Partagez
 

 match point (mardi, 17h)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 600
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 25,5k
AFFINITÉS:
match point (mardi, 17h) Empty
MessageSujet: match point (mardi, 17h)   match point (mardi, 17h) EmptyLun 8 Juil - 0:37

Je vois @Niels de loin se dorer la tête à la piscine et je peux pas m'empêcher de bifurquer instinctivement vers lui. Ya environ deux semaines je lui ai grave pris la tête à ce même endroit autour de questions pseudo philosophiques qui ne nécessitent aucune réponse concrète. Du coup, je trouve que l'occaz' est bien trop belle pour le laisser s'échapper. Niels depuis qu'il a officialisé sa relation avec April on dirait un autre homme. Pas qu'il soit plus épanoui ou quoi, mais ça se voit à sa gueule que le type est sincèrement heureux. Et ça fait plaisir, quand on voit qu'à côté certains se prennent grave la tête. Je mets ça sur le dos de sa maturité, et de la discrétion d'April. T'inquiètes je viens pas te poser des questions sur le sens de la vie. Je me moque en me calant à côté de lui le temps de me débarrasser de mon tshirt et de mes espadrilles. Puis je m'approche doucement du bassin et m'assois sur le rebord en trempant mes jambes et en allumant une clope. Je peux pas m'empêcher de tous vous imaginer comme les personnages d'un film. Depuis qu'on est arrivés je m'imagine des centaines de scripts. Ils se rendent pas forcément compte mais ça cogite beaucoup. C'est d'ailleurs parce que je l'ai foutue direct dans une case que ça a pété avec Lula. Je peux comprendre qu'elle ait pas apprécié l'interprétation que j'ai faite de son personnage, mais l'essentiel c'est qu'aujourd'hui notre relation s'est doucement améliorée. Tu joues au tennis ? Parce que Niels il me fait grave penser aux personnages un peu beaux gosses des films de Woody Allen. Style Match Point. Et à l'heure actuelle j'ai bien envie de savoir s'il va switcher d'une case à une autre, avant la fin de l'aventure.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Niels
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11283-nielshttp://www.throwndice.com/t11220-niels En ligne

MESSAGES : 1299
AVATAR : lee pace.
ÂGE : 40


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34 500£
AFFINITÉS:
match point (mardi, 17h) Empty
MessageSujet: Re: match point (mardi, 17h)   match point (mardi, 17h) EmptyLun 8 Juil - 18:52

C'était peut être le fait de vivre sous le même toit depuis deux mois et de se caler tous plus ou moins consciemment sur les habitudes des uns et des autres, mais Icare et Niels semblaient destinés à se retrouver au bord de la piscine aux mêmes heures, et ça amusait l'allemand qui n'était jamais contre un peu de compagnie et surtout à cette heure où, contrairement à leur dernière conversation autour du bassin, le soleil commençait à taper un peu moins fort et l'air à être un peu plus respirable. Et puis même quand Icare était plein de questions existentielles face auxquelles Niels se retrouvait parfois un peu démuni de ne pas détenir toutes les réponses, il était d'une compagnie agréable et le genre dont il faisait bon profiter sur ces derniers jours d'aventure. Il n'avait pas forcément le cœur à complètement se réjouir depuis samedi, mais l'ambiance était assez détendue au sein du palace et ça faisait du bien de souffler un peu après ces deux mois. Alors c'est un fin sourire amusé qu'il étira lorsqu'il s'approcha et se fendit d'une remarque qu'il attendait un peu. « Dommage, j'ai révisé tout Nietzsche en t'attendant. » Il plaisanta sur le même ton que lui, plus parce que c'était le premier nom qui lui était venu que parce qu'il connaissait grand chose à sa pensée, plus attiré par la psychologie que la philosophie d'une manière générale. Icare reprit la parole et l'intrigua en lui confiant les avoir tous déjà imaginés comme les personnages d'un film, si bien que Niels se redressa sur le bord de son transat avec un air curieux. « Ah oui, quel genre de film ? Tout public, ou interdit aux moins de seize ans avec budget hémoglobine ? » Il glissa après un rire silencieux Ça l'intéressait et comme Icare avait sûrement pas mal d'imagination, ça risquait peut être même d'être amusant vu les personnalités de certains qui n'auraient aucun mal à crever l'écran. Sa prochaine question lui fit prendre un air un peu plus surpris, et il hocha doucement la tête. « Ça m'est arrivé. Ça a toujours été un sport plutôt populaire dans les différents endroits où j'ai vécu. Je dois simplement pas être beaucoup plus doué que la moyenne. » Il y avait d'autres sports qui l'attiraient un peu plus, pourtant ses voyages ou les endroits où il avait vécu avant de se réinstaller à Munich avaient pu mettre plusieurs fois le tennis sur sa route, et Niels s'y était déjà frotté par curiosité pour tout ce qui le changeait un peu. Songeant que ça avait peut être un rapport avec ce qu'Icare lui avait confié juste avant, il lui fit part à son tour d'une question qui lui trottait dans la tête. « T'as déjà eu envie d'écrire ou réaliser pour le cinéma ? » Peut être que ça lui arrivait déjà, dans ce milieu on devait pouvoir toucher à plusieurs choses sans avoir vraiment besoin de choisir à quoi se destiner, et pour un esprit comme le sien qui semblait bouillonner d'idées, ce ne serait pas étonnant.

_________________
a certain darkness is
needed to see the stars.
you can't turn back the clock, you can't turn back the tide. ain't that a shame? i'd like to go back one time on a roller-coaster ride, when life was just a game.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 600
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 25,5k
AFFINITÉS:
match point (mardi, 17h) Empty
MessageSujet: Re: match point (mardi, 17h)   match point (mardi, 17h) EmptyMer 10 Juil - 9:07

@Niels c'est devenu un petit jeu de tester ses compétences d'improvisation face à mes questions dignes d'une fin de soirée à 3g. Ca reste agréable de discuter avec un daron, un vrai daron, pas les espèces de cokés artistes de 45 piges qui côtoient mon cercle de potes certains de vivre leur deuxième jeunesse. Niels c'est le genre de type curieux, ouvert d'esprit et en plus beau gosse. Je capte sans trop de soucis qu'April soit tombée sous son charme. Dans le genre mec bien, y'a pas meilleure image. Concrètement c'est la représentation de l'homme droit dans ses épaules à laquelle j'appartiendrai jamais. Parce que j'aurais beau y mettre toute mon âme et abandonner définitivement mon attrait fusionnel envers la drogue, y'aura toujours quelque chose qui fera qu'Icare est Icare. Et qu'Icare adore naviguer vers des eaux troubles. Enfin, ces pensées-là heureusement cette semaine elles sont bien loin de mon esprit, et depuis notre dernière discussion je suis passé par mille phases avant de présenter la belle gueule du Icare souriant et léger qui lui fait face aujourd'hui. Et Kant ? Et Descartes ? Et Heidegger ? Je me moque. Ce serait mal me connaître que de croire que tu trouveras les réponses à toutes mes questions chez un seul penseur. Je bifurque ma gueule dans sa direction. Je déconne pas quand j'annonce que je les dépeint tous comme les acteurs principaux de certains films. Moi, même si mes parents ont toujours tenu à parfaire mon éducation, la plupart de ma culture gé elle vient du milieu du cinoche. C'est souvent du cinéma que j'ai chopé pas mal de références historiques qui m'ont fait m'intéresser à des périodes complètement wtf de l'histoire, style obsession passagère sur laquelle il m'était vital de récolter un maximum d'informations. Genre l'influence actuelle de l'organisation criminelle sarde et sa propension à kidnapper des artistes contre des rançons dans les années 1970. Je glisse dans l'eau et je m'appuie sur mes coudes contre le rebord histoire de continuer à fumer ma clope tout en pouvant capter le visage de Niels. Ca dépend. Mais toi t'es un mélange de Javier Bardem et Jonathan Rhys-Meyers qui joue le grand-frère charismatique d'un remake sur la guerilla anti-franquiste tourné par Ken Loach. C'est clairement le gars que tout le monde adule en guise de leader invétéré, mais au final il lui arrive que des trucs moches. Je me marre quand il me dit avoir joué pas mal au tennis parce que ça rentre bien dans le coche Match Point qui était ma première image de référence face à lui. Niels j'attends avec impatience son secret et j'espère qu'il me surprendra. J'en suis plutôt certain en fait, un mec droit dans ses bottes comme lui ça cache forcément un truc un peu plus sulfureux. J'ai voulu à une période oui, puis j'ai été rattrapé par la réalité de l'absence de revenus qui devenait pressante pour survivre à Paris. Le cinéma c'est pas une passion dont il est facile de vivre. J'ai commencé par faire le sale boulot en me levant à l'aube et en me couchant tard pour aider à préparer des sets. Puis j'y ai pris goût et j'ai fini dans le monde des décors. A l'époque mon loyer je le payais avec du taf au black sur des tournages et des petits trafics de drogue, donc l'utopie de la réalisation elle s'est vite écrasée. C'est la vie. J'écrase ma clope et je la range dans mon paquet pour pas lâcher le mégot dans la nature. Maintenant peut-être que le confort d'une pseudo notoriété m'aiderait à tenter le truc, mais je suis pas sûr d'être en capacité de m'enfermer dans un bureau pour écrire un texte. Pour moi la créativité allait aussi de pair avec ma conso de drogues. Si j'atténue l'une, l'autre sera forcément impactée.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Niels
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11283-nielshttp://www.throwndice.com/t11220-niels En ligne

MESSAGES : 1299
AVATAR : lee pace.
ÂGE : 40


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34 500£
AFFINITÉS:
match point (mardi, 17h) Empty
MessageSujet: Re: match point (mardi, 17h)   match point (mardi, 17h) EmptyJeu 11 Juil - 22:14

L'entrée en matière d'Icare l'amusa parce qu'elle fit écho à leur échange de l'autre jour au bord de ce même bassin, et aux questions existentielles auxquelles ils s'étaient frottés au grand dam sans doute de la production qui aurait sûrement préféré qu'ils s'ouvrent une bière et rhabillent les autres candidats pour l'hiver histoire d'offrir une séquence bien télévisuelle que les chroniqueurs n'auraient ensuite eu qu'à déformer un petit peu. Mais avec l'un qui ne buvait pas et le fait qu'ils ne soient pas vraiment le genre à tacler même pour déconner ni à se laisser avoir par les caméras après tout ce temps, ça ne s'était pas fait et aujourd'hui sans doute qu'une discussion un peu plus informelle ferait déjà des heureux. Niels n'eut aucun mal à jouer le jeu de sa remarque et sortit Nietzsche de son chapeau comme s'il avait souvent l'occasion de se poser avec un de ses bouquins pour réfléchir au sens de chaque chose, et c'est sans surprise qu'Icare renchérit avec une légèreté qui faisait plaisir à voir, quand la dernière fois il semblait habité par une mélancolie qui avait rendu ces questionnements sur le destin un peu plus troublants. « Kant et Heidegger, ça peut se discuter. Mais je vois pas ce qu'un français pourrait m'apprendre sur le sens de la vie. » Il souffla dans un petit sourire mutin, avant de lâcher un rire pour marquer la plaisanterie et le fait que quiconque le connaissait savait qu'il pouvait être un peu chauvin, parfois, mais certainement pas médisant. D'autant plus qu'il savait très bien qu'Icare était suisse. « Je plaisante. Je suis simplement pas très porté sur ce genre de trucs moi non plus. » Il acquiesça donc à sa réflexion parce que lui non plus n'était pas certain que ça lui suffirait de plonger tout entier dans les idées d'un seul type pour répondre à des questions qu'il se posait parfois depuis si longtemps qu'il avait accepté que personne n'aurait probablement jamais la réponse et que ce n'était peut être pas plus mal. C'est finalement cette histoire de film qui l'intriguait le plus, et Icare devait savoir que ça titillerait sa curiosité lorsqu'il en avait parlé face à un Niels déjà naturellement fasciné par ce qui s'éloignait de son domaine de prédilection et voulait maintenant savoir dans quelle genre d'aventure Icare les embarquerait s'il avait la possibilité d'écrire un scénario qui les mettrait tous en scène. Et sa réponse eut le don de le surprendre, avant de lui tirer un léger rire tant c'était facile de se planter le décor dans sa tête quand Icare n'avait même pas eu l'air d'hésiter avant de répondre. Et plutôt pas mal, comme comparaisons. « Ah ouais, rien que ça. Sur le papier ça fait plutôt envie, j'ai beau fonder aucun espoir dans une éventuelle reconversion comme acteur, pour un plot pareil j'accepterais peut être de me laisser tenter. » Il plaisanta en lui lançant un regard faussement entendu, ponctuant sa remarque d'un léger « De toute façon, les caméras à force on s'y habitue. » et de hausser exagérément les épaules l'air d'avoir pris goût au fait que le moindre de ses faits et gestes soit immortalisé et que la seule petite bulle d'intimité où on pouvait vraiment souffler et se retrouver seuls en étant sûrs que rien de ce qui s'y dirait ou s'y passerait ne serait ensuite affiché dans une rubrique, était la loveroom. « J'y pense, c'est pas Malcolm qui veut faire une école de comédie ? Lui c'est sûr qu'il te suivrait. » Niels reprit dans un léger sourire, conscient que tout ça partait d'une plaisanterie mais étant donné qu'ils semblaient copains et que leurs passions étaient complémentaires, ça se tentait. Surtout si Icare prévoyait d'écrire ou réaliser pour le cinéma, ce qu'il disait avoir envisagé à une époque avant d'avoir pris goût au monde des sets. « L'important c'est que ça te plaise, y'a rien de pire que de faire un boulot qui nous épanouit pas. Et t'as tout le temps de sauter sur l'occasion de passer derrière la caméra si elle se présente. » Niels ne connaissait pas grand chose au Cinéma, mais ça lui semblait être un monde où tout se jouait surtout sur des occasions qu'on saisissait au bon moment. Il était sûrement la dernière personne qui irait lui dire de garder un boulot qui le rendait malheureux, et à entendre Icare parler du sien ça avait l'air de vraiment lui plaire. « Toi aussi, t'as hâte qu'on te rende ta liberté ? » Il finit par questionner, un peu dans la continuité de ce dont ils avaient parlé l'autre fois au sujet de ses proches qu'il avait hâte de retrouver, mais aussi parce que ces derniers jours l'enfermement semblait peser sur pas mal de monde et sur certains en particulier.

_________________
a certain darkness is
needed to see the stars.
you can't turn back the clock, you can't turn back the tide. ain't that a shame? i'd like to go back one time on a roller-coaster ride, when life was just a game.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 600
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 25,5k
AFFINITÉS:
match point (mardi, 17h) Empty
MessageSujet: Re: match point (mardi, 17h)   match point (mardi, 17h) EmptyDim 14 Juil - 19:26

Statistiquement parlant les français sont bien meilleurs bons vivants que les allemands. Je rétorque on ne peut plus sérieux, sachant que j'ai aucune idée des chiffres de ces statistiques inventées, et ça Niels peut s'en douter, mais il ne saura jamais la vérité. Le vin - je sais que tu bois pas but still. Le fromage. Et la charcuterie sous toutes ses déclinaisons. Je me fais défenseur d'une cause à laquelle il m'a raccroché mais je me permets quand même de préciser en souriant Et d'ailleurs, je suis pas français, je suis suisse. Je me moque de lui, évidemment, et j'accroche son sourire en plissant des yeux face au soleil. Mais t'inquiètes, j'ai jamais été très à cheval sur les grandes théories. Tout le contraire d'ailleurs, plutôt à cheval sur comment déconstruire ces théories. Ou, à défaut, comment les contourner. C'est pas pour rien que je me suis retrouvé des dizaines de fois au poste. La dernière en date c'est parce que justement, en bons vivants néo-français, on avait un peu fait chauffer nos nerfs dans la rue en sortant d'un apéro post fin de tournage qui s'était terminé à 5h du matin. Le fameux film c'était loin d'être ce mashup Allen-Almadovar dont je parle à Niels, mais ça restait une putain d'expérience qui nous avait tous usés, écrasés, foutus à bout. Et je sais qu'au fond c'est pas étonnant que ma dernière crise date de cette période. Avec ta belle gueule tu nous apprends quelques lignes par coeur et à la sortie du jeu tu nous décroches un rôle en une semaine, j'en suis certain. J'avoue que j'arrondis un peu les ronds sur la simplicité du métier. Tout acteur te dira que percer c'est l'affaire d'énormes sacrifices. Et d'un chouilla de chances. Dommage que ce 0.01% de chance soit étouffé au milieu des 99.99% de sacrifices. Niels, c'est différent, il doit déjà être dépeint comme le quarantenaire ténébreux qui fais mouiller les meufs de 25 et +, ou les ados en mal d'un père. S'il le veut il claque des doigts et c'est  joué. Je te filerai mes contacts. Je siffle en me moquant, histoire de me faire mousser un peu. Ouais Malcolm je sais qu'il aimerait bien se reconvertir là-dedans, mais là j'ai plutôt l'impression qu'il rêve de se casser d'ici. Et comme je lui ai dit, je comprends sa position. Je me suis légèrement excusé de l'ampleur qu'avait pris ce bordel, de manière informelle et au nom de tous ceux qui se sentent concernés par ce semblant de culpabilité. Mais il n'empêche que le  gars a l'air d'avoir d'autres causes à régler, avant de se tourner entièrement à la comédie. Oui et non. En vrai je suis plutôt chill ici. J'en oublie presque les caméras. Et ça c'est surtout parce que mon mood des derniers jours s'est radicalement amélioré depuis la semaine dernière. Après on arrive un peu à bout de l'expérience sociologique là. Le blackos sympa et calme s'est maqué avec la caillera de Belleville qui a besoin qu'on l'électrise. Le bad boy s'adoucit et se rapproche dangereusement de la meuf la plus gentille de la baraque. Les deux réfractaires aux relations décident d'officialiser leur couple. Le nerd dépressif se maque avec l'ex-pompom popu qui a l'air guédro H24. La black funky friend continue d'être uniquement associée à une black mamma, même si elle en a ras le cul d'être la black funky friend qui danse avec son pote gay. Et le mec droit et chaleureux arrive à adoucir l'imperturbable de la saison. Bingo, on est tous des clichés.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point
» mes créations au point compté
» Match Pre-saison
» J'ai plus de point de destin, May Day.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: PISCINE-
Sauter vers: