Partagez
 

 no guidance (mercredi, 00h15)

Aller en bas 
AuteurMessage
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 27
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
no guidance (mercredi, 00h15) Empty
MessageSujet: no guidance (mercredi, 00h15)   no guidance (mercredi, 00h15) EmptyLun 24 Juin - 4:22


@april
no guidance


Il récolte la chambre voisine de celle qu'il occupait la semaine dernière, niveau dépaysement c'est minime mais sa coloc' n'est pas celle avec laquelle il était habitué à dormir depuis des semaines et ça c'est perturbant par contre. Limite il avait oublié qu'une colocation était possible avec d'autres candidats tellement c'était devenu naturel pour lui de partager la même chambre que Lula. Les choses ont été trop bien faites jusqu'ici, ça pouvait pas durer éternellement comme ça et puis ça a le mérite de le faire sortir de sa petite zone de confort car depuis quelques temps Malcolm il vivait sa meilleure vie avec la française à ses côtés tous les matins et tous les soirs, en plus de passer beaucoup de temps ensemble pendant la journée. Ça le console pas totalement mais y'a quand même sa deuxième place dans le classement des points qui lui donne le sourire cette semaine. Y'a pas si longtemps il galérait pour suivre la cadence, il a d'ailleurs commencé son aventure tout en bas de l'échelle et connu les plus bas prestiges avant d'atteindre le plus haut. C'est une petite fierté personnelle de se dire qu'il a mine de rien apprivoisé le jeu et son rythme autrefois difficile à suivre et qu'aujourd'hui il n'est plus à la traine. En même temps vaut mieux car à ce stade ça pardonnerait pas, au milieu de vingt candidats dont plusieurs fantômes c'est facile de se faire oublier malgré un investissement pas top, mais si demain un candidat sur les dix restants est pris d'un coup de mou ça se verra tout de suite. Et cette semaine il a décidé qu'il ne serait pas ce candidat-là compte tenu des nominations pour le moins tendues qui approchent, c'est vraiment pas le moment de se relâcher. Il rejoint April dans leur chambre après un petit tour du côté des chambres quatre étoiles où il espérait croiser Lula pour lui dire bonne nuit mais sans succès. Résigné, il débarque les mains dans les poches avant de se laisser tomber sur son lit. « Je pense à notre remontada dans les points là, si on m'avait dit y'a quelques semaines que je ferais un top 2 je l'aurais tellement pas cru. Congrats, du coup. » Les deux candidats qui ont cumulé le moins de points depuis le début qui se retrouvent sur les deux premières places du classement de cette semaine, ouais, il trouve ça presque drôle. Malcolm le prestige de sa chambre il s'en fout un peu, il bloque surtout sur les points parce que ce confort et ce luxe il tient pas à y prendre goût, il veut pas que le contraste fasse trop mal quand il quittera ce jeu. Il oublie pas ce qu'il a laissé dehors et ce qu'il retrouvera dans peu de temps à moins de valider ses 30k ce qui lui parait très improbable à l'heure actuelle. « T'es pas ma pire rencontre, hein, April. » il annonce, sans transition, en se redressant pour créer un contact visuel avec sa compatriote. Avec April il a pas encore débriefé du prime, après trois nuits passées dans la même chambre il est peut-être temps. « T'es juste mon lien le plus neutre ici et je voyais pas qui mettre d'autre, je me suis pas pris la tête. » Malcolm il considère pas avoir fait de mauvaise rencontre dans ce jeu donc la formulation de la question l'arrangeait pas trop, et s'il a donné le nom d'April c'est parce que son aventure aurait certainement été la même si elle en avait pas fait partie. « Tu t'en fous j'pense mais au moins c'est clarifié. » Il se dit que quitte à partager cette chambre pendant une semaine avec lui autant qu'April ne s'imagine pas que le peu d'échanges qu'ils ont eus jusque là l'ont rendue détestable à ses yeux, même si y'a peu de chance qu'elle puisse accorder de l'importance à cette information et à ce qu'il peut penser d'elle plus généralement. « Ton évolution a surpris beaucoup de monde ici, ça te fait quoi ? » il demande ensuite en suivant une ligne de conversation plutôt logique cette fois, et en songeant au nom d'April ressorti pas mal de fois pour cette question. Certains sont aussi d'avis qu'elle est injustement dépréciée, en fait le truc le plus négatif qu'elle a récolté c'est limite le sien et comme il vient de le dire c'était plus neutre qu'autre chose. Donc c'est franchement pas mal pour une candidate qui divise le palace d'après ce qu'il a pu entendre, plus l'aventure avance et plus il a l'impression qu'April grimpe dans l'estime de pas mal de gens. Quand elle sortira de là elle pourra se dire qu'elle a évolué positivement et peut-être aussi que cette expérience aura été bénéfique pour elle, ce qu'il est personnellement pas certain de pouvoir se dire quand son heure arrivera.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 956
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
no guidance (mercredi, 00h15) Empty
MessageSujet: Re: no guidance (mercredi, 00h15)   no guidance (mercredi, 00h15) EmptyLun 24 Juin - 8:09

April est passée près du gros drame diplomatique avec Anaswara en troisième place du classement, mais au final, c'est Malcolm qui dort dans le lit d'à côté, alors qu'elle s'adapte encore à la meilleure piaule du palace. Si la semaine dernière c'était déjà pas mal, là, la chambre fait quasiment la taille de son appart - qui est déjà pas dégueu en soit. Forcément, pas dormir avec Niels, même si c'était que une seule semaine, c'est moins cool, limite elle s'y est un peu trop vite habituée, mais Malcolm est chill et il fait pas chier. C'est pas son BFF mais au moins elle sait qu'il va pas brasser de l'air ou la saoûler sur des trucs débiles. Finalement c'est con qu'ils soient pas proches parce que le gars a un tempérament qui pourrait matcher, mais maintenant c'est un peu tard. April est allongée dans son lit, prête à dormir, et navigue sur le réseau social d'un air absent quand Malcolm revient pour s'écraser sur son propre matelas les mains dans les poches. C'est vrai qu'au final ils sont les deux derniers du classement général mais c'est eux qui font les rois du monde cette semaine, comme quoi. « Ouais pareil. Congrats à toi aussi. » Elle répond d'un ton neutre. Elle aurait pas pensé non plus, mais ça fait plaisir. Mais qu'ils se congratulent pas trop fort ou y'en a qui seraient capables de mettre ça sur leur collaboration off avec Maslov, on sait jamais. « Au moins on s'engueule pas sur les choix de playlist. » Elle lâche avec un petit sourire en coin. Leur coloc est posée, c'est cool. Ça aurait pu clairement lui gâcher ce plaisir si elle s'était retrouvée avec Anaswara, qui est sans doute la seule candidate restante qu'elle peut plus se sentir. N'importe qui d'autre, ça lui va. Cette histoire de prime et de questions de relations, elle avait complètement zappé et enterré ça tellement elle s'en tape complet, mais Malcolm a le mérite d'être honnête. « Je sais. » Elle sait que c'est pas sa pire rencontre, et que c'est aussi parce que les circonstances voulaient qu'ils donnent des noms qui a créé cette situation. Elle est pas stupide. « J'ai voulu balancer des noms d'éliminés mais on m'a obligée à vous citer à vous, c'est dire que ça pue un peu la merde et les embrouilles leur truc. » Tous dans la même merde, elle aussi elle a dit que sa pire rencontre c'était Judith, alors qu'en vrai, même Jhoan qu'elle aurait voulu citer pour plus de pertinence, elle s'en fout pas mal. C'était vraiment un sale plan pour chercher la merde. Donc ouais, elle s'en fout un peu. « Un peu, mais j'apprécie ton honnêteté. » Pas de si Malcolm l'aime bien ou pas mais juste de l'avis des gens en général. Au moins il fait pas genre d'être son meilleur pote et ça déjà ça marque sans doute plus de points que ça en a l'air. Dans un autre registre, faut croire que son parcours dans le palace a surpris les autres, mais faut avouer qu'elle sait pas trop quoi en dire. « Je sais pas. Pas grand chose. » Elle répond en haussant les épaules avec une moue blasée. « Ça dépend surtout de ce qu'ils entendent par surpris. » Surpris parce que finalement elle est pas si chiante qu'elle en a l'air ou surpris par l'inverse, aucune idée. Mais dans l'absolu ça aussi elle s'en fout un peu. Elle est venue pour elle, pas pour faire plaisir aux autres. April laisse un temps de silence - pas qu'elle veut pas rebondir sur ces trucs du prime mais c'est un peu rentré par une oreille et ressorti par l'autre. Y'a un autre truc par contre qui l'intéresse un peu plus. « Ça s'arrange avec Lula ? » Elle l'aime bien, Lula, et ça fait chier de la voir tirer la gueule pour ce qui est sans doute une connerie ou un malentendu, sans rejeter la faute sur quiconque, ou quoi que ce soit qui soit pas réglé en discutant tranquille. Après, y'a l'effet caméras et enfermement, elle peut comprendre que ça foute les gens sur les nerfs, mais voilà.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 27
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
no guidance (mercredi, 00h15) Empty
MessageSujet: Re: no guidance (mercredi, 00h15)   no guidance (mercredi, 00h15) EmptyMar 25 Juin - 19:09

Il se marre légèrement quand April souligne qu'ils se battront pas pour imposer chacun leur playlist, référence au fait qu'ils ont un peu les mêmes références musicales et au moins une de sûre en commun, ce bon vieux Kendrick. Malcolm il a carrément badé quand il a appris qu'on lui attribuait une nouvelle coloc, c'est venu péter ses petites habitudes et il est passé de la candidate dont il est le plus proche à celle dont il est le moins proche, en un jour. Cette colocation le rendait pas trop serein le premier soir, pas parce qu'il peut pas encadrer April, mais bien parce qu'il savait pas s'ils étaient aptes à cohabiter ensemble pendant une semaine sachant qu'ils se connaissent pas et se parlent très rarement. Ils font leur aventure chacun d'un côté ici et d'un coup on les fout dans la même chambre, dans ce petit espace où la communication est inévitable à moins de vouloir la jouer sauvage mais c'est pas le genre de l'américain. Il pensait fréquenter April essentiellement lors des repas et activités en commun et durant les primes jusqu'à la fin, mais les points en ont décidé autrement. Et finalement il est pas malheureux Malcolm, c'est sûr que ça le change des moments avec sa française mais y'a certainement du positif à tirer de cette association. Il veut clarifier avec April une réponse qu'il a donnée à William mais ça fait trois jours qu'il passe à côté de l'occasion d'en parler avec elle, à un moment donné faut qu'il la saisisse et c'est donc ce qu'il s'emploie à faire ce soir. Histoire de balayer tout malentendu il lui fait savoir qu'elle est en aucun cas sa pire rencontre, mais elle le sait déjà apparemment. « Je pense qu'on a tous essayé de placer des noms d'éliminés. » il réplique dans un petit sourire parce que lui aussi s'est fait rembarrer par la prod quand il a voulu glisser Sekhmet en pire rencontre ou encore Noemi en candidate qui ne marquerait pas les esprits. C'était la facilité et il comprend que la prod les ait pas laissé faire, l'activité aurait clairement perdu en intérêt si les réponses avaient été truffées de noms de candidats sortis. On les a forcé à se mouiller mais rien ne les empêche derrière de nuancer les choses comme lui le fait ce soir. « Bon du coup t'attends quoi pour te réabonner à ma page ? » il lance avec une fausse assurance quand April dit apprécier son honnêteté, genre c'est bon on est potes. Il est pas sérieux là Malcolm, déjà c'est pas ce genre d'opportuniste qui profite de la moindre ouverture pour se glisser dedans, et puis il s'en tamponne un peu de qui le follow ou pas ici. April, elle a pas trop d'avis sur le fait que pas mal de candidats puissent trouver son évolution dans le jeu surprenante. « C'était forcément positif vu qu'ils ont foutu l'évolution qui a déçu avec. » La plupart des questions étaient accompagnées de leur contraire et une évolution qui surprend, pour lui, ça laisse entendre qu'une personne est allée bien au-delà des espérances qui avaient été fondées sur elles au départ. « C'est pas donné à tout le monde d'évoluer ici je pense, et bon on va pas se mentir, toi tu partais quand même de loin. » Il pense pas qu'April ait réellement changé pendant son aventure, mais plutôt qu'elle s'était enfermée dans une carapace que certains candidats sont parvenus à fragiliser et finalement à briser, au fil des semaines. La question sur Lula tombe sans qu'il s'y attende, ça doit être un truc d'américain de passer du coq à l'âne comme ça sans transition. « Ça dépend des moments, on peut être très proches puis d'un coup on peut s'embrouiller parce que je vais avoir posé une question qu'il fallait pas poser. » Il esquisse une petite grimace. Il sait pas s'il peut dire que ça s'arrange parce qu'ils enchainent les phases passionnées et tendues en ce moment, ils sont pas faciles à suivre tous les deux il en a conscience. « Je l'adore Lula, plus que ça même. Mais j'arrive pas à m'épanouir totalement dans cette relation parce qu'il me manque quelque chose, et elle pourra pas me le donner ici. » Il a promis à Lula qu'il lui mettrait plus ses craintes sous le nez désormais et clairement ça va lui coûter à Malcolm, parce que ça va faire que renforcer le sentiment qu'il a de compter un peu pour du beurre dans cette relation. « Quand je me lance dans une histoire j'en oublie d'être rationnel parce que je m'attache très vite et j'ai tout de suite besoin d'un cadre tu vois, j'peux pas être heureux dans une relation sans titre. Et sans savoir où ça me mène. » Il a pas eu beaucoup de copines mais le schéma de la dernière fille se répète un peu avec Lula, il s'emballe, ses attentes ne sont pas forcément celles de sa partenaire et il en souffre. Leur histoire est super récente mais elle lui fait déjà du mal, il sait que ce cadre exacerbe tout, mais il a pas signé pour morfler Malcolm. « Je me demande si je m'attache pas de cette façon aux rares personnes qui rentrent dans ma vie parce que.. » Il s'arrête au milieu de sa phrase, observant un instant April et se demandant si ça l'intéresse ce qu'il raconte. Il en doute subitement. « T'as sûrement pas envie d'entendre ça et j'peux comprendre, c'est pas parce qu'on partage la même chambre que tu dois te coltiner le rôle de confidente. » Elle risque de décrocher de la conversation s'il s'arrête là, et en même temps il veut pas la faire chier en déballant sa vie. Y'a des choses dont il parle pas assez Malcolm, et qui pourraient peut-être permettre de comprendre la façon dont il gère ses relations. « Toi ça a l'air de rouler avec Niels. » il remarque en posant sur elle un regard entendu. Leur rapprochement s'est fait en scred par rapport à tous les autres, ils ont pris un peu plus leur temps même si dernièrement on pouvait sentir les choses arriver. « Bon délire ou pas alors la loveroom ? » À défaut d'avoir utilisé l'accès qu'il a gagné avec Lula il vit le truc par procuration en demandant à ceux qui utilisent le leur de lui dépeindre la fameuse chambre, ce qu'Icare a fait la semaine passée déjà. Il visualise à peu près l'intérieur mais ce qui l'intéresse c'est ce que ça inspire à April, si elle avait certaines attentes avant de s'y rendre ou bien encore si elle compte découcher cette semaine. Ça il le demande pas directement parce que ça le regarde pas trop en vérité, elle lui doit rien et il peut très bien rester tout seul une ou plusieurs nuits. De toute façon quand il part en paralysie Malcolm il est seul, que quelqu'un dorme dans la pièce avec lui ou non, ça change vraiment rien.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 956
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
no guidance (mercredi, 00h15) Empty
MessageSujet: Re: no guidance (mercredi, 00h15)   no guidance (mercredi, 00h15) EmptyMer 26 Juin - 6:56

Malcolm est sur la même longueur d'ondes sur le coup des questions de la prod. Ça étonne pas April des masses, elle avait bien capté que le mec est pas con et qu'il est plutôt droit dans ses bottes, ce qui est assez appréciable. C'est aussi parce qu'elle a également saisi ces pans de personnalité de Malcolm auxquels elle est assez sensible qu'elle a pas su le citer pour ces trucs de candidat qu'on veut pas revoir ou pire rencontre du jeu. C'était plus logique de citer Judith avec qui elle a franchement jamais su comment s'y prendre tellement elles sont différentes. Sa vanne sur le défi d'April sur le réseau social lui arrache un rire. « Je croyais qu'on m'avait foutue en coloc avec Malcolm, pas avec Kenza, » rétorque-t-elle sur le même ton. C'est son rayon à elle, le réseau social et le côté influenceuse. Il marque un point en soulevant l'existence de cette autre question quant à une évolution décevante, bien que April soit du genre à se méfier de tout ce qui est pas explicitement écrit noir sur blanc. « Pas faux. » Là elle avait même essayé de citer Nicholas, qui a complètement abandonné à mi-parcours alors que le mec était prometteur, mais la prod lui avait aussi tapé sur les doigts. Malcolm, il lance des piques au calme et ça la fait marrer, surtout quand ça vient de trucs dont elle est parfaitement consciente et qu'elle a aucune intention de changer. « Je t'emmerde, » réplique April sur un ton faussement sérieux avec un sourire amusé quand il souligne son caractère compliqué pour une quelconque évolution sociale. Avant de reprendre plus sérieusement. « Mais ouais je sais. » On lui apprend rien. Elle trouve pas ça vexant, c'est vraiment que pour la déconne, c'est juste comme ça, et ça l'a toujours été. C'est pas faux non plus qu'elle a fait du chemin, en grosse partie grâce à Niels, peut-être aussi à Icare, et Lula et son background qui lui parle beaucoup trop pour pas qu'elle se sente un peu concernée. « Être la meilleure et pire rencontre de la même personne, cela dit, ça en jette pas mal aussi. » Il l'entendra peut-être pas de cette oreille, mais faut avouer que c'est impressionnant de pouvoir inspirer des trucs aussi contraires à une seule et même personne. Un peu paradoxal mais quand on y regarde de plus près, c'est juste une espèce de métaphore des relations sociales humaines dans toute sa splendeur. Elle connaît pas hyper bien Lula ni encore moins Malcolm pour commenter sur leur relation, mais elle écoute la réponse avec attention. C'est plutôt comme une enquête de terrain pour essayer de sonder les autres candidats qui se sont lancés dans ces mêmes dynamiques romantiques, et capter un peu comment ils gèrent le contexte. « Tu crois que c'est le cadre du jeu qui vous bloque ? » Les secrets, le fait de mettre sa vie en pause pour la compétition, ne pas être chez soi à vaquer à ses occupations habituelles. C'est une espèce de dimension parallèle qui peut en influencer beaucoup à mettre de côté des détails d'une importance cruciale à l'extérieur juste pour s'adapter au contexte. « Ou que vous avez juste pas la même vision des choses ? » Ou les deux. La seconde option, c'est un peu la merde à conjuguer pour eux, et si c'est définitivement le cas, April donne pas cher de leur relation, mais ça elle le gardera pour elle.  Ce sont aussi des choses qui arrivent, faut croire. Malcolm se lance dans des explications qui deviennent un peu personnelles avant de s'interrompre. « Non, c'est moi qui t'ai posé la question après tout. » C'est intéressant à entendre, pour pouvoir tracer les grandes lignes de son grand schéma Thrown Dice et se tenir un peu au courant des types de personnalités qui évoluent avec elle au quotidien. Il préfère détourner la conversation pour lui poser des questions à elle. Concernant Niels, sans surprise. Autant dire que April est pas du tout du genre bavarde sur ces trucs là, il aura pas grand chose. « Ça roule. » Limite plus elle observe les dynamiques des autres, plus elle se dit qu'elle a un putain de bol d'avoir pioché la carte du candidat le plus réfléchi et patient du game. C'est la meilleure carte pour son jeu à elle, en tous cas, et c'est pas pour rien si elle a décidé de se laisser porter par cette histoire. Malcolm il est rapide à direct aborder le sujet de la pièce secrète, en tous cas, et ça fait sourire April qui reste silencieuse un instant juste pour qu'il se fasse ses fausses idées, avant de répondre sérieusement. « J'ai pas encore vu. » Franchement pour l'instant dans sa tête c'est encore le QG de Icare et Kenza alors c'est un peu chelou, mais bon. « Mais j'irai y jeter un oeil avant la fin de la semaine. » Ne serait-ce que pour savoir, avant qu'elle se fasse virer - parce qu'elle est tout aussi réaliste quant à ces dernières nominations et le fait qu'elle risque fortement de se faire évincer samedi, même si elle en a aucune envie, surtout si proche de la demi-finale. « T'as même pas été voir à quoi ça ressemble ? » fait-elle alors à Malcolm en haussant les sourcils. Avec Lula, ils ont les accès depuis un bon bout de temps, ça l'étonne un peu qu'ils aient pas juste été visiter par pure curiosité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 27
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
no guidance (mercredi, 00h15) Empty
MessageSujet: Re: no guidance (mercredi, 00h15)   no guidance (mercredi, 00h15) EmptyJeu 27 Juin - 20:21

Il se rappelle d'un coup qu'April l'a unfollow y'a de ça deux semaines et ça le fait marrer. C'est l'action qu'elle a dû réaliser pendant un prime, et ça l'a pas du tout étonné ce jour-là de faire partie des candidats qui l'intéressaient le moins. Si ça lui avait fait quelque chose il se serait empressé de l'unfollow en retour, comme un gamin sauf qu'il est pas comme ça. Vraiment, Malcolm, il l'a pris avec le sourire et pas mal de recul parce qu'il a conscience d'être complètement passé à côté de la candidate alors qu'ils avaient sûrement des chances de s'entendre à la base. Même les astres l'ont dit, apparemment leurs signes sont ultra compatibles. Il attend pas sérieusement qu'April se réabonne à sa page, il se rendrait même pas compte qu'il perd des followers s'il avait pas la notification car c'est vraiment pas un truc sur lequel il s'attarde. « Pour le peu que je poste de toute façon, tu rates pas grand-chose. » C'est pas le plus actif et elle trouvera du contenu bien plus transcendant sur d'autres pages, où certains candidats lâchent leurs plus beaux clichés d'eux à base de soleil, piscine ou cocktails et bien sûr, à ne pas négliger, en se découvrant un max. Le genre de photos qui sentent bon les vacances et que n'importe qui likerait, les siennes de photos sont le plus souvent en noir & blanc et attirent naturellement moins l’œil. Comme elle dit les réseaux sociaux ce n'est pas son univers mais plutôt celui de Kenza, pour preuve elle est la première candidate à avoir inauguré sa page cette saison, dixit William. Il se marre de plus belle face à la réaction d'April à son petit tacle, c'est bon délire et puis elle le contredit pas pour autant. Elle avait d'assez grandes perspectives d'évolution en débarquant dans le jeu, c'est forcément le cas quand tu pars d'un extrême. Et c'est évident qu'elle a surpris les gens dans le bon sens, y'a qu'à voir son ascension des poivrons aux lotus, ou le fait qu'elle se soit trouvé des alliés comme n'importe quel autre candidat ici. April, il en entend plus parler comme d'une fille froide et tranchante mais ça veut pas dire que sa personnalité a changé, juste qu'elle a su s'ouvrir aux autres petit à petit. « Tu parles. » il balance en roulant des yeux quand elle mentionne sa double apparition dans les réponses de Faith, en tant que meilleure et pire rencontre. « C'est juste bon à me rappeler que notre relation s'est cassé la gueule et que je l'ai blessée. Pour tellement rien, j'veux dire, je comprends son point de vue mais pas les proportions que ça a pris. » Faith, il sait qu'il a impacté son aventure d'une bonne comme d'une mauvaise façon et c'est dur à avaler quand t'estimes n'avoir rien fait de mal. C'est pas digne de ce qu'ils ont partagé pendant des semaines, et cette étiquette apparemment anodine pour l'anglaise ne l'est absolument pas pour lui. Avec Lula, c'est aussi compliqué mais ça tend quand même à s'apaiser depuis qu'il a décidé de moins se prendre la tête. Il reconnait qu'il se jette à corps perdu dans cette relation en oubliant de considérer beaucoup de choses, parce qu'en tant qu'idéaliste il veut croire à une histoire qui surmontera tout. « Qui la bloque, plutôt. Enfin surtout sa vie dehors, j'ai bien compris que ce serait pas simple de m'y faire une place et qu'elle a pas forcément envie de se poser comme moi j'y songe de plus en plus. » Ils ont pas tout à fait le même âge ni le même vécu, y'a des choses qu'il peut pas comprendre Malcolm tout comme Lula pourrait ne pas comprendre tout son parcours de vie. Il sait qu'elle pense, quand même, au fait de l'inclure dans sa vie mais il sait pas si ce sera vraiment possible et si oui, au bout de combien de temps. Malcolm son quotidien à l'extérieur ne repose sur rien, il peut se permettre de tout plaquer mais la française a une vie beaucoup plus organisée, avec un enfant et des attaches, tout ce qu'il n'a pas. « Elle est très ancrée dans le présent, tandis que moi j'ai tendance à vouloir me projeter parce que vivre le moment présent me suffit plus. Quand j'suis tout seul c'est bon, j'ai pas besoin de savoir où je vais et je me laisse simplement porter, mais quand quelqu'un rentre dans ma vie c'est plus du tout la même chose. » Il se rend compte que ça part en moment confessions et il est pas certain qu'April ait envie d'entendre tout ça. Et puis finalement si, elle l'invite plus ou moins à poursuivre et il sent qu'elle l'écoute vraiment, qu'elle tend pas juste une oreille en pensant à autre chose. « J'sais pas si t’es au courant mais ma mère nous a abandonnés ma sœur, mon père et moi. J’avais six mois. » il déclare et entame le raisonnement qu'il a commencé à tisser dans sa tête. Le gars élevé par son père avec sa sœur ça lui dit peut-être quelque chose, ou pas, ça date en même temps. Malcolm, avant d’être lâché par une partie de sa famille et de sa communauté, il a surtout été abandonné par la femme qui l’a mis au monde et qui lui a pas laissé la moindre chance de faire partie de sa vie. Ça l’a pas empêché de se construire et il a reçu beaucoup d’amour dans son enfance malgré ça, mais y’a quand même un manque qui n’a jamais été comblé, une absence qui s'est faite ressentir. « Je supporte pas de me dire que je vais compter pour quelqu’un pendant quelques temps, et puis un jour la personne va me rayer de sa vie. Les gens mettent énormément de temps à sortir de la mienne. » Sa mère a tenu six mois, sa dernière copine seulement quatre mois, et Lula ? Il va peut-être battre son record, il aime dire qu’il se lassera le premier pour retrouver une sensation de contrôle sur le truc mais pour le moment il est plus proche de se faire jeter que le contraire. Et quand il voit la facilité avec laquelle il a perdu des potes quand il s'est retrouvé dans la merde, il se dit que ça concerne pas uniquement sa vie amoureuse. Y’a que sa première relation qui a été un CDI, six ans avec la même fille et une séparation qui aurait pu être évitée s’il s’était pas retrouvé dans une sale affaire. Malcolm, y’a vraiment des jours où il se dit qu’il a fait la connerie de sa vie y’a deux ans. Ce combat il regrette pas de l’avoir mené mais les conséquences, punaise, il a tout perdu. Et il flippe à l’idée de plus jamais garder quelqu’un à long terme dans sa vie, quand il disait à Lula que ses deux relations étaient à l’image des deux vies qu’il a eues il blaguait pas. Si y’a bien un truc dont il est sûr en tout cas, c’est que le karma existe parce que le sien a été puissant après cette histoire. « Voilà c'est ma théorie, je me dis que c'est peut-être lié. » il avance sans grande conviction. Le fait que sa mère se soit barrée, peut-être bien ouais que ça l'a conditionné pour être assez exigeant dans ses futures relations et que ça a créé pas mal d'insécurités qui ressortent quand il s'attache un peu trop à quelqu'un. April lui confirme que ça roule avec l'allemand, elle s'étend pas sur le sujet et il s'attendait pas à autre chose, il respecte totalement leur discrétion et le fait qu'ils vivent leur début d'histoire dans leur coin à l'abri des gros dramas qui peuvent se jouer dans le palace. Sa coloc l'informe aussi qu'elle n'a pas encore visité la loveroom, mais c'est prévu au cours de la semaine. « Je suis passé devant hier et y'avait marqué occupé, c'était pas vous du coup. » Et par élimination il comprend que ça pouvait qu'être Kenza et Icare, ce qui n'est pas étonnant puisqu'ils ont l'air d'avoir fait de cette chambre leur repère. « Non, on a foutu notre clé dans un tiroir et on y a plus touché. » Ils ont su dès qu'ils ont obtenu leur accès qu'ils l’honoreraient pas de si tôt, et peut-être même pas tout court. « On est un peu anticonformistes avec Lula, la prod a décidé que tous les couples devaient s'y rendre pour faire leurs bails mais nous, on veut pas suivre un chemin tout tracé. » Et passer après des candidats qui ont certainement baptisé le moindre recoin de la pièce, ça aussi ça a son importance. La loveroom au départ c'était un lieu de fantasme mais aujourd'hui y'a autant de candidats qui y ont accès que de candidats qui n'y ont pas accès, ça casse un peu le truc. « En vrai je suis curieux de voir ça, mais j'irai pas sans elle et je crois que c'est la dernière de ses préoccupations en ce moment. » Il a quand même eu une occasion d'utiliser la loveroom la veille, mais il l'a pas saisie parce que ça avait un côté trop attendu. Malcolm à ce stade il a envie de surprendre sa française donc il a opté pour un bon plan insoupçonné et bien plus stylé, selon lui. « Je réalise pas qu'on connaitra bientôt les secrets de tout le monde, y compris des gens qui sont passés en coup de vent dans l'aventure. Genre, tout va tomber d'un coup on va avoir un million d'éléments à assimiler. » Pour lui tous les secrets sont dignes d'intérêt, c'est pas parce que machin a duré une semaine dans le jeu que son histoire n'est pas intéressante. D'ailleurs Malcolm, il espère qu'un maximum de candidats reviendront révéler le leur en personne quand ce sera le moment car il veut des explications lui, pas qu'on leur balance un simple intitulé pour les trois quarts d'entre eux. « Quel secret d'éliminé t'as le plus hâte de découvrir ? » il interroge April en s'asseyant complètement sur son lit après être resté plusieurs minutes en position semi-allongée. « Moi Jhoan. » il ajoute avant même de lui offrir la possibilité de lui retourner éventuellement la question, car y'avait pas vraiment de suspense.


_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 956
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
no guidance (mercredi, 00h15) Empty
MessageSujet: Re: no guidance (mercredi, 00h15)   no guidance (mercredi, 00h15) EmptyVen 28 Juin - 11:30

Le ton est posé, ça risque d'être chill comme coloc avec Malcolm. Ça vanne sans complexe et sans se vexer, ça reste léger, c'est cool. Mais sa blague sur les réponses de Faith au prime, ça lance Malcolm dans une série d'explications qui changent de mood complètement. Le gars a l'air d'en avoir gros avec ces histoires - finalement c'est peut-être à lui qu'on aurait dû refiler l'award du bourreau des coeurs. April elle déconne mais sa réponse est sérieuse alors elle enchaîne sur le même ton. « Peut-être qu'elle s'est emballée un peu vite pour te coller une étiquette. » Faith elle a vite eu de voir Malcolm comme son crush ultime en quelques semaines pour l'encenser et l'imaginer comme ce potentiel partenaire idéal dont elle rêve sans doute, sans vraiment attendre de voir si c'était vraiment le cas. Elle a sans doute forgé sa petite version de Malcolm dans sa tête et la déception a été rude quand elle a capté que le gars est pas conforme à ses attentes perso. « Vous avez l'air d'avoir des points de vue hyper différents. Vous étiez peut-être pas faits pour être autre chose que potes à la base. » Elle s'est emportée un peu solo en projetant ses attentes et ses fantasmes sur le gars qui a rien demandé et qui lui a suivi son propre crush. Rien de terrible à ça, le contexte s'y prête dans un jeu comme Thrown Dice, et ça doit arriver plus souvent qu'on ne le pense. Suffit juste de voir les choses comme elles sont avec du recul et accepter que ça fait partie du jeu. « Juste une observation extérieure. » April hausse les épaules. Elle juge personne, elle donne juste son constat de nana qui les connaît pas trop, mais qui vit avec eux au quotidien dans une position pas trop biaisée par une quelconque préférence amicale. Même quand il parle de Lula et de leurs différences de philosophie, elle va pas prendre parti non plus, parce que y'a rien à prendre du tout. « Bah putain t'as tiré un combo gagnant. » April raille sur le ton de la blague. Malcolm il a l'air de s'être empêtré dans deux dynamiques chiantes simplement parce qu'ils se connaissent tous ultra mal en dehors du jeu, pas de chance. Il semble vouloir mettre sa philosophie de vie sur le compte de son abandon, et April écoute avec attention son explication. Quand il semble vouloir nuancer, elle secoue légèrement la tête. « Non, je comprends. » Elle est bien placée pour savoir que les trucs de famille, ça conditionne sans vraiment qu'on s'en rende compte ou pas. April aurait des tas de trucs à dire là, mais elle se retient parce que c'est pas le moment tant que les demi-finales seront pas arrivées avec les révélations. Mais elle comprend. Ça se tient, comme théorie. Et c'est sans doute le cas pour pas mal de monde. April a un soupir et se passe une main dans les cheveux d'un air un peu absent. « J'ai l'impression que dans ce jeu, y'a pas de demi-mesure. » En entendant ce que raconte Malcolm, aka un seul candidat des vingt pecnos balancés dans la baraque pour la saison, c'est quand même un peu flagrant. « Soit t'as du bol et tu tombes sur quelqu'un avec qui ça fonctionne, soit ça explose en plein vol quand tu te rends compte que vous vous connaissez mal et que c'était peut-être précipité. » Ça se résume pas à grand chose. Limite elle se dit qu'elle fait partie des chanceux parce que jusque là, avec Niels ils ont l'air d'être sur la même longueur d'ondes sur pas mal de trucs. Foutez les candidats responsables et sérieux ensembles, faut croire que ça marche. « Je croise les doigts pour vous, en tous cas. » Elle souhaite à personne que ça capote, même si ça veut dire que Lula et lui, ça ira pas plus loin. Tant qu'ils sont en bons termes et que ça devient pas invivable ni blessant, ça ira. La conversation dérive sur un sujet un peu plus léger alors que Malcolm évoque la fameuse loveroom, et April confirme en effet que c'était clairement pas eux qui l'occupaient l'autre soir. « Nope. » Ils y ont pas encore foutu les pieds, c'est pas vraiment une urgence non plus. April commence à peine à gérer ce qu'il se passe entre eux, et c'est clairement pas le style à se sauter dessus à la première occasion qui se présente. Elle hausse les épaules à la réponse de Malcolm. Anticonformistes, et du coup ça veut dire quoi des autres, qu'ils suivent le mouvement comme des crétins ? « Vous faites ce que vous voulez, la prod on s'en tape, qu'ils attendent ça ou non. » Franchement elle va demander des comptes à personne, comme sur cette prétendue rumeur disant qu'ils ont été surpris par Faith la semaine passée. Ils font ce qu'ils veulent entre adultes consentants, tant que ça fait chier personne, ça lui passe au-dessus complètement. « De base en plus c'est pas eux qui ont choisi qui aurait les accès, alors pour ce qui est de sortir des sentiers battus, je crois que c'est trop tard. » Ils ont déjà clairement joué le potentiel jeu de Thrown Dice en se refilant les accès entre couples de la saison, c'est foiré pour jouer les hipster de la télé-réalité. Les révélations approchent assez rapidement et il soulève un truc que April avait zappé, à savoir, les secrets des candidats éliminés. Forcément, il cite Jhoan, que April s'était efforcée de rayer de son esprit, mais évidemment qu'il va revenir faire chier son monde en dernière semaine, celui-là. Non, April hésite pas trop pour répondre. « Tonia. Ou Nicholas. » Tonia parce que c'est une candidate avec qui elle avait eu un bon feeling, et Nicholas pour leurs points communs d'estropiés. Le reste... « Les autres j'avoue je m'en fous un peu. » Elle les connaît pas et franchement quoi qu'ils cachent, ça risque de rien lui faire de spécial. « Ou peut-être genre, Sekhmet. Savoir si ça a un lien avec le fait qu'elle ait complètement lâché l'affaire au bout de cinq minutes de jeu. » La meuf a disparu de la circulation après avoir échangé deux mots avec Nicholas en arrivant, si il faut le mec lui a fait peur avec sa canne tuning.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 27
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
no guidance (mercredi, 00h15) Empty
MessageSujet: Re: no guidance (mercredi, 00h15)   no guidance (mercredi, 00h15) EmptyDim 30 Juin - 23:53

Il en vient à évoquer ses problèmes relationnels dans le palace avec April, alors qu'à la base c'est pas dans ce sens que la discussion était orientée. La réponse de Faith lui reste un peu en travers de la gorge, peut-être qu'il prend le truc trop à cœur mais il pense pas mériter l'étiquette de sa pire rencontre alors qu'il estime avoir toujours bien agi avec elle et ne l'a pas blessée intentionnellement. Le fait qu'elle ait saisi cette occasion offerte par la prod pour lui mettre ça dans la tronche ça passe pas trop et il peut pas entendre qu'il est quand même sa meilleure rencontre, à côté de ça. Dire qu'elle s'est emballée, c'est un peu un euphémisme. « Elle est injuste, j'ai l'impression de payer pour tous les mecs qui l'ont déçue dans sa vie. » Il se rappelle de ce qu'elle a potentiellement dit à Elena, qu'elle en a marre de tenir le rôle de la bonne copine et que les mecs ne veulent pas la toucher, il a pas trop douté de l'authenticité de ces paroles et l'a évidemment pris pour lui. April, elle se dit qu'ils étaient peut-être pas faits pour dépasser le stade potes à l'origine. « Je l'ai jamais vue autrement que comme ça, et son crush au début je l'ai pas du tout pris au sérieux. Elle avait hésité entre donner mon nom et celui d'Icare, je pouvais pas me douter que ça irait aussi loin. » Malcolm, il se souvient très bien qu'au départ il s'agissait juste de donner un nom à la russe. Faith lui a bien dit qu'elle avait pas flashé sur lui alors il sait pas comment ça a pu évoluer de cette façon, et surtout comment deux filles peuvent lui témoigner de l'intérêt car ça non plus c'était pas le moins du monde prévisible. Les observations d'April sont les bienvenues, c'est même bien d'avoir un point de vue extérieur et objectif sur l'histoire car ceux qui s'en sont mêlés jusqu'ici ont eu plutôt tendance à plaindre Faith, et à poser un regard perplexe sur sa relation avec Lula. Comme si on jugeait un peu son choix finalement, parce que partager le crush de Faith aurait peut-être été plus inattendu. Le public comme les candidats leur mettent à chacune une étiquette qui leur colle à la peau depuis le début, d'un côté la bombasse, de l'autre la joyeuse luronne. Parce qu'il s'est entiché de la plus belle nana de la saison il doit malgré lui envoyer un mauvais message et ça le fait chier Malcolm parce qu'il est pas avec Lula pour sa plastique, faudrait l'intégrer à un moment donné. « Le début de l'aventure me manque. » il laisse entendre dans un soupire. « J'imagine qu'à toi ça te manque pas forcément. » Il suppose ça en songeant à l'évolution d'April évoquée un peu plus tôt, elle s'est bien intégrée au final donc il voit pas trop ce qu'elle pourrait regretter du début de l'aventure. Et c'est vrai, il est pas gâté en ce moment entre Faith qui lui fait la misère et Lula qui le fait tourner en rond. Il en donne pas assez à l'une et en demande trop à l'autre, tout est tellement compliqué, il s'en sort pas. « Je me prenais pas la tête, j'étais bien. J'ai oublié comment c'est de s'en faire pour rien. » Dernièrement il passe par pas mal de phases d'embrouilles suivies de réconciliations, sans garantie que ça redégénère pas ensuite. C'est pesant, à force. Il se retrouve au milieu d'un sacré merdier Malcolm et il a le sentiment qu'il va pas pouvoir conserver l'équilibre de ses liens pour le temps qu'il lui reste. Faith veut prendre ses distances et il est contre l'idée, mais il pense pas que Lula puisse comprendre qu'il s'accroche autant. Il émet une théorie qui pourrait selon lui expliquer son comportement dans ses relations, et admet enfin avoir été plus marqué par l'abandon de sa mère que ce qu'il avait laissé entendre jusqu'ici. C'est un truc qu'il a longtemps gardé pour lui car en parler n'est pas simple, et finalement c'est auprès d'une camarade qui ne le connait pas vraiment que sa parole se décomplexe à ce sujet. April parle de demi-mesure impossible à trouver dans ce jeu, et il a du mal à se positionner là-dedans. Avec Lula si ça avait dû exploser en plein vol ce serait sûrement déjà fait et il marcherait sur les miettes de leur histoire là, mais c'est aussi trop complexe pour qu'il puisse dire que ça fonctionne vraiment bien entre eux. Donc il sait pas trop, il se verrait bien dans un juste milieu mais April vient de dire qu'il n'y en avait pas. « J'ai envie que ça fonctionne, mais quand je vois comment c'est compliqué ici j'imagine pas dehors. » Lula, sans le vouloir elle a créé de nouvelles craintes chez lui et il lui a fallu deux jours pour les intégrer réellement. Elle lui a bien fait savoir que se poser avec quelqu'un faisait pas partie de ses plans du haut de ses vingt-trois ans, et il peut pas débarquer et tout révolutionner dans sa vie, même s'il aimerait bien. Compliqué, c'est elle-même qui a employé ce terme et il se dit qu'effectivement ce sera pas simple de faire vivre leur histoire à l'extérieur avec toutes les contraintes déjà posées alors qu'ils sont encore ici. « J'suis un plan galère en plus, je sais pas si elle s'en rend compte. » il ajoute en laissant reposer sa tête sur sa main, alors que son bras prend appui sur son genou. Dans pas longtemps elle prendra connaissance des ennuis qu'il a eu dans le passé, et elle réalisera que pour aller au bout de ses idées il peut se mettre dans la merde et entrainer les gens avec lui. S'il l'a fait une fois il peut récidiver, car quand il a quelque chose en tête rien ne peut l'arrêter. Il a toujours été très engagé comme mec, ici il a pas trop l'occasion de militer pour quoi que ce soit mais en sortant il reprendra ses combats où il les a laissé, car ils font partie intégrante de sa vie. Peu importe où il  doit les mener, ça le suivra partout. April a pas l'air très pressée de découvrir la loveroom mais il comprend qu'elle renoncera pas à son accès contrairement à lui, d'ailleurs elle considère qu'ils font ce qu'ils veulent et n'ont pas à se soucier des attentes de la prod. Il est d'accord Malcolm, c'est pas la seule raison qui le pousse à bouder la loveroom et à lui préférer d'autres alternatives quitte à devoir se montrer inventif. « C'est sûr mais c'est devenu impersonnel je trouve, la prod aurait dû accorder des accès limités pour qu'un couple puisse pas s'y retrouver en même temps qu'un autre. » Là y'a quand même trois binômes qui y ont officiellement accès, ça sous-entend de devoir éventuellement s'organiser avec les autres pour garantir sa tranquillité et ça Malcolm, ça le botte pas du tout. Il avait dit que la loveroom deviendrait peut-être envisageable lorsqu'il ne dormirait plus avec Lula mais ils arrivent à se créer pas mal d'occasions de se retrouver plus ou moins discrètement, finalement ils ont pas besoin d'un endroit comme celui-là qui est un peu la chambre de tout le monde, maintenant. « Je suis pas fan de l'idée de faire mes bails dans un lit où défilent plusieurs personnes. » il reprend dans un haussement d'épaules. Ne serait-ce qu'y dormir, il serait pas trop à l'aise avec ça parce qu'il sait pas qui est susceptible d'être passé avant, même si la prod aura eu le temps de changer les draps. « Mais tu m'en diras des nouvelles. » il glisse dans un petit sourire car il est pas contre de recueillir les premières impressions d'April sur la chambre quand elle y aura été. Genre, si c'est le kif absolu comme Icare l'a laissé entendre la semaine dernière. Pendant deux secondes il oublie quelle tête a Nicholas quand sa coloc l'informe avoir assez hâte de découvrir son secret mais c'est bon, il replace le gars. « Pareil pour Tonia, je sens que c'est du lourd son secret. » Sa remarque au sujet de Sekhmet le fait sourire, là pour le coup y'a vraiment moyen d'avoir oublié à quoi elle ressemble car la fille n'a même pas tenu un jour dans ce jeu avec eux. « Elle c'est la blague de la saison. » il commente, heureusement que les teams n'ont pas eu de grande importance parce qu'ils sont partis désavantagés dès le départ avec cette coéquipière fantôme. Puisqu'ils sont lancés à parler des futures révélations de secrets, y'a une question que Malcolm est curieux de lui poser. « T'es sereine par rapport au secret de Niels ? » Il sait pas s'ils en ont parlé ensemble, probablement que oui, et il se demande comment April sent le secret de l'allemand qui demeure un grand mystère à ce jour et qui contrairement à d'autres n'a jamais semblé vraiment en danger. « T'as des pistes ? » Il a remarqué que la plupart des candidats voulaient personnellement découvrir le secret de leur plus gros lien, donc April s'est certainement déjà intéressée au secret de Niels et tout ce qu'il sait, lui, c'est qu'elle ne l'a jamais buzzé.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 956
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
no guidance (mercredi, 00h15) Empty
MessageSujet: Re: no guidance (mercredi, 00h15)   no guidance (mercredi, 00h15) EmptyLun 1 Juil - 17:23

C'est limite rafraîchissant et intéressant d'entendre le point de vue de Malcolm de toutes ces histoires, parce que jusque là, April a eu vent que de ce que Elena peut bien raconter de vrai ou de faux dans sa chronique, ou des rumeurs qui courent dans le palace. Autant dire qu'elle accorde aucun crédit à ce deux sources, et qu'elle préfère largement les faits et les ressentis de Malcolm en personne, qui en disent plus long que tout le reste réuni. « Elle non plus elle devait pas s'y attendre. Personne a pris ces trucs au sérieux dans les premières semaines. » April incluse. Elle prend toujours pas la rubrique d'Elena au sérieux, à vrai dire, et préfère obtenir les informations direct à la source. Mais si elle-même s'est laissée surprendre par Niels pour s'en rapprocher, elle peut aussi comprendre que Faith ait pu aussi laisser ce béguin innocent prendre de l'ampleur malgré elle. Y'a mille raisons. L'enfermement peut-être, son histoire personnelle, aussi. Et que Malcolm ait pas vu les choses de la même manière, c'est con, mais c'est comme ça. La vie en communauté doit juste pas vraiment l'aider pour faire la part des choses et prendre du recul. Y'a pas de mauvais rôle, c'est juste comme ça. Malcolm a l'air carrément blasé de tout ce bordel, en tous cas, et c'est compréhensible aussi, lui qui a rien demandé d'autre que se faire des potes et faire son aventure tranquille. Elle, c'est pas exactement si simple. « C'est différent. » Ouais, peut-être que d'un avis extérieur, c'est une amélioration. Mais pour elle, c'est juste pas pareil. Elle était venue dans sa petite bulle perso sans que rien ne lui manque simplement parce qu'elle avait jamais vraiment vu les choses sous un angle différent. Les choses dont tu ne soupçonnes pas l'existence peuvent pas te manquer. « Mais je regrette rien. » C'est différent, mais elle regrette pas en être arrivée là ni ce que ça a changé pour elle. Elle est pas non plus devenue une personne totalement différente, elle reste fidèle à ses principes. Finalement, tout ça, ça lui inspire pas beaucoup de commentaires constructifs. Elle les connait trop mal pour juger de tout ça, et puis de toutes façons, elle a toujours tendance à privilégier les pistes les plus pragmatiques pour tout et n'importe quoi. Son côté terre à terre qui prend le dessus. « Ces prises de tête, est-ce que ça en vaut la peine pour ce que tu vas en retirer ? » Les conflits, les disputes, les discussions qui s'éternisent sur savoir qui veut quoi. Combien est-il prêt à endurer pour avoir ce qu'il veut ? Est-ce que cette relation à peine naissante dans un cadre plus que particulier en vaudra la peine ? « Le ratio effort:résultat, ça change tout. Si déjà vous êtes pas sûrs de vouloir la même chose, ça part mal. » Ça a l'air compliqué et ils ont pas l'air d'être dans les mêmes moments de leurs vies respectives. Ça empêche en rien les attirances ou même les sentiments, mais c'est un obstacle énorme pour que n'importe quoi de sérieux se construise. La remarque de Malcolm quand à son mode de vie soit-disant "galère" arrache un sourire amusé à April. « Tu donnes carrément l'impression d'avoir envie que ça marche. » Elle ironise, mais c'est aussi un de ces trucs dont elle est persuadée, que une grosse part des victoires et des objectifs atteints est dû à non seulement du travail, mais aussi un état d'esprit. Si il marche déjà à reculons après quelques semaines, sans avoir foutu un pied dehors, elle donne pas cher de leur relation. « Mais c'est un argument valide, » elle admet quand même. Surtout si il dit que Lula est pas du genre à vouloir s'engager dans quoi que ce soit, alors si il affirme que son rythme est pas simple, c'est un obstacle bonus. « Si vos plans et vos modes de vies sont pas compatibles, c'est chaud de pouvoir trouver un compromis sans que quelqu'un finisse par se sentir lésé. » C'est pile le genre de délire qui finit en l'un faisant des sacrifices pour l'autre, d'abord avec plaisir, puis qui finit par leur en vouloir pour les avoir privés du reste. Pas hyper sain. Elle finit par jeter un regard amusé à Malcolm, allongée dans son lit. « Si je te fous la mort, tu peux aussi me dire de la fermer. » Elle le prendra pas mal, elle sait que ses opinions sont pas toujours partagées par tout le monde, même si pour elle c'est les explications les plus logiques qui soient. Les divergences d'opinion, elle respecte, même si elle donne l'impression de se foutre de tout et surtout des sensibilités des uns et des autres. C'est pas nécessairement faux, mais elle a un minimum de savoir-vivre. La conversation dérive sur un sujet plus léger et elle hausse les épaules quand Malcolm lui expose son avis sur ce délire de loveroom aux accès multiples. « C'est pas faux. » C'est sûr que ça serait plus safe si y'avait une piaule par couple mais ils ont pas un palace à rallonge. Son délire d'anticonformisme ça la laisse un peu sceptique, par contre. « C'est pas le principe de base des chambres d'hôtel ? » De faire ses bails, comme il dit, dans un pieu qui a vu passer d'autres personnes. Ça va de soi que c'est clairement tue-l'amour de foutre un pied dans une pièce comme ça avec ses projets pour que l'endroit soit encore en bordel de la veille, mais ça, c'est le problème de la prod, à eux d'être efficaces. Et de savoir-vivre des autres colocataires aussi. Elle y fera en tous cas un tour histoire de, sans que ça engage à rien, par curiosité, mais quand Malcolm lui dit qu'il demandera les détails, elle affiche un regard amusé et un peu sceptique à la fois. « Ouais ou pas, » rétorque-t-elle. Tout dépend des bails, pour pas le citer. Mais bon, si jamais elle disparaît une nuit, il saura bien où elle sera passée, quoi qu'il se passe. April se laisse tomber sur son oreiller pour scruter le plafond. « Franchement je veux surtout savoir ce que ça fait de passer en off après deux mois à être filmée. » C'est totalement honnête, ça l'intéresse en priorité, avant toutes les autres potentielles fonctions d'une telle pièce. La fatigue de la vie en communauté sous l'oeil des caméras se fait sentir et si elle peut choper un moment tranquille sans se sentir observée, c'est un énorme bénéfice pour sa santé mentale. Ils sont à quoi, moins de deux semaines des révélations tant attendues, et ils citent les candidats qui les intéressent le plus, sans trop de grande surprise. Le tacle de Malcolm quant à la fameuse Sekhmet lui arrache un petit rire narquois. « On est d'accord. » C'est nul de débarquer comme ça dans le jeu pour abandonner direct et disparaître, autant rester chez soi et laisser la place à quelqu'un d'intéressant. Y'a un silence sur cette touche d'humour un peu vache, pour ensuite qu'il lui pose la question à trois milliards. Même elle est pas sûre à 100% de la réponse. Mais voilà, après tout ça, elle préfère pas trop se prendre la tête. « Il m'a assuré ne pas avoir à m'en faire et j'ai envie de lui faire confiance là-dessus. » Parce qu'il avait l'air vraiment sincère quand il lui a dit tout ça, et parce que mentir sur ce sujet, ce serait juste saboter tout ce qu'il a pu se passer entre eux depuis le début même du jeu. April est quasi-convaincue que c'est pas le genre de Niels, mais y'a quand même son côté hyperréaliste qui garde un infime pourcentage de chances qu'elle se fasse rouler dans la farine depuis le début. Si c'est le cas, le mec est un putain de bon acteur, en tous cas. Elle s'est pas cachée de le chercher non plus, ce fameux secret. « Je sais plus ou moins de quoi ça parle, mais il me manque un truc pour déterminer de quoi il s'agit exactement. » Elle a dit exactement la même chose à Niels. Cette dernière pièce pour compléter le puzzle, qui l'intrigue autant qu'il lui fait un peu peur malgré tout. « C'est plus facile d'élaborer des théories sur les secrets qui traitent d'un truc que je connais. » Elle décoche un rictus entendu à Malcolm, faisant clairement référence à son buzz express sur Lula - complètement tombé à l'eau, mais qui avait eu le mérite d'éliminer une théorie. Y'a mille trucs qu'elle aurait pu buzzer sur la Française qui soit lié au sport et fasse sens avec les indices qu'ils ont reçu, mais elle préfère maintenant attendre d'entendre son histoire de sa bouche lors de la demi-finale.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 27
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
no guidance (mercredi, 00h15) Empty
MessageSujet: Re: no guidance (mercredi, 00h15)   no guidance (mercredi, 00h15) EmptyJeu 4 Juil - 18:53

Malcolm a pris beaucoup sur lui en début de semaine pour mettre de côté toutes ses interrogations internes et vivre son histoire avec Lula au présent, il mentirait en disant qu'aujourd'hui il ne s'inquiète plus de rien mais il veut pas perdre le temps qu'il leur reste ici à se torturer avec des craintes et des questions qui ne trouveront de toute façon une réponse que dehors. Il a promis à la française qu'il la laisserait tranquille et n'amènerait plus de sujet trop sérieux entre eux pour éviter de nouvelles embrouilles d'une part, et s'accorder un répit intérieur de l'autre. Lula il la sent toujours sur le point de lui échapper lorsqu'il se met à parler de l'après pour le moins incertain, et il sait que la façon dont se passera la transition entre ce jeu et l'extérieur sera déterminante pour la suite. Ils peuvent faire tellement de choses tous les deux pour le peu de temps qu'il reste au lieu de se prendre éternellement la tête, c'est là qu'il comprend l'importance du moment présent avec lequel elle l'avait tant bassiné avant qu'il se décide à ouvrir les yeux. Mais faut pas croire, c'est pas parce que Malcolm promet de ne plus faire reposer sur elle ses angoisses qu'il en a fini avec ça. Ce qu'elle lui a dit n'est évidemment pas tombé dans l'oreille d'un sourd, il a de quoi se rassurer aujourd'hui mais aussi de quoi s'inquiéter, c'est le duel qui se joue dans sa tête. Le fait d'être enfermé avec des candidats qui ont pour certains un avis à émettre sur leur relation n'aide pas vraiment, il a besoin de personne pour penser à sa place mais il a du mal à contourner des discussions comme celle avec April ce soir qui le font quand même un peu réfléchir. Malcolm c'est vraiment le dernier mec dont on puisse retourner le cerveau donc même si demain on lui prouvait par A+B que leur relation va droit dans le mur une part de lui refuserait de le croire et de l'intégrer, car il est trop idéaliste pour se résigner comme ça. Cela dit il peut pas se convaincre que tout est beau et qu'au-delà de cette aventure ils vivront une longue histoire sans nuages car y'a trop d'incertitudes qui subsistent, ils peuvent pas tirer de plans sur la comète et ça aussi il commence doucement à l'accepter. Que leur relation n'a un cadre et une signification qu'ici pour le moment, et qu'ils devront attendre d'être réellement confrontés aux contraintes de l'extérieur pour voir ce que ça va donner, car ça se prévoit pas. Malcolm il voulait quitter ce jeu avec le plus de réponses et de garanties possibles mais il doit revoir ses exigences à la baisse. Il a le droit d'y croire, mais pas de se reposer entièrement sur des éventualités qui se concrétiseront pas forcément, c'est bon pour personne. Le côté hyper réaliste d'April l'ébranle presque, elle lui demande sans détour si leurs prises de tête en valent la peine pour ce qu'ils en tireront à l'arrivée. C'est le genre de questions qui heurtent son peu de convictions et qu'il a pas trop envie de se poser, car ça l'oblige à se projeter à nouveau dans l'après et à considérer une suite pas du tout réjouissante à leur histoire. « Je sais pas. Ici on est tout le temps ensemble et le cadre intensifie tout, on se prend la tête parce que tout ce qu'on vit est décuplé et on est deux personnes avec pas mal de craintes à la base. » Il a compris qu'ils en avaient une en commun, même s'ils la présentent pas exactement de la même façon. Lula pense que les gens peuvent facilement se lasser d'elle et Malcolm craint d'être seulement de passage dans la vie de ceux qui comptent pour lui, mais au final ça se rejoint assez. C'est toujours le même problème quand il s'attache à quelqu'un, il flippe à l'idée qu'on le jette au bout d'un moment et de finir seul alors c'est comme ça qu'il vit depuis quelques temps, seul, histoire de le décider plutôt que quelqu'un le décide pour lui. Lula c'est un peu pareil il lui semble, et quand il y pense il se dit qu'elle l'a beaucoup plus rassuré dans ce sens que l'inverse. « Mais je crois que j'ai merdé. » il reprend avec sérieux et d'un air assez grave. « J'ai vendu une image de moi un peu trompeuse au départ. Je suis entré dans ce palace les mains dans les poches en mode hyper chill, parce que c'est comme ça que je vis ma vie depuis deux ans, en me souciant de rien. Sauf que la problématique que je rencontre dans mes relations a ressurgi ici, et mes angoisses avec, celles dont je viens de te parler et qui sont possiblement des conséquences de l'abandon que j'ai subi très jeune. » April a vraiment l'exclu sur cette histoire parce qu'il n'en parle jamais, il aime pas s'étendre dessus en temps normal parce qu'il a longtemps vécu avec la fausse impression que ça l'atteignait pas. Le fait de tout ignorer de sa mère, que celle-ci soit partie recommencer sa vie sans eux et qu'ils sachent pas pourquoi, ça fait partie des trucs avec lesquels il évite de se torturer depuis des années car il obtiendra jamais de réponses à ses questions, il le sait. C'est pas non plus un sujet qu'il a pu aborder avec sa sœur ou avec son père parce qu'ils sont encore plus marqués que lui - peut-être parce que contrairement à Malcolm, ils l'ont vraiment connue et savent ce qu'ils ont perdu. Sauf qu'à force de tout garder en lui il sature un peu, et il se rend compte qu'en parler est beaucoup plus sain, et limite moins douloureux, que le fait d'en faire un gros tabou. « Lula elle pensait avoir trouvé un gars cool et zéro prise de tête, et elle se retrouve avec un relou qui demande constamment à être rassuré. Je pense qu'elle a vraiment pas besoin de ça, et qu'elle regrette beaucoup le Malcolm du début. » Elle lui a jamais présenté les choses comme ça, mais c'est sûrement l'idée quand elle lui demande de se recentrer dans le présent avec elle. Ça a dû la décevoir aussi quand elle a compris que sa vie était plus compliquée qu'en apparence, et qu'il trainait derrière lui une sale histoire. Il sait que ses angoisses à lui sont juste bonnes à créer des embrouilles parce qu'il est pas névrosé contrairement à un mec comme Bart, qui bénéficie d'une tolérance qu'il n'a jamais eue parce que dans un cas c'est attachant et dans l'autre c'est plutôt oppressant. Le bonhomme est arrivé dans l'aventure sans tromper son monde contrairement à lui, y'a pas eu l'effet du masque de sérénité qui tombe pour dévoiler un mec stressé pour l'avenir et exigeant avec les autres comme avec l'américain. Malcolm en dehors de ses relations il est vraiment ce mec qu'il a vendu aux casteurs, il fait son chemin en freestyle et prend la vie comme elle vient. Mais dès qu'il plonge dans une histoire c'est la tête la première, il s'accroche animé par la crainte d'être rayé de la vie de la personne trop vite. « De toute façon j'ai compris que pour garantir une suite à notre histoire je devrai obligatoirement m'adapter et renoncer à ma vie actuelle. » Lula n'en fera pas autant de son côté et il le comprend, elle a une vie établie à Paris alors que lui n'a plus d'attaches, si quelqu'un doit bouleverser son quotidien pour l'autre c'est lui mais elle ne lui demandera jamais un truc qu'elle peut pas lui offrir en retour il le sait. « Elle veut pas de distance et moi non plus. » il ajoute et c'est un truc sur lequel ils s'entendent, leur relation ne pourra pas fonctionner avec lui à Fresno et elle à Paris. « Mais je pourrai pas tout quitter à l'aveugle, pas une deuxième fois. » Et c'est le Malcolm lucide qui parle là, tant qu'il sait pas quelle place il peut espérer dans sa vie dehors ça reste envisageable, mais rien n'est acté. Même si rien ne le retient en Californie et qu'il risque pas de reprendre sa vie avortée au Texas, ce serait purement inconscient de prendre une telle décision ici. Il a déjà effectué ce genre de saut sans parachute dans le passé et ça a rien donné de glorieux, mais tout ça Lula le sait, elle lui demande rien pour le moment. « Non t'inquiète, c'est ton droit de pas croire en nous. » il glisse sincèrement. Discuter avec April lui rappelle juste qu'il s'est pas embarqué dans quelque chose de simple, il voit bien qu'elle mise pas trop sur leur relation et les imagine spliter assez vite dehors, et il peut pas lui en vouloir de penser comme ça. C'est sûrement pas la seule et ça le motive à y croire encore plus, avec Lula il a envie de croire que c'est pas une histoire de quelques semaines qui aura fait parler d'elle le temps d'une saison. Il a rien à prouver aux autres Malcolm mais ça lui met limite une pression positive sur les épaules maintenant. C'est toujours aussi idéaliste mais si c'était foutu d'avance il le saurait. Du moins, il pense. Malcolm trouve que le concept de la loveroom perd de son intérêt quand plusieurs couples y ont accès au même moment de l'aventure, et peuvent limite s'y retrouver en même temps. C'est une raison de plus pour garder son accès au chaud dans un tiroir, déjà qu'il trouve pas ça très attirant de partager un lit avec d'autres couples sachant la réputation que se traine la chambre. Il juge pas ce que les autres y font mais il préfère s'abstenir de suivre le mouvement, la prod a décidé que c'était l'endroit pour ça et lui a décidé que non, il envisagerait de le faire partout sauf là pour le coup. April évoque un principe semblable à celle des chambres d'hôtel. « Si sûrement mais j'ai jamais été à l'hôtel pour ça, et je valide pas forcément l'idée non plus sous cette forme. » Il hausse les épaules. Ça lui parle pas à Malcolm de réserver une chambre pour s'envoyer en l'air dans la vie de tous les jours, mais le principe est le même et ça lui plait pas plus. Sa coloc a pas l'air très chaude pour lui raconter ses aventures dans la loveroom, mais il s'attendait pas à un compte rendu détaillé. C'est perso et évidemment il embêtera pas sérieusement April avec ça. « Tu trouves ça pesant la présence des caméras en continu ? » il l'interroge quand elle évoque une coupure off bien appréciée après deux mois à être filmés quasi h24. Lui s'y est habitué, à tel point qu'il lui arrive parfois de les oublier mais il se doute bien qu'ils sont pas tous dans ce cas-là. Après avoir rapidement évoqué les secrets des éliminés qu'il leur tardait le plus de découvrir, il demande à April si elle est sereine pour la révélation de l'allemand. Il sait que ce secret-là est plus important que n'importe quel autre pour elle, et ça l'intéresse de savoir dans quel état d'esprit elle se situe par rapport à ça étant donné que le voile tombera bientôt pour tout le monde. Apparemment Niels a déjà tenté de la rassurer sur le sujet. « Mais tu seras pas entièrement sereine tant que tu sauras pas. » il se permet de compléter car il sent les choses comme ça avec April, elle a l'air de se fier beaucoup plus à ce qu'elle voit qu'à des paroles se voulant rassurantes. Malcolm il aurait du mal à mettre la sincérité de l'allemand en doute vu que ça a l'air d'être un mec droit, mais il comprend qu'on puisse garder une petite part d'inquiétude à ce stade. « Ouais d'ailleurs je suis un peu déçu, tu nous as laissé sur un truc inachevé avec Lula. » il balance dans un sourire. April elle semblait sûre d'elle, et quand elle s'est trompée il pensait qu'elle repartirait aussitôt en chasse du secret de la française. Ce secret a l'air de pouvoir lui parler plus qu'à eux donc elle était peut-être mieux partie pour le trouver à la base, c'est un peu ce qu'elle dit d'ailleurs. Malcolm il est pas vraiment déçu comme il le dit, c'est plus pour la charrier et puis bon il a pas trop le droit de la ramener lui qui n'a jamais buzzé personne et dont les enquêtes ne donnent rien. « Je trouve qu'elle est passée vite cette aventure. » Cette remarque n'engage vraiment que lui, tout le monde ne s'accordera sûrement pas à dire la même chose et à livrer ce même constat. Il se rappelle de son entrée dans le palace au côté de Noemi comme si c'était hier alors que c'était deux mois plus tôt, ça lui donne presque le tournis d'y penser car tellement de choses se sont passées depuis. Et ça lui fait un truc de songer à la fin qui approche, qui se ressent sacrément dans ce palace vidé de plus de la moitié de ses pensionnaires de départ.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: CHAMBRES 5 ÉTOILES-
Sauter vers: