Partagez
 

 hel ☾ samedi vers 23h

Aller en bas 
AuteurMessage
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 772
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 012£
AFFINITÉS:
hel ☾ samedi vers 23h Empty
MessageSujet: hel ☾ samedi vers 23h   hel ☾ samedi vers 23h EmptyLun 8 Juil - 11:33

ft. Malcolm

Kenza, elle attendait la fin du prime avec impatience. Déjà pour connaître les résultats et savoir les demi-finalistes avec lesquelles elle allait se battre pour les dernières places. Comme c’était assez prévisible, Malcolm Niels et Anaswara reviennent en premier et la dernière et ultime place se joue au dernier moment entre Icare et Bart. Au final, Bartounet même avec sa cagnotte de tank se fait dégagé et si elle éprouve du soulagement pour son mec qui rejoint les DF, elle ne peut s’empêcher d’avoir une petite pensée pour le blond qui échoue vraiment à la dernière minute, ce qui confirme sa médiocrité à ses yeux. Enfin Kenza, elle attendait pas la fin de ce prime que pour les résultats. Y’a le retour des anciens aussi mais sur l’instant, elle s’en branle complet car elle a plus important à faire en ce moment, car y’a cette petite entrevue avec @Malcolm qu’elle a pas oublié alors elle lui fait signe direct une fois que tout ce joyeux bordel est terminé pour venir la rejoindre à la cuisine. Kenza, elle profite que toute l’attention soit portée sur le salon et ses environs pour s’isoler avec le ricain dans la cuisine. Elle veut avoir une discussion entre adultes si possible, qui s'écoutent et se comprenne mutuellement, sans être dérangée par quelqu’un et de préférence sans accrochages car dieu seul sait à quel point elle peut monter rapidement. Elle arrive à ses côtés dans la cuisine avec ses longs talons et sa tenue mi paillette mi orientale choisie par Don Icare, et s’accoude contre le plan de cuisine pour lui faire face et le dévisager un long moment. Elle aurait préféré avoir cette conversation sérieuse avec une tenue autre que celle-ci, mais elle a plus trop le choix que de faire avec. Elle réajuste son bustier et ressort sa cigarette électronique pour vapoter en parallèle de la discussion, car clairement elle sent que ça risque d’être tendu tout ça. Parce-que Kenza, elle a eu tout le prime pour structurer ses pensées. Déjà, elle a deux volets à traiter. Y’a Faith qui est venu lui parler de son problème et de comment il lui a parlé l’autre fois. Ce qu’elle a entendu elle a vraiment pas trop apprécié parce-que Malcolm, mine de rien, il commence à faire son petit thug dans le palace depuis quelques jours et ça elle accepte pas trop, surtout quand ça touche l’une de ses deux meilleures copines du jeu. Il a facilement écrasé Faith parce-que bon, c’est son crush elle peut pas trop s’imposer contre lui la pauvre, et Bart c’est une guimauve de base donc d’après ce qu’elle a appris, il a essayé de se défendre mais il s’est fait littéralement mangé par le gros caractère de l’américain. Deuxième volet justement, y’a ce comportement et cette attitude générale envers son autre copine Lula qui lui déplaît. L’affaire de la culotte avec Bart, elle passe pas trop, surtout vu les mauvais signes qu’elle laisse présager pour la suite. Mais elle va commencer avec Faith, parce-que c’est ce qui va la mettre rapidement dans le bain car clairement, ça fait un moment que ce connard la haggar avec son comportement de crétin et ça peut plus continuer comme ça alors elle se cale bien en face de lui avec son attitude de queen habituelle, le regard très froid et un ton qui se veut loin d’être joyeux. Là c’est sûr qu’il aura pas affaire à sa pire version, il en faut bien plus pour faire sortir la Kenza ultime qui explose une bonne fois façon Hiroshima et qui détruit tout sur son passage, mais là elle déconne pas non plus « bon écoute moi, je t’avoue que je suis un peu redescendue depuis tout à l’heure mais n’empêche je suis très remontée contre toi » pour ne pas dire déçue parce-que limite, il s’en branle d’elle apparemment et vis versa depuis qu’elle a appris tout ça, mais avec la qualification de son petit Icare ça s’est atténué, elle est plus trop dans cette optique de lui sauter à la gorge parce-qu’elle s’est calmée, mais n’empêche, elle doit quand même lui placer deux trois mots pour éclaircir les choses car il peut pas s’en sortir comme ça « je veux pas non plus te gâcher ta soirée ou que tu te dises que je veux me défouler contre toi. T’es en demi-finale, félicitations tu iras fêter le truc avec tes petits potes après, mais y’a quand même des choses que j’ai remarqué et qui ne passent pas. Déjà c’est quoi cette histoire avec Faith ? » C’est pas vraiment une question car en vrai, ça lui permet juste de mettre le sujet sur la table et enchaîner sans lui donner l’occasion de répondre « Tu sais que t’as vraiment de la chance parce-que Faith, c’est quelqu’un de très gentille à la base, et de très conciliant aussi malgré elle. C’est quelqu’un qui t’apprécie beaucoup, ça tu le sais, elle est pas insensible à ton charme alors elle irait jamais s’imposer complètement ou te tenir tête, mais sache par exemple que si tu m’avais parlé de la même façon et sur le même ton que tu lui avais parlé la semaine dernière, moi je t’aurais complètement explosé à la figure et t'aurais rien compris à ce qui allait t'arriver, crois moi » crush de mes couilles ou pas crush elle laisserait personne s’adresser à elle de cette façon, et elle va peut-être changer de ton mais c’est pour se mettre à son niveau, histoire qu’il capte bien le message « parce-que ce que t’as pas l’air de piger mon frère » et là elle réajuste encore une fois son bustier au sens propre, mais au figuré elle laisse tomber son petit costume de queen londonienne pour revêtir celui de Fiona la princesse thug verte parisienne, prête à se fighter sur le terrain vague de Tournemire en compagnie de ses autres gadjis fringuées en survets nike/adi à cause d’une histoire de mecs « c’est que Faith, elle a pas envie d’être ta pote tu comprends ? Elle a envie d’être ta copine. Ta meuf. » Ta meeeeuf. M-E-U-F. Et pas son ami. Il pige ce crétin ou quoi ? « Elle a envie que tu sois son mec. Elle a envie de vivre une histoire avec toi, que tu la ken par devant par derrière chaque soir et pas que tu lui racontes ta life parce-que être ton amie, ça l’intéresse pas du tout et ça fait pas partie de ses plans. Faut que tu l’assimiles très bien car t’as pas conscience de la difficulté que c’est d’éprouver des sentiments pour quelqu’un et savoir qu’au final, jamais ça ne sera réciproque. » faut qu’il se mette à sa place. Qu’il s’imagine par exemple à la place d’un type que Lula veut juste garder comme un pote, à qui elle va envoyer des cœurs bleus de la friendzone sur wtsp mais avec qui il se passera jamais rien. Y’a des types qui acceptent cette hypocrisie de merde, y’a des gars qui s’écrasent mais elle doute fort que Malcolm soit du genre à accepter de rester ami avec une fille qu’il a envie de se faire, et c’est de son droit sinon bienvenue dans Souffrance-chronique-Land  « Tu lui en demande un peu trop alors si toi t’es pas capable de lui fournir ce qu’elle veut, oublie l’affaire et arrête de la faire souffrir parce-que regarde autour de toi, malgré son sourire colgate qu’elle nous affiche h24 elle est trop triste de l’intérieur. Et faut que t'acceptes l'idée que même si tu n'as rien fait de mal dans le fond, et c'est ce qui est injuste et je peux le comprendre, tu en es la cause, que tu le veuilles ou non car c'est comme ça, on n'y peut rien » la réalité est cruelle mais c'est comme ça, faut qu'il l'accepte. Elle marque une pause en déposant sa cigarette sur ses lèvres parce-que la légère zone de turbulence est passée, et elle est prête à retrouver sa classe habituelle « Tu sais t’es pas le premier mec qui tombe dans une situation pareille, ni le dernier c’est normal. Au fond je te comprends et je la comprends aussi, mais le problème c’est que TOI t’as pas l’air de la comprendre, elle. Tu me connais, j’ai plein de défauts mais je suis quelqu’un de très correcte. Lula, c’est ma copine aussi. T’avais ton choix à faire, t’as choisi Lula, c’est normal, elle est plus à ton goût et je peux comprendre que Faith ne t’intéresse pas. Maintenant, faut que tu te mettes en tête que c’est un peu comme les dilemmes que nous propose William dans ce jeu. Faut faire des choix et quand on fait un choix, on assume les conséquences et on vient pas pleurnicher car on peut pas tout avoir, c’est pas comme ça que ça marche dans la vie. » en choisissant Lula, faut qu’il se résigne à l’idée de perdre Faith car on peut pas non plus avoir le beurre et l’argent du beurre. Malcolm, il a vraiment une personnalité d’Avocat mais faut qu’il apprenne à relativiser parce-que ce mec, il va la rendre dingue : il veut Lula en copine et Faith en amie absolument, sinon il tire la gueule dans son coin et chie son caca plus gros que le monde parce-qu’il est pas content. Non mais lol  « T’es un peu trop utopique dans ton cône, je sais pas comment tu visualises les choses de ton côté, mais faut que t’acceptes cette dure réalité : tu ne peux pas garder les deux. Faut pas être égoïste non plus à vouloir garder Faith à tes côtés comme ça juste pour conforter ta petite conscience, alors laisse tomber l’affaire, elle te répète qu’elle veut pas de ton amitié donc je vois pas ce qui a de si compliqué à comprendre là-dedans » et Kenza, elle veut surtout pas mélanger les deux sujets alors elle attend d'en finir une bonne fois pour toute avec celui-là, le plus facile des deux, avant de passer au suivant, hm ...

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
hel ☾ samedi vers 23h Empty
MessageSujet: Re: hel ☾ samedi vers 23h   hel ☾ samedi vers 23h EmptyMar 9 Juil - 16:51

Ce prime il l'a vraiment senti passer, et maintenant il aimerait bien regagner sa chambre pour goûter à un peu de calme sauf que c'est pas le programme qui est prévu, avant ça il va devoir passer par la case entretien avec Kenza et quelque chose lui dit que ce sera beaucoup moins cool que celui de la dernière fois. Ce soir il va pas être question de lui dresser son cv sentimental, mais plutôt de recevoir une leçon sur comment il gère sa vie amoureuse dans ce palace. Jhoan est de retour et il peut même pas en profiter comme il se doit parce que la marocaine a décidé de lui casser les burnes à peine le prime achevé. Il sait pas si tous les potes de Lula vont se succéder cette semaine pour lui prendre le chou, mais faut espérer que non car c’est vraiment pas un bon plan. Malcolm se laisse entraîner dans la cuisine en trainant la patte, cette confrontation c’est bien la dernière chose dont il ait besoin à ce moment-là et il regrette parfois d’être aussi accommodant quand il s'agit de dialoguer. Il a jamais envoyé chier personne alors il renonce au projet avec elle car l’idée lui a quand même traversé l’esprit, par fierté il avait pas envie de la laisser dicter sa fin de soirée. Surtout à la façon dont elle s’est ramenée pour lui imposer le truc tout à l’heure, son intrusion vraiment malvenue que tout le monde a l’air d’avoir trouvé parfaitement normale dans le salon. Kenza elle est absolument pas neutre dans cette histoire et elle n’aura pas la bienveillance que d’autres ont eu vis-à-vis de ses relations, il le sait. Elle se sent investie d’une mission au nom de ses deux potes et lui, forcément, à ses yeux il fait office de connard qui sait pas saisir sa chance avec deux nanas incroyables et qui se permet même de les blesser. Il s’attend à s’en prendre encore plein la tronche mais il est pas dans un mood où faut trop le chercher. Si elle pense mener le truc devant un Malcolm silencieux et docile elle se goure complètement la Kenza, y’a pas grand-monde qui ose lui tenir tête ici mais elle fera pas sa reine avec l’américain car il pense avoir montré jusqu'ici qu'il avait tendance à pas se laisser faire et aussi pas mal de répondant. Il constate qu’elle s’est un peu détendue et c’est censé être une bonne chose, enfin bon elle se dit quand même très remontée contre lui et cette info il se la carre un peu dans le fion Malcolm, on va pas se mentir. « Okay écoute. » il balance dans un bref haussement d'épaules. Kenza en colère contre lui ça lui fait pour ainsi dire ni chaud ni froid maintenant, il a décidé d'accorder zéro importance à tout ce qu'elle va pouvoir lui sortir car il calcule beaucoup trop les gens qui interviennent dans ses relations, ça va pas. Elle glisse quand même des félicitations pour sa place en demi auxquelles il s’attendait pas du tout. Malcolm il reste de marbre face à ça parce qu'elle chercherait à l'endormir que ça l'étonnerait pas, alors il se contente de lâcher un « Merci. » pour la forme. Il sait qu’elle va rien lui épargner alors sa petite intro est pas utile, elle peut direct entrer dans le vif du sujet. Elle le lance rapidement sur l'histoire avec Faith, et apporte son point de vue sur la dernière discussion qui s'est tenue entre eux. Là Malcolm il saisit pas à quel moment il a mal parlé à l'anglaise, on peut lui reprocher d'être un peu trop direct et de pas toujours ménager la susceptibilité des autres mais de là à dire qu'il lui a parlé d'une façon inacceptable faut pas pousser. « Quel ton Kenza ? » il demande directement d'un air imperturbable parce qu'il se rappelle pas d'un moment où il a vrillé et où il aurait manqué de respect à Faith par exemple. Son ton en l'occurrence il est resté calme du début à la fin mais ce qu'il comprend là, c'est que Faith elle peut l'envoyer se faire foutre mais lui il peut pas lui demander d'arrêter de le prendre pour un con. Ça lui donne au moins une idée de l'objectivité dont Kenza va faire preuve ce soir, et il est pas du tout surpris. « Je lui ai toujours bien parlé, moi. » il précise en insistant bien sur le moi car même s'il aime beaucoup Faith il garde pas seulement un mauvais souvenir de leurs derniers échanges par rapport au contexte, il a pas trop apprécié la façon dont elle s'est adressée à lui à plusieurs reprises. Mais dans l'échange mentionné personne n'a écrasé personne, ils se sont mutuellement tenu tête c'est même Faith qui a reconnu qu'ils étaient aussi têtus l'un que l'autre et voulaient à tout prix avoir le dernier mot donc Kenza elle ferait mieux de passer au point suivant là. Elle lui sort des trucs qu'il sait déjà mais qu'elle estime qu'il a pas assimilé, tout ça pour lui dire que s'il peut pas donner à Faith ce qu'elle veut il doit renoncer à elle, tout simplement. Kenza elle a aucune idée de la problématique de ses relations, elle lui dit de lâcher l’affaire sans savoir qu’il est pas capable de renoncer aux gens qu’il aime et que c’est plutôt tout le contraire qu’il va avoir tendance à faire en sentant que la situation lui échappe. S’accrocher plus que de raison, quitte à être égoïste et à vouloir garder un pied sur chaque pilier alors que ça ne conviendra qu’à lui. Faith en souffre il le sait et il a pas envie de la torturer davantage, mais son amitié elle est trop précieuse il arrive pas à accepter l’idée de tout perdre comme ça en mode soit c’est plus, soit c’est rien. Pas de façon définitive en tout cas, il peut la laisser respirer quelques temps mais s'en défaire il veut pas. « Je lui laisserai le temps qu'il faudra pour qu'elle s'en remette, car elle s'en remettra, mais il est pas question de renoncer à elle. » Il sait que c'est pas ce qu'elle a envie d'entendre mais il pliera pas. Faith lui a demandé du temps, elle sait pas combien mais elle en a besoin et il respecte totalement ça Malcolm. À partir du moment où elle lui fait miroiter ce genre de choses il peut pas lâcher l'affaire c'est impossible, elle veut prendre ses distances okay ça va faire mal au début mais il s'accroche vraiment à l'idée que ça finira par se tasser. Elle passera au-dessus de tout ça Faith, elle oubliera son crush pour lui et elle trouvera un mec bien qui la rendra heureuse il en doute pas. Leur amitié est peut-être plus trop viable ici, mais il compte pas la laisser s'évaporer dans la nature une fois cette aventure terminée. « Je dois rencontrer ses enfants. » il ajoute dans un petit sourire car c'est le truc qu'il a retenu de leur dernière discussion, ce projet n'est pas mort et c'est une idée qu'il aime se rappeler car ça le réconforte beaucoup par ces temps compliqués. « Y'a un truc que vous voulez pas comprendre, à croire que vous le faites exprès. » Il va devoir se répéter et il n'aime pas ça, personne ne fait l'effort de comprendre la situation et sa position, c'est quand même fatiguant à la longue. « J'ai pas choisi Lula. » Son ton se durcit un peu, on lui dit beaucoup trop souvent qu'il a fait son choix et qu'il doit l'assumer alors que dans sa tête c'est Lula depuis le début, c'est son crush exclusif depuis le jour 1. Y'a pas eu d'autre option, Malcolm c'est pas un mec qui joue sur plusieurs tableaux et qui se paie le luxe de choisir la gonzesse qu'il préfère. Il a plu à deux nanas ça d'accord mais est-ce que ça s'apparente à un choix de sa part pour autant, il croit pas. « Je garderai les deux. » il annonce sans insolence, juste avec une profonde conviction. C'est comme ça qu'il voit les choses maintenant qu'il sait que Faith a juste besoin de temps pour surpasser tout ça, après quoi ils pourront reprendre leur amitié où ils l'auront laissée. Et puis Lula c'est sa meuf, même si c'est compliqué entre eux il conçoit pas de la perdre non plus. Alors oui c'est un idéaliste Malcolm et il se persuade par tous les moyens qu'à l'arrivée il bénéficiera d'un bon karma et que la vie fera bien les choses, sans souffrance pour personne, parce qu'il est convaincu que ce jeu amplifie les sentiments de Faith et qu'en sortant ils s'estomperont très vite. « Dans ce jeu je suis prêt à accepter qu'elle prenne ses distances, je sais qu'elle en a besoin et je respecte ça. Mais quand ça se sera tassé et qu'elle me verra avec d'autres yeux je crois vraiment qu'on pourra retrouver un bel équilibre tous les deux. » Elle peut dire qu'il est sacrément borné et con, mais il croit à ce qu'il avance. Elle a éveillé beaucoup d'espoir en lui l'autre jour Faith, il se repose pas sur des idées délirantes qu'il se ferait dans sa tête mais bien sur ce qu'elle lui a dit. « Enfin, si elle prend pas la grosse tête une fois qu'elle aura gagné le jeu et nous vire pas de son entourage comme des malpropres en mode j'vous ai jamais connu. » Malcolm qui tente un peu d'humour ce soir, c'était franchement inespéré. Ça le détend un peu, il est pas certain que ça fasse rire Kenza mais c'est pas grave, il doit bien y avoir un téléspectateur quelque part dans le monde pour esquisser un sourire devant sa petite réplique. « Tu sais je l'aime beaucoup. C'est vraiment pas évident de savoir qu'elle est blessée, on sait toi et moi qu'elle mérite pas ça. » Il lance un regard à la marocaine pour qu'elle confirme, même s'il prend le risque d'entendre qu'elle mérite surtout mieux qu'un type comme lui. Il sent que ça la démange de lui parler de Lula et de son attitude qu'elle va probablement juger intolérable mais franchement il est prêt Malcolm, elle peut envoyer la sauce il a de quoi répliquer.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante



Dernière édition par Malcolm le Lun 15 Juil - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 772
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 012£
AFFINITÉS:
hel ☾ samedi vers 23h Empty
MessageSujet: Re: hel ☾ samedi vers 23h   hel ☾ samedi vers 23h EmptyVen 12 Juil - 5:45

Malcolm, il arrive dans la cuisine en traînant la patte et déjà ça, ça la fait chier comme attitude merdique. Mais bon, Kenza est quand même quelqu’un de très lucide, car vu ce qu’il va prendre ce soir et comment elle a teasé l’entrevue au prime, il va pas non plus débarquer avec un semblant d’enthousiasme et son joli sourire du gars qui s’apprête à découvrir pour la première fois Disney Land. Mais Malcolm, mine de rien, il va grave se faire des montagnes russes ce soir vu le programme très hard qui l’attend. Du coup elle commence. Kenza, elle démarre assez vite pour mettre directement les choses au clair et annoncer la couleur. Déjà qu’à la base elle déconne jamais, tout le monde l’a compris durant les deux premières semaines de jeu, mais quand elle se met dans ce mode elle devient carrément ingérable. Elle possède une certaine aisance pour rapidement s’imposer dans les débats parce-que c’est une grosse dominatrice à la base. Alors Malcolm avec sa réputation de gars hyper buté dans son cône aussi têtu qu’un mulet, ça lui fait pas peur du tout. Ça va, elle le gère easy et se dit qu’il aura beau essayer de hausser les épaules et faire le petit môme qui s’en fout de se faire réprimandé, l’essentiel pour elle c’est qu’il est là, entre 4 mûrs avec elle à entendre ce qu’il a pas forcément envie d’entendre ce soir. Comment il réagi ou prend les choses, elle s’en tape. Ce qu’il a à dire non plus pour se défendre ou essayer de se créer une certaine présence à ses côtés non plus. Tant que son message arrive à destination, c'est bon. Car Kenza, elle est pas là pour débattre ou discuter. Entendre ce qu’il a dire ou lui répondre. Ni savoir qui va s’imposer ou prendre l’ascendant sur l’autre via des arguments et des clashs interposés. Non, clairement pas. Elle est venue avec l’idée de balancer ce qu’elle avait à balancé en mode tank qui protège ses copines et qui a des trucs à fixer en urgence car ça ne peut plus continuer comme ça. Alors ses petites remarques, elle fait passer ça vite fait en expirant ses nuages de fumées agaçants sous ses airs de queen immuable qui ne fronce même pas un sourcil. Dans sa tête, c’est à sens unique. Elle éprouve même pas le besoin de lui répondre sur la question du ton qu’il a employé, car ce petit con sait déjà de quoi elle parle. Il est assez condescendant pour un type qu’on décrivait comme chill et relax au départ, et non il l’est clairement pas. Il est très imbu de sa personne et on sait pas trop pour qui il se prend. S’il a confiance en lui à ce point, tant mieux pour lui mais là il commence à en faire un peu trop. Il crée des embrouilles assez gratuitement sur des sujets absolument débiles, commence depuis quelques jours à monter sur son petit poney et en plus de ça, se plaint de saturer parce-qu’il est même pas capable d’assumer et gérer la pression qu’il s’est lui-même mise, tout seul. Alors elle l’écoute sans trop l’écouter. Ça sert à rien de vouloir faire le thug avec elle car ça marchera jamais. Kenza, elle vapote tranquillement avec sa cigarette électronique tout en balançant ce qu’elle a à lui dire sur le dossier Faith, premier volet de leur conversation. « C’est bien. Dans ce cas là tu continueras toujours à bien lui parler » qu’elle annonce avec son faux sourire cinglant. Parce-que sinon, la prochaine fois elle lui rentre direct dedans elle déconne pas. Et elle précise aussi sur le toujours en le dévisageant avec son regard qui ne badine pas du tout. Non mais vraiment, la prochaine fois, si elle entend des choses qui ne lui plaisent pas, ça sera une autre conversation qui serait susceptible de vriller. Pour l’instant, ils discutent assez calmement. Chacun balance ce qu’il a à dire en laissant le temps de parole à l’autre, dans le respect et la considération que chacun éprouve pour l’autre. Elle est pas forcément grande mais vu que l’un est forcément impliqué dans les relations intimes de l’autres, ça essaye de cohabiter. Et Malcolm, s’il est assez intelligent il comprendra via cette entrevue que ça serait vraiment une mauvaise idée que d’avoir quelqu’un comme elle contre lui. Elle peut easy lui pourrir sa fin d’aventure et lui créer des problèmes et il y’a qu’à voir comment les autres ont comprit qu’il valait mieux l’avoir avec soi que contre soi pour piger qu’il avait pas intérêt à se faire une ennemie de son calibre et aussi appuyée qu’elle à ce stade où il commence vraiment à déconner dans ses liens. « De renoncer à elle ? Renoncer à elle en tant qu’amie ? » winouuu c’est mignon. Non mais il est bouché ce type ou quoi ? Il s’entend parler ? Elle réprime vraiment un rire qu’il risquerait mal de prendre mais c’est d’un ridicule pas possible ce qu’il est entrain de lui sortir avec sa conviction solide à deux balles. Non mais ce type là il a un sérieux problème, il est pire qu’une colle et comprend pas qu’il est entrain de faire du mal avec son caractère ultra possessif. « Tu sais toi tu commences vraiment à me faire peur » qu’elle lâche sur un ton légèrement ironique pour essayer de se rassurer, mais franchement, au fond, elle commence à s’inquiéter. Limite il lui manquerait plus qu’à séquestrer des gens dans des caves pour peaufiner le tableau du gars surprotecteur possessif qui lâche pas l’affaire. Ça serait un délire comme ça son secret que ça l’étonnerait même pas. Par contre, il doit rencontrer ses enfants. Attention. Ça par contre, c’est un détail que Faith ne lui a pas glissé à l’oreille et franchement, elle est pas étonnée tellement cette nana elle dégouline de gentillesse que ça la rend débile. Non mais elle comprend maintenant pourquoi elle s’est foirée la pauvre. Et ça la fait rager intérieurement, comme avec Anaswara car elle comprend pas ces meufs qui sont pas aussi catégoriques et dignes qu’elles doivent l’être. Du moins pour Anaswara, c’est de l’histoire ancienne car elle l’a coaché et elle a changé, mais avec Faith, y’a encore du travail à faire de ce côté là. « Franchement si j’étais à sa place, je t’aurais même pas laissé les approcher d’un seul cheveu » y’a une grosse différence mais Faith peut pas être aussi impartiale que Kenza « t’as vraiment de la chance qu’elle soit gentille parce-que pas tout le monde aurait accepté ta folie » le gars a vraiment de la veine d’être tombé sur deux bonbons assez conciliants dans cette aventure. Mais c’est bon, Kenza elle lâche l’affaire. S’il veut s’entêter à ce point, qu’il le fasse. Si Faith veut le garder dans sa vie et souffrir en même temps, qu’elle le fasse aussi. Elle est pas là pour immiscer dans les relations des autres. Elle est là pour montrer à ce petit con qu’il a pas intérêt à faire du mal à ses copines, nuance, alors faut pas confondre son nouveau rôle. « Bah bon courage pour garder les deux, hm » qu’elle glisse ça exprès d’un ton légèrement agaçant avec son regard de brunette pétasse qui en dit long. Parce-que bon, c’est pas encore le sujet mais il a beau être confiant le bonhomme, il est même pas sûr de repartir d’ici avec son couple intact ce teubé. Du moins pas s’il s’enferme dans sa carapace et change pas son comportement qui va le mener direct à sa perte, parce-que ce n’est pas encore trop tard. « Si tu l’aimais tu aurais arrêté d’être égoïste à ce point. Tu l'aurais laissé décider ce qu’elle veut vraiment. T’écoutes pas quand je te dis que ça la fait souffrir alors si elle te demande un jour de ne plus lui parler, fais ce qu’elle te dit. T’es pas une fusée comme gars car si tu l’étais, tu aurais fais ce qu’elle te demandait et qui sait un jour, c’est elle qui serait venue vers toi car on ne connait la valeur d’une personne que lorsqu’elle n’est plus là, et au fond, je suis sûr qu’elle veut pas te perdre non plus » Kenza, elle est pas là non plus pour empêcher l’un d’être copain/copine avec un autre. Elle a aucun intérêt dans l’affaire si ce n’est de protéger les intérêts et les sentiments de sa copines. Elle pourrait s’en foutre, aller s’envoyer en l’air avec Icare en faisant parler ses phéromones pour fêter les qualifs mais non, elle se retrouve avec Malcolm dans la cuisine à se prendre la tête pour une gonzesse qu’elle se risque de plus voir dans deux semaines. Qui l’aurait cru. Mais bon, elle sent que ce sujet commence à arriver à sa fin et y’a même Malcolm qui tente un peu d’humour pour alléger la conversation. Ça la fait pas rire, bon on va dire grimacer mais elle est vraiment pas dans le mood de se taper des barres. Sauf que ça l’introduit de la meilleure des façons dans la prochaine discussion et franchement, il a bien fait car ça atténue beaucoup la transition et la manière dont elle voulait mettre le sujet sur la table. Possible que ça soit le meilleur truc qu’il ait balancé de la soirée au meilleur moment car il s’est vraiment épargné une tornade. « Je pense pas que ça soit elle, la gagnante. Par contre Lula, si. » et elle arrête pas de pronostiquer depuis des semaines ce résultat. Car bon, Kenza elle veut bien s'imposer comme queen du jeu, mais elle est lucide : elle doute fort qu’avec sa personnalité et son secret, elle arrive jusqu’en finale, alors que Lula, elle a tous les ingrédients pour décrocher une dernière place et dominer le game « et crois moi, je dirais pas qu’elle va prendre la grosse tête car je la connais, mais l’argent et la notoriété ça fait changer de dimension. Dehors elle risque d’avoir des tas d’offres, des tas de propositions aussi et je te le dis en face, si elle venait à gagner ça risque de se compliquer pour toi. » bon courage avec ce scénario parce-que si il a pété un câble pour une histoire de culotte, il est pas encore prêt à la vraie jungle, le Malcolm. Là elle réajuste son bustier avant d’expirer un nuage de fumée parfumé à la framboise « surtout si tu gardes cette mentalité et les mêmes idées que t'as dans la tête parce-que là de ce que j’ai entendu au prime, avec Bart, ça m’a fait vraiment peur » comme la majorité d’ailleurs. Malcolm, il a un sérieux interêt à évoluer un peu dans son cône car sa mentalité hyper macho elle existe plus trop. Peut-être largement dans son pays d’origine mais c’est complètement dépassé. Les meufs, elle aime bien se sentir un peu possédées car ça dégage un sentiment de protection, mais là Malcolm, avec son histoire de la culotte, il va un peu trop loin. « c’est bien beau de garder une personne rien que pour toi, la cacher du monde pour que ça reste ton petit trésor mais en vrai c’est une prison dorée ce que tu lui fais subir, voir limite de la séquestration. Et Lula elle t’appartient pas du tout mon coco, faut que t’acceptes l’idée qu’elle a des amis, un cercle, une vie et des copines avec lesquels tu dois apprendre à dealer intelligemment sinon t’auras tout le temps des problèmes tu comprends ? » il pige là où elle veut en venir ou pas du tout ? Là par exemple, il est entrain de dealer sans le savoir avec l’une de ses copines et il doit vraiment être futé pour pas avoir la bff sur son dos sinon même s’ils restent ensembles, il aura que des douilles de sa part. Faut pas qu’il tombe dans un piège minable pareil et mine de rien, Kenza, elle lui fille des remarques sous forme de conseils car au fond, elle est vraiment pas là pour les séparer ou s'en mêler, mais surtout pour lui ouvrir les yeux sur la merde qu’il est entrain de foutre globalement dans son couple « et puis merde t’es vraiment sérieux de t’en prendre à Bart ? Le gars est même pas capable de bander correctement devant sa propre meuf et toi t’as besoin de te mettre en confiance face à un type pareil ? » c'est à elle de placer un peu d'humour dans son style à elle pour contrebalancer tout ça. Mon mais clairement, il a poussé la névrose et l’insécurité à un level pas possible. En plus, Bart c’est limite l’ami collant par excellence, d’accord, mais y’a pas plus inoffensif que lui. Kenza, elle a des tas de nudes de Lula qu’elle peut poster, et vis versa car ça fonctionne comme ça, entre meuf. Et Bart, c’est limite pareil tellement il a trop percé dans la friendzone que c’est devenu une copine, lui aussi. Elle retrouve son sérieux cette fois car là, ce qu’elle va dire, c’est d’une importance capitale, et il a vraiment intérêt à bien ouvrir ses oreilles car ça pourrait lui être bénéfique « Y’a deux semaines, je t’avais un peu cuisiné pour voir si t’étais un bon gars et j’ai dis à Lula que t’étais un mec en or. Qu’elle avait de la chance de t’avoir et que limite, j’étais légèrement jalouse » elle lui avoue qu’elle l’a cuisiné pour lui faire transmettre le message qu’elle est pas là pour les séparer, car encore une fois, ça montre à quel point elle cherche à protéger ses copines et les prévenir des mecs catastrophes et ça, il devra s’y faire. Et en vrai, Malcolm, comparé à Icare, il lui paraissait comme un prince charmant sorti de nul part. Mais en vrai, les rôles se sont inversés et Icare s’est avéré être le conjoint le plus merveilleux et le plus open qu’elle aurait espéré rencontré dans cette aventure qu’elle en est pleinement satisfaite à présent. « mais je t’avoue qu’en apprenant tout ça, et avec les récents événements, je commence à m’inquiéter un peu » qu’elle souffle en même temps qu’un nouveau nuage de fumée « t’es décevant, en vrai » c’est pas un constant définitif, vu la façon dont elle le balance, ça peut donner l’impression que ça l’est mais en vrai, c’est qu’un électrochoc pour le réveiller un peu « C’est drôle tu me rappelles le même speech que j’ai sorti au fiancé de ma petite sœur. Au fond j’en ai vraiment rien à carrer de toi. Je sais que toi et moi on va jamais bien s’entendre c’est pas grave, pour Lula on peut faire semblant et de mon côté j’arrive très bien à gérer les apparences. Mais si t’es capable de rendre ma copine heureuse et si tu lui fais pas de mal, moi c'est tout ce que je demande et je vois aucune raison à pas t’accepter tu comprends, parce-qu’en vrai, je veux vraiment que ça marche entre vous si t’es quelqu’un de bien. Mais franchement, c'est pas pour être méchante ou pessimiste, mais je sais plus trop si ça va tenir, votre truc » surtout s’ils commencent déjà à se prendre la tête comme ça, et essentiellement s’il ne se remet pas en question.

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 970
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 39K
AFFINITÉS:
hel ☾ samedi vers 23h Empty
MessageSujet: Re: hel ☾ samedi vers 23h   hel ☾ samedi vers 23h EmptyLun 15 Juil - 20:25

Il peut sentir que son attitude désinvolte irrite un peu Kenza avant même le début de leur échange mais ça c’est parce que beaucoup trop de personnes doivent lui manger dans la main elle est habituée à ce que les gens s’écrasent et la laissent parler mais si Malcolm a « accepté » de sacrifier les retrouvailles avec son pote c’est bien parce qu’il compte s’exprimer autant qu’elle et pas la laisser prendre toute la place pendant cet échange. Elle peut appeler ça comme elle veut, de l’arrogance ou autre chose, faut juste qu’elle se prépare à ce qu’il réplique en masse ce soir. Malcolm, c’est le mec qu’on peut pas réduire au silence ni faire s'aplatir, et il a ce calme parfois déstabilisant qui lui donne toujours l'air de mieux maitriser la discussion que son interlocuteur. D'ailleurs c'est lui qui contrôle là, la marocaine a peut-être réussi à le cueillir à la fin du prime mais c'est lui qui décide quand ça se termine. Kenza elle va se faire planter dans cette cuisine dans quelques minutes elle va rien comprendre, y'a plein de trucs apparemment qui la démangent donc il va écouter, bien répondre, et ensuite il va se barrer sans se retourner car elle mérite pas qu'il lui donne l'importance qu'elle tente de s'attribuer. Malcolm il est pas autocentré donc il peut pas ignorer les gens, par contre il peut décider que ce qu'elle va lui dire ne vaut rien, et s'en battre royalement l’œil. C'est pas une fleur qu'il lui fait ce soir à Kenza, il a jamais été fermé au dialogue alors il est là, avec l'attitude qui lui plait et son petit chrono secrètement enclenché. Kenza avant même qu'elle commence il la voit venir mais il a pas à recevoir de leçon sur la gestion de ses relations, limite il se demande pourquoi elle veut se fatiguer à s'engager sur ce terrain-là alors qu'il prendra pas du tout en compte ce qu'il entendra ce soir. Elle le lance sur l'histoire avec Faith et déjà il comprend que ça part pas droit. Il sait pas si ça sort de l'imagination de la marocaine ou si c'est Faith qui lui a raconté les derniers échanges qu'ils ont eu en mettant l'accent sur un ton qu'il a jamais pris, mais si la deuxième option est la bonne il s'interroge. Il parle bien Malcolm parce qu'on lui a inculqué le respect de l'autre très tôt, même quand en face le respect n'est pas vraiment au rendez-vous il a pas un mot plus haut que l'autre ou alors faut vraiment le chercher. Quand il est confronté à quelqu'un il se trouve sur une montagne de calme dont il est difficile de le faire tomber, comme quoi on peut être tapageur, faire des histoires et être un mec posé qui ne vrille pas facilement. Dans son passé de militant il était pas non plus du genre hystérique car c'est pas de cette façon qu'on fait entendre ses idées, c'est pas comme ça qu'il voulait s'adresser au monde et bouleverser les consciences. Kenza elle peut lui sortir qu'il a mal parlé si elle veut, il se retrouve pas dans ce qu'elle dit donc il la laisse même conclure pendant qu'il affiche un sourire serein. Un sourire qu'il perd même pas lorsqu'elle a l'air de se foutre de sa gueule. Il est pas près de renoncer à Faith, surtout pas maintenant qu'il sait qu'elle a besoin de temps et qu'elle ferme pas totalement la porte. Ça la dépasse Kenza, mais y'a plein de trucs qu'ils se sont dit avec Faith et dont elle a apparemment pas connaissance. Comme le fait qu'il doive rencontrer ses enfants, c'est un truc qu'elle a pas du tout vu venir Kenza mais c'est du sérieux comme projet. « T'es pas à sa place donc t'as rien à dire. » il la recadre direct et il pense que ça plaira pas du tout à Faith de savoir qu'elle se permet de discuter d'un truc aussi important convenu entre eux. Elle est gentille Faith mais elle est aussi consciente que ses gosses risquent rien avec lui. Quand il a sorti ça Malcolm c'était pas pour qu'elle commente, y'avait déjà pas trop de limites à cet échange mais là elle les dépasse complètement. Son bon courage sonne tellement faux qu'il y réagit pas, elle pense qu'il peut pas garder les deux et lui dit que si, chacun son point de vue. Faith il lui laissera du temps et il acceptera la distance qu'elle mettra entre eux, il sait que ce sera pas vain. Kenza elle comprend rien parce qu'elle est pas dans leur histoire, y'a plein d'éléments qui lui échappent, visiblement la dernière conversation qu'ils ont eu lui a pas été rapportée dans son intégralité. « Kenza t'es pas à jour. C'est elle qui m'a demandé du temps, et je vais lui donner tout le temps dont elle aura besoin. Je la laisse décider ce qu'elle veut, j'entends qu'elle souffre et si un jour elle veut pas me parler elle a qu'à me le dire. Elle va prendre un peu ses distances, et elle reviendra vers moi quand elle se sentira prête pour ça. Elle me perdra pas et je la perdrai pas non plus, notre relation je crois vraiment qu'elle est plus forte que les sentiments qu'elle a et qui s'estomperont très vite dehors. » Ils partiront aussi vite qu'ils sont arrivés il le pense vraiment, ça n'aide en rien de le voir ici tous les jours mais quand elle aura retrouvé ses enfants, son boulot et son petit quotidien dans l'ouest londonien il perdra beaucoup de place dans son esprit et c'est une idée qu'il accepte. Il faudra passer par là pour retrouver progressivement leur amitié sans complications, elle sait qu'il attendra patiemment un signe de sa part et que si ça doit prendre des mois, il tiendra. Ce sera long mais il tiendra. Kenza profite de sa petite tentative d'humour pour rebondir sur le sujet Lula, qui est la gagnante potentielle à ses yeux. « C'est une forte possibilité aussi oui. » il admet en toute objectivité car ça pourrait bien se jouer entre la française et l'anglaise en fin de course, et personnellement Malcolm il serait content dans un cas comme dans l'autre. Il est pas dans la tête du public cette semaine mais la moindre des choses ce serait déjà de leur offrir à chacune un ticket pour la finale, une issue probable samedi mais pas garantie non plus. La marocaine cherche à lui faire peur en lui parlant de l'éventuelle victoire de sa copine qui pourrait tout bouleverser entre eux. Une victoire c'est forcément bouleversant mais y'a différentes façons de la gérer, Lula c'est une fille qui a la tête sur les épaules et qui n'a sûrement pas envie de rempiler pour dix programmes derrière donc il s'inquiète pas Malcolm. « J'ai pas de craintes. Je lui souhaite de gagner, vraiment. » il déclare sincèrement d'une voix tranquille. S'il doit avoir une place dans sa vie il sait que c'est pas sa victoire qui changera tout, car Lula peut décider que ça partira pas dans tous les sens et qu'elle se laissera pas inonder par le phénomène. Il est même convaincu que certains gagnants de l'émission ont repris une vie quasi normale très vite après, dans ces cas-là on se laisse dépasser parce qu'on le veut bien. La photo, il fallait bien que ça finisse par être évoqué alors il la laisse dire ce qu'elle a à dire. « Tu sais pas de quoi tu parles. » il l'informe calmement en croisant les bras. La mentalité dont elle parle c'est pas le sienne, tout le monde s'est emballé parce qu'il a dit que ça lui plaisait pas de voir sa meuf en culotte sur l'insta de Bart mais personne a cherché à savoir pourquoi, réellement. L'ampleur que ça prend il trouve ça un peu navrant, parce que pour lui avant tout c'est l'intention derrière la photo qui compte. « Tu vois ce que t'as envie de voir et le reste tu t'en fous. Y'a pas de prison dorée, ni de volonté de cacher Lula. T'as pas entendu toute la conversation mais j'ai dit avant toi qu'elle m'appartenait pas, et c'est démentiel de devoir le redire. Tu aimerais me voir comme ce que je suis pas, écoute pas de souci, c'est pas la première fois. » Et ça n'engage qu'elle. Les autres comprendront vite si c'est pas déjà fait d'ailleurs, tout du moins ceux qui retiendront les deux mois passés à ses côtés durant lesquels il pense avoir montré autre chose qu'un comportement machiste et une mentalité de merde. « Le truc du séparatiste ça a pas marché, t’étais déçue parce que tu tenais absolument à me trouver un côté sombre alors tu cherches quelle autre étiquette tu vas pouvoir me coller, pourquoi pas celle du macho possessif et taré par dessus le marché du coup. Tu fous les gens dans des cases, t’adores ça, mais tu les connais pas. » Kenza c'est quand même la seule à être tout de suite partie vers un truc sombre pour son secret, d'ailleurs pendant leur confrontation elle a pas semblé trouver ce genre d'idéologie problématique et ça en dit long. N'importe qui aurait été choqué et sûrement aussi déçu de le découvrir sous cet angle mais elle non, elle aurait bien aimé dans le fond qu'il surprenne tout le monde avec une façon de penser basée sur l'idée d'une supériorité des personnes noires. Que ce soit raciste elle s'en cogne, ça la dérangeait pas du tout quand elle a buzzé elle a même comparé ça aux Femen et laissé entendre que ç'aurait pas été le premier secret « un peu limite » qui serait défendu dans le programme. En fait Malcolm c'est ce genre de choses qui lui font dire qu'il a rien à foutre dans ce jeu à la base. Ça écorche beaucoup de trucs en lui quand on le dépeint de cette façon même dans le cadre d'un buzz, cette confrontation il l'avait pas bien vécue et ça reste un sale souvenir pour lui. Y'a des choses qu'il est pas prêt à entendre peu importe le contexte, il a défendu trop de causes dans sa vie pour être rangé dans ce genre de cases aujourd'hui, celle du raciste comme celle du macho d'ailleurs. Il ressent pas le besoin de sortir son cv de militant mais il pourrait, et ça fermerait beaucoup de bouches. Elle lui demande s'il est sérieux de s'en être pris à Bart, et ça le fait légèrement rouler des yeux car cette manie qu'ils ont tous de l'infantiliser il comprend vraiment pas. « Ouais j'suis sérieux. Arrêtez de le traiter comme une petite chose fragile qui risque de se casser si on y va un peu fort. Vous lui rendez pas service en faisant ça, c’est pas un gosse, ça peut pas lui faire de mal d’être brusqué un peu parfois. » Il s'agit pas de se mettre en confiance face à un pauvre type qui peut pas se défendre, il en est capable Bart et il l'a même un peu fait. Ce qu'il voulait Malcolm c'est lui faire reconnaitre des trucs parce qu'il en avait plein le dos de sentir une espèce de sournoiserie à son égard et des petites provocations par derrière depuis quelques temps. Lui il traite tout le monde de la même façon, et Kenza elle est super mal placée pour lui faire la morale là. « Tu t'en foutais toi aussi de le brusquer quand tu lui as balancé ses quatre vérités à la gueule. » Elle l'avait pas ménagé non plus, c'est même celle qui a été la plus dure avec le bonhomme ici. Ils ont tous eu vent de ses déballages, ils savent que pour elle Bart est un raté et qu'elle s'est servi de lui. Si Bart a survécu à tout ce qu'il s'est pris dans la tronche ce jour-là il pouvait largement survivre à cette discussion pas très animée en comparaison avec l'américain. Kenza finit par lui avouer qu'elle l'a testé il y a deux semaines pour savoir s'il était un mec bien, un test qu'il avait apparemment réussi. Il a un peu senti la douille arriver mais comme c'était juste après leur soi-disant réconciliation il avait pas voulu attribuer ce genre d'intentions à la marocaine, à tort visiblement. Il s'est fait avoir Malcolm, et y'a vraiment rien de plaisant à se retrouver dans la position du gars testé par la pote de sa meuf et en plus de l'apprendre deux semaines après. « Ce genre de plan ça te ressemble bien. » il souligne car il est même pas surpris, et pas vraiment déçu non plus. Ça lui confirme juste ce qu'il avait pas voulu croire sur le moment, que Kenza n'est qu'une manipulatrice et une garce qui se croit tout permis. Elle a dit à Lula qu'elle avait trouvé un mec en or et aujourd'hui, forcément, elle a tendance à revoir son verdict le concernant. Quand il entend parler du fiancé de sa sœur avec lequel elle aurait agi de la même façon il comprend qu'il a à faire à une fille vraiment dérangée et ce besoin maladif de contrôle est bien le plus inquiétant dans tout ça selon lui. « T’arriveras pas à m’amadouer une deuxième fois, comme avec ta paix à deux balles donc te fatigue pas. » Si il est capable de rendre sa copine heureuse, si il lui fait pas de mal et si c'est quelqu'un de bien. Tout ça apparemment elle l'avait validé il y a deux semaines, maintenant elle choisit d'en douter et bien si elle veut, mais clairement ils en resteront là. « Si tu me dis tout ça ce soir c’est que depuis ton test t’as décrété que j’étais finalement pas un type bien donc reste sur cette impression écoute, et surtout dis-toi bien que j’ai rien à te prouver, que j’attends pas que tu changes d’opinion me concernant car ton opinion je m’en fous. Mais vraiment. » Autant qu'elle dit s'en carrer de lui. « T’es peut-être la pote de Lula ici en attendant qu'elle retrouve ses vrais potes de l'extérieur mais pour moi t’es personne, donc t’as aucun droit de me tester, de me dire comment gérer mes relations, tu n’es rien. Et d'ailleurs Kenza, haha, je t'arrête tout de suite. » Il se marre parce que le ridicule de la situation et de ce qu'elle lui dit finit par l'atteindre. C'est grotesque ce qu'elle propose, lui aussi est convaincu qu'ils arriveront jamais à s'entendre mais contrairement à elle il accepte l'idée et il cherche pas à duper son monde. C'est comme ça, c'est tout et ils feront croire le contraire à personne. « On fera pas semblant toi et moi, note bien qu’avec la démarche que t’as eu là c’est la dernière fois que tu m’adresses la parole de ta vie. Tu m’oublies à partir de ce soir, si Lula décide de te revoir dehors je m’arrangerai pour être absent à ce moment-là car j'te veux plus dans mes fréquentations merci bien. » Lula elle fait vraiment ce qu'elle veut, si elle tient à rester en contact avec cette harpie c'est son droit mais Kenza pour lui elle restera enfermée dans cette aventure quand il fermera la porte derrière lui. « T’as pas à m’accepter, à me valider ou je sais pas quoi sérieux, tu te prends pour qui ? T’es hyper toxique comme nana, comme quoi j’aurais dû davantage me fier à ma première impression. » À cette alarme intérieure qui s’est déclenchée quand il a commencé à échanger avec Kenza, lorsqu'il s'est tout de suite dit qu'il fallait s'en méfier. Le coup de pute il l'a attendu pendant des semaines et il est finalement arrivé. Il regrette aussi de l'avoir comparée à l'italienne de la dernière saison car avec le recul il se rend compte que c'était vraiment pas flatteur pour cette dernière. « Tu dis que je la séquestre mais c’est les gens comme toi qui l’étouffent. Elle a pas besoin de ta pseudo protection, c’est à elle de décider si elle doit rester avec moi, si je suis un mec bien ou pas, t’as aucun poids dans l’histoire. T’as un sérieux problème à vouloir contrôler les gens qui t’entourent. » Elle ressent le besoin d’intervenir entre eux en pensant que son opinion compte pour quelqu’un mais non, elle compte pour personne et il va bien insister sur ce point aussi. « Kenza on s’en fout que tu mises pas sur nous, tu piges ? Retiens bien cette phrase tu penses ce que tu veux de moi et de nous, la seule dont l'opinion m'importe c’est Lula. Et elle est assez intelligente pour pas se laisser retourner le cerveau et prendre ses propres décisions sans être influencée, tu penses que t’es une amie géniale mais t’es la pire espèce de pote qui existe. » Il cherchera pas à lui ouvrir les yeux à Lula parce qu'il suppose qu'un jour elle s'en rendra compte toute seule. Ce jour-là il sera pas là pour la consoler car quand on fait entrer ce genre de personnes dans sa vie on assume, et la catastrophe elle est clairement annoncée avec Kenza là. Lula peut-être qu'elle mérite mieux comme mec mais ce qui est sûr c'est qu'elle mérite mieux comme pote. « Garde tes remarques hypocrites pour ceux qui peuvent les avaler, allez salut. » Et comme il l'avait programmé depuis le début Malcolm choisit son moment pour se barrer et la planter là. Il part pas en seigneur, juste comme un mec qui a autre chose à foutre que poursuivre une discussion qui ne va nulle part. C'est bon il a eu sa dose, maintenant il va retrouver son pote car c'est la seule personne qu'il a envie de voir là tout de suite Jhoan.

terminé pour malcolm.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» samedi 7 janvier
» Expédition vers le Harad.
» Et je m'envole vers d'autres cieux !
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Hebergement samedi soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: CUISINE-
Sauter vers: