Partagez
 

 beautiful people, mon. 23:30 (VIIII)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1914
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
beautiful people, mon. 23:30 (VIIII) Empty
MessageSujet: beautiful people, mon. 23:30 (VIIII)   beautiful people, mon. 23:30 (VIIII) EmptyLun 8 Juil - 11:35:44

Elle était dans un étrange état d’esprit à la fin de la soirée, après avoir appris sa qualification en demi-finale mais aussi en réalisant à tel point le soutien des téléspectateurs était permanent, au fil des semaines. Parce que ce n’était pas la première fois qu’elle se retrouvait dans la position de la candidate nominée, elle a connu quatre nominations successives. Chaque fois, elle est sauvée avec des résultats honorables. En son for intérieur, elle était fière. Fière d’elle, fière de se défendre face à ces gens, fière de démontrer perpétuellement que sa place est méritée et légitime. Elle peut l’affirmer maintenant : sa place dans cette aventure est méritée et légitime. Elle estime avoir fait ses preuves, maintenant. Elle retrouve Faith et Esaias, en demi-final, et elle est contente de se dire qu’elle passe le niveau supplémentaire à leur côté. Elle est un peu triste que Bart n’est pas pu connaître la même continuité dans le jeu qu’elle. Elle ne réalise pas encore que dans deux semaines, l’émission sera terminée, les caméras et les micros seront éteints et plus de prime ne sera diffusé les samedi soir sur les téléviseurs anglais. Il y a quelque chose qu’elle ne connaîtra pas à l’extérieur : la colocation d’une chambre imposée par la production. Cette semaine, elle partage sa chambre avec Malcolm. Elle doute que cette colocation n’intéresse davantage la production que celle qu’elle a connu, la semaine passée, avec Niels. Elle savait qu’ils seraient épiés, par quelques uns, mais la semaine s’était dans l’ensemble bien déroulée, ils avaient eu l’occasion de mettre les choses au clair entre eux. Anaswara n’a même pas réagi quand Elena a diffusé une partie de leur conversation, lors du prime, elle sait que c’était dans l’intention de créer des histoires, entre eux. Ils veillent possiblement sur le prochain échange entre l’allemand et la népalaise. Depuis samedi soir, elle partage donc cette chambre avec Malcolm. Elle ne le croise qu’au moment de se coucher, des conversations futiles, dans cette chambre. Par exemple, après le prime, elle s’est contentée de le féliciter pour sa place en demi-finale, de lui demander s’il y avait des règles qu’il voulait appliquer dans le bon fonctionnement de cette chambre, mais elle n’a pas prit la peine de débriefer le prime et tout ce qui a pu s’être dit. Elle ne pense que c’était le moment de parler de cela avec lui. Elle traîne dans sa chambre avec sa tablette qu’elle avait laissé dans un coin du palace. Elle s’en saisit afin de consulter une dernière fois sa page personnelle afin de se coucher. Elle fronce les sourcils devant le fond d’écran de sa tablette… Pendant un moment, elle a cru s’être trompée d’appareil mais c’était pourtant avec ses identifiants qu’elle a pu l’activer. Elle va dans les paramètres afin d’essayer de retrouver son fond d’écran initial. Celui qu’elle avait mis et dont elle était assez fière. Voilà qu’elle se retrouve avec… le torse nu d’un homme huilé et musclé en fond d’écran. Elle ne parvient pas à le changer. Elle fait les gros yeux, alors qu’au même moment @Malcolm entre dans la pièce. « Tu tombes bien », elle expire, en relevant la tête vers son colocataire de la tête. « Je n’arrive plus à changer le fond d’écran de ma tablette », elle commence par lui expliquer en lui introduisant son problème. « Eeet quelqu’un s’est amusé à me faire une blague en me le changeant », elle continue. Elle laisse son camarade s’installer, avant de lui tendre l’objet en question. « Jamais je ne mettrais cela en fond d’écran, franchement », elle souffle, quand son regard suit celui de l’américain qui observe ledit fond d’écran. Elle sent ses joues prendre quelques couleurs, en croisant les pupilles sombres de son camarade. « C’est de très mauvais goût ». Franchement. Qui mettrait le torse d’un homme nu en fond d’écran ? Pas Anaswara.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 922
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K £
AFFINITÉS:
beautiful people, mon. 23:30 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: beautiful people, mon. 23:30 (VIIII)   beautiful people, mon. 23:30 (VIIII) EmptyMar 9 Juil - 19:40:14

Anaswara a pas hérité du coloc le plus fun cette semaine et il la trouve vachement tolérante parce qu'elle ne force aucune discussion, elle respecte son cercle vital qui s'est quand même pas mal élargi dernièrement, cette limite symbolique que d'autres ont pas du tout hésité à franchir en le sachant pourtant à cran à l'image de la marocaine qui l'a pas laissé souffler samedi alors qu'il en avait grandement besoin. Elle mérite son award de candidate bienveillante pour le coup Ana, et il est bien content de la configuration des chambres cette semaine Malcolm parce qu'il aurait vraiment pu très mal tomber. La seule fois où elle l'a sollicité pour un truc depuis le prime c'est au moment d'établir des règles pour leur garantir une colocation saine et même ça, il a trouvé que c'était cool parce que jusqu'ici personne s'était donné la peine de lui demander ce genre de choses. Il a pas souhaité planter des barrières pour quelques jours à dormir ensemble mais il a apprécié l'intention, et finalement l'endroit où il se sent le mieux ces jours-ci ça doit être sa chambre. Quand il la regagne après une journée interminable à tourner en rond il retrouve un cadre tranquille et une fille arrangeante, tout ce qu'il a de plus en plus de mal à trouver dans le palace et auprès des autres en fait. C'est un peu sa bulle de protection cette semaine et Ana en fait partie, il se demande même pourquoi il s'inflige tout ça et ne passe pas le plus clair de son temps dans son pieu, où personne peut venir lui casser les reins. Ce soir en réintégrant sa piaule après une courte errance dans le souk inanimé il tombe sur la népalaise complètement médusée devant sa tablette, c'est la première fois qu'il la voit avec cet air-là sur le visage et ça pique sa curiosité, forcément. En plus il tombe bien apparemment, là il comprend qu'il va pas avoir besoin de lui demander ce qui se passe. Y'a une histoire de fond d'écran qu'elle arrive pas à changer, sur le moment il se dit que c'est simplement l'engin qui doit bugger sauf que non, d'après Ana quelqu'un est intervenu sur sa tablette pour lui faire une blague. « Attends. » il laisse entendre dans un froncement de sourcils intrigué avant de s'approcher car il a besoin de voir de quoi on lui parle. Elle lui passe sa tablette et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il s'attendait pas du tout à découvrir un mec torse poil en arrière-plan. « Ah ouais d'accord. C'est bâtard ça. » il commente car c'est franchement moyen comme blague et sans la moindre utilité. Clairement la personne qui a fait ça devait bien s'emmerder, ça vole vraiment pas haut. « T'inquiète je sais. » Ana c'est la dernière fille susceptible d'avoir ce genre de fond d'écran et c'est d'ailleurs très sûrement pour cette raison que c'est à elle qu'on a fait le coup. « Tu l'avais laissée ici ? » Malcolm il a bien envie d'enfiler son costume de justicier là parce que quelqu'un s'est apparemment introduit dans leur chambre pour ensuite toucher à la tablette d'Ana, ça fait potentiellement deux violations d'intimité et il adhère vraiment pas à l'idée. Et même si la tablette en question a trôné quelque part dans le palace une partie de la journée, ça donne pas le droit à qui que ce soit d'y foutre ses gros doigts car c'est perso. « Je vais essayer de te changer ça, t'avais quoi comme fond d'écran avant ? C'est encore dessus tu penses ? » Ce torse faudrait en parler aussi. Il se demande s'il appartient à quelqu'un d'ici ou si c'est plutôt une photo faite à partir d'un magazine chouré dans la bibliothèque. Bon, vu la qualité et les pixels très apparents, il pencherait plus pour la deuxième option. « Hey Ana, t'as vraiment pas à te sentir gênée. » il glisse dans un léger sourire en la voyant très mal à l'aise. Heureusement que la personne impliquée a pas foutu un fond d'écran encore plus indécent comme des parties génitales en très gros plan car là, c'est sûr, elle faisait un malaise. Malcolm il veut qu'elle se détende, c'est une mauvaise farce qui a l'air de la toucher mine de rien et ça l'emmerde. « T'as une idée de qui a pu te faire ça ? » il demande finalement car Ana est certainement la mieux placée pour soupçonner quelqu'un, elle sait mieux que personne où en sont ses relations dans ce palace et doit avoir une idée des gens qui pourraient avoir envie de la faire chier un bon coup.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1914
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
beautiful people, mon. 23:30 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: beautiful people, mon. 23:30 (VIIII)   beautiful people, mon. 23:30 (VIIII) EmptyMer 10 Juil - 21:44:01

Elle ne s’est pas trompée de tablette, elle sait que c’est la sienne puisqu’elle a réussi à entrer ses identifiants. Ce qu’elle sait est qu’elle n’a choisit de mettre un tel fond d’écran. Elle aimerait bien parvenir à se débarrasser de cette image embarrassante qui vient heurter ses iris. Elle a essayé de procéder par le chemin habituel, en passant par ses paramètres, afin de remettre son fond d’écran initial mais elle n’y parvient pas. Elle ne comprend pas la douille qui lui tombe dessus. Elle est affolée et gênée par ce fond d’écran. Elle voit en Malcolm un sauveur. Celui qui réussira à reprendre le contrôle de sa machine qui a perdu la tête – cela ne peut qu’être cela. Elle entretient une relation cordiale avec l’américain, elle ne veut pas toucher le coeur de ses problèmes qui ne la concernent. Elle estime que chacun est assez mature pour éclaircir les choses entre eux et trouver un remède. Elle y est parvenue elle-même, avec Niels, par exemple. En tout cas, il tombe bien lorsqu’il fait son entrée. Il ne s’attend probablement pas à ce qu’elle va lui annoncer et espérait passer sa fin de soirée, allongé dans son lit, posé, tranquille, silencieux, comme depuis samedi soir. Ce n’est pas un stratagème de sa part pour amorcer une conversation. Elle n’est pas aussi étrange que cela, que de préméditer ses échanges avec les autres. Elle se retrouve là avec une situation qu’elle n’a pas contrôlé et qu’elle n’a pas voulu : ce changement de fond d’écran. Elle lui explique très brièvement le problème : l’impossibilité de changer son fond d’écran, qu’elle n’a pas choisi puisque cela ne peut être que le choix d’un autre qu’elle. Elle lui tend sa tablette afin qu’il voit de lui-même l’objet du délit. « Je ne sais pas si ça l’est mais… je veux le changer ! », elle expire, de sa voix douce qui dénote un peu d’affolement tout de même. Elle tient à remettre les choses en ordre, d’ailleurs : jamais, ô grand jamais, elle ne s’amuserait et se plairait d’avoir comme fond d’écran le torse d’un homme plein de testostérones. Elle hoche doucement la tête, alors qu’il semble comprendre que ce n’est pas le genre de la népalaise d’arborer un fond d’écran de ce genre. Elle prend un air songeur quand elle lui demande si elle l’avait laissée ici. « Je l’ai récupéré tout à l’heure, avant de monter », elle commence à éclaircir le chemin que sa machine a fait dans la journée. « Je l’avais laissé sur un meuble, au salon ». Si elle avait su que quelqu’un s’amuserait à s’infiltrer sur son compte et à lui faire une telle blague, elle aurait gardé sa tablette avec elle toute la journée, afin d’avoir un œil sur elle. « C’est très gentil de ta part », elle expire avec sincérité, quand Malcolm lui dit qu’il va essayer de changer cela. Un doux rictus étire ses lèvres. « Hum, c’était un tableau, que j’avais comme fond d’écran. Il s’agissait de « L’arbre de vie » de Gustav Klimt », elle lui expose son fond d’écran initial. Autant dire qu’il y a un fossé entre le fond d’écran choisi par Ana et celui qui s’affiche sur l’écran de sa tablette. « Je ne sais plus… peut-être ». Elle ne sait plus si elle a gardé une version de la photo du tableau sur sa tablette. Elle ne peut s’empêcher de juger cette image de mauvais goût, bien qu’elle sente ses joues s’empourprer. Elle est gênée par cette vision qu’on lui a infligé. « Je...oui, d’accord », elle reprend, sentant ses joues se colorer davantage. Les mots de Malcolm produisent l’effet inverse qu’il voudrait. Elle se pince les lèvres. Son regard se pose sur l’américain, qui la questionne sur l’auteur de ce geste. Elle dodeline de la tête, ne sachant qui aurait pu lui faire cela. « Je sais que ça ne peut pas être Faith ou Bart », tout simplement parce qu’ils savent tous les deux appréhender le comportement d’Ana devant une telle photo et auraient évité qu’elle se retrouve dans cette situation. Elle n’est pas à l’aise avec le corps masculin, encore moins quand il est dénudé. « Ils me connaissent assez », elle justifie furtivement. « Ni Esaias », elle l’espère tout de même. Quand bien même il se montre parfois taquin avec elle, il n’irait pas jusqu’à lui imposer l’image d’un torse nu. « Ni Niels », même si leur relation n’a pas été au beau fixe. « Ni Kenza », ce n’est pas son genre. « Ni toi... », elle plante son regard sur son camarade, espérant qu’il lui confirme bien.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 922
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K £
AFFINITÉS:
beautiful people, mon. 23:30 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: beautiful people, mon. 23:30 (VIIII)   beautiful people, mon. 23:30 (VIIII) EmptyVen 12 Juil - 21:20:04

Malcolm il est quand même un peu rassuré d'apprendre que personne n'est entré dans leur chambre, parce que c'est le genre de choses qu'il tolère pas du tout et il aurait pu en faire une affaire personnelle à partir de là car rien ne l’insupporte plus que les intrusions dans la sphère privée, sous toutes leurs formes. Leur chambre c'est le seul endroit où ils ont un semblant d'intimité ici, tout du moins vis-à-vis des autres candidats puisqu'ils sont filmés jusque dans leur pieu, il l'ignore pas. Ana croit se souvenir qu'elle a laissé trainer sa tablette dans le salon, sûrement une partie de la journée ce qui a donné le temps et l'accès à n'importe qui pour s'en emparer et mettre en place cette farce très moyenne. « D'accord, je vois. Je laisse jamais la mienne sans surveillance moi, on sait jamais ici. » Soit il la garde sur lui, soit il la planque quelque part où il est assuré que personne la trouvera car mine de rien cette tablette donne accès à un paquet de trucs, elle peut s'estimer heureuse que la blague se soit pas étendue jusqu'à un post du même genre sur sa page perso. Malcolm il a une confiance limitée en certaines personnes ici alors il prend aucun risque, et il reconnait bien là le caractère insouciant de la népalaise qui ne s'est pas douté une seule seconde que quelqu'un allait profiter de sa tablette laissée en libre accès dans le palace. Il est sensible à la demande d'Ana, il comprend qu'elle a vraiment besoin qu'on l'aide alors il hésite pas et prend en mains le problème. C'est pas gentil, il espère bien que n'importe qui dans la même situation l'aurait pas laissée dans sa galère. « Mais non c'est normal. » il reprend dans un sourire en remuant lentement la tête, pleinement concentré sur la tablette entre ses mains et la recherche de l'ancien fond d'écran d'Ana. C'est un tableau apparemment, et forcément Malcolm il se met à chercher un arbre ou ce qui y ressemble parce qu'il s'attend à un lien entre le tableau et son nom. Il pense pas que le gars aurait peint une corbeille de fruits ou un portrait pour l'appeler ensuite L'arbre de vie. « C'est ça non ? » il demande à Ana après une rapide fouille dans la galerie de la tablette, pour finalement s'arrêter au milieu des selfies et des photos en tous genres sur l'image qui lui fait le plus penser à son tableau. Ça a bien l'air d'être un arbre, alors il tente sa chance. Il la sent vraiment très gênée Ana et ça le fait chier, et il a pas besoin d'en savoir plus pour en conclure que tout ça a été fait dans le but de l’embarrasser, à moins d'avoir un humour vraiment limite et d'avoir pensé que ça la ferait rire mais faudrait très mal la connaitre pour se dire ça. Il comprend aussi qu'elle restera dans cet état tant qu'elle aura cette photo sous les yeux alors il va vite lui remettre son fond d'écran d'avant pour qu'elle n'ait plus à voir ça. Il lui demande si elle a une idée de qui a pu faire le coup, et tout de suite elle élimine de la liste des suspects Faith et Bart. Ça peut pas être Esaias non plus d'après elle, ni Niels, ni Kenza. Ana elle disculpe les gens vachement vite, y'a déjà cinq personnes d'innocentées là. « Si je peux te donner un conseil, entre nous, méfie-toi de Kenza. » il glisse avec sérieux en quittant la tablette des yeux pour rencontrer le regard de la népalaise. Malcolm il se mêle clairement de ce qui le regarde pas là mais vu que la marocaine intervient dans ses relations il pense pouvoir s'octroyer le droit de mettre Ana en garde surtout que lui c'est vraiment par pure bienveillance. Kenza c'est une hypocrite le public s'est pas du tout gouré en lui filant cet award, elle a bien quelques potes ici mais il lui semble pas qu'Ana en fasse vraiment partie. Il l'imagine sans mal lui faire de grands sourires quand elle la voit et peut-être même l'appeler « ma chérie » ou une connerie du genre, mais à sa place il la considérerait vraiment pas comme une alliée. Y'a pas si longtemps elle se foutait ouvertement de sa gueule par rapport à son secret, et ça il l'a pas oublié. La petite allusion le concernant le fait légèrement grimacer, surtout la transition en fait et l'assurance qu'elle perd d'un coup quand il s'agit de lui. « Je vais finir par mal le prendre Ana. » il l'informe calmement en faisant reposer sur elle un regard comme pour lui dire que ça fait beaucoup. La semaine dernière déjà elle lui avait donné l'impression de douter de lui quand il lui avait affirmé droit dans les yeux qu'il ne l'avait jamais nominée. « Je touche pas aux affaires des autres, pas plus que je fais ce genre de blagues. » Comme la dernière fois il lui laisse la liberté de le croire ou non, c'est juste un peu vexant d'être plus soupçonnable qu'une Kenza alors qu'il pense être le mec le plus honnête dans cette baraque. Si c'était lui il assumerait et puis voilà, il assume tout Malcolm aussi bien ses nominations que ce qu'il dit et ce qu'il fait. « Si je suis bien il reste quatre personnes que t'exclues pas, en admettant que les autres soient réellement innocentes. » Par élimination, sauf si elle décide de le garder dans sa liste de suspects et dans ce cas ça fait cinq. « Lula et April elles sont trop matures pour faire ça. » il lui fait remarquer en toute objectivité pour le coup. Même s'il se doute que ce sera tentant de mettre ça sur le dos de l'américaine, Malcolm il est obligé d'y aller de son petit commentaire car il imagine vraiment pas April lui faire ce coup-là. Et pour Lula il a même pas besoin de se poser la question, ça tombe sous le sens pour lui. « Tu veux que je réunisse tout le monde demain matin pour tirer cette histoire au clair ? » Si ça travaille vraiment Ana il peut le faire, ça le dérange pas. Il entreprendra rien sans qu'elle lui demande parce que c'est à elle de décider si elle veut que ça se règle avec les autres ou si c'est pas utile d'en arriver là, il se propose juste, à elle de voir.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1914
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
beautiful people, mon. 23:30 (VIIII) Empty
MessageSujet: Re: beautiful people, mon. 23:30 (VIIII)   beautiful people, mon. 23:30 (VIIII) EmptySam 13 Juil - 12:51:15

Anaswara se remémore le dernier endroit où elle a récupéré sa tablette. C’était il y a quelques instants, juste avant de monter, elle s’était rendue dans le salon afin de la récupérer sur l’un des meubles où la machine l’attendait. Elle se souvient l’avoir laissé là, une partie de la journée. Malcolm lui informe qu’il ne laisse jamais la sienne sans surveillance, par prudence, car, d’après lui, on ne sait jamais ici. « Je la laisse toujours là. D’habitude, personne n’y touche », elle confesse. Elle est peut-être crédule ou insouciante de laisser son appareil sans sa surveillance, pensant que personne n’y touchera et la laissera tranquille. Elle n’aurait pas pensé une seule seconde que quelqu’un se serait amusé à s’immiscer dans sa tablette. Depuis qu’elle a découvert cette blague qu’elle juge de mauvais goût, comme notamment le choix de ce fond d’écran. Prise par la panique d’avoir le torse d’un homme nu sous ses yeux, elle a essayé par tous les moyens de la changer. La simple vue de l’image la met mal à l’aise. L’américain se propose alors de l’aider et de prendre en main le problème. Elle ne peut s’empêcher de souligner la gentillesse de cette proposition. Elle ne pense pas que ce soit tout le monde qui se serait proposé pour lui venir en aide. Elle hausse doucement les épaules. Elle partage avec lui son précédent fond d’écran, celui qui ne lui a pas été imposé. Il s’agissait d’un tableau de Gustav Klimt, L’arbre de vie. Elle ne sait plus si l’image est encore enregistrée quelque part, dans l’un des dossiers, dans sa machine. En soi, elle se fiche de ne pas retrouver cette image, ce qu’elle souhaite est seulement de se débarrasser de celle qui est présente. Elle se penche légèrement vers son camarade, afin de lancer un regard en direction de sa tablette, quand il lui demande s’il s’agit de cela. Elle hoche hâtivement la tête. « Oui, c’est bien cela », elle reprend, dans un petit sourire. « Tu crois que tu arriveras à le remettre ? », elle expire, soucieuse. Elle a essayé mais n’est pas parvenue à le changer. Ca ne l’amuse pas du tout, cette histoire, et cela a même tendance à créer une gêne en elle, venant empourprer son visage. Cette image n’a pas pu atterrir par hasard sur sa tablette. Elle n’a jamais été prendre une telle photo. Elle ne catalogue pas de clichés ambiguës d’hommes nus dans sa tablette. Quant à savoir qui aurait pu lui faire cela, elle essaie de faire le tour des habitants de la propriété pour trouver le possible auteur. Cela ne peut pas être Faith ni Bart qui savent comment elle pourrait être mal à l’aise devant un tel cliché, ni Esaias. Elle disculpe aussi dans la foulée Niels, même si leur relation n’est pas au beau fixe et que l’allemand ne préfère plus passer du temps avec elle, elle espère qu’il ne soit pas derrière tout cela, aussi Kenza. Elle pose son regard en direction de son colocataire de la semaine – probablement le dernier colocataire qu’elle connaîtra, dans cette aventure –, quand il formule un conseil. Selon lui, elle doit se méfier de Kenza. Elle capte un instant le regard de l’américain. Elle doute qu’il lui aurait tenu un même discours si la marocaine n’avait pas tenu à s’entretenir avec lui, peu après le prime. « Pourquoi dis-tu cela ? » Elle aimerait bien connaître le fond de la pensée de Malcolm, pour qu’il veuille la mettre en garde de la sorte concernant leur camarade. « Elle a été là pour moi et m’a comprise », elle expire, en évoquant Kenza. Parce que dans ce palace, Kenza a été l’une des rares personnes avoir été là pour elle, elle a été la seule à avoir vu les larmes couler sur son beau visage, la seule à l’avoir écouté et à l’avoir comprise. Elle ne pensait pas qu’elle aurait dit cela de la marocaine, en début d’aventure, car elle avait toujours été sur ses gardes avec elle. Il y a un autre camarade qu’elle disculpe. Il s’agit de son partenaire de chambrée, Malcolm. Elle espère ne pas se tromper. Elle entrouvre la bouche, devant la réaction de son camarade qui dit finir par mal le prendre. « Je… pardon », elle souffle, baissant le regard. Elle se pince les lèvres, alors qu’il lui explique qu’il ne touche pas aux autres des autres et qu’il n’est pas de ceux à faire ce genre de blagues. Elle hoche doucement, prenant en compte ses propos. Selon l’américain, il reste quatre personnes qu’elle n’a pas exclu : Icare, April, Lula, Jhoan et Tonia, ce qui fait cinq personnes en réalité. Malcolm retire de la liste des potentiels coupables : April et Lula. Elles sont trop matures pour cela, et pourtant c’est certainement les deux candidates qui apprécient le moins la népalaise. «  Cela peut aussi être un membre de la production, non ? » Un stratagème de la production pour venir troubler la journée d’Ana. Il lui en faut peu pour être perturbée et troublée. C’est alors que Malcolm lui propose de réunir tout le monde demain matin pour tirer cette histoire au clair. « Oh non ! », elle s’empresse à articuler. « Cela n’en vaut pas la peine puis »… ce n’est pas tout, en plus de perdre du temps pour ça, « la honte, franchement ». Elle n’a pas envie que tout le monde sache dans quel état elle s’est trouvée devant ça.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» 'India has the highest number of hungry people on earth'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: CHAMBRES 5 ÉTOILES-
Sauter vers: