elle souffle, avec une certaine sincérité. Elle est sincère quand elle est dit qu’elle est contente de partager cette chambre avec lui. « A défaut d’explorer la loveroom ensemble, on explorera cette chambre », qu’elle reprend, dans un ton peu sérieux. Elle fait référence à leur conversation de la semaine passée, où elle avait confié avoir envie de se rendre dans la fameuse pièce qui fait couler tant d’encre, la loveroom, avec lui, afin de s’y rendre en mode aventuriers qui découvrent un nouvel havre de paix, inexploré. « Tu me ramèneras une bougie au patchouli, dis ? », elle lui demande. Cela fait l’objet des curiosités de la jeune femme, qui se demande de la présence ou non de bougie dans la pièce inconnue. Quand d’autres fantasment sur la façon dont ils passeraient leur temps et avec qui, elle préfère fantasmer sur la décoration de l’endroit. Elle n’a probablement pas les mêmes préoccupations. Avec sa requête, elle paraît innocente et pure par rapport à l’ambiance de la pièce que la production a dû vouloir créer. Elle dépose son regard doux regard sur le visage de @Bart, en silence. « Enfin je ne sais pas si la production te l’autorisera ». Elle l’encourage quand même à voler un élément du décor de la pièce. Elle n’est pas certaine que la production appréciera. « Je ne voudrais pas que tu sois réprimandé par ma faute ». Ce serait tout de même idiot d’être sanctionné pour une simple bougie mais elle ne sait pas de quoi la production serait capable. La voix d’Anaswara finit par s’éteindre, alors qu’elle tire son drap afin de s’installer dans son lit.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur. et toutes les nuits je me questionne : Est-ce que j'guéris si tu me donnes Un coin pour me mettre à l'abri
Quand mon coeur s'alourdit.
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 364
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
i got real big plans, sun. 23:45 (V) Empty
MessageSujet: Re: i got real big plans, sun. 23:45 (V)   i got real big plans, sun. 23:45 (V) EmptyLun 27 Mai - 21:48

Jusqu’à maintenant, Bart n’avait jamais connu le luxe des chambres cinq étoiles. Là, il vient d’accéder à un tout nouveau degré de prestige qui colle plus ou moins à sa stature de joueur à abattre avec sa super grosse cagnotte. Ça ne déconne plus du tout, même s’il n’arrive pas à se retrouver dans cette image de grand compétiteur qu’on tente de lui attribuer. Les trois-quarts du temps, il donne quand même pas mal l’impression d’être venu en touriste, mais ça, c’est parce que sa conscience est barrée en congés depuis environ toujours. Le mec, il est en vacances toute l’année tellement il n’a pas l’air d’évoluer dans la réalité. Il n’arrive pas à se connecter à ce qui se passe dans sa vie, mais parfois il a des moments de clairvoyances ce qui lui permet par exemple de péter un secret. Il se pointe dans la suite, avec sa petite tête de mec facilement perdu. C’est aussi la première fois de l’aventure qu’il dort officiellement aux côtés d’un engin féminin, si on exclue les plans officieux des hamacs avec Ana ou la banquette du lounge bar avec Tonia. « Moi aussi je suis content. » il expire dans un sourire. Il ne veut pas se montrer désobligeant avec ses précédents colocataires Gael, Jesse et Icare, mais Anaswara c’est un tout autre level. La gonzesse, c’est quand même une déesse à la retraite, donc ça risque d’être compliqué de la surclasser pour les futurs candidats qui partageront sa chambre s’il revient à l’issu du prochain prime. Même sans ça, elle a tout de la colocataire idéale. Elle est conciliante et bienveillante. Du genre à marcher sur la pointe des pieds le matin pour ne pas te réveiller quand tu comate au fond de ton lit. Cette semaine, il a non seulement accès au top des chambres accessibles aux candidats, mais également à la loveroom dont ils avaient déjà discuté ensemble. « Tu l’as pas mal explorée jusqu’à maintenant, non ? » il demande dans un sourire amusé, parce que depuis le temps, elle doit en connaître tous les recoins de cette chambre, contrairement à lui qu’il se sent paumé dans l’immensité de la pièce. Anaswara, elle est abonnée à cette suite haut de gamme. Depuis qu’elle y a posé ses valises, elle n’a jamais dormi dans une chambre d’un moins bon standing. Limite, il ne sait même pas pourquoi elle s’emmerde à remballer ses affaires à chaque fin de semaine, tellement elle surnage par rapport aux autres au niveau de son investissement dans le jeu. « J’y vais demain, je t’en récupérais une. » il affirme, parce qu’il n’y a pas moyen dans sa tête pour qu’il n’y ait pas de bougies comme dans sa vision fantasmée de la loveroom. « Ce serait quoi la sanction pour un vol de bougie à ton avis ? » il demande dans un sourire. Franchement, il ne croit pas risquer grand-chose. Surtout qu’il a cru comprendre que Kenza avait déménagé des oreillers pour les candidats de son groupe la semaine dernière. Sur le territoire divisé de Thrown Dice où les chambres étaient inacessibles, un oreiller ça a quand même beaucoup plus de valeur qu’une bougie. « Est-ce que tu as déjà échangé avec d’autres candidats à propos de ton secret ? » Bart, il se sent forcément concerné puisque c’est lui qui l’a trouvé. Il sait certaines choses sur le sujet que les autres ignorent encore pour avoir passé du temps à mener ses recherches de son côté. Il ne sait pas trop comment elle vit la perte de son secret, mais il essaye d’assurer l’après-révélation pour être lui-même passé par cette case avec tous les regards chelou de la part des autres candidats que ça implique.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1752
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 30
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
i got real big plans, sun. 23:45 (V) Empty
MessageSujet: Re: i got real big plans, sun. 23:45 (V)   i got real big plans, sun. 23:45 (V) EmptyMar 28 Mai - 6:25

Elle est contente de partager cette semaine cette chambre avec Bart. C’est la première fois depuis plusieurs semaines qu’elle retrouve enfin des conditions optimales pour dormir. Le karma est enfin à sa faveur. Elle ne sait pas ce qu’elle a fait pour subir les humeurs variantes de la production qui lui ont proposé de dormir tantôt à la belle étoile, tantôt avec des colocataires menottés. Un discret sourire se peint sur ses lèvres quand il lui confesse être content aussi. Elle ne doute pas que leur cohabitation se passera bien. Elle plaisante ensuite quant au fait qu’ils ne peuvent pas explorer la loveroom ensemble mais qu’à défaut, ils peuvent toujours explorer cette chambre. Cela est sûrement moins amusant que de découvrir un endroit inédit et dont l’accès est très restreint. Elle pose son regard sur le visage de Bart, alors qu’il prend la parole. Il lui fait remarquer qu’elle l’a assez explorée, cette chambre. Il fait probablement allusion au fait qu’elle bénéficie depuis le début de l’aventure des chambres les plus luxueuses. « La dernière fois que je pensais avoir accès à cette chambre, il y avait un troisième lit, juste ici », elle explique en désignant l’endroit en question où la production avait réaménagé la pièce pour lui permettre de dormir. « Depuis la première semaine, c’est la première fois que je vais retrouver des conditions optimales pour dormir », elle souffle, dans un ton léger. Elle fait référence à ces dernières semaines. Elle est contente de retrouver des conditions normales pour dormir et de partager cette chambre avec un camarade qu’elle apprécie. Elle ne se fout pas de lui quand elle dit être contente. Elle l’est sincèrement. Evoquant alors la loveroom, elle évoque les bougies au patchouli au détour d’une requête. Ils en avaient parlé tous les deux, la semaine passée, quand elle avait confié l’une des prédictions de son horoscope qui disait qu’elle devait reproduire l’ambiance de la loveroom dans sa chambre. Elle aimerait bien qu’il lui apporte un élément de cette loveroom. Un fin rictus étire ses lèvres quand il lui affirme lui en apporter une. Il lui précise d’ailleurs qu’il y va demain. « Je ne dois donc pas m’inquiéter si je ne te vois pas te coucher demain soir », elle constate. Parce que si Bart y va demain, cela ne fait qu’un tour dans sa tête, elle sera seule dans la chambre. Non pas que le scénario ne lui déplaise mais elle préfère se préparer à se retrouver seule et surtout à ne pas s’inquiéter de ne pas voir la trombine de son coéquipier entrer dans la pièce. Quant au fait de lui rapporter une bougie de la pièce inédite, elle n’aimerait pas qu’il écope d’une sanction par sa faute. Elle s’en voudrait si cela venait à arriver. Elle se pince les lèvres, posant son index sur sa bouche, quand il lui demande quel serait la sanction pour le vol d’une bougie. Elle a toujours évolué dans l’interdit, dans son enfance. « Je ne sais pas… » Qu’est-ce que la production pourrait bien faire pour sanctionner un Bart volant une bougie ? « Ils pourraient te trouver une tâche ingrate à exécuter toute la semaine ». Possiblement cela. « Mais je t’y aiderais parce que ce serait un peu de ma faute », elle souffle, en haussant légèrement les épaules. Si cela venait à arriver, elle lui prêterait main forte parce qu’elle serait en partie fautive de cette sanction. C’est elle qui l’aurait encouragé à faire ce geste interdit. Elle glisse ses jambes sous ses draps frais, alors que la voix de Bart résonne. Il la questionne sur son secret et notamment sur le fait d’avoir échangé avec d’autres à ce sujet. Elle dodeline légèrement la tête de droite à gauche puis de gauche à droite. « Depuis la révélation de mon secret ? ». Elle le questionne. « Non », elle souffle. Avant le révéler, elle en avait parlé indirectement avec certains de ses camarades, comme avec Tonia, par exemple.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur. et toutes les nuits je me questionne : Est-ce que j'guéris si tu me donnes Un coin pour me mettre à l'abri
Quand mon coeur s'alourdit.
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 364
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
i got real big plans, sun. 23:45 (V) Empty
MessageSujet: Re: i got real big plans, sun. 23:45 (V)   i got real big plans, sun. 23:45 (V) EmptyMer 29 Mai - 13:02

C’est vrai qu’Anaswara, elle est loin d’avoir été épargnée niveau plan foireux entre le fait de devoir se coltiner une semaine à dormir à la belle étoile ou de devoir partager sa chambre avec April et Jhoan menottés l’un à l’autre. Bart, il se demande en interne laquelle des deux situations a été la plus emmerdante et désagréable pour elle, même s’il a sa petite idée sur la question. C’est un peu à lui qu’incombe la responsabilité de son nouveau séjour dans la chambre cinq étoiles, en mode manager spécialisé dans l’art de la sieste. Il l’a déjà coachée pour pioncer dans un hamac ou dans sa cabane à l’architecture incertaine, c’est donc la suite logique de leurs rapports dans le palace. Bart, il n’est pas chiant si on exclue certaines de ses petites névroses liées à la propreté ou à son espace vital, donc il n’y a aucune raison pour que ça se passe mal. De toute façon, il risque même d’être barré ailleurs certaines nuits puisque Kenza lui a prêté les clés de son loft perso pour la semaine. Il n’y avait jamais trop réfléchit jusqu’à ce qu’Anaswara relève qu’elle ne devra donc pas s’inquiéter si elle ne le voit pas venir se coucher. « Je crois, oui. » il énonce soudainement, se figeant une seconde, assez perturbé par ce constat. Bart, il aurait aussi tendance à penser qu’il va dormir sur place, même s’il n’est pas encore sûr d’avoir capté ce qu’il allait foutre dans cette loveroom avec Tonia. C’est peut-être un peu présomptueux d’affirmer qu’il va squatter le même lit que la blonde, alors que si ça se trouve elle va le virer pour pouvoir dormir en étoile de mer, libérée de son costume débile qui entrave le moindre de ses mouvements. Bart, il va se retrouver à la rue comme un con s’il n’y a même pas un sofa pour l’accueillir. Là, il se tape tout un tas de questions en chaîne, alimentée par son manque de confiance en lui et sa tendance à la paranoïa. Au pire, tant pis pour sa gueule s’il se perd en chemin et qu’Anaswara oublie de s’inquiéter de son absence. « Je suis désolé de te laisser seule. » il se rend compte à voix haute. Dans son petit confort d’avoir accès à la loveroom, il n’a pas forcément pensé à ce qu’elle pouvait ressentir en terminant isolée dans la très grande chambre. Du coup, comme un teubé, il parle de bougies en mode lot de consolation vraiment merdique, bien que sa présence à ses côtés ne vaille guère plus qu’un amas de cire parfumée. Il est prêt à lui en ramener une, peu importe la sanction qu’on pourrait lui coller. Il esquisse un sourire quand elle lui dit qu’elle l’aidera à accomplir l’hypothétique tâche ingrate qui n’arrivera sûrement jamais. Franchement, il y’a peu de risques pour que la production pète un plomb au sujet d’une simple bougie. Dans le contrat tacite établie avec la production, ils ne sont normalement pas censés mater ce qu’il se passe à l’intérieur de la loveroom. Tout du moins, Bart, c’est ce qu’il a cru comprendre. « T’inquiètes, je planquerais la bougie discrétos dans la boule gonflable de Tonia pour faire passer la marchandise jusqu’ici. Ils n’y verront que du feu. » Il tient peut-être même une idée de business pour monter dans la hiérarchie sociale du palace grâce à ses produits de contrebande directement récupérés au sein de la loveroom. Il pourrait faire passer des bougies ou des oreillers plus moelleux que ceux auxquels on les a habitués jusqu’à maintenant. Sauf que Bart, ça se voit direct qu’il n’a rien du prochain Pablo Escobar, donc il ne va même pas s’y risquer. « Tu te sens soulagée maintenant que tu l’as révélé ? » il la questionne à propos de son secret. Lui, il s’est senti un peu con lorsque Kenza a exposé ses névroses persos au cours de leur révélation, mais peut-être qu’Anaswara n’a pas ressenti la même chose. Ils n’ont jamais abordés de la même manière ce truc qu’ils cachaient en eux. « Je comprends beaucoup de choses, maintenant. Tu avais raison. » C’est un truc qu’elle lui avait dit lorsqu’il lui posait des questions auxquelles elle ne pouvait pas répondre lors de leur soirée passée à la belle étoile. Tu comprendras.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1752
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 30
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
i got real big plans, sun. 23:45 (V) Empty
MessageSujet: Re: i got real big plans, sun. 23:45 (V)   i got real big plans, sun. 23:45 (V) EmptyJeu 30 Mai - 11:13

Depuis le début de son aventure, c’est probablement la première fois qu’elle pourra profiter de condition optimale pour dormir. Elle n’aura pas les étoiles pour lui tenir compagnie et la rassurer, elle n’aura plus les échanges entre April et Jhoan pour la bercer. Elle est contente de pouvoir partager cette chambre et cette semaine avec Bart. Elle plaisante quant au fait qu’ils n’exploreront pas ensemble la loveroom ensemble, comme ils l’avaient chacun souhaiter la semaine passée, mais qu’ils partiront à l’exploration dans cette chambre. D’ailleurs, son camarade lui annonce qu’il partira à l’exploration demain. Elle ne tarde pas à se mettre à l’idée qu’elle passera alors sa soirée et sa nuit, seule, dans cette chambre. Elle ne devra pas s’inquiéter de ne pas croiser le mignon minois du blond. Si Bart ne vient pas la rejoindre dans leur chambre, ce sera normal puisqu’il partagera sa soirée et nuit avec Tonia. Elle se demande s’il la laissera d’autres nuits, pour être avec Tonia, à l’abri de tout le monde. Elle ne sera pas étonnée de l’entendre dire que cela se reproduira. Bart n’a jamais caché son intérêt pour la blonde donc elle estime normal qu’il préfère passer du temps avec elle, qu’avec une pauvre fille dont on lui impose la présence et le partage d’une chambre. Elle hoche doucement la tête, quand il lui confirme qu’elle n’aura pas à s’inquiéter. « Bien », elle souffle, dans un discret sourire. Elle ne s’en formalise pas. Le choix de son colocataire est logique. Elle laisse glisser un peu plus ses jambes sous ses draps frais, tirant sur elle le tissu blanc afin de cacher les parcelles de sa peau qui pourraient se laisser entrevoir. Une fois installée dans son lit, elle desserre la ceinture de sa robe de chambre. Elle repose son regard vers Bart qui reprend la parole. Il dit être désolé. Désolé de la laisser seule. « Pourquoi en être désolé ? », elle lui demande. Elle ne comprend pas. Il parle tout de même à la seule personne de ce palace qui n’a aucune relation à l’extérieur, ni amicale, ni sentimentale. Il s’adresse à celle qui vit seule. Elle lui en avait d’ailleurs parlé la semaine passée. L’un de ses sourcils s’arque discrètement, observant les traits du visage de Bart. C’est alors qu’il lui dit qu’il lui apportera une bougie à patchouli de la loveroom. Elle ne peut s’empêcher que cet acte interdit pourrait être sanctionné par la production. Possiblement parce qu’elle a évolué dans un milieu où tout lui était interdit et où on pouvait la sanctionner pour ces interdits. Elle l’aidera si la production vient à lui attribuer une punition. Elle est fautive. Ce ne sera pas de la faute de Bart, de toute manière. Ce sera de sa faute, à elle. Mais Bart lui dit qu’elle n’a pas à s’inquiéter. Un discret sourire se peint sur ses lèvres, alors qu’il lui explique sa combine. Il planquera ladite bougie dans la boule gonflable de Tonia. Ils n’y verront que du feu. « Si tu le dis, je te fais confiance », elle souffle. La conversation dérive par la suite sur la révélation du secret de la népalaise. Elle lui avoue ne pas en avoir parlé, depuis sa révélation. Personne ne l’a encore interrogé. Probablement parce qu’ils s’en moquent, que cela leur est égal, elle l’avait dit à Tonia. « Oui », énonce-t-elle, quand il lui demande si elle est soulagée maintenant qu’il est révélé. Elle n’a plus à faire attention à ce qu’elle dit. Elle n’a jamais cherché à protéger son secret parce qu’il est impossible de le protéger. Il est bien trop ancré en elle, il l’a bien trop marqué. Son secret, il la construit. Son secret, il est la clé pour la comprendre. « J’avais hâte que ce moment arrive », elle confesse, en croisant le regard de son camarade. Elle espérait que la personne qui la buzzerait serait celle avec qui elle passait le plus de temps, au sein du palace. Un léger rictus étire ses lèvres quand il lui confirme comprendre maintenant. Elle ne lui avait jamais menti quand elle lui avait dit qu’il comprendra. Il fallait juste attendre le bon moment pour cela et le moment est venu. Elle avait raison, lui dit-il. « Je n’ai jamais menti », elle concède alors.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur. et toutes les nuits je me questionne : Est-ce que j'guéris si tu me donnes Un coin pour me mettre à l'abri
Quand mon coeur s'alourdit.
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 364
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
i got real big plans, sun. 23:45 (V) Empty
MessageSujet: Re: i got real big plans, sun. 23:45 (V)   i got real big plans, sun. 23:45 (V) EmptySam 1 Juin - 17:12

Si leurs situations étaient inversées et que c’était Anaswara qui allait zoner dans la loveroom plutôt que lui, il se sentirait un peu con de finir dans la chambre tout seul. Il ne serait pas blessé. Il n’y penserait même sûrement pas négativement, parce que ça lui ferait plaisir de savoir qu’elle peut découvrir de son côté cette pièce secrète dont ils ont déjà discuté la semaine dernière. Bart, il se dit que c’est peut-être comme ça pour Ana. Elle s’en fout, même si à choisir, elle aurait préféré partager la suite cinq étoiles avec un colocataire pleinement présent à ses côtés. « Tout le monde dort en binôme, c’est légitime de ne pas vouloir être seule. » il expire dans un haussement d’épaules. Non, mais elle a raison, c’est un peu con comme réflexion. A l’extérieur, personne n’a besoin d’un coéquipier pour passer la nuit. IRL, Anaswara, elle vit dans son petit loft vierge de toute visite autre que la sienne, donc c’est sûr qu’elle doit être habituée. Dormir, tu peux le faire tout seul. Bart, il s’est juste dit qu’après le coup des hamacs, elle préférerait sans doute ne pas encore une fois se retrouver isolée dans son coin par rapport aux autres candidats. Quoique pendant que lui se squattera le lit king-size de la loveroom, il y a peut-être moyen de faire exceptionnellement une entorse au règlement des cabines en réunissant Ana et le coloc de Tonia, Niels tout aussi esseulé sans la blonde. Dans sa tête, il y a des petites connexions qui s’opèrent en chaîne. Elle ne doit pas trop capter ce que ça vient foutre dans la conversation tout d’un coup, mais Bart ramène le sujet de son secret parce qu’il y a étrangement une suite logique à tout ça. Lui, il ne l’avait pas très bien vécu sa révélation, mais ça le rassure d’apprendre qu’Anaswara attendait ce moment. C’était sûrement pesant d’une certaine manière. Il y a tellement de questions auxquelles elle ne pouvait pas répondre, de comportements qu’elle ne pouvait expliquer. Lui, comme il l’a dit lors de la rubrique d’Elena, ça l’a touché comme histoire. Ce qui rend belle Anaswara, ce n’est pas son statut de déesse déchue, mais plutôt tout ce que ça implique, comme les épreuves qu’elle a dû vivre pendant son enfance et après. « Ca fait longtemps que tu as quitté le Népal ? » il demande doucement en allant s’installer sur son propre lit. Il sait qu’elle vit à Dubaï, mais il ne sait pas combien de temps ça lui a pris pour décider de quitter son pays d’origine afin de prendre un nouveau départ ailleurs. « Tu crois que tu pourrais retourner y vivre un jour ou tu ne penses pas pouvoir aller au-delà de la façon dont les gens te perçoivent là-bas ? » Bart, il se plante peut-être avec ce qu’il avance, mais il aurait tendance à supposer que c’était ça le plus compliqué pour elle. De devoir vivre au milieu d’individus la considérant comme quelque chose de sacré plutôt qu’un être humain lambda. « Ou peut-être que ça ne t’intéresses pas… » C’est aussi une option envisageable maintenant qu’elle a fait sa vie autre part.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1752
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 30
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
i got real big plans, sun. 23:45 (V) Empty
MessageSujet: Re: i got real big plans, sun. 23:45 (V)   i got real big plans, sun. 23:45 (V) EmptySam 1 Juin - 17:51

Elle ne comprend pas pourquoi son coéquipier se dit désolé de la laisser seule. Elle ne comprend pas ce qui se trame dans son esprit. Elle ne le quitte pas du regard, à la recherche d’un once de réponse qui pourrait se lire. Pour lui, tout simplement, tout le monde dort en binôme. Il s’adresse tout de même à celle qui vit seule. « Tu sais », elle embraye, pesant ses mots dans son esprit, « je pourrais toujours demander à Niels de me rejoindre, demain soir ». Puisqu’il se retrouvera sans colocataire avec qui partager sa nuit aussi, étant seul par l’absence de Tonia qui rejoindra Bart dans la loveroom. « Comme cela, tu seras assuré que je ne passerai pas ma nuit seule », qu’elle énonce, comme si cela était devenue l’une des préoccupations de son camarade. Cela est une possibilité : pendant que Bart et Tonia explorent la fameuse loveroom, Niels et Anaswara se retrouveront dans cette chambre. Elle a déjà partagé une nuit avec l’allemand, dans le coin hamac, quand elle avait été exclue de sa chambre par la production. Mais tout cela, c’était avant la scission du palace. Elle reste silencieuse. « Tu penses que ça lui fera plaisir à Niels ? ». Elle commence à douter. Douter de son idée, de sa proposition, puis de lui et d’elle. Surtout d’elle. Et son regard devient flou. Elle essaie de se raccrocher stupidement à Bart, à son visage, à l’azur de ses yeux et à ces quelques mots qui pourraient lui prononcer. La conversation dérive finalement sur la révélation de la jeune femme. Si certains appréhendent la révélation de leur secret, avant la soirée des révélations, car cela est synonyme de perte de cagnottes, cela n’est pas le cas d’Anaswara. Elle avait même hâte que ce moment arrive. Il lui a permis d’être délivrée par rapport à bon nombre de choses la concernant. Elle n’aura plus à se demander quand elle parle à quelqu’un si elle peut ou non le dire. Elle va pouvoir parler librement, sans la crainte d’être rappelée à l’ordre par la production. Cela marque aussi un tournant dans son aventure, comme si celle-ci prenait un nouveau départ. Elle est particulière ce nouveau départ, au sein du palace. Quand Bart lui avoue comprendre à présent que son secret a été révélé à tout le monde, elle lui dit ne jamais lui avoir menti. Elle a toujours été vraie et sincère, que ce soit avec Bart ou n’importe quel autre de leurs camarades. Elle retire sa robe de chambre, maintenant qu’elle est installée dans son lit. Elle la dépose au bout dudit lit et son regard s’échoue à nouveau sur son camarade, lui aussi installé dans son lit à présent. « Cela va bientôt faire dix ans », elle souffle. Son départ du Népal coïncide avec son installation à Dubaï. Elle avait besoin de cet envol loin de sa terre natale et loin des regards des individus qui ne la voyaient que pour cela qu’elle a été, une Kumari. Elle prend un air pensif, quand il l’interroge sur la possibilité de retourner vivre à Népal un jour. Elle n’y avait jamais changé, probablement parce qu’elle ne se sent pas encore suffisamment armée pour affronter les regards de ces gens. « Je serai incapable d’y retourner... », elle confie. « Je n’aurais pas la force toute seule ».

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur. et toutes les nuits je me questionne : Est-ce que j'guéris si tu me donnes Un coin pour me mettre à l'abri
Quand mon coeur s'alourdit.
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 364
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
i got real big plans, sun. 23:45 (V) Empty
MessageSujet: Re: i got real big plans, sun. 23:45 (V)   i got real big plans, sun. 23:45 (V) EmptyLun 3 Juin - 19:47

Bart, il réfléchit sûrement un peu trop à propos des conséquences sur Anaswara de son petit séjour dans la loveroom. Lui, il est tellement collant et dépendant des autres, qu’il se sentirait un peu con s’il se retrouvait tout seul dans leur chambre bien trop grande pour n’accueillir qu’un candidat. Mais Ana, ce n’est pas lui. Elle commence à lui parler de Niels et c’est marrant, parce que qu’il s’inquiétait de la laisser seule, mais elle parle surtout de le rassurer lui. Bart, il trouve que ce serait une bonne idée qu’ils profitent de l’absence de leurs colocs respectifs pour passer la soirée, puis la nuit ensemble, donc il approuve d’un signe de la tête. « Oui, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas. » Elle est bizarre quand même sa réflexion à Anaswara. Sa compagnie n’a absolument rien de désagréable, donc il ne pige pas vraiment pourquoi ça ne ferait pas plaisir à Niels de se dégoter de la compagnie alors que Tonia et sa bulle se seront faites la malle en direction de la loveroom. Le regard d’Ana vient se planter dans le sien. Bart, à force de la côtoyer, il a commencé à développer une petite capacité paranormale pour savoir quand elle a envie de parler d’un truc, mais qu’elle ne peut ou n’ose pas. C’est d’ailleurs un peu grâce à cette méthode qu’il a fini par découvrir son secret. « Et toi, ça te plait de traîner avec lui ? » Il y a des chances pour qu’elle prenne la question au pied de la lettre, mais ce qu’il aimerait bien savoir même s’il essaye d’y mettre les formes, c’est s’il lui plait tout court comme tout le monde, candidats, téléspectateurs et chroniqueurs compris, semblent le penser. En soit, Bart, il est déjà en galère pour capter la dynamique de ses propres relations dans le palace, donc ce n’est peut-être pas la personne la plus appropriée pour discuter de ce genre de choses. Lui, il a l’impression que Niels et Anaswara partagent un petit quelque chose, mais peut-être qu’il se plante complètement avec son incapacité à vivre dans le monde réel et à capter ce qui l’entoure. Bart, c’est vraiment un sentimental, du genre romantico-galérien, tout plein de feels pour les couples qui peinent à se trouver. Il se fie énormément à ses références cinématographiques et télévisuelles de la pop-culture pour assimiler les schémas amoureux des uns et des autres. Typiquement, leur relation à tous les deux, elle ressemble au genre de binôme dans les séries où on a envie de savoir ce qui va se passer mais sans avoir nécessairement la patience de vivre l’instant présent ennuyant avec eux. C’est lent. Enfin, ce n’est pas comme s’il faisait mieux de son côté. De toute façon, c’est important parfois de prendre le temps de bien faire les choses. Bart et sa friendzone qui fait pitié, c’est ce qu’il se dit pour se rassurer. Ça va faire dix ans qu’elle n’est pas retournée au Népal. Lui, il vit au Japon depuis quinze ans. Ce n’est plus son chez-lui, comme Ana, mais ça ne l’empêche pas de faire quelques petits retours en terre originelle de temps en temps contrairement à la jeune femme. « T’aimerais bien y retourner si tu avais quelqu’un pour t’épauler ? » Bart, il se pose pas mal de questions à propos du rapport qu’elle entretient avec ce pays malgré tout ce qu’elle a pu y vivre. Il reste silencieux pendant quelques secondes en réfléchissant à la manière d’aborder le sujet suivant en mode combo ultime de toutes les thématiques de leur conversation. « Depuis que t’es à Dubaï, tu as pu sérieusement fréquenter quelqu’un ? » il l’interroge un peu hésitant, parce qu’il ne veut pas la mettre mal à l’aise. Anaswara, elle n’est pas obligée de lui répondre, mais il se pose la question compte tenu qu’elle lui a déjà avoué la semaine dernière que personne n’avait jamais mis un pied dans son appartement.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1752
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 30
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
i got real big plans, sun. 23:45 (V) Empty
MessageSujet: Re: i got real big plans, sun. 23:45 (V)   i got real big plans, sun. 23:45 (V) EmptyLun 3 Juin - 22:09

En sachant qu’Anaswara invitera Niels dans leur chambre, Bart aura l’assurance qu’il ne la laissera pas seule. Il sera rassuré et pourra rejoindre sa belle la conscience tranquille. Elle ne veut pas qu’il se soucie d’elle. Dans les faits, elle ne sait même pas si elle aura le courage de proposer à Niels. Elle aurait trop peur de se prendre le stop de la saison. Elle n’a aucune ambiguïté son invitation. Ce serait juste l’occasion de passer un peu de temps ensemble, alors qu’ils n’en ont pas eu l’occasion la semaine passée. Elle hausse légèrement les épaules, quand Bart lui dit ne pas voir pourquoi cela ne lui ferait pas plaisir. Elle commence à douter de certaines choses et surtout d’elle. Elle ne sait plus trop ce qu’elle doit penser de cela. Cela, c’est sa relation avec Niels qu’elle va renommer ainsi « cela ». Depuis samedi, parfois, elle se dit qu’Elena peut avoir raison avec « cela ». Finalement, sur l’échelle de Richter du coeur de Niels, elle n’est nulle part. Elle n’existe plus. Elle pose son regard sur le visage du blond et considère sa question quelques instants. Un air songeur peint les traits de son beau visage. Est-ce que cela lui plaît de traîner avec lui ? De passer du temps avec lui ? « Oui, bien sûr », elle souffle, dans un discret sourire. Elle n’a jamais caché qu’elle appréciait la compagnie de l’homme. Elle laisse sa voix en suspens, pendant quelques idées viennent se greffer à son esprit. Elle se souvient de la remarque de Niels lors du précédent. « Mais lors du dernier prime, il a déploré qu’on nous associait toujours... » elle partage à Bart, cherchant son regard. « Ce serait déplaisant pour toi d’être associé à moi ? ». Anaswara, elle a l’impression d’être devenue la femme la plus désagréable dans la bouche du candidat. Elle a peut-être besoin d’être rassurée. Elle est sérieuse avec sa question, elle ne se moque pas de lui. Par exemple, Anaswara serait contente d’être aussi associée à Bart, parce que c’est quelqu’un qui a su gagner sa sympathie et son estime. Elle l’apprécie bien, Bart. Elle se sent bien avec lui. Finalement, la conversation dérive sur le secret de la belle. Son camarade a été le seul à s’y être intéressé. Non seulement à son secret, à sa petite histoire, mais aussi à son pays natal. Elle lui confie qu’elle est partit du Népal depuis une dizaine d’années, ce qui coïncide avec son arrivée et son installation à Dubaï. La vérité est qu’elle n’est jamais retournée à Katmandou depuis son départ. Elle n’en a pas la force. Celle d’affronter le regard de ces gens. Elle n’y parviendra pas toute seule. « Oui, possiblement », elle répond quand il lui demande si elle aimerait bien y retourner si elle avait quelqu’un pour l’épauler. Elle sait que seule elle n’aura pas le courage de le faire. Elle est peut-être lâche au fond. Elle fronce légèrement les sourcils devant la nouvelle interrogation de son camarade. Depuis qu’elle est installée à Dubaï, a-t-elle pu sérieusement fréquenter quelqu’un. Sa réponse ne se fait pas attendre, elle dodeline délicatement la tête. « Si par « fréquenter sérieusement quelqu’un », tu entends « donner les doubles des clés de son logement » ou encore « l’inviter dans son appartement », alors non », elle confesse. Elle se pince les lèvres. « Malgré moi, je m’y suis toujours interdite. Parce que j’avais peur de perdre à tout jamais l’être aimé », elle expire doucement.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur. et toutes les nuits je me questionne : Est-ce que j'guéris si tu me donnes Un coin pour me mettre à l'abri
Quand mon coeur s'alourdit.
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 364
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
i got real big plans, sun. 23:45 (V) Empty
MessageSujet: Re: i got real big plans, sun. 23:45 (V)   i got real big plans, sun. 23:45 (V) EmptyMer 5 Juin - 21:32

Bart, il s’y connait pas mal dans ce genre de situations. C’est presque devenu sa spécialité, parce que le fléau de la friendzone, il y est un peu abonné. Se demander si on est uniquement amis ou un peu plus, c’est la question que l’on s’est tous posé au moins une fois dans la vie. Même en réduisant l’échantillon d’individus à l’émission, c’est sûr que tous les candidats se sont déjà interrogés à ce sujet dans le palace avec tous les bails qui se développent à droite à gauche. Anaswara, elle s’est sûrement posée des questions sur Niels du genre : est-il simplement très attentionné de nature, ou essaie-t-il de me charmer ? Visiblement, la réponse qui se profile penche de plus en plus du côté du non. Bart, ça le rend triste. Pas seulement parce que l’un de ses ships secrets dont il suivait le développement comme le téléspectateur de la propre émission dans laquelle il se trouve est en train de partir en couille. Ça lui fait de la peine pour Anaswara, parce qu’il comprend tout à fait ce que ça a pu lui faire de se retrouver dans cette situation. Niels, il ne pensait sûrement pas à mal. Il n’a pas vraiment dû piger ce que pouvait impliquer ses paroles, mais c’est clairement le B.A-ba des relations humaines de ne pas déplorer auprès d’une fille d’être associé à elle. Pourtant, Bart, ce n’est pas un pro avec les gonzesses, mais il est tout de même au courant de ce détail. « Non, je serais flatté. » il répond avec honnêteté. Ana, elle est belle, intelligente, appréciée, bienveillante et tout un tas d’autres qualités qui font que personne ne capte sa tendance à se déprécier sans arrêt. « D’ailleurs, j’étais déçu de constater qu’on m’avait surpassé au niveau de ta compatibilité astrologique. » il expire doucement pour la faire sourire. Bart, il se doutait quand même pas mal que malgré leurs 88% et nombreux communs, y’aurait une douille à un moment ou à un autre avec un signe un peu plus hype que celui des Poissons. « Je pense pas non plus que Niels trouve ça déplaisant. » il précise pour la rassurer, même s’il n’était pas là pour entendre précisément ce que lui avait dit le candidat sur le prime. C’est pas son genre de penser de cette façon. Anaswara, ça reste une fille avec tout un tas d’insécurités, même si elle sait se montrer forte. A la rigueur, la seule personne qui pourrait rivaliser avec elle dans le palace, c’est Bart et toutes ses névroses. Ils ont chacun leurs traumatismes qui peuvent s’expliquer par l’historique vraiment ripou qu’ils se trimbalent. Ana, elle est profondément marquée par son enfance et par les difficultés de réinsertion entant qu’ancienne Kumari dans la vie normale. Son secret, ça éclaire pas mal d’éléments au niveau de son comportement ou de son quotidien à l’extérieur. « Tu n’as plus peur maintenant ? » il rebondit en l’entendant parler de sa crainte de perdre l’être aimé au passé. « T’y croyais à la légende qu’on raconte sur les Kumari ? » Anaswara, avec son statut de déesse, elle a pas mal attiré l’attention dans le palace. Il y a Kenza par exemple qui a fait une drôle de gueule par rapport à toute cette histoire, même en sachant plutôt bien cacher ses réactions. Le truc qu’il faut piger, c’est que les Kumari trouvent rarement un compagnon compte tenu qu’une légende raconte que se marier avec l’une d’entre-elle entraînerait la mort dans l'année qui suit.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» real nan cho
» Real Life Bolter!
» Thea ϟ mes amies, mes amours, mes plans cul.
» Chelsea - Real Sociedad
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: CHAMBRES 5 ÉTOILES-
Sauter vers: