Partagez
 

 HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Niels
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11283-nielshttp://www.throwndice.com/t11220-niels 

MESSAGES : 1402
AVATAR : lee pace.
ÂGE : 41


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 40 923£
AFFINITÉS:
HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]    HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 EmptyDim 7 Juil - 4:08

April avait l'air limite impressionnée de voir le résultat maintenant qu'il portait cette veste en cuir qui tranchait un petit peu avec ce qu'il portait d'habitude, mais pour le mieux, et ça étirait les lèvres de Niels dans un sourire attendri. Avec ça sur le dos il lui avait presque fallu trois secondes pour se reconnaître quand il s'était vu dans la glace, ce qui lui avait fait dire qu'elle avait vraiment bien choisi et avait compris que c'était le genre de choses qui risquaient de l'emballer. Et si elle la lui avait choisi parce que ça lui plaisait à elle aussi et que quelque part ce genre de trucs ne la laissaient pas complètement insensible, c'était encore mieux, et il faudrait presque voir avec Crystal s'il y avait moyen qu'on leur offre les fringues. Elle n'avait rien dit à ce sujet et lui avait été un peu trop absorbé quand il s'était retrouvé à chercher une tenue à April, avant de porter son choix sur cette robe qui étrangement lui avait fait penser à elle. Peut être parce que quelque part, leurs moments tous les deux et notamment la soirée de jeudi lui faisaient voir une @April que les autres ne connaissaient pas forcément, ou pas si bien, très douce derrière ses airs parfois un peu durs et son petit caractère. C'était un contraste qu'il trouvait attendrissant, séduisant aussi parce qu'il aimait l'idée qu'elle s'ouvre à lui et montre certaines facettes de sa personnalité quand ils étaient ensemble, et c'est sûrement aussi pour ça qu'il avait eu envie de la voir dans cette robe. L'autre raison, c'est simplement qu'il l'avait trouvée jolie, et s'était dit que ça le serait encore plus une fois sur elle. Et il eut un peu de mal à ne pas se montrer troublé quand il l'avait vue et s'en était sûrement fait pour rien quand il s'était demandé si ça lui plairait, parce qu'elle était ravissante. Assis l'un à coté de l'autre pendant que les rubriques s’enchaînaient, Niels prêta attention aux brides de confessions rapportées par Elena, et sur le coup cette dernière phrase prononcée par @Anaswara l'intrigua un peu. C'était sûrement sorti de son contexte, peut être même inventé, mais dit comme ça et à ce moment-là de la rubrique, ça lui laissait un drôle de sentiment. Après les histoires du dernier prime et cette colocation un peu particulière cette semaine, il n'aimerait pas que ça fasse à nouveau des étincelles parce qu'Elena aurait su trouver la petite brèche à exploiter. Il resta alors silencieux, sa main dans celle d'April tandis qu'il les ramena au niveau de son genou, et cette idée d’enchères l'intéressa alors que ces histoires d’adjectifs le rendirent curieux. Alors lorsqu'on proposa à Kenza de deviner celui qu'April lui avait attribué, c'est un regard en coin qu'il lui lança avant que ses lèvres ne dessinent un sourire doux. Repère, c'était très symbolique comme mot et même si ça suivait ce qu'ils s'étaient déjà dit et la façon dont les choses avaient évolué entre eux, c'était encore au delà de ça et ça le touchait. Niels se pencha pour embrasser le coin de ses lèvres, façon de dire que ça lui allait parfaitement. « Même pas un mot de ma coach sur ma souplesse légendaire ? Quelle déception. » Il souffla d'un petit air amusé, juste parce que c'était devenu habituel de glisser ce genre de plaisanteries, et aussi sans doute parce que ce soir c'était rassurant quand l'incertitude autour de la fin de la soirée était dans un coin de sa tête. Alors, lorsque juste avant la coupure pub William intervint pour annoncer le retour des anciens, Niels prit un air agréablement surpris à l'idée que ça viendrait peut être mettre un peu d'animation à ce stade, avant de comprendre que ça signifiait que les éliminés de ce soir, dans tous les cas, pourraient rester. Une pensée qui élargit son sourire, soulagé, parce que c'était comme lui enlever un poids des épaules. Pour plusieurs raisons qui faisaient que l'angoisse sous-jacente à l'idée que les résultats ne soient pas ceux qu'ils espéraient s'était atténuée, comme si maintenant il pouvait bien se passer n'importe quoi, ce n'était plus si grave. De deux scénarios sur quatre où ils étaient sûrs de rester ensemble à l'issue du prime, il n'y avait maintenant plus vraiment de raisons de craindre la séparation, et ça faisait un bien fou. « Ça change tout, ça. » Il souffla dans un petit sourire et un regard qui en disait long, d'un ton beaucoup plus léger qu'il y a quelques minutes quand elle avait glissé ce bout de papier dans sa poche. Niels soupira de soulagement et ses doigts s'entremêlèrent à ceux d'April avec douceur, plus tant parce que ça l'apaisait que parce qu'il en avait juste envie.

_________________
a certain darkness is
needed to see the stars.
you can't turn back the clock, you can't turn back the tide. ain't that a shame? i'd like to go back one time on a roller-coaster ride, when life was just a game.
Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 956
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]    HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 EmptyDim 7 Juil - 7:26

Honnêtement elle aurait pas pensé que @Niels adopte à ce point sa sélection, mais il a l'air complètement vendu sur le sujet et ça arrache à April un léger sourire un peu surpris. Elle est pas ultra fan de jouer les stylistes mais au final si c'est pour avoir un tel résultat, elle dira pas non pour se prendre au jeu une deuxième fois. Il est hyper classe et pendant un quart de seconde, April prend comme un peu conscience du côté surréaliste d'avoir un mec comme ça à son bras, pas juste pour son style ni son physique mais aussi tout le reste, légèrement troublée. Niels casse vite sa petite prise de conscience pour aborder son choix à lui. Elle tourne légèrement sur elle-même avec une expression excessivement sérieuse. « Franchement, quand Crystal m'a sorti la robe, j'étais sceptique. Et puis elle m'a donné les Chuck. » Elle lève un pied en guise de ponctuation. « C'est parfait. » April se rapproche pour saisir la main de son cavalier d'un côté et glisser ce papier de l'autre, sans trop rien ajouter à sa remarque. Elle est un peu nerveuse à ce sujet mais c'est pas trop le moment de céder à la panique. C'est une fois leurs lèvres séparées qu'ils entrent dans le salon main dans la main pour rejoindre le reste de leurs colocataires pour ce qui est peut-être leur dernier prime en tant que candidats. Ça commence fort, en tous cas, quand Zoe ouvre sa chronique avec la photo de Niels que April a balancée sur le réseau social pour appeler aux votes. Ses commentaires sont un peu ridicules mais assez encourageants et pas méchants, mais c'est la plaisanterie de Niels qui lui arrache un léger sourire. « T'as oublié styliste, aussi. » Elle rétorque avec un haussement de sourcils entendu. C'est bien connu, elle va carrément ajouter tout ça sur son CV. Mais elle va pas refuser le fric qu'on lui donne pour cette photo prise à la va-vite en essayant de pas s'emmerder avec le sable de la plage, puis faut avouer qu'elle est pas mal, en grande partie grâce au modèle. Le téléphone sonne et April semble la plus rapide malgré son handicap, faut croire que tout le monde est absorbé par leurs choix de fringues pour s'en occuper. Y'a une partie d'elle qui se dit qu'au moins si on lui laisse le choix que Judith avait dû faire quelques semaines plus tôt, elle est la mieux placée pour maîtriser la situation. Mais non, William lui demande juste ce qu'elle pense du palmarès de la soirée et elle balance sans trop réfléchir, laissant les deux candidats sans secrets hors de la course dans une logique chirurgicale. Franchement elle en sait trop rien et les statistiques sont pas non plus à son avantage mais si elle s'inclut pas dedans, pas de risque de gagner le fric à la clef. April revient s'asseoir quand Elena commence son speech, et bordel qu'est ce que c'est compliqué, leurs histoires. Elle relève pas la conversation entre Niels et @Anaswara parce que c'est leur problème, et qu'en dehors des commentaires déplacés de Maslov, y'a pas grand chose à en dire. La partie sur Malcolm, Lula et Bart dure des plombes - ils ont toujours pas trouvé terrain d'entente depuis le temps putain ? - et quand Elena mentionne son nom et celui de Niels, elle sent ses doigts venir se mêler aux siens sur son genou. Finalement, c'est clairement inoffensif, ce qu'elle raconte. April lève juste les yeux au ciel d'un air blasé à cette dernière réplique qui peut carrément avoir été sortie de son contexte, pas juste pour Anaswara mais aussi pour Maslov et ses piques débiles. C'est carrément le truc qui lui manquera pas dehors, elle sait gérer mais elle a déjà eu assez de trucs intrusifs du genre dans sa carrière pour en rajouter une couche. Mais y'a une part de vérité aussi, c'est qu'elle s'estime quand même hyper chanceuse que Niels soit aussi du genre à garder ces trucs pour lui. Ça la fait juste chier qu'on laisse aussi l'impression qu'elle ait pu changer pour un mec alors que c'est clairement pas le cas. Ceux qui pensent ça sont probablement ceux qui la connaissent pas. April est moyennement emballée par les enchères quand c'est peut-être son dernier prime, et cette histoire d'adjectifs est potentiellement une bombe à retardement. On y loupe pas, visiblement Anaswara la trouve blasée. C'est pas faux. Blasée en général et blasée de cette meuf et ses grands airs de nana parfaite qui la fatiguent à chaque fois qu'elle entend ses remarques. Y'a Malcolm et Lula épisode quarante qui se déroule un peu plus loin et elle glisse un haussement de sourcils entendu à @Malcolm, en guise de rappel de leur discussion. Non seulement ils ont un sacré problème mais lui il a aussi un souci à dire des trucs pareils à Bart, qui a pas forcément tort sur la question du libre arbitre de Lula. Sans doute son insécurité qui parle comme il lui a dit, mais ça fait que confirmer ses analyses. Kenza devine facilement le mot qu'April a attribué à Niels, qui semble agréablement surpris. Elle a un peu dérivé parce que c'est pas techniquement un adjectif mais y'avait aucun mot dans cette catégorie qui collait à ce qu'elle voulait dire. Sa plaisanterie lui arrache un léger sourire alors que son autre main vient se poser sur leurs doigts entrelacés en guise de réponse quand il vient poser ses lèvres au coin des siennes. C'est sans doute une autre manière de trahir sa nervosité quant à cette issue de prime un peu incertaine, angoissée de savoir à quoi ressemble l'extérieur après que tout ait changé comme ça pour elle et angoissée de peut-être devoir le découvrir toute seule. Niels s'est imposé dans sa vie et son quotidien et ça fait flipper de devoir faire face à l'extérieur sans savoir comment ça se passera, même si c'est con et qu'elle a pas de raison valable de s'en faire. C'est aussi pour ça qu'elle dit rien et s'efforce de pas trop le montrer. Mais William débarque avec son annonce qui achève de lui retirer ce poids pas très rationnel de ses épaules et elle se détend légèrement. Elle laisse tomber sa tête sur son épaule lorsque la coupure pub est lancée. « Je refais plus cette valise jusqu'à ce qu'on nous jette officiellement dehors, » elle raille dans un souffle. Puis ça veut aussi dire qu'elle peut rester ici sous les caméras jusqu'à sa révélation, et pour son objectif perso, malgré sa lassitude de l'oeil du public, elle en a besoin. Ils gagnent deux semaines bonus dans leur petite bulle Thrown Dice sans devoir se faire chier à organiser leur vie extérieure et ça aide à amortir un peu la transition, faut le dire. « Tu veux boire un truc ? » fait-elle alors après un soupir un peu soulagé. « C'est le bal de promo, garanti sans alcool, interdit par le PTA. » April affiche un léger sourire en coin, menton sur l'épaule de Niels. C'est sa tournée de jus de fruits, après tout, ils sont pas sensés être trop jeunes pour ça, dans leur dimension alternative de lycéens en veste en cuir et baskets ? Ça va un peu plus dans le sens de son image d'ado attardée mais à ce niveau-là, elle a juste appris à conjuguer avec et à en jouer à fond.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]    HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 EmptyDim 7 Juil - 9:57

Je capte que Kenz' s'est un peu tapée un délire dandy mafioso rital en choisissant ma tenue et ça me fait marrer de me dire que j'avais anticipé la référence, un peu comme elle doit avoir compris le pourquoi du comment du choix de cette robe qui fait vachement princesse des mille-et-une nuits. Alors quitte à jouer le mafioso ultra sûr de lui et de son charme j'hésite pas à l'accueillir sans mots mais avec des actes, histoire de lui montrer que je suis là plus que jamais avec elle ce soir. Ouais le style Carhartt et tout le toutim on va un peu le mettre en stop. Je souris. En vrai je suis pas trop mal, je suis aussi pas mal habitué à porter des vestes et des petites chemises mais ça reste souvent dans du classico-classique efficace, un peu comme la tenue que j'avais sorti aux awards, ou alors des chemises en coton épais de Carhartt et de ces marques streetwear qui peuvent faire à la fois habillé ou hyper chill selon ce que t'y mets dessus. Là c'est autre chose, mais j'accepte sans difficulté mon rôle de parrain de la mafia à NY, surtout que j'ai toujours été un énorme face du Padrino ou de Scarface. De la plus belle femme de la terre évidemment. Je souffle en la libérant de la pression de mon corps contre le sien et en lui tendant mon bras pour qu'on aille au salon. Je me suis dit que ça ferait princesse orientale. Je passe un instant ma main sur la fente du tissus avant de me mettre à marcher. C'est exactement ce que j'imaginais. Et Kenz' a l'air plutôt à l'aise avec donc globalement c'est tout ce qui compte. On s'installe au salon et je nous sers deux coupes tandis qu'on se pose pour assister aux chroniques. Rien de bien excitant ce soir nous concernant. On se fait effacer par le projecteur qui est clairement rivé sur Lula et ses deux acolytes. Ca m'arrange parce que j'avais surtout peur que mon pétage de câble de mercredi ait filtré, d'une manière ou d'une autre. Y'a juste Elena qui le mentionne mais pas de façon à trop révéler de détails sur ce qu'il s'est passé. Je glisse ma main sur la hanche de Kenz' et y exerce une légère pression quand la chroniqueuse annonce notre nouveau statut officialisé. En fait je me suis jamais posé la question à ce propos. Mais j'imagine que dans le standard de notre société ça reste normal de foutre un nom à une relation. Ce qui compte au fond c'est plutôt tout le reste. Le fait qu'elle m'ait foutu cet ultimatum et que j'aie décidé de le relever. Le fait que son secret ait pété et que ça n'ait rien changé à notre complicité. Tu penses qu'elle va tenir  combien de temps Lula ? Parce  qu'ils ont déjà l'air de commencer à s'embrouiller les tourtereaux. Ca doit bien faire marrer Faith qui pour le coup s'en est pris plein la gueule sur le flux des réseaux sociaux. C'est calme ce soir. Chacun enchérit discrètement. Pour l'instant, à part l'indice sur le secret d'Esaias, je me suis pas vraiment laissé filer des trucs qui m'intéressaient. Y'a Kenz' qui récupère un indice à mon propos et ça, en plus des deux du casier plus les deux qui vont sauter ce soir, ça devrait bien l'aider à faire sauter mon intitulé. Tu veux éclater mon secret la semaine pro ? Je la provoque en souriant. Faudrait encore que je reste ce soir, parce qu'autrement adieu cagnotte et retour à la case départ. Le truc cool c'est que le big boss nous annonce officiellement qu'on pourra rester à l'issue du prime. Je sais pas si elle le capte Kenz' mais moi c'est un truc qui me soulage pas mal. J'avais ce poids omniprésent qui me comprimait le coeur et les poumons, l'idée de pas savoir où aller et quoi faire en attendant qu'elle sorte et qu'on se barre pour notre trip marocain. Si je reste ce soir c'est toi qui dois le dégommer. Cette fois je suis un peu plus sérieux à ce propos. Je capte son regard, à Kenza. Concrètement avec 4 indices ce serait étonnant que personne décide me foutre face à mes vérités. Mais si ça doit être révélé avant le prime de la semaine prochaine je veux avant tout que ça permette à Kenz' de récupérer ma cagnotte et de se mettre en lumière pour filer en finale.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart 

MESSAGES : 448
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]    HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 EmptyDim 7 Juil - 11:41

Bart, il laisse juste un sourire tranquille passer sur ses lèvres quand @Anaswara lui parle des fantasmes qu’il a essayé de projeter sur elle. Il a été plutôt honnête auprès de Crystal au moment de lui faire un debrief sur son choix de tenue. Lui, il est pas mal branché nana qui ne se prennent pas trop la tête avec des baskets et des t-shirts à motif de groupe de rock ou (mieux) de dessins-animés. C’est pour ça aussi que le premier jour en se basant uniquement sur un constat physique et non sur une personnalité pourtant essentielle lorsqu’il est question de crush, il avait repéré April. Cela dit, il a vite capté que ça n’allait pas le faire entre eux pour quelques raisons évidentes au niveau de leurs personnalités ou de leurs visions du monde discordantes. Apparemment, Ana, elle n’a pas l’air de trouver qu’il a une tête de gland avec sa chemise. Lui, il se méfie quand même un chouilla parce que s’il n’est pas objectif sur ce qu’elle porte en la plaçant ce soir sur un piédestal vestimentaire, la réciproque doit également être valable. Il y a @Lula qui pose une question et il se défile en détournant le regard, parce qu’il ne sait pas trop quoi en dire. Lui aussi, il a trouvé le tout plutôt surréaliste et il se sent super mal à l’aise, comme il l’était déjà en tête à tête avec @Malcolm au cours de cette conversation. Bart, il a déjà prouvé son incapacité chronique à sortir de bons arguments sur la longueur. Là, de toute façon, il n’a clairement rien d’intelligent à dire sur leur statut de mâles imposant leur « autorité naturelle » en réunion sans que personne ne leur ait jamais demandé de le faire. Il entend Lula depuis sa place, mais il ne dit rien pour le moment, assimilant le discours en même temps que ses neurones tournent à plein régime. Les rubriques et les activités s’enchaînent en parallèle. Bart, il est un peu deg’ mine de rien par la surprise que lui a réservé la lampe magique, parce qu’il vient tout juste de commencer une correspondance photographique avec Tonia qu’il aimerait bien voir se poursuivre la semaine prochaine s’il est encore dans l’aventure. Il interroge @Anaswara sur ce qu’elle compte acquérir au cours de l’enchère et elle lui parle d’indices. Bart, ça l’intéresse moyen parce qu’il a déjà réalisé son objectif majeur consistant à trouver un deuxième secret avant son élimination. « Je pense avoir plus ou moins conscience de ce que tout le monde pense de moi ici. » il lui répond quand elle mentionne l’activité sur les adjectifs. Il ne s’attend pas à de grosses surprises, que ce soit au niveau du regard que pose des gens comme Lula ou Ana à son sujet que ceux avec lesquels c’est plus conflictuel tel que Malcolm ou Kenza. Bart, derrière sa débilité et na naïveté apparente, il est très lucide et empathique. On leur balance une news à laquelle il ne s’était pas officiellement préparé, même si tout le monde en parle depuis quelques jours. Il pivote sa tête en direction de la porte au cas où les éliminés souhaitant revenir s’y matérialiseraient brusquement, mais il ne se passe rien pour le moment. « Excuse-moi, je reviens. » il glisse à Anaswara lorsque la coupure pub est annoncée. Bart, il s’avance jusqu’au canap’ occupé par @Lula et @Malcolm, pour venir se poser deux secondes à côté de la candidate malgré le léger malaise qui ne veut plus se barrer de sa barre récapitulative émotionnelle. « C’est pour ton ballon. Ou ta patience du coup, je ne sais pas trop. » il souffle de sa petite voix en venant lui coller un pansement sur le bout de l’index, parce que c’est le genre de trucs chelou qu’il a souvent au fond de sa poche pour réaliser des actions mi-pathétique, mi-angoissante. Il ne sait pas trop si elle va se rappeler, si c’est le bon moment alors qu’elle est tendue ou s’il va juste passer pour un con. « Je te promets que ça va changer tout ça. » il annonce un peu bizarrement. Eux. Leur trio de merde qui ne parvient pas à fonctionner correctement alors qu’il y a deux sommets qui tentent de foutre le bordel pour transformer leur relation en triangle rectangle, plutôt que de rester isocèles sur un plan égalitaire. Bart, il prend des résolutions. Il a pigé qu’il était trop collant et c’est un truc qui tourne dans sa tête depuis quelques jours. Il ne l’abandonne pas, mais il veut aussi la laisser souffler loin d’angoisses de l’abandon qui ne la concernent pas. Il croise le regard de Malcolm l’air de dire on arrête les conneries, parce que ce n’est vraiment plus possible d’agir comme deux gros boulets avec Lula. Il se lève avant que le prime ne recommence, passant chopper une bière et un jus de fruit, pour revenir auprès d’@Anaswara. Il lui tend le verre qu’il est allé lui chercher, un peu ailleurs et pas tout à fait connecté au prime pendant que son esprit gamberge. « T’aimerais revoir un ancien candidat en particulier ? » Clairement, dans le cas de Bart, on sait tous qui il attend de voir passer la porte du sas. « Tu restes tout à l’heure si tu es éliminée ? » Bart, il n’a pas de pronostics particuliers sur l’issu du prime, mais les prévisions d’April ne sont sûrement pas si déconnantes que ça.

_________________

Devenir un homme : y'a pas d'stage, pas d'rattrapage.
Maintenant, t'es dans l'grand bain, devine comment on nage


Dernière édition par Bart le Dim 7 Juil - 15:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 772
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 012£
AFFINITÉS:
HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]    HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 EmptyDim 7 Juil - 11:43

Icare, avec sa belle gueule, il est tout simplement magnifique dans son costume de rital qui se fonderait très bien dans l’un des univers new-yorkais si bien travaillé de Scorsese. Il est séduisant et sacrément tombeur et Kenza elle est clairement loin d’être insensible à ce nouveau charme qu’il dégage. D’autant plus que c’est grâce à son choix à elle et ça, c’est une initiative qui l’a trop stimulé sur le coup. Habiller son mec. C’est une idée qui lui titille le clito. C’est clairement dans son délire de la nana à fond dans l’hyper contrôle et qui aime s’imposer, même si dans le fond, elle a toujours été flexible quant à ses tenues et la manière générale qu’il avait de se saper. « T’aimes bien que je t’habille de temps en temps ? » elle lance ça comme ça, avec un fin sourire au coin, loin d’elle l’idée de lui faire peur non plus avec ce nouveau statut de la relation officialisé. Parce-que bon, c’est elle qui lave et repasse ses caleçons et ses chaussettes alors c’est qu’un pas de plus qui ne veut forcément rien dire. Et tout dire aussi. En vrai, c’est un truc qu’elle adore faire, c’est tout. S’habiller, choisir ses tenues de soirées et sélectionner telle ou telle robe à chaque fois, ça la fait kiffer intérieurement, alors choisir pour les autres, surtout si c’est son mec, c’est limite ses mini pulsions de dominance qui ressortent mais elle aime trop ça. Et vis versa parce-que Kenza, elle adore aussi quand son homme débarque à l’improviste avec une lingerie sexy qu’il aura remarqué au détour d’une boutique et qu’il la lui ramène pour la porter le temps d’un soir. C’est un truc qui l’allume alors la robe orientale d’Icare, c’est un peu dans ce même délire. Elle a l’impression de porter son choix et en plus d’être magnifique avec, elle apprécie le concept. Surtout qu’Icare, il la gâte de compliments ce soir et elle est clairement sur un nuage. Entre la plus belle femme de cette terre et le charme princesse orientale qui lui va bien, elle est aux anges. C’est bon sa soirée ne pouvait pas mieux commencer et ça se voit au fond de ses yeux, converties en amas de poussières stellaires tellement elle est heureuse. Ils partent s’installer sur leur canapé habituel, non loin des autres binômes de l’aventure dont Crystal a renforcé le trait encore plus avec son initiative de la semaine. Sauf que bon, Kenza elle a pas trop le temps de profiter longtemps de sa béatitude et l’état de grâce dans lesquels elle baignait sereinement car les chroniques arrivent pour la faire descendre de son nuage. Elena, elle a été bien gentille sur le coup de pas trop mettre la lumière sur eux cette semaine, ce qui est vraiment très appréciable de sa part car bon, Icare était pas en état de se faire affiché en plein prime et c’est ce qu’elle redoutait pas dessus tout, donc ça va de ce côté-là pour le couple qui a flirté avec l’obscurité et la lumière en l’espace d’un instant, ils échappent au pire, mais ce qu’elle entend dans la chronique la sidère. Ce qu’elle rapporte à propos de la discussion de @Malcolm et @Bart, c’est clairement le genre de truc qui la met dans un état hors d’elle et là, ses inquiétudes qu’elle a ressenti en milieu de semaine vis-à-vis de ce type dont elle a pas encore eu le temps de finaliser son enquête commencent à se renforcer de plus en plus. Et Icare l’a bien remarqué aussi car Lula, au milieu de tout ça, elle risque de pas trop tenir longtemps, à ce rythme « Non mais là ça va pas. » Parce-que Malcolm qui pète un plomb contre Bart, le gars le plus inoffensif du palace à cause d’une photo d’elle en culotte qu’il a prise, ça la fait rager intérieurement. C’est clairement le genre de mec macho dominant pseudo viril à deux balles qui veut s’imposer juste parce-qu’il a des couilles qu’elle déteste et qu’elle a tendance à dénigrer au plus haut point. C’est le prototype du mec qu’elle adore écraser avec son néo-féminisme à elle. Et il va voir. Des photos de Lula en culotte elle en a plein sur sa tablette, elle a tout un dossier en son nom alors il va clairement voir si elle lui appartient, ce gros con. Elle va jouer de son influence et sortir les hashtag polémiques #freelula pour bien le faire chier au plus profond de son machisme de merde. Non mais elle rêve c’est quoi ce type « tu sais qu’en vrai, ce mec là est entrain de faire du mal à mes deux meilleures copines alors tu me connais, moi je peux pas rester les bras croisés comme ça »qu’elle lance à Icare en dardant ce gros con avec son regard qui en dit long. Chacune à sa façon. Parce-que oui, @Faith, elle est clairement venue lui en toucher deux mots après qu’il lui ait parlé d’une façon et sur un ton loin d’être approprié. Alors elle peut pas trop se retenir de ne pas s’en mêler. Au début vu que ça les concernaient toutes les deux, elle n’a prit partie pour aucunes d’entre elles et a laissé faire les choses. Après tout, elles sont toutes les deux sur le même piédestal et il n’y’a aucune différence entre la française ou l’anglaise. Mais là, c’est très différent et Kenza, elle se retient vraiment de mal réagir durant ce prime. Elle peut pas laisser ce gros crétin agir comme ça. Non mais pour qui il se prend. Elle resserre ses mains contre les pans de sa robe pour évacuer sa tension et ressort sa cigarette électronique durant la pub pour vapoter de bons coups. Elle a un sang-froid hors norme qui lui permet de se contrôler et ne pas créer d’incident diplomatique, même si clairement, c’est ce qu’il faudrait à ce prime tout calme et tout mignon pour s’animer un peu. « Tu sais quoi, je peux pas c’est plus fort que moi. Deux secondes je reviens » Kenza, elle a un instinct protecteur qui s’active malgré elle, c’est comme ça et elle en profite de cette petite coupure pub pour se lever et se diriger vers @Malcolm « toi et moi faut qu’on discute, après le prime » qu’elle glisse au principal intéressé sur un ton qui ne lui laisse à aucun moment le choix de discuter. Kenza, c’est quand même quelqu’un de correct, elle va pas créer un énième incident au salon et préfère qu’elle ait une discussion bilatéral en privé avec lui. Il va en prendre cher, ok, mais au moins ça sera pas devant tout le monde. Parce-que là ça en fait quand même beaucoup. « Et toi ma chérie, tu sais que ça peut pas continuer comme ça » qu’elle souffle à @Lula avec ses sourcils froncés. Elle veut pas s’en mêler de leur couple, elle va pas le faire, mais là y’a des points qu’elle veut clarifier sérieusement avec ce gars. Qui concerne Faith. Qui concerne Lula aussi mais ça sera en tête à tête. Elle part rejoindre sa place auprès d’Icare qui change totalement de sujet, ce qui a le don de la détendre. Elle souffle un bon coup. Elle a l’impression d’être en période de solde car elle obtient deux indices à 2500£, c’est clairement une affaire en or et un très bon investissement. Personne veut enchérir et miser de l’argent, tant mieux. Elle, elle en profitera malgré sa nouvelle cagnotte de merde qui tire une sale tronche. « Je vais essayer » le secret d’Icare, c’est quand même celui qui lui parait le plus abordable mais au fond, elle veut pas non plus lui piquer son argent. « Tu sais que l’argent ne m’intéresse pas trop » elle pourrait les lui rendre, c’est pas comme si elle était dans le besoin. Elle, ce qui la botte, c’est la symbolique de farfouiller et être celle qui réussi à péter le secret de son mec. C’est tout. « Et tu vas rester, crois moi » comme April, elle espère qu’il sera parmi les 4 survivants. A vrai dire elle y croit et serait déçue si s'en était autrement ...

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]    HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 EmptyDim 7 Juil - 13:48

Tout naturellement, elle a imposé sa présence à son camarade, qui avait dû choisir sa tenue. Elle ne lui laisse pas le choix, bien qu’il peut très bien se tirer et s’installer à l’autre bout de la pièce pour ne pas passer une partie de la soirée à ses côtés. Il a tout de même choisi sa tenue, alors elle voulait qu’il soit le premier à donner son avis sur ce qu’il en pensait. Choisir une tenue est une chose, voir sa tenue choisie en est une autre. Elle suit distraitement les diffusions de certaines rubriques avec @Bart. La chronique d’Elena continue de faire parler, auprès de certains, offrant alors à chacun d’eux un peu de drama.  Elle ne prend pas part à ce qu’il peut se dire et laisse les principaux protagonistes se mettre en scène. Anaswara n’a prêté peu d’attention à ce qui a été diffusé sur sa relation entre Esaias et elle ou encore n’a pas jugé que la diffusion d’un très bref extrait de sa conversation avec Niels méritait de réagir. De réagir notamment aux commentaires de la chroniqueuse à son égard. Cela ne lui fait plus rien. Elle est devenue immunisée de cette rubrique. Concernant les activités concoctées par la production, elle aimerait bien récolter quelques indices afin non pas de se lancer dans la quête aux secrets mais pour conforter certaines de ses pistes. Malgré sa volonté de prendre part à l’activité, elle ne sait si cela est une bonne idée. Après tout, elle est prédestinée à quitter l’aventure ce soir. C’est ce que certains pensent, parmi eux. D’ailleurs, on lui permet de connaître l’un des adjectifs qu’on lui a attribué : authentique, de la part de Faith. Quant à Bart, il dit avoir conscience de ce que le monde pense de lui ici. Elle lui adresse un mince sourire. Ana parvient à récolter un indice concernant le secret d’Esaias. Cette pièce manquante lui permettra peut-être d’y voir un peu plus clair, si les téléspectateurs lui laissent l’occasion d’évoluer une semaine supplémentaire dans le jeu. C’est alors que la production leur annonce… le retour des anciens. Elle reste dubitative face à cette annonce. Elle ne réagit pas, alors que finalement on leur annonce la coupure pub. Le blond choisit ce moment pour s’éclipser. « D’accord », elle souffle, quand il lui dit de revenir. « Je vais nous chercher des rafraîchissements, pendant ce temps ». Elle ne sait même pas si Bart va revenir. Si ça se trouve il trouvera meilleure partenaire de soirée qu’elle. Elle lance un furtif regard en sa direction, voyant vers qui il se dirige. Elle se lève à son tour, défroissant sa jupe, et quittant pendant un temps sa place. Elle défile, sans se soucier des autres, jusqu’au bar, où elle prend le temps de réfléchir aux différentes boissons qui se trouvent devant elle. Elle prend une bière pour Bart, deux autres verres et un jus de fruit, qu’elle dépose sur un plateau. Elle revient à sa place, avec son plateau, en mode hôtesse d’un salon de jeux vidéos, à faire pâlir tous les geeks. A son passage, elle capte @Faith. Elle lui adresse un petit signe de la main, « viens avec nous, F. », elle s’exclame. Elle n’a pas envie de voir la belle Faith toute seule, encore moins avec tout ce qu’ils ont pu entendre de déplaisant à son sujet. Elle a envie d’être présente pour elle, de lui apporter son soutien d’une certaine façon. Elle tend sa main vers elle. Il y a @Esaias aussi dans un coin, « toi aussi viens », elle lui adresse dans un discret sourire. Elle retrouve enfin son canapé et s’y installe, en déposant le plateau devant eux. Quand Bart revient, elle lui adresse un sourire. « Je nous ai ramené des copains », elle déclare, en lançant un regard vers ses deux camarades. Elle a cassé cette dynamique imposée par la production, d’être à deux. « Merci », elle souffle, en se saisissant le verre que le blond lui tend. « J’aimerais bien revoir @Tasneem, elle a été trop mignonne, cette semaine, avec son message », elle souffle. Dans la semaine, Tasneem avait posé un message pour Faith et elle, en leur apportant son soutien. Leur camarade aimerait les voir en final. Quant à Bart, il est évident qu’il a envie de retrouver Tonia. Elle passe sa main sur ses lèvres. Un silence s’instaure un instant. Elle aura besoin de temps après l’annonce des résultats pour prendre sa décision. « Je ne sais pas », elle scande, haussant les épaules. « Ce que je sais est que je serai très déçue ». Sous le coup de la déception, elle n’est pas certaine qu’elle fera le bon choix. Ce n’est pas seulement une histoire de déception mais aussi d’employeur. « Et toi ? »

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 27
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]    HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 EmptyDim 7 Juil - 15:36

Lula étouffe. Il intègre l'information sans broncher dans un premier temps car ça l'inquiète mine de rien ce qu'elle leur dit. Sa réaction vient crever la bulle d'impassibilité dans laquelle Malcolm se trouvait jusque là, son échange avec Bart passe vraiment pas et suscite même des réactions en dehors de leur trio dans le salon. Ça, il le réalisera un peu après car sur le moment y'a vraiment que le ressenti de sa française qui lui importe. Ça le touche de savoir qu'à cause de leurs bêtises elle est sur le point de craquer et menace de tout envoyer bouler. « Y'a des chances qu'on te laisse respirer dès ce soir. » il formule en référence aux nominations et au fait qu'ils risquent tous les deux de se barrer à la fin du prime. Malcolm il lui offrirait bien dès maintenant de quoi respirer si ça risquait pas d'être son dernier prime à ses côtés, et puis sa place ce soir il y tient même s'il a pas réussi à avoir Lula rien que pour lui, ne serait-ce que par principe il peut pas se barrer d'un coup. « Ça part de moi. C'était pas censé prendre cette ampleur, à la base il s'agit juste d'une photo. » La discussion qui partait pas trop mal leur a clairement échappé, et il reconnait en être l'instigateur au départ car s'il avait pas cherché le bonhomme au sujet de la photo Elena n'aurait rien eu à dire dans sa rubrique, leur échange en dehors de cette histoire n'était pas bien croustillant mais au moins il était chill. « Tu fais de ton mieux on s'en rend bien compte. Mais je crois que ce partage il convient à personne. » Il se sent obligé de le dire, parce que cette situation l'étouffe mais elle n'est pas tellement plus simple pour eux. Bart a reconnu qu'il était jaloux et il pourrait dire la même chose, l'un et l'autre aimeraient être le seul mec à bénéficier de son attention à ce point car Lula c'est tout simplement pas une fille que t'as envie de partager avec un autre. À ses yeux tu veux être le privilégié, le mec tout au-dessus du panier. Mais rien à voir avec un putain de besoin de la posséder, qui n'est présent ni chez l'un, ni chez l'autre. Il capte le petit signe d'@april qui le ramène aussitôt à la discussion qu'ils ont eue l'autre jour et qui lui fait un peu sentir qu'il a fait de la merde. Alors ouais peut-être que sa démarche au départ est un peu maladroite et peut-être aussi que ça le fait passer pour un gros con de macho mais c'est pas ce qu'il est, et il pense pas devoir le prouver car ceux qui douteraient de ça ne vivent manifestement pas avec lui depuis deux mois. Encore une fois c'est facile de juger à partir d'une réplique sans tout le background derrière. @bart se ramène avec un pansement et il comprend pas trop le délire, c'est bizarre et un peu malaisant. Il promet à la française que ça va changer et l'américain reste silencieux, il capte le regard qu'il lui lance avant de se laisser déconcentrer par autre chose. « Fais-en ce que tu veux. » il lance en haussant brièvement les épaules quand elle n'a pas de réaction en découvrant son adjectif. Il a un sens c'est pas un truc qu'il a sorti comme ça pour être un peu original, mais vu qu'elle a la tête ailleurs il ressent pas le besoin de lui expliquer son choix. Entre temps y'a @kenza qui déboule pour lui proposer, ou plutôt lui imposer, une discussion après le prime comme s'ils avaient des choses à régler tous les deux. Il sait de quoi elle va lui parler, encore une qui va rater une occasion de rester à sa place il le sent. « Il manquait plus qu'elle. » il expire en roulant des yeux. Il espère que Kenza sait ce qu’elle fait, parce que c’est pas le mec à venir embrouiller sur certaines questions. Malcolm il sait qu'il va pas pouvoir éviter cette confrontation et il a de toute façon pas l'intention de fuir, elle a juste pas intérêt à lui bousiller son plaisir s'il se qualifie à la fin du prime, Kenza. En fait le moment sera très mal choisi dans tous les cas, s'il est éliminé il perdra sa cagnotte et faudra pas le faire chier non plus. « Qu’est-ce qui va pas pouvoir continuer comme ça ? » Il demande directement à @Lula vu que sa pote a l’air très bien informée sur ce qu’elle va pouvoir supporter ou non. La marocaine qui se met entre eux ça lui plait pas du tout, c’est une grande fille Lula il comprend pas pourquoi personne la laisse gérer ses histoires toute seule. « Ça devient pénible tu sais. » Il l’informe calmement en croisant ses mains dans une totale maîtrise de lui-même malgré la moutarde qui commence à lui monter fortement au nez ce soir. Malcolm il peut même pas lâcher une remarque sur une photo qui lui a pas plu sans déclencher une troisième guerre mondiale dans le palace c’est grave, et ça en dit plus long sur la mentalité de ses camarades que sur la sienne. Toujours là à voir le mal partout, c'est fatigant. Il s’est mis dans la merde, il va assumer, mais y’a que Lula qui est en droit de lui demander des comptes aujourd’hui. Ses potes qui se mêlent de tout ça va pas le faire, Malcolm il a l’impression d’avoir gagné une copine avec tout un package relou indissociable, le genre de vieux plan qui le fait dire qu’ils sont pas deux dans cette relation vu que tout le monde veut avoir son mot à dire. William profite de la coupure pub pour leur annoncer le retour des anciens, ils s'en doutaient un peu mais tant que c'était pas officiel il voulait pas y croire. Il espère voir Jhoan passer les portes du palace en fin de soirée, et pourquoi pas Tasneem et Judith aussi, ce serait cool. Ça lui offrira une sacrée bouffée d'oxygène à Malcolm si le colombien revient, il a jamais retrouvé un soutien comme le sien dans ce jeu quand il s'est barré. « Je pense rester du coup si le public veut pas de moi en demi. » il remarque à l'attention de Lula sans réagir davantage à l'annonce, il est pas dans un mood qui le rend disposé à se réjouir de quoi que ce soit. « J'ai un secret à révéler, et je veux le faire en personne. » il laisse entendre comme si c'était sa seule motivation pour rester à ce stade, alors que non évidemment. Il a aussi des demi-finalistes à soutenir, trois parmi ceux qui sont déjà qualifiés et c'est pas un truc qu'il tient à faire à distance. S'il avait pas le choix il le ferait, mais là le choix on lui donne.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]    HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 EmptyDim 7 Juil - 17:17

Kenz' je sens qu'elle est partie dans son petit délire de contrôle, avec le fait d'avoir du me choisir une tenue pour ce soir. Un peu comme le soir où elle avait déballé mes affaires dans la LR. Concrètement ça m'a pas dérangé parce que je suis plutôt joueur sur ce genre de trucs, mais je sais pas à quel point c'est quelque chose qui me plairait au quotidien. Parce qu'au fond je suis un grand garçon qui vit seul depuis qu'il est parti en internat et qui a jamais vraiment laissé une place aussi importante à quelqu'un à ses côtés. Et oui, dernièrement je me suis pas mal reposé sur le fait d'avoir une femme de ménage, à Panam', pour gérer tous les trucs relous qui consistent à te permettre d'avoir une chemise repassée pour le mariage de ton pote du week-end qui vient. Mais ça n'empêche que je suis pas prêt à laisser de côté mon indépendance dans les petites choses. Après, Kenz' je sais aussi que c'est un truc qui lui fait sincèrement plaisir et j'ai beau porter des trucs assez chill dans le coin - en même temps avec les 45 degrés environnants j'ai souvent la flemme de mettre un 3 pièces - j'aime aussi bien avoir des belles fringues. Ca peut être cool ouais. J'aime bien faire les boutiques aussi. On pourra aller faire du shopping... Je souris. A Milano. J'ajoute en surjouant de mes intonations de faux rital. Dans l'idée ça me ferait marrer qu'on se tape un délire à se payer un week-end en Italie juste pour aller faire le plein de tissus et de belles pièces. C'est carrément la vie de flambeur dont j'ai pu rêver à certains stades de ma vie, et même si c'est pas hyper écolo je me dis que c'est un bon projet sur lequel elle doit pouvoir se retrouver, elle aussi. On n'a pas vraiment le temps de se poser au prime que l'histoire Malcolm-Lula-Bart éclate l'écran. Je sais pas si j'ai bien fait de lancer le sujet avec @Kenza parce que je sens qu'elle bouillonne à mes côtés. Moi j'ai un peu de mal à croire à 100% les chroniques, même si dernièrement elle a l'air de plutôt bien se tenir au courant, la Maslov. Au fond, elle ne fait que soutirer des morceaux de phrases de discussions entières, histoire de créer le buzz avec des extraits polémiques, alors je réagis pas aussi au taquet que Kenz' à ce propos. A voir la gueule de Lula ça doit bien la faire chier, mais ce truc ça tient qu'à elle de le régler une bonne fois pour toutes. Moi je zieute un peu leur duo avant de croiser le regard de Bart un peu plus loin et de reposer mes yeux sur Kenza qui est en train de monter d'un cran. J'ai bien envie de lui dire que c'est une grande fille Lula, et que Malcolm théoriquement il est assez relax comme mec, mais dans l'idée je pense que c'est absolument pas ce qu'elle a envie d'entendre. Kenza elle lâchera jamais quelqu'un qu'elle estime avoir besoin d'aide, je le sais, je suis le premier concerné. Je pense qu'elle doit déjà en avoir parlé avec elle, comme moi j'ai pu interroger Faith sur l'évolution de sa relation avec Malcolm. Et je comprends qu'elle ait du mal à rester là observer le tout sans rien faire. Moi au fond ça me fait presque marrer parce que l'ensemble de cette scène est assez risible et que de voir tout le monde monter au créneau ça crée un espèce d'effet boule de neige terriblement cinématographique. Mais je me contente de hocher la tête quand Kenz' profite de la pause pour me dire qu'elle va leur en dire deux mots. Je sais pas si c'est la bonne chose à faire, mais si c'est un truc qu'elle a sur le coeur autant qu'elle s'en libère. Moi avec ça je vais me prendre une bière au bar et je croise @Bart qui a l'air de  vouloir disparaître. Je lui dis rien mais je lui adresse un petit sourire histoire qu'il capte qu'il est pas dans la mauvaise posture. Tu sais si Tone revient ? Je lui glisse quand même avant qu'il ne retourne à sa place et moi à la mienne. J'essaye de me détacher du drama qui se discute à ma gauche et j'accroche le regard de mes potes déjà demi-finalistes, @Faith et @Esaias  qui se posent pas loin de moi, avec le duo Barto-Ana. Finalement y'a Kenz' qui revient et je cherche dans ses yeux un semblant de réponse à ce qu'il se dit par là-bas. Je sais pas ce que tu leur as dit mais en tout cas ça tire la gueule. J'essaye un peu de détendre le truc parce que j'ai la flemme que la soirée  soit tournée autour de leur petite histoire amplifiée par Maslov. Dans l'idée je comprends qu'elle monte au créneau, mais je sais pas vraiment si ça vaut le coup de faire péter le truc comme ça au prime, alors que dans deux minutes on sera rappelés à l'ordre par la voix de la prod. J'ai quand même le droit de dire que t'es ma meuf ? Je souffle en référence à la tirade de Bart, histoire de voir si je dois me préoccuper de quelle terminologie adopter à ce propos. Au fond je dis ça avec légèreté, parce qu'on n'en est pas au stade de se faire de crises, tous les deux. D'ailleurs... Je me suis rappelé d'un truc au tournant. Il se peut que j'aie oublié de répondre au questionnaire de la prod... En même temps elle sait très bien l'état dans lequel j'étais ces derniers jours, quand ils nous ont demandé de jouer au jeu des adjectifs. Donc t'auras pas ton adjectif. Mais... Je lui adresse un sourire entendu. Je saurai me faire pardonner. Parce que peu importe l'issue du prime je sais que je vais pas bouger mes fesses du palace sur les deux prochaines semaines. Et ça, ça a un aspect assez jouissif. Je lui dépose un baiser sur la joue avant d'enchaîner sur cette histoire de secret. Je sais, c'est pas pour l'argent que je dis ça. Kenz' elle pense que je vais rester mais si c'était le cas c'est pour une toute autre raison que je voudrais qu'elle m'envoie au confessional. On sait bien elle et moi que j'atteindrai sans doute pas les finales. Je préfère que ce soit toi qui te mette en lumière en déglinguant le secret de ton mec, plutôt que quelqu'un d'autre. Puis, logiquement, c'est aussi elle qui me connaît le mieux ici. Alors j'attends avec impatience de les voir, ces indices, histoire de comprendre si mon secret va vraiment sauter d'ici samedi prochain.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Faith
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 518
AVATAR : danielle brooks
LOCALISATION : chelsea
MÉTIER : coiffeuse


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 46987£
AFFINITÉS:
HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]    HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 EmptyDim 7 Juil - 17:58

Je me suis préparée pour le prime. Pas bien compliqué de choisir ma tenue, vu que c'est Esaias qui m'a attribué ma robe. Je suis plutôt soulagée quand je vois ce qu'il a choisi pour moi. C'est plus décontract' que ce que je mets habituellement lors des primes, mais ça me va, c'est léger, c'est estival, c'est coloré. Une fois habillée je me rends dans le salon. Je m'installe. Le prime commence. La rubrique de Marco porte enfin sur mon signe astrologique, je commençais à croire qu'il m'avait oublié. La meilleure pour la fin, c'est vrai. Bon je me passerais bien qu'on remette sur le tapis que ma vie sentimentale est foireuse. Je me reconnais dans certaines choses qui se disent, un peu moins dans d'autres. Parce que pour le rêve de la vie calme et paisible, c'est pas franchement ça, bien au contraire. Malgré tout, cela ne l'empêche pas de me faire perdre 1000 boules, encore ! Sur ces trois dernières semaines, j'ai eu le droit à un RAS et deux pertes de fric, c'est pas cool. Je lève ensuite les yeux au ciel en entendant la rubrique de Maslov. Au début elle était sympa avec moi, mais maintenant, je prends cher. Elle sort mes propos de leur contexte, ou les déforme, et raconte que je bash Lula, ben voyons. Y'a aussi une embrouille entre Bart et Malcolm, bien sur j'imagine que là aussi y'a des propos déformés, mais j'imagine que dans le fond l'histoire est vrai. Enfin c'est pas tellement mon problème. Puis y'a les tweet de Zoe qui viennent rajouter une couche. Je suis citée dans quasi tous, et les trois quart ce n'est clairement pas pour m'encenser. Vas y qu'on dit que je suis grosse, moche, que j'existe pas sans Malcolm, que je fais pitié... Non mais sérieusement c'est ma fête ce soir ou quoi ? Alt soit disant elle me défend, mais en attendant c'est elle qui a fait le choix de montrer ces tweet haineux et irrespectueux. Même celui sur Lula est dégueulasse. Pour couronner le tout, voilà qu'un indice sur mon secret est mis aux enchères... Non mais c'est bon là, entre le casier, ceux qui vont débarquer à la fin du prime, stop quoi. La seule bonne nouvelle de la soirée pour l'instant, c'est d'apprendre que les anciens candidats vont pouvoir faire leur réapparition dès ce soir. Cela me met du baume au coeur. Y'a @Anaswara qui me tend la main pour que j'aille les rejoindre, avec Bart et Esaias, ce que je fais volontiers. Y'a @kenza qui est allée dire deux mots à Malcolm et j'ai comme l'impression que c'était pas très positif. J'aime pas trop ça, d'ici que ça me revienne dans la gueule, parce que j'imagine que ça a aussi un rapport avec moi. " Ils ont plutôt intérêt à revenir avec @jhoan sinon je leur fais la gueule. “ Je serais dégoûtée de ne pas les revoir, alors pour leur bien ils feraient mieux de pointer le bout de leur nez, le soutien je le veux en live, pas derrière un écran. ” Et puis vous aussi je vous fais la gueule si vous partez ce soir. “ que je dis à @bart et Ana. Voilà, comme ça ils sont prévenus. ” Tu sais @esaias, je voulais te dire, t'as jamais été aussi beau que ce soir. " que je rajoute dans un sourire amusée.

_________________

Think like a queen. A queen is not afraid to fail. Failure is another stepping stone to greatness (c) frimelda

Revenir en haut Aller en bas
Esaias
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11250-esaiashttp://www.throwndice.com/t11278-esaias 

MESSAGES : 604
AVATAR : christopher mason


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 156 336£
AFFINITÉS:
HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]    HUITIÈME PRIME, S.12 - [06-07/07]   - Page 6 EmptyDim 7 Juil - 18:06

Ce prime sera crucial pour pas mal de candidats mais toi ton sort est déjà scellé. Tu es d’ores et déjà demi-finaliste et t’en es hyper fier. T’es le seul garçon pour l’instant. Il y a Lula, Kenza et Faith de qualifiés aussi. Malcolm l’avait prédit. Comme quoi, il est bien meilleur que Fatima niveau prédiction. Quoi que, elle t’avait prédit qu’un ange veillait sur toi. C’était sûrement bon signe. Tu verras bien si ça l’est aussi pour ton camarade nominé ce soir. A ses côtés, il y a aussi Icare et Anaswara avec qui tu es proche. Tu sais qu’il y a un risque que l’un d'eux se fasse éliminé ce soir mais la consolation c’est qu’ils pourront rester dans le palace jusqu’à la fin. T’es content aussi du retour de certains anciens même si tu ne sais pas trop encore qui il y aura. Vêtu de ta plus belle tenue, tu fusilles du regard celle qui t’as habillé ce soir et à côté de qui tu trouves. – T’avais fumé quoi le jour où on t’a demandé de me choisir une tenue ? – T’as l’impression d’être retourné dans les années 70 et en même temps d’être prêt pour une gay pride. Tu joues le jeu en l’arborant fièrement même si tu es hétérosexuel mais t’aurai clairement jamais choisi de porter ce costume ahurissant. – Le pire c’est que la tenue plaît à Crystal.. – La chroniqueuse a voulu être gentille ou alors elle n’est pas très exigeante. Quant à la tenue de ta camarade @Faith, tu ne peux qu’approuver puisque c’est toi qui l’a choisi. Elle lui sied à merveille. Tu repenses ensuite à la révélation du secret de Kenza qui a eu lieu un peu plus tôt lorsque certains indices sont mis aux enchères. Tu regrettes d’ailleurs de ne pas avoir pu en acheter. Tu es encore sur la piste du secret de Malcolm mais tu galères un peu. – En fait, je suis pas un si mauvais enquêteur que ça, j’étais à deux doigt de trouver le secret de Kenza. Il m’aurait fallu un indice en plus et hop, je remportais le pactole. Mais bon, déjà, j’ai une belle cagnotte. T’es à combien toi ? – Il y a eu un récapitulatif des cagnottes mais t’as pas tout retenu. Tu te souviens juste de ce qui t’intéresse à savoir ta thune.


+tenue


Dernière édition par Esaias le Dim 7 Juil - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: SALON-
Sauter vers: