Partagez
 

 One Piece. (Mercredi à 21h00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart 

MESSAGES : 448
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
One Piece. (Mercredi à 21h00) Empty
MessageSujet: One Piece. (Mercredi à 21h00)   One Piece. (Mercredi à 21h00) EmptyLun 10 Juin - 19:03

@Kenza

Bart, il se retrouve assez souvent face à des dilemmes chelou tout au long de la journée, du genre pleurer ou se masturber frénétiquement. Comater devant un film bien chiant et déprimant de Terrence Malick ou s’enfiler des bières bas-de-gamme jusqu’à se sentir étourdi. Bizarrement, toutes les options qui s’offrent à lui sont graves pathétiques. Ça lui colle à la peau. Quoi qu’il envisage de faire, il y a toujours une espèce d’onde de médiocrité qui le suit à la trace. Dans le palace, c’est l’antithèse parfaite de la marocaine qui a raflé tout un tas de prix lors de la cérémonie des awards. Il y en avait des négatifs, mais aussi des sacrements convoités tels que les titres de la candidate la plus redoutable ou celui de la meilleure enquêtrice de la saison. Kenza, quand tu la vois, tu te doutes qu’elle va faire un grand truc de sa vie. Tu ne sais pas vraiment quoi, mais c’est une certitude que personne ici n’irait contredire. Ce n’est pas comme Bart qui traîne sa misère depuis samedi soir, incapable de se ressaisir. Le truc que lui, il ne pige pas, c’est que le succès, ça se travaille de façon méticuleuse. Absolument tout est calculé. Une vie, une carrière, une famille, ça se bosse en amont façon ingénieur de la NASA BAC+10 en ambition. Si tout se passe bien, tu décolles. Sinon, la fusée explose et c’est le burn-out. Bart, faudrait qu’il s’endurcisse et qu’il arrête de rabâcher sans arrêt les mêmes trucs, mais ça ne veut pas s’imprimer dans son crâne. Il se laisse porter vers la candidate qu’il a repéré tout à l’heure, avec son petit attirail de mec fragile, qu'il a préparé à l’avance. Ne pas pouvoir se pointer et débiter des trucs plus ou moins profonds en guise de point d’accroche pour une conversation, c’est super dur pour Bart. Surtout qu’avec son tout nouveau mutisme qui fait chier, il a vite pigé que c’était beaucoup plus relou pour les autres de lui parler que de l’ignorer vu le ratio entre les efforts que ça réclame niveau communication et la qualité des discussions qu’il est en mesure de fournir. Il se plante face à elle avec sa tronche de gland, un peu débile, mais bienveillant. Super déprimé, mais qui est ok pour un peu de compagnie si elle a du temps à lui accorder. Quand il arrive dans son environnement, il a toujours peur de se prendre un vent et de ne pas être assez satisfaisant pour qu’elle l’accepte quinze minutes dans son cercle de meuf premium de l’émission qui gravite en haut de l’échelle sociale du jeu. Parfois, Kenza, elle lui jette des petits coups d’œil comme si elle avait envie de donner un bon coup de défibrillateur à son cerveau. La meuf, elle est un peu inquiétante avec sa personnalité chelou d’INT-j’sais pas quoi, façon Elon Musk qui ne pardonne pas les aveux de faiblesse. Mais Bart, putain, il est vraiment déprimé cette semaine et c’est difficile pour lui de faire comme si tout allait bien alors que déjà naturellement, il n’a rien d’un type particulièrement joyeux. Il est toujours un peu triste à ruminer dans son coin. Tonia, c’était comme si elle avait la capacité de ramener le coeur de Bart à la vie. Et pas seulement le cœur, cela va de soi. Sauf que maintenant elle n’est plus là. Et lui, il se sent très seul et isolé dans le palace qui fonctionne en mode arche de Noé, où quasiment tout le monde s’est dégotté un partenaire pour passer le temps à ce stade de l’aventure. Bart, il a perdu sa moitié qui n’a jamais eu le temps de devenir officielle comme officieuse et ça fait chier. Il tend une carte toute neuneue à Kenza qu’il a préparé juste deux minutes auparavant pour engager le truc avec les moyens du bord et qui pourrait d’ailleurs presque ressembler à l’un des indices distribués sur son secret, même s’il a des doutes sur la retranscription des paroles.

Est-ce que ça te dit de traîner un peu avec moi ?

• Si oui, absorbe de l'air dans ta cage thoracique, puis rejette le.
• Sinon, lèche ton coude.

Et Kenza, si elle n’est pas trop conne, elle va vite comprendre qu’elle n’a plus trop le choix, parce qu’avec son inspiration/expiration normale et naturelle d’oxygène, elle vient déjà de lui fournir une réponse, piégée par maître Bart en fumisterie pour forcer les gonzesses récalcitrantes à traîner avec lui. Et pour répondre par la négative, il y'a un truc comme 99% de la population mondiale qui est incapable de se lécher le coude. Si tu sais le faire, c'est que t'es quand même un peu chelou. Bien-sûr, il ne l’oblige à rien. Lui, il aimerait bien ne pas être tout seul encore ce soir, alors que Lula traîne avec Malcolm dans une localisation inconnue. Il a même préparé tout un tas d’autres petits dialogues stupides préfabriqués pour faciliter les échanges en mode PNJ qui n’écoute rien de ce que tu lui racontes pour te balancer des phrases au random.

_________________

Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.


Dernière édition par Bart le Jeu 13 Juin - 2:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 772
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 012£
AFFINITÉS:
One Piece. (Mercredi à 21h00) Empty
MessageSujet: Re: One Piece. (Mercredi à 21h00)   One Piece. (Mercredi à 21h00) EmptyMar 11 Juin - 18:19

Kenza, elle en a marre de l’ambiance de merde qu’elle se tape dans sa nouvelle chambre avec Pierpaolo cette semaine, surtout dans une chambre où sa liberté et ses moves sont très restreints, alors elle décide de se poser un bon moment dans le coin hamacs alone comme elle l’a toujours fait sans qu’on la remarque ou qu’on suspecte qu’elle absorbe la puissance des cieux nocturnes. Des fois, elle aime bien rester dans sa petite bulle en savourant le parfum fruit rouge et la nicotine faiblement dosée de sa cigarette électronique, faire le vide, observer le Ciel noir, se projeter, mais aussi revoir un peu ses plans et l’état des lieux actuels. Kenza, devant l’opposition, elle se retrouve plus dans la position d’un Roi arrogant comme Meruem qui tâtonne face à une Komugi championne du monde qui n’a jamais connu la défaite au Gunji. Son gros échiquier géant à dimension humaine, il commence à tirer une salle tronche vu le positionnement des pièces actuelles sur le plan de jeu, mais surtout parce-qu’on vient de lui bouffer malgré elle un cavalier qui s’aventurait un peu trop sur les terres ennemis, et qu’elle a perdu juste par erreur, sans trop calculer le coup à l’avance, et ça la fait chier. Ne pas voir les choses venir et se prendre l’effet kinder surprise dans la tronche, ça a toujours un goût désagréable, alors pour quelqu’un qui aime tout contrôler, c’est l’écroulement façon effet domino. Même son roi est exposé, fragilisé cette semaine par une nomination d’office et dans cette situation elle voit pas trop ce qu’elle peut faire avec ses déplacements cheatés de reine pour le protéger. Mais bon, elle garde toujours le contrôle de la situation car tant que les deux fous et les deux tours son encore en place, elle peut gérer la partie à sa manière. Kenza, elle veille toujours à garder toutes ses pièces maîtresses intactes pour le coup d’accélérateur final, et ne sacrifie que des pions, alors se retrouver avec un seul cavalier, ça a toujours été handicapant dans son game vu les combinaisons magistrales qu’elle ne peut plus se permettre de générer. Et en parlant du deuxième cavalier orphelin de son alter-ego, il semble se ramener vers elle avec sa tronche déprimante et une pancarte bidon qu’il soulève à hauteur de ses yeux en mode petit chat potté. C’est bon, elle a comprit l’entourloupe, c’est pas comme si elle allait l’envoyer balader en plus, mais @Bart, elle a vraiment envie de se lever de son hamac pour lui filer deux bonnes grosses tartes dans la figure, qui n’arrangerait rien à son état, certes, mais c’est ce qui lui traverse l’esprit quand elle tombe sur sa gueule. Il n’a pas l’air de s’en rendre compte mais intérieurement, elle est très en colère contre lui. Normalement, elle devrait le chouchouter et le dorloter comme le ferait n’importe quelle maman avec son petit poussin, mais Kenza, elle a été élevée à la dure. Les petites sessions consolations, elle a jamais connu ça de sa vie. Sa mère, elle l’a forgé de telle sorte à ce qu’elle devienne une figure parfaite qui ne connait pas la défaite, et ces méthodes étaient loin d’être orientées vers les thérapies douces. Quand elle merdait, elle se faisait analysée et balancée toutes ses erreurs à la figure de façon très sèche et dure, pour l’habituer à la réalité effroyable de la vie. Bart, il a certainement jamais rencontré quelqu’un d’assez fort pour le secouer ce qui explique un peu pourquoi il est toujours aussi mou et nul. Même Tonia, elle faisait pas le bon taf. Elle était trop conciliante, trop gentille avec lui et voilà le résultat. Alors s’il veut traîner avec elle, ok, elle y voit aucun inconvénient, ça va le faire sentir un peu moins seul mais ça sera surement pour entendre des choses qu’il n’a pas forcément envie d’entendre, mais c'est un passage obligatoire car il n'a pas le choix. « T’as vu, je te l’avais dit » qu’elle commence en coulant un regard strict vers lui « qu’il fallait en profiter » au moment ou c’était encore possible. Elle lui balance un gros obus sur la tronche et le laisse dealer avec, parce-que c’est ça, la façon dont on lui a inculqué certaines leçons de vie. Bébé Kenza, elle avait rien demandé elle aussi mais on l’a balancé sans bouée ni brassards dans la piscine de la Vie et elle s’est démerdé toute seule. Alors si elle, elle a réussi, lui aussi peut le faire si on emploie une méthode qui a sacrément marché avec elle. Elle a un peu l’impression d’être le sage qui voit légèrement dans l’avenir, qui savait qu’un tel scénario pouvait arriver –pas aussi vite non plus, elle a été surprise par le timing aussi- mais il l’a pas écouté, et maintenant il se trimballe des tas de remords qu’il ne peut même pas exprimer avec son baratin philosophique vu son interdiction de l’ouvrir cette semaine. Elle sait pas vraiment quelle attitude ou quelle réponse attendre de lui, mais elle aime bien qu'on sente et qu'on dise à quel point elle avait raison. D'ailleurs, elle a toujours raison. « Tu ne m’as pas écouté. Mais bon, ça te servira de leçon pour la suite » c'est balancé avec une telle froideur mais comme ça, elle espère au moins que toute cette misère qu’est entrain de tomber sur Bart cette semaine, va lui servir pour plus tard. Elle espère qu’il en apprendra des choses et que ça lui servira de déclic. Elle décide néanmoins de changer de sujet radicalement, estimant qu’elle a distillé ses messages et ses instructions profondes de la semaine alors elle se décale pour lui faire de la place. Bart, il se retrouve cette semaine amputé de sa moitié. Il sait plus trop quoi faire alors son cerveau purement masculin lui dicte de se trouver une nana de substitution, et elle comprend « tiens, ça va te détendre un peu » Elle inspire un dernier bon coup dans sa cage thoracique puis expire, et lui tend sa cigarette électronique pour lui signifier que oui, ça lui dit, de traîner un peu avec lui. Et pas parce-qu’elle ne peut pas lécher son coude avec sa langue, même si ça, elle a jamais essayé pour voir « Comment je suis censée recevoir mes compliments de la semaine avec ça ? » qu’elle balance avec son ton très sérieux en désignant du menton sa pancarte toute pourrie. Le deal entre eux, c’était ça ; recevoir des compliments hebdomadaires pour ainsi bénéficier de sa protection. Alors comment elle va faire maintenant pour réceptionner sa marchandise précommandée à laquelle elle tient, mine de rien ?

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart 

MESSAGES : 448
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
One Piece. (Mercredi à 21h00) Empty
MessageSujet: Re: One Piece. (Mercredi à 21h00)   One Piece. (Mercredi à 21h00) EmptyVen 14 Juin - 0:27

Bart, il ne pige pas trop pourquoi Kenza, elle l’accueille avec des constats de merdes qui ne servent à rien. Maintenant que Tonia est partie, c’est quoi l’utilité de lui dire qu’il aurait eu mieux fait de profiter tant qu’il le pouvait ? Il l’effleure du regard en se contentant d’hausser les épaules, parce qu’il ne comprend pas où elle veut en venir. C’est vrai que Bart, il donne pas mal envie de le secouer avec son attitude de gros looser. Il se lamente. Il se traîne. Sa sensibilité l’empêche de se remettre de l’élimination de Tonia. Il se coltine des insomnies à repenser à ce qu’il aurait pu faire différemment dans le plan séquence de leur aventure commune. Mais Bart, à force d’y réfléchir, il n’est plus si sûr que s’il avait su ce qui les attendait sur le dernier prime, il aurait suivi les conseils qu’elle distille depuis un petit moment en mode entremetteuse/coach en séduction. Peut-être que Kenza, ça la dépasse, mais il n’a pas besoin d’embrasser Tonia pour savoir qu’elle lui plait, qu’il lui plait et qu’ils vivent un truc un peu particulier tous les deux. Leur attirance, elle n’est pas physique, avec le besoin de se toucher et de se pécho sec à l’intérieur de la LV. C’est chimique, comme s’ils étaient deux petits atomes cherchant à s’associer pour engendrer un déferlement de composés moléculaires plein de feels et de love dans l’univers. Bart, c’est quelqu’un qui sait prendre ses distances avec le réel. Il ne pose pas le même point de vue sur sa petite vie de désaxé que les autres. Lui, il prend le temps d’apprécier la beauté de ses sentiments en pleine phase évolutive depuis que le virus Tonia s’est incrusté dans son système personnel. Il profite. Il a besoin de repérer tous les détails de leur relation et ça demande donc de ne pas précipiter les choses. Peut-être que c’est frustrant de savoir que le plus grand rapprochement physique qu’ils ont connu jusque-là, ce n’est rien de plus excitant que lorsqu’elle s’est calée dans ses bras avant de quitter l’émission, mais Bart, ça lui va. Ils ont sûrement l’air débile à se chiner comme des mômes. Mais lui, à force d’attendre, il ressent des trucs super puissants quand par exemple Tonia fait un truc aussi simple que planter un doigt dans son flanc. Il insiste avec sa pancarte de teubé, attendant son aval officiel pour s’installer. Kenza, c’est clair qu’elle ne va pas se mettre à se lécher le coude, donc il se doute que c’est bon, il la tient sa compagnie pour la soirée. Elle a quand même une image à tenir. Bart, ça l’arrange, même si ça ne l’empêche pas pour autant de s’interroger sur les capacités de distorsion de sa langue d’un point de vue purement mathématiques et statistique puisqu’on raconte que seul 1/100 humains serait capable d’accomplir une telle prouesse. Elle se décale pour lui faire une place qu’il ne tarde pas à venir occuper, récupérant par la même occasion sa cigarette électronique qu’il squatte à l’occas’. Il expire un petit nuage parfum fruit rouge en même temps que Kenza se plaint de son incapacité actuelle à lui fournir ses petits compliments hebdomadaires. Sauf que là, elle le sous-estime pas mal. Parce que Bart, derrière ses airs de gros paumé, il est plein de ressources. Il esquisse un petit sourire, avant de sortir son paquet de clope perso dans lequel il a rangé plusieurs cartes semblables à celle avec laquelle il l’a accostée. Il y a plusieurs catégories et Kenza, si elle est a de la chance, elle va peut-être tomber sur l’une des cartes compliment du jeu. C’est difficile pour lui d’être spontané cette semaine, du coup il ne peut que lui offrir des dialogues pré-fabriqués, un peu comme les PNJ dans les jeux-vidéos sur lesquels tu cliques et qui te balancent des infos inutiles et répétitives au bout d’un moment. Il étale devant elle la vingtaine de cartes qu’il a prévu en éventail pour la laisser en piocher une au random. Il se penche légèrement pour zieuter celle qui se retrouve calée entre ses doigts et qui ne correspond pas vraiment aux attentes de compliments que Kenza vient tout juste d'exprimer

CARTE BLAGUE

Malcolm, il a un boule tellement gros, que Thanos doit claquer deux fois des doigts pour le faire disparaître.

A ton tour de raconter une blague.

Bart, il suit un peu ses réactions à mesure qu’elle lit ce qu’il a inscrit sur la carte, avant de lever les mains devant son torse l’air de se dédouaner et de dire que ce n’est pas de lui quand elle relève le regard dans sa direction. Alors que non, cette connerie, elle ne s’est pas écrite toute seule sur la carte. Bart, c’est bien le cerveau bâtard derrière ce scud purement gratuit. C’est le Dark Bart qui fait parfois des trucs dans son coin, façon Dr. Jekyll et M. Hyde. Il se fout un peu de Malcolm, mais c’est plus pour les besoins de la vanne que parce qu’il le trouve réellement enrobé, à l’instar d’Esaias et des propos que la Maslov a rapporté dans sa dernière chronique. Un sourire s’esquisse sur ses lèvres, avant de faire un petit mouvement de la tête pour qu’elle se replonge dans la carte et dans les petites conditions inscrites en bas de la page. C’est à son tour maintenant de lui dégoter une plaisanterie vraiment conne pour le distraire. Et tout ça, ce n'est que le début des réjouissances, parce que sa petite animation, elle possède tout un tas de catégories très différentes les unes des autres.

_________________

Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 772
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 012£
AFFINITÉS:
One Piece. (Mercredi à 21h00) Empty
MessageSujet: Re: One Piece. (Mercredi à 21h00)   One Piece. (Mercredi à 21h00) EmptyLun 17 Juin - 8:30

Kenza, elle sait pas trop ce qui se passe dans la tête de @Bart. Elle a beau le secouer, il ne réagit pas trop, comme s’il était déjà mort ou insensible à son discours hyper cinglant. Ça la saoule de ne pas savoir ce qu’il aurait pu répondre aux remontrances qu’elle lui fait. Elle espère juste qu’il a assez comprit le message et qu’elle ne le fait pas pour le faire chier, ou se montrer désagréable. Au contraire. Il doit comprendre à quel point il se comporte continuellement comme une grosse merde car ça fait des semaines qu’elle rage devant l’indulgence dont fait la plupart des candidats à son égard. Elle a l’impression qu’on le considère comme un autiste ou un bébé qui peut rien produire d’autres que des phrases pétées romantico-dépressive, et lui il ce complaît bien dans cette zone de confort où on lui pardonne tout. Même sa médiocrité ou son incapacité à conclure et emballer une meuf comme Tonia. Mais bon, il est condamné à rester muet alors elle aura beau se griller les cordes vocales avec les speechs les plus cyniques, il ne pourra pas réagir et elle perdrait son énergie pour rien. Alors elle abandonne l’idée, transmet les messages qu’elle a envie de transmettre et passe à autre chose. Il a vraiment de la chance qu’il soit en mode mute parce-que sinon elle aurait consacré tout leur échange à ce sujet au lieu de sa pancarte bidon qu’il lui dresse devant les yeux. Elle sait pas trop quoi penser de son nouveau mode de communication primitif. Il est courageux de lutter contre les restrictions chiantes liées aux surprises de William, mais il pouvait quand même utiliser sa tablette pour écrire des phrases et ainsi de suite. Alors elle pige pas trop pourquoi il s’encombre de papiers. Mais elle ne dit rien, car elle ne veut pas le plomber dans son délire qu’il semble vouloir à tout prix partager avec elle. C’est clair qu’il aurait bien aimé faire ça avec une meuf comme Tonia alors elle a comme ce feeling d’être une nana de substitution qui lui fait oublier un peu sa blonde, et elle aime pas trop ça. Mais elle ne va pas polémiquer là-dessus et l’invite à venir se joindre à ses côtés. Elle lui file même sa cigarette électronique pour qu’il se détende. Elle en profite pour réclamer ses compliments hebdos, mais avec sa restriction il est pas en mesure de lui fournir ce qu’elle demande. Elle le voit ressortir tout un tas de mini pancartes qu’il a apparemment préparé à l’avance, car dans chacune d’elle il y’a une phrase justement. Elle comprend qu’elle doit choisir quand il lui dresse les bouts de papiers en éventail. Elle en pioche une au random pour commencer à lire, avant d’afficher un sourire en terminant la lecture du parchemin. Elle se contente juste de sourire, oui, car elle ne se voit pas exploser de rire face à une connerie pareille. Elle a quand même tout un personnage hyper strict qui ne badine pas à préserver, alors elle contrôle ses moindres mimiques pour ne pas trahir le rire intérieur qu’elle se fait. « Pas mal. » c’est ce qu’elle se contente de dire, alors qu’au fond, c’est plus que pas mal. Elle est un peu surprise que Bart le gentil type tout innocent et inoffensif puisse sortir une grossièreté de ce genre. D’ailleurs elle, à la base, elle voulait des compliments, alors pourquoi elle a eu droit à une blague ? Elle saisit néanmoins que c’est à son tour de lui en raconter une « Je te préviens, je suis pas vraiment douée en blagues » c'est pas son domaine. Elle n’en connait pas des masses, tout court, car Kenza, c’est loin d’être une rigolote qui s’amuse à garder une base de donnée de blagues dans son crâne à ressortir, car elle en trouve jamais des occasions comme celle-ci pour les dépoussiérer de son crâne. C’est quelqu’un d’hyper sérieux qui fait beaucoup attention à la largeur d’un sourire quand elle l’exécute, histoire de pas non plus donner l’illusion qu’elle est enchantée alors une blague, c'est trop lui demander. Mais bon, elle comprend qu’elle n’a pas trop le choix que de creuser dans sa petite cervelle pour en ressortir une. Elle s’accorde un léger moment de réflexion, avant d’avoir une ébauche d’idée qui la fait sourire sadiquement. Elle veut pas non plus sortir une blague de merde, mais pas non plus une blague de 30 dialogues faut pas déconner non plus « Anaswara est tellement conne que sur un formulaire où y’avait écrit "Ne rien écrire sous cette ligne" elle a écrit "D’accord" » qu’elle raconte avec son sérieux légendaire. Kenza, elle est encore plus débile qu’Anaswara à raconter une blague de cette façon standard, mais au fond, elle ne sait pas faire autrement. Elle a peut-être justement un potentiel comique en balançant des atrocités avec son cynisme et son froid habituel, mais elle ne s’en rend pas compte, et même Bart doit se demander si c’était ça la blague ou s’il devrait attendre qu’elle lui en sort la vraie en mode non c’était juste le teaser. Kenza, elle est vraiment pas douée, elle sait pas pourquoi elle a cédé à l’envie de formuler une blague à haute voix, car à présent, elle regrette à mort. Pas parce-qu’elle considère que la pauvre candidate qui en a déjà assez bavé ne le mérite pas, mais plutôt parce-qu’elle n’est vraiment pas très forte pour être drôle. C’est un rôle qu’elle laisserait volontiers à Faith par exemple. Ce n'est pas rien d'ailleurs si elle a empoché l’award qui va dans ce sens et espère juste qu’il va au moins faire semblant de rigoler si elle était aussi nulle, pour lui faire plaisir et ne pas la froisser. Parce-que mine de rien, elle a fait un effort monstre pour s’inspirer de son modèle de base, même si elle est pas sûr de savoir si celle-là va marcher ou non. En vrai, elle se contente juste d’attaquer son souffre-douleur préféré du palace. Parce-que Kenza, elle aime bien tailler tout le monde, en douce, contrairement à Bart qui ne s’assume pas du tout avec sa blague sur Malcolm. « J’aimerais tirer une autre carte ! » voir même plusieurs. Kenza, elle a beau être une diva ou une nana précieuse qui parle Mauboussin et sac Louis Vui, ça reste une femme, et le cerveau d’une femme normalement s’embraye direct devant les conneries de ce genre qui ressortent un peu de l'ordinaire. Kenza, elle est très réceptives aux nouveautés, elle répond toujours aux mecs qui viennent l'aborder sur Tinder par exemple en osant des approches atypiques plutôt que les saluts classiques, avant de se désintéresser subitement deux messages plus tard, alors Bart, avec ses petits papiers, il a vachement attiré son attention et elle est même emballée maintenant par la perspective de toutes les faire, ultra curieuse de nature qu’elle est.

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart 

MESSAGES : 448
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
One Piece. (Mercredi à 21h00) Empty
MessageSujet: Re: One Piece. (Mercredi à 21h00)   One Piece. (Mercredi à 21h00) EmptyMer 19 Juin - 2:14

C’est sûrement un peu frustrant de traîner avec Bart cette semaine entre sa déprime et son handicap de merde. A chaque fois qu’il débarque près de l’un de ses camarades, il se sent gêné. Il sait que c’est galère de communiquer avec lui et il ne veut pas les faire chier. Il s’isole, mais il y a bien un moment où il finit par ressentir le besoin de remplir sa jauge vie sociale qui vire au rouge comme dans les Sims. Dans le fond, son mutisme, c’est autant une plaie qu’une bénédiction. Bart, il parle beaucoup trop et souvent pour ne rien dire. Il est en boucle depuis le début du jeu sur les mêmes sujets : sa mère, ses angoisses, sa peur de la solitude… Personne ne lui dit de la fermer, parce que ce serait vraiment bâtard de lâcher ça à un déséquilibré dans son genre. Bart, tu prends des pincettes pour lui parler, parce que tu te doutes que dans son petit crâne, c’est le bordel complet. Faut se montrer conciliant et il n’y a que Kenza qui finit par se sentir révulsée par sa vulnérabilité qui ose tenter de le secouer. Depuis samedi soir, il a développé une nouvelle fixette. Il n’arrête pas de penser à Tonia. Il ne se sent plus quand elle lui répond ou qu’elle like le peu de choses qu’il poste sur le réseau social. Il a tout le temps envie de parler d’elle et de toutes ces émotions nouvelles qui se sont créées dans son système hormonal à son contact. Sauf qu’il est condamné à fermer sa gueule et ce n’est pas facile pour lui de ne pas pouvoir explorer oralement ce qu’il ressent. En fait, c’est hyper malpoli pour l’entourage quand on tombe amoureux, parce qu’au moment de la séparation, c’est à eux de ramasser les pots cassés. Et Bart, il est en plein de petits morceaux, obligeant par exemple Lula a le gérer après l’annonce des éliminations. En revanche, Kenza, elle n’a pas forcément l’air particulièrement branchée par cette perspective depuis le début de la semaine. Bart, quand il débarque dans son environnement, il est obligé d’avoir prévu le coup à l’avance sur tout un tas de plans. La dernière fois, il était super sérieux quand il la comparait à un jeu de foire qui te met la pression parce que dès que tu lui parles, tu n’es jamais trop sûr de tes capacités pour faire sonner sa petite cloche de l’intérêt. Kenza, c’est le genre de meuf qui à chaque fois qu’elle entre dans une pièce, respire le j'ai-absolument-tout-et-je-le-sais. Elle est belle, impeccable, intelligente, efficace, avec un boyfriend hyper BG, une super bande de copines… Bart, il ne fait pas le poids en comparaison. Il n’a pas grand-chose d’intéressant à lui offrir niveau conversation et bien souvent, ça part en couille entre eux quand il n’a plus rien à lui raconter et qu’elle lui fait comprendre qu’il la fait chier. Du coup, il est là, comme un débile avec son petit game, cherchant à se mettre au level. Bart, il a développé un tout nouveau moyen de communication ludique et original pour la distraire. Kenza, c’est un peu son cobaye. Il a pris la cliente la plus récalcitrante de la baraque pour effectuer le crash-test de son jeu de carte, dans le but d’en évaluer la fiabilité pour générer des trucs qui sortent de l’ordinaire. Elle ne tombe pas sur la catégorie la plus adaptée à sa personne lors de son premier tirage. Il y a un vague sourire qui vient squatter ses lèvres face à la connerie qu’il a écrit. Le Dark Bart, il ressort de temps en temps pour faire des trucs en douce lorsqu’il y a quelque chose qui le contrarie dans le plus grand secret. Parce que le Dark Bart, il fait tout ce que le Normal Bart n’ose pas faire. Un peu comme Tyler Durden dans Fight Club qui met sur la tronche de qui il veut et peut baiser la meuf de l’histoire tranquille sans trop se poser de questions. Par exemple, lorsqu’il a posté une photo de Lula en culotte sur le réseau social tout à l’heure, c’était l’œuvre du Dark Bart qui a décidé de faire chier Malcolm. Il n’y a pas de sens à ce qu’il fait, ni d’animosité particulière. Il ne se l’explique pas, mis à part la légère jalousie qui commence à sérieusement gonfler en lui à mesure qu’il constate que tout le monde se chine ou se met en couple. Lui, de son côté, il a perdu sa nana et tout le monde s’en fout et continue à vivre comme si ce n’était pas une catastrophe d’ordre mondial. Kenza, elle ne se marre pas ouvertement, mais à la rigueur il préfère ça à la fois où elle s’était mise à rire d’une manière trop chelou et pas naturelle à un truc qu’il avait dit. C’est à son tour de lui raconter une blague et elle lui déballe sa plaisanterie hyper cliniquement. Bart, il sourit. Lui non plus, il n’est pas du genre exubérant quand quelque chose le fait rire. Elle est pas mal sa vanne mine de rien, parce qu’elle s’adapte complètement à la personnalité d’Anaswara qui ne veut jamais faire de vague. Bart, il valide. Il appuie sur le bouton du pouce en l’air bleu de son cerveau, reproduisant le geste IRL pour lui signaler qu’elle se démerde plutôt bien. Elle se prend au jeu, réclamant une autre carte. Il s’exécute et la laisse en piocher une au random dans le paquet.

CARTE « PAS DE BOL » / ANECDOTE

Depuis que je suis tout petit, je joue parfois au mort pour savoir combien de temps les gens vont mettre à remarquer ma disparition et à m’envoyer un message. Bien entendu, la plupart du temps, c’est moi qui perds.

Bart, il se penche légèrement pour jeter un coup d’œil à ce qu’elle vient de tirer, avant de grimacer légèrement. La catégorie tranche de vie bartienne, c’est clairement la pire pour une meuf comme Kenza qui ne peut plus blairer ses lamentations internes. Pourtant, son anecdote pathétique, elle fait entièrement partie de sa vie. Un peu comme la fois où, à l’âge de neuf ans, il avait décidé de fuguer de chez-lui mais que personne ne l’avait remarqué. Il croise son regard, avant de réagir rapidos pour lui proposer une carte, plutôt que de laisser le hasard faire les choses.

CARTE SPECIALE KENZA

T'es comme la lune : mystérieuse, inaccessible, trop belle pour ne pas te contempler.

Avoir la tête dans la lune : Se dit d’une personne qui rêvasse, disposée aux idées utopiques.

Exemple d’utilisation : Arrête d’être dans la lune, Icare.

Bart, il ne fait rien d’autre que de réutiliser son tout premier hit en matière de compliment lorsqu’il la comparait à quelque chose appartenant à un ensemble irréel et hors de sa portée. La lune, c’est clair que tu ne vas pas la ramener dans ton appart easy, à part quand tu t’appelles Icare. Il a juste remasterisé ce qu’il lui avait dit le premier jour en l’adaptant à la toute nouvelle passion pour les étoiles et l’univers de Kenza. La vanne de fin un peu chelou, c’est encore un coup du Dark Bart qui a dû se coltiner pendant une semaine la chambre voisine à celle du couple, osant faire une remarque dissimulée sur le tard. C’est marrant, parce que dans le jeu, il pourrait presque recomposer tout le système solaire. Il y a la lune Kenza, mais surtout le soleil Tonia dont il a déjà vanté à plusieurs reprises la putain de lumière stimulant la production de sérotonine dans son cerveau. Il croise le regard de Kenza pendant une seconde et avant même de lui avoir laissé l’occas’ de lui faire comprendre sans le dire que ce compliment était ripou, il lui fait signe de lire le verso de la carte pour un bonus blague. Des jeux de mots sur l’espace et les planètes, si c’est ça qui la branche, il en connait plein.

Qu’est-ce que c’est Kenza et Tonia jouant à cache-cache ?

Une éclipse.

_________________

Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One Piece 584
» RPG one piece kaigun vs kaizoku
» One Piece Liberty
» One Piece Strong World 0
» Episode 458 One piece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: COIN HAMACS-
Sauter vers: