Partagez
 

 (week 5, sun) beats (+ malcolm)

Aller en bas 
AuteurMessage
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april En ligne

MESSAGES : 937
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
(week 5, sun) beats (+ malcolm) Empty
MessageSujet: (week 5, sun) beats (+ malcolm)   (week 5, sun) beats (+ malcolm) EmptyLun 27 Mai - 6:42

beats
week 5, sunday - 8:34am
+ @malcolm

Bouffer une semaine au restaurant, c’est cool pendant cinq minutes, mais en fait, April a juste envie d’un petit-dej normal après tout ça. Un truc fait maison elle-même, même si c’est juste trois tranches de bacon et des oeufs brouillés tout cons. Se faire servir dans le luxe, ça a jamais été son truc - les seuls repas qu’elle s’est jamais fait servir dans sa vie étaient contrôlés par la nutritionniste de l’équipe, et c’était clairement pas le même délire que couscous et cornes de gazelle à tout bout de champ. Avec en plus l’absence de la salle de sport, c’était pas bon. April, elle sent le moindre changement dans son rythme et son alimentation comme un coup dans le bide. Une humeur de merde ce samedi soir alors qu’elle n’avait qu’une hâte : retrouver un lit, n’importe lequel, pouvoir bouffer normalement, et reprendre l’exercice. Okay, ça fait trois, mais on peut étiqueter tout ça comme un retour à la normale. Ce matin, elle s’est levée tôt pour s’entraîner au calme, et après une douche rapide, elle débarque dans la cuisine pour faire son repas. Tout est vide et calme ; après une semaine à camper, tous les candidats semblent opter pour la grasse matinée. Elle fout sa playlist de Kendrick à fond sur l’iPad posé sur le comptoir, profitant du calme pour se mettre à l’aise, et c’est en hochant la tête en rythme avec le beat de DNA qu’elle sort les ingrédients, dans un embryon de danse devant le plan de travail. De meilleure humeur que la veille, c’est clair. Le bordel des teams, des dilemmes et de la chronique d’Elena ont peut-être semé le bronx, mais April survole ça avec une aisance naturelle. Alors qu’elle retourne ses tranches de bacon dans la poêle, y’a Malcolm qui rentre dans la cuisine. Elle le voit pas tout de suite, mais c’est en se retournant pour attraper une assiette, soufflant les rimes de Lamar à elle-même, qu’elle l’aperçoit en croisant son regard. « Oh. Salut. » Elle le connaît pas, Malcolm. Jusque là, il a l’air d’être du genre cool et droit dans ses bottes, ça lui suffit pour le tolérer. « Je peux baisser le son si ça dérange. » Il est tôt, elle s’est un peu étalée et a pris ses aises, si le beat les réveille, elle arrêtera. Connasse insensible peut-être mais pas encore assez pour pas respecter le sommeil des autres alors qu’ils vivent en communauté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 967
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
(week 5, sun) beats (+ malcolm) Empty
MessageSujet: Re: (week 5, sun) beats (+ malcolm)   (week 5, sun) beats (+ malcolm) EmptyMar 28 Mai - 5:01

Il a tellement pas les yeux en face des trous ce matin Malcolm qu'en voulant quitter sa chambre il se prend la commode dans le genou, un vrai bonheur. Il checke s'il a pas réveillé Lula par son indélicatesse mais ça va, elle dort encore quand il passe la porte et rejoint la salle de bain. Un coup de peigne et un brossage de dents plus tard le voilà en route pour la cuisine d'où provient une musique lui étant plus que familière. Qui écoute du Kendrick Lamar à cette heure-ci dans ce palace, et même tout court en fait ? Ça l'intrigue et même s'il est explosé après la presque nuit blanche qu'il vient de passer il reste encore capable de reconnaitre DNA. Il entre dans la cuisine et y découvre @april face à une poêle garnie de bacon. « Salut, ça sent bon. » il formule d'une voix un peu cassée en se déplaçant dans la pièce en errant plus qu'en marchant réellement. Elle lui propose de baisser le son de sa musique si jamais ça le dérange, et sur le moment il pige pas trop de quoi elle lui cause - faut le temps que ça monte jusqu'à son cerveau un peu endormi. « Hein ? Ah. Tu fais comme tu veux. » Malcolm est réveillé bien que complètement dans le coaltar donc bon, c'est pas qu'il s'en fout des autres mais on va dire qu'à cet instant il s'en préoccupe pas trop. Mais il est peut-être un peu tôt c'est vrai pour réveiller toute la casbah, et puis ça agresse quand même ses oreilles de bon matin et dans son état, il s'en rend compte maintenant qu'il est à proximité de l'Ipad de sa camarade. « Ouais en fait baisse, s'te plait. J'ai pas fermé l’œil de la nuit et j'sens que le mal de crâne est pas loin là. » Il est claqué et puis de mauvais poil aussi, mais ça il pense pas avoir besoin de le préciser parce que ça doit un peu se ressentir. Un silence s'empare de la pièce pendant une trentaine de secondes, le temps pour lui de sortir une tasse d'un placard et de se servir du café. Il se retourne ensuite vers April, qu'il détaille brièvement du regard avant de reprendre. « Alors t'écoutes du Kendrick Lamar toi, c'est marrant j'aurais pas trop misé dessus. » C'est pas celle qui aurait été la plus susceptible à ses yeux de mettre les sons du rappeur californien à fond dans cette cuisine mais bon, faut jamais juger un livre à sa couverture. « Il m'aura fallu plus d'un mois de cohabitation pour découvrir qu'on partage les mêmes goûts musicaux. » il constate avant de souffler sur la tasse de café tenue entre ses mains. C'est plutôt une bonne surprise, même si c'est une info qu'il aurait pu récolter beaucoup plus tôt quand il y pense. « Comment t'expliques qu'on ait pas appris à se connaitre pendant toutes ces semaines ? » C'est une vraie question qu'il pose, et il est pas du tout en train de rejeter la faute sur April, y'a clairement eu un manque de communication entre eux et un manque d'efforts effectués des deux côtés. Ça lui échappe un peu à Malcolm, il capte pas comment il a pu faire son aventure sans trop calculer la candidate jusque là. Elle est pas très engageante April alors peut-être qu'inconsciemment ça l'a freiné, et qu'il s'est dit qu'ils pourraient de toute façon pas s'entendre. Ça en vérité il en sait rien mais il est disposé à lui laisser une chance même si c'est un peu tard, et qu'elle a sûrement très bien vécu de son côté le fait d'avoir entretenu des rapports quasi inexistants avec lui pendant quatre semaines.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april En ligne

MESSAGES : 937
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
(week 5, sun) beats (+ malcolm) Empty
MessageSujet: Re: (week 5, sun) beats (+ malcolm)   (week 5, sun) beats (+ malcolm) EmptyMer 29 Mai - 10:12

Malcolm a pas l’air réveillé, il tire une gueule d’ours mal léché, et il répond comme un mec qui a pas la lumière à tous les étages. Ils se sont pris une cuite après le prime hier ou bien ? Ou peut-être qu’il s’était trop habitué à pioncer sur les canapés du salon et que les lits, c’est devenu trop bien pour lui. April répond à son salut d’un hochement de tête en retournant ses tranches de bacon dans la poêle. Quand Malcolm change d'avis pour lui demander de baisser le son, elle obtempère sans rien dire. Ça serait con de lancer une nouvelle polémique pour une connerie pareille. La musique retrouve un volume acceptable pour les moins matinaux, et elle se retourne pour s’emparer une nouvelle fois de sa spatule sur fond sonore de crépitements d’huile sur le feu. Les placards s’ouvrent derrière elle alors que son camarade se fait couler un café, pour finalement relever son choix musical. Elle se retourne un instant avec un haussement de sourcil amusé. « T’as cru que j’avais une tête à m’ambiancer sur du Taylor Swift ? » Tiens, ça serait marrant de savoir, ça. Ce que les gens pensent qu’elle écoute comme musique à première vue. Clairement pas de la country-pop ni trop une grande fan de classique, elle doit avouer. April esquisse un demi-sourire en guise de réponse à la surprise de Malcolm. « Je garde ça dans mes écouteurs la plupart du temps. » Pas étonnant que personne n’ait jamais entendu ses playlists. Un savant mélange de rap et de rock un peu grunge vintage, ce genre de trucs. Mais c’est noté, Malcolm écoute les mêmes trucs. Bon à savoir. Sa question du pourquoi ils se sont jamais vraiment causé, franchement, c’est une colle. Elle a pas la réponse. C’est pas comme si ils pouvaient pas se piffrer ou quoi. « Aucune idée. C’est comme ça. » Faut pas trop chercher, c’est la vie. Ouais, sa réputation de sale conne et son caractère pas avenant, ça doit jouer un peu dans le délire, mais Malcolm il donne pas trop l’air d’être du genre à s’arrêter à ces trucs. Ils traînent aussi avec des gens différents, parce qu’avec Faith et Jhoan dans son clan, c’est pas la folie pour April qui préfère les bails plus posés. « T’en veux ? Tant que j’y suis. » Autant pas faire la rapace et proposer, ça coûte rien. « Et à part Kendrick t’as quoi d’autre dans ta playlist ? » lance-t-elle alors en hochant la tête toujours en rythme sur le beat, par réflexe, en diminuant un peu la puissance du feu de la cuisinière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 967
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
(week 5, sun) beats (+ malcolm) Empty
MessageSujet: Re: (week 5, sun) beats (+ malcolm)   (week 5, sun) beats (+ malcolm) EmptyMer 29 Mai - 23:14

April elle a pas l'air d'être trop enquiquinante, en fait. Elle respecte les autres en tout cas, il le comprend tout de suite quand elle propose de baisser sa musique et s’exécute sans rien dire lorsqu'il change d'avis. Le respect mutuel c'est vraiment le minimum dont Malcolm ait besoin dans une relation donc c'est une bonne chose, il apprécie le fait qu'elle se montre conciliante surtout un matin où il n'est vraiment pas d'humeur à se prendre la tête avec quelqu'un. Sa musique, dans d'autres circonstances, il l'aurait sûrement laissée la mettre aussi fort qu'elle l'aurait souhaité parce que c'est tout à fait le genre de choses qu'il écoute lui aussi. Kendrick Lamar il doit avoir quasiment toute sa discographie depuis Section.80 d'enregistrée dans ses titres spotify donc c'est cool, il vient peut-être bien de trouver son alter égo en matière de goûts musicaux dans ce palace. Et faire ce constat-là au bout d'un mois de cohabitation sous le même toit, bah c'est quand même assez con. « Non j'aurais plutôt dit sur des musiques Disney. » il glisse dans un sourire moqueur avec le peu d'humour que la fatigue n'a pas bouffé chez lui. Non, à vrai dire il sait pas trop ce qu'il se serait attendu à entendre ce matin au lieu de Lamar et son imagination a un peu ses limites là tout de suite. « À première vue j'aurais pensé que t'es trop distinguée pour écouter du hip-hop, j'veux dire tu ressembles pas aux filles que j'ai connu et avec lesquelles j'avais ça en commun. » Ça pourrait aussi concerner pas mal de filles à Fresno et encore Malcolm il vit en Californie, pas dans le Bronx qu'il a tendance à surnommer les ghettos de New York, c'est là que se trouve le cœur du hip-hop et ça se devine à chaque coin de rue. Elle semble tellement plus délicate, ou raffinée, enfin il sait pas trop quel mot est le mieux adapté, sûrement aucun mais il arrive pas à formuler autrement le fond de sa pensée. Toujours est-il qu'il la pensait pas dans ce délire-là quoi. Sa camarade n'a pas d'explication à lui donner concernant le fait qu'ils ont vécu ensemble pendant quatre semaines sans réellement se calculer, c'est comme ça, qu'elle dit. Il approuve dans un hochement de tête silencieux, ça lui va bien comme réponse. La candidate lui propose du bacon, et justement il osait pas lui en demander Malcolm. « Ouais merci, je veux bien. » Elle bouge en rythme sur DNA et ça le fait sourire, il improviserait peut-être quelques pas de danse lui aussi si son énergie le lui permettait. Ce qu'il écoute en dehors de Kendrick Lamar, il y réfléchit quelques secondes car autant lui sortir des trucs d'actualité pour lui. Il a ses périodes Malcolm, y'a des sons qu'il a écouté à certains moments de sa vie et qu'il est incapable d'écouter aujourd'hui donc il sait déjà qu'il en parlera pas. « Lil Uzi Vert, déjà. J'ai posté un bout de XO Tour Llif3 sur ma page l'autre jour, j'adore ce son il est passé pendant la soirée karaoké de mon groupe. Sinon j'pourrais citer Travis Scott, Future, Kodak Black, Juice Wrld. Et le regretté Jahseh Onfroy alias XXXTentacion, pour le peu de carrière qu'il a eu. J'ai saigné Moonlight t'imagines pas, je l'ai écouté pendant des mois jusqu'à l'overdose. Et les incontournables, Tupac, Eminem et MJ. » S'il ouvrait sa tablette là, c'est un mélange de tout ça qu'il trouverait dans ses musiques, ça comprend ses morceaux du moment comme ceux qu'il cessera jamais d'écouter. « Et toi ? » il lui retourne naturellement la question, tandis que l'odeur du bacon lui chatouille le nez et réveille instantanément son estomac. « J'y pense, on peut tenter de rattraper quatre semaines en une et se présenter à travers un résumé de nous-même et de notre vie dans les grandes lignes. J'suis sûr qu'on est passé à côté d'infos basiques l'un sur l'autre. » Ça rattrapera pas totalement les quatre semaines durant lesquelles ils ont pas saisi l'occasion de faire connaissance, mais ça leur apportera un condensé d'infos qu'ils auront pas besoin de demander par la suite. Du genre d'où ils viennent, quel boulot ils font et à quoi ressemble leur vie, ça pourrait être drôle de voir comment l'un et l'autre se présenteraient. « T'en dis quoi, April Coleman ? » il reprend car c'est l'une des seules infos qu'il a chopées et retenues sur elle, grâce au test de connaissances de la première semaine. « Si tu veux pas commencer moi je me lance. » C'est son idée après tout et elle voudra peut-être prendre exemple sur lui histoire de pas balancer trop d'infos par rapport à l'américain. « Et la pyramide de tes liens ici ça donne quoi ? On va voir si j'suis à jour. » Il ressent pas le besoin de préciser ce qu'il veut dire, sur une pyramide y'a un sommet ce qui pourrait s'apparenter à un lien plus important que les autres. Une sorte de classement de ses relations dans le palace quoi, c'est ça qu'il visualise dans sa tête même s'il choisit de le formuler de façon plus imagée. Et puis il a cru comprendre qu'ils étaient pas trop proches des mêmes personnes ici, alors leurs pyramides risquent d'être assez différentes pour le coup si jamais il se prête aussi à l'exercice ensuite.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april En ligne

MESSAGES : 937
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
(week 5, sun) beats (+ malcolm) Empty
MessageSujet: Re: (week 5, sun) beats (+ malcolm)   (week 5, sun) beats (+ malcolm) EmptyVen 31 Mai - 17:44

April baisse le son, et retourne à son bacon l’air de rien alors que Malcolm commente ses choix musicaux. Sa réponse bien que sur le ton de la plaisanterie est assez inattendue. « Vous êtes pas prêts pour mon remake de La Reine des Neiges. » Elle balance ça avec tout le sérieux du monde, de son ton monocorde habituel. More like la Reine des Glaces, dans le délire. Mais la justification qui suit lui arrache une réaction un peu plus vive - tout est relatif. Elle s’arrête deux secondes pour se tourner vers Malcolm avec un haussement de sourcils. « Distinguée ? » Elle se plaint pas mais de tous les adjectifs qu’elle a pu entendre à son sujet pendant ces années, distinguée fait sa toute première apparition. Va savoir ce qu’il entend par là. Vu la tronche qu’il tire, il est carrément pas réveillé, alors April va pas chercher plus loin et se contente de laisser échapper un souffle de rire. Elle propose de faire une portion supplémentaire, proposition acceptée. April va chercher des tranches supplémentaires dans le frigo pour les jeter dans la poêle alors que Malcolm étale sa playlist. April siffle un coup en guise de réaction. « Je m’attendais pas à entendre un sommaire Wikipédia. » Elle affiche un rictus moqueur, histoire de marquer subtilement la plaisanterie. Il a l’air passionné sur le sujet, en tous cas. April, elle s’y connaît un peu moins. Ouais, okay, beaucoup moins. Ses choix musicaux, ils sont pas aussi étudiés, c’est souvent juste une question de feeling. « Les trucs politiques. Si y’a un message énervé et un bon beat, je suis pas chiante. Sinon, je mélange ça avec genre Rage, Silversun Pickups ou Nirvana. » Un mix entre hip-hop politique et rock un peu grunge. Comme si l’iPad avait entendu ce qu’elle racontait, la playlist switche alors sur Killing In the Name de Rage Against the Machine. Heureusement qu’elle a baissé le son, tiens. Malcolm il boit son café, et puis il décide de lancer un jeu tranquille pour essayer de combler le temps perdu à pas se causer. Franchement, April sait pas trop ce qu’elle pourrait raconter de neuf là-dedans, et puis sa méfiance naturelle fait qu’elle préfère laisser le premier tour à celui qui a eu l’idée avec un regard entendu. « Allez, à toi l’honneur, alors, Malcolm... Quelquechose. » Ouais bon y’avait un truc qu’elle aurait pu dire pour la vanne mais elle se serait fait détruire par le public pour un racisme latent. Abort mission. Quand il la questionne sur ses liens, elle laisse échapper un subtil rire, pendant une demi seconde. « Je sais pas si on peut appeler ça une pyramide. » Plutôt genre, un point. Ou un triangle, dans le meilleur des cas. Pas de quoi y embaumer un pharaon. M’enfin. C’est poliment demandé, elle va bien répondre, même si l’un des avantages de la chronique de Maslov, c’est d’avoir un brief des dynamiques du palace pour tout le monde. « Mais j’imagine que y’a Niels. Peut-être Kenza et Icare. » Kenza sa nouvelle meilleure pote, même si elle la soupçonne de jouer un peu la meuf stratège et de faire ça parce qu’elle voit pas April comme une rivale ou un truc comme ça. Icare, c’est le type avec qui elle est arrivée et elle croyait que le feeling passait bien, mais elle est plus trop sûre de ce qui est vrai ou faux. « Le reste j’en sais trop rien. » Pas mal d’inconnus au bataillon, ou de gens à qui elle a causé cordialement mais pour qui elle sait pas trop à quoi s’en tenir. Ça la dérange pas vraiment de pas avoir mille potes, de toutes façons. Faut pas oublier que c’est un jeu et que tout le monde planque des secrets, en plus des missions foireuses de Maslov qui semble appuyer sur le bouton Reset des relations chaque semaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 967
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
(week 5, sun) beats (+ malcolm) Empty
MessageSujet: Re: (week 5, sun) beats (+ malcolm)   (week 5, sun) beats (+ malcolm) EmptySam 1 Juin - 2:02

Il savait que peu importe le qualificatif qu'il choisirait d'employer, April rebondirait dessus en mode ça rime à quoi. « Ouais, enfin tu vois ce que je veux dire. » Faut qu'elle se montre indulgente aussi, Malcolm il a laissé sa tête sur le canapé du salon qu'il a squatté toute la nuit sans parvenir à fermer l’œil. Clairement il manque de vocabulaire ce matin. « Pour te comparer avec quelqu'un qui écoute le même genre de musique, t'avoueras que t'es quand même plus classe que moi. » Classe, c'est juste un synonyme de ce qu'il a sorti avant mais peut-être qu'April préfèrera l'entendre sous cette forme, et que ça la perturbera moins. Il voit pas comment lui dire autrement qu'on s'attendrait pas en la voyant à ce qu'elle soit amatrice de rap us, comme lui et au cas où c'était pas clair l'énumération de sa playlist doit être assez révélatrice. Elle en plaisante d'ailleurs, du coup ça le fait sourire aussi. « La liste est non exhaustive, je découvre des sons et des artistes régulièrement mais j'allais pas te sortir des gars que t'as aucune chance de connaitre. » Pas parce qu'il estime qu'elle est limitée en culture hip-hop actuelle, mais parce que les gars que Malcolm découvre font souvent leurs débuts dans le game et n'ont pas encore percé. Il doute qu'elle puisse connaitre Rico Pressley ou Ion Lil Gut, qui pèsent vraiment pas lourd à côté de Kendrick on va pas se mentir. Les Rae Sremmurd, à la limite, il aurait pu les inclure dans ses influences du moment. « Juste Malcolm. » il rectifie posément, ne désirant pas divulguer son nom de famille à la télé, ce serait l'anti bon plan du jour. Il se lance en comptant sur un minimum d'attention de la part d'April, malgré la musique provenant de son Ipad entre temps passée sur quelque chose de plus rock. « J'suis américain, texan de naissance mais j'ai migré en Californie y'a deux ans. Fresno, dans la vallée de San Joaquin, j'ai établi ma deuxième vie là-bas. Une vie qui connait pas la stabilité, avant de m'embarquer dans cette aventure j'étais chauffeur de taxi mais je garde aucun boulot plus de quelques mois. De toute façon, là, je sais que j'ai plus ni job ni appart. Faudrait pas que je sorte demain parce que je serais sacrément dans la merde. Le besoin de fric m'a amené ici, pour me soulager au quotidien et arrêter de me demander comment je vais finir le mois, et aussi pour me payer une école d'arts dramatiques à New York mais pour le moment j'ai pas du tout de quoi financer la première année haha. » Faudrait qu'il sorte de là avec trois fois sa cagnotte actuelle pour ça, autant dire que c'est mal barré pour qu'il concrétise son projet. « Ma situation familiale a été brièvement évoquée dans le test de la première semaine mais en gros ça donne : une mère qui s'est barrée quand j'avais six mois et un père qui m'a élevé seul avec ma sœur. Et puis j'peux pas vraiment parler de qui je suis sans évoquer mes combats et toutes les causes pour lesquelles j'ai milité dans le passé mais ça prendrait des heures, j'ai pas le courage pour ça ce matin et t'as sûrement mieux à faire que m'écouter aussi. » Il pense que ça l'intéresserait pas de savoir pour quoi il s'est battu dans le passé alors il va lui épargner ça, lui-même n'a pas trop la tête à évoquer sa vie d'avant. Pas aujourd'hui, avec zéro heure de sommeil au compteur. Malcolm quand il en parle c'est avec son cœur et ses tripes et s'il a presque jamais abordé le sujet en détails avec personne ici c'est parce qu'il est convaincu que tout le monde s'en fout royal. « À ton tour. » il annonce sans savoir s'il lui a appris des choses ou non. April elle a quand même l'air de porter un intérêt restreint à quelques candidats et il sait qu'il en fait pas partie, donc pourquoi pas. Justement, c'est l'occasion de se mettre à jour sur ses liens et de s'assurer qu'il est pas trop à la ramasse. La pyramide ça l'inspire pas trop, visiblement. « Appelle ça comme tu veux, c'est qu'une image. » C'est pas la forme qui compte mais les liens qu'elle va y associer, en l'occurrence trois candidats semblent pouvoir se vanter d'aujourd'hui d'être dans les petits papiers d'April. « Okay, ça va, je suis pas trop mal informé. » il commente avant d'engloutir une tranche de bacon et de tâcher par la même occasion son t-shirt avec ses mains grasses. « Ils ont quoi en plus ces trois-là ? » La réputation de sa camarade n'est plus à faire ici, c'est pas le genre à se lier facilement aux autres et faut certainement adopter une approche particulière pour réussir à se faire tolérer - apprécier, c'est sans doute un peu fort - par l'intéressée. Sa question, elle revient un peu à lui demander à quoi ils doivent leur statut de privilégiés finalement. « J'ai vu que Niels et Kenza voulaient t'immuniser pendant leur réunion, c'est une estime partagée de toute évidence. » il note en songeant à ce qu'il a vu la veille. Ça a bataillé d'un côté pour que l'immunité lui revienne, ils ont pas obtenu gain de cause mais elle sait au moins qu'elle a des alliés sur qui elle peut compter dans ce jeu. « Y'en a un qui doit pas te manquer, par contre. » il reprend en faisant glisser un regard vers son interlocutrice pour checker sa première réaction. Il en dit pas plus, elle a peut-être deviné pourquoi il tirait à moitié la gueule ce matin ou peut-être pas, ça dépend si elle est au courant de ce qui le liait à un certain colombien qu'elle portait manifestement pas dans son cœur.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april En ligne

MESSAGES : 937
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
(week 5, sun) beats (+ malcolm) Empty
MessageSujet: Re: (week 5, sun) beats (+ malcolm)   (week 5, sun) beats (+ malcolm) EmptyLun 3 Juin - 15:33

Distinguée, classe. Autant de qualificatifs qu'April a pas beaucoup entendu à son égard, faut le dire. Elle hausse simplement les épaules à l'explication de Malcolm. « Si tu le dis. » Elle va pas batailler pour comprendre, elle se contentera de prendre le compliment, si c'en est un. Prendre les trucs que les gens disent sur elle à coeur, que ce soit positif ou négatif, ça a jamais été son délire. Malcolm se présente donc en laissant son nom de famille de côté, soit. April a juste l'habitude et le pays entier connaît son nom, de toutes façons. C'est pas comme si ça avait une signification particulière. C'est une histoire assez détaillée que voilà mais elle dit rien, elle écoute en faisant griller son bacon sans broncher. Voilà. Elle est tentée de poser la question sur ses combats vu qu'il a quand même abordé le sujet, mais paradoxalement, il a pas l'air d'être trop opé alors elle garde ça pour plus tard. À elle. « Okay. » Facile. Quand elle a commencé dans le circuit international, c'était un passage obligatoire pour les médias. « J’ai grandi à Cincinatti. Commencé le sport à cinq ans, scolarisée à domicile à dix pour signer un contrat pro. Passé les sélections nationales à quatorze, on m’a envoyé à LA pour me préparer pour les Jeux. Médaille d’Argent à Beijing, j’ai remis ça deux ans plus tard pour Londres. Après l’Or, on est rentrés, et puis boom. » Elle mime un bruit de crash de voiture, pas besoin de faire un dessin. Fini la gym, adieu les projets, voilà. « Bref, après ça, j’ai été finir mon bachelor à UCLA, j’ai fait quelques trucs avec Nike, et je suis rentrée y’a deux ans pour reprendre un poste de coach à la maison. » Pas grand chose à ajouter faut dire. Les histoires de famille, elle aime pas des masses s'étaler dessus parce que y'a quasiment rien à raconter. « Et me voilà. Avec du bacon. » Qu'elle se retourne pour servir une assiette de bacon et oeufs brouillés à Malcolm dans un timing parfait. Question suivante : les liens. Visiblement, elle lui apprend rien avec ses trois noms qui se battent en duel. Pourquoi eux ? Bonne question. « Je sais pas. » Franchement, aucune idée. Elle s'efforce aussi de pas laisser ces relations trop l'atteindre - ils sont dans un jeu temporaire, elle est là pour aller le plus loin possible, tout le monde est criblé de secrets, de missions et de stratégie. Pas le bon plan de laisser l'affect l'emporter - comme elle s'en est toujours préservée. Les gens qu'elle a laissés approcher, ils se comptent sur les doigts d'une seule main. « Niels, il remet pas en question qui je suis ni comment je me comporte. » En y repensant, il a jamais fait ça. Pas de "April elle est bizarre" ni de "c'est ton accident qui t'a rendue aigrie ?", ni de "détends-toi un peu". C'est probablement ça qui fait qu'elle apprécie sa présence. C'est pas juste de la tolérance. Mais les autres... « Ouais, j’avoue que Kenza, je sais pas trop. J’ai dû dire ou faire un truc qui lui a plu. » Ça reste un mystère total pour elle aussi, elle va pas s'en cacher. Mais elle a un truc qui fait que April aime bien interagir avec elle. Son côté stratège sans doute. C'est une rivale de taille dans le jeu, et April, la compétition fair-play, elle a toujours vécu pour ça. « Ou Icare m’a cassé du sucre sur le dos et elle me considère comme inoffensive. » Elle esquisse un demi-sourire pour marquer la plaisanterie en venant s'asseoir face à Malcolm avec sa propre assiette et son verre de jus d'orange. N'empêche que ça semble assez plausible comme théorie, en y repensant. En parlant de liens, Malcolm évoque subtilement Jhoan, avant même qu'elle ne lui retourne la question. « J’avais pas de problème avec lui. On peut pas tous être potes. Tant qu’on me fait pas chier, je dis rien. » Il est relou, certes. Mais y'a des gens avec qui elle est pas compatible et c'est comme ça, pas de quoi en faire un flan. « C’est pas avec moi qu’il avait un problème. C’est avec le fait de ne pas pouvoir plaire à tout le monde. » C'est sa conclusion, et c'est aussi exactement ce qui a rendu la cohabitation si difficile. Il a jamais accepté les choses comme elles étaient et cherchait soit l'approbation des autres, soit à toujours avoir le beau rôle. Regardez moi, monsieur sympa, pote avec tout le monde. Si April m'aime pas, c'est forcément que c'est une sale conne, vous croyez pas ? Bref. Jhoan s'est barré, point final. Plus de problème. « Toi à part Lula et Faith j’avoue j’ai pas grave suivi le reste. » Elle admet en piquant dans ses oeufs avec sa fourchettes, haussant les épaules. Jhoan, elle devine donc. Qui d'autre ? Icare ou Esaias peut-être ? Aucune idée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 967
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
(week 5, sun) beats (+ malcolm) Empty
MessageSujet: Re: (week 5, sun) beats (+ malcolm)   (week 5, sun) beats (+ malcolm) EmptyMar 4 Juin - 1:51

Il s'embarque dans un résumé de sa vie comportant des informations telles que son état d'origine et celui vers lequel il a migré, avant d'aborder son quotidien de galère et le projet qu'il aimerait concrétiser avec le fric que cette aventure peut lui rapporter. April lui pose pas de questions et ça l'arrange, il avait pas trop envie d'entrer dans les détails de sa vie ce matin mais il est disposé à l'écouter parler de la sienne. Il traite les infos qui lui parviennent, il savait que sa camarade était liée au monde du sport mais son palmarès il le connaissait pas, ça l'impressionne un peu sur le moment. « Je vais te confier quelque chose. » il annonce en croisant ses bras tout en prenant appui contre un plan de travail derrière lui. Maintenant qu'il connait le parcours de vie d'April dans les grandes lignes, il peut bien lui faire une petite confidence qu'il garde pour lui depuis cinq semaines. « Au tout début de l'aventure quand j'ai vu ta prothèse et que j'ai compris que t'étais américaine, je me suis dit que t'étais peut-être une survivante du double attentat du marathon de Boston. » Il a pas pensé que ça pouvait être son secret par contre, c'est juste l'histoire qu'il avait imaginé derrière cette prothèse pendant un temps, jusqu'à ce qu'il apprenne de la bouche d'un autre candidat qu'April avait été victime d'un accident de la route. C'est la seule info qu'il possédait déjà. « Je t'avoue que j'y connais que dalle au sport, j'ai jamais regardé les JO alors ton nom je le connaissais pas avant de faire cette émission, mais respect pour ton parcours et tes médailles. » April Coleman il en avait jamais entendu parler mais il comprend aujourd'hui que la fille devant lui a une carrière pas du tout négligeable et s'est imposée dans le monde du sport très jeune. Ils doivent avoir à peu près le même âge mais leurs deux vies sont si différentes, et pourtant ils ont un truc en commun, il fait un rapprochement dans sa tête qu'April ne peut pas faire de son côté car elle manque d'infos le concernant pour ça. « Coach de quoi du coup ? Ta discipline c'est le seul truc que t'as pas précisé en me dressant ton CV. » il reprend alors que sa camarade lui sert une assiette digne d'un très bon petit-déjeuner anglo-saxon. « Merci. » il ajoute dans un léger sourire. C'est rare qu'il n'ait qu'à mettre les pieds sous la table comme ça le matin, ça le motivera peut-être à se lever un peu plus tôt à partir de maintenant. April, elle est pas tellement capable de lui dire ce qu'ont en plus les trois candidats dont elle vient de citer les noms. Il lui pose une colle on dirait, elle doit pas avoir l'habitude de devoir se justifier quand une personne se démarque de façon positive à ses yeux - ce qui ne doit pas arriver bien souvent. « Je sais pas de quoi on parle là, mais okay. » il commente dans un bref haussement d'épaules lorsqu'elle mentionne Kenza qui la considèrerait inoffensive par rapport à Icare, elle semble plaisanter mais il part du principe qu'il lui manque une ref' quand même. Surtout que c'est un peu contradictoire ce qu'elle dit, Icare fait partie de son trio de liens mais il lui casse du sucre sur le dos, allez comprendre. « T'aurais voulu attribuer la nomination et l'immunité à qui si t'avais été à la place des chefs ? » il lui demande en se doutant un peu de sa réponse pour l'immunité vu ce qu'elle vient de lui dire. Jhoan et April ça semblait pas tellement coller dans le palace, elle prétend pourtant n'avoir eu aucun problème avec lui. Ce qu'elle dit ensuite le fait légèrement froncer les sourcils, peu importe que ce soit vrai ou pas, Malcolm il a pas envie d'entendre ce genre de choses sur son pote le lendemain de son départ. « C'est un chouette mec, Jhoan. » il l'informe car c'est ce que lui retiendra du colombien dans cette aventure, et ça le frustre que certaines personnes n'aient pas voulu voir ou comprendre ce qu'il est vraiment. Le public se souviendra pas de tous les candidats restants comme il se souviendra de lui, Jhoan peut au moins se dire qu'il a marqué cette saison de sa présence remarquable, par sa personnalité et son tempérament. « Lula et Faith ouais, toutes les deux c'est l'évidence. Esaias j'apprends à le connaitre et je l'aime vraiment bien alors que je pensais pas du tout accrocher avec lui au départ. Icare le courant passe bien avec lui aussi, il a proposé de m'héberger si je passais par Paris après le jeu donc j'imagine qu'il doit un peu m'apprécier aussi. Y'a Judith sinon, j'aime bien passer du temps avec elle, Anaswara pareil elle est gentille, même Bart en fait même si j'ai pas toujours été très tendre avec lui. » Il a beaucoup aimé la dernière longue discussion qu'ils ont eu Bart et lui, ça a permis à Malcolm de dépasser son scepticisme envers le candidat et en fait il considère que tous les candidats cités sont de bonnes rencontres, il apprécie leur compagnie à tous même si c'est à des degrés différents on s'en doute. « Je sais pas s'ils me citeraient tous, par contre, si la question leur était posée. » Malcolm il faut pas grand-chose pour devenir un allié potentiel à ses yeux, il peut assez vite adhérer à quelqu'un à partir du moment où la personne coche les cases requises pour se le mettre dans la poche. Mais est-ce que c'est réciproque pour tous les gens qu'il vient de citer là, il en sait rien et n'oserait pas forcément parier dessus. « Tu crois au coup de foudre ? » il l'interroge avant de porter un morceau de bacon à sa bouche, les yeux momentanément bloqués au niveau de son assiette. Il sait pas pourquoi cette question lui vient d'un coup et encore moins pourquoi c'est April qui y a droit, c'est peut-être parce qu'il a la tête ailleurs depuis qu'il est levé et qu'il commence à réfléchir à voix haute.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april En ligne

MESSAGES : 937
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
(week 5, sun) beats (+ malcolm) Empty
MessageSujet: Re: (week 5, sun) beats (+ malcolm)   (week 5, sun) beats (+ malcolm) EmptyMer 5 Juin - 16:19

La confession de Malcolm sur son potentiel secret, ça l'amuse. C'est marrant, et puis c'est pas con, elle aurait pu être à Boston le jour de ce fameux marathon, mais non. « Ah ouais. Pourquoi pas. » Elle hoche la tête avec une moue sceptique, mais c'est surtout pour la vanne. April trouve intéressant d'entendre ces théories, ça en dit parfois long sur ce qu'elle dégage et l'image qu'elle renvoie vers les autres. Elle est pas non plus étonnée ni vexée quand il ajoute qu'il connaît rien en sport et connaissait pas son nom avant - elle a l'habitude. Elle sait qu'elle est pas une parfaite inconnue, mais la gymnastique, ça reste un délire de niche. Il faut pas grand chose pour passer complètement à côté de tout ça. Dans sa présentation, elle a même carrément oublié de préciser - quand Malcolm le souligne, elle laisse échapper un souffle de rire un peu surpris. Oups. « Gymnastique. » L'habitude. Que les gens sachent ou qu'elle ait déjà abordé le sujet auparavant. Surtout dans ce jeu dans lequel tout savoir des autres candidats fait un peu ta force et ce qui te fera gagner. Sa question sur les liens, c'est pas facile à y répondre. Elle a toujours pas élucidé le mystère Kenza et sa théorie avec Icare est aussi une vanne qui tombe à plat, vu que Malcolm est clairement pas dans le loop de tous ces trucs. « Ouais, peu importe, on s'en fout. » Il doit juste pas passer grave de temps avec Kenza pour comprendre, mais elle ira exposer sa théorie à Niels, lui il saura de quoi elle parle, que ce soit parce qu'il connaît Kenza ou grâce à ses super-pouvoirs de psy. Ces histoires de nominations et immunité, ça fait drôlement jaser, et April a pas vraiment réfléchi à ce qu'elle aurait fait si elle avait été à leur place. « Je sais pas. J'aurais peut-être fait au feeling genre, nominer Jhoan et immuniser Niels. Sauf si quelqu'un propose un autre deal qui me conviendrait pour qu'on se fasse moins chier à débattre. » Économie d'énergie - avec peu de liens dans la baraque, elle aurait pas été très difficile, sans doute. Ça laisse pas beaucoup de gens à qui éviter la nomination. Mais elle est pas trop dans le délire "et si...", faut dire. D'une manière générale. Les liens de Malcolm, elle a jamais trop capté à part le triangle avec Faith et Lula, mais visiblement, il était proche de Jhoan. Oops. April hausse les épaules à son compliment sur le Colombien. « Si tu le dis. Mais je vais pas faire genre juste pour pas te vexer. » Ça va, il est pas mort, elle va pas commencer à bullshit sur Jhoan pour pas ternir sa mémoire ou un délire du genre. Ça collait pas avec lui, elle s'en est jamais caché, et c'est pas maintenant qu'elle va commencer à faire la faux-cul. Pour elle c'est toujours le même lourdingue qui devrait sacrément bosser sur sa confiance en lui avant de venir la faire chier avec ses projections de complexes. April soulève cependant certains points sur la liste de Malcolm. « Esaias est cool, ouais. » Chill. Un peu elle en version mec, en fait, ou c'est l'impression qu'elle a eue. Mais la dernière phrase un peu cynique de Malcolm lui arrache un sourire et un soupir à la fois. « Ouais, je vois ce que tu veux dire. » C'est un peu pareil pour elle. Elle sait franchement pas ce qu'il en est des uns et des autres, le seul qui s'exprime c'est Niels et elle est toujours pas sûre de comment l'interpréter dans le contexte du jeu, alors elle reste sur ses gardes. Malcolm par contre, quand il saute du coq à l'âne, il fait pas semblant. April laisse échapper un léger rire amusé avec un haussement de sourcils. « C'est quoi le rapport ? » Une inspiration subite ? « Je sais que je fais les oeufs brouillés comme personne mais ça va trop vite pour moi, Malcolm. » Elle balance avec tout son sérieux, dans son habituel trente-sixième degré, une main sur son coeur, le dos droit sur son tabouret. Pour finalement s'avachir à nouveau et reprendre sa dégustation de petit-déjeuner, passant de 100 à 0% sur l'échelle de la vanne. « Pourquoi, c'est quoi le deal ? » Ouais, sa réponse à elle et son esprit supra-cartésien, elle est rapide : non, elle y croit pas. Mais son opinion, c'est probablement pas l'intérêt principal de la conversation qui s'amorce, de ce qu'elle peut voir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 967
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
(week 5, sun) beats (+ malcolm) Empty
MessageSujet: Re: (week 5, sun) beats (+ malcolm)   (week 5, sun) beats (+ malcolm) EmptyJeu 6 Juin - 1:16

La théorie qu'il avait vaguement développé au début de l'aventure, sur la possibilité qu'April ait perdu une jambe dans le double attentat de Boston il y a six ans, est peut-être pas si tordue que ça finalement. Il sait que ce jour-là plusieurs centaines de personnes ont été blessées et pas mal d'entre elles amputées, mais l'histoire de sa camarade est toute autre. Le seul truc sur lequel il avait raison finalement en pensant à l'attaque terroriste du marathon c'est le sport, dénominateur commun entre les deux, vu qu'au moment où il y avait songé il savait pas encore qu'April avait une carrière de grande sportive derrière elle. Justement, il lui demande des précisions par rapport à sa discipline car elle l'a pas précisée, et il sait pas si c'est un oubli ou si c'est parce qu'elle considère qu'il sait au moins ça. Malcolm il est passé à côté de l'information et ça l'intéresse, il arrive pas à visualiser entièrement l'histoire qu'elle vient de lui raconter sans ça. Du coup son truc c'est la gymnastique, voilà, c'est quand même plus clair comme ça. « La gym à haut niveau, du peu que j'en ai vu, je trouve ça impressionnant mais ça parait dangereux aussi. Tu t'étais déjà blessée gravement avant de perdre ta jambe ? » Dans un autre contexte que celui de la gym, ça il a saisi. Si c'est bien le délire avec des poutres super hautes et des barres asymétriques, ouais, ça parait effectivement pas sans danger et il imagine pas dans quel état on peut se retrouver si on se rate sur une réception par exemple. Il hoche légèrement la tête lorsque April met de côté la référence qu'il n'a pas saisie, il sent pas que c'est suffisamment important pour mériter qu'il insiste. Si elle s'était retrouvée dans la position des chefs et leurs ajointes, sa compatriote aurait apparemment fonctionné au feeling mais elle parvient à sortir deux noms, Niels pour l'immunité et Jhoan - sans grande surprise - pour la nomination. « Je vois. Toi si tu peux expédier le truc, t'hésites pas. » Ce qui n'a pas été le cas l'autre fois, les négociations se sont apparemment éternisées mais de son point de vue vaut mieux un débat un peu houleux qu'un truc réglé en cinq minutes. Tomber d'accord trop rapidement c'est pas forcément une bonne chose, surtout quand il est question de nomination, ça peut vite prendre des airs de complot. Il remarque au passage qu'April c'est pas vraiment le genre à en avoir quelque chose à carrer de la personne en face, elle lui a presque retourné aucune question depuis le début. Elle était pas fan du colombien il le comprend très vite, par contre il a pas l'impression qu'elle respecte le fait que Jhoan était son pote. La remarque qu'il fait c'est pour contrebalancer ce qu'elle dit et rappeler au public qu'il a complètement merdé, il cherche pas à convertir April, y'a aucune chance il le sait. « Je t'ai demandé de faire genre ? » il formule d'un air sceptique car ça attendait ni approbation, ni contestation en fait ce qu'il a dit. « Et ça me vexe pas du tout, c'est juste dommage. » Il hausse les épaules. Si ça l'a pas fait entre eux ça peut pas être totalement de la faute de Jhoan, elle a forcément ses torts dans l'histoire aussi. Bref, ceux qui ont cotoyé le colombien savent qui il était vraiment et ne regrettent pas sa rencontre, et c'est tout ce qui doit compter pour l'intéressé aujourd'hui. Elle réagit sur les noms qu'il vient de lui donner, remarquant d'Esaias est un gars cool par exemple. Et puis Malcolm, il bondit sur un autre sujet sans prévenir et sans savoir lui-même pourquoi il en vient à parler de ça. April elle voit pas le rapport et c'est clair qu'il y en a aucun. « Oh, laisse tomber. » il souffle en balayant ce qu'il vient de dire d'un revers de la main. « C'est la fatigue qui parle à ma place. » À ce moment-là l'excuse de ne pas avoir fermé l’œil de la nuit peut sembler un peu facile mais c'est un fait, il a pas les yeux en face des trous depuis qu'il est entré dans cette cuisine Malcolm et il est pas à l'abri de s'égarer un peu dans ce qu'il dit. « Et je remarque que t'as pas répondu. » il reprend en lui lançant un regard insatisfait. « Bon, okay. T'es peut-être la dernière personne ici à qui il faut parler de ça mais t'es celle qui pourra adopter le regard le plus neutre, je pense. » Il se sent plutôt à l'aise pour se confier à April qu'il ne connait pas et qui ne le connait pas, justement parce qu'ils n'ont pas de lien tous les deux il a le sentiment de pouvoir parler de tout sans crainte de jugement et d'a priori. « Déjà tu crois que les sentiments et tout le bordel c'est décuplé dans ce genre de jeux comme le mythe le dit ? » il demande avant d'entrer dans d'éventuels détails. Il se pose pas mal de questions sur l'attachement dans une aventure comme celle-ci, des amitiés fortes semblent avoir vu le jour et des couples paraissent en formation aussi, et tout ça en cinq semaines. Il sait pas si ça peut être considéré comme rapide par rapport à la vraie vie en fait et si l'enfermement intensifie véritablement les choses. Maintenant il espère qu'April va pas le laisser avec sa réflexion et qu'elle va cogiter un minimum sur la question, car ça peut la concerner aussi cette histoire de sentiments.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Invitations au week-end final de bêta-test
» c est le week end ...des amoureux ..........................
» Malcolm Muniz
» ola c est le week end yes....................
» [25-26-27 mars] CIIL 2011 : la fauCIIL et le marteau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: CUISINE-
Sauter vers: