Partagez
 

 aerodynamic (samedi - 11h)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 682
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
aerodynamic (samedi - 11h) Empty
MessageSujet: aerodynamic (samedi - 11h)   aerodynamic (samedi - 11h) EmptyDim 9 Juin - 23:12

@Malcolm
J'ai pas trop foutu mes pieds dans ces coins là du palace, parce que quand on m'offre une piscine et la mer j'ai du mal à m'enfermer dans un espèce de four bouillant pour passer le temps. Mais il paraît que ça fait du bien, que ça permet d'éliminer les toxines et toutes ces conneries. Alors vu l'approche du prime je me dis que ça peut pas me faire du mal, de faire le vide et de m'oublier un peu avant la révélation finale. Parce que je sais pertinemment que si je venais à me barrer ce soir j'aurais un peu de mal à garder le cap sur ma vie. Oui, ça m'a fait du bien de m'ouvrir à Kenz' la semaine dernière. Et ça m'a fait du bien de capter auprès de Tonia que j'étais pas le seul débraillé de cette putain d'aventure. Mais Tonia s'est barrée samedi dernier et Kenz' a beau me faire comprendre que je peux y arriver, j'ai encore une assez faible estime de moi-même. Surtout dans ce genre de confrontations finales, l'adrénaline elle se réveille qu'au dernier moment. Avant, je suis persuadé que je vais dégager. Je suis un espèce de pessimiste par nature et c'est pas prêt de changer. J'entoure ma taille d'une serviette blanche trouvée à l'entrée de la pièce et j'entre dans le hammam en clignant des yeux à cause de la puissance de la chaleur. Ca m'étouffe, je me donne quinze minutes avant de fuir. C'est chelou de se retrouver si proche des au revoir. J'ai déjà été nominé en S1 mais là c'est différent, j'ai vraiment chaud au cul. Et j'ai jamais vraiment tracé de dessins pour la suite. Au début de l'aventure tout me semblait assez clair. Je tente, je joue, j'essaye de tenir le plus longtemps possible, puis je sors et je retrouve ma clique, mes claques et tout recommence. Comme une bobine infinie que je relance encore et encore. Maintenant j'en sais rien. Et je pense que je me poserai les bonnes questions une fois que j'aurai claqué la porte, si ça arrive. Le truc, c'est que j'ai pas envie que ça arrive. Y'a la porte qui s'ouvre et Malcolm débarque. Il a l'air aussi paumé que moi dans ces lieux. Ca me fait sourire et je tend mon poing dans sa direction pour le saluer. T'sais je me disais. Maintenant que t'es avec Lula. Je scrute un peu ses yeux pour y capter ses réactions. T'auras pas forcément besoin d'un logement à Paname. Mais dans tous les cas ça tient toujours. Je fais référence à ma proposition de la dernière fois. T'es le bienvenue. Je me note de pas oublier de lui filer un papier avec mes coordonnées plus tard. Je t'emmènerai écouter du gros son. Parce qu'au moins pour ça je suis pas certain qu'elle ait les meilleurs plans, Lula.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
aerodynamic (samedi - 11h) Empty
MessageSujet: Re: aerodynamic (samedi - 11h)   aerodynamic (samedi - 11h) EmptyLun 10 Juin - 5:31

Il saurait pas trop dire ce qui se passe entre le moment où il débarque au sous-sol avec l'intention d'endosser son costume d'espion dans la régie, et celui où il atterrit finalement dans le spa. Y'a cette porte qu'il a encore jamais poussé qui lui fait de l’œil, ça s'explique pas tellement, il ressent simplement l'envie d'abandonner tous ses projets en cours pour s'aventurer à l'intérieur parce qu'il a besoin d'être un peu surpris au bout de six semaines d'aventure dans une baraque qu'il connait à présent comme sa poche. L'ambiance du début avec le sentiment de nouveauté aux quatre coins du palace c'était sympa, chaque journée promettait son lot de découvertes et il aimait bien Malcolm ne pas savoir ce qu'il trouverait derrière chaque porte qu'il pousserait. Pour le coup, le spa, c'est un lieu qu'il a jamais considéré parce qu'il s'associe pas à ça, la détente sous forme de massage ou de bain de vapeur avec des bougies dans tous les coins ça lui parle pas du tout. Quand il veut se vider la tête Malcolm il se balade dans le jardin botanique ou bien il écoute sa musique, il est convaincu que ça le relaxera toujours beaucoup mieux que tous les trucs qui se font ici. Et puis bon enfouir tout ça au sous-sol à la base il trouve que ça engage pas trop la détente, mais ça c'est son côté claustro. Sa curiosité le pousse quand même à entrer et il découvre tout de suite qu'il est pas le seul à se demander ce qu'il fout là. Il rend son sourire à @icare et vient choquer son poing tendu. Le parisien d'adoption émet ce qui semble être pour lui un constat tout naturel, mais Malcolm il bloque un peu sur ce qu'il entend. « C'est elle qui t'a dit ça ? » il le coupe car sa façon de présenter les choses l'interpelle. On lui a demandé pendant la semaine s'il était officiellement en couple avec Lula, à la limite qu'on puisse se poser la question il comprend mais là c'est pas formulé comme ça, Icare il avance ça comme si c'était acté maintenant. « Je crois que tu t'emballes encore plus que moi là. » il reprend dans un sourire quand il lui parle de Paris et sous-entend qu'il a plus besoin de lui pour l'héberger car Lula le fera. « J'ai une place dans sa vie ici à Abu Dhabi mais est-ce que je peux en espérer une dans sa vie en France, réellement, j'en suis pas sûr du tout. Et puis ça dépend pas que d'elle. » Il exprime des doutes qu'il a réussi à mettre de côté une bonne partie de la semaine car c'était plus facile de profiter de chaque moment avec elle sans se torturer l'esprit avec ça, mais ça le rattrape toujours Malcolm. La peur de la perdre quand ce sera fini, le fait qu'elle semble avoir plus de mal à se projeter que lui dans cette histoire, sa vie à lui qui part dans tous les sens aussi et qui doit pas la rassurer.. parfois il se dit qu'il lui en demande trop, qu'il devrait simplement laisser faire les choses et se contenter de ce qu'on voudra bien lui donner. Sauf que d'autres fois cette perspective-là lui plait pas du tout. « En tout cas j'oublie pas ta proposition. J'vais me répéter mais merci, vraiment. » Il tape chaleureusement sur l'épaule d'Icare dont la générosité lui est une nouvelle fois prouvée, au cas où il aurait pu douter de la durée de son offre il sait qu'elle est toujours d'actualité et ça lui fait du bien de se dire qu'il peut compter sur un truc vraiment concret pour l'après. « Et tu me présenteras tes potes les footeux. » il complète avant de se marrer. Malcolm, il a jamais regardé un match de foot de sa vie. Plein d'américains ont suivi la dernière coupe du monde mais pas lui, il parait que c'était la première fois depuis trente ans que les États-Unis se qualifiaient pas pour le mondial et ça lui a franchement fait une belle jambe de savoir ça. « Tu me demandes pas mes impressions sur la loveroom ? » il lance en l'observant du coin de l’œil d'un air se voulant mystérieux, puis sans trop lui laisser le temps de réagir il reprend pour mettre fin au suspense et annonce « On a pas été. » Leur clé d'accès dort dans un tiroir depuis quasiment une semaine, inutilisée. Il peut donc pas lui dire comment il trouve la chambre et parler déco avec Icare là. « Mais je suis curieux quand même, c'est con que tu puisses pas me la faire visiter toi. » Cette règle à la noix qui stipule qu'ils peuvent pas accéder à la loveroom avec n'importe quel candidat qui y a aussi accès, c'est dommage parce qu'il aurait grave aimé qu'Icare lui présente la pièce lui qui a été le premier à en fouler le sol. « C'est comment dedans ? » il demande pour tenter de visualiser à côté de quoi il est passé. Il est pas en train de regretter, il repense juste au fait que c'est une récompense associée à un prix décerné par le public et il se dit qu'il a sans doute fait pas mal de déçus à l'extérieur du jeu en boudant la chambre.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 682
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
aerodynamic (samedi - 11h) Empty
MessageSujet: Re: aerodynamic (samedi - 11h)   aerodynamic (samedi - 11h) EmptyMer 12 Juin - 13:45

Avec Malcolm on se parle pas des masses au quotidien mais on finit souvent par se retrouver dans les mêmes endroits improbables, avec nos gueules de mecs qui collent pas vraiment au lieu. Enfin, à Marrakech typiquement ça m'est déjà arrivé de me taper un délire spa sauna hammam et tout le toutim, mais c'était souvent après des week-end de festoch à Essaouira et c'était vraiment dans une volonté de se détoxifier et de se relaxer un bon moment, après un trop plein de speed. Ici, à part le prime qui approche trop vite, y'a pas grand chose qui devrait influer sur mon humeur. A quelques détails près. Pour le coup j'y vais un peu franco pour capter comment ils se situent. Je sais qu'Esaias a du mal à les voir ensemble, je sais aussi que Faith digère pas trop cette situation, alors ça m'interpelle un peu leur petit duo franco-américain. A vrai dire je m'en fiche un peu de comment ils se considèrent et de ce qu'ils feront après Thrown Dice, c'est aussi une manière d'amener la conversation. Je préfère assez égoïstement parler de ça plutôt que du prime et de ce qu'il va se passer par la suite pour ma pomme. En tout cas, à la gueule du yankee, c'est le genre de discussions qu'ils ont pas eue et qu'ils sont pas près d'avoir. Moi je dis rien parce qu'on s'est jamais avancés avec Kenz', et je pense que ça sera le cas jusqu'au bout. J'arrive pas vraiment à évaluer ce qu'elle pense vraiment au fond, de ce truc entre nous. Mais ça me prend pas la tête plus que ça. Dans tous les cas j'ai jamais été du genre à anticiper les événements. Non elle m'a rien dit. Je tourne la tête vers lui en haussant les épaules. Mais toi t'as l'air de vouloir y croire. Et c'est pas un reproche, j'imagine qu'on gère tous notre attachement différemment. Pour moi c'est une auto-défense de faire en sorte de pas m'attacher, même si Kenz' me plait et que notre histoire me plait. J'aurais du mal à lui demander cash qu'on se retrouve à notre sortie du jeu. Je pense qu'elle mérite, qu'elle doit pouvoir profiter de sa notoriété, et moi je sais qu'en sortant j'aurai d'autres choses en tête. Des choses qui doivent être menées de moi à moi. Et même si elle m'a dit qu'elle pourrait me soutenir, m'aider à pas craquer, je sais que ça se finira sur la table basse de mon loft, avec le premier de mes potes revenu de 'Dam. Tu te vois te barrer des US et te reconstruire une vie ailleurs, en général ? Parce que Mal' j'ai pas l'impression qu'il soit hyper attaché à la Californie. Après tout il me l'a dit lui-même, qu'il avait vécu dans sa caisse et qu'il avait pas mal bougé entre le Texas et Fresno. Si tu veux ouais. Je souris. Puis les ricains comme Malcolm qui kiffent le bon hip hop et ont un look bling bling c'est bien la came des resta de la night parisienne. Après, je pense qu'il a pas mal de trucs qui peuvent l'intéresser plus que ça Malcolm. Parce que la coke et toutes ces conneries je le vois pas plonger dedans. Il enchaîne sur la loveroom et ça me fait doucement marrer. En vrai ça m'étonne pas, Lula avait l'air assez critique à ce propos. Cf. le prime où on m'a filé les accès. Je m'appuie contre le mur et j'étends mes jambes en avant pour penser un peu à comment décrire la chose. C'est la démesure. Je lâche au bout de quelques secondes. Ils commencent à tous être curieux, Esaias aussi m'a dit qu'il aurait aimé y jeter un coup d'oeil. Mais j'imagine que pour Fresno c'est encore plus frustrant, parce qu'il en a les accès. Tout est beau et tout est... Fait pour avoir envie de kiffer. Tu vois ? Je hausse un sourcil en un sourire entendu. Y'a pas mille manières de dire les choses. Concrètement quand t'y es avec quelqu'un que tu kiffes bien tu vas pas avoir besoin de mille stimulants pour vouloir niquer. Même si Kenz' et moi au début c'était pas forcément acté. On s'est faits rattraper par tout, le lieu, le moment, l'intimité. Tu penses que j'ai mes chances ce soir ? C'est un peu comme quand on se demande entre potes si on pense que le PSG va passer les 8èmes de finale. On a envie d'y croire et on se dit ouais ouais, mais on sait que ça dépend d'autre chose. N'empêche que ça fait toujours plaisir, de se faire un peu mousser.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
aerodynamic (samedi - 11h) Empty
MessageSujet: Re: aerodynamic (samedi - 11h)   aerodynamic (samedi - 11h) EmptyJeu 13 Juin - 20:35

L'autre jour elle avait du mal à le croire Lula quand il avait lancé qu'on le questionnait pas mal sur eux deux dans le palace, mais c'était rien comparé à ce que c'est depuis quelques jours. Des questions ou des insinuations sur leur relation il en récolte en profusion au moment où il a le plus de mal à définir ce qui se passe entre eux, ce qui lui vaut de pas mal bégayer devant ses camarades quand ça se mêle à leurs conversations. Icare il sort dans le plus grand des calmes qu'il est avec la française comme si c'était officiel mais peut-être qu'il dit ça parce qu'ils s'affichent aux yeux de tous cette semaine, et qu'ils doivent finalement tout avoir du couple sauf le statut. Malcolm ça le fait tiquer, il sort même une grosse connerie que le parisien balaie direct et il fait bien, c'était vraiment pas sérieux de penser que Lula avait pu officialiser le truc dans son dos et même tout court, en fait. Bien sûr qu'il a l'air de vouloir y croire Malcolm, il s'autorise plus trop à le faire parce qu'il sent qu'il obtiendra jamais réellement ce qu'il espère mais une part de lui demeure insatisfaite. Il a presque Lula pour lui tout seul en ce moment tellement ils passent de temps ensemble, il peut profiter de la française autant qu'il veut mais y'a cette case pas remplie au-dessus d'eux qui le frustre toujours. Pourtant il est plus en demande de quoi que ce soit, plus depuis samedi où il a encore senti qu'il était tout seul à se projeter plus loin que le jour-même. Y'a quelques temps encore lui aussi vivait exclusivement au présent, mais ça tend à changer depuis qu'il est ici. Avec Lula il a du mal à se contenter du moment qu'ils vivent sans savoir ce que ça fait d'eux, ça lui donne l'impression qu'ils sont en total freestyle dans leur relation et ça rejoint la parenthèse à laquelle il estime appartenir depuis qu'elle a elle-même employé ce terme. Le fait qu'elle veuille pas se prendre la tête pour une histoire de quelques semaines il l'a pas oublié, et les solutions aux problèmes qu'elle avait soulevés et que finalement ils sont censés trouver plus tard ça le travaille parce que plus tard, compte tenu de l'allure à laquelle file cette aventure, ça va finir par être demain. Il est monté dans un train avec elle dont il connait pas la destination, ils vont quelque part mais où, il a pas la réponse. Et il l'aura peut-être jamais. Du coup il s'adapte comme il peut et évite soigneusement ce sujet hautement sensible avec elle maintenant, si ça convient à Lula il peut toujours essayer de se convaincre que ça lui convient aussi. Ouais, il en est là. « Un peu trop même, j'pense. » il laisse entendre, le regard un peu ailleurs. C'est son truc ça, il fait jamais les choses à moitié y compris quand il s'attache. Icare ça se voit qu'il se pose pas mille questions comme lui vis-à-vis de Kenza et franchement il l'envie, ça doit être reposant de pas savoir où on va et de s'en foutre complètement. « Je suis un idéaliste, t'as le droit de trouver ça con. » il reprend dans un sourire parce qu'il a rêvé, poursuivi des idéaux et s'est dévoué corps et âme pour des causes qu'il estimait justes toute sa vie Malcolm, du coup ça doit pas trop être étonnant que ce soit aussi un gars romantique qui donne tout quand il aime et s'emballe un peu vite. Il s'y est cassé les dents une fois et ça lui pend sûrement encore au nez. Sa vie actuelle en Californie n'a rien d'idéale en tout cas, et Icare soulève une question intéressante qu'il s'est lui-même déjà posé. « J'y réfléchis de plus en plus, ouais. » Quitter les États-Unis et refaire sa vie ailleurs sur le globe il y songe, Fresno lui sort un peu par les yeux et il se voit pas conquérir un troisième état alors qu'il se sentira de toute façon plus jamais chez lui dans ce pays. « Rien ne m'y retient mais je pourrais pas recommencer ma vie sans rien comme je l'ai fait y'a deux ans. Si je pars c'est avec du fric, et pour l'instant celui que j'ai il est virtuel. » Donc pour le moment c'est surtout un projet dans sa tête pas du tout accessible mais bien tentant, sur lequel il se penchera sérieusement si ce jeu lui donne les moyens d'en faire un truc faisable. Icare il est pas surpris d'apprendre qu'ils ont pas honoré leur accès à la loveroom cette semaine. « On trouvait un peu con de découcher d'une chambre qu'on partage déjà tous les deux, et puis cinq étoiles perso c'est la première fois que je goûte à un tel standing. » Pour le principe il a envie d'en profiter comme il se doit de cette chambre, lui qui a pas mal gravité dans la moyenne basse du classement des points pendant des semaines. La loveroom ça a l'air d'être un bon délire aussi, sûrement dix fois mieux même, et Icare tarde pas à le confirmer. Il lui parle d'une ambiance carrément aphrodisiaque et ça le fait sourire d'imaginer ça. « Je vois ouais mais j'suis pas certain que des bougies, des beaux draps et une lumière tamisée pourraient jouer sur mon envie - je tente de visualiser. J'veux dire que j'ai pas forcément besoin d'un beau décor pour ça, par contre l'intimité si vraiment elle peut être garantie je cracherais pas dessus tu vois. » Ce qui sous-entend pas de sale coup de la prod comme celui dont Icare et Kenza ont fait les frais. S'il parle d'intimité c'est parce qu'il a sacrément déploré le fait d'occuper une chambre pas du tout isolée des autres il y a deux nuits de ça, Malcolm. Pour le coup il aurait évité un malaise et pas mal de casse s'il avait utilisé son accès à la loveroom, et si c'est pas un bon retour de karma dans la gueule qu'il s'est mangé il sait pas ce que c'est. La question du parisien les ramène à un sujet sérieux et plus que jamais d'actualité, avec le prime de ce soir. « Je veux te répondre oui parce que je le pense, et en même temps le public a sorti Jhoan et Tonia, ça devient imprévisible ces issues de prime. » Il pense qu'Icare est pas du tout dans la merde mais les deux autres étaient pas censés l'être non plus, comme quoi y'a jamais rien de sûr avec les votes du public. « Tu stresses ? » il lui demande dans un eye contact pour sonder son niveau d'appréhension à l'approche du prime. La nomination d'Icare elle est dégueulasse mais ça peut être un point positif pour lui, la semaine dernière Bart s'est aussi bouffé une nomination d'office et le public l'a beaucoup soutenu. Malcolm tourne à l'intérieur de la pièce et se met à observer dans le détail la mosaïque recouvrant le banc à côté de lui, et puis il repense à quelque chose. « C'est toi le coach perso de Faith, au fait ? » Il voulait lui poser la question l'autre jour mais ça lui est sorti de la tête, et là il sait pas pourquoi mais ça lui revient comme un flash. « Tu nous la laisses en vie s'te plait. » il ajoute en se marrant pour pas montrer qu'il s'inquiète un peu pour elle ces jours-ci. Elle lui a parlé d'un coach particulièrement exigeant, alors s'il a identifié la bonne personne dans ce palace elle doit pas rigoler tous les jours avec Icare. C'est un mec cool comme ça mais dans le sport il doit pas blaguer du tout, mais il arrive à motiver les gens apparemment donc il doit être plutôt bon dans son truc.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 682
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
aerodynamic (samedi - 11h) Empty
MessageSujet: Re: aerodynamic (samedi - 11h)   aerodynamic (samedi - 11h) EmptyVen 14 Juin - 21:54

Je vois qu’on est complètement différents, Malcolm et moi. Mais j’imagine que c’est normal, parce que quand tu crois pas à ta propre évolution t’as un peu de mal à te projeter dans l’évolution d’une relation. Lui c’est différent, il a l’air à fond sur Lula. Et je sais pas si lui dire de faire gaffe, comme Esaias l’a fait l’autre jour avec moi. Y’a le côté idéaliste qui voudrait croire qu’on a tracé ici les premières lignes d’un chouette chemin à deux. J’ai jamais vraiment été idéaliste. Pourtant j’ai bien vu que les saisons précédentes des couples solides se sont formés. Suffit de voir ceux qui ont eu un gosse là dans l’une des dernières saisons. Un peu rapide sans doute, mais tant mieux pour eux, ils ont l’air de bien continuer leur route. Alors Malcolm j’ai envie de lui dire qu’il a intérêt à s’accrocher, parce que Lula je pense pas qu’elle soit aussi facile à gérer qu’une Anaswara ou une Faith. Déjà, elle a une gamine. Et ça c’est un facteur non négligeable dans une espèce d’équation qu’on essaye de résoudre. Non, pas con. Dangereux. Mais après, qui je suis moi pour parler de danger ? Si c’était Bart dans cette situation je lèverais fissa le drapeau rouge. Parce qu’il nous a déjà fait quelques épisodes de déprime post départ de Tonia, alors la rupture brutale d’une Lula qui a pas de mal à dire ce qu’elle pense j’imagine pas. C’est comme Kenz’. Elle est trop indépendante. Alors même si je me jetais tête baissée dans la relation avec l’envie de la faire survivre à une élimination, je suis pas certain que ce soit réciproque. J’sais pas, y’a des meufs comme ça, qui comme nous, ont pas envie de s’encombrer. Et ça fait chier de dire ciao à de chouettes expériences, mais en même temps est-ce qu’on est prêts à se battre pour deux vies qui matcheront peut-être pas dehors ? Tu devrais bouger si t’en as envie. Je souris. Paris c’est cher, mais l’Europe est grande et y’a plein de pays cool où la vie est hyper cheap. Genre l’Espagne ou le Portugal. En plus les gens y sont hyper chill, comme toi. Pas de prise de tête, juste envie de vivre leur vie. A Panam on est toujours mis face à nos ambitions. Si t’en as pas t’es vite considéré comme un loser. Alors ça déclenche un cercle vicieux. Moi j’ai quitté la Suisse parce que mes darons me prenaient la tête avec mes objectifs pro, mais au final j’ai trouvé bien pire avec ma clique d’artistes chroniquement insatisfaits. Normal. On retombe sur la LR et sa réponse me fait sourire. Quand la meuf te plait t’as pas besoin d’un contexte de fou pour être branché. On avait aussi accès à la LR avec Kenz’ quand on partageait notre suite la semaine dernière, mais on n’y a pas foutu les pieds. Mais ça reste une expérience. Un peu comme quand tu débarques dans un putain d’hôtel 5 étoiles après des semaines de taf horrible. C’est juste un kif absolu, tu te sens complètement libre. Et euphorique. Et du coup tout devient plus excitant. Puis même en fait c’est marrant de partir à la conquête de la LR. T’as juste l’impression de découvrir un truc nouveau. J’aurais bien aimé avoir un truc nouveau à explorer avant le prime de ce soir. Histoire de me foutre un boost d’adrénaline avant de commencer. La vérité c’est que ouais je stresse. D’un côté je commence à en avoir marre de ressentir la sensation de manque, et je me dis qu’il va être temps d’y remédier. Et que c’est là, à portée de main. Mais d’un autre côté je sais pas vraiment ce que je ferais en sortant. Genre, tout de suite après. J’aimerais bien que quelqu’un soit là à m’attendre, me dire allez mon gars on va boire des coups. Je me dis surtout que c’est bizarre. Y’a pas de transition. Les années d’avant je sais qu’ils avaient un espèce de SAS parallèle ou les éliminés pouvaient se réfugier le temps de réintégrer les dernières semaines de jeu. Et moi ça m’aurait bien plu ça. D’un coup tu te retrouves comme un couillon dans ta business lounge à l’aéroport. Ou l’alcool a au moins le mérite d’être gratos et de bonne qualité. C’est pas comme rentrer de vacances. Là tu lâches trop de personnes d’un coup. Des personnes que tu reverras jamais, mais avec qui tu te seras quand même marré, t’auras passé des moments forts, intenses, débiles. Même des moments sans grand intérêt. Et pourtant dans un mois en y repensant ces moments sans grand intérêt ils auront une dimension incroyable. Peut-être que mon romantisme à moi il se manifeste dans cette imaginaire là. Sans grande transition Malcolm me parle de Faith. Ca m’arrache un rire. Ouais. Et j’en suis pas peu fier. C’est ma meilleure élève. La seule aussi, mais ça je le passe sous silence. Un peu indisciplinée au début, mais je crois qu’elle y prend goût. Je lui avais promis, le sport c’est comme une drogue, t’as  du mal à te passer de ton shoot une fois que tu t’y es habitué. T’inquiètes j’en prends soin, c’est vraiment une meuf bien. Et je fais un peu exprès de formuler ma fin de phrase comme ça, parce que j’ai cru comprendre qu’entre eux y’avait eu des embrouilles. Et surtout que Faith en avait souffert. Alors inévitablement ça me fout dans un mode protecteur envers elle.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
aerodynamic (samedi - 11h) Empty
MessageSujet: Re: aerodynamic (samedi - 11h)   aerodynamic (samedi - 11h) EmptyDim 16 Juin - 3:05

Icare lui vend l'Europe comme un coin du globe où il pourrait refaire sa vie pour pas cher, Paris mis à part car comme il dit c'est pas donné. Et c'est con, parce que c'est un peu la seule ville où il pourrait avoir intérêt à se rendre une fois sorti de là. Malcolm il garde quand même en tête qu'il pourra pas se barrer comme ça malgré les attaches qu'il a pas dans sa vie aujourd'hui, il devra bien réfléchir à la question peu importe où il décidera d'aller, s'il choisit de bouger. Parce que même un mec comme lui aura des choses à régler avant de potentiellement se répandre ailleurs, il pourra pas éviter le retour par la case Californie avant d'entreprendre quoi que ce soit. « Et la barrière de la langue ? » il demande parce que c'est à ça qu'il pense tout de suite, en s'imaginant partir à l'aventure sur un autre continent. Il connait pas du tout l'Europe Malcolm donc il sait pas s'il arriverait à se faire comprendre en parlant ni espagnol, ni français, ni allemand.. bref tout sauf anglais, le temps de pouvoir s'adapter, ou s'il se heurterait directement à un problème de communication. Ça se trouve l'anglais est super répandu en Europe mais qu'est-ce qu'il peut en savoir lui, c'est pas parce que les européens de cette aventure se débrouillent bien dans la langue de Shakespeare que c'est partout comme ça, enfin c'est ce qu'il suppose. On rappelle qu'il est incapable de foutre la plupart des pays sur une carte et qu'il ignore tout ce qui se passe en dehors de chez lui pour une raison toute simple qui tient en trois mots : il est américain. Mais Icare le sait parce qu'ils en ont déjà parlé. « Cette aventure j'ai l’impression qu'elle me rend de moins en moins chill, justement. » il commente d'un air absent, dans un éclair de lucidité. Quand il a mis les pieds dans ce palace y'a six semaines il avait zéro préoccupation en tête à part le fric Malcolm, le jeu il s'en foutait complètement et il était disposé à recevoir de pression de personne pas même de la production. Aujourd'hui il court toujours après le fric mais pour des raisons différentes, son école d'arts dramatiques c'est limite s'il y pense encore et c'est un peu chaud, quand on sait qu'à la base c'est son rêve et qu'il est là que pour ça. Il se revoit dire à Salomon qu'il fait pas ce programme pour trouver quelqu'un et qu'il peut pas tirer un trait sur une relation virtuelle par principe parce qu'il a planté une fille dehors qu'il a pourtant jamais vue, en fait il est plus du tout dans la même optique un mois et demi plus tard et les gens qui ont suivi ses premiers pas dans le palace et qui reprennent le truc à ce stade doivent se dire que c'est pas le même gars. Au départ il se mettait des barrières vis-à-vis de l'amour, c'était censé le contourner sans jamais le toucher, et puis c'est quand même le gars qui a sorti qu'il fallait veiller à pas se laisser détourner du jeu par ses sentiments alors qu'objectivement il s'est jamais dit qu'il serait un très grand joueur cette saison non plus. Il a pas la compétition dans le sang Malcolm, par contre c'est un cœur d'artichaut, c'est le cas depuis toujours et on le changera pas. Et peut-être qu'il a manqué d'honnêteté envers lui-même en partant du principe que cette aventure lui apporterait rien sur ce plan-là, car forcément six semaines plus tard il parait très con. Il a surtout sous-estimé l'attachement aux autres dans un tel cadre, maintenant c'est l'un des plus embourbés et s'il morfle pas il aura de la chance. Tout ça pour dire que là, Malcolm, il voit pas ce qu'il a encore de tellement chill alors qu'en ce moment il fait que se poser des questions sur l'après et sur sa relation avec Lula qui peine à se définir. Le mec zéro prise de tête il parait loin, quand même. « De toute façon l'accès c'est comme vous, on le garde donc c'est pas perdu j'imagine. » Il était positionné sur la loveroom avant d'avoir cette discussion avec Icare mais à force d'en entendre parler comme d'une expérience unique à vivre et d'un endroit d'exception, bah ça nourrit sa curiosité à Malcolm et il se dit qu'il passe peut-être à côté de quelque chose. « Mais la prod te paie combien pour que t'en fasses la pub comme ça ? Elle est sponsorisée la loveroom ? » il reprend en se marrant. Icare il est pas resté traumatisé par le sale coup de la production quand il s'est rendu dans la loveroom pour la première fois en tout cas, ça l'a vraiment pas dégoûté du lieu et il avait raison de penser qu'il était au-dessus de ça. Malcolm il se verrait tout au plus y aller une fois pour découvrir le truc et checker si c'est aussi bien qu'on le dit, mais ça dépend pas que de lui, faut que Lula change d'avis aussi et comme Icare vient de le dire elle est plutôt critique par rapport à ça. Peut-être que les raisons qui les ont poussé cette semaine à pas utiliser leur accès seront plus valables ensuite et qu'à ce moment-là ils reconsidèreront la chose, mais faut avouer que la loveroom c'est un peu le cadet de leurs soucis en ce moment. « Et j'imagine que si tu sors, ce soir ou plus tard, toi tu reviens dès que c'est possible. » Il sait même pas pourquoi il pose la question tant la réponse lui parait évidente, à moins de se gourer totalement sur le bonhomme il imagine pas Icare s'assoir sur l'opportunité de terminer l'aventure avec toutes ses rencontres du jeu, pour boucler proprement le truc. « Moi c'est ce que je ferais en tout cas. » il ajoute parce qu'il a déjà considéré la question à vrai dire, étant donné qu'il se voyait éliminé assez tôt cette saison - son optimisme légendaire avait fait pas mal réagir pendant un prime. C'est sûr qu'il aimerait voir cette aventure prendre fin de l'intérieur et profiter des autres jusqu'au bout, c'est pas une expérience qu'il laissera facilement derrière lui quand il remettra les pieds dehors, dans tous les cas. Il se met à parler d'autre chose ensuite comme il sait si bien le faire, greffant le nom de Faith à la conversation en pensant s'adresser au coach perso dont elle lui a parlé, et effectivement il vise juste. « C'est cool, tant mieux. » il formule dans un léger sourire, ça lui fait plaisir d'entendre qu'elle arrive à s'épanouir dans un truc qui au départ n'était pas gagné, il le sait. La remarque d'Icare le pique un peu, particulièrement en ce moment. « J'suis bien d'accord. » Malgré l'embrouille de ces derniers jours il changera jamais d'opinion sur Faith, c'est une fille bien ça c'est indiscutable et il profitera pas d'un froid entre eux pour la descendre. « Tu me dis pas ça sans raison, j'imagine. » Icare c'est pas le genre à parler pour rien dire, il a sûrement eu vent de quelque chose. Le fait de souligner un truc qu'ils savent tous les deux, peut-être que ça dissimule un début de sermon. « Merci de bien t'en occuper, moi j'ai visiblement pas été capable de le faire. » il remarque dans un petit sourire en posant sur son camarade un regard désillusionné, conscient d'avoir brisé un truc entre eux et de ne pas avoir pu lui donner ce qu'elle attendait de lui.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 682
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
aerodynamic (samedi - 11h) Empty
MessageSujet: Re: aerodynamic (samedi - 11h)   aerodynamic (samedi - 11h) EmptyLun 17 Juin - 23:01

Ils me font marrer les ricains à penser qu'au-delà de leur petit charabia yankee le reste des langues est inatteignable. Bah t'achèteras une méthode Assimil et t'apprendras comme un grand garçon. Je me moque en lui claquant l'épaule. Nous on a bien appris l'anglais. Même si c'est un peu différent, on nous l'enseigne à l'école. Et pour ma part j'ai toujours fréquenté un milieu plutôt anglophone alors ça m'a jamais vraiment effrayé. Mais j'imagine que dans le casting y'avait pas que des petits gars comme moi qui ont eu la possibilité de fréquenter des écoles internationales bilingues. Ca s'apprend sur le tas. S'il y a que ça qui te retient c'est pas une excuse. Tu m'aurais dit le chinois encore ok, mais l'espagnol ou le français c'est latin, ça se saisit vite. Je lui adresse un sourire qui se veut plus réconfortant cette fois, parce que j'y crois pas vraiment au fait qu'on puisse être stoppé par une raison aussi simple. Surtout qu'on vit dans un environnement de plus en plus tourné vers l'anglais. Et de ce que j'ai capté Malcolm c'est le milieu artistique qui l'attire alors il devrait pas s'en faire. N'empêche que pour un mec qui se vendait comme le gars tranquille les mains dans les poches il a effectivement l'air plus à cran dernièrement. C'est les femmes ça... Un sacré piège. Je capte son regard pour indiquer que là aussi, je me moque, même s'il y a une part de vrai dans ce que je dis. Surtout que sa Lula c'est pas non plus la meuf la plus facile à cerner de la terre. Y a quoi ? Je finis par demander, plus terre à terre. Je pensais pas me retrouver à jouer au psy dans un spa à quelques heures de ma possible élimination, mais il faut croire qu'on apprend à être multitask dans une aventure comme celle-ci. La vérité c'est que j'ai jamais été très bon pour poser des questions aux autres quand ils m'avouent que ça va pas. C'est peut-être une preuve d'immaturité, mais moi je pense surtout qu'on m'a jamais vraiment montré comment marchait l'empathie. Ca me rend maladroit et j'essaye de m'éviter ce genre de situations. Mais vu qu'on est lancés je préfère jouer le jeu jusqu'au bout. Du moins, jusqu'à ce qu'on se liquéfie à cause de la chaleur. Crois moi j'aimerais bien. Je partirais en fat campagne marketing. Et je m'y connais un peu dans le domaine, merci les copains. Je laisse planer quelques secondes de silence et je balaye mes cheveux en arrière. Peut-être que c'est mon secret. Bosser pour la prod. Pousser les potentiels couples dans la LR histoire de créer du buzz. En somme un secret qui me correspondrait pas du tout, mais soit, l'idée me fait vaguement sourire. Et je le provoque avec mes épaules haussées comme pour laisser planer le doute. Ca doit leur casser les couilles à Malcolm et Lula qu'on leur parle de LR, surtout en fin de semaine quand ils ont eux-mêmes décidé de tirer un trait dessus. Enfin, Mal j'ai l'impression qu'il aurait pas été contre. Mais va faire changer d'avis à une parisienne... Concernant mon potentiel retour par contre j'en sais rien et ça me fait fermer ma gueule quelques secondes. J'imagine que ça dépendra de pas mal de choses. A l'heure actuelle je suis incapable de dire quel sera mon état mental dans x semaines. De comment se passe le retour à Paris surtout. D'un point de vue pratico-pratique si on me fout sur un nouveau set d'emblée j'aurai du mal à cracher dessus. Parce qu'il faut être honnête, taffer c'est la seule manière que j'ai de prolonger un tant soit peu ma période sans drogue. Et si je taffe j'aurai du mal à justifier à mon prochain boss que je me rebarre à Abu Dhabi l'air de rien. Le boulot et tout. Et tout, surtout. Mais j'aimerais bien ouais. Pour venir voir gagner Kenz'. Sur ça je m'avance clairement, mais elle a un putain de potentiel et j'ai envie de croire en elle. Après c'est surtout les secrets qui m'animent, et forcément le sien en premier lieu. Difficile après autant de semaines d'attendre patiemment que les trucs soient dévoilés en étant loin de ceux qui sont devenus tes potes, par la force des choses. Mais j'aimerais bien les revoir tous, pour leur faire de vrais au revoir, avant qu'on ne reprenne nos chemins respectifs. Parce qu'on sait bien comment ça se passe les fins de prime. Des ciao intenses, beaucoup de frustration, une frénésie causée par les activités de la soirée, et jamais assez de temps pour se dire ce qu'on a envie de se dire. Comme avec Tone, l'autre soir. Au moins en grattant une ou deux semaines en temps qu'éliminé on s'assure ce truc là. Calmement. Mais ça me fait un peu baliser d'y penser parce que face à moi ce soir y'a quand même Faith et April, qui font partie de mes points de repère depuis le début du game. Et même si j'apprécie les autres ça me ferait notamment chier de voir l'une d'elle se barrer, si moi je reste. C'est d'ailleurs de l'anglaise qu'on se met à parler. Malcolm et elle je sais qu'ils sont tendax dernièrement. Elle m'en a pas dit beaucoup plus, mais assez pour que je comprenne que c'était plus vraiment un sujet à aborder avec elle. Et que les blagues lourdes à ce propos étaient définitivement proscrites. Je sais rien de plus que ce que tout le monde sent au palace. A peu de choses près. Mais c'est pas difficile à deviner, les tensions, quand tu vis H24 en communauté. Et ça me fait chier qu'elle soit mal. Parce que Faith elle a su me dire que je pouvais compter sur elle, quand je lui ai avoué que j'étais pas encore totalement au top. Alors d'une certaine manière moi aussi je veux lui rendre ce soutien. Et peut-être que le fait de la coacher, la motiver, ça fait partie de tout ce processus. Maintenant c'est une grande fille, elle s'en remettra. Mais par contre joue pas au con. Si t'as choisi Lula tu peux pas avoir Faith en temps que bonne pote pour l'instant. Du moins, c'est mon avis de mec. Peut-être qu'elle m'en voudra d'avoir dit ça mais à l'instant c'est ce qui me semble le plus réglo. Et je m'en balance un peu qu'il se braque Malcolm, Faith elle a pas besoin d'un mec qui lui dise des gentils mots après l'avoir friendzonée pour la zouz qui a gagné l'award de la plus bonne du palace.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
aerodynamic (samedi - 11h) Empty
MessageSujet: Re: aerodynamic (samedi - 11h)   aerodynamic (samedi - 11h) EmptyMer 19 Juin - 0:26

Malcolm il entend parler d'une méthode pour apprendre une nouvelle langue et aussitôt il attrape mal au bide, ça devient d'un coup un peu trop concret pour lui cette histoire d'immigration en Europe. Il y a pas mal réfléchi ces derniers jours mais plus il s'imagine tout quitter pour s'installer sur un autre continent, plus il a l'impression qu'une sacrée galère l'attend. C'est pas encore fait, il a pas décidé s'il allait réellement se barrer à plusieurs milliers de kilomètres de Fresno mais il se demande déjà dans quoi il s'embarque. Une vie en dehors des States lui paraissait pas envisageable jusqu'à très récemment alors qu'il n'a pourtant plus vraiment d'attaches depuis deux ans. Il a pas besoin d'excuses pour quitter un pays où il ne se sent plus chez lui, il veut juste pas débarquer comme un galérien avec zéro sou en poche et aucun moyen de se faire comprendre car Malcolm il tient idéalement à se débrouiller tout seul, les mains tendues sont toujours appréciables mais s'il peut éviter de gratter l'hospitalité il le fera. « Si je commence à apprendre ici je pourrai économiser du fric non ? » il laisse entendre dans un sourire un peu cache-misère pour dissimuler la petite angoisse que cette discussion a éveillé en lui. Vu le temps qu'il doit lui rester il se doute bien qu'au mieux il pourra acquérir quelques notions, mais c'est toujours bon à prendre et ça pourrait le dépanner. Pour le français il pense savoir à qui s'adresser mais pour l'espagnol c'est mort, il peut pas demander à son pote Jhoan qui aurait été le mieux placé pour ça. Malcolm il peut pas prétendre être parfaitement détendu quand c'est pas le cas, en ce moment il est plus proche de la boule de nerfs que du mec parfaitement chill et c'est pas habituel chez lui, se prendre autant la tête n'est même pas censé faire partie des fonctionnalités intégrées à sa personne. « Une femme. » il corrige à mi-voix dans un léger sourire. Icare lui donne l'occasion de sortir ce qui le bouffe, mais il est pas certain de réussir à formuler ce qu'il ressent parce que même dans sa tête les mots il a du mal à les emboiter. « Je flippe. » il lâche, abruptement, avant d'ajouter « Je veux croire à une histoire qui serait pas juste une passade le temps de cette aventure. Aujourd'hui je vis un truc super avec la fille que je kiffe mais demain, j'en sais rien. » Malcolm il aimerait faire un bond dans le futur pour voir s'il fait pas une connerie en croyant à cette histoire, parce que là il a aucune garantie, rien qui puisse vraiment le rassurer pour le restant de son aventure. Tout ce qu'il peut faire au final c'est profiter à fond, il lui reste que ça, vivre au présent sans certitude pour l'avenir. C'est comme ça qu'il a vécu quasiment toute sa vie mais dans cette histoire il y arrive pas, une preuve de plus qu'il sera pas le même homme en quittant cette aventure qu'en y entrant. « Si tu devais attribuer le prochain accès à la loveroom, tu le filerais à qui ? » Il croit pas du tout qu'Icare puisse bosser pour la prod mais ça l'amuse de l'imaginer à la tête du business de la loveroom. Il reste plus beaucoup de possibilités parmi les candidats n'ayant pas encore accès à la chambre et impliqués dans un potentiel futur couple, mais il peut aussi donner dans l'originalité et miser sur un binôme déjouant tous les pronostics. Icare a pas l'air de savoir ce qu'il fera s'il se retrouve dehors dans pas longtemps, et du coup s'il considèrera un retour dans l'aventure quand la prod l'autorisera. Le parisien s'avance pas trop car il le dit lui-même, ça dépendra de beaucoup de choses. « C'est violent tu penses, le retour à la vie normale quand tu sors de cette expérience ? » D'un point de vue médiatique peut-être un peu, mais le retour à la vie qu'ils ont tous laissé dehors il sait pas comment il est susceptible de se passer, il peut tenter de l'imaginer mais la réalité sera peut-être très différente. Se réadapter au rythme et au cadre de l'extérieur qui comprend ni primes, ni caméras, ni secrets, et puis renouer avec des gens qui ne seront pas d'autres candidats ou des cameramen. Ce sera sûrement perturbant au début mais il suppose qu'ils le vivront pas tous de la même façon, comme finalement ils ne vivent pas tous cette aventure de la même façon. « C'est clair, faudra pas rater ça. » il réplique avant de se marrer, alors que la victoire de la marocaine lui parait pas non plus appartenir à un scénario improbable. Elle a grave ses chances Kenza, elle pèse très lourd sur la saison et il voit pas là qui pourrait la sortir. Icare est pas informé dans les détails de la situation entre Faith et lui, tout le monde sentirait le problème mais personne ne saurait vraiment de quoi il en retourne. Malcolm dit rien mais ça le soulage de constater qu'en deux jours l'histoire s'est pas ébruitée dans le palace, même si Icare en sait peut-être plus qu'il le dit, il pourra pas le vérifier. Il comprend qu'il se range naturellement du côté de Faith, c'est normal, en revanche il tarde pas à se sentir un peu jugé. « J'ai pas "choisi" Lula. » il l'informe car ça sous-entend qu'il a eu un choix à faire à un moment donné alors que la française n'a jamais été une option parmi tant d'autres. L'intérêt qu'il lui porte depuis le début il est exclusif, il a pas joué sur plusieurs tableaux comme certains l'ont ouvertement fait et encore, si Icare se contentait de lui dire ça. Sauf que non, il peut apparemment pas conserver son amitié avec Faith s'il vit son histoire avec Lula à côté, cette configuration impossible pour le parisien le bouscule, c'est vraiment tout ce qu'il a pas envie d'entendre aujourd'hui. Il a l'impression qu'on tente encore d'infiltrer son réseau de liens là, c'est pas ce qu'il attendait d'Icare qui vient de rater une occasion de rester à sa place. Il joue pas Malcolm, et s'il avait besoin de conseils sur comment maitriser cette situation de crise il l'aurait pas consulté lui car il est tout sauf impartial. Il sait bien qu'Icare veut seulement protéger Faith mais en le faisant passer lui pour un potentiel connard, ça passe pas trop. « Laisse-moi gérer mes relations mec, tu veux bien ? » il demande placidement même si sur le principe il apprécie pas de prendre des leçons comme ça. Il a pas envie de prendre ses distances avec Faith, c'est son côté idéaliste qui ressort mais il croit encore pouvoir apaiser les choses et ne rien perdre de l'équilibre qu'il a trouvé dans cette aventure au milieu de ses gros liens car clairement, ça lui réussirait pas d'un point de vue personnel. Il peut pas renoncer à une fille qui compte autant pour lui, s'il peut d'un coup plus compter sur l'un de ses piliers il va irrémédiablement se casser la gueule. « Je sais que tu veux la protéger, mais si je dois la perdre en tant que pote c'est elle qui devra le décider et venir me le dire. » Faith est censée réfléchir à la question qu'il lui a justement posé à ce sujet et il sait pas si elle a statué ou non, si leur relation est morte sans même qu'il soit au courant ou si elle va s'accorder plus de temps pour décider. Il est en attente du verdict de son procès depuis deux jours Malcolm. « Je pensais pas que cette histoire de crush irait aussi loin il y a un mois. » il pense à haute voix alors qu'il s'assoit pour compléter cette réflexion dans sa tête. Il se doutait pas qu'il créerait une situation qui lui échapperait des semaines plus tard le jour où il a débarqué dans le souk pour demander à Faith si elle était en mission quand elle a dit qu'il pouvait potentiellement lui plaire. Leur relation elle a débuté tardivement, sur une sorte de malentendu autour du fait qu'il l'avait pas calculée les deux premières semaines et c'est pour ça qu'il y tient autant, parce qu'entre eux ça part d'un truc pas du tout calculé qui n'aurait peut-être pas vu le jour s'il avait abordé les choses d'une autre façon. Il sait qu'il a un peu poussé Faith au début mais il a pas entretenu les choses derrière, et ça le ferait chier que tous ses potes viennent lui faire la morale parce qu'elle est mal et que forcément, c'est à cause de lui. Malcolm il lui fait du mal sans le vouloir et ça l'attriste, mais il est trop attaché pour simplement accepter de s'en défaire quelques temps pour la laisser s'en remettre. C'est super égoïste de sa part, il en a quand même conscience.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» samedi 7 janvier
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Hebergement samedi soir
» Samedi 20 Juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: SPA :: HAMMAM-
Sauter vers: