Partagez
 

 RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS

Aller en bas 
AuteurMessage
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 13727


RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS Empty
MessageSujet: RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS   RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS EmptyVen 19 Juil - 11:12

apparition du Maître sur l'écran du salon.
les candidats viennent de s'y réunir.


À tous les candidats,

Il y a peu, un habitant a déclenché l'alarme des secrets. Cet habitant, c'est @icare.
Icare pense avoir découvert le secret de @Esaias.

Mais a-t-il réellement mis le doigt sur son secret ? Si c'est le cas, il remportera la totalité de sa cagnotte personnelle. Et s'il s'est trompé, il reversera les 5000£ mis en jeu lors de la confirmation de son buzz.

C'est l'heure de la révélation.
Icare, quel secret penses-tu avoir découvert ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS Empty
MessageSujet: Re: RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS   RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS EmptyVen 19 Juil - 19:03

Je ramène mon cul dans le salon en ayant la quasi certitude que je fais fausse route dans ma confirmation. Les dernières réponses d'Esaias ont pas mal démenti certaines de mes interprétations express des indices, mais j'ai quand même envie d'aller au bout. Par principe, je veux jouer le jeu, j'étais trop loin du but avec April et je m'étais trop laissé avoir par les réponses aux 15000 questions que j'ai posées à Jude. Cette fois j'ai essayé de pas trop m'éparpiller, même si mon petit côté enquêteur de cinéma me rend plutôt ultra-curieux dans l'ambiance face to face du confessionnal. Le chef tarde pas à nous rameuter tous et je pose la clope que je me suis roulé d'avance, prête à être fumée en deux temps trois mouvements à la sortie de cette révélation. Au fond j'ai la sensation de pas être complètement dans le tort, mais il me manque un élément crucial et vu la propension qu'a Esaias à parler de sa mif (càd aucune), j'aurais jamais vraiment pu l'obtenir cet élément. Quand l'ambiance s'est un peu posée je finis par capter le regard de mon pote et j'annonce. Je pense que t'es la victime collatérale d'un attentat terroriste. J'ai légèrement précisé mon énoncé par rapport à ce que j'ai buzzé, parce que si cette théorie se vérifie je pense surtout que ses parents ou du moins sa famille a un rôle à jouer là-dedans. Mais bon, au fond si je me foire je ne fais que lui rendre les 5k qu'il m'a filé l'autre jour en se trompant sur mon intitulé. A la manière de ce qu'on s'était promis lors du premier affrontement, c'est donnant-donnant.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Esaias
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11250-esaiashttp://www.throwndice.com/t11278-esaias 

MESSAGES : 604
AVATAR : christopher mason


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 156 336£
AFFINITÉS:
RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS Empty
MessageSujet: Re: RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS   RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS EmptyVen 19 Juil - 20:00

Il ne faisait nul doute qu’@Icare confirmerait son buzz. A vrai dire, t’avais pressenti qu’il démasquerait ton secret avant même qu’il ne buzz. S’il y a bien quelqu’un qui pouvait le trouver c’était lui. T’as tout de même tenté par tous les moyens de te défendre mais ça n’aura pas suffit. Tu débarques donc dans le salon plutôt préparé alors que le prime commencera dans moins de 24h et retrouves tout tes camarades y compris le principal concerné. Tu attends que le parisien fasse part de sa théorie te concernant avant de prendre la parole pour la valider sans détour. – Félicitations Icare. Tu viens de percer le mystère Esaias. De nous deux, t’as été le plus fort. Bravo. – Tu te lèves pour aller taper dans sa main. Ton ami est meilleur enquêteur que toi. Il a su te percer à jour et trouver ton secret. Ce n’était clairement pas évident selon toi. Il mérite d’être applaudi. Il a su prouver qu’il est un grand joueur, lui aussi. Tu aurais préféré qu’il se rétracte mais tu n’en attendais pas moins de lui. – J’ai beaucoup réfléchi à la révélation de mon secret mais je n’imaginais pas la faire avant l’heure. C’est un déchirement pour moi de ne pas avoir su le conserver jusqu’au bout et de perdre ma cagnotte à ce stade. – Surtout que tu n’as jamais caché que tu participes essentiellement pour gagner de l’argent afin de pouvoir avoir ton propre appartement et lancer ta carrière. Tu ne comptes pas rester barman et squatter chez ton pote toute ta vie. Icare t’a promis lors de votre pacte de te reverser l’argent de ta cagnotte si jamais il la trouve tout comme toi t’avais promis de lui reverser la sienne si tu trouvais son secret. C’est un magnifique gage d’amitié selon toi. A ce propos, il est temps que tu t’adresses à tous car tu leur dois la vérité. Il est grand temps que tu t’exprimes. Tu inspires un grand coup puis te lances corps et âme. – Je m’excuse aussi auprès de vous tous d’avoir menti dès le départ. Je ne suis pas Londonien. Je vis à Londres depuis quelques mois mais j’ai toujours vécu en Norvège. C’est mon pays natal. Jeg er norsk. Vous n’avez sans doute pas remarqué d’accent car je parle anglais depuis que je suis petit. Je suis totalement bilingue. Quoi qu’il en soit, je suis pas là pour vous présenter mon CV mais plutôt mon histoire. Je sais pas vraiment par où commencer si ce n’est que j’ai vécu le pire jour de ma vie le vendredi 22 juillet 2011. J’avais 15 ans, j’étais jeune, je croquais la vie à pleine dent et.. on m’a tout arraché. – Ton visage se crispe. Ton regard frôle le sol. Tu n’as pas envie de te laisser submerger par l’émotion mais c’est hélas trop tard. Ton intonation qui s’était presque éteinte ressurgit de plus belle pour résonner dans la salle. – J’ai perdu mon petit frère, putain ! – Le silence est d’or. Tu fais presque trembler la pièce avec ta voix grave et éraillée. Tes yeux quant à eux sont humides. Une grosse larme s’est échouée par terre. Tu affrontes quelques regards, sèche tes paupières à l’aide de ton coude puis reprends ton explication presque comme si de rien n’était même si l’émotion est toujours palpable. – On faisait parti de la ligue des jeunes travaillistes et c’était un camp d’été. On était sur l’île d’Utøya en Norvège. Je me souviens qu’on jouait à une partie de carte et que je suis parti pisser contre un arbre à un moment et.. c’est là que j’ai entendu des tirs. Et là, c’est vite devenu le chaos et la panique. Il y avait des cris de partout. On nous a ordonné de courir et d’aller se cacher. C’est ce que j’ai fait. Je savais pas vraiment où aller ni ce qu’il se passait. J’ai esquivé plusieurs corps par terre sans avoir pu les identifier. Je pense même avoir vu le tireur à un moment au loin. J’étais terrorisé. J’ai suivi deux trois de mes camarades et on s’est retrouvé au bord d’une falaise. On a sauté à l’eau. On n’avait pas le choix. Les coups de feu continuaient. De là, un couple de femmes qui passaient leurs vacances dans le campement d'Utviken sur la rive opposée du lac et qui ont entendu les coups de feu sont venus nous secourir avec leurs barques. Je sais plus très bien combien de temps je suis resté à l’eau mais mon cerveau n’était plus présent. J’étais en état de choc. Le tireur a essuyé plusieurs tirs dans la barque une fois qu’on était dedans. Un de mes camarades a reçu une balle. On a tout de même réussi à s’en tirer. Mon frère, lui, n’a pas eu cette chance. Je n’ai pas pu faire marche arrière pour aller le secourir. Il était probablement déjà mort tous comme la plupart des jeunes travaillistes. Il y a eu 151 victimes dont 77 morts alors qu’il n’y avait qu’un seul tireur. Ce monstre a commis une explosion à la bombe à Oslo deux heures plus tôt. Mais on ne le savait pas. On ne savait pas non plus qu’il viendrait sur notre camp, déguisé en policier pour commettre un massacre. Une boucherie. Un attentat qui ciblait le gouvernement. – Tu n’en diras pas plus à ce sujet. Tu n’es pas là pour expliquer les agissements de cet individu. De toute façon, il n’y a aucune raison valable. Si tes camarades ou les spectateurs sont curieux, ils pourront aller se documenter sur Wikipedia ou regarder le film dédié aux attentats d’Oslo et d’Utøya sur Netflix. Il n'est pas trop mal fait. – Mon secret, c’est que j’ai survécu à un attentat en Norvège quand j’avais quinze ans. Mais j’aurai préféré que mon frère vive. Pourquoi moi et pas lui ? Je me pose cette question chaque jour. J’ai dû mal à faire mon deuil. Mes parents aussi. Notre famille est détruite et nos vies aussi. Du moins, c’est ce que je croyais avant de participer à Thrown Dice. J’ai réalisé grâce à vous qu’il est grand temps que j’avance, que je concrétise mes projets et surtout que je profite de chaque instant de la vie. Vous m’avez énormément fait grandir, évolué, et je pensais jamais dire ça un jour mais je vous considère un peu tous comme ma famille. Merci. – Fin. Il faut que t’arrête de parler. Tu n’as plus de force. T’as sûrement dis plus de choses que pendant toute ton aventure le temps de cette révélation. Les gens te connaissent mieux, désormais. Le mystère Esaias est résolu. Tu n’as plus de secret pour personne. Maintenant, tu attends de voir les réactions. Tu les appréhendes forcément. Mais t’as besoin de reprendre des forces pour le moment. Si quelqu’un pouvait t’apporter une bouteille d’eau et une barre chocolatée, ça serait sympa. Faudrait pas que tu fasses un malaise.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS Empty
MessageSujet: Re: RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS   RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS EmptySam 20 Juil - 1:24

Je m'y attendais pas. A vrai dire j'ai toujours été le genre de mec suspicieux mais bon vivant, le genre à finir par faire confiance. Du coup quand Esaias démentait jusqu'au bout mes théories, dont ma première théorie sur Utøya, j'ai fini par y croire. Je voyais pas trop l'intérêt qu'il pouvait avoir à me mentir sur quelque chose d'aussi important, alors même qu'on avait passé un deal tous les deux. J'ai abordé cette révélation de la manière la plus posée possible, en espérant avoir tort sur le fait de me tromper, mais en ne m'attendant pas spécialement à casser un secret. Pourtant, s'il y avait bien un secret, au-delà de ceux de Kenz' ou d'April, que j'avais envie de faire péter, c'était le sien. J'ai eu trop de doutes, fondés sur plusieurs discussions qu'on a eues tous les deux. J'ai eu plein de doutes aussi créés par ma connaissance du cinéma et des deux films sur les drames norvégiens qui ont été produits récemment. Esaias c'est le bon pote avec qui on s'observe depuis le début du jeu. Et ça peut paraître con pour certains, ça peut paraître superficiel, cette amitié fondée sur certains points communs aussi superficiels que notre besoin de se défouler à la salle de sport, mais au fond ça finit réellement par créer un truc en plus. Parce que quand tu partages avec quelqu'un des moments aussi simples et aussi épurés de faux semblants tu finis par cerner le personnage. Esa, c'est mon pote. Et aujourd'hui plus que jamais je pense pouvoir assurer avec certitude qu'il le restera, bien au-delà de cette émission. Quand il commence à raconter les faits j'ai l'impression de tomber du 10ème étage d'un building, parce que j'avais vraiment intégré l'idée de me planter. Et à ce stade ça me fait même pas kiffer de me dire que j'avais tout trouvé. Ses origines norvégiennes. Son lien avec Utøya. Le fait qu'il nous mente sur sa vie londonienne. Son arrêt des études. Ca, ça me passe par-dessus la tête, et j'ai pas de regrets dûs au fait de ne pas avoir validé mon idée initiale jusqu'au bout, donc l'idée tenant compte de son lien avec les attentats provoqués par Anders Breivik. Au fond, tout ce qui m'importe, c'est mon pote. Et je lui claque la main, oui, mais je me contente surtout d'écouter bien précieusement tout ce qu'il me raconte. J'intègre, la boule à la gorge. Et quand je vois la larme tomber je me passe une main sur la nuque, limite honteux d'être à l'origine de cette scène. Esa, quand il finit, je me lève et je m'approche de lui. J'ai pas besoin d'attendre hyper longtemps avant de le prendre dans mes bras et de lui souffler un Désolé. sincère, qui va bien au-delà du fait de m'excuser d'avoir pété son secret. J'oublie pas notre deal. Je finis par ajouter, parce qu'au fond on s'est promis un truc, tous les deux. On s'est promis de pas se planter un couteau dans le dos, et de pas achever nos rêves mutuels aussi proches de la finale. Son argent, je le lui rendrai. Mais maintenant, ce qui compte avant tout c'est d'être présent pour mon pote, et je laisse tomber mon bras sur son épaule avant de lui proposer implicitement de continuer cette discussion plus tard, s'il le souhaite.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have


Dernière édition par Icare le Sam 20 Juil - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jhoan
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11114-jhoanhttp://www.throwndice.com/t11211-jhoan 

MESSAGES : 1378
AVATAR : Maluma
ÂGE : 25
LOCALISATION : Bogota
MÉTIER : Danseur
ÉTAT D'ESPRIT : Back roll ?


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: ---
AFFINITÉS:
RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS Empty
MessageSujet: Re: RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS   RÉVÉLATION N°14 - ICARE/ESAIAS EmptySam 20 Juil - 3:31

Les révélations. Voilà quelque chose qui m'avait pas tellement manquer. J'avoue que j'ai une certaine curiosité à connaître les secrets de mes camarades. Mais là, quand je vois la tronche d'Esaias, j'ai un mauvais présentement. La voix du maître retenti et la suite va vite. Trop vite. Plus les mots sont prononcés par Icare plus je sens la détresse dans le regard d'Esaias. Puis il commence à parler. Et plus les mots avance plus j'ai la tête qui tourne. Bordel j'ai un point sur l'estomac qui se fait de plus en plus présent. J'ai tendance à tout rapporter à moi. A faire des comparaisions mais là, l'idée mêmed e mon secret est bien loin. La seule chose que je vois c'est un pote, bien qu'il ne soit pas celui duquel je suis le plus proche mais un ami tout de même qui raconte prononce des mots me faisant froid dans le dos. Je connais la violence que trop bien. Je connais ce sentiment de danger de mort. Cette certitude que la mort peut te frapper à la seconde. Ce que c'est que d'avoir de la famille impliquer dans cette univers morbide. Sa voix tremblante et les larmes sur ses joues me coupent toute capacité à parler. Je n'arrive pas à réagir, hypnotiser par son récit. Par ce qu'il ravive chez moi. Par ce sentiment d'impuissance qui se fond en moi. Je me sens tellement mal quand il pose cette question à haute voix. Pourquoi n'est-il pas mort à la place de son frère. Et bien des choses s'explique sur Esaias. Cet événement à forger qui il est. Et je suis heureux d'avoir réussi, aussi peu soit-il d'avoir percer cette carapace. Je laisse mi hermano réagir en premier. Parce que ça lui reviens de droit d'être le premier à intervenir auprès d'Esaias. Je vais d'ailleurs pas m'étendre non plus très longtemps. Je sais qu'il y a des personnes qui sauront bien mieux que moi lui remonter le moral. Je m'approche alors et le voix faible. Je me retourne vers le reste des gens. « Si quelqu'un peu attraper un verre d'eau ou un truc à bouffer. » Je me retourne vers lui et me pose auprès de lui. Je le prends brièvement dans les bras. « T'aurais réussi à me faire chialer ! Tu peux être fier guapo. » Je lui fais un tape dans le dos et un sourire. Je me retire alors, laissant la place au reste de la maison qui à une furieusement envie de lui faire un câlin. Et étrangement c'est là que mon cerveau choisi de revenir à moi. Je vais devoir me contenir lors de ma révélation moi aussi … Quelques pas, je m'approche d' @Icare. Et silencieusement, pour le respect qui est de mise, je lui fais un petit signe de félicitation pour avoir trouver !

_________________
Viva la vida

Aprender a sonreír es
aprender a ser libres.


by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: SALON-
Sauter vers: