Partagez
 

 when we should be daydreamers (mardi, 16h10)

Aller en bas 
AuteurMessage
Niels
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11283-nielshttp://www.throwndice.com/t11220-niels En ligne

MESSAGES : 1299
AVATAR : lee pace.
ÂGE : 40


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34 500£
AFFINITÉS:
when we should be daydreamers (mardi, 16h10) Empty
MessageSujet: when we should be daydreamers (mardi, 16h10)   when we should be daydreamers (mardi, 16h10) EmptyLun 10 Juin - 5:08

WHEN WE SHOULD BE DAYDREAMERS.
W / @Kenza

Le soleil tapait fort à cette heure, et Niels nageait depuis assez longtemps pour savoir que s'il ne s'était pas encore retrouvé avec un coup de soleil de la taille d'un ballon de foot dans le dos, c'est uniquement parce qu'il alternait sa nage avec un peu d'apnée. C'était rare que la piscine ne soit pas prise d'assaut quand il faisait aussi lourd et que leurs options pour rester en vie se résumaient plus ou moins à s'enfermer à l'intérieur et au frais, ou à s'immerger en espérant que l'eau n'ait pas eu le temps de bouillir au soleil. Niels avait toujours été un nageur, mais en dehors d'ici il n'avait pas forcément beaucoup d'occasions de pratiquer et encore moins dans une piscine de cette taille, et s'il y avait bien une chose que les éliminations leur rappelaient chaque semaine, c'est que le temps qu'ils passaient tous ici n'était pas éternel. Voir partir tout à coup des candidats qu'il avait toujours vu comme des figures à part entière de cette aventure, chacun à leur manière et pour des raisons différentes, ça lui faisait dire que la prochaine fois ça pourrait très bien être son tour et il avait sa propre façon de composer avec cette idée. Les choses étaient un peu différentes depuis samedi, et si Niels appréciait d'être entouré des candidats dont il était proche, et d'autant plus cette semaine où il partageait la chambre d'April et avait pas mal de raisons de ne pas vouloir découcher, il avait aussi besoin de prendre un peu de temps pour réfléchir à des choses dont il ne lui était pas toujours possible de parler avec les autres. Son cœur se serrait parfois sans prévenir quand il s'aventurait un peu trop loin dans ses pensées, et dans ces moments-là il avait besoin de faire le vide et de se reconcentrer. Il se sentait mélancolique sans vraiment pouvoir le montrer, serrait les poings sous l'eau parce que c'était là qu'il savait que personne n'y verrait rien, et il lui arrivait de tourner la tête avant de se souvenir que tout ça, il n'y avait personne qui puisse seulement l'entendre. Alors Niels nageait, des heures, sans parfois se rendre compte que le soleil avait décliné. Ses bras commençaient à le lancer et il s'accorda une pause pour venir s'appuyer sur le bord, au moment où Kenza approcha justement du bassin où il n'était pas forcément surpris de la voir, et pas seulement parce que grâce au réseau social et à la page d'Icare il avait déjà pu constater que cet endroit était l'un de ses repères, ce qu'il avait aussi pu observer la semaine où leur groupe avait occupé les lieux pour une petite soirée. Il y repensa justement lorsqu'elle arriva à sa hauteur, et ça l'amusa. « C'est dommage qu'ils nous aient pas laissé les pistolets à eau, j'avais une revanche à prendre. » Niels souffla dans un sourire joueur et narquois, parce qu'il aurait difficilement pu oublier la fois où il avait bien failli perdre un œil à cause de Kenza et de l'adresse particulière qu'elle avait montré au moment de lui tirer au visage. « Même si s'attaquer à la candidate la plus redoutable, ça n'aurait peut être pas été une si bonne idée. » Il lui lança un regard entendu avant de se passer un peu d'eau sur la nuque, forcé d'avouer que cet award lui allait plutôt bien et que Kenza avait ce quelque chose d'un peu intimidant et en même temps d'assez saisissant qui faisait d'elle une candidate dont tout le monde avait sûrement déjà compris qu'il valait mieux l'avoir de son coté. « Ça a du te faire plaisir d'être autant plébiscitée, dans les votes mais aussi dans les awards. T'as pas eu trop de mal à caser tous tes prix dans ta nouvelle chambre ? » Ce n'était pas forcément une question si anodine que ça quand comme lui on savait combien Kenza était attachée à l'ordre et au rangement. Alors Niels savait déjà plus ou moins à quelle réponse il aurait droit, parce que Kenza n'aurait sûrement pas quitté sa chambre avant que chaque prix y ait trouvé sa place, et quand on savait qu'elle avait du en rafler six ou sept c'était presque peu dire que de parler d'un plébiscite.

_________________
a certain darkness is
needed to see the stars.
you can't turn back the clock, you can't turn back the tide. ain't that a shame? i'd like to go back one time on a roller-coaster ride, when life was just a game.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 748
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 2500£
AFFINITÉS:
when we should be daydreamers (mardi, 16h10) Empty
MessageSujet: Re: when we should be daydreamers (mardi, 16h10)   when we should be daydreamers (mardi, 16h10) EmptyMar 11 Juin - 6:10

Kenza, elle décide sans surprise de se pointer dans son endroit favori, là où on a trop tendance à la retrouver. Le truc qui la dérange, c’est qu’elle peut plus faire son activité favorite, càd se prendre en photo et poster sur les réseaux sociaux pour accumuler le plus de vues et de j’aime possible. Ça la saoule, mais elle compose avec. Là-bas, elle tombe sur @niels qui semble faire trempette dans l’eau tout seul. Lui, ça fait quand même un moment qu’elle ne l’a plus revu, mais elle l’a toujours sous son œil qui ne rate absolument rien de ce qui se passe dans ce palace. Il pensait se faire discret mais au contraire, quand on s’éloigne d’une femme, c’est souvent pour se rapprocher d’une autre. Bien sûr, elle n’est pas jalouse, c’est pas comme si elle avait pas déjà un sacré gros cas social à gérer en la personne d’Icare qui commence à lui bouffer de son temps et de son énergie, mais ça la fait toujours bizarre de se ne plus recevoir de l’attention de la part de son ancien coloc. Un peu comme une sorte de transfert d’énergie qu’elle n’a pour le moment, pas toujours validé. Mais bon, c’est pas vraiment le sujet alors elle débarque avec son maillot de bain sexy et s’installe sur un transat. Elle organise ses affaires alors que lui la ramène des semaines en arrière avec un shoot en pleine figure qui date. La preuve qu’il a pas fait de mise à jour « Niels, tu ne vois pas que je t’ignore ? » elle fait sa mini gueule digne d’une comédienne, car au fond, elle fait juste ça pour le faire chier. Au fond, elle en a rien à foutre de son attention. Elle en a déjà suffisamment assez avec Icare qui la gâte de ce point là, mais elle adore compliquer les choses. C’est comme ça. « Je suis fâchée contre toi » elle est pas crédible. S’il est pas con, il saura très bien là où elle veut en venir et ça annonce plus au moins le sujet qu’elle compte un moment ou un autre, mettre sur la table. « Tu as bien raison. » qu’elle se contente de souffler avec son sourire au coin quand il fait allusion à son titre de la candidate la plus redoutable. Elle sait pas si c’est mérité, mais c’est clair que ça gonfle beaucoup son aura et sa confiance en soi déjà démesurée de naissance. Il sait par contre très bien comment lui parler, elle doit bien lui attribuer ça. Elle ressort sa cigarette électronique de son sac pour commencer à vapoter, pendant que lui nage devant elle tout en parlotant. Elle sait pas encore quoi penser de tous les awards qu’elle a reçu parce-que bon, elle en a peut-être reçu des masses, mais contrairement à lui par exemple, elle a trop l’impression d’avoir plus taper en quantité plutôt qu’en qualité. Alors oui, elle allait pas trop se l'ouvrir car il y’avait les trois awards du plus redoutable, du plus stratège et du meilleur enquêteur du palace pour la calmer un peu, mais au fond elle était pas très d’accord avec celui du plus hypocrite ou du plus superficiel. « J’étais la reine de la soirée, tu n’imagines même pas » qu’elle expire en même temps que son grand nuage de fumée, prenant son aise sur son transat. « Chacun de mes bébés a déjà trouvé sa place sur l’étagère, merci de t’en soucier » bien sûr qu’elle allait leur trouver une place dans cette chambre trois étoiles, un peu plus petite que celle qu’elle a l’habitude de squatter. Elle allait pas les abandonner non plus parce-que mine de rien, elle a un sacré instinct maternel qui l’empêche de laisser tomber ses nouvelles progénitures, même s’ils se trimbalent de sacrés mauvaises tronches de vilains petits canards « pour certains ils ont peut-être un mauvais caractère, mais ils ressemblent un peu à leur mère donc je ne vais jamais les abandonner. Par contre tu es d’accord sur le fait que je sois hypocrite ? Ou superficielle ? » Sournoise, égoïste et égocentrique, elle peut comprendre, mais ces deux là, pas vraiment car elle est loin de mâcher ses mots, et c’est peut-être une nana belle qui arrête pas d’afficher ses nombreux atouts sur les réseaux sociaux, elle est loin d’être vide, ou peu profonde comme peuvent l’être d’autres personnalités insipides de ce jeu. Du moins c’est ce qu’elle pense. « Au fond je m’en fous, mais tu es soi-disant le candidat le plus réfléchi alors j’aimerais bien connaître ton avis sur la question » qu’elle glisse dans un clin d’œil en vapotant en silence.

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
Niels
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11283-nielshttp://www.throwndice.com/t11220-niels En ligne

MESSAGES : 1299
AVATAR : lee pace.
ÂGE : 40


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34 500£
AFFINITÉS:
when we should be daydreamers (mardi, 16h10) Empty
MessageSujet: Re: when we should be daydreamers (mardi, 16h10)   when we should be daydreamers (mardi, 16h10) EmptyMer 12 Juin - 2:30

Revanche ou pas, c'était en réalité une bonne chose que la production ait pensé à récupérer les pistolets à eau que leur groupe s'était fait prêter la semaine de leur petite fête autour de la piscine, parce que connaissant certains ça n'aurait pas été une idée très judicieuse de laisser ce genre de choses à portée de main quand le prime avait déjà eu des airs de bataille rangée entre les sous-entendus d'Elena et les règlements de compte sur fond de remises d'awards. Niels fit donc essentiellement preuve d'humour, songeant que Kenza devrait être réceptive puisqu'il en profita en plus pour revenir sur son award de la candidate la plus redoutable, certainement l'un de ceux dont elle devait être assez fière. Seulement c'est à peine si elle lui lança un regard, et il se demanda si ça avait quelque chose à voir avec lui ou si c'était le départ de Tonia, ou bien cette semaine sans pouvoir faire usage de sa tablette pour poster des photos d'elle sur sa page qui jouaient sur son humeur. Visiblement, la première hypothèse était la bonne et l'allemand haussa un sourcil un peu surpris. « Faux, tu m'ignorais. » Il fit dans un demi-sourire, pas certain d'avoir fait quoi que ce soit qui puisse expliquer qu'elle n'ait visiblement pas envie de bavarder avec lui, mais se repassant quand même le fil de leurs derniers échanges pour tenter de comprendre. Kenza disait être fâchée, et autant Niels savait généralement quand il avait fait une connerie et prenait les devants pour améliorer la situation, autant là il n'était pas certain de la suivre. « Pourquoi fâchée ? » Il s'accouda au bord du bassin, observant Kenza installée sur son transat. « Qu'est-ce qu'Elena a encore été raconter ? » Un rictus fendit le coin de ses lèvres, parce qu'il commençait à se dire qu'elle cherchait peut être simplement à le faire marcher. Il commençait à bien la connaître, Kenza était une joueuse au sens le plus large du terme, et quand bien même ce serait effectivement la chroniqueuse qui aurait encore créé des histoires en lui faisant dire certaines choses, ça ne l'étonnerait qu'à moitié. Une chose est sûre, Kenza n'avait pas seulement remporté l'award de la plus redoutable, elle avait aussi raflé une bonne partie des autres prix, ce qui n'était pas forcément une surprise parce qu'elle était le genre de candidate à ne pas passer inaperçue et à ne jamais vraiment laisser personne indifférent. Elle n'avait jamais trop de mal à faire parler d'elle, et si la production l'empêchait d'alimenter sa page comme elle en avait l'habitude c'est bien parce que ses posts généraient généralement pas mal de réactions. « C'est Pierpaolo qui doit être content d'accueillir tous tes prix dans votre chambre. A vous deux ça vous en fait combien... onze, douze ? Vous allez pouvoir ouvrir un musée. » Il la taquinait un peu, mais en y réfléchissant c'était plutôt drôle de les imaginer pousser les murs pour faire rentrer tous leurs trophées. A coté April et lui s'en sortaient plutôt bien, leur chambre était un peu plus grande et avec cinq statuettes ils n'avaient pas eu trop de mal à les stocker. Et il est vrai que certains des awards de Kenza n'étaient pas spécialement positifs, cela dit c'était mieux que de ne rien gagner du tout. « Au moins ça t'a permis de gagner pas mal d'argent, c'est le principal. » Parce que c'était toujours bon à prendre et que dans ce jeu c'était un avantage d'avoir une cagnotte bien remplie. Sa question le laissa silencieux une seconde, parce que ça ressemblait fort aux questions pièges made by Kenza auxquelles il valait mieux ne pas répondre à coté. « Si tu veux une réponse franche, tu ferais mieux de demander à April. » Il plaisanta dans un léger sourire et en référence à l'un des awards gagnés par l'américaine, avant de prendre un air pensif. « Je dirais pas que tu es hypocrite parce que tu dis les choses sans forcément chercher à prendre de gants ou d'après ce que les autres ont envie d'entendre. Mais entre le fait que tu sois connue pour être stratège et que tu sois pas non plus toujours du genre loquace, c'est parfois pas évident de savoir ce que tu penses. » De là à dire que le public avait adopté le même raisonnement, c'était mettre la charrue avant les bœufs et Niels ne prétendait pas être dans leur tête, mais ça pourrait être un début d'explication. « Et superficielle, c'est un peu vache. Mais c'est certainement le jeu qui veut que ce soit facile de réduire quelqu'un à son physique. Aujourd'hui si t'es pas actif sur les réseaux sociaux on te voit comme un alien, et si tu postes beaucoup de photos de toi on dit que tu es superficiel. Mais au fond il leur fallait surtout donner un nom. » Et c'est vrai, pour certaines raisons Kenza était certainement le choix le plus facile parce qu'elle avait conscience de ses atouts et n'hésitait pas à les afficher, mais d'après lui c'était surtout le cadre qui jouait et les stéréotypes qu'on aimait bien associer aux candidats. Ceux qu'on voyait comme les méchants, ceux qu'on réduisait à leur physique, ceux qui faisaient office d'outsiders. « C'est lequel le prix que t'as pas gagné et que tu aurais aimé avoir ? Même si ça laisse plus trop de choix. » Il demanda d'un ton rieur, en ayant bien une ou deux petites idées, même si c'est vrai qu'en mettant de coté ceux qu'elle avait déjà et ceux qui étaient trop négatifs pour faire envie, il en restait peu.

_________________
a certain darkness is
needed to see the stars.
you can't turn back the clock, you can't turn back the tide. ain't that a shame? i'd like to go back one time on a roller-coaster ride, when life was just a game.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 748
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 2500£
AFFINITÉS:
when we should be daydreamers (mardi, 16h10) Empty
MessageSujet: Re: when we should be daydreamers (mardi, 16h10)   when we should be daydreamers (mardi, 16h10) EmptyVen 14 Juin - 8:14

Est-ce que Kenza l’ignorait ? Absolument pas. Il est entrain de raconter des conneries en s’imaginant de tas de choses dans sa tête tout seul. Par contre, est-ce qu’elle a décidé de l’ignorer à partir de cet instant bien précis ? La réponse était oui. Pourquoi ? Elle-même n’avait pas encore trouvé la réponse à cette question, elle cherchait encore dans sa petite tête une erreur ou un crime à lui faire endosser. Car c’était toujours comme ça. Quand c’est calme dans ses relations et qu’elle décide pour le fun de générer un conflit, elle le fait à partir de rien du tout mais doit toujours avoir de sacrés arguments pour se défendre. Parce-que c’est toujours à elle d’avoir le dernier mot et gagner le bras de fer. Et vers la fin, on la laisse toujours gagner pour éviter un surplus de problème. Niels, le pauvre, il n’a rien fait de mal. Il s’est juste trouvé une nouvelle gonzesse de l’aventure, lui a transféré l’attention qu’il était habitué de filer à plusieurs candidat(e)s ce qu’elle comprenait et trouvait absolument normal, à ce stade de l’aventure où les couples commencent à se former et les duos s’approfondir de plus en plus, mais l’occasion était trop belle pour ne pas la rater. Alors oui, elle était fâchée. Ou plutôt faisait semblant d’être fâchée, c’était plus juste, mais au fond, ça renvoyait au même résultat. Et elle devait à présent assumer son nouveau rôle qui n’a pour seul but que de le faire chier, et rajouter un peu de complexité à ses liens déjà entremêlés. Mais qu’il arrête déjà de faire semblant de pas savoir, c’est un truc qui risquerait de l’énerver encore plus, et pour de vrai. Car il est loin d’être débile, il doit s’en douter. « Ce n’est pas Elena » qu’elle rectifie avec sa voix blanche en commençant à s’appliquer en parallèle sa lotion anti-UV sous ses regards. « tu m’as abandonnée pour une autre » elle fini par lâcher le morceau en pleurnichant le rôle de sa vie. Elle endosse le rôle d'une autre, mais franchement, elle aurait mérité l’award de la meilleure actrice de Thrown Dice aussi tellement elle est juste parfaite sur tous les plans « je m’attendais à recevoir la rose blanche » Et même pas la rouge, oui. Direct la blanche, preuve qu’elle était très culottée dans sa tête et très gourmande aussi. Parce-que non, ses huit awards n’étaient pas suffisants pour la calmer, il lui fallait une rose en guise de cerise sur le gâteau pour parachever sa soirée parfaite. « J’ai été très déçue de ne pas la recevoir, crois moi »  fake news : elle en avait rien à carrer. Mais elle a un rôle à tenir, et même si niveau crédibilité on aura du mal à la croire, il faut quand même saluer la performance. Elle a même envie de lâcher une petite larme, histoire de parachever son œuvre, mais malheureusement, pleurer c’est quelque chose qu’elle ne sait pas trop et qu’on lui a apparemment jamais apprit de faire. Sécheresse lacrymale extrême. Snif. Y’aura pas d’effets spéciaux pour cette fois mais bon, il aura comprit qu’elle se paye un peu sa tête avec cette histoire de rose. Elle trouve qu’il s’en sort plutôt bien d’ailleurs et il a de la chance qu’Anaswara s’est grillée toute seule, et soit une toute douce brebis qui n’ouvre pas trop sa gueule. Parce-que pour le coup qu’il lui a fait, il méritait quand même de vivre une scène. Y’a pas que Malcolm qui doit gérer ce genre de situations conflictuelle quand même.  De toute façon, elle a réussi à mettre avec son ingéniosité de toujours le sujet dont elle voulait absolument parler. Maintenant, elle est presque lancée et affiche un sourire narquois en glissant son regard dans le sien. Dans le fond, qu’est ce qu’elle s’amuse de cette histoire. Tout le monde est concentré sur la nouvelle saison de MalcolmXLulaXFaith mais elle, elle préfère de loin le feuilleton NielsXAprilXAnaswara. Ça lui plait bien comme programme, et ça lui permet entre autre d’avoir un rôle à jouer, même si elle ne fait que se payer la tête de tout le monde. Elle reprend mine de rien son sérieux et arrête de sourire comme une conne qui joue son rôle quand il est question des awards. Elle en a un peu reçu de pas très fameux et s’il n’y’avait pas l’argent qui va avec, ça ne l’aurait pas autant calmée donc William a vraiment eu une très bonne idée d’associer du fric à ses babioles pourries. Pour quelqu’un qu’on a érigé au rang de perfection incarnée depuis des années, ça la fait chier un peu de voir qu’elle est considérée comme superficielle et hypocrite. Mais pas trop non plus. « ça m’a aussi fait perdre le droit de poster ce que je veux sur les réseaux sociaux et dire ce que je pense aux autres » Niels et sa positive attitude. Il oublie qu’avec l’un de ses awards de merde, elle est privée de poster sa jolie trombine sur sa page et c’est quand même saoulant. Par contre Niels, là il lui tend un perche incroyable quand il évoque sa néo copine du game. Elle n’a même pas eu à trouver un fil conducteur qu’elle est déjà là, dans la discussion. Si ce n’est pas merveilleux. « je le lui ai déjà demandé, mais elle m’a adressé elle aussi au candidat le plus réfléchi, preuve que vous vous êtes déjà connectés » elle place ça ici, et entend ses explications. Elle est un peu perplexe mais valide plus au moins son raisonnement. « J’accepte tes arguments » on ne sait jamais ce qui se trame dans sa tête ou ce qu’elle pense, et sa tendance à poster des photos osées et basées sur sa plastique de rêve ont un peu éclipsé aux yeux des gens sa profondeur. Nice analyse. Il est pas con et mérite amplement son titre. Quant au prix qu’elle aurait bien aimé recevoir, elle aurait tendance à répondre tous, pour faire la championne affamée, mais elle se donne quand même un moment de réflexion poussé « Celui de la candidate la plus séduisante, même si je suis d’accord avec l’idée que Lula l'emporte » seulement parce-que c’est sa copine proche sinon elle aurait surement pété un câble si c’était Anaswara ou Judith par exemple. Parce-que bon, Lula, elle était bien mignonne avec ses petits yeux fluos mais au fond, on savait tous qui était la reine beauté de Thrown Dice saison 12. « celui du couple qu’on aimerait voir se former » elle marque une pause avant d’affiner son petit sourire fatal au coin « avec Pierpaolo » qu'elle lâche avec son sérieux légendaire. Histoire de bien faire chier Judith et lui faire péter les plombs de sa vie. D'ailleurs elle se demande pourquoi les téléspectateurs n’y ont pas pensé. Ça aurait été drôle quand même, non ?

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
Niels
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11283-nielshttp://www.throwndice.com/t11220-niels En ligne

MESSAGES : 1299
AVATAR : lee pace.
ÂGE : 40


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34 500£
AFFINITÉS:
when we should be daydreamers (mardi, 16h10) Empty
MessageSujet: Re: when we should be daydreamers (mardi, 16h10)   when we should be daydreamers (mardi, 16h10) EmptySam 15 Juin - 22:21

Kenza était toujours un peu difficile à cerner, mais aujourd'hui plus encore que d'habitude et Niels n'arrivait pas à dire si c'était juste une façon pour elle de s'assurer qu'elle avait toute son attention depuis qu'elle s'était installée sur son transat, ou s'il y avait autre chose dont il devrait un peu plus s'inquiéter. Mais pour l'instant, ça le faisait sourire, parce que la communication n'avait peut être pas toujours été tout à fait évidente à l'époque où elle lui faisait parfois remarquer son manque de loquacité, mais qu'ils ne s'étaient jamais ignorés ni n'avaient laissé s'installer un malaise quelconque. Et Niels commençait un peu à comprendre comment elle fonctionnait, peut être bien que c'était tombé sur lui comme c'aurait pu tomber sur quelqu'un d'autre parce que Kenza avait envie de s'amuser un peu. Elle disait être fâchée et il avait beau chercher, il ne voyait pas vraiment de raison qui expliquerait qu'elle nourrisse de la rancune, alors il préférait le prendre avec un peu de légèreté en attendant de savoir ce qu'on lui reprochait. Venant de Kenza, il s'attendait à peu près à tout, du plus petit affront au crime de lèse majesté qu'il aurait commis sans s'en rendre compte, et lorsque le couperet tomba finalement, dédouanant Elena, Niels esquissa un sourire amusé, pas si surpris. Que ça tourne autour d'une femme – et ce n'était pas bien difficile de deviner qu'elle voulait parler d'April –  ça ne le surprenait pas dans une trop grande mesure parce que depuis qu'il la connaissait Kenza était souvent au centre de toutes les attentions et il savait que c'était une chose qu'elle appréciait et dont elle jouait elle-même. Ajoutez à ça un peu de second degré et une attirance pour la comédie, et Kenza était tout à fait crédible dans le rôle de celle qui voulait que tous les regards pointent dans sa direction. Ça l'amusait, parce qu'il paraissait évident qu'elle disait ça pour la pointe de drame que ça lui permettait de verser dans l'eau du bassin. C'est finalement la mention de la rose blanche qui lui tira un léger rire, étouffé in extremis contre sa main. « Et moi je m'attendais à ce qu'Icare t'ait déjà cueilli la moitié du jardin botanique. Ces français sont pas si romantiques qu'on le dit. » Il s'amusa dans un petit regard rieur, persuadé que Kenza avait déjà du lui soumettre l'idée, à moins que ce soit le fait d'avoir goûté régulièrement au luxe de la loveroom et à ce qu'il imaginait être un temple de la sensualité jonché de pétales de roses qui lui avait fait tourner la tête. « J'aurais pensé que tu convoitais plutôt l'autre rose, pour le coté plaisir sans engagement, mais maintenant tout s'explique... » Il prit un air énigmatique et l'observa du coin de l’œil en silence. « 'La vierge recherche habituellement un père de famille qui assume ses obligations, etc'. Marco n'est peut être pas complètement à coté de la plaque tout compte fait. » Niels garda un air sérieux l'espace d'une seconde puis laissa échapper un rire devant l'expression incrédule de Kenza. En y repensant c'était presque drôle qu'elle lui ait tendu ce genre de perche quand l'analyse du chroniqueur portait un peu à sourire au regard de la dynamique qu'il y avait toujours eu entre la marocaine et lui. Kenza, c'était celle qui la première avait attaché de l'importance au fait qu'il ait été marié, et il savait bien qu'elle l'avait toujours un peu catégorisé à cause de ça. Que c'ait été conscient ou non, ça n'avait pas tant d'importance, mais c'était presque amusant qu'ils aient ce genre de discussion surréaliste deux mois après. Que l'échange dévie ensuite sur les awards remportés par Kenza, c'était assez logique parce qu'en ayant raflé une bonne partie des prix, elle avait aussi considérablement renfloué sa cagnotte. Et c'était déjà ça de gagné, si on mettait de coté cette histoire d'interdiction de poster des photos d'elle sur le réseau social. « Tu oublies qu'en compensation tu vas pouvoir nous dire nos quatre vérités. Je suis sûr que ton inspiration est en effervescence depuis samedi. » Il glissa pour la taquiner, et parce que ça devait quand même être une forme de consolation de pouvoir prendre les candidats entre quatre yeux pour leur dire ce qu'elle pensait d'eux. Le genre de gage qui allait assez bien à Kenza, même si la palme de la franchise était revenue à April et que c'était logique aux yeux de Niels en plus de souligner l'une des choses qui lui avaient toujours plu chez elle. Kenza rebondit sur ses propos en invoquant une discussion qu'elle aurait eu avec April, et il croisa les bras sur le bord en l'observant. « Ça veut dire qu'on aurait ta bénédiction ? » Il demanda dans un petit sourire amusé et un regard entendu qui sous-entendait qu'au-delà de la plaisanterie, il était curieux, parce qu'il savait Kenza plutôt proche d'April ces derniers temps. Il repensait beaucoup à la soirée de samedi, à tout ce qu'April et lui s'étaient dit et à ces moments qui continuaient de faire tressauter son cœur et de chambouler tout un tas de choses en lui. Mais au-delà de ça, la façon qu'il avait de voir April n'était plus un secret qu'il partageait avec lui-même et si Kenza avait rebondi de cette façon, c'était sûrement aussi pour amener le sujet. Ce n'était pas toujours simple de savoir ce qu'elle pensait, mais il était persuadé que là où les rubriques avaient parfois pu entretenir une ambiguïté étrange sur certaines relations, Kenza devait savoir pourquoi il avait donné cette rose blanche à April avec tout ce que ça représentait, et pourquoi c'était finalement venu appuyer tout ce qui avait été sous-entendu jusque là. Peut être parce qu'elle avait été aux premières loges quand les choses avaient commencé à vraiment s'esquisser, au moment du QG et puis un peu après. Niels n'avait besoin d'aucune bénédiction qu'il pourrait trouver ici, mais Kenza faisait partie des candidats qu'il appréciait en particulier, alors ça avait un certain sens d'en parler avec elle. La marocaine semblait convaincue par son analyse des raisons pour lesquelles on avait pu vouloir lui décerner ses deux awards les moins reluisants, et il accueillit sa prochaine réponse avec curiosité. Kenza et l'award de la plus séduisante, ça aurait aussi été logique même si ça n'avait rien d'étonnant que l'avis de certains ici rejoigne celui du public. « Candidate la plus séduisante et bourreau des cœurs, y'a une certaine logique là-dedans. A la place de Malcolm, je m'en ferais peut être un peu. » Il plaisanta, ne croyant pas vraiment à ces histoires et pas seulement parce que d'après ce qu'il avait compris c'était plutôt l'américain qui faisait battre deux cœurs. Connaissant Elena, elle devait bosser nuit et jour sur ce dossier brûlant. « Tu sais ce qu'on dit, l'important c'est d'être la plus belle aux yeux de la personne dont l'avis compte le plus. » Il reprit dans un léger sourire, et parce que ça sonnait terriblement cliché, tout ça, mais que ces awards n'avaient que l'importance qu'on voulait bien leur donner et qu'il y avait des choses qui prenaient beaucoup plus de sens lorsqu'on les lisait dans un regard qui comptait. Son allusion à Pierpaolo et à cet award du couple qu'on aimerait voir se former lui tira un rire franc. « Tu t'arrêtes jamais, hein. Tu sais que ça fera encore des histoires si c'est repris par Elena. » Il s'amusa en l'éclaboussant, et parce que c'était du Kenza tout craché de lâcher une réponse qui ferait enrager Judith si ça avait le malheur d'être rapporté dans une rubrique. « D'ailleurs, je comprendrais pas qu'ils te proposent pas une place dans leur équipe quand tout ça sera terminé. T'incarnes tellement bien cette émission et tous ses aspects, et tu captes toujours si facilement l'attention que ce serait presque une suite logique. » Il lui lança un regard amusé, lui laissant le soin de décider de le prendre ou non comme une plaisanterie. En attendant, c'est vrai qu'il avait presque du mal à l'imaginer quitter les caméras, et il y pensait sans doute parce que pour tout le monde l'approche de la fin commençait mine de rien à se faire progressivement sentir.

_________________
a certain darkness is
needed to see the stars.
you can't turn back the clock, you can't turn back the tide. ain't that a shame? i'd like to go back one time on a roller-coaster ride, when life was just a game.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BIG BANG THEORY - mardi 26 juin, 16h25
» Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout
» la taverne médiévale
» Playtest mardi 22 février chez Ben
» mardi 17/11/2009 : sortie Monstres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: PISCINE-
Sauter vers: