Partagez
 

 valhalla ☾ jeudi vers 16h

Aller en bas 
AuteurMessage
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 772
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 012£
AFFINITÉS:
valhalla ☾ jeudi vers 16h Empty
MessageSujet: valhalla ☾ jeudi vers 16h   valhalla ☾ jeudi vers 16h EmptyLun 22 Juil - 15:54

ft. Anaswara

C’est la fin, elle est là, elle approche et pour Kenza, c’est enfin le moment de dire un au revoir définitif à cette longue aventure dans laquelle elle a sacrément évolué, mine de rien. Elle était venue en modèle de la perfection incarnée, celle qui ne s’attache pas, reste dans son coin et sa bulle, ne parle pas trop et se contente d’encaisser. Elle est venue en mode gros mensonge auquel elle-même, elle y a longtemps cru avant d’exploser en cours de route. Kenza, c’est pas le mythe, la nana intouchable et la fierté de la famille qu’on peignait d’elle avant qu’elle ne décide de tourner cette sex tape au milieu des étoiles. La réalité c’est tout simplement ce qui a surgi d’elle durant toutes ses semaines. Que ça soit les awards qu’elle a reçu, sa relation avec Icare, ses pulsions bi, son esprit INTJ qui a été étalé à travers son jeu, son organisation minutieuse ou son petit harem de copines qu’elle s’est constituée ingénieusement et assez facilement en s’entourant d’elles tout au long de l’aventure, elle a apprit à se découvrir de nouvelles qualités, comme de nouveaux défauts qu’elle assume et accepte pleinement. Kenza, malgré la défaite et cette sixième place synonyme d’élimination, elle termine en queen qui peut partir la tête haute. Elle a su générer le buzz qu’elle souhaitait. Elle a réussi son coup et a rempli l’intégralité de ses objectifs avant même d’atteindre la finale, alors le reste, c’était que du luxe et un séjour en supplément dans ce palace qui commence à lui monter à la tête. Pour Kenza, la fin coïncidait avec le pétage de son secret et la révélation mindfuck qui était censé la faire basculer dans une autre sphère, encore plus imposante que celle d’une Lula probable gagnante ou d’un Niels qui prévoit de se ranger avec sa nouvelle copine dans une maison à la campagne. Les 10 000 balles de William, ils valent absolument R devant le gros patrimoine médiatique qu’elle a gagné presque implicitement, et sans que personne ne s’en rende compte, dans son jeu de l’ombre secret qu’elle a placé dès le début et qui lui a permit, sur plusieurs plan, de se parfaire l’image de la femme à succès qu’elle était déjà. Alors il est temps de partir, une bonne fois pour toute et pour ça, elle commence à boucler sa valise avec sa méthode ultra strict de la gonzesse qui abuse niveau rangement. Elle y passe des heures, ça la fatigue mais c’est très important pour elle de tout ranger soigneusement. Quand elle termine, elle décide de prendre une pause et descendre se fumer sa cigarette électronique à la passerelle, coin ouvert et calme. Là-bas, elle se fait rejoindre par @Anaswara qu’elle gratifie d’un sourire « Salut Ana » elle vapote tranquillement, avant de l’inviter tacitement à la rejoindre pour apprécier la vue de tous le palace. Certainement une dernière fois. « J’ai prévu de partir ce soir » qu’elle l’informe en gardant ses yeux plantés dans l’horizon, clopinette entre les lèvres. Eh oui c'est la fin. Elle sait pas trop si de son côté, elle a prévu de partir aussi, mais elles vont bientôt se dire au revoir. Elle décolle ses prunelles du ciel pour les porter un instant vers la népalaise « Tu as grandi, tu sais » qu’elle l’informe dans un sourire au coin « je suis fière de toi » bébé œuf Ana a gagné en expérience pour éclore. Elle ne se laisse plus faire, que ça soit par April ou autre. Elle s’affirme de plus en plus en tant que femme et c’est une bonne évolution. Il lui reste beaucoup de chemin à parcourir pour se métamorphoser complètement et terminer son processus de perfectionnement, mais ça va, elle est sur la bonne voie et elle mérite que quelqu'un le lui fasse savoir.

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
valhalla ☾ jeudi vers 16h Empty
MessageSujet: Re: valhalla ☾ jeudi vers 16h   valhalla ☾ jeudi vers 16h EmptyLun 22 Juil - 17:48

En tirant noblement sa référence, dans cette robe d’un prestigieux créateur, samedi soir, elle n’envisageait pas un potentiel retour dans ce palace. Elle a terminé d’écrire son histoire, dans cette aventure, samedi soir. On a décidé pour elle de mettre un point final, à ce moment-là. Elle n’a pas voulu niquer la storyline qui se dessinait alors pour elle. Samedi soir, quand elle a refermé la porte derrière elle, laissant derrière elle les derniers candidats de l’aventure, et quand Hicham, l’ingé son, l’a recueilli pour la défaire de son micro, elle venait de commencer une nouvelle page dans sa vie de Femme. Thrown Dice, c’était l’aventure qui lui était nécessaire pour lui impulser une nouvelle vibe dans son quotidien et dans sa quotidien. Mais cette impulsion n’aurait pas apparu sans la présence de protagonistes à ses côtés. Ils ne sont pas nombreux, ils sont même rares, ces protagonistes. Des petites pièces d’orfèvrerie qu’il faut polir. Elle a enchaîné ses obligations de personnage de télé-réalité, en respectant les exigences de la production et de son contrat. Elle a finalement cédé aux sirènes de la BBC pour offrir quelques images encore aux producteurs et réalisateurs. Elle est revenue principalement pour apporter son soutien à Faith, et aussi à Esaias. Elle n’en oublie pas que sa place n’est plus ici. Pour autant, elle a tenu à soigner sa tenue pour son retour. Elle ne prend pas à la légère quand il est question de son apparence. Elle a fini par se décider de porter un chemisier d’une marque de luxe australienne, Zimmermann, puis un mini-short déchiré, laissant entrapercevoir les formes de son arrière-train. Elle n’a pas négligé son make-up. En cette fin d’après-midi, elle s’accorde une pause, rejoignant la passerelle. Rapidement un nouveau candidat apparaît dans son champ de vision. Un discret sourire apparaît sur son visage, en reconnaissant, sans une once d’hésitation, la silhouette de @Kenza. Cette dernière ne tarde pas à la repérer aussi. « Salut », elle expire, en réponse aux salutations de la marocaine. Elle prend place, en silence, à ses côtés, alors que la belle brunette l’informe de son départ. Elle hoche doucement la tête, comme pour inscrire cette information quelque part dans un recoin de son esprit. Elle tourne la tête pour poser ses prunelles ébènes sur son visage. « J’ai prévu de repartir ce soir aussi ». En tout cas, c’est dans les plans d’Anaswara. Elle doute qu’un Esaias ou une Faith ait prévu de déjouer ses plans. « Ma place est à l’extérieur, maintenant », comme pour justifier la raison de son aller et venu express. Un fin rictus délicieux se peint sur ses lèvres peintes du dernier rouge à lèvre C. Tilbury. Son regard croise alors celui de Kenza. Ses paroles étirent un peu plus le sourire de la népalaise. Elle est touchée que l’on remarque son évolution. La marocaine est fière de l’évolution d’Ana, de son processus de croissance. Elle n’a pas fini d’évoluer et de grandir. Elle n’est qu’au stade adolescent, celui qui s’apprête de quitter sa coquille. « Merci », elle souffle, doucement. « Je crois que tu as ta place dans cette évolution... », qu’elle énonce, , d'un ton qui se veut plus léger, ne quittant pas du regard le visage de la jeune femme. Kenza n’est pas étrangère à cela. Elle a été là pour elle, elle l’a accompagné. « ...Quand j’ai dit à Malcolm, la semaine passée, que tu étais celle qui m’a comprise ici. Je le pensais vraiment. Tu es celle qui sait me comprendre. Avoir une personne comme ça à ses côtés, c’est quelque chose de précieux », elle a besoin que Kenza le sache. Elle l’avait dit à Elena, mais elle a coupé tout son monologue sur le fait que Kenza était aussi sa révélation dans cette aventure, aux côtés de Faith. « Tu es quelqu’un de bien, Kenza », elle lui répète. « Je ne regrette pas ce qui s’est passé ». Elle n’a ressenti aucune once de regret ou de remord, par rapport à ce qu’il s’est passé, la semaine passée. Son regard se détache pour venir détailler l’une des dernières fois la vue panoramique du palace.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 772
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 012£
AFFINITÉS:
valhalla ☾ jeudi vers 16h Empty
MessageSujet: Re: valhalla ☾ jeudi vers 16h   valhalla ☾ jeudi vers 16h EmptyMer 24 Juil - 15:40

Anaswara, quand elle débarque avec sa nouvelle tenue, elle peut pas la laisser indifférente ou ne pas attirer son attention. Elle la repère assez facilement et ne peut s’empêcher de faire la remarque dans sa tête qu’elle a drôlement évolué. De loin, on dirait une mini Kenza en devenir. Voir même, une version pas encore aboutie mais qui est en plein milieu de processus de mutation. Rien à voir avec le petit bébé naïf et innocent qui a foulé ses pieds dans ce palace en début d’aventure. Elle a vraiment changé. En tant que Femme, s’en est devenue une, une vraie avec une forte personnalité, des choix assumés, une tonalité de voix qui se renforce de plus en plus et un caractère qui commence à s’affirmer d’avantage. Elle l’informe de ses intentions de départ dans l’immédiat, chose qui la fait réagir puisqu’elle aussi, elle compte se barrer ce soir. Apparemment, sa place appartient à présent à l’extérieur et elle ne peut que valider en hochant la tête. Elle n’a plus rien à faire ici. C’est bon, même son apprentissage aux côtés de Maître Kenza, il est achevé. Elle peut voler de ses propres ailes maintenant, elle ne craint rien pour elle. En tout cas, elles resteront en contacts donc même au cas où ils lui arrivaient quelque chose, elle sera toujours là pour elle, l’aider et lui apporter son soutien. Parce-que c’est comme ça maintenant. Mine de rien, malgré la distance ou les chemins qui se sépareront, elles sont liées, voir connectées d’une certaine façon. « C’est quoi tes projets, maintenant ? » qu’est ce qu’elle a prévu de faire à présent ? C’est quoi la prochaine étape ? Qu’est ce qu’elle voudrait faire en premier en sortant d’ici ? Qu’est ce que l’aventure Thrown Dice a changé sur le court terme et qu’est ce qui changera à l’avenir ? Kenza, elle se pose des tas de questions parce-que le future de certains l’intrigue. Et puis Ana, c’est un peu comme son petit bébé maintenant. Même si elle la lâche dans la nature, elle veut quand même la surveiller à distance pour ne pas la perdre de vue. Drôle de lien quand même. Elle va surement plus déconner par respect pour Icare, mais elle veut pas la lâcher totalement. D’ailleurs, quand elle lui annonce à quel point elle est fière d’elle, ça ne manque pas de la faire réagir et elle réussi à faire dessiner un large sourire sur les lèvres de Kenza aussi. Parce-que mine de rien, elle est peut-être satisfaite d’elle et de ses efforts, mais aussi de son propre travail à elle. « voyons Ana, c’est rien » qu’elle se contente de souffler, très contente par contre de ce qu’elle entend de la bouche de la népalaise. Cette reconnaissance, ça boost clairement son ego et ça la fait direct planer. « Entre femmes, on se doit de nous entraider » Kenza, malgré son féminisme tout pété auquel pas tout le monde peut adhérer, elle a fait un très bon travail en amont. Elle a été une bonne institutrice, très pédagogue qui a su faire transmettre les messages qu’il faut de la manière qu’il faut pour rapidement avoir des résultats. Elle est très fière de son propre travail à elle aussi, et surtout du résultat final car elle se dit que voilà, elle a pas perdu son temps ou investi de l’énergie pour rien. Elle lui parle de Malcolm et elle comprend pas pourquoi ce que vient faire ce petit con, dans la discussion ? A la base ce qu’il a pas comprit, c’est qu’elle en avait rien à foutre de sa race, que si elle venait lui parler c’est uniquement parce-que ça touchait à ses copines qui elles, contrairement à lui ne l’indifféraient pas. Mais y’a pas une semaine il disait qu’il en avait plus rien à foutre d’elle aussi alors elle pige rien. Pourquoi il se permet d’intervenir dans ses liens comme ça ce fdp ? Lol … quelle belle petite merde celui là. Mais bon, d’après ce qu’elle comprend, Ana l’a défendu et elle est vraiment contente d’entendre tout ça. « Merci de m’avoir défendu en tout cas » ça prouve à quel point c'est une vraie et elle est vraiment fière de sa petite Ana qui s’est pas laissée manger le bouillon par cette merde « Moi aussi je ne regrette rien » peut-être un peu, vis-à-vis d’Icare, ce qui est normal, mais si c’était à refaire, elle le referait tellement c’était plaisant.

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
valhalla ☾ jeudi vers 16h Empty
MessageSujet: Re: valhalla ☾ jeudi vers 16h   valhalla ☾ jeudi vers 16h EmptyMer 24 Juil - 18:03

Anaswara s’est faite une raison quant à sa place au sein du palace. Elle n’est plus ici, cette place. Elle n’a pas à se chercher des raisons futiles pour rester ici. Lorsque son nom a été associé à celui de candidate éliminée, elle s’est déconnectée du palace, de cette émission et de cette aventure. Inconsciemment, elle était déjà partie. Elle n’a pas hésité une seconde. Certains n’auront peut-être pas compris sa volonté de quitter le palace, après avoir félicité les uns et les autres de leur place de finaliste. Elle ne demande pas à être comprise par eux. Elle avait fait le tour de son aventure, à laquelle on venait d’y mettre un point final, pour refermer la grande parenthèse initiatique. Elle sait très bien où est sa place : elle est à l’extérieure. Kenza envisage aussi de quitter le palace, ce soir, après s’être offert un délai supplémentaire. Ana n’est pas partie parce qu’elle n’en avait plus rien à faire pour les quelques candidats restants. Elle ne serait pas de retour, aujourd’hui, si tel était le cas. Pour la journée, elle est revenue pour soutenir Faith, qui semblait heureuse de la retrouver. Cette fin de journée marquera leur deux départs, ce moment particulier où leurs deux chemins se séparent pour prendre chacune une direction différente. Elle pose son regard sur le visage de la marocaine qui la questionne sur ses projets à l’extérieur, qui se dessinent à présent. Elle en avait parlé d’un à Esaias la semaine passée mais avait tu les autres. « J’aimerais beaucoup me lancer dans le cosmétique », elle lance, d’un ton convaincu. Faith a probablement raison, quand la première fois qu’elle l’avait vu à l’oeuvre, elle l’avait jugé très douée dans ce domaine. Elle veut marquer ce petit monde qu’elle affectionne de sa patte, elle veut y mettre son petit grain de sel. « Je ne parle pas de créer ma propre marque mais plutôt d’une collaboration », elle explique alors. « J’ai quelques contacts avec des marques », à sa grande surprise. Elle est assez flattée d’avoir retenu l’attention de certaines marques de cosmétiques, pour probablement incarner leur prochaine collection. « Je sais que ça n’a rien à voir avec les projets des uns et des autres », quand certains envisagent lancer leur start-up, d’autres de se lancer dans la comédie ou la chanson. « Qui sait, un jour, tu t’offriras peut-être la prochaine palette d’hightlighters Huda Beauty x Anaswara », elle reprend sur un ton léger, qui ne se veut pas sérieux. Un fin sourire étire ses lèvres alors. Cela ne fait pas seulement partie des perspectives qu’elle veut s’offrir. « Je vais aussi mener des actions, dans mon pays, pour les droits des femmes. C’est un engagement qui me tient à coeur, parce qu’il touche celle que j’ai été », elle expire. « L’argent de ma cagnotte, c’est pour cela, que je vais l’utiliser », parce que c’est une cause qui lui tient à coeur, qui la ronge de l’intérieur, parce que s’engager pour les femmes de son pays, c’est s’engager pour celle qu’elle avait été d’antan et à qui personne n’a jamais cherché à tendre une main pour améliorer sa condition. Parce que l’historique bancale d’Anaswara, c’est aussi celui de plusieurs autres Kumari. Elle est convaincue qu’il ne suffit pas de mettre des mots sur ces conditions, qu’elle a connu et que d’autres jeunes filles connaissent, pour faire changer les choses. Elle continue d’exposer ses plans « Puis je vais avoir tous mes admirateurs secrets à gérer… ». Elle réprime un éclat de rire silencieux. « Je plaisante » Cela fait partie des choses qu’elle n’avait pas envisagé en entrant dans cette émission : être sollicitée mais aussi courtisée par des hommes. « Je ne suis pas sûre que je vais savoir gérer cette partie de ma vie sociale, en réalité. » Elle a déjà été courtisée, par le passé, notamment sur son lieu de travail mais elle avait toujours éconduit chacun des hommes qui s’approchait d’elle. Elle pose son regard vers le rez-de-chaussée, avant que ses pupilles se raccrochent au visage de @Kenza. « Et toi ? Une nouvelle télé-réalité avec Icare ? », elle lui demande. C’est quoi les plans de Kenza avec sa moitié ? Kenza dit être fière d’Anaswara, d’ailleurs. Cette dernière concède que la belle brune n’est pas étrangère à cette évolution. Elle a amplement participé à son processus de croissance. Elle n’est pas certaine qu’elle serait sortie de cette aventure plus forte, plus Femme de cette aventure, si Kenza n’avait pas été là, cette fois où elle l’a recueillie en larmes. Elle aurait pu sortir plus fragile, plus dépressive qu’elle n’était venue en poussant la porte du casting. Elle hoche doucement la tête alors quand elle lui dit qu’entre femmes, elles se doivent de s’entraider. « C’est vrai », elle souffle. Ce n’est pas pour rien qu’elle s’engage pour les femmes de son pays. Il y a quelque chose que la marocaine a besoin de savoir et qu’elle lui confesse alors : elle est celle qui la comprend. C’était d’ailleurs, ce qu’elle avait dit à Malcolm, lorsque l’américain lui avait dit se méfier d’elle. Pour elle, avoir une personne qui la comprend est précieux. Aussi précieux qu’un petit bijou qu’il faut chérir et polir pour faire briller. « Je t’en prie », elle souffle, dans un discret sourire, quand elle la remercie d’avoir pris sa défense. « C’était normal », d’avoir pris sa défense. Elle n’avait pas hésité une seule seconde, de contredire Malcolm, en lui disant ce qu’elle pensait sincèrement de la marocaine. Elle allait à contre-courant des idées de l’américain sur elle mais elle s’en fichait un peu. Avec les semaines, elle avait appris à faire sa propre opinion de Kenza, et non pas celle formatée par les autres candidats ou les téléspectateurs. C’était son opinion, la sienne. D’ailleurs, elle ne regrette pas ce qu’il s’est passé entre elles et elle recommencerait. Un sourire embrasse ses lèvres, quand elle lui confie qu’elle non plus ne regrette rien. Elle lui lance un petit regard en coin, son regard s’échouant sur le panorama du palace. « On restera en contact, n’est-ce pas ? » Elle sait qu’elles ne se reverront plus physiquement, qu’il y aura la distance entre elles mais elle n’a pas envie de perdre cette connexion qu’elle a pu avoir avec Kenza, juste en quittant cette émission.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: PASSERELLE-
Sauter vers: