Partagez
 

 inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 Empty
MessageSujet: inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10   inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 EmptyLun 27 Mai - 14:32

Pierpaolo, il a décidé qu’il allait pas non plus se laisser éliminer sans faire bon usage de ses indices et de percer un secret si possible. Il ne sait juste pas sur qui se concentrer alors il est venu dans la salle des casiers pour chercher l’inspiration. C’est pas franchement idéal de ne pas savoir à qui appartient quel casier mais pour l’instant il est presque sûr que le sien n’a pas été ouvert et celui de Judith n’a pas l’air d’avoir été ouvert non plus. Donc il lui reste plus qu’à placer des noms sur des chiffres en espérant qu’il y ait une logique à l’ordre et qu’avec les indices qu’il a reçus il pourra faire un lien évident. « Je me demande s’ils sont rangés dans un ordre précis ou si c’est random. » dit-il à @Malcolm qui vient d’entrer. Malcolm sur qui il a obtenu deux indices -en même temps que tous les autres, certes- lors du dernier prime et qui est de fait devenu l’une de ses potentielles cibles. Ses indices ont l’air plutôt intéressants et Pierpaolo doit agir vite parce qu’avec tous les indices sur son secret qui ont été révélés, il n’est pas sûr d’en avoir encore pour longtemps avant que ça tombe. « Les indices qui sont tombés lors du prime, tu les as trouvés inquiétants ? » Pour la sécurité de son secret s’entend, Pierpaolo ne s’attend pas à ce que Malcolm se sente menacé par des variations de fond de teint. Ce serait une phobie franchement originale. Il a bien une question qui lui trotte dans le crâne mais il préfère ne pas la poser tout de suite, il va attendre un peu, mettre sa victime à l’aise. Et puis, on ne sait jamais qui est en train d’écouter les conversations, dans ce palace les murs ont des yeux, des oreilles et plus encore.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 Empty
MessageSujet: Re: inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10   inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 EmptyMar 28 Mai - 7:20

Après la régie où il a passé une partie de l'après-midi Malcolm décide de rejoindre la salle des casiers histoire de continuer sur sa lancée. Il espère plus trop intercepter un indice au bon moment là-dedans étant donné qu'il y était venu dans cette optique la semaine passée et que ça n'a rien donné, mais cet endroit continue de l'intriguer alors même s'il doit ressortir de là bredouille il pourra toujours se remettre les indices diffusés précédemment en tête. L'italien est déjà présent à l'intérieur et part dans une réflexion sur l'ordre des casiers à son arrivée, à vrai dire Malcolm il s'est jamais questionné à ce sujet et tout ce qu'il a capté lui c'est que chaque candidat avait un numéro et un casier attribués. « Je cherche pas trop à comprendre la logique de la prod, j'avoue. » il formule d'un air un peu paumé en se rapprochant du dernier casier à s'être ouvert, celui portant le numéro quinze. Il préfère tenter d'analyser correctement les indices qu'on leur file plutôt que se demander comment la prod raisonne, même si jusqu'ici on peut pas dire que les indices de la salle des casiers lui aient permis d'avancer dans ses enquêtes. @Pierpaolo le questionne sur son ressenti par rapport aux indices dévoilés lors du prime, ceux le concernant en l'occurrence puisque deux ont été dévoilés publiquement ce soir-là. « Inquiétants, j'sais pas si c'est le mot. » il nuance alors. Il s'est pas fait dessus non plus Malcolm en découvrant ses indices, il s'attendait simplement à ce que la prod ne l'épargne pas et pour le coup il a vu juste. « Mais j'ai l'impression que l'étau se resserre un peu autour de moi ouais, j'me sens plus totalement safe. » Il pourrait prétendre le contraire et jouer le mec sûr de lui sauf que non, l'américain ressent pas le besoin de sauver les apparences. Il pense pas non plus que son secret soit sur le point de péter car honnêtement il souhaite bonne chance à ses camarades pour établir le lien qui permettra d'en signer la découverte, à moins qu'il soit encore plus dans la merde qu'il le pense. « Si ça se trouve ça n'inspirera personne mais les indices ont l'air tellement évidents quand ils te concernent. » Les autres doivent ressentir la même chose lorsqu'un indice sur eux est dévoilé, ça parait tellement obvious et c'est normal. Malcolm ça a du sens à ses yeux parce qu'il a son secret en tête, forcément le lien lui parait évident. « Et toi, dernièrement la protection de ton secret te semble compromise ou il est pas né celui qui le fera tomber et ta cagnotte avec ? » Pierpaolo doit savoir si un candidat est sur ses côtes ou non, il lui semble pas que l'italien ait fait l'objet d'un buzz récemment mais peut-être que l'histoire des groupes l'a sauvé d'une confrontation. Il semble avoir activé le mode enquêteur en tout cas, et limite Malcolm il se demande s'il va pas en profiter pour le cuisiner sur ses indices là. Loin de s'en faire pour autant, l'américain longe les casiers en essayant de se rappeler lesquels se sont déjà ouverts, et en se tournant naturellement vers les numéros impairs puisque dans ses souvenirs aucun casier portant un numéro pair ne s'est ouvert à eux jusqu'ici.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 Empty
MessageSujet: Re: inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10   inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 EmptyJeu 30 Mai - 12:21


« Hm. C’est une strategia comme une autre, j’imagine. » note Pierpaolo un peu dubitatif. Il comprend que tout le monde n’est pas à fond dans la recherche des secrets mais ne pas chercher à comprendre la possible logique de la production lui semble un peu contre-intuitif. Enfin, Malcolm pense peut-être qu’il n’a pas besoin de craquer le code secret de la logique de la production pour trouver des secrets et c’est tout à son honneur. Quand son camarade lui annonce qu’il ne se sent plus complètement en sécurité, Pierpaolo est obligé d’opiner. « Tu fais bien. Je pense que tes indices vont intéresser pas mal de gens. » dit-il avec sérieux. Malcolm est assez populaire, du moins il lui semble, les gens n’ont pas l’air de trop avoir de dent contre lui en tout cas. C’est« Y’a matière à ispirazione je trouve, le tout c’est d’être bien inspiré et de viser giusto. » C’est dit à la volée, presque à la légère mais Pierpaolo n’est pas en train de rire. Il considère le fait qu’il avait une piste sur Jhoan et n’a pas agi, qu’il avait une piste sur Nicholas et qu’il n’a pas agi, et puis il se dit qu’il est temps qu’il arrête de la jouer safe. Alors autant y aller sans chômer et mener une petite enquête sur Malcolm, c’est déjà facilité par le fait que les indices dont il est question sont pas complètement obtus. Pour ce qui est de savoir si Pierpaolo pense que la sécurité de son secret est compromise, il a du mal à ne pas dire « ovviamente » immédiatement. Clairement son secret est en danger puisque des gens le bussent mais ils sont pas encore arrivés à mettre le doigt dessus. « È difficile, mais c’est pas dit qu’il tombe tout de suite. Puis toutes les personnes qui me bussent sont éliminées la prossima settimana. Noemi, Nicholas… » énumère-t-il prêt à ajouter Icare à la liste mais il ne l’a pas vraiment buzzé même si l’intention était là. Mais Icare, c’est le héros d’un roman qui a une plot armor. Non seulement il aurait dû être éliminer mais non content de ne pas être nominé, le mec fini même avec une immunité. La justice n’existe vraiment pas dans ce jeu… « La maledizione di Pierpaolo va-t-elle encore frapper ? » demande-t-il d’une voix qui se veut mystérieuse, presque comme celle que prenne les enfants quand ils racontent une histoire effrayante. Il y croit pas trop aux esprits et aux malédictions, il a passé l’âge, mais il doit bien avoué que pour l’instant les gens qui l’ont buzzé n’ont pas eu de chance. Coïncidence ? Probablement pas. « Pourquoi ils t’ont attribué le coffre 7 tu crois ? » demande Pierpaolo avec beaucoup de sérieux. Il cherche même pas à se cacher, il mène sa petite enquête et s’il peut grappiller une ou deux informations. Il a cinq indices à dépenser, Malcolm n’a qu’à bien se tenir.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 Empty
MessageSujet: Re: inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10   inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 EmptyVen 31 Mai - 14:38

Il se doute bien Malcolm que les indices dévoilés samedi ont éveillé la curiosité de certains camarades et qu'on s'intéresse forcément plus aujourd'hui à son secret qu'à celui d'un candidat pour lequel aucun indice n'est tombé. Mais il est pas près de devenir la cible numéro un ici, pas tant que les candidats détenant les secrets les plus convoités comme l'italien seront dans le viseur d'enquêteurs déterminés, donc il relativise. Pierpaolo pense que l'américain a quand même de quoi s'en faire un peu, ses indices seraient inspirants et pourraient mettre pas mal de gens sur son secret du coup. « Soyez pas trop inspirés quand même, j'y tiens à ma cagnotte. » Si on lui retire son fric à Malcolm il perd la raison de sa participation au programme donc il est pas du tout chaud pour se laisser percer à jour. Il est pas disposé à faciliter la tâche aux camarades qui décideraient d'en faire leur cible même s'il est pas du tout certain qu'il pourrait manipuler quelqu'un dans le cadre d'une confrontation, il se heurterait forcément à ses principes. Le secret de l'italien ne serait pas sur le point de tomber, malgré l'intérêt qui lui est porté ainsi qu'à sa femme et les buzz dont ils ont l'un et l'autre fait l'objet. D'ailleurs, les candidats qui ont intenté un buzz contre l'italien se sont fait éliminer la semaine suivante et il fait bien de lui dire, c'est pas un truc que Malcolm avait capté. Il avait pas fait ce lien-là en fait de son côté, à ses yeux y'a surtout des facteurs pas négligeables à prendre en compte pour justifier ces sorties. « Dis plutôt que ceux qui te buzzent se laissent complètement vivre et se font logiquement sortir. Mais c'est peut-être ça, ouais, tu leur pompes toute leur motivation pendant la confrontation et ils ressortent du confess' en tant que fantômes. Merci du cadeau, d'ailleurs. » La baisse de motivation de son binôme d'entrée il la digère toujours pas Malcolm, il a vraiment rien vu venir. Ça fait plusieurs semaines mais sa rancœur est intacte, c'est un lien sur lequel il misait beaucoup il l'avait dit. « Malédiction ou pas, je crois que je vais passer mon tour. » il reprend d'un air amusé mais sérieux malgré tout. Malcolm avance lentement à travers la pièce et longe une rangée de casiers lorsque son camarade, dans son dos, lui pose une question assez déconcertante. « Hein ? » Il se retourne partiellement vers l'italien avec un mélange d'expressions sur le visage : de la surprise, de l'incompréhension et un peu d'inquiétude, aussi. « Pourquoi ce serait mon casier ? » Il l'a laissé entendre comme si ça faisait aucun doute alors il se pose pas mal de questions, c'est vachement soudain et il arrive pas à cerner ses intentions à ce moment-là. « C'était quoi l'indice du casier 7 déjà, attends. » L'américain fait mine d'avoir oublié même si en vérité il se rappelle très bien de quel indice il était question. Il s'approche alors du casier 7 et (re)découvre son contenu. « Ah oui c'est vrai, Bambi. » il commente l'air de rien face à la photo de MJ, sans trop savoir pourquoi sur le moment il lui préfère ce surnom un peu moins répandu. « Et pourquoi tu m'associes à lui ? » Il s'interroge sur le rapport que Pierpaolo peut voir avec lui et peut-être ses indices, il tend à penser que l'italien balance pas ça comme ça à moins que ce soit un coup de bluff mais mine de rien il vient de lui foutre un bon coup de pression là à Malcolm. « Admettons que ce soit le mien, les autres ils sont à qui ? » il lui demande en posant sur lui un regard inquisiteur, curieux de savoir ce qu'il pense du coup des casiers 19, 13 et 15.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 Empty
MessageSujet: Re: inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10   inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 EmptyDim 2 Juin - 23:35

Il peut comprendre que Malcolm n’ait pas envie de perdre sa cagnotte, mais ils sont tous là pour rafler du fric alors… « Je ne peux rien te promettre. » dit-il en levant les mains innocemment. Lui, il est pas mal intéressé par le secret de Malcolm en vrai, parce que les indices sont pas spécialement clairs mais pas non plus complètement obtus. C’est un bon point de départ en somme. « Une chose est sûre, ma confrontation avec Nicholas n’a pas dû l’aider à garder la motivazione. » lâche-t-il avec un rire vide. Nicholas c’était vraiment le pire de tous, Pierpaolo l’appréciait en entrant dans la salle de confrontation, il est sorti en ayant perdu tout respect pour lui. Pas parce qu’il était bête ou qu’il avait buzzé un truc complètement con, juste parce qu’il s’est pas montré très fin quand il a abandonné son buzz originel pour enquêter sur d’autres pistes. Malcolm refuse de le buzzer et Pierpaolo veut l’encourager. « T’es sûr ? Même pas pour rire ? » demande Pierpaolo qui est prêt à tester cette théorie avec autant de gens qu’il n’en faudra pour que Judith arrive en finale, puis bon, il aime bien Malcolm mais pas au point de regretter son départ s’il venait à mettre son secret en danger. S’il faut que son secret soit buzzé dix fois pour que Judith ait toutes ses chances, Pierpaolo trouve que c’est un sacrifice tout à fait valable. Qu’on lui donne un papier et un stylo et il signe immédiatement. « Je sais pas, appelons ça un presentimento. Puis je peux pas révéler ma logica, on sait jamais qui écoute. » dit-il énigmatique. Il veut pas révéler le peu d’informations qu’il arrive à grappiller et surtout il veut pas exposer une théorie complètement fausse à la télévision et passer pour un idiot. S’il avait un moyen d’être sûr de lui et du fait que sa théorie ne tomberait pas dans des oreilles mal intentionnées, il en ferait part à Malcolm, mais rien n’est moins sûr alors, il préfère rester vague. « Hm… » dit-il en regardant les tableaux et en faisant l’inventaire des gens à qui ils pourraient être attribués. Franchement le peu de logique qu’il a essayé de trouver derrière l’image numéro 7 pour Malcolm ne lui permet pas de prédire à qui sont les suivants, mais il ne se dégonfle pas. « C’est pas vraiment du hasard, mais je dirais : le 19 est à Noemi, le 15 est celui de Faith, le 13 celui d’April. Mais bon, c’est vraiment sans certitudine. Par exemple, April qui pleure de rire, j’y crois assez peu. » commente-t-il à voix haute. C’est pas qu’il y croit pas, c’est qu’il est quasiment convaincu que ça n’a aucun sens parce qu’il a beau apprécier April, il trouve l’association du personnage et de l’image indice complètement incongrue. Enfin, Pierpaolo n’a jamais prétendu que son instinct était infaillible.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 Empty
MessageSujet: Re: inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10   inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 EmptyLun 3 Juin - 19:33

Il peut rien lui promettre, ça veut bien dire ce que ça veut dire. Il est dans le viseur de l'italien et ce dernier s'en carre un peu l'oignon qu'il puisse tenir à sa cagnotte, il a même sûrement pas conscience de ce que cet argent représenterait pour lui s'il dépassait le stade virtuel demain. « D'accord.. » il souffle en faisant mine d'être déçu. Il a pas cru une seconde qu'il réussirait à attendrir Pierpaolo, et pourtant il va déployer sa dernière carte des fois que ça puisse éveiller en lui une bonté insoupçonnée. « Sans fric en sortant d'ici je suis bien parti pour dormir dans ma caisse comme quand je suis arrivé en Californie.. ah non attends, mon taxi on me l'a logiquement repris là donc en fait j'ai plus de caisse. » Comme s'il s'en doutait pas déjà, ça fait un moment qu'il s'est fait à l'idée. Son taxi il l'avait loué auprès de sa compagnie pour éviter de devoir racheter une voiture, étant donné qu'il a vendu son ancienne poubelle y'a quelques temps pour se payer un appart misérable sur Calwa Avenue. Quand il y repense il a quand même eu du bol Malcolm au milieu de toutes ces galères, la licence pour être autorisé à conduire un taxi coûte une blinde donc il peut s'estimer heureux d'avoir obtenu la sienne gratuitement en s’inscrivant simplement sur liste d'attente et d'avoir pu récupérer celle d'un mec parti à la retraite. Et vu qu'il garde ses jobs jamais bien longtemps, foutre des milliers de dollars - qu'il avait pas - dans l'achat d'une licence aurait été un bien mauvais investissement. Bref, plus de bagnole ni d'appart, elle doit être belle sa vie dehors. « J'ai l'impression que la motivation lui manquait déjà en mettant les pieds dans cette aventure. » il commente au sujet de l'ancien flic qu'il a jamais senti complètement dans le jeu, il se demande encore ce qu'il est venu faire ici en fait. Malcolm il tient pas à se retrouver victime de la malédiction qui a frappé ses camarades en tout cas, déjà qu'il se voit plus durer longtemps ici faudrait pas que l'italien le rende fantomatique et donne au public une raison de se débarrasser de lui encore plus rapidement. « J'ai la flemme de faire la queue au confessionnal. » il se justifie dans un sourire en exagérant légèrement l'intérêt porté au secret de l'italien et à celui de Judith dernièrement. Ils sont pas buzzés de tous les côtés il abuse, mais il sait que certains camarades sont sur le coup et qu'il serait obligé de partager sa cible avec d'autres. « Et je vais clairement pas mettre 5000 balles au feu. » il conclut car c'est ça, surtout, qui le motive pas du tout à buzzer l'italien ou qui que ce soit d'autre pour le moment. Il se considère à mille lieues d'une découverte de secret là donc sacrifier l'argent d'un buzz juste pour pouvoir dire qu'il a buzzé, non, c'est pas pour lui. Pierpaolo préfère ne pas dévoiler pourquoi il l'associe à l'indice du casier numéro sept, mais maintenant qu'il a MJ devant les yeux Malcolm se sent plutôt inspiré. « Michael c'est l'une de mes influences musicales depuis que j'suis gosse, et mon père l'adorait aussi, c'est pour ça que ma sœur s'appelle comme l'une des sœurs Jackson. » Il sait bien qu'en admettant que cet indice soit le sien, la production ne l'aurait pas associé au défunt chanteur par rapport à ses goûts musicaux. Ça lui parle cet indice, il peut  se retrouver en Bambi sous certains aspects mais qu'il évoquera évidemment pas pour pas donner plus de matière à l'italien qu'il n'en a déjà. « J'espère qu'on saura un jour à quel candidat correspond chaque casier, pour pouvoir vérifier tout ça. » Il est fort quand même Pierpaolo, il a déjà réfléchi à un nom pour chaque casier ouvert depuis le début. Il avance ça sans certitude d'accord, mais c'est tout à son honneur de se creuser la tête déjà. « L'indice que t'attribues à Faith je comprends pas trop ce que c'est. » On dirait une sorte de vaisseau mais si c'est ça c'est assez étrange comme indice, et puis il arrive pas du tout à relier la candidate à cette image. « Et tu comptes buzzer du coup ? » il lui demande par curiosité car ça l'étonne qu'un mec qui cogite autant sur les secrets n'ait pas buzzé une seule fois depuis le début de la saison. Il attend peut-être d'être complètement sûr de lui, histoire de pas se déplacer sans garantie de rafler un secret et une cagnotte.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Le Génie
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 61


inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 Empty
MessageSujet: Re: inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10   inchiesta privata in pubblico  - mercoledì 17h10 EmptyLun 3 Juin - 20:12


tous les casiers s'ouvrent brusquement et l'un d'eux délivre un mystérieux bout de papier renfermant un portrait de Sekhmet.

« Ce n'est pas un indice, mais avouez que c'est plutôt ressemblant. Oui je sais, qui eut cru qu'il vous faudrait un bout de papier pour vous rappeler de son visage. »
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: SALLE DES CASIERS-
Sauter vers: