Partagez
 

 nightdriving (mardi, 23h20)

Aller en bas 
AuteurMessage
Niels
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11283-nielshttp://www.throwndice.com/t11220-niels 

MESSAGES : 1402
AVATAR : lee pace.
ÂGE : 41


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 40 923£
AFFINITÉS:
nightdriving (mardi, 23h20) Empty
MessageSujet: nightdriving (mardi, 23h20)   nightdriving (mardi, 23h20) EmptyLun 27 Mai - 1:00

NIGHTDRIVING.
W / @Judith

Il était tard, suffisamment pour qu'il n'y ait pas âme qui vive aux alentours de l'oasis, et bon sang quel bonheur de savoir qu'ils auraient ce soir un vrai toit au-dessus de la tête pour dormir. Niels mesurait cette chance depuis le début de la semaine, après avoir passé celle d'avant à dormir sous la chaleur étouffante de la tente lotus ou, quand ce n'était finalement pas pire, sur un coin de plage ou dans un hamac. Il avait apprécié cette vie d'aventurier les premiers soirs, puis rapidement les heures de sommeil en moins s'étaient accumulées et il avait de plus en plus regretté l'idée de dormir sur un matelas. Et s'il avait la moindre crainte de s'ennuyer après cette semaine harassante, sa cohabitation nocturne avec Tonia ne manquait pas non plus d'agitation, mais pas comme la production l'aurait peut être voulu. Dormir avec quelqu'un qui se déplaçait avec une énorme bulle autour d'elle, l'aider à passer les portes et la dégonfler une fois dans leur chambre, c'était aussi sportif mais Niels était loin de s'en plaindre, après des semaines à vivre ici et des jours passés dans une moitié de palace à tourner deux fois plus vite en rond, il avait besoin de s'occuper parce qu'il n'avait jamais su tenir en place, et le fait que sa chambre devienne le théâtre d'une pièce dramatico-comique tous les soirs l'amusait beaucoup. Il compatissait pourtant et devrait être entrain de prendre la direction du deuxième étage pour aller retrouver Tonia et s'assurer qu'elle pourrait rentrer dans leur chambre avant minuit, mais il réalisait qu'il n'avait pas pensé à lui demander si elle dormirait avec lui cette nuit ou si elle irait rejoindre Bart dans la loveroom. Il aurait du mal à lui en vouloir, et pas seulement parce que Kenza lui avait fait le coup lorsqu'elle s'en était vue remettre les clés avec Icare. Il avait l'habitude, Niels, qu'on lui préfère cette chambre probablement spéciale. Alors il traînait dehors, une clope entre les lèvres, et observait le ciel avec tout un tas de pensées à l'esprit. Lorsque s'approcha Judith, sur qui il posa son regard. « Du schläfst auch nicht. Bist du nicht ungeduldig, Esaias zu finden ? » Il demanda dans un sourire amusé, sans savoir comment se passait la cohabitation avec le candidat mais ne pouvant pas s'empêcher de repenser à leur conversation de la semaine dernière. Il ne lui dirait pas ce qu'il lui avait confié, c'était sûrement mieux. « Alors, quand est-ce que tu quittes Pierpaolo pour vivre avec moi ? » Son sourire s'étira et il ricana entre deux bouffées de cigarette, faisant évidemment allusion à ces histoires de compatibilités qui lui avaient prédit un taux record avec la jeune femme. Non pas qu'il s'en plaigne, ça l'amusait au contraire beaucoup, mais Marco avait oublié un détail de choix dans l'équation. « Tu verras, le divorce, on s'y fait. » Il continua sans aucun sérieux, échangeant avec elle un regard complice. Il savait qu'elle comprendrait son humour pas toujours terrible – c'était Zoe qui l'avait dit – et pas seulement parce qu'il n'irait jamais prétendre que le divorce c'était trois fois rien. Il avait tourné la page, il avait avancé parce qu'il le fallait, mais ça resterait toujours l'un des plus gros échecs de sa vie.

_________________
a certain darkness is
needed to see the stars.
you can't turn back the clock, you can't turn back the tide. ain't that a shame? i'd like to go back one time on a roller-coaster ride, when life was just a game.
Revenir en haut Aller en bas
Judith
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 489
AVATAR : margot robbie
ÂGE : 27
LOCALISATION : genève, suisse
MÉTIER : traductrice


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
AFFINITÉS:
nightdriving (mardi, 23h20) Empty
MessageSujet: Re: nightdriving (mardi, 23h20)   nightdriving (mardi, 23h20) EmptyMar 28 Mai - 11:36

nightdriving
mardi, 23h30
@Niels

Si Judith aime beaucoup ce palace et l’environnement dans lequel les a installés la production, elle souffre toujours de la chaleur, même au bout de 5 semaines. Une part d’elle pensait qu’elle s’y habituerait, que son corps se ferait à ce changement extrême de climat, mais elle est forcée de constater que ce n’est absolument pas le cas. Les coups de soleil ont disparu, laissant place à un hâle doré que ne remarquent à l’œil nu que ceux qui la connaissent par cœur, mais, intérieurement, elle bout toujours entre 10h et 20h… Alors son moment préféré, c’est la nuit, quand la fraicheur du soir retombe, que les jardins s’habillent de noir pour prendre un air mystérieux et magique, et que les chants des grillons s’apaisent, enfin. Les lumières çà et là guident ses pas vers une destination sans but pour une promenade nocturne.
« Du schläfst auch nicht. Bist du nicht ungeduldig, Esaias zu finden ? » Avant sa voix, c’est l’odeur de la cigarette qui interpelle la blonde et détourne sa trajectoire. Elle se rapproche de l’allemand, un sourire aux lèvres avant de demander, mutine : « Jaloux ? Je croyais que c’était mon rayon ça... » Ce vilain défaut qu’elle se traine depuis toujours – les cancers parait-il – a pu transparaître déjà dans son aventure et ce n’est un secret pour personne. « Il ronfle, et puis il est encore beaucoup trop tôt pour moi. » Elle n’est jamais au lit avant 1h, les bons jours
Sans cérémonie, Judith se laisse tomber sur l’herbe humide et s’y allonge sur le dos pour observer les étoiles. Elle n’y connait rien, n’y comprend rien. Les constellations, les planètes et les distances, ce n’est pas son truc, elle n’a jamais pris le temps de s’y intéresser, mais ce n’est pas pour ça que son intérêt est moins grand. Peut-être que ce tableau est d’autant plus beau, à ces yeux, qu’il lui semble indéchiffrable… « Alors, quand est-ce que tu quittes Pierpaolo pour vivre avec moi ? » Elle rit doucement. « C’est ma beauté qui te fait tourner la tête, c’est ça? » Sous couvert de plaisanterie, la suissesse est tout de même flattée des mots que Niels a eus à son égard dans la chronique d’Elena. Peut-être est-elle naïve et que la chroniqueuse a déformé ses propos, ou totalement inventé ces répliques, mais elle préfère choisir d’y croire parce que ça fait toujours plaisir. « Tu verras, le divorce, on s'y fait. » Riant de plus belle, elle rentre dans son jeu en lui demandant : « Et alors ? Fais-moi rêver… Quelle vie me promets-tu ? » Après tout, s’il attend d’elle qu’elle quitte son mari – et sa fille, car Pierpaolo ne lui laisserait jamais Agatha – il faut que le jeu en vaille la chandelle. Finissant tout de même par s’éloigner du domaine de la plaisanterie, elle tourne la tête vers l’allemand, pour lui demander avec un peu plus de sérieux : « Tu regrettes, parfois ? »
Revenir en haut Aller en bas
Niels
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11283-nielshttp://www.throwndice.com/t11220-niels 

MESSAGES : 1402
AVATAR : lee pace.
ÂGE : 41


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 40 923£
AFFINITÉS:
nightdriving (mardi, 23h20) Empty
MessageSujet: Re: nightdriving (mardi, 23h20)   nightdriving (mardi, 23h20) EmptyMer 29 Mai - 7:45

Il ignorait si c'était le fait d'avoir tous été privés d'une partie du palace pendant une semaine, mais Niels avait l'impression que tout le monde trainait encore un peu plus tard que d'habitude depuis le prime, là où ça ne changeait pas grand chose pour lui qui n'avait jamais été du genre couche-tôt et aimait l'ambiance qui régnait à l'extérieur au beau milieu de la nuit. L'air y était surtout plus respirable que pendant la journée, et ça son coté allemand plus habitué au climat continental de Munich appréciait assez. Judith arriva à sa hauteur et Niels ne put s'empêcher de faire allusion à sa colocation avec Esaias, le tout sur le ton de la plaisanterie. « Je veux surtout m'assurer que tu ne risques rien quand tu vagabondes toute seule dehors. Je m'absente une semaine et je te retrouve avec ça. » Il souffla dans une moue légèrement réprobatrice, en désignant son bras en écharpe qu'il avait découvert lors du prime et alors qu'elle n'avait rien la fois où ils s'étaient vus dans le QG. Il avait compris que Judith s'était blessée en voulant forcer une porte et si ça l'avait dérouté il n'osait pas imaginer ce que Pierpaolo avait du penser. « Un mythe s'effondre. » Il eut un léger rire au sujet d'Esaias, qui s'il ronflait risquait de perdre des points auprès de la gente féminine qui sans doute suivait son aventure avec attention. Et peut être auprès d'une ou deux filles dans le jeu, Judith n'étant pas forcément représentative de l'intérêt que certaines lui portaient. Elle était mariée, et c'est bien le point qui coincait dans cette histoire de compatibilités à la sauce Marco, si bien qu'il se demandait qui des astres ou du chroniqueur était à blâmer. Mais ça l'amusait comme quand il parlait de quitter Pierpaolo pour vivre avec lui, parce que Judith et lui étaient capables du même humour. « J'y peux rien si tu corresponds aux critères de beauté répandus en Allemagne. » Il glissa alors sur le même ton mutin et en haussant les épaules, et parce qu'elle avait il est vrai un petit coté germanique en plus d'être effectivement une candidate agréable à regarder. « Je me doutais qu'Elena ne résisterait pas à l'envie de garder cette réponse, pour le coté croustillant de la rubrique. » Il lui lança un regard entendu, parce que ce n'était pas d'hier qu'Elena savait quand une réponse était susceptible d'intéresser ou de faire réagir, comme sa réponse au sujet d'April sans doute. Niels prit ensuite un air pensif, feignant de réfléchir à la meilleure réponse à lui donner. « Une vie au calme dans un penthouse avec vue sur la ville, baigné de soleil mais sans canicule ni moustiques. » Il s'interrompit pour s'assoir à ses cotés dans l'herbe légèrement humide, tournant son visage vers le sien avant d'ajouter. « Et avec un type beaucoup plus affectueux qu'il en a parfois l'air derrière son petit air de psy. » Et d'étirer un fin sourire amusé, l'air d'avoir sorti son meilleur argument parce que l'appartement ne ferait pas tout, si Judith quittait son mari pour la promesse d'une nouvelle vie, il fallait qu'il dresse un portrait de lui suffisamment flatteur pour compenser. La plaisanterie fut mise de coté l'instant d'après, et Niels se pinça les lèvres. « Parfois oui, même si c'était la meilleure chose à faire pour tout le monde. » C'était compliqué, toute l'histoire en vérité, et il y avait certaines choses avec lesquelles il vivait encore malgré le fait qu'il ait tourné la page parce que le regret était ce qui subsistait le plus longtemps dans ces cas-là. « Elle a refait sa vie. Je ne le sais pas depuis très longtemps. » Il finit par avouer, avant de retrouver son regard et d'esquisser un léger sourire. Ça lui avait fait bizarre au début, mal un peu forcément, mais ça ne l'avait pas vraiment surpris.

_________________
a certain darkness is
needed to see the stars.
you can't turn back the clock, you can't turn back the tide. ain't that a shame? i'd like to go back one time on a roller-coaster ride, when life was just a game.
Revenir en haut Aller en bas
Le Génie
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 61


nightdriving (mardi, 23h20) Empty
MessageSujet: Re: nightdriving (mardi, 23h20)   nightdriving (mardi, 23h20) EmptyLun 3 Juin - 20:09


les arrosages automatiques s'enclenchent pour venir
arroser la végétation et rafraichir les candidats.


« Pardonnez-moi, je n'avais pas vu qu'il y avait quelqu'un, mais le cadre se prête plutôt bien à une douche vous ne trouvez pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Judith
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 489
AVATAR : margot robbie
ÂGE : 27
LOCALISATION : genève, suisse
MÉTIER : traductrice


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
AFFINITÉS:
nightdriving (mardi, 23h20) Empty
MessageSujet: Re: nightdriving (mardi, 23h20)   nightdriving (mardi, 23h20) EmptyMer 5 Juin - 21:53

« Je veux surtout m'assurer que tu ne risques rien quand tu vagabondes toute seule dehors. Je m'absente une semaine et je te retrouve avec ça. » La bouche de Judith se tord en une moue boudeuse quand elle entend Niels mentionner son accident. Elle n’en est déjà pas fière, alors elle aurait préféré que le candidat évite d’aborder ce sujet douloureux – psychologiquement comme physiquement. Mais elle ne répond pas, n’ayant absolument rien d’intelligent à rétorquer, et préfère chambrer Esaias. « Un mythe s'effondre. » La traductrice se moque de lui : « Désolée, j’ai détruit l’objet de tes rêves les plus fous…» L’imaginer fantasmer sur son colocataire est une image hilarante à ses yeux. « J'y peux rien si tu corresponds aux critères de beauté répandus en Allemagne. Je me doutais qu'Elena ne résisterait pas à l'envie de garder cette réponse, pour le coté croustillant de la rubrique. » Elle sourit. Il n’a pas nié avoir utilisé ces mots pour la décrire. Ce n’est donc pas une invention de la chroniqueuse pour créer de nouvelles embrouilles, comme à son habitude. Sans tourner la tête et évitant volontairement de croiser son regard, elle souffle en glissant ses doigts dans l’herbe : « Danke, es ist nett von dir… »
La blonde est amusée par la conversation totalement surréaliste qu’ils ont, s’imaginant une vie différente des leurs, et ne pense pas une seconde à l’image qu’ils pourraient renvoyer à l’écran. « Une vie au calme dans un penthouse avec vue sur la ville, baigné de soleil mais sans canicule ni moustiques. » Elle ferme les yeux pour imaginer la propriété qu’il lui décrit et hoche la tête. C’est vrai que ça sonne bien… « Et avec un type beaucoup plus affectueux qu'il en a parfois l'air derrière son petit air de psy. » Elle ne peut s’empêcher de rire. Au premier abord, Niels peut paraitre un peu austère, taciturne, mais il s’est rapidement avéré être l’une des personnes de qui elle se sent le plus proche dans l’aventure. « Tu te vends bien… Y’a plus qu’à essayer sur meetic maintenant. » Elle tourne la tête vers lui, sans toutefois se relever, avant d’ajouter : « J’te rendrais complètement verrückt… Tu tiendrais pas un mois. »
Judith oriente quelque peu la conversation vers une contrée plus sérieuse, ou du moins correspondant davantage au ton de confidences qu’ils employaient jusqu’alors pour leurs bêtises en demandant à l’allemand s’il regrette son divorce. « Parfois oui, même si c'était la meilleure chose à faire pour tout le monde. Elle a refait sa vie. Je ne le sais pas depuis très longtemps. » Elle pince les lèvres, ne sachant pas vraiment comment réagir. « On la déteste ? » Avec le temps, elle a appris qu’il est plus judicieux, parfois, de demander simplement à quelqu’un ce qu’il attend de nous. S’il veut qu’elle tape sur son ex-femme et qu’elle la traite de tous les noms. S’il lui dit que l’eau a coulé sous les ponts, elle sera mature et rétorquera que tourner la page est la meilleure des choses à faire. « Et ça se passe comment avec L…» La suissesse s’interrompt brutalement, juste avant d’avoir trahi la confiance de Niels. Si Pierpaolo et elle n’ont jamais hésité à dévoiler le nom d’Agatha à qui voulait l’entendre, le candidat n’a pas la même vision des choses et refuse de partager cet aspect de sa vie privée, et elle le respecte. Déjà reconnaissante de la confiance qu’il lui a accordée, elle s’en voudrait de la briser. « … les petits ? Ils le vivent bien ? » Elle n’a pas le temps de préciser sa pensée que l’arrosage automatique s’enclenche et les trempe de la tête aux pieds. Par réflexe elle essaye de se lever mais s’appuie malencontreusement sur son mauvais bras et pousse un cri de douleur. « Pardonnez-moi, je n'avais pas vu qu'il y avait quelqu'un, mais le cadre se prête plutôt bien à une douche vous ne trouvez pas ? » Mouillée pour mouillée, elle décide finalement de ne pas bouger et de se contenter de rester en tailleur. D’un ton enfantin de protestation, elle se plaint à la cantonade : « Mais nooon… Je suis en blanc en plus le Génie… Tu vas me causer des problèmes…» Entre ça, le concours de t-shirt mouillé improvisé, et les discussions de mariage et divorce, elle voit venir de très loin tout le monde leur tomber dessus…
Revenir en haut Aller en bas
Niels
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11283-nielshttp://www.throwndice.com/t11220-niels 

MESSAGES : 1402
AVATAR : lee pace.
ÂGE : 41


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 40 923£
AFFINITÉS:
nightdriving (mardi, 23h20) Empty
MessageSujet: Re: nightdriving (mardi, 23h20)   nightdriving (mardi, 23h20) EmptyVen 7 Juin - 17:42

Niels s'était un peu inquiété quand il avait découvert le bras en écharpe de Judith et compris par quelle mésaventure elle était passée la semaine dernière, mais il suffit d'un regard de la part de la candidate pour qu'il comprenne que le sujet était sensible et qu'elle préférait qu'ils ne l'abordent pas aujourd'hui. Il faisait confiance à Pierpaolo pour s'assurer que sa guérison suivait son court, et Judith était assez têtue pour qu'il ne veuille pas se la mettre à dos parce qu'il aurait insisté. La suite lui valut d'émettre un rire spontané, Esaias n'étant pas la première personne à laquelle il pensait en se réveillant le matin ou à se faufiler dans ses rêves, mais l'image était cocasse. « Heureusement qu'il reste Pierpaolo. » Il lâcha l'air de rien, avant de poser une main devant sa bouche, yeux écartés et une légère grimace venant tordre le coin de ses lèvres. « T'étais pas censée entendre ça. » Et il eut du mal à rester sérieux plus de quelques secondes, finissant par ricaner autant pour sa connerie que parce que Judith était connue pour être jalouse et qu'il était convaincu que sur un malentendu, et avec un jeu d'acteur un peu meilleur, il aurait presque pu lui faire un peu peur. La vérité c'est que des deux, c'est plutôt elle qui aurait sa préférence et sans vouloir faire d'histoires ou créer le moindre malentendu, il s'était montré franc à son sujet auprès d'Elena et il voyait bien à sa façon d'éviter son regard que ça la gênait un peu. « Erröten sie nicht, du musst es gewohnt sein was Pierpaolo dir beglückwünscht. » Il souffla dans un léger sourire en coin et histoire de la taquiner lorsqu'elle le remercia en allemand. Ce n'était jamais difficile d'avoir recours à la légèreté avec la suissesse, comme lorsqu'ils divaguèrent au sujet de la vie qu'il pourrait lui offrir si elle daignait quitter Pierpaolo pour son appartement en plein cœur de Munich. Niels n'avait pas franchement l'habitude de se vendre alors c'était plus drôle qu'autre chose, et la remarque de la blonde au sujet de Meetic lui fit réprimer un rire. « Non merci, les sites de rencontre et moi c'est une histoire terminée. Je préfère encore prendre un abonnement annuel au cabinet de la voyante. » C'est pour dire à quel point il n'avait pas l'intention de se relancer là-dedans, l'histoire autour de son anecdote était restée relativement secrète mais sa courte expérience des sites de rencontre ne lui avait pas laissé un souvenir impérissable. « Je ferais sûrement pas ce boulot si ma patience ne s'était pas sur-développée, parce que crois-moi des cas difficiles il y en a même dans ma branche. » Il reprit d'un air plus amusé, exagérant à peine parce que tous ses patients n'étaient pas forcément des cadeaux, même s'il tâchait tous de les aider de la même manière. Certains étaient du genre difficiles à suivre et à traiter, ou bien ils avaient leur propre façon de réagir à ses méthodes et ça pouvait devenir étrange. Niels profita finalement que l'ambiance paisible à cette heure se prête aussi à une conversation plus sérieuse pour confier avoir appris que son ex avait refait sa vie, et la réaction de Judith lui fit hausser un sourcil à demi-amusé. « Au contraire, on lui souhaite d'être heureuse. » Il souffla, dans un demi-sourire qui prouvait qu'il n'avait aucune envie de jouer les ex cyniques ou revanchards. Il n'aurait aucune raison, la situation n'avait pas toujours été simple mais il n'avait jamais cessé de lui souhaiter de se reconstruire comme lui n'y était pas encore tout à fait arrivé. La façon dont Judith enchaina lui fit afficher une expression faussement réprobatrice lorsqu'elle ne fut pas loin d'en dire trop au sujet de ses enfants. « Judith, Judith, Judith. » Il lui lança un regard rieur, pas contrarié que c'ait failli lui échapper parce qu'il aurait mis ça sur le compte de sa spontanéité habituelle. Niels était un peu rancunier pour certaines choses mais ça restait rare, en règle générale il était assez mauvais pour en vouloir aux autres et ça, ça n'aurait pas été un prétexte légitime. « C'est jamais une situation évidente et il ne le vivent pas forcément de la même manière, mais... » Niels n'eut même pas le temps de terminer que les arrosages automatiques s'enclenchèrent et les trempèrent comme au beau milieu d'une averse. « Putain. » Ça surprenait, et il comprit ce qui se passait et que c'était l'une des facéties qu'on leur avait promis lorsque la voix du génie résonna autour d'eux. Ah. « Ils auraient pu au moins garder ça pour les après-midis où on crève de chaud. » Et pas en soirée quand l'air était plus respirable et qu'ils mettraient plus longtemps à sécher. Soit, c'était sûrement beaucoup plus drôle de cette façon. Judith renonça à se redresser et il resta lui aussi en place sur l'herbe, parce qu'au point où ils en étaient ça ne changeait plus grand chose. « Attends. Tiens, prends ma chemise. » Il proposa après un léger rire étouffé lorsqu'il comprit quel problème risquait de se poser avec la tenue de Judith, et parce qu'il ne voulait pas qu'elle ait des problèmes à cause du Génie, ne serait-ce que parce qu'ils étaient filmés et que les caméras s'en donneraient à cœur joie pour ensuite faire passer ça pour autre chose que ce que c'était vraiment. Il retira ainsi sa chemise après l'avoir déboutonnée, et il la lui tendit sans trop s'inquiéter de n'avoir plus rien sur le dos. « Foutu pour foutu, autant m'économiser une douche. » Et lui, il n'y avait personne qui risquerait de trouver à redire du fait qu'on le filme dans cette tenue, et que ce soit Judith ou les caméras, ce n'était ni la première ni la dernière fois qu'il se retrouvait torse nu ici, alors bon.

_________________
a certain darkness is
needed to see the stars.
you can't turn back the clock, you can't turn back the tide. ain't that a shame? i'd like to go back one time on a roller-coaster ride, when life was just a game.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: OASIS-
Sauter vers: