Partagez
 

 sicurezza incerta - martedi 14h30

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
sicurezza incerta - martedi 14h30 Empty
MessageSujet: sicurezza incerta - martedi 14h30   sicurezza incerta - martedi 14h30 EmptyLun 27 Mai - 12:44

Pierpaolo rentre dans sa chambre pour changer de t-shirt et il aimerait dire que ça le surprend, mais il voit @Jesse s’approcher à pas de velours vers son lit. L’alarme rouge pour signaler un intrus résonne dans sa tête mais Pierpaolo décide d’essayer de prendre la situation avec humour. « Est-ce que j’ai bisogno de t’expliquer comment ça marche maintenant qu’on a chacun notre lit ? » demande-t-il avec un petit sourire parce que Jesse n’est pas spécialement bon avec l’idée de respecter les frontières humaines basiques telles que l’espace vital de Pierpaolo. Il lui en veut pas, ou du moins plus, maintenant que presque une semaine est passée, il comprend juste pas comment un gars de son âge peut penser que c’était un comportement approprié. Mais Pierpaolo il essaie d’être du genre « forgive and forget » la Bible aime bien ça le pardon et même s’il a du mal à toujours repartir à zéro, il fait de son mieux. « Ok, si tu recules et laisse mon lit tranquille, je te laisse jouer avec Abu ce soir. » offre-t-il, comme s’il négociait avec un gosse capricieux qui refuse d’entendre raison dans un magasin de jouets et qui tape des pieds pour avoir un cadeau alors qu’il n’y a aucune raison qui justifie une dépense de ce genre. Il ne dira pas que confier Abu à Jesse est un moyen pour Lula, Esaias et lui de se débarrasser du singe, ça Jesse n’a pas besoin de le savoir.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Jesse
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 521
AVATAR : t. chalamet
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada
MÉTIER : étudiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 29 500£
AFFINITÉS:
sicurezza incerta - martedi 14h30 Empty
MessageSujet: Re: sicurezza incerta - martedi 14h30   sicurezza incerta - martedi 14h30 EmptyMar 28 Mai - 0:00

Jesse est retourné dans sa chambre initialement parce qu’il a envie de prendre du bon temps dans la piscine. Et donc se changer pour enfiler un petit slip de bain bien moulant. Mais son arrivée concordant avec celle de son camarade de chambre, ses plans s’en retrouvent chamboulé. Et un éclair lui traversant l’esprit, il n’a plus tellement envie de faire trempette. Mais de l’embêter. Mais il faut croire qu’il n’est plus si imprévisible que ça puise que Mister P prend déjà les devant. Alors même que le gamin n’a pas encore aligné assez de pas pour s’asseoir dans son lit. « T’in-inquiète pas je v-vais pas do-dormir avec t-toi non pl-plus… » Qu’il souffle en mode gonflé, en répondant en levant les yeux au ciel. Il s’était stoppé un instant histoire de répondre. Mais se remet rapidement en marche pour sauter sur le lit de PP. Mais encore une fois il l’interrompt. Mais son deal est beaucoup trop pourave. Il se marre. Il lève à nouveau les yeux au ciel. « Le ma-macaque m’in-intéresse plus… » Qu’il souffle d’un seul coup, alors comme une épée s’abattant sur la tête du rital. En réalité il adore toujours le pauvre petit Abu qui lui a quand même pas mal manqué durant une semaine. Mais ça le gonfle d’être réduit uniquement à ça quoi : le gamin qui n’a pas su se faire un autre pote qu’un singe quoi. Et qui maintenant servira de babysitteur à qui n’aurait pas envie de le garder. « C’est do-dommage pour t-toi ! » Qu’il lance alors tout en se lançant lui-même sur son lit. D’ailleurs il ne perd pas une seconde pour l’ouvrir. « T-tu sais on a com-compris que tu pa-parlais i-i-italien… C’est un p-peu chiant tes mots i-italiens toutes les d-deux phr-phrases… » Qu’il annonce alors avec si large sourire qu’on se demanderait s’il est sincère ou s’il veut provoquer. « Tu fo-forces un p-peu non ? »

_________________
- La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
sicurezza incerta - martedi 14h30 Empty
MessageSujet: Re: sicurezza incerta - martedi 14h30   sicurezza incerta - martedi 14h30 EmptyMar 28 Mai - 12:00


« Me voilà rassuré ! » lance-t-il ironique alors que @Jesse s’empresse de lui dire qu’il n’est plus intéressé par le petit singe qui est en pension chez Pierpaolo cette semaine. C’est pas de chance mais il ne peut rien y faire. C’est normal que les gens se désintéressent du ouistiti. « Ah. C’est noté, je te proposerai pas de le garder à ma place. » répond Pierpaolo presque déçu parce que putain s’il avait pu se débarrasser du babouin, il l’aurait fait avec plaisir, si en plus de ça, ça avait fait plaisir à Jesse, ça aurait été encore mieux. Il suppose qu’il devra trouver un moyen de le laisser aux bons soins de Lula et Esaias. Il est presque détendu quand Jesse décide de refouler les pieds dans le plat, en gros d’être lui-même à nouveau. Joie. La remarque est volontairement désagréable et Pierpaolo ne fait même pas semblant de ne pas comprendre. « C’est profond ça. » note-t-il en levant les yeux au ciel. Il le voit faire Pierpaolo, c’est pas bête de la part de Jesse de sourire à pleines dents quand il lance des trucs aussi désagréables. C’est une bonne façon de faire genre il est innocent et il ne pense pas à mal, mais ça ne trompe personne, il a la discrétion d’un éléphant, autant dire que voir clair dans son petit jeu c’est pas très compliqué. « Je suis désolé que ma façon de m’exprimer te gêne. C’est un peu comme ton bégaiement, pas le plus divertente mais on fait avec. » Ok, il sait que c’est pas tout à fait pareil et qu’il pourrait, s’il s’en donnait la peine, éviter de mettre de l’italien dans ses propos mais c’est la force de l’habitude et l’instinct qui sont les plus forts. Et au fond, Pierpaolo s’en contrefiche que le gamin soit incommodé par sa façon de parler. Les sentiments de Jesse sont un peu le dernier de ses soucis. Il ne va pas faire de traitement de faveur pour Jesse simplement à cause de sa difficulté d’élocution, y’a pas moyen. « Et c’est sans parlare des conneries qui sortent de ta bouche… » ajoute-t-il sans l’ombre d’un sourire. Il faut dire ce qui est, Pierpaolo a essayé avec Jesse mais entre les remarques déplacées à Judith, les façons de se comporter et les commentaires franchement désagréables sous couvert d’un sourire, il en a sa claque de faire un effort pour s’entendre avec son colocataire. Basta.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Jesse
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 521
AVATAR : t. chalamet
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada
MÉTIER : étudiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 29 500£
AFFINITÉS:
sicurezza incerta - martedi 14h30 Empty
MessageSujet: Re: sicurezza incerta - martedi 14h30   sicurezza incerta - martedi 14h30 EmptyMer 29 Mai - 0:35

Il faut comprendre la psychologie de Jesse. Il s’ennuie un petit peu. Et pire encore cette semaine plus que jamais, il a décidé de jouer au con. Histoire d’être relégué cette fois à la place du plus « détesté » du palace et pour de bonnes raisons. Alors il est prêt à mettre de côté son attachement pour le singe rien que pour emmerder son camarade. Parce qu’à l’instar de beaucoup d’autres, Pierpaolo trouve qu’il s’agit plutôt d’une corvée. Et il ne l’en soulagerait pas une seule secondes. D’ailleurs il ne jette même pas un coup d’œil à l’animal dans sa cage et sous bonne garde de son partenaire de chambre. Pas un regard en coin. Il se concentre plutôt sur son partenaire de chambrée donc. Et sur ce qui le gonfle chez lui. Il ne faut pas se mentir, il est certain que des milliers voire millions de téléspectateurs en ont ras le bol comme lui de l’entendre parler ainsi. Et sous prétexte qu’on ne lui a rien demandé, Jesse ne peut pas le garder pour lui. Il est peut-être trop cash, mais il se préfère toujours mieux ainsi que langue de pute par derrière. Que hypocrite pour se faire bien voir. C’est une manière de voir les choses. Mais derrière tout ça, il se demande surtout pourquoi il s’efforce de lâcher des mots en italiens comme ça à chacune de ses phrases. À l’image du regretté Jhoan et son putain d’espagnol. Parce qu’ils ont quand même bien l’air de parler un bon anglais. La première petite réflexion de son camarade le fait rire. « Je c-crois que tout le m-monde a com-compris que j’ai ja-jamais cher-cherché à pa-paraitre in-intelligent ! » Merci monsieur le perspicace. C’est même mission accompli pour Jesse. Mais là où les cons ne pourraient jamais se faire passer pour des êtres intelligents, les intelligents peuvent très bien se faire passer pour des cons. Et Jesse excelle dans ce domaine. Enfin son camarade répond vraiment. Bim en pleine face le retour de bâton. Le gamin serait riche s’il avait parié. Son bégaiement. Quelle originalité. Taper sur les handicapés, ce n’est pas beau du tout. Alors il feint d’être choqué, une main devant sa bouche. Les yeux ronds. Avant de se marrer. « C’est v-vrai que je m-me do-donne un ge-genre en bé-bégayant… » Qu’il souffle. Toujours un large sourire aux lèvres. Relevant un sourcil. En mode défi. Parce qu’au final jamais personne ne s’est posé la question de savoir s’il bégayait vraiment. Ou s’il avait poussé le vice de sa connerie si loin qu’il se moque de toute un frange de la population mondiale handicapée de la parole. « J’a-adore savoir que ça p-peut vous a-aga-agacer ! » Et ce serait mentir que de dire que parfois il n’en rajoute pas. Il hausse ses épaules. « Mes co-conneries c’est p-pour ri-ri-rigolare ! » Qu’il commence en mimant un mouvement de main. Les ritals, ils parlent bien avec les mains ? Il invente des mots. « Va v-vraiment fa-falloir vous dé-dé-détendare… » Trop de sérieux chez putain de candidats.

_________________
- La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
sicurezza incerta - martedi 14h30 Empty
MessageSujet: Re: sicurezza incerta - martedi 14h30   sicurezza incerta - martedi 14h30 EmptyVen 31 Mai - 10:38

Jesse lui sort qu’il n’a jamais cherché à paraître intelligent et l’espace d’une seconde Pierpaolo se demande s’il sous-entend qu’il fait exprès de passer pour un idiot pour les tromper. L’idée ne fait que l’effleurer parce que même si c’est le cas, après qu’ils se sont tous fait une opinion très claire de Jesse, il est trop tard pour rattraper le coup. « Si en plus t’en es fier… » marmonne Pierpaolo en levant les yeux au ciel. Il ne peut vraiment rien faire pour le môme. Si devenir la risée des gens est sa raison d’être et que Jesse accueille à bras ouverts l’image du débile de service, Pierpaolo ne peut pas l’aider. C’est réglé. « C’est en jouant au petit con que tu te donnes un genre. » rétorque-t-il sans hésiter une seconde. Il est sûr que Jesse est moins bête, moins irrespectueux et moins chiant qu’il ne le laisse paraître, il n’a juste aucunement l’intention d’aller fouiller. « J’aimerais être surpris mais c’est pas il caso. » lâche-t-il quand Jesse se gargarise de faire chier le monde. Pierpaolo se serait même pas étonné que Jesse ait un léger bégaiement mais qu’il en rajoute des tonnes pour s’attirer des votes de pitié. Le vote du public qui se dit « On ne va pas éliminer le petit handicapé ». Pas de chance pour lui, Nicholas était handicapé et il a été éliminé, Pierpaolo n’est pas sûr que le public se laisse entourlouper par si peu. « Tes conneries c’est ton moyen de t’assurer d’esistere dans l'aventure. » dit-il d’un ton très neutre. S’énerver avec un gamin comme Jesse n’est pas acceptable, il vaut mieux que ça, alors Pierpaolo fait ce qu’il sait faire de mieux. Il livre la vérité sur un plateau et n’attend même pas un merci en retour. Jesse peut jouer les durs, il peut faire semblant d’être intouchable, mais au fond c’est ni plus ni moins qu’un grand adolescent qui a envie qu’on lui accorde de l’attention… et Pierpaolo a donné tout ce qu’il pouvait. Chaque once d’attention et d’effort qu’il donne à partir de maintenant est perdue. Il voit les relations comme ça : un échange permanent, tant que l’autre à quelque chose à offrir, Pierpaolo continue d’investir, mais dès que l’effort d’investir n’est plus rentabilisé, il se retire. Jesse vient de devenir un investissement illogique. « On se détendra quand tu auras été eliminato j’imagine. » Ce qui ne saurait tarder, du moins Pierpaolo suppose. Il ne pense pas qu’il leur reste beaucoup de temps, ni à lui, ni à Jesse, mais il ne voit pas le public continuer de soutenir un gamin capricieux qui n’a pas beaucoup de qualités pour rattraper ses défauts et il ne voit pas les candidats épargner à Jesse le banc des nominés pendant longtemps non plus. Comme on fait son lit on se couche. Jesse a fait son lit, qu’il assume.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Jesse
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 521
AVATAR : t. chalamet
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada
MÉTIER : étudiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 29 500£
AFFINITÉS:
sicurezza incerta - martedi 14h30 Empty
MessageSujet: Re: sicurezza incerta - martedi 14h30   sicurezza incerta - martedi 14h30 EmptySam 1 Juin - 0:50

Est-ce que Jesse est fier de passer pour un petit con. Il grimace. Il n’aurait pas tendance à le dire de cette manière. Il n’ira pas s’égosiller pour prouver aux autres qu’il ne l’est pas alors qu’il fait exprès c’est certain. Maintenant est-ce que c’est une question de fierté. Il n’est pas mécontent en tout cas. Il se dit facilement que les téléspectateurs devant leurs écrans comprennent le rôle qu’il se donne et le juge bien moins durement que ses camarades. En tout cas c’est ainsi qu’il traduit les votes du public. Ce qui est bien avec Mister P, c’est qu’il dit la vérité. Enfin sans détour. Peut-être la seule qui donnerait envie à Jesse d’arrêter de l’embêter. Presque. Ce qu’il lui annonce est d’une évidence confondante. « E-Evidemment… » Qu’il souffle alors en haussant les épaules. Sur un ton moins rieur, plus sérieux. Il ajoute. « P-Parce que je pré-pré-préfère pa-passer pour le pe-petit con que d’être le bè-bègue de la saison… » De n’être réduit qu’à ça précisément. Quand ses fait des années qu’il n’est réduit qu’à ça, sans qu’aucune ne cherche à gratter un peu plus profondément. Il faudrait parfois. Une expression moins fière se lit sur son visage. Vraiment sincère pour le coup. Bon évidemment qu’il passe pour le bègue de la saison puisque c’est le seul. Mais ce qu’il veut surtout dire, c’est qu’il joue plus au con pour qu’on en oublie son handicap. Ca il ne niera jamais. Quand bien même cela lui en touche une sans faire bouger l’autre à Pierpaolo. Comme lui ça ne l’intéresse pas de savoir qu’il n’est étonné de rien. En même temps faut bien regarder le bonhomme en face de lui : tellement désabusé que même devant sa connerie il n’arrive pas à se moquer. Des personnes comme April se marrent un petit peu n’empêche. Une nouvelle fois Pierpaolo balance une banalité sur son compte. Ses conneries, son moyen d’exister dans l’aventure. Jesse se marre. Encore. En haussant les épaules. « T’as com-compris ça au b-bout de cin-cinq semaines… » Qu’il répond du tac au tac. Avant de se reprendre. « B-biensur que j-je fais ça p-pour es-es-esitere ! Je ne l-l’ai ja-ja-jamais caché… » On ne lui a simplement jamais demandé. Encore une fois, on a jamais cherché à voir au-delà de cette personnalité détestable. Mais il l’a bien cherché, il en est bien conscient. C’est pour ça qu’il prend un air un peu plus sérieux encore une fois quand son camarade lui parle de nomination. Non, d’élimination. Il s’assoit alors en tailleur sur le lit de son camarade. « J-je sais d-depuis que j’ai po-posé un pi-pied dans le st-stade que je se-serais é-é-éliminé avant la finale… Mais j-je pen-pensais pas que je dé-dé-dépasserais la troisième se-semaine… » Il hausse ses épaules. Parles sans même essayer de savoir si Pierpaolo est intéressé. « Je v-vous co-connais pas mais v-vous avez l’a-air tellement tr-trop sérieux. T-trop coincé. M-moi je s-suis qu’un ga-gamin ve-venu les m-mains dans les po-poches mais qui rê-rêvait de f-faire l’é-émission… »

_________________
- La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
sicurezza incerta - martedi 14h30 Empty
MessageSujet: Re: sicurezza incerta - martedi 14h30   sicurezza incerta - martedi 14h30 EmptyLun 3 Juin - 0:34

La question du handicap de Jesse ne l’a jamais vraiment effleuré, il bégaye et c’est à peu près tout ce que Pierpaolo en pense, il ne pense pas que ça le rend plus ridicule ou que ça le rend faible. Mais plus il entend Jesse en parler, plus il se rend compte que ce n’est pas vraiment pareil pour le gamin qui n’a clairement pas dépassé un certain stade d’acceptation de soi qui lui permettrait d’accepter que sa situation ne va pas changer mais que ça ne doit pas lui ruiner la vie pour autant. Même April qui a tout perdu le jour où elle a eu son accident n’est pas autant sur la défensive. « Donc tu préfères qu’on soit incapable d’apprécier ta vraie personnalità ? » demande un Pierpaolo un peu confus et perplexe. La logique doit lui échapper, Jesse ne peut pas être entré dans l’émission en se disant qu’il allait jouer le petit con de service jusqu’à son élimination et ne laisser personne -pas même le public qui doit tomber amoureux de lui pour le faire gagner- voir qui il est au fond. C’est complètement insensé, mais en même temps, à son âge, ce n’est pas étonnant. « Non, j’ai compris tout de suite, j’ai juste mis cinq settimane à me résoudre au fatto que tu n’as pas cherché à changer de strategia. » C’est même pas dit avec animosité. Pierpaolo est très honnête, il a capté le petit manège de Jesse, le problème c’est qu’après cinq semaines passées dans la même maison que lui, il n’a pas encore l’impression d’avoir rencontré le vrai Jesse, celui qui se cache sous l’attitude de sale mioche et qu’il n’a plus l’énergie de chercher. Jesse veut jouer aux enfants sauvages, Pierpaolo le laissera imploser sans lever le petit doigt. « La cinquième sera peut-être la bonne… » Ça sort tout seul et il ne s’en veut même pas. Pierpaolo est assez honnête avec lui-même pour savoir qu’après avoir été nominé en semaine trois et quatre, il y a de fortes chances pour que les candidats continuent de tenter de l’éjecter en semaine cinq, six, sept etc. Et que le public se lassera vite de dépenser son énergie pour le maintenir en jeu quand des gens plus motivés ou plus polarisants sont à ses côtés sur le banc. Mais si Jesse pensait ne pas dépasser la troisième semaine, c’est une situation à laquelle il est facile de remédier. Ils ont qu’à collectivement voter contre lui et voir si le public en a encore quelque chose à faire du gamin désagréable qui veut pas être associé à son handicap. Et il les trouve trop sérieux, ce n’est pas de sa faute -à Pierpaolo- s’il n’a pas exactement la mentalité faite pour être dans cette émission et si les délires de gens de vingt-trois ans ne sont pas les siens. Mais bon… « Et au lieu d’être complètement toi-même, tu gâches ta chance en te montrant imbuvable ? J’espère que ton rêve en valait la peine. » Il sait au fond de lui qu’il est un peu trop cash avec Jesse et qu’il pourrait simplement arrêter de lui parler et lui souhaiter bonne nuit. Mais voir du potentiel gâché ça lui semble regrettable et même s’il n’est pas très chaleureux, Pierpaolo est malgré tout un bon chrétien et il a l’impression que c’est de son devoir de remettre la brebis égarée sur le droit chemin. Foutue conscience judéo-chrétienne, qu’est-ce qu’il a fait pour mériter ça ?

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Jesse
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 521
AVATAR : t. chalamet
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada
MÉTIER : étudiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 29 500£
AFFINITÉS:
sicurezza incerta - martedi 14h30 Empty
MessageSujet: Re: sicurezza incerta - martedi 14h30   sicurezza incerta - martedi 14h30 EmptyLun 3 Juin - 22:01

Evidemment que Jesse se donne un genre. Il ne s’en est même jamais caché, c’est simplement qu’on ne lui a jamais posé la question. Qu’on a jamais cherché à gratter à la surface. Bien qu’il ne se serait probablement pas laissé faire toute manière. Parce que le gars en vrai c’est un gamin paumé. Qui est resté au stade de l’adolescence – ok tout le monde a remarqué – et qui garde un pied toujours dans le passé. L’empêchant de regarder devant lui. Et que s’il faisait ressortir sa vraie personnalité, certes il serait attendrissant. Avec sa fragilité. Son insécurité. Sa constante recherche d’attention. Mais ça lasserait. Comme il s’est lassé lui-même d’être ainsi. Il a su se mettre un coup de pied au cul, mais à fait ressortir son mauvais côté. « M-Ma vraie per-per-per-sonnalita craint… » Qu’il avoue alors en fuyant le regard de son camarade. Il se s’épanche pas sur le sujet. Et on en revient au fait qu’il veut exister. Evidemment qu’il veut exister dans cette émission où le naturel ne fait pas toujours les choses. Où pousser un peu le délire, la caricature aide à ne pas se faire bouffer dans le flot des candidats. Encore une fois il ne s’en est jamais caché. Peut-être qu’il aurait dû. Peut-être qu’il aurait du se faire passer pour plus doux qu’il ne l’est pour ensuite dévoiler sa personnalité de petit con. Avec des si et des peut-être, on peut en faire des choses. Le commentaire suivant de Pierpaolo le fait largement sourire. Même rire. « La cin-cinquième sera peu-peut-être la bo-bonne pour qu-quoi ? Me v-voir pa-partir ? » Evidemment que c’est ce que son camarade sous-entend. Ca ne le vexe pas plus que ça. Au contraire il continue de sourire en haussant ses épaules. « J'e-espère la mê-même chose pour t-toi… On est au-au moins d’a-accord sur quel-quel-quelque chose ! » Qu’il souffle alors avec un petit rictus. Eux qui partaient pour n’avoir rien de semblable. Il se remémore aussi que le PP a dû être nominé plus de fois que lui, il en est certain. Alors évidemment ça ne veut strictement rien dire, mais ça console sur le coup. Jesse sait qu’il est en décalage avec les autre. Il sait que sa façon d’aborder l’aventure diffère de celle des autres. Qu’il n’a pas forcément la même vision de la compétition. Et qu’en évoquant le fait qu’il est venu ici les mains dans les poches, signifiait qu’il voulait se laisser vivre quand d’autres se sont lancé plus vivement dans la chasse aux secrets par exemple. Mais lui aussi a une raison à sa présence ici. Il ne peut s’épancher sur le sujet. Ni ne veut d’ailleurs. C’est simplement qu’il a regardé tant de fois l’émission à la télévision et qu’il s’en était fait une vision tout autre. Ou que les candidats des saisons précédentes étaient un peu plus funs. Il ne parvient pas bien à mettre le doigt sur la chose, mais exprime ce qu’il pense à Mister P sans ce gêner non plus. Ce qu’il ajoute l’interpelle. Il lève les yeux au ciel. « Im-Imbuvable ! Ca au-aussi faut a-arrêter l’ex-exagération… » Qu’il répond. Il est à la limite, mais ça passe quand même. Il pose ses yeux sur son camarade. « No-Normalement je s-suis ren-renfermé sur m-moi-même. Je f-fais en so-sorte de p-pas tr-tr-trop pa-arler… » Il marque un temps de pause. Reprend. « Je p-peux re-re-rester seul a-assis sur m-mon lit à ri-rien faire durant d-des heu-heures. Je v-vie a-avec mes pen-pensées. » Une nouvelle pause. Il regarde ses doigts. « Ca in-intéresse qu-qui ce gen-genre de g-gars… » Sans parler justement de ces pensées qu’il se trimbalent et qui se sont accentuée depuis qu’il est ici. « Ho-Honnêtement je suis un p-peu déçu… » De lui, des autres, allez savoir. Il le souffle plus pour lui que pour l’autre. En parlant de ce rêve.

_________________
- La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: CHAMBRES 3 ÉTOILES-
Sauter vers: