Partagez
 

 written in the scars (jeudi, 16h50)

Aller en bas 
AuteurMessage
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 922
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K £
AFFINITÉS:
written in the scars (jeudi, 16h50) Empty
MessageSujet: written in the scars (jeudi, 16h50)   written in the scars (jeudi, 16h50) EmptyLun 8 Juil - 18:14:02


@esaias
written in the scars


Il commence à intégrer qu'il est demi-finaliste Malcolm. Il lui aura fallu cinq jours et pas mal de recul sur le prime pour réaliser son tout nouveau statut dans le game, sur le moment sa qualification lui a pas fait beaucoup d'effet et il s'est surtout réjoui pour son pote de retour et pour son fric mais le plébiscite du public même si ça le touche il en a pas pensé grand-chose et ça lui est même un peu passé au-dessus de la tête. L'américain avait d'autres chats à fouetter mais maintenant c'est très présent dans son esprit, pas à titre d'espoir de décrocher cette fameuse place en finale, mais bien en tant que rappel que cette aventure touche à sa fin et que sa révélation est imminente. Malcolm c'est à ça qu'il pense quand on lui met son statut de demi-finaliste sous le nez, il aspire pas du tout à aller plus loin que ce stade-là du jeu et il prévoit de mettre le restant de sa semaine à profit pour bosser comme il se doit son grand moment. Parce que ce secret il veut pas le révéler n'importe comment, il veut prendre le temps d'utiliser les mots qu'il faut et s'il prépare pas ça un minimum il craint de se laisser presser par la valse des révélations et d'oublier des trucs. Parce que c'est facile d'avoir tout en tête, mais les conditions seront sûrement très différentes de celles de son casting durant lequel il a raconté sa vie à trois casteurs qui avaient du temps à lui accorder et à perdre. C'est un challenge mine de rien et il a un peu la pression, le but c'est de faire entendre son histoire et de laisser personne en carence d'infos car une fois que ce sera déballé, le sujet sera clos. Malcolm il veut livrer un discours impactant qui permettra à tout le monde de voir plus loin que son intitulé réducteur et un peu confus, car le secret on le saisit pas vraiment avec cette accroche que la prod tenait absolument à faire ressortir pour chacun. Ça parlera pas à tout le monde il le sait, ça doit même pas traverser l'esprit de la plupart de ses camarades, d'où l'enjeu de la révélation qui permettra d'apporter le relief nécessaire. Du coup il s'est foutu à même le sol de la salle d'expression créative, devant une feuille blanche et équipé d'un crayon dans une main, pour coucher sur le papier les choses importantes à ne pas zapper dans deux jours. Il a presque rien écrit quand Esaias débarque sans prévenir mais il a quand même le réflexe de retourner sa feuille. Clairement, il aura pas intérêt à la laisser trainer n'importe où ensuite. « Tu te joins à moi ? Je bosse un peu ma révélation, j'veux que les choses soient bien organisées dans ma tête samedi. » il lance au blond dans un sourire en tapotant la moquette sur laquelle il est installé en tailleur au lieu de faire ça sur une table comme un mec normal. Il veut pas le dire mais le fait de focus à ce point là-dessus c'est aussi un échappatoire pour pas affronter ce qui lui a éclaté en pleine gueule dernièrement. C'est évidemment pas un partage d'infos qu'il suggère là, ils peuvent très bien travailler mutuellement sur leur révélation sans pour autant laisser fuiter des choses compromettantes à l'autre. « Quoique j'imagine que tu vas pas faire un brouillon de ce que tu vas dire, toi. » Il se base sur leur discussion de l'autre jour pour supposer ça. Esaias a laissé entendre que sa révélation se ferait un peu au feeling, sans trop de détails, et qu'elle risquait d'être assez éprouvante pour lui. Ça doit pas être un truc qu'il a trop envie de prévoir, contrairement à l'américain qui donne l'impression de préparer le discours de sa vie tellement il est impliqué. « Ce sera qui la première personne que tu retrouveras en sortant de là ? » il reprend dans un retournement de conversation dont il s'est fait une spécialité depuis le temps. « En dehors des candidats. » il précise, car ils parlent beaucoup des camarades qu'ils ont envie de revoir à l'extérieur mais pas assez de la vie qu'ils vont les uns et les autres retrouver dans peu de temps. La plupart ont une famille, des amis, tout un équilibre dehors avec lequel renouer. Malcolm cette fin d'aventure qui approche ça le projette de plus en plus dans son après perso, celui au sujet duquel on peut pas lui interdire de cogiter et qu'il a du mal à entrevoir clairement aujourd'hui.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Esaias
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11250-esaiashttp://www.throwndice.com/t11278-esaias 

MESSAGES : 551
AVATAR : christopher mason


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 500£
AFFINITÉS:
written in the scars (jeudi, 16h50) Empty
MessageSujet: Re: written in the scars (jeudi, 16h50)   written in the scars (jeudi, 16h50) EmptyMar 9 Juil - 20:46:26

@Malcolm

Tu erres un peu dans le palace tout en réfléchissant à la révélation imminente de ton secret. La salle d’expression créative te semble être un endroit plutôt calme et tranquille pour te poser et y réfléchir. Tu n’y a jamais vraiment trop mit les pieds mais tu te dis que tu pourras écrire des choses sur un papier ici si besoin. Visiblement, t’es pas le seul à avoir eu cette idée puisque t’y retrouve Malcolm qui te plébiscite à bosser à deux sur ce sujet qui semble au goût du jour. Tu ne sais pas tellement si c’est une bonne idée dans la mesure où vous ne connaissez pas le secret de l’autre et qu’il ne faut surtout pas à ce stade que vous lâchiez de lourds indices sans le vouloir. Il va falloir vous aidez mutuellement de manière intelligente. – Ouais, vas-y. T’as des idées en particulier ? – Peut-être qu’il faudrait évoquer des méthodes de travail ensemble ou bien faire un plan en ce qui concerne la révélation ? T’en sais trop rien. T’es pas le meilleur partenaire pour ça. Mais tu ne tiens pas à faire de la totale impro non plus. Tu as envie de détailler ton secret et pas bâcler la révélation. T’es pas sûr de comprendre ton camarade lorsqu’il te parle de brouillon. – Un brouillon ? Non. T’imagines quelqu’un le trouve ? C’est chaud. Ce que tu peux faire à la limite, c’est t’isoler dans une pièce genre.. les toilettes. Quoi que non, pas les toilettes, c’est pas glamour et ça risque de te déconcentrer si quelqu’un chie à côté. Plutôt la bibliothèque ou.. sur un hamac. Puis tu répètes dans ta tête plusieurs scénarios en t’imaginant la scène. – Vous ne pourrez pas toujours bosser votre révélation à deux. A un moment, il faudra qu’il continue tout seul. Tu lui donnes des pistes pour ce faire. Ton camarade semble être un peu en panique à ce sujet et ne sait pas trop comment expliquer les choses efficacement. – Je vais appeler mon pote chez qui je squatte et qui m’a inscrit à cette émission. Puis prendre contact avec d’autres amis ou connaissances. Et un peu plus tard, peut-être renouer le contact avec ma famille. Je sais pas trop encore. Je pense pas qu’elle soit au courant de ma participation à ce jeu à vrai dire. – Tu ne penses pas que tes parents connaissent l’existence de cette émission. Ils te pensent sûrement toujours à Londres. C’est pas comme si tu leur donnait des nouvelles. Est-ce que ça pourra changer ? T’en sais trop rien. T’aimerais bien mais ça te semble encore difficile. – Et toi ? – Tu lui retournes ta question à savoir qui il contactera dès qu’il sortira du jeu. Sa famille ? Ses amis ? – Tu vas faire comment pour que ta relation avec Lula marche à l’extérieur ? – Simple question. T’imagines qu’il y a déjà réfléchi aussi et discuté avec la concernée.
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 922
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K £
AFFINITÉS:
written in the scars (jeudi, 16h50) Empty
MessageSujet: Re: written in the scars (jeudi, 16h50)   written in the scars (jeudi, 16h50) EmptyMer 10 Juil - 23:01:01

La salle d'expression créative est un endroit vraiment à part dans le palace, il a pas du tout l'âme d'un artiste Malcolm mais il est fasciné par toutes les choses qu'il est possible d'y faire, et dégoûté aussi du coup de pas être doué de ses deux mains parce qu'il a jamais réussi à faire autre chose que des croûtes ici. C'est un lieu sous-coté à son goût et dont on parle pas assez, et c'est là qu'il décide de travailler sa révélation parce qu'il pense que le cadre relaxant et inspirant de la pièce peut que contribuer à sa productivité. Et vu qu'Esaias vient de débarquer il se dit que ça pourrait être sympa d'être productifs à deux, et de partager un moment qui les soudera encore plus à l'approche de leurs révélations. Malcolm a une méthode en tête pour être organisé sans déballer son speech comme un robot samedi. « J'pense que noter des mots clés et quelques phrases importantes dans l'ordre c'est suffisant, pas besoin de partir sur un roman. Comme ça en zieutant ta feuille tu sais quoi dire mais t'as pas l'impression de réciter ton texte, ça reste spontané quoi. » Ce qu'il veut pas c'est avoir l'air d'avoir appris son truc par cœur ou passer toute sa révélation avec le nez sur sa feuille. Malcolm a beau être particulièrement à l'aise pour s'exprimer en public et fort de son passé de militant, il a pas la garantie de torcher ça proprement sans support vu le contexte et la pression qu'il se mettra tout seul avec ce secret. « J'ai pas tellement besoin de répéter, j'veux juste que les choses se suivent logiquement dans ma tête samedi. Avec tout ce qu'on va entendre ce soir-là mon attention va être sollicitée un peu partout et je voudrais pas me retrouver à pas savoir par où commencer mon histoire quand mon tour viendra. » Esaias est pas chaud pour se lancer dans l'écriture d'un brouillon, et en fait le mot est pas très bien choisi par l'américain, c'est plus une succession d'idées couchées sur le papier qu'il visualise Malcolm. « J'suis pas assez con pour le laisser trainer, et toi non plus. » il déclare en se marrant car faudrait être con pour offrir la possibilité à un camarade de tomber dessus. Le blond a pas mal de lieux à lui proposer pour bosser à l'abri des regards et oreilles indiscrets, mais ce serait un peu se compliquer la vie selon lui. « Ou ma chambre, tout simplement. Ana c'est pas le genre à fouiller dans les affaires des gens, je risque rien. Et puis je sais où cacher ça. » Il précise pas où, évidemment. Mais il a une petite cachette dans ses vêtements où il a fourré des effets personnels sur lesquels il a aucune envie que quelqu'un tombe, comme la photo de sa sœur. La première personne qu'Esaias retrouvera à l'extérieur c'est le pote qui l'héberge, et il exclut pas de reprendre aussi contact avec sa famille, qui ne serait pas au courant de sa participation au programme. « T'en as parlé à tes potes mais pas à ta famille ? Remarque j'ai rien à dire, j'ai un peu fait la même chose. » il laisse entendre d'un air un peu surpris qui disparait vite. C'est marrant quand c'est les autres ça l'étonne un peu, alors qu'il se trouve dans le même cas. Il a averti que sa sœur, quelques potes à Fresno et ses collègues mais le reste de la famille ne sait pas qu'il est ici et LaToya était d'ailleurs pas censée en parler. Il se doute pourtant que ça a dû remonter à leurs oreilles car c'est plus vraiment monsieur tout le monde au Texas Malcolm, il peut pas trop se ramener dans un jeu visionné par des millions de personnes et espérer que chez lui personne n'en saura rien. « Tu te sens prêt pour te lancer dans cette démarche ? » Il a l'air d'envisager l'idée mais ça reste très éventuel pour Esaias s'il comprend bien, et il sait pas si ça va dépendre d'un truc ou s'il est simplement pas sûr d'être prêt pour cette reprise de contact aujourd'hui. Malcolm de son côté il a un peu réfléchi à la question mais ça reste assez flou aussi dans son esprit, il veut pas faire n'importe quoi et surtout au mauvais moment. « Je sais pas trop. J'ai envie de retrouver ma sœur que je vois vraiment pas souvent et puis mon père, que j'ai pas vu depuis deux ans. Mais ils vivent tous au Texas, dans mon ancien bled où je suis pas trop le bienvenu. Et comme je vais sûrement un peu remuer le merde dans quelques jours j'suis pas certain que ce serait une bonne idée d'aller là-bas tout de suite après la sortie. » Tiens, ça lui inspire un mot du coup il le note sur sa feuille en cornant un côté pour qu'Esaias soit pas tenté de lire. La question sur Lula l'arrange pas trop, en ce moment il est dans le brouillard et il arrive plus trop à se projeter lui qui tenait à tout prix à le faire à l'origine. « Je vais déjà attendre de savoir ce qu'elle veut avant d'entreprendre quoi que ce soit. » C'est une chose de le vouloir comme mec dans ce jeu, mais dehors ce sera peut-être pas la même histoire. Lula elle est pas sûre de vouloir se poser, elle lui a bien dit, faut qu'elle accepte qu'entre eux ce soit sérieux et à partir de là il pourra agir de son côté. « Je pourrais me rapprocher géographiquement déjà, c'était un peu l'idée. Le reste dépendra de nous deux, j'suis pas à le seul à devoir faire fonctionner la relation. Et vu qu'ici ça marche pas trop je me dis qu'on fait pas ce qu'il faut. » Ce qui lui retire pas l'envie d'y croire, mais il espère être fixé assez vite une fois sortis car un tel changement dans sa vie pourra pas s'opérer en deux jours, et il est pas serein à l'idée de laisser de la distance s'installer trop longtemps entre eux. « T'as prévu de la revoir toi Lula ? » il l'interroge en relevant le nez de sa feuille. Il sait pas qui elle a décidé de revoir et c'est une question qu'il lui posera probablement pas car on trouverait bien un moyen de dire qu'il veut contrôler ses fréquentations, ou une connerie du genre. « Ça me ferait plaisir que tu restes notre pote en commun dehors. » il reprend dans un sourire en croisant le regard du blond. Esaias il a pas envie de le perdre de vue à la sortie, contrairement à ce qu'il avait sorti une fois pendant un prime sous le coup de la déception pour une histoire insensée.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Esaias
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11250-esaiashttp://www.throwndice.com/t11278-esaias 

MESSAGES : 551
AVATAR : christopher mason


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 500£
AFFINITÉS:
written in the scars (jeudi, 16h50) Empty
MessageSujet: Re: written in the scars (jeudi, 16h50)   written in the scars (jeudi, 16h50) EmptyJeu 11 Juil - 23:32:01

@Malcolm

Cette salle d’expression créative à été plutôt bien pensée et peut être assez pratique. C’est dommage qu’elle n’ait pas été assez exploitée par vous et par la production. Il aurait pu il y avoir par exemple des animations ou activités collectives. T’en prends en tous les cas ta part de responsabilité. T’as pas laissé ta créativité s’exprimer. Tu comptes bien y remédier en préparant la révélation de ton secret. Malcolm qui se trouve déjà dans la pièce semble avoir eu la même idée. Vous allez y réfléchir à deux et mettre en commun vos idées de méthodes. – Mots clés ou thèmes phares que tu dois aborder. Putain, j’ai l’impression de préparer un exposé ! – Que tu déclares en lâchant un rire net mais bref. T’as comme l’impression d’être retourné au lycée ou en études supérieures et de devoir travailler à plusieurs un oral. C’est presque le même principe enfin de compte. Sauf que là, c’est simple, vous allez devoir parler de vos histoires. Vous les connaissez très bien. Pas de connaissance à avoir du coup. Tu penses qu’il faudra que vous répétiez chacun de vos côtés. Mais Malcolm ne semble pas convaincu par ton idée. Il veut simplement que sa révélation soit organisée et pas fouillis, de ce que tu peux comprendre. – Je vois. Maintenant, faut que ça reste spontané et que tu parles avec tes tripes. Si tu récites ton truc et qu’on sent que tu l’as trop préparé, personne va t’écouter ou les gens vont décrocher. – Tu préfères être honnête avec lui et le prévenir des risques s’il prépare trop sa révélation. Il ne faut pas non plus trop se prendre la tête là-dessus. C’est très important oui, mais faut que ça reste naturel et sincère. Hors de question en tout cas de faire un brouillon papier de ça. Cela serait prendre trop de risque. – Même si tu le déchires en mille, il y en a bien un qui serait capable de recoller les morceaux. – Bon, tu exagères un peu. Mais t’imagines bien quelqu’un faire une sorte de puzzle pour reconstituer le brouillon en pleine nuit. Tu ne citeras pas de nom. Malcolm parle de cacher le brouillon quelque part genre dans sa chambre. Il est un peu bête de parler de sa future cachette quant t’y penses. Si ça se trouve, il y a des candidats qui vous écoutent en régie. – T’aimes bien prendre des risques toi. – Cela te fait plutôt rire. Vous revenez ensuite à une conversation plus sérieuse. Tu lui confies suite à sa question que tu reprendrais d’abord contact avec ton coloc’ qui t’a inscrit à cette émission, puis éventuellement à ta famille un peu plus tard. Sauf que celle-ci n’est pas au courant de ta participation à ce jeu. Cela semble étonné ton camarade dans un premier temps puis au final, il se rend compte qu’il est un peu dans la même situation. Cela te fait rire même si ça n’a rien de drôle en soit. – Je vois. Après, tu peux toujours rester dans le coin un peu juste après le jeu histoire que ça se tasse. Moi je pense que c’est ce que je vais faire. J’aimerai bien aller à Dubaï par exemple. Ana a promis d’être mon guide privé. – Il y a certains pays au Moyen-Orient où tu ne te rendras pas car c’est plus que déconseillé mais il y en a d’autres comme Dubaï ou encore Oman où tu te ferai un plaisir de te rendre. Après, tu te dis que Malcolm peut très vite être limité avec son passeport américain. Son pays étant en conflit avec d’autres. Et Lula dans tout ça ? Tu demandes comment il va réussir à conserver sa relation avec elle sachant qu’elle n’habite pas du tout au même endroit que lui. Apparemment, ça a l’air assez tendu avec elle. – J’avoue que t’as pas tant d’attache que ça. Enfin tu peux exercer un peu partout, non ? – Le fait qu’il quitte son pays ne te semble pas si improbable que ça. Maintenant, t’espère pour lui que sa relation avec Lula fonctionnera car c’est quand même beaucoup de sacrifice. Mais visiblement, il ne semble pas vouloir laisser de la distance entre eux. C’est sûr qu’entretenir une relation à distance c’est pas facile. Et tu sais de quoi tu parles. – J’aimerai bien, ouais. Paris-Londres, ça se fait facilement. – Puis t’as promis de rendre visite à Icare aussi qui se situe dans la même ville que la brune. Tu feras du deux en un. De toute façon, tu n’as probablement plus de boulot à l’heure qu’il est. Et tu t’en fiches un peu vu que tu comptes tenter de monter ta start-up. – Je croyais que tu voulais pas me revoir en dehors du jeu ? – Tu fais genre t’es sérieux mais au final, c’est une petite plaisanterie. T’as compris depuis un moment que le garçon regrette ce qu’il a pu dire lors d’un prime. Mais t’as quand même envie de l’entendre de sa propre bouche. Ça fait toujours plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 922
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K £
AFFINITÉS:
written in the scars (jeudi, 16h50) Empty
MessageSujet: Re: written in the scars (jeudi, 16h50)   written in the scars (jeudi, 16h50) EmptyDim 14 Juil - 16:33:13

La méthode qu'il propose fait rire Esaias, au moins leur collaboration débute dans une bonne ambiance mais avec le blond ça tourne toujours assez vite à la déconnade de toute façon. Malcolm il a pas envie de se prendre la tête avec sa révélation en rédigeant ses phrases à l'avance, les mots clé il pense que ça peut lui être utile car c'est pas parce qu'il va parler de sa propre histoire que tout viendra naturellement, ça fait deux mois qu'il a sorti son speech à la prod, et donc deux mois qu'il s'interdit d'en parler et s'auto censure à ce sujet. Tous les mots qu'il a pas pu prononcer ces dernières semaines il va devoir les sortir samedi, et il voudrait vraiment rien oublier après tout ce temps car c'est quand même plus très frais. « T'étais bon élève toi d'ailleurs ? » il demande dans un sourire en relevant la tête car c'est le premier truc auquel la remarque d'Esaias lui fait penser. Il entend parler d'exposé et ça y est, Malcolm il repart dix ans en arrière au temps du lycée. « Ta matière préférée c'était laquelle ? » Pour continuer sur ce qu'il a lancé, une question lui en inspirant une autre mais il va s'arrêter là. Esaias lui conseille d'aborder sa révélation de façon spontanée pour qu'on sente pas la préparation derrière, c'est le projet mais son acolyte a décidément pas l'air fan de l'idée du brouillon. L'attention des gens c'est important de la gagner dès le départ et pour ça faudra effectivement avoir l'air naturel, mais ça va Malcolm est quand même pas débutant en la matière. « Je pense me démerder pas trop mal en tant qu'orateur. T'imagines pas le nombre de discours que j'ai fait dans ma vie. » Il a hâte de pouvoir en parler de son passé de militant, lui qui a foutu des petites références dans plein de conversations depuis qu'il est ici. Y'a plein de petits morceaux à recoller, et puis il a vaguement évoqué certains combats mais y'en a un dont il a jamais pu clairement parler. Ce prime va libérer sa parole, avant de le libérer tout court il l'espère. Malcolm va planquer son papier mais il dit pas où, il est pas fou non plus. C'est sûr que c'est toujours un peu risqué d'inscrire des infos sur son secret et de parler ouvertement de cette démarche, mais à deux jours du grand soir il pense pas faire encore office de cible pour qui que ce soit et au pire, hein, il viendra pas pleurer si ça tombe entre les mauvaises mains. « Vivre sans prendre de risques c'est risquer de ne pas vivre. » il sort alors qu'il a les yeux sur sa feuille, bloqué sur un mot qu'il arrive pas à trouver. « Je crois qu'un mec a dit ça un jour, enfin plus ou moins mais me demande pas qui j'en sais rien. » À tous les coups c'est une citation qu'il a un jour vu passer sur tumblr et si ça l'a marqué c'est parce que ça lui parle, des risques il en a pris des tas ces dernières années en allant au bout de ses idées. Il s'est retrouvé plus d'une fois dans la merde, il s'est même cassé la gueule mais la force de ses convictions lui a toujours permis de se redresser. Malcolm ça n'a jamais été un mec très prudent ni très raisonnable, sinon il en serait pas là aujourd'hui. Il balance ses plans très flous pour l'après à Esaias, y'a cet éventuel retour au Texas qui lui permettrait de voir sa sœur sans la forcer à bouger pour une fois mais il sait pas s'il ferait bien d'envisager ça aussi tôt après l'aventure. Le Texas, il a quand même dit à de nombreuses reprises qu'il voulait plus jamais y foutre les pieds et pourtant à l'heure actuelle l'idée lui déplait moins que celle de rester dans les alentours. « Non c'est mort. Faut pas seulement que je sorte de ce palace, j'ai besoin de respirer un autre air et de voir d'autres horizons. J'en ai ma claque du Moyen-Orient là tout de suite. » Et il a aucun problème avec le fait de le dire, pour le peu qu'il en a vu il a bien aimé le coin et plutôt bien accueilli le dépaysement mais maintenant il veut voir autre chose. Il aura besoin de sentir qu'il quitte vraiment cette aventure pour se considérer totalement libre, et pas rester dans le coin comme dit Esaias ce qui s'apparenterait pour lui à rester partiellement enfermé dans tout ça. « Le seul truc qui me retient encore ici c'est vous. » il reprend en croisant le regard du blond qu'il inclut dans le vous avec quelques autres candidats dont il a même pas besoin de préciser les noms. Son équilibre ici, pour ce qu'il en reste, repose entièrement sur eux. Ça fait un moment qu'il a compris qu'il pourrait pas s'épanouir dans ce jeu Malcolm, sans alliés et sans possibilité de repartir de là avec du fric il aurait eu aucune raison de s'infliger l'enfermement et tout le reste. « Mais je sais pas encore où aller, si je rentre en Californie d'abord, j'ai pas décidé même si c'est le plus probable. » Ce serait plutôt logique de revenir d'où il est parti, même si rien ni personne ne l'attend là-bas il a quand même des trucs à régler sur place, à récupérer à son ancien boulot et dans l'appart qu'on lui a certainement repris. L'Amérique lui manque pas, il risque juste de rentrer au bercail pour se reconnecter un peu et prendre le temps de réfléchir comme il se doit. Esaias pense aller à Dubaï, lui. « Tu rentreras pas tout de suite alors, remarque t'as une très bonne raison de rester dans le coin effectivement. » il remarque en lui lançant un regard entendu avec le sourire assorti. Ana comme guide privé, ça signifie qu'ils sont pas près de se quitter ces deux-là. « Vous en êtes où d'ailleurs tous les deux ? » À son tour d'être un peu à la ramasse et de manquer d'infos, il préfère surtout apprendre les choses de la bouche du blond plutôt que se fier à une chronique en sachant pas ce qui est vrai ou non. Ça non plus putain ça va pas lui manquer. En ce qui concerne la suite de sa relation avec Lula il exclut toujours pas de se rapprocher pour limiter au maximum la distance dont ils veulent pas l'un et l'autre, même s'il suffit pas de le dire. Les attaches il en a pas, il sacrifiera rien à proprement parler s'il décide de bouger et pour le boulot ce sera pas trop un problème non plus. « J'ai pas de boulot fixe surtout donc je peux vraiment bosser n'importe où. Mais j'aimerais bien faire une école d'arts dramatiques, je sais pas si je t'en ai parlé. Je voudrais me reconvertir, devenir comédien. » Il parle de reconversion même s'il a jamais véritablement opté pour une voie professionnelle au départ tant il a fait de petits boulots à droite à gauche pendant des années. L'acting c'est son rêve et un projet qu'il a depuis très longtemps, et avec l'argent qu'il a validé il pourrait enfin se payer une formation, le tout maintenant c'est de savoir quelle école faire. Esaias voudrait revoir Lula et il suppose que c'est aussi vrai dans l'autre sens. Ils vivent pas loin l'un de l'autre, c'est un avantage que l'américain n'a pas. « C'est cool t'auras pas mal de candidats à proximité, entre les français et les anglais d'ici. T'auras pas d'excuse pour sécher les réunions d'anciens. » Paris-Londres ça doit être que dalle à faire en train ou en avion, même pour venir d'un point ou de l'autre jusqu'ici ça a pas dû être trop long contrairement à la vingtaine d'heures de vol qu'il s'est tapé depuis Fresno. En fait Malcolm il a l'impression de vivre loin de tout et de tout le monde, ça le gave. « La vie est chère à Londres non ? » Il se renseigne, juste au cas où même s'il craint bien que ce soit une ville beaucoup trop chère pour ses moyens et le peu qui lui restera quand il aura payé ses cours. « Attention je peux encore changer d'avis. » il le prévient d'un air sérieux rapidement trahi par un sourire en coin, quand Esaias cherche à lui faire dire qu'il a revu sa position le concernant. « Mec j'avais sorti ça parce que j'étais remonté mais je suis pas  rancunier tu sais. Même quand t'as l'impression que j'en veux à mort à quelqu'un je peux jamais totalement condamner une personne, à moins qu'on m'ait fait la crasse du siècle. » Avec lui c'est jamais tout blanc ou tout noir c'est un mec nuancé alors il laisse toujours une petite porte entrouverte et d'ailleurs il lui dit pas, mais il compte bien retourner voir Fatima avant de partir alors même qu'ils ont convenu ensemble que les voyantes c'était fini. Bon, pas rancunier d'accord mais plein de fierté, donc y'a des cas comme celui de Kenza qu'il a pas trop envie de réétudier avant un long, très long moment. Esaias ça a rien à voir, il lui en a pas voulu plus de quelques jours et encore c'était assez cher payé. « Et puis toi j'admets que tu méritais pas cette sentence. » C'était radical comme réaction, il était déçu et on lui a posé la question au mauvais moment. Maintenant c'est derrière eux et Esaias il compte bien le revoir, c'est un mec qu'il est bien content d'avoir rencontré et avec lequel il a eu de très bons délires dans cette aventure, et pourtant c'était pas du tout gagné au départ.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Esaias
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11250-esaiashttp://www.throwndice.com/t11278-esaias 

MESSAGES : 551
AVATAR : christopher mason


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 500£
AFFINITÉS:
written in the scars (jeudi, 16h50) Empty
MessageSujet: Re: written in the scars (jeudi, 16h50)   written in the scars (jeudi, 16h50) EmptyMar 16 Juil - 0:14:20

@Malcolm

Un rire moqueur se fait entendre dans la salle d’expression créative lorsque Malcolm te demande si t’étais bon élève. – Pas vraiment. – Les années lycées et études supérieures ont été très compliquées par toi. Non seulement tu avais des sales notes mais en plus de ça, tu séchais les cours dès que possible. T’en avais pas grand-chose à faire des études. D’ailleurs, tu te demandes encore comment t’as réussi à avoir ton diplôme du bac. T’as probablement mit un coup de booste lorsqu’il le fallait. C’est que tu n’es pas si con que ça. – J’aimais bien la philo. – Tu ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi t’appréciais cette matière plus qu’une autre. Probablement que cela te faisait du bien de rédiger des choses sur la vie et de transposer des œuvres de philosophes anciens au présent. C’est fou comment tout est intemporel en philo. – Et toi alors ? Quel genre d’élève t’étais ? – A lui de répondre à ses propres questions à présent. Tu n’aimes jamais parler de toi bien longtemps et encore moins te replonger dans le passé. – Bizarrement, j’imagine bien. – Malcolm c’est un Ché Guevara des temps modernes ou plutôt un Black Panther. Il ne fait nul doute pour toi que le garçon est un bon orateur tant il a dû militer dans sa vie. Il te semble avoir compris que c’est un défenseur du racisme et surtout des injustices liées à ça. – Je te savais pas philosophe. – Un sourire naît sur ton visage face à sa citation. Finalement, il va tout de même faire un brouillon sur un papier et il le cachera quelque part dans le nid. T’iras pas chercher ce papier pour ta part, ne souhaitant pas tricher. Mais t’espère qu’il n’y a personne de mal intentionné dans ce nid qui serait entrain d’épier votre conversation en régie. – T’es sûr que c’est pas toi qui l’a inventé ? – Tu rajoutes ensuite, un brin amusé avant que la conversation ne dérive et prenne un ton un peu plus sérieux. Le candidat ne souhaite pas rester dans les alentours quelques jours après le jeu. Il semble avoir véritablement besoin de changer d’air. Tu ne te gêne pas pour lui faire une suggestion de lieu qui n’est ni le continent Américain, ni le Moyen-Orient. – Tu peux sinon aller en Afrique. C’est pas très loin non plus. – Tu ne connais aucunement le continent mais s’il veut être dépaysé, il sera servi pour le coup. En plus, cela pourrait lui être utile et enrichissant. – Mais bientôt, on ne sera plus là. Il n’y aura plus personne. – Toi t’aimes bien casser l’ambiance ou le délire parfois. Ça te fait plaisir en tout cas de faire parti du « vous » évoqué par Malcolm. Mais il faut que vous acceptiez de passer à autre chose une fois que le jeu sera terminé. Ça ne sera pas facile mais le fait de ne plus vous voir H24 sera une sorte d’électrochoc. – On est juste amis. – Que tu te contentes de dire en ce qui concerne Ana. Il te fait des sous-entendus assez flagrants quant à la jeune femme sauf qu’il n’y a pas grand-chose à raconter à vrai dire. Tu t’entends aussi bien avec elle qu’avec Lula, même si votre relation est différente. Tu ne veux pas qu’elle se transforme en quelque chose d’autre. En parlant de la brune sportive, tu te demandes comment ton camarade va faire pour la revoir après le jeu. Il serait prêt à déménager apparemment. C’est vrai qu’il n’a pas d’attache et son boulot il peut l’exercer un peu partout enfin de compte. Cela serait donc plus simple que ce soit lui qui fasse des sacrifices pour que son couple marche mais cela ne serait pas sans risque non plus. T’es en tout cas surpris lorsqu’il te parle de faire une école d’art dramatique. – Ah non. Mais tu joues bien la comédie ? – C’était donc ça. Peut-être que depuis le début vous vous trouvez face à un comédien. T’as l’impression de parler à un tout autre Malcolm d’un coup. Tu ne savais pas qu’il avait cet envie là. Pour toi, chauffeur de taxi, c’était le métier de sa vie. Mais t’aurais dû te douter que non. Ce n’est que son gagne-pain tout comme ton job actuel de barman. – On va faire nos réunions à Lille. C’est entre les deux. Mais paraît qu’il fait froid là-bas. – Pire qu’à Londres. On te l’a vendu comme le pôle nord de la France. Ça ne te donne pas vraiment envie mais la ville se situe entre Paris et Londres donc plutôt central. – Ouais, un peu trop cher à mon goût. On aurait peut-être dû passer à l’euro. Mais maintenant, on est comme la Suisse. On ne fait même plus parti de l’Union Européenne. – Triste sort cette histoire de Brexit. T’étais clairement pas pour mais la vie est faite ainsi. Peu importe. T’es bien content de ne plus être en froid avec Malcolm. T’as bien compris que son souhait n’est pas de ne plus te voir après le jeu. Heureusement qu’il n’est pas rancunier effectivement. – Je tâcherai quand même de ne plus te mettre en colère. La fureur de Malcolm, vaut mieux pas l’affronter un jour. – Il est assez effrayant le garçon quand il en veut à quelqu’un. Tu te sens vite hyper coupable et t’as envie de tout faire pour que ça s’arrange. Enfin c’est ce qu’il s’est passé pour toi. Il est vrai qu’il n’a pas été tendre avec toi mais tu le méritais un peu. C’est bien qu’on te remette à ta place de temps à autre. – J’avais déconné. Je suis un petit con parfois. – Tout le temps même mais il y a quand même du progrès. Tu n’es plus même homme qu’au début.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Detroit: Je serai absent due mardi 25 octobre aux jeudi le 27 octobre
» APRIL † all my scars are open
» Preval, Myrlande, ak Micky reini an kachèt, blan di wi pou gouvènman pwovizwa
» la taverne médiévale
» Martelly : des solutions seront connues ce jeudi au plus tard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: SALLE D'EXPRESSION CRÉATIVE-
Sauter vers: