Partagez
 

 are you lonely, thurs. 14:10 (V)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1911
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
are you lonely, thurs. 14:10 (V) Empty
MessageSujet: are you lonely, thurs. 14:10 (V)   are you lonely, thurs. 14:10 (V) EmptyLun 27 Mai - 9:32

Anaswara se promène dans le palace. Elle a essayé d’adopter le look que Crystal lui a élaboré lors du dernier prime mais elle se sent étrangement à l’étroit dans cette jupe et pas à l’aise. Elle ne peut s’empêcher de tirer dessus, comme pour cacher ses genoux apparents. Elle n’est jamais à l’aise quand il s’agit de montrer une parcelle de son corps. Il n’y a qu’à voir la façon dont elle avait à se cacher, lors de la soirée karaoké avec son équipe. Sans s’en rendre compte, elle se retrouve à l’extérieur. Elle marcha ça et là, là où ses pas la guident. Elle n’impose rien à son corps, c’est lui qui décide. Elle lui a déjà imposé cette tenue. Elle se retrouve à la piscine. Elle est étonnée de voir que personne ne s’y trouve autour. Personne ne profite du soleil matinal pour s’offrir le luxe de faire quelques brasses dans l’eau ou de faire un bain de soleil. Elle s’approche, silencieuse, remarquant la présence de quelqu’un, de dos, assis sur l’un des transats en train de, possiblement, lire. Il est de dos et ne peut voir l’activité à laquelle il s’adonne. Elle s’approche et salue d’un calme « bonjour ». Elle croise le regard de @Pierpaolo. L’italien de la saison. Elle s’installe sur le transat, juxtaposé au sien. « La semaine passée, Judith m’a confié que vous ne voyagiez seuls, chacun de votre côté, jamais plus de quelques jours », elle souffle. Elles en avaient discuté, vaguement, la semaine passé, dans le salon. « Tu as dû être content de la retrouver, samedi soir », elle tente de deviner. Ce n’est pas comme si elle épiait tout ce que disait et faisait le couple de l’aventure. Elle ne s’est jamais vraiment intéressé à leur couple, elle n’a jamais cherché à s’immiscer entre eux. Il n’y a qu’à voir comment elle avait disparu, quand elle s’était retrouvée entre les deux au moment de leur dispute. Elle repose son regard sur son coéquipier, silencieuse. « Je te dérange peut-être ». Elle l’importune peut-être avec ce qu’elle dit. Elle se pince les lèvres et lui lance un regard désolé.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 693
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
are you lonely, thurs. 14:10 (V) Empty
MessageSujet: Re: are you lonely, thurs. 14:10 (V)   are you lonely, thurs. 14:10 (V) EmptyLun 27 Mai - 21:41

Il se prélasse sur un transat, sans prêter attention au monde qui l’entoure, jouant avec ses doigts sans penser à rien quand une voix le tire de sa torpeur et qu’il lance un : « Ciao. » sans vraiment faire gaffe, un véritable réflexe, avant de s’apercevoir que c’est @Anaswara qui est arrivée et qui s’installe à côté de lui. Elle tombe bien, il a des questions à lui poser, mais avant d’entamer, il prend quand même la peine de faire la conversation. Un minimum en tout cas. Au sujet de sa séparation d’une semaine avec Judith il n’a pas à hésiter longtemps. « Cierto ! » répond-il avec un sourire. Qui ne serait pas content de retrouver sa femme après tout ? « C’est même qu’on passe rarement plus de quelques heures sans se parler, alors ça a fait un choc. » explique Pierpaolo sans vraiment élaborer. Il sait bien que leur relation est un peu plus fusionnelle que la moyenne et que certaines personnes peuvent trouver ça bizarre d’être aussi collés l’un à l’autre mais pour eux c’est la normalité. « Non, tu tombes bien, j’ai pas eu l’occasion de te parler de ton secret. » annonce-t-il en se redressant un peu, parce que la conversation qui va suivre sera forcément un peu plus sérieuse qu’un simple échange de banalités autour de la météo. Il a besoin d’être concentré pour exprimer ce qu’il a à dire sans pour autant être irrespectueux. « Je veux pas être insensibile, ma, t’en penses quoi de ton statut de déesse ? » il demande ça sans hésiter. Ce n’est un secret pour personne que Pierpaolo est très croyant et il doit reconnaître que s’il n’a aucun problème avec les autres religions, qu’elles soient monothéistes ou polythéistes, l’idée que des gens hissent au rang de divinité une gamine le met un peu mal à l’aise. Et la possibilité qu’Anaswara s’identifie comme tel est tout aussi gênant à ses yeux. C’est la pire des ubris de l’homme que de se croire égal de Dieu.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1911
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
are you lonely, thurs. 14:10 (V) Empty
MessageSujet: Re: are you lonely, thurs. 14:10 (V)   are you lonely, thurs. 14:10 (V) EmptyMar 28 Mai - 19:42

Lorsqu’elle voit Pierpaolo, elle se souvient de la conversation qu’elle avait pu avoir avec Judith la semaine passée. Cette dernière lui avait confié qu’ils ne voyageaient seuls, chacun de leur côté, jamais plus de quelques jours. En tout cas, pas une semaine entière. Il lui confirme avoir été heureux de retrouver sa bien-aimée. Un discret sourire étire ses lèvres devant la confidence de son coéquipier quant au fait qu’ils passent rarement plus de quelques heures sans se parler. « C’était pour mieux vous retrouver après », elle souffle, dans un distrait rictus. Elle imagine que la production avait tout orchestré pour voir jouer sous leurs yeux des retrouvailles du couple séparé, pendant une semaine. Les choix de la production ne sont jamais anodins, elle l’a bien compris. « J’imagine que cela ne vous a pas donné envie de voyager séparément, pendant des semaines », elle articule dans un ton peu sérieux. Elle doute que le couple ait envisagé cette hypothèse. Possiblement ils envisagent de voyager tous les deux, ou tous les trois avec leur fille. Elle n’est pas dans leur tête ni dans leur relation pour savoir ce qu’il se trame ici et là. Elle a un peu l’impression de l’embêter avec ce qu’elle lui dit. Elle n’a jamais été très proche de Pierpaolo mais soudainement elle se sent de trop, au bord de cette piscine, assise sur ce transat. Ce n’est même pas l’éventualité de voir surgir de nulle part une Judith enragée qui lui donne cette impression de trop. Judith n’a rien à craindre avec Anaswara. Elle sourcille légèrement, surprise, par le fait que l’italien souhaite parler de son secret avec elle. Elle reste silencieuse. Elle ne sait pas pourquoi lui aurait envie de parler de cela. Il embraye et elle arque un léger sourcil. Il ne souhaiterait pas être insensible. Il veut son avis sur le statut qui lui a été attribué. « J’en suis juste sa réincarnation, selon eux », elle souffle, avec un certain détachement. « Mon seul tort est de correspondre à 100 critères qui définissent la perfection et à réussir des épreuves, comme une espèce de rite de passage entre ce que je suis vraiment et ce qu’ils voulaient que je sois ». Elle l’a dit dans sa révélation, Anaswara, elle n’a jamais été qu’une petite fille. « Pour moi, c’est juste le traumatisme de ma vie », elle confesse. Elle en est pas sortie indemne. Parce qu’écrit sur le papier, son intitulé, ça peut vendre du rêve mais cela cache tous les traumatismes qu’elle a vécu et vit encore aujourd’hui, comme sa dépression.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 693
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
are you lonely, thurs. 14:10 (V) Empty
MessageSujet: Re: are you lonely, thurs. 14:10 (V)   are you lonely, thurs. 14:10 (V) EmptyVen 31 Mai - 10:12


« Probablement. » dit-il avec un haussement d’épaules, ils ont bien failli ne pas se retrouver ou presque, puisqu’il était le dernier candidat sauvé avec à peine 11,5% des votes. Il s’en est fallu de peu pour qu’ils soient séparés pour bien plus d’une semaine. Une perspective très désagréable même si elle aurait impliquée qu’il retrouve sa fille. « Non, je crois effectivement qu’on préfère viaggiare ensemble. » C’est un peu le principe d’être en couple à ses yeux de partager les expériences de la vie ensemble, mais il comprend aussi pourquoi ses amis aiment à partir en voyage séparément, passer quelques jours sans leur conjoint, histoire de souffler un coup. Judith et Pierpaolo ne participent pas à ce genre d’activités, mais après une semaine passée sans Judith, Pierpaolo sait qu’il pourrait le faire s’il en avait envie. Le seul hic est là : il n’en a pas envie. « Hm. » Cent critères qui définissent la perfection. C’est beaucoup de critères pour quelque chose qui devrait se résumer à trois ou quatre questions. Est-elle omnipotente ? Non. Est-elle omnisciente ? Non. Est-elle bienveillante ? Probablement. Aux yeux de Pierpaolo, Anaswara ne passe pas le test de la divinité mais c’est la beauté de la richesse culturelle de l’humanité il suppose. Chaque groupe peut avoir ses raisons de croire en tel ou tel dieu, chaque culture peut avoir ses critères sur ce qu’une divinité est et sur ce que la perfection implique. « Et depuis que tu n’es plus la reincarnazione de la déesse qu’ils bénissent, tu fais quoi exactement ? » De sa vie, certes mais aussi par rapport au fait que tous les dix ou quinze ans une gamine va finir comme elle, foutue à la rue et délogée de son piédestal divin pour retrouver la vie de tous les jours sans avoir été éduquée ou préparée pour le monde extérieur.« Tu crois en quoi ? » demande-t-il sans réel ménagement. Il comprend bien que c’est un peu indiscret pour certaines personnes de parler de religion parce que c’est très personnel mais lui n’a aucun mal à dire ce en quoi il croit et il ne voit pas pourquoi Anaswara aurait à avoir honte. C’est très intéressant de voir si elle continue de croire en une religion qui l’a érigée au rang de divinité avant de le lui arracher, si elle a changé de religion et adopté quelque chose de plus consensuel ou si elle a complètement arrêté de croire par principe. Avoir vu l’envers du décor ça aide.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1911
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
are you lonely, thurs. 14:10 (V) Empty
MessageSujet: Re: are you lonely, thurs. 14:10 (V)   are you lonely, thurs. 14:10 (V) EmptyVen 31 Mai - 14:24

Elle parle de leurs retrouvailles. Elle s’est dit que la production avait séparé certains des candidats pour mieux qu’ils se retrouvent. Cependant elle peut en déduire que Pierpaolo et Judith n’envisageront pas à voyager séparément pendant plus d’une semaine. Un sourire étire ses lèvres alors qu’il parle qu’ils préféreraient voyager ensemble. « Vous avez déjà prévu de voyager, après Thrown Dice ? », elle lui demande. « Avec votre enfant », elle ajoute. Elle imagine qu’ils vont prévoir un voyage en famille. Assez surprise, la conversation dérive sur la révélation de son secret. Pierpaolo lui dit avoir des questions à lui poser. Cela l’intrigue. Il lui demande alors ce qu’elle en pense. Elle doit se douter que Pierpaolo ne partage pas cette idée et ne doit pas l’accepter, lui prônant l’existence d’un seul Dieu. Pour autant, elle n’a jamais émis un seul jugement concernant les croyances et les religions de chacun, au sein de ce palace. Elle est tolérante. Anaswara n’a jamais prétendu être une déesse. Elle n’en est que sa réincarnation, celle qui a été élue parmi une dizaine d’enfants de son âge. Son seul tort a été de répondre à aux critères de ces prêtres qui ressemblent à la liste de la femme parfaite mais aussi d’avoir réussi les tests pour l’introniser. C’est l’image de son enfance qui l’a marqué le plus : cette cour plongée dans la nuit et ses dizaines de têtes de buffles disposées tout au long de l’allée du jardin central qu’elle devait traverser sans une once d’émotion. Elle se souvient de l’odeur nauséabonde de la mort, où les vers avaient trouvé un terrain de jeu dans la viande avariée des bovins. N’importe qui aurait mimé le dégoût et aurait gerbé toutes ses tripes. Anaswara a traversé en silence, sans une expression sur son visage. Elle avait seulement deux ans et n’avait pas conscience que cela changerait le court de sa vie. Elle pose son regard sur Pierpaolo qui ne semble pas convaincu par sa réponse. Que veut-il qu’elle lui dise ? Il lui pose une nouvelle question. Que fait-elle depuis qu’elle a été destituée ? « Je suis devenue hôtesse de l’air », elle souffle. Elle ne lui apprend rien, s’il s’est intéressé un minimum à ses camarades. C’est alors qu’il lui demande en quoi elle croit. Elle en avait déjà parlé avec Icare, mais c’était bien avant la révélation de son secret. Elle reste silencieuse avant de reprendre la parole. « En rien ». Elle sait qu’il veut qu’elle lui réponde qu’elle croit en la religion mais elle n’y croit pas. Tout comme elle aimerait ne pas croire en toutes les croyances qui sont associées à son secret. « Probablement en ma réussite professionnelle », c’est ce qu’elle avait répondu à Icare mais elle y croit. Anaswara, si elle ne croyait pas qu’elle était capable d’être quelqu’un d’autre, elle n’y serait pas parvenue.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 693
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
are you lonely, thurs. 14:10 (V) Empty
MessageSujet: Re: are you lonely, thurs. 14:10 (V)   are you lonely, thurs. 14:10 (V) EmptyDim 2 Juin - 23:04

Anaswara lui demande s’ils comptent voyager après Thrown Dice et elle précise avec leur enfant. Une précision que Pierpaolo trouve un peu inutile parce qu’il a déjà pris un congé sabbatique de son rôle de parent et il se sent bien coupable. Alors il va pas en plus partir en vacances avec Judith sans emmener sa fille avec eux. Une fois qu’il sera sorti de l’émission il faudra lui passer sur le corps pour s’interposer entre lui et Agatha. « Je pense qu’on partira quelques jours, où, je ne sais pas ancora, ma on partira pour se retrouver juste entre nous. » répond-il en haussant les épaules. Qu’ils aient gagné de l’argent ou non, Pierpaolo veut partir avec Judith et Agatha pendant une petite semaine pour ressouder la famille, retrouver leur train de vie et oublier l’émission. « Ok… pourquoi hôtesse de l’air ? » demande-t-il intrigué. Ce n’est probablement pas le boulot le plus facile à obtenir et en particulier pour quelqu’un qui a grandi à l’écart de tout, sans grande éducation, réussir à se frayer un chemin parmi les personnes qui ont le droit d’encadrer des vols touristiques, c’est plutôt impressionnant. Mais il imagine aussi qu’il devait y avoir une logique derrière ce choix de carrière. Après tout, Anaswara est sortie de sa première carrière vierge de toute expérience, elle aurait pu choisir n’importe quoi d’autre. Quant à la question qu’il lui pose sur ses croyances, elle répond qu’elle croit en sa réussite professionnelle et il est content pour elle même si ça ne répond pas à sa question. « Je voulais dire, religieusement. T’as été élevée au rang de déesse puis on te l’a retiré. Toi, pendant ce temps là, tu croyais en quoi ? » insiste-t-il parce qu’il ne sait pas si Anaswara a évité la question volontairement ou s’il n’a pas été assez clair, mais Pierpaolo a besoin de mettre le doigt sur une réponse qui ressemble à quelque chose. « Tu as déjà rencontré d’autres femmes qui ont rempli la même fonction que toi ? » s’interroge-t-il. Parce que quand même il doit pas y en avoir des tonnes de gens qui ont été des déesses et peut-être même que la remplaçante d’Anaswara est maintenant reléguée au rang de simple mortelle. Ce serait intéressant de rencontrer plus d’une personne qui a vécu cette expérience pour voir si elles ont toutes ressenti ça comme un traumatisme ou non.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1911
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
are you lonely, thurs. 14:10 (V) Empty
MessageSujet: Re: are you lonely, thurs. 14:10 (V)   are you lonely, thurs. 14:10 (V) EmptyLun 3 Juin - 8:00

Après une semaine séparée de Judith, Pierpaolo n’envisage de réitérer l’expérience avec un voyage à l’extérieur, séparé de sa moitié. Néanmoins, l’idée d’un voyage en famille semble l’emballer un peu plus. Il lui explique alors qu’ils partiront quelques jours, notamment pour se retrouver. Elle hoche doucement la tête. « Et il y a une destination qui te ferait envie, à toi ? », elle lui demande. Pas forcément cet endroit où ils partiront mais une destination qui ferait envie de Pierpaolo. Elle essaie de deviner en son for intérieur les destinations qui pourraient le brancher. Elle le visualise difficilement en Asie, elle a barré direct des endroits comme la Thaïlande, l’Orient aussi. Il restera probablement en Occident, en Autriche, par exemple. Parfois, Anaswara se plairait à découvrir l’Europe mais il lui manque quelque chose pour franchir le cap. Jusqu’à maintenant, elle a parcouru une grande majorité de l’Asie grâce à son travail. Quand son coéquipier lui demande ce qu’elle est devenu après avoir été destituée, elle répond sobrement être devenu hôtesse de l’air. Ce n’est pourtant pas une information qui avait échappé à la majorité des candidats, ici, présents. « Parce que », elle essaie de trouver les bons mots afin de se faire comprendre. Elle n’est pas certaine que même en prenant le temps de peser les bons mots, il pourrait comprendre. « J’avais besoin d’une profession où je n’étais pas obligée de rester sur la terre ferme », parce qu’Anaswara a passé une dizaine d’années, en ayant l’interdiction de poser un pied sur le sol. Ce n’est pas pour rien qu’elle avait confié à Faith qu’elle vivrait très mal le jour où on l’obligerait de rester à terre et qu’elle ne pourrait plus prendre part aux vols. Elle ne le supportera pas. Elle appréhende de plus en plus, maintenant que quelqu’un avait su mettre les mots sur cette crainte. Quant à sa question sur la croyance, elle ne comprend pas bien où il veut en venir. Elle sait qu’il a un rapport particulier avec la religion, et qu’il s’apprête probablement à cracher son venin sur une toute autre religion que la sienne. Elle sait qu’elle recevrait des critiques. Elle ne voulait pas que ce soit tant son statut d’enfant-déesse qui retienne l’attention de tous mais surtout son parcours atypique dans la vie qui a fait ce qu’elle était maintenant. Il était important pour elle de témoigner qu’elle soit écoutée pour ce qu’elle a traversé et que d’autres ont et vont traverser. « J’avais deux ans, est-ce que tu penses vraiment que je comprenais ce qu’il se passait ? », elle souffle, en cherchant à capter le regard. A deux ans, elle n’avait pas conscience de ce qu’il se tramait autour d’elle, elle n’avait aucune croyance. Elle avait deux ans. Deux ans. « J’ai cru au fait qu’on m’avait arraché quelque chose ». Son enfance. « A t’écouter, on a l’impression que j’adhère à ces croyances », elle remarque. Parce qu’elle a bien l’impression que c’est qu’il a envie d’entendre. Qu’il a envie d’entendre qu’elle croyait en tout cela. « Oui », elle souffle.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Le Génie
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 61


are you lonely, thurs. 14:10 (V) Empty
MessageSujet: Re: are you lonely, thurs. 14:10 (V)   are you lonely, thurs. 14:10 (V) EmptyLun 3 Juin - 20:21


le génie apparait en personne.

Quel plaisir de vous rencontrer. On m'a dit que vous étiez deux joueurs déterminés, et j'aimerais justement vous lancer un défi. Que seriez-vous prêts à faire pour remporter 1000£ ? Quelque chose de suffisamment surprenant pour mériter cet argent, mais reste à savoir lequel d'entre vous aura le plus de suite dans les idées. Je vous place en effet en compétition l'un contre l'autre, et celui qui aura effectué l'action la plus étonnante, drôle ou spectaculaire remportera ma préférence, et donc cet argent.

Candidats, j'espère que vous êtes prêts à jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 693
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
are you lonely, thurs. 14:10 (V) Empty
MessageSujet: Re: are you lonely, thurs. 14:10 (V)   are you lonely, thurs. 14:10 (V) EmptyJeu 6 Juin - 13:54

Elle lui demande où il voudrait aller et il n'y a qu'une réponse possible. « La montagne ? Un truc froid pour pas avoir aussi chaud qu’ici. » lance-t-il avec un petit rire. Tout sauf la chaleur. Il étouffe ces derniers jours et il n’a qu'une envie c’est d’être à la fraîche. « Hm… ok. » fait-il presque distrait. C’est une raison comme une autre, il pourrait pas travailler dans une compagnie d’avion où il serait toujours en mouvement alors que sa femme et sa fille l’attendraient à la maison. Mais il imagine que pour Anaswara qui n’est pas mariée, c’est peut-être plus facile. « Je sais pas ce que tu pensais, c’est pour ça que je te demande. » dit-il d’un ton neutre mais qui dénote de son agacement face à une conversation qui n’avance pas en grande partie parce qu’il trouve qu’Anaswara n’y met pas du sien. Quand elle assène qu’il donne l’impression de croire qu’elle adhère aux croyances qui l’ont élevé au rang de déesse, Pierpaolo lève les yeux au ciel. Elle fait vraiment preuve de mauvaise foi. « Te parler parfois c’est un peu comme parler à un mur quand même… Je vois pas pourquoi te demander en quoi tu crois ça implique que tu adhères ou non à la religion dans laquelle tu as grandi. » Ce qui ne serait même pas étonnant. C’est même la chose la plus logique qui soit. Alors oui, elle a vécu son élévation au rang de déesse comme si on lui arrachait quelque chose, mais ce n’est pas pour autant qu’elle ne croit en rien. Alors, parce que Pierpaolo n’aime pas quand il a l’impression qu’on se fout de lui, il ajoute : « Puis t’admettras que c’est pas non plus une question insensée compte tenu du contexte… » Parce que ça lui semble assez logique comme question et qu’il estime -peut-être à tort- que si Anaswara n’avait pas voulu parler de son expérience, elle n’aurait pas défendu ce secret. « Donc aujourd’hui tu es quoi ? Athée ? Agnostique ? » Il est prêt à discuter avec n’importe qui, de n’importe quelle religion, il ne dit pas qu’il pense que toutes les religions sont valides, mais il est capable d’avoir une conversation intelligente avec n’importe qui. Sauf avec Anaswara apparemment. Le génie apparaît et leur donne une mission, faire un truc surprenant pour mille livres. Pierpaolo prend quelques secondes pour réfléchir mais finalement il se dit que vu le lieu où ils sont il n’y a pas trente-six solutions. Alors il se lève et met toutes ses forces dans l’action de retourner le transat d’Anaswara qui se retrouve à l’eau. Ça le fait sourire même s’il admet qu’il aurait pas beaucoup apprécié qu’on le lui fasse. Oh well. « Désolé pour ça. » plaide-t-il quand Anaswara refait surface.


_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1911
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
are you lonely, thurs. 14:10 (V) Empty
MessageSujet: Re: are you lonely, thurs. 14:10 (V)   are you lonely, thurs. 14:10 (V) EmptyVen 7 Juin - 21:57

Tout naturellement, Anaswara imagine quelques destinations pour ce cher Piepaolo et sa petite mif. « Comme l’Autriche, par exemple ? », elle lui demande alors quand il lui formule le souhait d’une destination froide, pour ne pas avoir aussi chaud qu’ici. L’Autriche,c ‘est l’une des destinations qu’elle a envisagé pour lui. « Ou quelque chose de plus froid comme l’Island ? La Norvège ? », elle évoque songeuse. Elle peut même lui suggérer une région polaire si ces quelques destinations sont encore trop chaudes pour lui. Pierpaolo questionne sur son secret. Elle a déjà parlé de son secret avec quelques uns de ses camarades, par commencé avec Bart, en première ligne, puis quelques autres. Elle était quelque peu étonnée d’en discuter avec April, par exemple, dont le ton de la conversation était plus agréable que celle à laquelle elle prend part en ce moment. Elle n’a jamais été à l’aise en présence de Pierpaolo. Elle se souvient avoir parlé avec sa coéquipière de ce choix de vie qui ne lui a pas été laissé, qu’elle était bien trop jeune pour comprendre. Elle a compris bien trop tardivement ce qu’il se passait. Anaswara, pendant des années, elle n’a jamais été elle-même. Elle ne peut pas dire qu’elle croyait ou non. Elle reste silencieuse, alors qu’il estime que parler avec elle est comme parler à un mur. Elle n’a jamais caché ses difficultés à interagir avec les autres, à savoir gérer toutes ces interactions sociales qui gravitent autour d’elle. Elle le laisse s’exprimer, sans lui couper la parole. Allez, continue de parler Pierpaolo. Elle note d’ailleurs qu’il a arrêté de glisser des expressions italiennes, dans ses paroles, ce qui reprend le discours moins caricatural tout de même. « Je suis bouddhiste », elle articule. Puisqu’il tient à ce qu’elle se donne une étiquette. « Je n’accepte juste pas ces rites ancestrales », elle souffle, alors qu’au même moment un nouveau protagoniste intervient. Elle s’interrompt. Elle a déjà été confrontée, quelques jours auparavant, au génie, qui avait, selon lui, un message à faire passer à l’une des deux femmes dans la salle de bain. Le génie, il a un peu voulu essayé de créer une pseudo-histoire entre elles mais le gâteau n’est pas monté. Elle commence à réfléchir à ce qu’elle pourrait faire de « surprenant » pour se faire remarquer du génie. Sauf qu’elle n’a pas vraiment de talent à révéler aux téléspectateurs ni à la production. Elle reste songeuse, alors qu’elle finit par atterrir dans l’eau. Elle n’a pas le temps de s’approcher que tout son corps plonge dans la piscine. Elle remonte à la surface. Elle s’approche du rebord et lance un regard en direction de l’italien : « tu ne comptes donc pas donner de ta personne ». C’est quand même lâche ce qu’il fait. Elle reste encore un peu dans l’eau. « Tu sais faire ça avec tes doigts, toi ? », elle lui demande sur un ton faussement sérieux, en dévoilant l’un de ses doigts. Anaswara sort enfin de la piscine, dévoilant tout son corps qui dévoile gracieusement ses formes sous les habits mouillés et collants qui les dessinent. Elle prend entre ses doigts ses longs cheveux qu’elle essore. Revenue sur le sol sec, elle se débarrasse de ses chaussures qui sont devenues soudainement trop lourdes. Entre temps, elle a réfléchi à ce qu’elle pourrait faire autour d’une piscine. Elle défile sur le bord de la piscine, songeuse. Elle s’approche alors de l’endroit où sont disposés les quelques jouets gonflables d’eau. Elle se saisit de l’un des matelas gonflables qu’elle jette à bout de bras à la surface de l’eau. Elle prend soin de bien le mettre sur le bord de l’eau. « Bien », elle souffle. Elle se frotte les mains et recule, de façon à avoir suffisamment d’espace pour prendre son élan. Elle s’élance en direction de la piscine, jusqu’à sauter pieds joints sur le matelas gonflable de façon à parvenir à glisser sur l’eau sur quelques longueurs. Elle étend ses bras, en mode surfeuse des bacs à sable. Quand elle voit qu’elle n’a plus de prise sur le matelas, elle plonge dans l’eau en faisant quelque chose qui ressemble à un salto avant. Après quelques brasses sous l’eau, elle remonte à la surface. Sans rien dire, elle retrouve le rebord sec de la piscine. Elle s’approche de Pierpaolo, qui vit sa bella vita sur le bord de la piscine. « Attends », elle énonce, prenant un air songeur, avant de se pencher et de le pousser dans l’eau. « Tu ne croyais tout de même pas que tu allais y échapper », elle constate alors. « Comment tu dis déjà ? Debilito ? », elle reprend dans un ton amusé. Obligé, Pierpaolo, c’est le genre d’action où il va jouter un « debilito » ou « cretino » à celui qui lui ferait une telle action.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Such a lonely day ...
» 02. [Appartement Schuester/Pillsbury] Nothing makes us so lonely as our secrets
» Lonely together, Partners forever [PFA ♥]
» (miles) only feel lonely at the end of the night.
» [LONDRES] Lonely Boy & S - le remake.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: PISCINE-
Sauter vers: