Partagez
 

 duel au soleil (lundi midi)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
duel au soleil (lundi midi) Empty
MessageSujet: duel au soleil (lundi midi)   duel au soleil (lundi midi) EmptyLun 22 Juil - 7:06

J'arrive sans m'introduire face à @April avec mon assiette extrêmement triste de riz complet et poulet qui fait suite à une énorme séance de sport avec Esaias. Elle est en train de déjeuner elle aussi, et il semblerait qu'on ait raté le créneau horaire où tout le monde s'est déjà retrouvé pour trinquer et passer le repas ensemble. Finalement ça m'arrange parce que ça me fait plaisir de passer un moment en tête à tête avec elle. Je pose mon assiette face à moi et tire la chaise pour m'installer en lui adressant un "yo" implicite du regard. Tu sais je me disais. Je me disais rien du tout, en général quand je commence mes phrases avec ces mots-là c'est qu'une connerie va s'en suivre. Mais cette fois j'essaye de rester le plus stoïque possible, même si un fin sourire ne peut pas s'empêcher d'orner mes lèvres quand je relève mon regard vers elle. Donne-moi son nom et je vais lui faire sa fête à ton père. Deux trois coups bien placés et il regrettera d'avoir joué au con. Je me redresse et commence à couper mon poulet calmement. Il connaît pas encore la racaille Suisse mais ça peut se régler vite fait bien fait. J'exagère, évidemment. J'ai jamais fait partie de la racaille Suisse. J'ai tout au plus fait partie d'une bande de parisiens qui s'engueulent facilement en fin de soirée parce qu'ils sont trop high pour analyser rationnellement la remarque d'un type qu'ils peuvent pas encadrer. Mine de rien April elle fait partie de ces personnes dont le secret me poursuit depuis plusieurs semaines. Je savais que ça avait un lien avec ta mère. Même si après j'ai complètement fait fausse route. Un peu comme Pierpa et Jude dont je tenais l'intitulé du secret. April c'est différent, je l'ai totalement buzzée au bluff, mais le résultat reste le même, à force de poser des questions je m'embrouille. Je pourrais pas être détective privé. Chez moi ça s'arrête à une question d'instinct. Je suis assez bavard, brûlant d'endorphines post séance. Au final t'as le don pour t'enticher des mecs qui ont un problème secret d'addiction. Je lâche ça assez légèrement sans trop savoir si c'est bienvenue. J'ai l'impression que Niels a assez de recul sur la chose et est capable d'en parler sans drama. Et moi, au fond, c'est juste une manière de lui ouvrir une porte si elle veut qu'on parle rapidement de mes histoires. Parce qu'April c'est devenu une pote et ça compte aussi à mes yeux ce qu'elle peut penser de ma gueule de racaille Suisse.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 950
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
duel au soleil (lundi midi) Empty
MessageSujet: Re: duel au soleil (lundi midi)   duel au soleil (lundi midi) EmptyLun 22 Juil - 12:08

Clairement April elle va pas repartir d'ici avec une ribambelle de potes comme certains. Ça a jamais été le genre entouré de toutes façons, elle trie toujours les gens qu'elle côtoie pour limiter les pertes de temps avec ceux qui sont pas compatibles avec ses valeurs, et c'est pas prêt de changer. C'est marrant parce que au début @Icare il aurait pu prétendre au titre de son crush de première impression avec sa vibe, elle s'en est jamais cachée. Mais maintenant qu'elle en sait plus, elle sait aussi que c'était mort d'avance, mais par contre que c'est exactement le genre de gars avec qui elle aime traîner. Il colle à sa checklist de pote, un peu comme Tonia même si elles ont pas pris le temps de trop faire connaissance, et il fait partie de la liste hyper select des gens qu'April serait opé à revoir dehors. Si seulement il se coltinait pas Kenza. Elle est assise au comptoir à finir son yaourt quand il s'installe avec sa bouffe de sportif qu'elle peut pas s'empêcher d'inspecter rapidement dans un réflexe professionnel qui la lâche jamais. Sa vanne lui arrache un léger rire un peu désabusé. « J'ai du mal à l'appeler "mon père" quand tout ce que j'ai de ce mec c'est son profil Linkedin et son chiffre d'affaires annuel. » Un géniteur à la limite. Un donneur de sperme. Mais clairement pas son père. Icare il joue à fond la carte du pote slash grand frère slash cousin protecteur et ça la fait marrer. Puis en même temps, outre la blague, faut croire qu'il s'en fout pas complètement de sa gueule et ça fait plaisir à entendre. « T'es con. » Mais  bon, c'est noté, même si elle est clairement pas du genre à laisser les autres gérer ses propres combats. Icare il avait quand même bien capté son secret, faut le dire. « Tu t'es laissé distraire. » Avec ses questions sur son accident et tout, c'était la porte ouverte pour les divagations et les détails inutiles d'un truc qui avait rien à voir. « Mais c'était bien joué. » Elle a kiffé jouer le jeu et l'observer chercher en le faisant chier avec ses teasing et ses fausses pistes, alors good job. Puis il avait l'essentiel. Sa remarque lui arrache un nouveau léger rire un peu soupiré, raclant le fond de son yaourt d'un air un peu pensif pendant une demi-seconde. « On peut pas être tous parfaits. » Elle sait pas trop comment parler de ça parce qu'au final, elle est qu'une pièce rapportée dans les galères de Niels avec ses addictions, qui sont visiblement aussi une affaire classée depuis longtemps. Alors April reste relativement évasive pour pas donner l'impression de parler pour lui. Ouais, faut croire que ce coup-ci elle a fait un combo entre son mec et le gars qui doit se rapprocher le plus de l'idée qu'elle a d'un frère, mais c'est limite anecdotique, parce que c'est pas ça qui les définit. « Faut bien quelqu'un avec les épaules pour s'assurer que vous gâchez pas ce que vous avez. » Elle affiche un léger sourire en coin un peu entendu, sur un ton de demi-plaisanterie. Addictions ouais, certes, mais outre ça, maintenant ils ont April la coach, ses pratiques militaires et sa putain de loyauté sur le dos. Ça les définit pas, mais si elle peut faire en sorte qu'ils se laissent pas bouffer, alors elle fera tout pour avec ce qu'elle a. Parce que c'est des gars bien avant tout. « Si tu retouches à cette merde je viens chez toi te botter le cul moi-même. » Outre ses promesses à Kenza dont elle peut pas s'empêcher de douter de la solidité après le délire avec Anaswara et l'image que la nana montre d'elle la plupart du temps. Si ça foire entre eux, y'aura toujours April pour débarquer à Paris, enfoncer des portes, le secouer et lui coller ses deux doigts au fond de la gorge si il faut, parce qu'elle déconne pas. Elle a un peut dit le même truc à Jhoan avec son job, mais là le pourcentage de sérieux, il a pris un sacré boost dans la gueule, entre la came et le fait que ce soit Icare.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
duel au soleil (lundi midi) Empty
MessageSujet: Re: duel au soleil (lundi midi)   duel au soleil (lundi midi) EmptyMar 23 Juil - 1:59

Je lui propose mes services de racaille des quartiers hipsters, histoire de faire un peu payer à son patriarche tout ce qu'il a fait peser sur sa famille. @April elle le sait sans doute pas mais depuis que j'ai cramé que le point central de son secret était sa mère, j'y réfléchis vraiment beaucoup. Et au-delà de ça, je le prends un peu personnellement. Comme un gamin qui est le premier à avoir découvert un livre ou un jouet dans un appart et qui décide de se l'approprier contre tout esprit rationnel de légitimité. C'est un peu ma châsse au trésor à moi. Sauf qu'elle a un tout autre impact que de simplement découvrir un coffre rempli d'argent. Là, c'est son histoire à elle qui prend finalement forme dans tous les films que j'ai pu me construire depuis des semaines. April elle m'a rendu fou, avec ses petits teasings à deux balles dignes d'un vicieux scénariste qui te file que la première et la dernière réplique d'un script. Là, c'est délicat, parce qu'on rentre dans l'ultra personnel et même si elle est pleine de recul et de sarcasme je sais pas vraiment à quel point j'ai le droit de tirer sur la corde. Mais je me dis qu'en qualité de gamins qui se chamaillent depuis des semaines, si je fais un faux pas elle hésitera pas à me le faire remarquer. Ah putain tu viens de sortir le combo Linkedin + chiffre d'affaires. Je grimace. Hommage à tous mes potes entrepreneurs qui bandent en parlant d'acquisition client et de cooptation. Allez tu me l'écris sur un papier, personne le saura jamais et je lui fais avaler ses bilans et son cashflow à coups de growth hacking et de google adwords. Je serre mon poing sur la table pour signifier que je suis plus ou moins sérieux. Non en vrai je sais que t'as un mec maintenant mais si un jour tu veux aller toquer à sa porte et que t'as besoin d'un bon pote aux méthodes moins conventionnelles je suis prêt à traverser l'Atlantique. Et à lui niquer sa gueule. Je préfère la voir sourire que toute sérieuse comme lors de sa confrontation, même si je sais que mes mots ne sont que des belles fabulations et qu'une situation du genre ne se produit que dans les films. Mais bon, au moins elle saura. Que moi aussi je projette ces bases d'amitié comme le début d'un truc qu'on peut entretenir, là-dehors. Même si j'aurai sans doute la flemme de lui envoyer des messages lambda pour savoir comment va sa petite vie de coach avec Niels. April, ça reste quelqu'un que j'estime et le coup d'avoir été son bras droit lors de l'entrée sur le prime, c'est pas un truc que j'oublie. Ouais, c'est un peu comme quand t'es gamin et qu'on te dit : a un énorme potentiel mais se disperse trop facilement. Je souris. Ca a du vécu, évidemment. T'as bien joué tes coups. Même si au fond elle m'a jamais trop manipulé en me donnant des infos inutiles. Au contraire, April elle restait fidèle à elle-même. Claire. Concise. Le borde il venait clairement de mon cerveau d'artiste rendu lucide par l'absence de drogue mais encore vrillé par habitude. Tu penses vraiment que ta mère peut passer à autre chose maintenant ? Je suis allé lire les commentaires des gens qui expliquaient sa phrase en japonais sous l'une de ses dernières publications. Toujours mon petit instinct caché de chroniqueur. Et là, je me glisse dans la peau de l'Icare un peu plus sérieux, parce que c'est une vraie question, pas de celles qu'on pose pour juste amuser la galerie. Et qu'elle pourrait partir aussi loin de toi ? Après autant d'années. L'esprit maternel, c'est un truc qu'on nous rabâche à nous les mecs depuis qu'on est gamins. Ce truc comme quoi on sera jamais capables de ressentir ce qu'une mère ressent envers ses enfants. Et surtout dans la situation d'April, ou son monde a été complètement conditionné autour de sa fille. J'ai du mal à y croire, mais au fond je suis aussi mal placé pour parler des agissements des parents. Et quelles épaules. Heureusement que ça muscle, la gym. Clin d'oeil. Je savais qu'en parlant de tout ça ouvertement je m'exposerais aux messages de soutien de mes potes. A cette espèce de niaque que moi j'ai pas ressentie depuis des années. Mais c'est délicat de promettre un truc auquel t'as jamais cru toi-même. Depuis deux semaines je fais des pas de géants, mais j'ai pas envie qu'ils prennent tous le cas Icare comme une affaire personnelle. Alors je sors le classique T'inquiètes pas pour moi. qui est sans doute la pire ristourne à sortir dans ce genre de situations, mais qui a le mérite d'être assez clair. Je sais pas moi-même comment dealer avec ce nouveau statut de mec qui a officiellement annoncé à la télé qu'il comptait rayer de sa vie ce qui la conditionne depuis dix ans. Alors ouais, je suis inquiet, mais à part me jeter dans la gueule du loup je sais pas vraiment comment me confronter à ce nouveau mental.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 950
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
duel au soleil (lundi midi) Empty
MessageSujet: Re: duel au soleil (lundi midi)   duel au soleil (lundi midi) EmptyMar 23 Juil - 10:04

Icare part dans un délire avec des mots qu'April comprend à moitié après sa vanne, et elle va pas faire genre que ça lui parle. « Ouais là par contre tu m'as larguée. » Elle lâche d'un air désabusé en le voyant causer comme un mec tout droit sorti de Wall Street. Pas qu'elle entretienne le mythe du sportif complètement débile parce qu'elle sait que c'est pas le cas, mais elle a clairement pas le background universitaire là-dessus. Vaut mieux à la limite lui parler kiné ou nutrition que stock options. Mais ça la fait marrer un peu qu'il vienne prendre ses airs de faux thug même si très franchement c'est très loin de ses plans. Elle a aucune envie de voir ce gars ni de le connaître, et savoir que son père est une ordure de la pire espèce, ça a vachement contribué à clore l'affaire de l'inconnue dans l'équation de ses origines vite fait bien fait. Elle se contentera de checker les news de temps en temps voir si sa déclaration a eu l'effet escompté, parce qu'un peu de bordel dans son business c'est une conséquence qui lui plaît quand même un peu, juste pour le karma. Y'a un moment ultra fairplay quand il aborde son secret et leur confrontation, tout comme les indices et le malin plaisir que April a eu à l'emmerder dans son enquête aussi pour jouer le jeu, alors que chacun s'accorde pour sceller la fin du game. Faut avouer qu'en retour elle a pas masse donné sur le secret d'Icare, trop plongée dans ses analyses de ce qu'elle a pu récupérer sur Niels et Lula, mais elle a kiffé jouer le jeu de la compet et de la confrontation comme il se doit. Alors elle laisse sa cuillère dans son yaourt pour lever la main et la tendre à Icare dans un mimétisme des compétitions qui ont rythmé une bonne partie de son adolescence avec un sourire en coin, fidèle aux principes de Coubertin. Il a visiblement fait ses recherches sur ce qu'elle a raconté face caméra dans sa deuxième langue, arrachant un léger sourire satisfait à April sur le coup. « J'espère. Elle le mérite. » Après s'être effacée au second plan tout en se démenant pour sa fille, c'est le moment d'inverser la tendance et lui faire comprendre qu'elle peut souffler. « J'ai plus douze ans, ça fait longtemps que je peux me démerder toute seule. Je voulais juste qu'elle le sache. » Et ces non-dits, ça aidait pas franchement à ce que tout soit clair dans leur dynamique. Pendant longtemps April a pas trop montré sa gratitude alors que leur relation a souvent été soit silencieuse soit faisait face à un mur invisible de clash de cultures et de manque de communication, mais ça c'est terminé. Peut-être qu'elle refusera de rentrer, mais pas mal de signes ont laissé penser à April que le retour au pays a toujours été une idée qu'elle a gardée dans un coin de sa tête sans vraiment jamais oser sauter le pas, et encore plus quand la grand-mère a fini par y passer en léguant cette maison de famille au centre de Kyoto. Qu'elle a jamais eu le coeur de vendre. « La distance ça changera rien à ce qu'on a vécu, ni au fait que c'est ma mère. L'important c'est qu'on soit bien. » Que vivre dans des pays différents, c'est que dalle si c'est pour qu'elle vive enfin pour elle dans un environnement qui lui convient mieux que ces trente dernières années coincée aux États-Unis sans pouvoir faire quoi que ce soit d'autre que foutre sa fierté de côté et survivre. C'est le process de tout parent aussi, de laisser partir ses enfants quand ils passent à l'âge adulte, et pour April ça fait des années que ça aurait dû se passer comme ça, si y'avait pas eu ce putain de crash. Icare il y va franco pour foutre les pieds dans le plat mais ça va. C'est sans doute un des mieux placés pour faire ça sans que ça la fasse grincer, parce que ça le concerne aussi un peu, et elle préfère quand même la franchise brute au reste, que ce soit là-dessus ou n'importe quoi d'autre. Elle lâche un rire à sa réplique en scrutant son dessert, alors que sa provoc à elle trouve pour réponse un truc bateau qu'elle aurait limite pu anticiper. « Je fais ce que je veux. » Si elle veut s'inquiéter elle le fera en temps voulu. Pour l'instant elle préfère lui faire confiance, mais elle fera clairement partie des relous qui viendront le faire chier si il joue au con. Si lui se permet de proposer d'aller casser la gueule de son père, elle peut bien se permettre ça. Une amitié ça va dans les deux sens. Y'a un silence alors qu'elle termine sa bouffe pour poser le pot et la cuillère sur la table avec un soupir satisfait. « C'était cool. » Tout ça. Le jeu, les primes, se confronter à leurs gueules de cons. Elle aurait pas pensé dire ça en arrivant vu comment elle a été hyper avenante avec Icare lors de leur première conversation avant même de foutre les pieds dans le palace. « Dommage qu'on reparte pas en hélico comme on est venus. » Ils auront pas non plus atteint la finale en binôme comme il l'avait dit à ce moment-là, mais presque. April y sera, même si elle est hors-jeu depuis dix jours. « Tu restes jusqu'à la finale ? » La fin approche et elle se surprend limite à avoir une pensée un peu mélancolique à l'idée de laisser ça derrière eux alors que tout le monde va rentrer chez soi de son côté et sans doute jamais se revoir, pour beaucoup. Ces crétins, ils l'ont carrément ramollie, avec leurs idioties quotidiennes pendant deux mois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
duel au soleil (lundi midi) Empty
MessageSujet: Re: duel au soleil (lundi midi)   duel au soleil (lundi midi) EmptyMer 24 Juil - 10:56

@April

Je laisse planer ma proposition histoire qu'elle capte que dans tous les cas je suis là. C'est  un peu ma façon à moi de lui dire que je compte pas couper les ponts au lendemain de mon départ et qu'elle fait partie de ceux pour qui j'aurais envie de me bouger le cul. April c'était mon gars sûr du début, même si elle se tuait à mettre sa blasitude et sa mauvaise humeur entre nous deux. Moi avec ses gros sweat et ses converse j'ai jamais trop douté du fait qu'on puisse être potes. Même si Elena a essayé de foutre la merde, même si je l'ai un peu nextée pendant quelques jours. Au final notre petit noyau d'amitié il s'est vraiment scellé ces dernières semaines et ça fait plaisir de voir qu'on continue avec nos manières de faire provoc de deux frères et soeurs qui se taquinent. Le fait que je me sois buté à essayer de décrypter son secret il y est forcément pour quelque chose. Même là, à l'issue du prime, j'ai cherché à comprendre le message qu'elle a fait passer à sa mère. Parce que mine de rien c'est un truc qui me fait réfléchir, sa relation avec elle. Moi j'ai plus de liens avec mes proches, si ce n'est des rencontres obligatoires à Noël pour faire bonne impression. Je comprends pas trop à quel moment le gamin insouciant est devenu aussi rancunier et à quel moment les parents poule sont devenus des parents désinvestis. On s'est déçus mutuellement et c'est un truc qu'on a accepté, mais là pour la première fois depuis des années ça me fait chier. Et puis elle doit voir que t'as la gagne et que t'es entre de bonnes mains. April elle fait clairement pas zoulette fragile. Même si elle s'est faite éliminer avant moi elle a fait un putain de parcours pour quelqu'un qui arrivait en mode meuf à abattre. Je parle de Niels évidemment, pas de moi. Je précise avec un semblant de moquerie. C'est clair qu'une mère doit pas forcément être rassurée par la présence d'un tox en néo-sevrage qui gravite autour de sa fille unique. Niels c'est différent, j'ai beau titiller April sur ses nouvelles responsabilités, le mec a déjà entrepris un parcours solide depuis des années. Y'a un monde qui nous sépare. Moi quelque part ça me fait culpabiliser de faire peser ma condition complètement pourrie sur Kenza. Je sais qu'elle est la première a avoir voulu assumer cette position là en me donnant la claque nécessaire au bon moment. Mais ça n'empêche que c'est pas évident à gérer. Pendant des années j'ai pensé qu'à ma gueule. Maintenant on est deux dans l'équation. Deux et plus. Y'a April, Tone, Esa, même Jojo et Faith je le sais, ils m'ont tous montré d'une manière ou d'une autre qu'ils se sentaient concernés par mon envie de passer un cap. C'est vraiment une réplique de gamine de 5 ans. Je souris en avalant une gorgée d'eau. Mais ouais, je sais qu'elle fait ce qu'elle veut. Et je sais qu'à moins de m'exiler au bout du monde et couper le contact avec eux tous, je pourrai plus vraiment échapper à leur petit regard (bienveillant)/culpabilisateur au-dessus de ma gueule. Même si j'en ai déjà connues, des personnes comme ça, et elles ont fini par disparaître à cause de ma mauvaise volonté. Je termine mon assiette et je m'appuie contre mon dossier. Elle me fait marrer avec son petit bilan express façon critique culinaire bullshit qui vient de s'enfiler un menu en 7 portées dans un resto étoilé et conclue sur un "c'est pas mal". Putain April Coleman serait-elle en train de faire une critique positive de son aventure ? Evidemment que c'était cool. Tu peux négocier un départ en yacht histoire de varier les plaisirs. C'est chelou de se dire qu'on tient vraiment ce genre de discours. On arrive au bout, y'a plus de doutes. Là il est fini le no man's land d'incertitude sur combien de temps il nous reste dans le jeu. Samedi c'est ciao pour tout le monde. Non, je vais me barrer un peu avant. J'ai besoin de réintégrer le vrai monde progressivement. Je sais pas si elle comprend ce que je veux dire, mais pour moi ça passe par un départ loin des feux des projecteurs. Même si partir avec Kenza et son aura de resta c'est pas forcément partir loin des projo. Faut que je me confronte à dehors. Ca fait trop longtemps que je suis en autarcie. Entre l'hosto, la rehab, et ici. Et j'ai besoin de comprendre comment ça va se passer. Si ça va être aussi dur que je l'imagine. Parce que les dernières fois j'ai pas attendu longtemps avant de replonger, mais c'était complètement volontaire. Là la donne a changé. Et puis au-delà de ça Kenz' veut se barrer aussi. Et moi j'ai pas envie de me casser en solo et de la rejoindre je sais pas où. Au moins les premiers temps je sais que j'aurai besoin d'elle, même si je suis un grand garçon indépendant, pour une fois j'essaye d'admettre mon semblant de faiblesse. Et toi, vous allez faire quoi après ? Retour direct à Cincinnati? En duo, ou solo ?

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 950
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
duel au soleil (lundi midi) Empty
MessageSujet: Re: duel au soleil (lundi midi)   duel au soleil (lundi midi) EmptyJeu 25 Juil - 12:15

Ça la fait un peu marrer ce que soulève Icare sur son côté compétiteur de meuf qui se laisse pas faire. C'est quand même précisément le truc qui date pas d'hier ni de Thrown Dice. « Ça ouais je crois qu'elle a bien compris depuis le temps. » Depuis qu'elle était gamine à vouloir d'abord rafler les médailles en loisirs puis demander à signer chez les pros, jusqu'aux Jeux. Sa mère a jamais trop rien dit mais elle s'est contentée de l'observer et de veiller sur elle en lui faisant confiance, alors la gagne, elle doit clairement savoir que c'est limite dans son ADN. Faut peut-être remercier le côté entrepreneur de ce requin qui lui sert de père. Et en effet, avoir Niels dans les parages, ça reste un argument de taille, sans mauvais jeux de mots. Mais la vanne d'Icare lui arrache un rictus amusé. « T'insinues que la racaille suisse est pas si efficace que ça ? » elle raille en paraphrasant ce qu'il racontait quelques minutes plus tôt. C'est vraiment chelou cette fin qui approche, voir tout le monde se barrer ou faire sa valise. La finale va être hyper vide et curieusement, ça la rend limite un peu nostalgique. Peut-être pour que tout ce que venir ici a changé de son côté sans qu'elle s'y attende vraiment, voire pas du tout. Quand April dit un truc positif, elle est pas du genre à s'étaler, mais ça fait aussi partie des trucs auxquels son entourage est habitué. Icare il réagit un peu comme un noob dans le cercle d'April, ça la fait rigoler un peu, et elle ose espérer quand même qu'il a capté depuis un moment que sa réserve ça a jamais été méchant. Elle a juste des standards un peu pétés par rapport à la norme. « Faut croire. » Elle fait avec un léger sourire en haussant les épaules. Entre le moment où ils se sont posés dans cet hélico et maintenant, limite elle a l'impression qu'il s'est écoulé des années, c'est chelou. Alors elle vanne, sur le même ton. « Je veux rien de moins qu'un flyboard, quitte à faire les choses bien. » Elle fait un peu chier à le secouer sur ses nouvelles résolutions mais au final, comme tous les gosses du club, y'a qu'eux qui peuvent réellement se donner les moyens d'y arriver. Les coach, c'est que de l'accompagnement, du bonus. Ça l'empêche pas de s'inquiéter et s'impliquer et les brusquer, surtout quand y'a du potentiel qu'elle veut pas qu'ils gâchent en faisant des conneries. April est limite un peu déçue que certains décident de se barrer avant la fin, c'est con mais au final elle s'est habituée à voir leurs tronches tous les jours, surtout celle d'Icare qui a été le premier candidat auquel elle a adressé la parole dans une espèce de binôme un peu destroy des premiers jours. Mais elle va pas argumenter. « Okay. » C'est leurs vies, elle va pas les supplier, surtout s'ils ont décidé que c'est la meilleure option pour eux. April forcément c'est déjà un fait qu'elle sera là jusqu'au bout, dans sa tête elle reste jusqu'à ce qu'on prononce le nom de Niels comme gagnant et y'a pas d'autre issue. Ensuite, retour au bercail. « Ouais. Je juge aux finales nationales à Kansas City début Août, et faut retourner bosser. » Elle fait en haussant les épaules. Avant d'esquisser un léger sourire en coin. « Mais je serai pas toute seule à me faire chier dans l'avion pour le trajet retour, cette fois. » C'est un des trucs que les révélations ont pu aussi déclencher comme discussion, et c'est quand même un putain de poids en moins aussi non seulement de savoir ce qu'il en est, mais qu'ils ont la même vision des choses, jusqu'aux mots qu'ils ont posé sur leurs sentiments respectifs l'autre soir. « Et dès que mon contrat se termine la saison prochaine, bye l'Ohio. » Pour l'ouest, ou peu importe ailleurs, ils auront un an pour y réfléchir et trouver la bonne destination. April se fait pas vraiment de souci à ce sujet et limite c'est libérateur d'enfin voir autre chose, comme une cassure nette avec ce qu'elle était avant de foutre les pieds ici. « Si c'est une région qui te branche faudra faire vite. » Elle raille un peu. L'Ohio c'est pas hyper marrant pour un gars accro aux sensations fortes comme Icare, sauf si il veut passer sa vie sur les rollercoaster de Cedar Point, mais c'est juste un moyen détourné pour dire que le jour où il veut ou a besoin de venir squatter son - non, leur canap, la porte est grande ouverte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
duel au soleil (lundi midi) Empty
MessageSujet: Re: duel au soleil (lundi midi)   duel au soleil (lundi midi) EmptySam 27 Juil - 16:28

Je souris un instant avec de hausser les épaules. Je sais pas, ça dépend de ce que t'en attends de la racaille suisse. Moi je peux être multi-fonction sur pas mal de choses, lui venir en aide si elle a besoin de bras ou de jambes, d'un pote, d'un mec qui la titille, mais surtout Elle est assez obstinée la racaille suisse. Au cas où elle ne l'avait pas compris. Donc si besoin April elle doit savoir que je la lâcherai pas. Après, j'imagine que sa mère sera sans doute plus rassurée à voir un Niels graviter autour de sa fille unique, plutôt qu'un Icare avec toutes les emmerdes qui lui collent à la gueule. Même si je l'ai dit et redit à Kenz', j'essaye quand même de me mettre dans l'optique d'une nouvelle vie qui commence. Je compte pas revoir toute ma clique tout de suite, j'ai encore besoin de prendre l'air et de consolider ce que j'ai entrepris depuis quelques mois. Parce qu'au final, la vraie démarche de sevrage, je pense l'avoir initiée y'a à peine deux semaines. Avant je croyais encore dur comme fer à l'imminence de ma rechute post départ d'Abu Dhabi. Et ça, un peu comme April qui m'avoue être assez satisfaite de son aventure, c'est quand même un gros signe de changement. Faut croire, comme elle dit, qu'on s'est tous les deux pas mal plantés sur notre propension à sortir d'ici en étant différents. Pas complètement différents, mais au moins un peu brusqués. En plus tu commences à avoir des goûts de luxe. Je continue. Non en vrai t'as totalement raison ce serait délire. D'ailleurs. J'ai vu une interview d'un mec, un français, qui veut traverser la Manche sur un flyboard, donc c'est faisable. T'as plus qu'à lui piquer. C'est tout récent, ça date d'à peine quelques jours. Et c'est l'un des avantages à avoir été éliminé, je commence progressivement à pouvoir recevoir des infos sur la vie qui continue là-dehors. Finalement je la lance sur son après à elle. A défaut de rester ici jusqu'à samedi. On a pris cette décision avec Kenz', surtout basée sur son envie à elle de se barrer, mais au fond moi ça me change pas grand chose. Et puis ouais, à y réfléchir je me dis que c'est pas plus mal de retourner à la vraie vie loin du feu des projecteurs, en se barrant discrètement un soir en mode incognito. Ca me fait sourire qu'April me dise de manière détournée qu'elle aussi va partir accompagnée de son keum. Ah ouais non moi je prolonge les vacances. Même si ça va finir par me manquer, de bosser. Mais j'ai du mal à me projeter direct sur un retour à Paris. Bim, revoir tout le monde, l'obligation de reprendre contact pour voir quels sont les derniers plans de tournages, me lancer dans la guerre avec les Assédic, être sollicité par des chaînes bullshit style NRJ12, zoner sur les tournages. D'un côté j'en ai envie, parce que ça me manque cette agitation et la satisfaction du devoir accompli, mais d'un autre bof. Pourquoi pas rester au soleil. Je vais ptêt' demander à la prod de m'embaucher comme coach sportif de la prochaine saison. Ou caméraman, je sais faire. J'espère qu'elle saisit le semblant d'ironie, même si c'est le genre de rôle où je doute pas qu'on me verrait bien. Vous irez où après l'Ohio ? Je lui indique que je reviens et je me fais couler un petit café sur la machine nespresso. Puis je repose mes fesses face à elle. Deal. Je glisse en souriant à sa proposition. Je comptais bien me faire un roadtrip aux US, ça fera partie de ma liste de highlight des coins paumés du Midwest Faut bien charrier un peu sur cette ville qu'aucun touriste qui visite les US ne connaît. Et je peux me permettre de la juger, sachant que je viens d'un patelin suisse. Tu comptes venir me voir à Panam' ? Moi j'y vais plus franco dans mes propositions. Mais à défaut de savoir quand est-ce que je foutrai un pied dans son pays natal, vu que son mec est allemand ils ont peut être déjà planifié un détour en Europe. Auquel cas, si elle m'inclue pas dans la boucle je viendrai sans doute moi-même venir lui faire bouffer ses bretzels à Munich.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442http://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 950
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
duel au soleil (lundi midi) Empty
MessageSujet: Re: duel au soleil (lundi midi)   duel au soleil (lundi midi) EmptyDim 28 Juil - 16:41

April laisse échapper un léger rire sarcastique à la répartie d'Icare. « Ouais ça nous fait un truc en commun. » Niveau obstination, clairement, y'en a pas un pour rattraper l'autre. Au final dans une espèce de délire parallèle, ils se sont bien trouvés les deux en montant dans le même hélico, dans cette espèce de reconstruction de lien fraternel alors qu'ils sont clairement des enfants uniques avec chacun son propre type de daddy issues. Elle vanne sur la sortie, April, mais au final ça lui va aussi que ce soit tranquille à l'issue du prime sans hélico, yacht et tout le bordel. Limite elle compatit un peu quand Icare dit qu'il préfère se barrer avant, parce que si y'a un truc qu'elle comprend, c'est le poids de la pression médiatique. Ça la fait sourire un peu qu'il renchérisse sur son idée débile de flyboard. « Il me manquait plus que ça pour parfaire mon buzz. » Parfaitement à son image no-bullshit, tiens. Ça l'étonne pas trop qu'il prenne aussi son temps pour revenir au boulot après tout ça, alors que de tous ici c'est sans doute Icare dont l'après semble limite le plus fragile. April fait pas partie des suiveuses de la secte de Kenza, mais si y'a un truc sur lequel elle la voit gérer, c'est bien pour garder Icare la tête hors de l'eau. Ses idées de reconversions la font marrer doucement alors qu'elle hausse les sourcils d'un air bourré d'ironie. « Coach sportif, ah ouais. J'attends de voir quel genre de chronique tu vas nous pondre, avec ça. » Le nouveau Marco à fabriquer des programmes de remise en forme pour chaque candidat ou une merde du genre ? Elle déconne mais évidemment que c'est sa vanne sur devenir coach qui la fait tiquer. Quant à elle et son retour au bercail avec Niels, ils ont un an tracé en face d'eux à cause de ses engagements, mais après ça, c'est pas encore calé. « Je sais pas encore. Probablement quelque part sur la côte ouest. » Sans trop de sable et de chaleur si possible, alors que ça semble leur convenir un peu trop bien à tous les deux entre l'envie d'April de s'attaquer à un nouveau challenge en allant coacher dans des clubs sous-côtés pour les booster, et celle de Niels de se rapprocher géographiquement de Vancouver. Ça risque de fortement limiter les options à n'importe où coincé entre San Francisco et Seattle, mais rien n'est encore défini et ils ont un an pour décider. Son road-trip des endroits les plus relous du pays, ça lui arrache un rire sarcastique. « Tu vas t'amuser. » Cela dit elle le prend au mot, il aura son spot dans la chambre d'amis le jour où il décide de ramener sa fraise. Quant à elle, la France est clairement sans doute un truc qui devrait arriver, logiquement. Ça serait con d'aller en Allemagne sans rendre visite à leurs têtes de parisiens. « Faudra bien venir vérifier si Paris est aussi dingue qu'on le dit, histoire de voir ça de mes propres yeux. » Qu'il leur fasse le guide, dans une réunion d'anciens élèves chelous pour ceux qui seront dans le coin et qui heureusement font partie des profils acceptables pour April. C'est un concept un peu bizarre encore dans sa tête à mesure que la fin s'approche, mais après une expérience sociale pareille, elle est au final pas si étonnée d'avoir trouvé en plus de Niels des gens qu'elle peut considérer comme de vrais potes, faute d'en avoir eu pendant des années.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel au soleil.
» Toi, moi et le soleil. [PV : Lumizur ]
» liaison facebook et lunette de soleil
» Haïti : guerre de l'eau à Cité Soleil
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: CUISINE-
Sauter vers: