Partagez
 

 every little thing, thurs. 17:50 (VIIII)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
every little thing, thurs. 17:50 (VIIII) Empty
MessageSujet: every little thing, thurs. 17:50 (VIIII)   every little thing, thurs. 17:50 (VIIII) EmptyLun 8 Juil - 8:35

Anaswara est posée tranquillement dans la salle informatique, elle navigue sur sa page et lit les quelques messages qu’elle a reçu la veille par certains spectateurs. Elle s’attarde sur quelques uns, afin de leur répondre un message personnel. Au fil des semaines, elle a su entretenir une relation avec ces personnes de l’ombre dont elle ne connaît pas les visages. Elle se souvient encore de ce message envoyé par tout un groupe de téléspectateurs et soutiens pour son anniversaire. Un message agrémenté de mots de soutien, d’amour, et de photos retouchées en son honneur. Elle est touchée par les attentions de ces quidams, de ces gens de l’ombre qui lui apportent beaucoup. Ce n’est pas seulement des votes apportés lors des nominations, c’est aussi du soutien, une dose d’amour et une piqûre de confiance. Elle laisse ses doigts pianoter sur le clavier, alors qu’une personne entre dans la pièce. Il s’agit de @Lula. Elle pose son regard et lui adresse un sourire poli. Il y a quelque chose qu’elle a envie de mettre au clair avec la française, depuis que cela est retombé dans son oreille. Elle n’oublie pas, Anaswara. Elle laisse sa camarade s’installer, non loin d’elle. « Je n’ai aucune mauvaise intention à l’égard d’Esaias », elle expire, en faisant tourner la chaise sur elle-même pour avoir la brune dans son champ de vision. « Sois en rassurée ». Elle n’a pas besoin de prendre à part Esaias pour lui faire son petit discours, comme quoi Ana le prendrait pour un con. Elle ne sait pas pourquoi elle a voulu semer ces petites graines dans le cerveau du blond et elle ne veut pas le savoir. Elle reprend finalement sa position initiale, cliquant sur la souris pour lire un nouveau message. « Tes proches te manquent ? », elle lui demande. Ana a d’ailleurs noté que Lula avait pris soin d’éviter de répondre à sa question concernant sa fille. « D’après toi, que pensent-ils de toi, de ton aventure ? ». Se mettre dans les yeux de ses proches et savoir ce qu’ils peuvent penser de nous, c’est tout un exercice. « De ta relation avec M. ? », ils doivent avoir leur point de vue dessus.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 553
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
every little thing, thurs. 17:50 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: every little thing, thurs. 17:50 (VIIII)   every little thing, thurs. 17:50 (VIIII) EmptyMar 9 Juil - 22:28

Ana m'interpelle et je lui offre un regard curieux avant qu'elle ne fasse référence à la mini conversation que j'ai pu avoir à son sujet. Elle souffle un peu et je me demande pourquoi elle prend la peine de le préciser si ça l'exaspère à nouveau. Je ne suis pas venue lui demander des comptes. Si elle est pas capable de capter que c'est normal que les gens s'inquiètent pour leurs potes, alors tant pis pour sa susceptibilité et elle. « Je suis rassurée » j'ironise parce qu'elle ira jamais me dire l'inverse. « J'en ai déjà parlé avec Esaias, maintenant ça vous regarde » je glisse en haussant les épaules avec nonchalance pour pas m'étendre sur un sujet qui ne mérite pas plus d'attention de ma part que ça. J'écoute la question d'Ana d'un air attentif. « C'est plus l'extérieur qui me manque, c'est un truc plus global » la liberté, l'intimité, organiser mes journées comme je le souhaite en parcourant Paris de long en large, mes entrainements, mes soirées toute seule. Ma mère, ma fille me manquent, certes, mais supporte, je sais que je vais les revoir bientôt alors c'est pas forcément criant et viscéral comme je m'y attendais. Peu être que je me suis faite à cette sensation à force. Elle me demande ce que mes proches pourraient penser de mon aventure. « J'ai pas souvent écouté ce qu'ils pensaient » je glisse dans un sourire, parce que sinon je ne serai pas celle je suis. Je fais semblant d'écouter mais au fond, je ne prends pas en compte les avis de ceux qui m'aiment. J'ai besoin de faire mes propres erreurs et de ne pas être drivé. « Y a pas de parcours idéal dans ce genre d'émission donc je sais pas trop ce qu'ils pourraient dire de mes choix » je complète de mon doux soprano. Elle évoque Malcolm. « Je sais juste qu'ils me diront à la sortie que je me suis mise avec un goï » j'explique en haussant les épaules. C'est con, mais pour ma mère, c'est important ce petit détail, elle est aimerait que sa fille se mette en couple avec un juif. C'est pas fondamental mais ça aurait été un plus un peu futile à ses yeux parce qu'elle est la seule pratiquante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
every little thing, thurs. 17:50 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: every little thing, thurs. 17:50 (VIIII)   every little thing, thurs. 17:50 (VIIII) EmptyJeu 11 Juil - 13:22

Depuis qu’elle a eu vent de cet échange avec Esaias et Lula, elle tenait à mettre les choses au clair entre sa camarade et elle. Elle n’a pas apprécié les attentions que la française a pu – lui a ? – lui attribuer. Alors cela lui tient à coeur de lui dire d’être rassurée et qu’elle n’a aucune mauvaise intention à l’égard du blond. Elle hoche doucement la tête, quand la français répète qu’elle est rassurée et ajoutant que cela les regard, maintenant. Parfait. Elle reprend sa position initiale devant l’ordinateur qu’elle colonise depuis quelques minutes. Si Lula a envie de prendre un poste, elle en a d’autres dans cette pièce. Son regard se pose sur l’écran, consultant le nouveau message qui s’affiche. Elle détourne son attention quelques instants, lançant un regard vers sa camarade. Elle la questionne sur le manque qu’elle pourrait ressentir. Elle s’est souvenue que la semaine passée, Lula avait pris soin de ne pas lui répondre. Alors Ana, elle se prépare à ce que la française lui offre un nouveau vent – on ne pourra pas lui reprocher de ne pas s’intéresser aux autres, de ne pas s’ouvrir à eux, c’est ce qu’elle fait –. Ses yeux ébènes se reposent sur l’écran, un mince sourire étire ses lèvres devant la lecture des premières lignes. La voix de Lula vient se mêler à sa petite voix intérieure. Elle se tourne légèrement vers la brune qui lui répond que c’est l’extérieur qui lui manque. « Et qu’est-ce qui te manque à l’extérieur ? ». Quels éléments de sa vie à l’extérieur lui manque le plus, au moment de leur conversation alors ? Est-ce que sa fille fait partie intégrante de cet extérieur qu’elle évoque ? Elle est curieuse de l’écouter. D’ailleurs, que pensent ses proches de son aventure ? Ana a la particulière de ne pas savoir ce souci là. Personne à l’extérieur n’a suivi ses péripéties, son évolution, son acceptation d’elle – ce qui fait partie intégrante de sa confiance en elle qui semble naître de jour en jour, ces derniers temps –. Elle doute que son nom ait retenti jusqu’au Népal, par exemple. « Qu’ont-il pensé de ta participation au casting, par exemple ? S’ils ont su ». Elle leur en avait peut-être parlé. Ana se souvient de l’avoir évoqué à ses employeurs, à quelques unes de ses collègues, mais ces échanges n’ont jamais dépassé un cadre professionnel. Elle parle ensuite du fait que ses proches vont lui dire qu’elle s’est mise avec un goï – il semblerait que cette histoire se soit arrangée, enfin… jusqu’à quand ? –. « La religion a compté dans ton éducation ? », elle lui demande, alors.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I don't wanna miss a thing. [LIBRE.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: SALLE INFORMATIQUE-
Sauter vers: