Partagez
 

 kitoko, tues. 15:55 (VIIII)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
kitoko, tues. 15:55 (VIIII) Empty
MessageSujet: kitoko, tues. 15:55 (VIIII)   kitoko, tues. 15:55 (VIIII) EmptyDim 7 Juil - 22:40

Anaswara capte rapidement Faith dans son champ de vision et ne tarde pas à entrer dans son espace vital. Elle s’approche vers l’anglaise, en abordant un sourire et la salue. Elle finit par glisser son bras sous le sien afin de l’emmener. Elle a envie de passer du temps entre filles, avec elle. Parce que @Faith, dans son aventure, est devenue au fil de cette aventure l’un de ses piliers, l’un de ses repères. Anaswara, si on la prive de l’un de ses piliers, devient bancale, boiteuse. « Viens », elle souffle. Elle l’entraîne avec elle, sans lui donner plus de précision quant à l’endroit où elle compte l’emmener. Elle a pris l’un de ses sacs à main avec elle. Les deux jeunes femmes quittent la propriété du grand William. Elles marchent, l’une à côté de l’autre, Anaswara lui lançant de temps en temps des petits regards en coin à Faith. La népalaise s’arrête promptement, devant l’une des calèches. « J’avais envie qu’on s’offre le luxe d’une balade en calèche, toutes les deux », elle confie à sa camarade, dans un petit sourire. C’est quelque chose qu’elle n’avait pas encore eu l’occasion de beaucoup de fois profiter, au sein de cette aventure. Elle laisse sa camarade prendre place en première sur la calèche, avant de la joindre. Elle salue le meneur, qui commence la balade. « J’ai aussi un petit quelque chose pour toi… », elle reprend, en tournant légèrement la tête vers elle. « ...Ce n’est rien par rapport à ce que tu as pu m’offrir pour mon anniversaire mais il paraît que c’est l’attention qui compte », elle dépose alors son sac sur ses genoux avant d’y sortir le dit quelque chose. Ce n’est pas grand-chose pour Anaswara, quelque chose qu’elle a montré qu’à très peu de personnes et qu’elle n’a offert qu’à une seule personne. « J’ai demandé à Momo un cadre, afin de la mettre dedans », en désignant l’aquarelle en question. « C’est le jardin botanique », elle expire, dans un sourire. « Là où on s’est parlées pour la première fois, toutes les deux ». Il a une certaine symbolique pour elle, ce lieu. « J’ai du mal à réaliser encore que nous sommes en demi-finale... », et que dans deux semaines, tout cela se terminera.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Faith
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 518
AVATAR : danielle brooks
LOCALISATION : chelsea
MÉTIER : coiffeuse


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 46987£
AFFINITÉS:
kitoko, tues. 15:55 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: kitoko, tues. 15:55 (VIIII)   kitoko, tues. 15:55 (VIIII) EmptyMar 9 Juil - 20:41

Y'a Ana qui me propose de l'accompagner je ne sais où. Je la suis volontiers. Je la suivrais jusqu'au bout du monde vous savez ! Bon, peut être pas en vrai. Elle fait bien des mystères en tout cas. Finalement, elle m'emmène faire un tour de calèche. " Et si j'ai pas envie ? “ que je demande juste pour l'embêter. Mais la connaissant, elle pourrait prendre mes propos au premier degré, alors je rajoute bien vite. " Je rigole, en route. “ Je salue monsieur le conducteur du truc, et grimpe dedans. Voilà qu'elle annonce avoir un petit quelque chose pour moi. Oh vraiment ? J'adore les surprises, qu'est ce donc ? Elle commence d'entrée par minimiser le truc, en mode c'est que dalle par rapport à ce que tu m'as offert, mais voilà c'est l'intention qui compte. Elle sort alors un petit cadre de son sac. Je l'attrape et regarde. C'est une aquarelle du jardin botanique. Apparemment c'est là où on s'est parlé pour la première fois. Bon j'ai peut être oublié ce détail, mais si elle le dit, je la crois. C'est à dire qu'on était très nombreux en début d'aventure. Un grand sourire se dessine sur mes lèvres alors que je lui donne un rapide câlin. ” Merci. Il est très réussi. Encore une reconversion professionnelle pour toi si jamais le pilotage ou l’esthétique ne fonctionne pas. “ que je rajoute amusée. Ce n'est pas vraiment un talent caché que je découvre là, car je l'ai déjà vu peindre depuis la régie. Elle évoque ensuite la demie finale. ” Et oui, qui l'eut cru il y'a quelques semaines de ça ? “ Hm bah moi en fait. ” Bon en vrai, j'ai toujours cru en mon potentiel. “ que j'avoue. ” La fin semble si proche et tellement loin à la fois. “ Je suis un peu partagée concernant mes sentiments et le fait que l'aventure se termine. L'idée que très bientôt on va tous se quitter a tendance à me rendre triste, mais d'un autre côté, je commence à tourner en rond ici, j'ai besoin de sortir, récupérer ma liberté et retrouver mes proches. ” J'ai qu'une crainte, c'est qu'on pète mon secret juste avant que je valide officiellement ma cagnotte. “ Franchement avec tous les indices tombés dernièrement ça me fait flipper. Cela tomberait au pire moment possible. ” Au moins, t'es tranquille de ce côté là toi. " Elle sait que quoi qu'il arrive, elle remportera minimum le montant actuel de sa cagnotte. Sauf si elle s'amuse à jouer avec la lampe magique une dernière fois et perd tout, mais j'en doute.

_________________

Think like a queen. A queen is not afraid to fail. Failure is another stepping stone to greatness (c) frimelda

Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
kitoko, tues. 15:55 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: kitoko, tues. 15:55 (VIIII)   kitoko, tues. 15:55 (VIIII) EmptyJeu 11 Juil - 12:09

Elle a programmé cette fin d’après-midi aux côtés de Faith, sans prendre en compte l’agenda de la demoiselle. Si elle avait prévu quelques autres plans qui ne prenaient pas en compte la népalaise, elle devra tirer un trait dessus et les reporter à plus tard car Anaswara compte bien emmener sa camarade avec elle. Elle aurait très bien pu se contenter de croiser l’anglaise dans un coin du palace et lui offrir son présent à ce moment-là. Elle a alors prévu de s’offrir une promenade en calèche. Le cadre sera parfait pour le lui offrir. D’autant que cela leur permettra d’avoir un moment en tout intimité, loin des autres et de ce palace dont elle connaît tous les recoins. Elle sourcille devant la réaction de l’anglaise, quand Ana lui annonce leur programme. « Je… mais, euh, d’accord », elle est un peu prise au dépourvu. Elle n’a pas envisagé ce scénario. Elle a naïvement pensé que cela lui ferait plaisir. Elle s’est trompé sur toute la ligne. Elle se pince les lèvres, désolée d’infliger cela à la jeune femme. « On peut rentrer », si c’est ce qu’elle veut. C’est alors que l’anglaise lui dit qu’elle… rigole. « Oh, d’accord. Je suis nulle », elle souffle, en dodelinant doucement la tête. Elle y a cru un instant, à son petit jeu. Elles finissent par monter à bord de la calèche, après avoir salué le meneur du véhicule tiré par ce cheval alezan. Elle attend quelques instants que le meneur démarre la promenade, à l’allure de son fidèle destrier. Elle lui annonce alors qu’elle a quelque chose pour elle. Un petit quelque chose qui est clairement insignifiant à côté de tout ce qu’a pu lui offrir Faith, la semaine passée, pour son anniversaire. Elle finit par tirer de son sac l’objet en question. Il s’agit d’un cadre, dont elle a caché ce qui se trouve derrière le verre. Elle avait été voir Momo pour le lui demander, d’ailleurs. Quand Faith découvre de quoi il s’agit, la népalaise apporte quelques précisions. Comme par exemple qu’il s’agit d’une aquarelle qu’elle a peinte, il y a quelques semaines de cela, qu’elle représente le jardin botanique, là où elles ont échangé pour la première fois dans cette aventure. Leur première vraie conversation, celle qui a amorcé leur relation. Un discret sourire étire ses lèvres et ses joues s’empourprent, quand elle complimente le tableau en question, qu’elle juge de très réussi. « Je t’en prie », elle expire quand elle la remercie. « Il faut croire que j’ai plus d’une corde à mon arc », elle reprend sur un ton amusé. Elle réprime un éclat de rire silencieux. Ce n’est pas comme si Anaswara met en avant et vante ce qu’elle maîtrise. Par exemple, elle n’a et ira jamais vanter ses coups de pinceau et sa maîtrise du maquillage. Elle a pourtant validé une compétence experte dans le domaine, depuis un moment. En parlant de leur rencontre, elle se rend compte du chemin qu’elles ont parcouru. De ce chemin parcouru, notamment, dans ce jeu. En entrant dans ce jeu, Ana n’aurait jamais envisagé de faire partie de la caste des demi-finalistes. « Pas grand monde ». Peu de monde aurait misé sur la népalaise d’entrée de jeu. Elle a dû faire sa place, dû faire ses preuves et montrer à tout le monde – et même à ses camarades qui semblent pour certains encore en douter – que sa place est méritée. Il y a une chose à laquelle on ne pourra pas reprocher à la jeune femme : son investissement dans la vie du palace. Elle a été celle qui s’est et s’investit le plus. Elle étire un léger rictus alors que Faith lui dit avoir toujours cru en son potentiel. « Qui aimerais-tu voir dans le carré final, à tes côtés ? », elle lui demande, en posant son doux regard sur le visage de l’anglaise. Cette dernière parle d’ailleurs du fait que la fin est proche mais aussi loin. « On n’a jamais été aussi proche, jusqu’à maintenant », elle lui fait remarquer. Dans maximum deux semaines, ils quitteront cette aventure. Peut-être qu’elles se quitteront samedi soir. En quatre semaines, elle a vécu ces primes comme s’approchant un peu plus de la sortie, de la fin parce que c’était le message que ses camarades lui renvoyaient. Faith évoque sa crainte de perdre son secret, à quelques jours de valider sa cagnotte. « Si je trouve un secret, je m’engage à redistribuer la somme remportée au candidat qui aura perdu sa cagnotte par ma faute », elle expire. C’est une promesse qu’elle s’est faite. « Bon, ça dépend, de qui il s’agit », elle reprend sur un ton léger et faussement sérieux. Elle cache sa main pour réprimer un éclat de rire. « C’est vrai », qu’elle est tranquille depuis que Bart a découvert son secret mais elle est soulagée d’avoir dévoilé son secret. « A moins que la lampe magique décide de titiller ma cagnotte, quand je lui rendrais visite », cela fait partie des dernières choses qu’elle envisage de faire. « J’aimerais bien qu’elle soit généreuse avec moi, en m’offrant enfin quelques indices ».

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Faith
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 518
AVATAR : danielle brooks
LOCALISATION : chelsea
MÉTIER : coiffeuse


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 46987£
AFFINITÉS:
kitoko, tues. 15:55 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: kitoko, tues. 15:55 (VIIII)   kitoko, tues. 15:55 (VIIII) EmptyDim 14 Juil - 14:15

Ma réponse chamboule cette chère Ana. Rho depuis le temps elle devrait me connaitre. " T'as encore quelques progrès à faire en matière de second degré. “ que je réplique amusée. Allez hop, en route. Puis elle sort un petit cadeau rien que pour moi. Une aquarelle qu'elle a dessinée elle même. Plutôt réussi je dois dire. ” Je l'accrocherais chez moi, s'il survit au voyage. Faut que je lui trouve la meilleure place. “ Encore faut il qu'il survive au transport, à l'avion... Déjà il faut qu'il survive à ce tour en calèche. Parce que bon c'est mignon, mais maintenant je me sens un peu encombrée avec ça dans les mains. J'imagine que je vais le garder sur mes genoux jusqu'à la fin. Je ne voudrais pas le faire tomber. Elle me demande alors qui j'aimerais voir dans le carré final. ” Hm...C'est compliqué. Bon déjà moi, ça va de soit. “ L'évidence même. ” Kenza, je pense que c'est la plus redoutable d'entre nous tous. “ Même si la demoiselle pense que c'est Lula qui va tous nous niquer, moi je miserais plus sur elle. Puis en plus c'est ma copine alors j'serais ravie de la voir à mes côtés. ” Toi et ensuite...J'sais pas, Icare ou Malcolm. Mais j'serais même heureuse d'y voir Esaias. “ Même Niels. ” Enfin le plus important c'est que je fasse parti des quatre. “ que je rajoute amusée. Bah ouais quand même. Dans le fond, peut importe qui m'accompagne, tant que je suis dedans ça m'ira. ” Et toi ? Y'a Kenza qui rêve d'une finale 100% féminine et j'avoue que ça serait beau aussi. “ Les femmes en force. En plus on représenterait un panel assez diversifié, entre Kenza, Lula, Ana et moi. Chacune une personnalité bien distincte. J'évoque ensuite avec Ana ma plus grande crainte de la semaine. Ce n'est pas me faire éliminer aux portes de la finale non. C'est perdre la totalité de ma cagnotte si près de la valider. Et je pense que mon secret n'a jamais été aussi en danger que maintenant, avec tous ces indices révélés. ” Bon, je te donne l'autorisation de me buzzer alors “ que je réplique dans un sourire lorsqu'elle déclare s'engager à reverser la cagnotte perdue si jamais elle trouve un secret. Elle espère que la lampe sera généreuse. " J'suis contente de toujours avoir mon secret, mais j'dois avouer être un peu déçue que personne ne s'y soit jamais intéressé. “ A croire qu'on doit se dire que ça doit pas être bien intéressant. C'est peut être bizarre mais ouais, j'aurais aimé frissonner un petit peu. ” Je peux pas vraiment en retirer une fierté de l'avoir conservé, on ne peut pas dire que j'ai eu grand chose à faire pour le protéger. “ Je n'ai même eu jamais à mentir puisque personne ne m'a jamais vraiment cuisiné dessus. " Même là avec tous les indices que vous avez reçu, j'pense pas avoir de quoi m'inquiéter. " Car ils ont d'autres cibles en ligne de mire. A la limite, la seule qui aurait pu me faire peur, c'est Kenza, mais il me semble qu'elle n'a plus assez de fric pour buzzer, un petit soulagement je dois l'avouer. Et encore je pense que si elle avait pu, c'est plutôt son chéri qui doit être sa cible. Bon ceci dit, y'a une petite partie de moi qui flippe quand même, on est jamais à l'abri d'un buzz sorti de nul part.

_________________

Think like a queen. A queen is not afraid to fail. Failure is another stepping stone to greatness (c) frimelda

Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
kitoko, tues. 15:55 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: kitoko, tues. 15:55 (VIIII)   kitoko, tues. 15:55 (VIIII) EmptyDim 14 Juil - 16:50

Elle se sent un peu nulle de ne pas avoir saisi la plaisanterie de l’anglaise, quant au fait qu’elle n’aurait pas envie de passer du temps avec elle. « Oh ! J’ai tout de même fait des progrès en huit semaines », elle souffle, sur un ton léger. En huit semaines, son mode de communication est moins foireux qu’au début. Elle parvient la plupart du temps à tenir une conversation sans maladresse, sans faux pas et surtout elle a réussi à s’ouvrir à des personnes qu’elle ne connaissait pas au début de cette aventure. Elle s’est ouverte, dévoilée et révélée. Elle ne fait peut-être pas l’unanimité au sein de ses camarades mais personne ne peut fermer les yeux sur son évolution. Quant au présent qu’elle vient de lui offrir, Faith lui annonce qu’elle l’accrochera chez-elle, mais qu’elle devra lui trouver la meilleure des places dans son logement. « Mais il survivra, voyons », elle reprend, quand elle déplore qu’il faille qu’il survive au voyage. En attendant, elle voit bien que Faith est quelque peu encombrée avec, ne sachant où le poser. « Attends », elle expire doucement, « en attendant de rentrer au palace, je vais le remettre dans mon sac ». C’est plus prudent qu’il retrouve sa cachette, le temps de la balade, et Faith retrouvera ainsi son présent à la fin de celle-là. Elle lui adresse un doux sourire, en se saisissant dudit tableau et en le glissant dans son sac qu’elle referme et pose à ses pieds. Elles constatent la fin de cette aventure qui s’achèvera pour les finalistes dans deux semaines, un peu moins d’une semaine pour les demi-finalistes éliminés aux portes de la finale. Ils n’ont jamais été aussi proches de cette échéance qu’à présent. Anaswara s’était interdite de penser à obtenir une place en demi-finale ou même en finale, jusqu’à maintenant, mais avec le temps, elle s’est convaincue qu’elle avait suffisamment fait ses preuves dans l’aventure et dans le jeu – et que ceux qui ne veulent pas le reconnaître n’y mettent que de la mauvaise volonté –. Ils peuvent à présent envisager des combinaisons formant leur carré idéal. Certains noms coïncideront entre les différentes propositions, probablement. Concernant Faith, son carré final serait composé… d’elle, dans un premier temps, puis de Kenza. A ces deux noms, elle l’ajoute. Elle, Anaswara. Un discret sourire étire ses lèvres, touchée que l’anglaise puisse la considérer comme une finaliste, au même titre qu’elle. La quatrième place est discutable, elle l’offre à qui veut bien : Icare, Malcolm, Esaias. Le quatrième élément de son carré serait donc une bite. Elle précise que le plus important est qu’elle fasse parti des quatre. « Et que je sois à tes côtés », elle renchérit, sur un ton léger, en hochant doucement la tête. Elle n’est peu sérieuse. C’est d’ailleurs à son tour d’émettre son pronostic quant à cette finale qui se profile. « Définitivement, une finale composée de quatre femmes », cette idée a commencé à la séduire depuis quelques jours. « Girls on top ! », qu’elle scande, dans un sourire. Franchement, c’est une tête d’affiche qui aurait de la gueule. « Mais autrement, j’aimerais beaucoup atteindre le carré final à vos côtés, aux côtés de Kenza et de toi », elle reprend, avec sincérité. Elle serait heureuse de se retrouver à leurs côtés. « Pour compléter, afin d’obtenir une finale 100 % People of Colors, je dirai Malcolm ». Parce que cette tête d’affiche là aurait de la gueule, une finale métissée. « Sinon, Esaias ou Niels ». Elle sait que cette finale mettant à l’honneur les femmes sera difficilement réalisable, vu les concurrents qu’elles ont en face d’elle. Faith a tout de même une crainte, cette semaine : celle de perdre sa cagnotte en étant buzzée et surtout en ayant son secret révélé à quelques jours du prime des révélations des secrets. Anaswara s’est engagée à reverser la cagnotte perdue, si elle venait à trouver un secret. Ce n’est pas pour l’argent qu’elle ferait cela. D’ailleurs, à ce sujet, Faith l’autorise à buzzer. « C’est vrai ? Trop bien ! », qu’elle réplique, en tapant ses mains entre elles. Ce n’est pas qu’elle attend l’autorisation de buzzer qui que ce soit, c’est juste que ces derniers temps, elle a l’impression qu’on lui coupe l’herbe sous le pied. Si Bart n’avait pas buzzé Kenza, elle l’aurait fait, comme Icare qui buzze maintenant Esaias. Elle n’a pas envie de prendre son ticket et attendre sagement son tour. En attendant, elle a l’attention de se rendre à la lampe magique, espérant qu’elle soit enfin généreuse avec elle et lui offre un – ou deux – indices, ce qu’elle ne boudera. Elle ne boudera pas son plaisir de relancer sa quête, quelques jours avant la fin. Ca la stimule, même. Faith est toujours contente d’avoir son secret même si elle se dit déçue que personne ne s’y soit intéressé. « Tu sais, je pensais la même chose avant que Bart ne me buzze, que personne ne s’y intéresserait… », elle souffle, dans un fin sourire. « Tu penses vraiment que personne ne s’y intéresse ? », elle lui demande. L’anglaise renchérit en lui disant que même avec les indices révélés sur son secret, elle ne pense pas avoir de quoi s’inquiéter. « Merci pour moi ! », elle reprend.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Faith
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 518
AVATAR : danielle brooks
LOCALISATION : chelsea
MÉTIER : coiffeuse


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 46987£
AFFINITÉS:
kitoko, tues. 15:55 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: kitoko, tues. 15:55 (VIIII)   kitoko, tues. 15:55 (VIIII) EmptyLun 15 Juil - 22:19

" C'est vrai. “ Je veux bien concevoir qu'elle a fait des progrès depuis le début de l'aventure. ” T'en as parcouru du chemin depuis le premier jour. “ De mon côté, je pense être la même qu'à mon arrivée - faut dire que j'étais déjà parfaite n'est ce pas. Mais elle, on a pu la voir évoluer et se transformer peu à peu, tel une chenille qui se métamorphose en papillon. Pour ce qu'il en est de son tableau, je compte bien l'accrocher chez moi, en revanche là tout de suite il est un peu encombrant. Elle s'en rend compte et le récupère pour le ranger dans son sac. Je la remercie. On parle ensuite du carré final rêvé. Même si au bout du compte, le plus important ça reste tout de même que je sois en finale n'est ce pas. Je souris quand elle renchérit de la même façon. Evidemment qu'elle veut s'y voir elle aussi. Je crois qu'à ce stade du jeu, on s'est tous imaginé accéder à cette finale. J'évoque un dernier carré 100% féminin, Kenza en a déjà parlé. La népalaise approuve. Mais avant tout, elle espère que je partage l'affiche à ses côtés avec Kenza. Quand on reste, Malcolm pour un finish 100% people of colors. Sinon Esaias ou Niels. ” T'imagines, on se fait toutes jarter et on se retrouve avec une finale 100% masculine ? “ L'horreur ! Mais bon c'est une possibilité à envisager aussi, on est à l'abris de rien. Même si quand même j'en doute, c'est obligé qu'il y'ait au moins l'une de nous pour représenter fièrement la gente féminine. Peut être qu'on sera plus sur du 50/50 comme cette demie. L'équité parfaite. On parle secret ensuite et cagnotte. Je regrette un peu de ne pas avoir eu à jouer plus concernant le mien. J'ai pas l'impression qu'on le cherche beaucoup dans ce palais, et même après la diffusion de tous ces nouveaux indices. Mais en tout cas, si jamais Ana a une idée et qu'elle souhaite buzzer, franchement je vais pas l'en dissuader. Enfin surtout si elle me refile mon fric derrière si jamais elle venait à trouver. Parce que sinon je l'aurais genre très très mauvaise. Ok c'est le jeu, mais ça serait terriblement cruel de tout perdre si près du but. Je rigole quand elle fait mine d'être super heureuse que je lui donne mon accord. Je la pense pas vraiment sérieuse, comme si elle n'attendait que ça. ” Bah si des gens s'y intéressent ils le cachent très bien. Après j'suis pas au courant des noms donnés lors des indices remportés à la lampe, mais je doute être la cible. “ A t'on déjà réclamé un indice sur mon secret ? J'en doute. Mais bon je ne peux que faire des suppositions, dans le fond j'en sais rien. Quoi merci pour elle ? ” Pourquoi, t'as des pistes sur le mien ? " En fait c'est d'elle que pourrait venir le danger ? Pour être honnête, il est vrai que je la catégorise dans les candidats qui me font le moins peur pour trouver mon secret. Peut être parce que je la sens moins sur la chasse, elle a encore jamais taté du buzzeur par exemple il me semble. Mais peut être qu'elle mène sa petite enquête dans son coin et que je devrais me méfier. Imaginez qu'elle fasse un hold up sur la fin. Bon j'aurais les boules c'est clair. Je veux qu'on s'y penche, mais pas qu'on le trouve, non non.

_________________

Think like a queen. A queen is not afraid to fail. Failure is another stepping stone to greatness (c) frimelda

Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
kitoko, tues. 15:55 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: kitoko, tues. 15:55 (VIIII)   kitoko, tues. 15:55 (VIIII) EmptyMar 16 Juil - 8:47

Nul ne pourrait contredire ses propos quant au fait qu’elle a fait des progrès en huit semaines. Elle a grandi et s’est érigée en Femme, dans cette aventure. Elle s’assume, elle s’affirme comme Femme. Un fin sourire étire doucement ses lèvres quand Faith approuve en retour. Elle évoque le parcours que la népalaise a parcouru depuis le premier jour. « Tu vois, même toi, tu le reconnais », elle souffle. En début d’aventure, elle était cette petite chose cachée dans une chrysalide, elle s’y est développée longtemps avant de voir le jour. « Tu penses que l’on saura apprécier mon évolution ? », elle pose son doux regard sur le visage de l’anglaise. Elle se souvient de cette réponse formulée par Judith qui avait dit être déçue par son évolution – elle n’a jamais compris pourquoi elle avait mérité un tel jugement de la part de la blonde. « Tu sais quoi ? Oublie. Je dois maintenant penser pour moi, penser à moi et à ce que je veux, non pas à ce que les autres veulent pour moi comme ça l’a été par le passé ». Elle a un historique foireux où tout a été décidé pour elle et où on ne lui a donné aucune possibilité de s’ouvrir et de penser à elle. Elle doit tirer un trait sur ce mode de pensée avec lequel on l’a formatée pendant une quinzaine d’années. Elle ne déconne pas quand elle dit vouloir se voir parmi les quatre candidats sur la plus haute marche, elle estime avoir fait suffisamment ses preuves pour cela. Elle s’est suffisamment investie dans la vie du palace. « Tu essaies de me dire que les anglais sont phallocrates ? », elle reprend. « Impossible ! ». Elle ne peut pas croire à ce scénario et que les téléspectateurs jugent que les quatre bites du palace mériteraient d’atteindre la finale. C’est impossible que les téléspectateurs votent ainsi. Certains ne l’auraient jamais soutenu pendant quatre semaines, si ça avait été le cas. Elle agite doucement la tête, un peu agacée par cette idée émise par sa camarade. Cette dernière déplore d’ailleurs que personne ne s’y est intéressé jusqu’à maintenant. Elle la rassure en lui disant que certains candidats peuvent s’y intéresser, encore maintenant. Elle avait pensé elle aussi que personne ne s’intéresserait à son secret et à sa personne, c’était sans contenter sur trouver sur son chemin Bart. Elle avait été touchée par le buzz du blond, la concernant. Déjà parce qu’il lui a permis de se délivrer de tout son carcan, ensuite parce que c’était probablement la première fois que quelqu’un s’intéresser à elle pour ce qu’elle était, pour qui elle était. « Pourquoi penses-tu que personne ne s’y intéresse ? », elle lui demande. Ana pense que s’intéresser à quelqu’un ne signifie pas le crier à tout va. Il faut savoir le faire subtilement, discrètement. « J’ai quelques fils qui se mêlent mais il m’en manque pour pouvoir faire un vrai lien », elle expire, en posant son attention sur l’anglaise. Elle a su faire quelques liens dans sa tête. Il y a quelques évidences dans ses fils qu’elle a en sa possession, d’autres viennent mettre du bazar. « Pourquoi as-tu décidé de défendre ce secret ? », elle plante son regard ébène dans celui de Faith. Elle essaie de donner du sens à tout cela.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: BALADES EN CALÈCHES-
Sauter vers: