PRIME D'OUVERTURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : SILVER FEATHER
PRÉNOM : ELODIE
COMPTES : STOJAN, SALMA, BRITTA
MESSAGES : 1007
AVATAR : JAMIE DORNAN
ÂGE : 35


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 211000£
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Dim 12 Aoû - 1:07

    Je voyais bien que cela ne l’amusait pas plus que cela de devoir rester avec moi. Sans doute avait-elle eu peur que je m’évanouisse au début, et puis elle était restée par courtoisie. Pour ne pas faire trop de peine au mec qui semble profondément dépressif. Je n’aimais pas vraiment que l’on me prenne en pitié, parce que cela me faisait sentir encore plus mal que je ne l’étais déjà. A sa réponse je me contentais d’hocher la tête parce que je ne savais pas quoi lui répondre. Je n’avais pas envie de l’importuner d’avantage alors je lui fis un léger sourire, perceptible cette fois, pour m’excuser et je partis un peu plus loin. Tout seul, là où personne ne faisait attention à moi, à l’écart du groupe. Je ne me sentais évidemment pas à ma place, et je sentais déjà les larmes me monter aux yeux. Alors que je me concentrais pour ne pas éclater en sanglot, comme je sais si bien le faire, William vint nous annoncer la répartition des chambres. Je ravalais tant bien que mal les larmes qui me montaient aux yeux, et je repris la direction de Lennon que j’avais laissé quelques minutes auparavant. « Bon et bien, on dirait que l’on va devoir partager le même lit. » J’en étais presque abasourdi en réalité. D’une part parce qu’il était impensable pour moi de dormir dans le lit d’une autre personne, et que je n’avais jamais dormi avec une femme. J’avais toujours su que j’aimais les hommes et ça s’arrêtait là. Autant dire que j’étais bouleversé de ne pas avoir mon propre lit, et pas parce que c’était avec une femme, au moins moi je saurais me tenir.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : DESPOINA
PRÉNOM : LAÏLA
MESSAGES : 347
AVATAR : CHABERNAUD
ÂGE : 31
LOCALISATION : ROYAUME-UNI, LONDRES
MÉTIER : IL NE VIT QUE POUR LA DANSE


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 13 000€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Dim 12 Aoû - 1:14

J'ai fais de la danse classique. J'en ai étudié les bases. Je ne dis pas que j'excelle dans ce genre de danse. Mais j'ai déjà eu l'occasion de côtoyer les meilleurs danseurs de ballet du monde. A Julliard. J'y ai vu des prodiges. Qui en feraient pâlir certains opéras, dont celui de Paris. Celle que j'ai devant les yeux est une étoile déchue. Alors pourquoi prend-t-elle ses airs avec moi ? Sûrement du à son éducation rigide de danseuse. Cet air hautain ... Ça me fait doucement rire. Un rire moquer s'échappe de ma bouche. Je reste complètement stoïque face à ses pics - Il faudrait que tu apprennes à te détendre, Evelyne ... Si j'étais toi, je ne montrai pas sur mes grands chevaux. Je te rappelle que ta carrière de danseuse d'étoile est terminée. Alors, enlève le masque et arrête de faire semblant. Je regarde son genoux. - Tu devrais peut-être ménager un peu ta jambe. Je dis ça mais je dis rien. J'entends Sir Quincy-Clifford parler du fameux château. Il est temps d'en découvrir les lieux. J'en oublie très vite la blonde au détriment de l'annonce de l'hôte. Cette année, des chambres ont été attribuées aux différents candidats. Il se trouve que je vais dormir avec une certaine Alexandria. Je hausse les épaules. Tant pis. Je vais garder mon bas de pyjama pour ce soir uniquement.

_________________


+ YOUR OWN PERSONAL JESUS

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : BEETLEJUICE.
PRÉNOM : MÉLANIE.
COMPTES : AUCUN.
MESSAGES : 427
AVATAR : NDORMER.
ÂGE : 25
LOCALISATION : PALMA - MAJORQUE - BALÉARES.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Dim 12 Aoû - 1:18

Ouai Alejandro m’apparaissait comme mon sauveur, mais genre, il ne le savait pas, mais c’était carrément vrai quoi. Non parce qu’il a le même âge que moi. Il a l’air aussi paumé que moi. Il est aussi hispanique, même si cela se voyait moins pour moi. Mis à part lui, je ne voyais pas vers qui je pouvais plus m’approcher. « Euh.. Oui, hispanique. J'ai des origines brésiliennes. » J’haussais un peu les sourcils, avec un large sourire. Oh rien que ça. Les brésiliens sont assez réputés pour être pas mal, ça m’allait parfaitement bien. « Charmant. Moi hispanique, avec surtout des origines anglaises et suisses… » Ouai bon, on faisait plus hispanique que moi tout de même. Lui en face de moi l’était bien plus. N’empêche, je suis née aux Bahamas moi alors j’ai rien à envier aux autres. « Oh ! Il me semble que tu t'appelles Paola, 30 ans. C'est bien ça ?... Pardon.. » J’étais comme scotchée devant lui. Ouai, il se faisait tellement chier qu’il connaissait mon prénom et mon âge. « Hm… c’est exactement ça… c’est que tu me connaîtrais déjà par cœur… C’est un peu flippant… Quoique… » Je penchais un peu la tête, en plissant des yeux : ouai là je réfléchie. « Nan c’pas flippant parce que je sais que tu t’appels Alejandro »… ouai je viens m’en souvenir… « Et je que t’as 30 ans aussi ! » Bah ouai, moi aussi en fait je me faisais tant chier que je le connaissais un peu déjà. La répartition des chambres est annoncée. Je gardais mon sourire qui s’élargissait, amusée. Naaaan on me met encore avec un petit jeune, ça va pas ça.

_________________

« THEY ARE REALLY CUTE ? »
Présence très réduite tout le temps, activité nulle, je crains à mort, désolé --.


Dernière édition par Paola le Dim 12 Aoû - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : lilie.
PRÉNOM : amélie.
COMPTES : joy-ann.
MESSAGES : 37
AVATAR : chanel iman.
ÂGE : 23


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Dim 12 Aoû - 1:19

J'en pouvais plus, je vous le jure, je n'en pouvais plus, rester assise dans une loge pendant une heure, je vous le jure que c'est n'est pas une expérience à vivre, mais je préférais rester polie avec la maquilleuse qui faisait également coiffeuse, deux en un, super. Cette dernière avait prit le soin de s'occuper de moi, c'était bien en partie grâce à elle que j'étais toute belle pour le prime, je la remerciais en lui faisant la bise avant de me diriger afin vers le plateau. Vêtue d'une très belle robe style Pocahontas, je suivais un homme qui m'indiquait la direction du plateau, arrivée à destination, un homme me fit un signe afin de pouvoir m'avancer, je m'exécutais avec un sourire sur les lèvres, je m'avançais petit à petit avec mon petit air timide qui plaît beaucoup aux hommes de Sheffield, en passant. Les personnes présentes étaient bien excités, ce qui me faisait très peur d'un côté, je n'avais pas l'habitude de tout ce bruit, je m'imaginais en train de défiler pour les plus grands avec cette foule, ce serait tout simplement de la folie. Je rencontrais un homme, ce dernier me demandait mon prénom. « Naomi. » Répondis-je avec ma petite voix de gamine, j’en profitais également pour hausser mes épaules puisque je trouvais mon prénom plutôt banale. Je pensais à mon entrée dans le château, j'avais bien hâte de pouvoir me prendre pour la petite princesse. Pour le moment, j'étais sur le plateau avec les autres personnes, je n'étais pas tellement habituée à me diriger vers les autres, mais il fallait bien changer tout cela. « Coucou, moi c'est Naomi. » J'avais l'air d'une idiote, je ne savais pas à qui pouvoir m'adresser et Winnie était bien introuvable, comme d'habitude. Je me fis toute petite afin d'écouter les conversations des autres candidats, j'étais une vraie fouine, mais je n'espérais pas avoir des indices sur les secrets, jusqu'ici, je n'avais pas appris grand-chose sur les candidats. Il y avait une Billie, un Goran, une Alex, bref, j'aurais le temps de retenir les prénoms plus tard. Le maître fit une intervention. J'avais appris que nous avions notre cagnotte s'élevait à 10 000£. J'haussais de nouveau les épaules, c'était pas mal. Deux éliminés par prime, je levais les sourcils, deux de moins chaque semaine, pourquoi pas. William fit une deuxième annonce concernant les chambres, j'étais avec Paola, Judicaël et Nathanaël et justement, je dormais avec ce dernier. « C'est qui lui ? » Demandais-je dans le vide, j'étais une fille plutôt coincée, il allait devoir dormir sur le canapé ou alors par terre. Nous pouvions enfin rentrer dans ce fameux château, je me dirigeais de ce pas vers ce fameux château.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : leave
PRÉNOM : christelle
COMPTES : seth (reilly, jodie, jan)
MESSAGES : 504
AVATAR : mischa barton
ÂGE : 29
LOCALISATION : peterborough (uk)
MÉTIER : testeuse de jeux vidéos


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 4400€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Dim 12 Aoû - 1:22

La demoiselle avait réellement hâte d’arpenter les couloirs du château. Elle ne supportait plus les hurlements du public, bien qu’encourageant. Elle avait comme l’impression d’être dans une arène de gladiateurs, encouragée par le public à tuer. C’était une comparaison stupide, mais Lennon était stupide. Nouvelle apparition du maitre, Lennon était pendue à ses lèvres. La répartition des chambres, elle trépignait d’impatience de savoir avec quelles filles elle allait partager ses nuits. Car oui, à ce moment-là, elle pensait encore que les chambres ne seraient pas mixte. Grosse erreur. La voilà partie pour dormir avec Clyde. D’ailleurs, ce dernier avait disparu sans qu’elle s’en aperçoive, trop occupée à écouter Willy. Bon d’un côté, elle pouvait au moins se dire qu’elle le connaissait quelque peu, et que ce n’était pas un parfait inconnu. De plus, il était évident qu’il était bien trop mou pour la violer en pleine nuit, donc c’était déjà une crainte en moins. Concernant les autres jeunes gens qui partageraient sa chambre, elle n’avait aucune idée de qui ils étaient. À découvrir au plus vite, donc. « Bon et bien, on dirait que l’on va devoir partager le même lit. » Elle sursauta. Sa … peluche – elle l’appellerait ainsi, puisque compagnon de lit était bien trop bizarre – était revenue à ses côtés. « Promis, j’essayerais de ne pas abuser de toi pendant la nuit, peluche. » Pas sûr qu’il comprenne, mais tant pis. S’avançant en direction du château, elle saisit le bras de Clyde. À côté de la plaque comme il était, il était encore capable de se perdre. Et puis bon, elle voulait pas le laisser seul.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : DESPOINA
PRÉNOM : LAÏLA
MESSAGES : 347
AVATAR : CHABERNAUD
ÂGE : 31
LOCALISATION : ROYAUME-UNI, LONDRES
MÉTIER : IL NE VIT QUE POUR LA DANSE


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 13 000€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Dim 12 Aoû - 1:23

@Tybalt a écrit:
J'ai fais de la danse classique. J'en ai étudié les bases. Je ne dis pas que j'excelle dans ce genre de danse. Mais j'ai déjà eu l'occasion de côtoyer les meilleurs danseurs de ballet du monde. A Julliard. J'y ai vu des prodiges. Qui en feraient pâlir certains opéras, dont celui de Paris. Celle que j'ai devant les yeux est une étoile déchue. Alors pourquoi prend-t-elle ses airs avec moi ? Sûrement du à son éducation rigide de danseuse. Cet air hautain ... Ça me fait doucement rire. Un rire moquer s'échappe de ma bouche. Je reste complètement stoïque face à ses pics - Il faudrait que tu apprennes à te détendre, Evelyne ... Si j'étais toi, je ne montrai pas sur mes grands chevaux. Je te rappelle que ta carrière de danseuse étoile est terminée. Alors, enlève le masque et arrête de faire semblant. Je regarde son genoux. - Tu devrais peut-être ménager un peu ta jambe. Je dis ça mais je dis rien. J'entends Sir Quincy-Clifford parler du fameux château. Il est temps d'en découvrir les lieux. J'en oublie très vite la blonde au détriment de l'annonce de l'hôte. Cette année, des chambres ont été attribuées aux différents candidats. Il se trouve que je vais dormir avec une certaine Alexandria. Je hausse les épaules. Tant pis. Je vais garder mon bas de pyjama pour ce soir uniquement.

_________________


+ YOUR OWN PERSONAL JESUS

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : neptune.
PRÉNOM : zoé.
COMPTES : narcisse, andie, rory, zelda, ezio, maia.
MESSAGES : 568
AVATAR : emilia clarke.
ÂGE : 31


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Dim 12 Aoû - 1:35

Alors que Marian conversait avec Billie sur principalement leurs métiers et études respectifs mais également l'attente qui les dévorait, son interlocutrice interpella un blond plus loin, et c'est ainsi que le groupe de deux devint un groupe de quatre. Lynn et Lux se présentèrent, et Marian fit de même avant d'écouter plus attentivement les annonces. Alors comme ça, il n'y aurait plus un mais deux éliminés par semaine ? De quoi effrayer les candidats. Mais une annonce encore plus intéressante suivit de près la précédente : la répartition des chambres. Elle était dans la même chambre que Tywyn ! Sautillant sur place, elle chercha le brun du regard mais ne le trouva pas. S'arrêtant net, elle réalisa finalement qu'elle devait partager son lit avec un certain Wesley. Attendez, c'était qui ce Wesley ? Bon, elle le découvrirait plus tard. Maintenant, ils pouvaient quitter le plateau pour le château. « Ça y est ! On peut y aller ! » s'exclama-t-elle d'un immense sourire. Elle attrapa Billie et ce fut d'un pas décidé qu'elle s'en alla avec la brune.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://daughter-of-fire.forumactif.fr/ 

PSEUDO : Pow
PRÉNOM : Pauline
MESSAGES : 563
AVATAR : Anna Maria Jagodzinska
LOCALISATION : Londres, South Kensington
MÉTIER : La littérature, les expositions d'art
ÉTAT D'ESPRIT : Sereine


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 6 500€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Dim 12 Aoû - 1:35

Elle avait passé ses six dernières années à justifier le moindre de ses choix. Aux yeux de sa mère, de son entraîneur, des danseurs de sa compagnie, de ses amis. Personne ne comprenait pourquoi elle avait mis fin à sa carrière, pourquoi elle avait ouvert une école pour les enfants des quartiers populaires de Londres plutôt que de continuer à danser pour l'Opéra Garnier ou le New York City Ballet. Les offres n'avaient pas manqués, malgré sa convalescence, ses blessures à répétition aux chevilles puis aux genoux, elle avait fait preuve de tant de courage et d'obstination que personne n'aurait pensé qu'elle mettrait fin à sa carrière. Pas même sa mère. Elle avait dû mettre un océan entre elle afin d'être libre de vivre selon ses choix. Pourquoi était-elle si agressive avec cet homme qu'elle ne connaissait même pas ? Pourquoi prenait-elle ses aires de grande danseuse alors qu'elle n'avait rien à lui prouver, rien à justifier ? Tout simplement parce qu'elle se sentait jugée par lui. N'avait-il pas dit qu'il était presque "admiratif" de sa décision. Qui pouvait comprendre ce qu'avait représenté pour elle de mettre fin à sa carrière suite à cette blessure ? Comment pouvait-on la juger sans rien connaitre ? Elle avait sorti les griffes. Réaction instinctive, instinct de conservation. Sa carrière n'était pas terminée. Certes elle l'était officiellement, ce n'était pas totalement vrai, elle dansait encore, notamment pour la petite compagnie de son ami Mikhaïl, partenaire de scène durant des années, mais elle ne remonterait jamais sur scène avec la Compagnie Garnier. Jamais. Par fierté, par principe car ce chapitre de sa vie était terminé. Pourquoi s'escrimait-elle à se justifier auprès de cet homme dont elle ne connaissait pas le prénom ? L'intervention de leur hôte intervient à point nommé, l'empêchant de s'attarder sur cette conversation. Elle partagerait sa chambre avec Lynn. De toute évidence ce n'était pas cet homme qui venait de l'aborder si abruptement. La production avait compris qu'un meurtre était envisageable dans le cas contraire ?

_________________



I'M NOT IN LOVE WITH HIM.

You’ve got to take the good with the bad, smile with the sad, love what you’ve got, and remember what you had. Always forgive, but never forget. Learn from mistakes, but never regret.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : MISCHIEF INSANE.
PRÉNOM : CHARLOTTE.
COMPTES : MAXYNE, ISAAC.
MESSAGES : 1349
AVATAR : SHILOH FERNANDEZ.
ÂGE : 28


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 50 100 £
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Dim 12 Aoû - 1:47

Attendez voir, est-ce qu'Ismaël était sérieusement en train de faire la conversation à deux coincés du cul, là tout de suite ? Non parce qu'il se faisait un peu peur, parfois. Disons que ça n'était pas tellement le genre de fréquentations auxquelles il avait l'habitude, hm. A noter qu'il venait surtout de se prendre un pseudo râteau par ce grand type terriblement chelou qui n'en finissait pas de l'intriguer. Autant dire qu'il se ferait un plaisir de le décoincer un peu celui-là. Mais voilà que mistinguette - alias la nana inutile à la jupe très courte - se permit un petit commentaire qui, assurément, n'amusa qu'elle. « Euh, d'accord. Et merci pour cette intervention dont personne ici n'aurait évidemment pu se passer, hein. » Autrement dit, t'es conne et ton "humour" est aussi merdique que le mien. Super. Quoi qu'il en soit, parler avec ces deux suppositoires sur pattes lui avait donné grandement envie de fumer. Au point qu'il se sentit obligé de le faire savoir à qui voulait bien l'entendre. Il se doutait naturellement que ça n'intéressait que lui. Pas la nana d'à coté, en tout cas. Le grand type, par contre, lui posa une question. Ce qu'il fumait ? Ah, il est certain de vouloir une réponse ? « Crois-moi, t'as aucune envie de le savoir. » Il lui ferait peur, c'est certain. Vu comment il lui paraissait ouvert d'esprit. Il parlait à un homophobe, tout de même. Ce n'est pas rien, hm. Mais lorsqu'Ismaël crut bon de relever le fait qu'il n'était même pas certain de connaitre les noms de ces deux camarades - mis à part ceux qu'il leur attribuait dans sa tête - voilà que la brunette se manifesta une fois de plus. Et, cette fois encore, on s'en serait tous bien passé. « Depuis que je me sens obligé de nommer les filles dans ton genre autrement que "la chieuse". Mais si tu y tiens, pour toi, ce sera "la chieuse". » Le grand mec, au moins, avait décliné son identité. Goran, donc. Y'avait mieux. Y'avait pire. Bref. Oh putain, voilà que les portes du château leur étaient ouvertes. Ils avaient même droit à la composition des chambres. C'était donc ainsi que tout commençait. Parfait, cela lui permettrait de s'éloigner de ces deux mous du bulbe. Enfin.

_________________
everything seems to be
about timing
here's a simple song. won't stop the rain from coming down. or your heart from breaking. here's a simple song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : schuylers, karine.
COMPTES : tamsin, freya, aubrey, lavinia, kendra, ettan.
MESSAGES : 719
AVATAR : troian bellisario.
ÂGE : 30


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE:
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Dim 12 Aoû - 23:51

Le silence. Dans mes oreilles, il est beau, il est grand, il est calme, il est relaxant. J’aime le silence, je l’adore, l’idolâtre même. Dommage qu’il ne soit pas des nôtres, en ce moment. Je dirais même qu’il a carrément fiché le camp pour laisser toute la place à son opposé, bruits. Mais limite, ce n’est pas que des bruits, c’est une véritable cacophonie qui parviens jusqu’à moi. Gâchant mon petit moment de paix avant d’être lancer dans l’arène. Oh, parce que je sais ce qui m’attend d’ici quelques minutes. Être jeté en pâturage à la foule, au vu de tout un chacun, des caméras braquées sur moi vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Pendant un court instant, je songe que de me passer la corde au cou serait plus rapide comme technique pour mettre fin à mes jours. Mais on ne me laissera pas faire, bien sûr. Y’a une armée de gens qui me tourne autour, qui surveille mes moindres faits et gestes. Tant pis pour eux, je me contente d’être assise en tailleur, et je médite tranquillement sur mon siège, pendant que la maquilleuse fait les dernières retouches sur mon visage détendu. Ce n’est que lorsque j’entends un petit raclement de gorge que j’ouvre les yeux pour les tourner vers la source. Une pauvre petite assistante qui tient dans ses bras une housse avec une tenue. Ma tenue. Mon hochement de tête est clair : rien à foutre de ce qu’on me propose. Je sais déjà ce que je vais porter, et ce n’est une inconnue qui décidera pour moi de mon style vestimentaire. Il est bien assez particulier comme ça, et je suis probablement la seule à le décortiquer. Elle insiste, et à coup de regards noirs, je finis par la faire fuir. Ce n’est que lorsqu’on me prévient de mon entrée en scène dans les minutes à venir que je décide de me lever pour m’habiller. Au grand damne de cette gamine qui m’insurge de me dépêcher. Il y a même un peu de panique dans son regard. Je la terrifie, la pauvre. Et même si ce n’est pas là mon intention, ça m’amuse… et je n’en démords pas, continuant à agir avec lenteur. Le truc, c’est qu’elle n’a pas d’inquiétude à se faire. Je serai prête à temps. Peut-être un tantinet en retard, mais… j’aime me faire désirer, vous savez. Lorsque je suis enfin parée, on me reconduit finalement au côté d’un candidat qui fera son entrée en ma compagnie. Je lui jette seulement un petit regard en coin avant de me reconnecter sur la seule chose qui compte vraiment pour l’instant. Moi, bien sûr. Un technicien s’affaire à me poser mon micro, il a les mains baladeuses, le coquin. Quand il se relève, je coince son menton entre mon pouce et mon index, le forçant à croiser mon regard, qui se fait mielleux l’espace d’un moment. Je lui fais les yeux doux, il doit être en train de se liquéfier, carrément. C’est pourquoi la petite claque que je lui donne le fait retomber de son piédestal bien assez vite. Il a compris, je crois, et s’éloigne sans demander son dû. Tant mieux. Avec chance, je ne croiserai pas sa route avant un sacré petit moment… Il est temps de faire mon entrée sur le plateau, et je le fais avec un air détaché, voire même ennuyée au visage. Il faut dire que j’accorde bien peu attention aux applaudissements, aux sifflements, aux cris. Personne n’est ici pour me soutenir, et à vrai, je n’ai pas besoin qu’on s’abaisse de la sorte pour si peu. Je repère un petit coin tranquille, m’y installe, et… j’attends. Je n’ai pas l’intention de me mêler aux autres. Pas ce soir. Observer le spectacle à distance, c’est ce qu’il y a de mieux. Et quand on sonne enfin notre libération, c’est avec joie que je quitte le plateau pour disparaître dans les dédales du château.

_________________
BECAUSE I'M GETTING AWAY WITH MURDER




Revenir en haut Aller en bas
 

PRIME D'OUVERTURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» PRIME D'OUVERTURE - [20/01 - 19H00]
» Ouverture facile
» Ouverture des rayons Noël à Londres
» "Maîtriser le Canon EOS 5D Mk II" en avant-première : choisir l'ouverture du diaphragme
» Trygon Prime
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 1 A 4 :: TROISIÈME SAISON :: PRIMES-
Sauter vers: