Partagez
 

 Libellule. (mercredi s5, 10h27)

Aller en bas 
AuteurMessage
Tonia
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 597
AVATAR : ashley smith
ÂGE : 26
LOCALISATION : flint, michigan.
MÉTIER : soudeuse.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
AFFINITÉS:
Libellule. (mercredi s5, 10h27) Empty
MessageSujet: Libellule. (mercredi s5, 10h27)   Libellule. (mercredi s5, 10h27) EmptyLun 27 Mai - 10:45

@pierpaolo

Rien à foutre, aujourd'hui je vais me baigner. Je vais pas laisser cette boule de plastique me dicter comment vivre ma vie, quand même. Et puis quoi encore ? Je suis une femme libre, indépendante, totalement je-m'en-foutiste, j'ai jamais laisser les boules me diriger, c'est pas maintenant que ça va commencer. Du coup, d'un air décidé, je fais genre que je passe à la douche, alors que je me suis lavée y'a une heure, pour pouvoir dégonfler mon bordel et passer un beau maillot une pièce à la place de mes vêtements. On n'a rien vu. Je ne m'encombre pas d'un essui, qui va me servir à que dalle vu le temps et vu que seulement la moitié de mon corps sera immergée, puis je prends tant bien que mal la direction de la piscine. Je capte la présence de PP, que je reconnais après quelques secondes, yeux plissés pour passer outre le monde rendu flou par le plastique. « Salut » je lui lance d'un ton plutôt enjoué, vu les circonstances. Ouais, c'est fou comme la perspective de faire un truc normal, aujourd'hui, ça me fout de bonne humeur, alors que j'ai envie de me tirer une balle le reste du temps. « Si tu vois que je me retourne, ne me laisse pas me noyer, hein ? » je lui demande avant de m'élancer en courant et bondir dans l'eau. Je retourne la moitié de la piscine en retombant en mode gros plat sur la surface, mon ballon soulevant des gerbes d'eau et s'enfonçant légèrement avant de remonter brutalement puis se mettre à flotter. Je bats deux secondes des pieds, trouve mon équilibre. Parfait. Putain, ça fait du bien l'eau fraîche qui compense les quarante degrés Celsius. « ça doit te rappeler des souvenirs, y'a juste la taille du brassard qui change » je me marre en tâchant toujours de me faire entendre. Bon, y'a un peu d'eau qui s'infiltre dans le ballon par le dessous, mais pas assez vite pour que ça m'inquiète, j'aurai le temps d'aller vider tout ça d'ici que je ne meurs noyée. Et, comme une gosse, je me mets à patauger dans la flotte, un grand sourire sur les lèvres. En plus, j'suis contente de revoir PP, qui m'a été interdit pendant une semaine. On a plein de trucs à rattraper. « Je me suis toujours demandé » je commence en me penchant légèrement en arrière, en prenant appui sur la paroi de ma bouée de fortune. En fait, je suis pas si mal, là, pour le coup. C'est plutôt agréable. « Ils sont comment, tes meilleurs potes ? » J'aime bien me faire ma petite popote interne de ce à quoi ressemble la vie de Pierpa, dehors. Dehors d'ici et dehors de son cercle très fermé Pierpaolo-Judith-Agatha. Parce que bon, il est plus qu'un mari et plus qu'un père, quand même.

_________________
"i cared for eight seconds.
then i got distracted."
Libellule. (mercredi s5, 10h27) Big_1409268352_1382460173_image
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
Libellule. (mercredi s5, 10h27) Empty
MessageSujet: Re: Libellule. (mercredi s5, 10h27)   Libellule. (mercredi s5, 10h27) EmptyLun 27 Mai - 22:18

Il a les pieds dans l’eau quand @Tonia arrive et il répond à son salut d’un : « Ciao bella ! » enthousiaste à l’idée de passer du temps avec l’une de ses plus proches camarades. Bon, il faut dire que voir débarquer Tonia n’est pas très compliqué cette semaine, c’est la rater dans la maison qui est quasiment impossible vue la tenue qu’elle est obligée d’arborer. William a vraiment pas été très sympa. « Promis. Je prendrai une photo pour les réseaux sociaux avant. Ça sera ma première contribution. » lâche-t-il en rigolant. Il ne se sert pas des réseaux sociaux, il les surveille de loin pour voir ce qu’il se dit, mais il ne publie pas, il ne commente pas, il ne like pas. Il trouve ça beaucoup trop addictif et sait que s’il commence il va finir par y passer des heures et à se ridiculiser parce qu’il fait partie de la génération qui a grandi sans et qui ne sait pas exactement ce qui est cool ou non. Elle saute dans l'eau et il met les mains devant son visage pour se protéger des éclaboussures sans grand succès. À son grand damn il doit admettre qu'il est tout mouillé et il se laisse glisser dans l'eau. Quitte à être trempé autant ne pas faire les choses à moitié. « T’as eu l’intelligence de combiner la bouée et les brassards, tu vas lancer une mode. » applaudit-il avec un petit rire. La pauvre Tonia a vraiment écopé de la pire des surprises. Lui il se coltine Abu un tiers de la semaine, mais cette espèce de bouée croisée avec un ballon de foot à taille humaine est vraiment ridicule et contraignante. Elle s’interroge à un sujet et il n’a pas le temps de demander « Che ? » que la réponse arrive et que Tonia balance sa question. C’est pas du tout ce à quoi il s’attendait mais ça lui fait plaisir qu’elle demande. Il ne sait pas trop ce que ça lui apporte vu qu’elle ne connaît pas ses amis mais si ça l’intéresse, Pierpaolo ne va pas la priver d’une réponse. Si ça se trouve elle cherche à creuser une piste sur son secret ou un truc du genre. Qui sait ? « Hm. Mes meilleurs amis c’est des gens que j’ai rencontrés à l’église quand je suis arrivé en Suisse. Ils sont très normaux, presque chiants, mais ils ont de belles âmes. On passe des soirées tous ensemble avec nos femmes et enfants. C’est un peu cliché mais en général ça finit par être les hommes d’un côté, les femmes de l’autre. » Peut-être une rémanence du côté machiste de son éducation, même si Pierpaolo pense surtout que c’est dû au fait que les maris sont tous un peu plus vieux et qu’ils sont à l’origine du rapprochement, sauf pour Hedelin qui a intégré le groupe parce que son épouse était très amie avec les trois autres femmes. « On est pas très intéressants, mais parfois on part en vacances tous ensemble, ça fait une sacrée colonie qui débarque. » Et voilà le bruit que ça fait quand quatre couples débarquent avec six enfants dans une maison qui ressemble à une version miniature d’un château. C’est peut-être les moments de convivialité que Pierpaolo préfère, parce que lorsqu’il est avec ses amis -et ce même s’il a parfois du mal à apprécier leurs compagnes- il peut rire de tout. Tonia ne se rend probablement pas compte de la chance qu’elle a qu’il lui parle aussi ouvertement, Pierpaolo en général en dehors de ses amis et de sa famille, il est bien plus réservé, la preuve avec d’autres candidats avec qui il a du mal à entretenir une conversation plus de trois minutes.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Tonia
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 597
AVATAR : ashley smith
ÂGE : 26
LOCALISATION : flint, michigan.
MÉTIER : soudeuse.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
AFFINITÉS:
Libellule. (mercredi s5, 10h27) Empty
MessageSujet: Re: Libellule. (mercredi s5, 10h27)   Libellule. (mercredi s5, 10h27) EmptyVen 31 Mai - 10:12

Il a l'air content de me voir, Pierpaolo, ou peut-être que ça le met juste de bonne humeur de me voir galérer comme une andouille, mais dans tous les cas, son sourire se mêle à mes bonnes résolutions pour me mettre d'étrangement bonne humeur. Jamais la perspective d'une baignade ne m'avait autant fait sourire. L'effet bonheur aura sans doute disparu dès que j'aurai retiré mon costume de la semaine, parce que ça redeviendra brusquement normal. Pour moi, pour qui ça n'a jamais été normal du tout. « Quel honneur » je rétorque avec un petit sourire. Carrément, PP passerait outre son rejet total de l'aspect réseau social de l'émission qui, moi, m'amuse trop, pour mes beaux yeux. Je dois bien admettre que je suis flattée, oui, vraiment. Sans transition, avec l'assurance que je serai immortalisée pour toujours dans la mort si je venais à prendre de trop gros risques en me jetant dans l'eau dans ma boule, et bien je me jette dans l'eau. Je suis plus à ça près, en termes de risques. Et dieu que ça fait du bien. Je soupire d'aise, c'est limite si je me laisse pas complètement aller dans le plastique, en écrasant mon dos pour flotter paisiblement sur la surface. « Je vous enverrai un prototype exclusif pour Agatha » je me marre, en faisant de saluer la foule en délire face à mon génie. Parce qu'en fait, elle doit sûrement encore être en train d'apprendre à nager, ou peut-être n'a-t-elle même pas commencé. A moins qu'elle ait été aux bébés nageurs que je devais superviser tous les samedis matins quand je bossais à la piscine. « C'est qui son personnage Disney préféré ? » Je lui ferai un truc perso, hyper canon et coloré, rien que pour elle. Je suis la meilleure marraine du monde, c'est fou. Ou en tout cas, je surpasserai toutes les marraines officielles et officieuses qu'elle doit déjà avoir, la petite Agatha. Juju et Pierpa, je les imagine bien entourés, alors elle est sûrement pas seule au monde. Mais la vérité, c'est que c'est quelque chose qui m'a toujours questionnée. Pas parce que Pierpa est le genre de gars à pas avoir d'amis, au contraire, du coup j'arrive pas à me représenter quel genre de personnage peut passer toutes les barrières qu'il impose aux gens. Regardez, moi. Je crois qu'il m'apprécie plutôt bien et pourtant, on n'a pas grand chose en commun. J'aurais pas nécessairement parié sur nous deux, au départ. Lui, père religieux et sérieux, plutôt solitaire, moi, cliché de la ricaine trop extravertie et blondasse. Alors je l'écoute sans le quitter des yeux, lançant mon imagination au galop pour tâcher de me représenter dans ma tête tout ce qu'il évoque. C'est drôle, ça fait presque scénario de film indé, ce qu'il me raconte. Je souris bêtement, avant de secouer la tête quand il prétend qu'ils sont pas super intéressants. « Dis pas ça. Tu sais, je me suis toujours dit que si un jour, j'ai des enfants, j'aimerais qu'ils aient une enfance comme celle de ta fille » je lui confesse d'un air distrait. Pour être tout à fait honnête, je ne me vois pas avec des enfants, il y a beaucoup trop de gênes problématiques dans mon ADN que je n'ai pas envie de transmettre. D'un autre côté, je pense rarement au futur. Et quand j'y pense, c'est toujours flou, paumé, incertain. Mais ce qu'il dépeint comme tableau, Pierpaolo, c'est agréable. « Je veux dire, le côté avoir des amis d'enfance parce que les parents étaient inséparables, à partir en vacances ensemble, des longues soirées barbecue et vin à parler jusqu'à pas d'heures pendant que les enfants tombent de sommeil sur les canapés. » C'est pas très américain ce que je dis mais l'Amérique, je la connais si bien, que côtoyer autant d'Européens d'un coup et pour la première fois, ça me fait un peu vriller. Ils ont l'air d'avoir un mode de vie si différent du nôtre, alors qu'on ne l'est pas vraiment, différents. « Je trouve pas ça peu intéressant, au contraire, ça a l'air... reposant » je dis. ça l'est probablement pas du tout, hein, ça j'en ai bien conscience. Il doit y avoir des mauvais moments, comme pour tout le monde. « Tu crois qu'ils te regardent à la télé ? » je m'amuse soudainement. ça a pas l'air d'être le genre à se poser spontanément devant de la télé-réalité, vu comment il en parle. Mes potes à moi, ils étaient fans de l'émission bien avant que je décide d'y aller, alors maintenant, ils doivent pas en rater une miette. Je suis sûre qu'ils font des tas de paris et de jeux à boire sur ma tête. ça doit être le phénomène chez moi : Flint représenté, pour la première fois.

_________________
"i cared for eight seconds.
then i got distracted."
Libellule. (mercredi s5, 10h27) Big_1409268352_1382460173_image
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
Libellule. (mercredi s5, 10h27) Empty
MessageSujet: Re: Libellule. (mercredi s5, 10h27)   Libellule. (mercredi s5, 10h27) EmptySam 1 Juin - 11:28

Elle a pas tort de penser que c’est un honneur que Pierpaolo inaugure son Instagram pour elle. Ce serait même un exploit ! « Tu peux le dire ! T’as gagné combien d’abonnés depuis que t’as commencé il programma ? » Lui ne poste rien et il a déjà presque trente mille abonnés, donc il imagine qu’elle est bien lotie, il ne regarde pas trop les compteurs parce qu’il sait que c’est artificiel et que les gens suivent tous les candidats pour avoir le maximum d’information, mais il se doute qu’elle doit avoir dépassé les deux cent ou trois cent milles facilement. Les « jeunes » comme il se plaît à les appeler ont la fibre sociale et Tonia est une des candidates qu’il pense être assez populaire alors… Quand elle dit qu’elle lui enverra un prototype pour sa fille il rigole doucement, il imagine Agatha dans une boule comme celle là et il imagine les dégâts qu’elle pourrait faire en rentrant dans les meubles de leur appartement. « Ça change régulièrement, l’hiver c’est Elsa de Frozen perché elle joue dans la neige. L’été c’est Moana perché elle aime aller dans l’eau. » répond-il avec un sourire attendri. Il essaie tant bien que mal de lui faire aimer les vieux Disney mais sa fille entre en résonance avec les nouveaux films. Bien sûr elle aime les 101 dalmatiens et veut un chien juste pour ça, bien sûr elle aime la petite sirène et les autres princesses mais les dernières stars Disney sont ses préférées et il n’y a rien que Pierpaolo qui aime Mary Poppins et Pinocchio puisse faire pour lutter. Tonia mentionne le fait qu’elle aimerait que ses enfants hypothétiques aient la même enfance qu’Agatha et Pierpaolo se demande si lui aurait aimé cette expérience. Sa famille était très centrée sur elle-même et à défaut d’avoir beaucoup de contact avec des gens de l’extérieur, ses cousins étaient ses amis. Ce qui évidemment n’est pas la même chose mais bon. Il a pour projet d’offrir à sa fille la meilleure enfance, et vie, possible et pour l’instant il estime que ce mode de fonctionnement où ils ont créé autour d’eux un cercle d’amis qui est constant et qui offre à Agatha une vie sociale épanouissante est le mieux qu’il puisse faire. Et Dieu sait que venant de Pierpaolo qui n’est pas un animal social, c’est un peu hypocrite de chercher à donner une vie sociale épanouissante. « J’espère que ça lui plaira en grandissant, j’ai jamais connu ça, allora… on verra ! » Après tout, ils disent bien qu’on a deux options : soit on reproduit ce que nos parents ont fait, soit on fait l’inverse. Pierpaolo et Judith font l’inverse, ils tentent du moins. Quand Tonia dit que ça a l’air reposant Pierpaolo opine du chef doucement, il n’est pas sûr que le mot reposant soit celui qu’il aurait utilisé mais il n’a pas de mal à voir pourquoi c’est celui qui colle à la situation. « C’est un peu… convenu ? Facile ? Mais c’est aussi très agréable d’avoir un noyau de gens avec qui tu sais que tu peux passer ton temps sans problèmes. Après, quand Judith décide qu’on doit sortir de la routine, on s’inscrit à des émissions de téléréalités ! » plaisante-t-il à moitié. Leur relation laisse parfois les gens pantois, parce que Pierpaolo sans Judith c’est un mec dur, qui ne fait pas de compromis et qui n’a vraiment pas la fibre sociale, mais quand Judith est dans les parages il s’adoucit, il s’ouvre aussi et quand Judith veut quelque chose, il plie -presque- toujours, parce qu’il ne sait pas faire autrement que de tenter de la rendre heureuse. « Honnêtement ? Je pense pas qu’ils suivent avec attention. Ils doivent regarder les fins de prime quand on est nominé, mais sinon, c’est pas trop leur genre de divertissement. » explique-t-il, ses amis sont tous des trentenaires comme lui, qui ont un boulot prenant la journée et une vie de famille le soir. Il sait qu’ils le soutiennent mais il doute qu’ils aient le temps et l’envie de s’abrutir devant une émission comme Thrown Dice pour voir sa tête deux ou trois minutes par émission quotidienne. Faut dire, qu’il pense aussi qu’il n’est pas le personnage le plus intéressant de la saison et donc, il n’a pas grand doute sur le fait qu’on montre plus d’images de gens qui font réagir le public genre Kenza et Icare en train de baiser, que lui en train de faire à bouffer. « Et toi, en dehors de tes milliers de fans, tu as un fan club à la maison ? » demande-t-il curieux parce qu’il ne voit pas Tonia avoir un énorme support system à la maison mais qu’il espère quand même qu’elle a un fan club comme on voit parfois dans ce genre d’émission où tout son quartier est à fond derrière elle et vote comme des dingues pour la faire gagner.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Tonia
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 597
AVATAR : ashley smith
ÂGE : 26
LOCALISATION : flint, michigan.
MÉTIER : soudeuse.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
AFFINITÉS:
Libellule. (mercredi s5, 10h27) Empty
MessageSujet: Re: Libellule. (mercredi s5, 10h27)   Libellule. (mercredi s5, 10h27) EmptyDim 2 Juin - 12:00

S'il y a bien un truc qui a changé depuis le début du jeu, c'est le nombre d'abonnés sur les réseaux sociaux. C'est clair que pour le coup, la plupart des téléspectateurs de l'émission se sont abonnés à tout le monde sans distinction au début, puis il y a eu la vague de follows un peu plus tard, quand ils ont commencé à avoir leurs petits préférés. Perso, je crois que je suis dans la moyenne, je suis loin d'être la plus suivie, mais pas la moins suivie non plus. Du coup, ça veut pas dire grand chose. « Beaucoup trop » je me marre. Pour si peu. Je ne vais pas cracher dans la soupe, j'aime beaucoup les réseaux sociaux, ça m'amuse et ça me distrait. Mais c'est rare quand je vais suivre des purs inconnus, en général je garde une certaine restriction, sinon ça devient n'importe quoi. Moi c'est pour être en contact avec mes potes, que ça me plait. « Je comprends Ana qui se la joue influenceuse » je plaisante. Clairement, Ana, je l'imagine pas vraiment dans ce délire-là, ou pas volontairement. Mais voir grimper tes stats aussi fort et aussi vite, ça doit donner des envies à certains. Pourquoi pas, après tout ? Perso, je suis bien dans mes petits boulots plus manuels et moins prenants, mais pourquoi pas ? Je pourrais lancer ma propre marque de ballons-bouée, en partenariat avec la prod et me faire un fric monstre sur le dos de clients débiles. La seule qui aurait pas à payer, c'est Agatha, bien sûr. « Je suis pas à côté de la plaque en voulant lui offrir une bouée, alors » je note avec un sourire, parce qu'entre la neige et l'eau, il y a comme un thème récurrent. C'est drôle, moi je suis née à l'époque du Roi Lion, d'Aladdin, de Pocahontas, cette gen-là. Forcément, on n'a pas les mêmes héros. Et même PP, qui a presque dix ans de plus que moi, ça doit être encore différent. En fait, tout est différent, c'est ce dont je me rends compte en l'écoutant me parler de sa vie. Il y a des similitudes, comme le groupe inexorables de copains mais là s'arrêtent les ressemblances entre lui et moi. Nous, on n'a pas encore franchi le cap qui nous fera devenir eux. J'explose de rire en imaginant Judith s'emmerder et décider du jour au lendemain de les inscrire à Thrown Dice. Ouais, c'est bien dans l'image que je me fais d'elle. « Go big or go home » je confirme parce que je suis carrément de son côté. Faut savoir se sortir de ses habitudes, de sa routine. C'est un peu mon jeu préféré dans la vie. La détruire toute entière pour la reconstruire autrement. « ça te fait du bien, d'être avec quelqu'un comme Juju ? » je lui demande. Ils doivent étonner, ces deux-là, tant ils sont opposés sur des tas de trucs. Mais j'ai toujours en tête les paroles de Bart sur le fait que les opposés se complètent et c'est ce que je me dis : chacun doit apporter quelque chose à l'autre, dont nous, regards extérieurs, on n'a pas forcément conscience. « Ils ont réagi comment quand vous leur avez dit ? » Je suis curieuse mais j'aime bien me faire mon petit portrait mental perso de sa vie et de ses potes. S'ils sont si peu branchés télé-réalité que ça, ça a dû leur faire un choc. Machinalement, je me mets à barboter et à battre des jambes pour nager un peu sur le "dos". J'avance paresseusement le long de la piscine, le soleil ronflant sur ma bulle bouillante, en me demandant si j'ai réellement autant de fans que ça. « Mes parents s'en foutent probablement, je sais même plus si je leur ai dit que j'étais là » je me rends compte en levant les yeux vers le ciel pour tenter de déchiffrer mes souvenirs, à la recherche du moment où je leur ai annoncé que s'ils avaient pas de nouvelle de moi pendant plusieurs mois, c'était normal. Pas qu'ils se seraient inquiétés, de toute façon. Mes parents et moi, on n'est pas proches. Du tout. Je me suis cassée de la maison familiale à dix-huit ans parce que j'en pouvais plus. Si j'avais eu des frères ou des soeurs, j'aurais sans doute réfléchi à deux fois mais là, je n'abandonnais personne si ce n'est des parents qui ne veulent pas être sauvés. « S'ils l'ont découvert, ils doivent probablement s'en servir pour se faire payer des verres au bar » je m'amuse pour dédramatiser un peu le truc. ça doit toujours être un peu gênant quand quelqu'un te balance qu'il a une situation familiale un peu merdique, tu sais jamais vraiment quoi dire, principalement quand tu sais pas comment c'est vécu. En l'occurrence, c'est vécu plutôt paisiblement. A ce stade, j'en rigole. J'irais pas jusqu'à dire que j'ai plus d'affection pour mes parents mais c'est clair que je m'en fous. « Mes potes par contre, ils étaient des fans de l'émission bien avant que je m'y inscrive, donc ils doivent pas rater une miette de ce qu'il se passe. Ils doivent s'organiser des soirées tous les samedis et avoir leur opinion sur chacun d'entre vous » je rigole en pensant à ma bande de bras cassés. « Par exemple, je suis certaine que tu leur sers de jeu à boire. Un shot à chaque mot en italien. » je lui confesse avec un petit sourire mutin, en les imaginant parfaitement hurler en levant les mains en l'air à chaque mot capté par l'un ou l'autre.

_________________
"i cared for eight seconds.
then i got distracted."
Libellule. (mercredi s5, 10h27) Big_1409268352_1382460173_image
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
Libellule. (mercredi s5, 10h27) Empty
MessageSujet: Re: Libellule. (mercredi s5, 10h27)   Libellule. (mercredi s5, 10h27) EmptyMar 4 Juin - 11:56


« Tu crois que ça va changer ta vie ? L’émission en général je veux pas, pas forcément les abonnés. » demande-t-il curieux. Parce que lui il est assez clair que sa vie ne va pas radicalement changer, il s’attend à ce que la demande pour ses créations augmente au départ mais ça finira par se tasser, il ne compte pas non plus entretenir ça et surfer sur la vague de sa notoriété. Mais pour Tonia qui a pas forcément une vie aussi facile que la sienne, cette émission ça pourrait être une chance en or d’obtenir un confort nouveau. Il ne relève même pas la remarque sur Anaswara, parce qu’il n’a pas trop prêté attention à son compte, mais -et il sait que c’est un préjugé et qu’il faudra qu’il ait une conversation avec l’intéressée- ça ne l’étonne pas que celle qui a été considérée comme une déesse, aime l’attention que les réseaux sociaux lui accordent. « Oh non, de toute façon, t’es jamais à côté de la plaque quand tu veux lui fare un cadeau. » plaisante-t-il avec honnêteté. Il ne dirait pas de sa fille qu’elle est gâtée, mais Agatha -comme tout enfant qui se respecte- aime beaucoup les cadeaux et si Tonia décide de lui offrir quoi que ce soit, Pierpaolo sait d’avance que la petite poupée sera aux anges. Tonia lui demande s’il pense que ça lui fait du bien d’être avec quelqu’un comme Judith et par « comme Judith » Pierpaolo sait que Tonia veut dire quelqu’un d’aventureux, qui n’a peur de rien et qui en serait presque une tête brûlée, le contraire de lui en somme. « Je crois que c’est ce qui vient mettre du pimento dans mon quotidien, elle me challenge en permanence. » et il aime ça, pourtant d’ordinaire, ou du moins dans le passé, il avait toujours aimé le confort de sa sécurité et de sa solitude. Judith a juste changé les choses, comme un ouragan change le paysage. « Ils étaient sorpresi che je participe aussi et que j’accepte de laisser Agatha pendant aussi longtemps, mais ça les a pas du tout étonné de Jude. Dans un bon jour elle pourrait sauter d’un avion sans sourciller. » Et encore, il dit ça parce qu’il n’a pas de meilleur exemple de la façon dont Judith embrasse parfois le danger et les trucs fous.  « C’est une idea comme une autre pour fare des économies… » dit-il pensif quand Tonia lui parle de ses parents. C’est un peu étrange comme idée pour lui de se dire qu’ils ne sont peut-être pas au courant, parce qu’après tout, ils restent des parents et qu’il ne s’imagine pas accepter de ne pas savoir où est Agatha. Bien sûr, il ne sait pas exactement où elle est à cet instant et ce depuis plusieurs semaines, mais il sait qu’elle est en sécurité, avec son oncle et sa tante et il sait qu’il peut leur faire confiance. Il n’imagine pas qu’un jour il pourra être à l’aise avec l’idée de ne pas savoir où sa fille est pendant plusieurs semaines, surtout que ça implique de ne pas avoir de contact avec elle. « Ça par contre, c’est une très mauvaise idea pour leur compte en banque et leur foie… » rigole-t-il quand Tonia lui parle de ses amis. Pierpaolo espère presque que les producteurs le trouvent chiant et ne diffusent pas d’images de lui, sinon les amis de Tonia vont finir alcooliques avec une cirrhose. Il se sentirait presque coupable mais bon… « Je me demande vraiment ce qu’on manque dehors… » Il dit ça en passant du coq-à-l’âne mais ça le travaille récemment. Ils ratent tout de l’actualité du monde et ça le laisse un peu dubitatif. Tellement de choses à rattraper quand il sortira, c’est un peu comme sortir d’un coma, sans les frais d’hôpital.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» La FMB à Westerlo ce mercredi 23 juillet 08
» L'Abyss :: 40K :: Mercredi (14) ou Jeudi (15)
» Quelques PNJs
» Le RP chamanique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: PISCINE-
Sauter vers: