Partagez
 

 time machine (mercredi soir)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 682
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
time machine (mercredi soir) Empty
MessageSujet: time machine (mercredi soir)   time machine (mercredi soir) EmptyLun 22 Juil - 13:51

@Tonia

A priori, je me casse demain. Ca y'est, c'est un truc qui est plus ou moins acté. J'ai commencé à faire ma valise, rebalancer mes affaires dans mon duffel the north face après avoir fait deux maxi machines à laver. Je sais pas encore des masses quelle va être la direction. A la base je pensais rester jusqu'au bout pour soutenir les finalistes, puis au fil de la semaine l'euphorie s'est un peu effacée. Ca devient bizarre de rester sans vraiment de but. Je suis content pour Lula, Esa, Faith et Niels, mais moi j'ai fait ce que j'avais à faire dans ce jeu et je ressens le besoin de me confronter à la réalité. C'est pas évident, de me dire que je vais retourner dehors. Le seul laps de temps que j'ai passé en totale liberté, sur les quatre derniers mois, c'est la sortie de rehab pour aller récupérer ma valise chez un pote, faire les auditions de Thrown Dice et embarquer pour l'aventure. Au total, entre l'hosto, la cure et cette aventure, j'ai pas foutu les pieds dans la nature depuis une éternité. Et même si aujourd'hui je me sens plus confiant et plus fort, j'ai quand même pas mal d'appréhension. Le truc, c'est qu'avant ce jeu j'avais personne à décevoir : mes parents ont tiré un trait sur ma santé, mes potes sont pas du genre à me juger, et je refusais catégoriquement une quelconque relation ultimatum. Puis y'a eu ce jeu. Et y'a eu plein de têtes différentes. Des gueules d'un tout autre monde. Des personnes qui ont foutu des claques à ma petite construction de vie hyper superficielle et autocentrée sur ma notion du plaisir et du bonheur. Y'a eu des questions, des jugements, des regards, des sourires, plein de petites attitudes que j'avais plus ressenties. Parce que quand t'as personne à qui te confronter t'as pas vraiment besoin de te justifier. Ni de te remettre en question. Tone. Je la croise avec ma pile de tshirt dans les bras. Je sais que Kenz' s'est enfermée avec Lula dans la salle de cinoche'. C'est égoïste de te proposer un dernier verre ? Parce que je sais qu'elle fait un travail sur elle-même, vis-à-vis de sa relation avec l'alcool, mais un goodbye sans une bière c'est pas un vrai au revoir. On bifurque instinctivement vers le lounge bar, où les gens ont l'air de plus trop foutre les pieds depuis quelques jours. Comme si c'était fini, l'ambiance du bar où on apprend à se connaître. C'est bon, on se connaît, les secrets sont tombés, on peut passer à autre chose. Je pose mes fringues propres et absolument pas repassées sur l'une des tables et je file derrière le bar, dans l'attente qu'elle me donne son verdict quant à sa consommation du soir. Tone et moi depuis quelques jours on se croise, aux bouffes, aux dîners, mais on n'a pas vraiment crevé l'abcès sur tout ce qu'on a balancé samedi dernier. J'imagine que c'est le moment de prendre ce temps-là, avant notre prochaine rencontre. Je sais pas ce que je vais faire du chat de mon ex qui crèche à l'appart. Je souris face à cette anecdote qu'elle est la seule à savoir. C'était la première fois qu'on parlait, elle et moi. D'ailleurs, on n'a plus jamais eu de nouvelles d'Abu. J'y pense soudainement, cette petite boule de poils qui a vachement conditionné mon début d'aventure. Ah regarde y'a aussi des Bud sans alcool. Haussement d'épaules, je sais pas ce que ça vaut, mais ça a le mérite d'être là. Je prends sa petite main de Blondie par-dessus le bar. Dis, Tone... J'ai pensé à tout un tas de choses depuis sa révélation. J'ai l'impression qu'on a plein de trucs à se dire, elle et moi. Ses multiples personnalités à la Split c'est un concept que j'ai bien intégré. En grand mordu de ciné j'avais déjà vu ce genre d'histoire dans des documentaires et des films. Maintenant, y'a autre chose qui me prend la tête et qui me semble mille fois plus important dans ce petit écosystème relationnel que j'ai construit autour de moi. Et ça peut paraître hyper égoïste, mais j'ai besoin de lui demander. Est-ce qu'il y a le risque qu'un jour quelqu'un d'autre arrive et décide de rester. Et que ce jour là Jane décide de laisser cette nouvelle personne dans la lumière, au détriment de Tonia qui reprendra sa place autour de la table avec tous les autres ? J'ai peut-être vu trop de films, mais j'ai toujours tendance à me poser trop de questions sur ce genre de trucs complètement mindfuck qui te retournent le cerveau. Et là, c'est le moment de se dire tout ce qu'on veut se dire. Parce que Tone et moi on ira jamais se faire de grande déclarations, c'est pas notre deal, mais ça reste quelqu'un d'hyper structurant pour le nouvel Icare que j'essaye de construire. Et ouais, elle va me manquer cette petite conne.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» Au ciné ce soir
» soirée fraîche
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quand notre guerrière se déshabille le soir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: LOUNGE BAR-
Sauter vers: