PRIME D'OUVERTURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 11611

MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Sam 11 Aoû - 22:35


Alexandria, 22 ans

FICHE DU CANDIDAT:
 


Goran, 20 ans

FICHE DU CANDIDAT:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://theuninvitedstrangerperson.tumblr.com/ 

PSEUDO : aeroplane.
PRÉNOM : alex.
COMPTES : shannon, dash, zachariah, hiroo, phoebe, jean.
MESSAGES : 272
AVATAR : avril lavigne.
ÂGE : 27


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Sam 11 Aoû - 22:38

Voilà, c'était bien le problème avec moi. Trop timide, trop émotive, bref, trop... trop. Du coup me voilà entrain de fixer le jeune homme, son visage comme seul réel point d'attache. Pourtant ce n'est pas lui que je fixe, non, je m'en sers comme un point flou, vous savez, lorsque vous devez regarder droit devant vous pour ne pas être déconcentré, vous fixez un de ces points imaginaires, ne le quittant plus des yeux sous peine de vaciller dans le vide. Nous retrouvons le même phénomène ici... et c'est également valable pour le coup de la chute, bien entendu. Je ne faisais tellement pas attention à ses trais que je ne remarquais même pas à quel point il pouvait être attirant. Il faut dire qu'avec toute ces pression autour de moi, je crois que pour les attirances, on reviendrait plus tard. « Wesley. » C'était son prénom.. donc. Hum... Moi ça me faisait penser au roux dans Harry Potter, mais je crois que cette idée était totalement déplacée, premièrement parce qu'il n'était pas roux, et deuxièmement parce que ce n'était clairement pas un sorcier. Enfin je ne crois pas... vous pensez ? « Maav ? » « Hum ? » dis-je d'une petite voix enfantine, chétive, alors qu'il captivait mon regard à nouveau. Là, des tonnes de questions venaient s'ajouter à celles qui trottaient déjà dans mon esprit. Peut-être allait-il m'en dire un peu plus sur lui, peut-être allait-il me prendre par la main et m'emmener comme une princesse jusqu'au centre du plateau, peut-être qu'il... « Essaye de ne pas être trop chiante, s'il te plait. » la déception, non, je dirais même la peine, pouvait dès à présent se lire sur mon visage de gamine. « Je... désolée... » m'excuser, c'est ce que je savais faire de mieux après tout. Mon regard caressait donc à nouveau le sol, comme pour me séparer de son visage, pour ne plus avoir à affronter son agacement, alors qu'une larme se traçait déjà sur ma joue. Je ne tardais d'ailleurs pas à la balayer d'un geste de poignet, espérant qu'elle n'ait pas ruinée mon maquillage. Ce qui était bien entendu le cas. Comprenez donc pourquoi je n'aimais pas en porter. Ainsi donc j'avançais sur le plateau. Ces talons aiguilles me faisaient affreusement mal au pieds, sitôt qu'une nouvelle larme s'épingla à mon visage. « Je... Je vais te laisser t'amuser alors. » mon regard, mon visage tout entier était encore baissé, plus jamais je n'arriverai à le regarder dans les yeux, je le sentais. Et ce n'était que le début. « Outch... » et c'est la chute, foutu talons, vivement que je retrouve mes baskets.

_________________

heart attack
I used to bite my tongue and hold my breath, Scared to rock the boat and make a mess. So I sat quietly, agreed politely, I guess that I forgot I had a choice. I let you push me past the breaking point. I stood for nothing,
so I fell for everything.


Dernière édition par Maav le Sam 11 Aoû - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Adoko
PRÉNOM : Pauline
MESSAGES : 83
AVATAR : Naleye Jr. Dolman


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Sam 11 Aoû - 22:40

J'observais franchement beaucoup depuis mon entrée et davantage mon attention était portée sur ceux qui faisait à peine leur entrée. Paola qui avait attiré mon regard, je m'en étais vite attaché, amusé par son assurance peut être trop vite avancée. J'ai sourit en entendant les propos de Manon concernant Paola mais ne rajoutais rien de plus - ne voulant pas véritablement m’incruster dans la discussion qu'elle avait avec son compagnon. J'essayais simplement de capter son regard pour lui faire comprendre que je partageais ses pensées. Puis, c'est sur le visage d'un grand blond que je m'arrêtais. Je fronçais légèrement les sourcils et le regardais faire : progresser jusqu'à un siège, en quête d'un appui comme s'il ne tenait plus sur ses jambes. Etais-je le seule à l'avoir remarqué ? Je détournais du regard puis observais les autres candidats, agités par de nombreuses discussions. Je m'humectais les lèvres puis me lever de mon siège attitré pour venir à la rencontre de...laissez moi réfléchir. Ah son prénom me revint ! Clyde. « Ca va mec, t'es blanc comme un cul ! » dis-je en souriant pour le détendre. « Moi c'est Rabbi. Toi, Clyde, je ne me trompe pas ? »

_________________



Dernière édition par Rabbi le Sam 11 Aoû - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : smoker.
MESSAGES : 499
AVATAR : gen Huismans.
ÂGE : 25


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 6100€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Sam 11 Aoû - 22:41



- Une arnaque télévisuelle - Ma mère, paix à son âme, doit se dire que j’ai déconné ! On ne va pas s’attarder sur le pourquoi et le comment de la chose au risque de faire un long discours pour rien qui risque de déplaire à quelques… fashionista ? Ou bien les para-droguée des téléréalités ? Aucune idée… Bref, deux maquilleuses venues de beauty land sont là pour faire de moi un candidat qui répondra aux exigences des milliards de minettes britanniques, oui les mêmes qui dessineront plein plein de cœurs autour de mon prénom sur des banderoles format A2 lorsque je deviendrais po-pu-laire. Ironie : j’ai pas envie d’être célèbre… Mais faut pas se leurrer, je serrais forcé à l’être prochainement. Sinon, zappons du côté du staff –technique- qui opère je ne sais quoi dans mon visage alors qu’il est censé être ultra-parfait… J’ai pas compris pourquoi elles sont carrément courbées sur moi genre on va me soutirer une tumeur lobe frontal dans un bloc à la Grey’s Anatomy… Je ne sais si tout ceci est nécessaire vu que le rendu facial qu’elles m’avaient vomi dessus avec leurs pinceaux n’était pas au niveau d’une téléréalité de la BBC, fin j’trouve que rien n’a changé… Fâché, je me suis demandé intérieurement si ces vieilles femmes n’avaient pas les diplômes requis en poudre &co pour s’occuper de mon cas. Pseudo-perché sur ce tabouret de nain qui me laisse largement entrevoir le décolleté plongeant de la deuxième maquilleuse, mes actions sont limitées et je me retrouve parfois coincé en sandwich entre les mamelles pendantes et humides de ladite maquilleuse. Non mais bordel virez moi ce film porno de là !! L’affreuse mamelle vieillissante hors de mon champ de vision, je peux enfin respirer. Ô oui. Exit les maquilleuses donc, et place à une troisième femme qui me tend mon accoutrement de soirée, ok je pige et je demande ou vais-je devoir me déshabiller. Pudeur ou pas, je m’active illico presto sous les ordres mécaniques de la jeune femme qui me fusille avec son regard militaire, sous ses yeux ouais… geeenre on est pressée. Je lui dévoile donc mon corps d’ectomorphe en essayant de cacher le plus de viande possible avec mes deux bras alias les coton tiges … Les parties XX cachés sous le caleçon atténuent un peu la gêne que j’éprouve dans cette situation, et le fait de savoir que mes boules sont chaudement protégées à l’intérieur me réconforte un peu. Bon. Troisième étape avant de sortir de cette usine de sardines pliées par le robocop 3000 qui a remplacé l’humain en 19XY, la porte. LA PORTE !!! Avant de me projeter à travers le portail à la manière du sperme, je m’arrête net et j’ajuste mon déguisement (voir avatar), j’vois donc si les bottines sont en place, si la Rolex tiens bon et si les cheveux sont comme je les avais dressé. Maintenant : GO !! Pas encore. Un gars m’arrête avec son talkie-walkie qu’il place à hauteur de mon estomac. Faut attendre que ta copine se pointe p’tit gars, sous-titrage clair et net de son regard… Faut attendre demoiselle en retard et le biip du bonhomme qui s’occupe du traveling de la caméra au fond. Ok j’attends. J’comprends qu’on puisse placer des règles aussi pourries, je conçois aussi et je préfère me taire sinon j’vais jamais finir par rentrer. J’attends donc ce biip qui tarde à venir, et la femelle aussi. Ziiiiip. Ah ouais interférence !? C’est bon je pousse la porte et me voilà donc à l’intérieur de … bah de … pour moi c’est JouéClub ou Tikibou… J’hallucine. Pour moi je m’en fiche carrément que ça soit le château de monsieur Willy ou le plateau… la modélisation que me pond mon cerveau est celle d’un magasin de jouet à forme humaine vous voyez… Donc par exemple, pour que vous entrez dans mon trip power rangers, dans ce rayon, y’a les Barbies en stock –blonde, brune, rousse, tout type avec un arrivage toute les 20 minutes et une actualisation progressive- dans l’autre, y’a les Action Man model USA. Pour ma part, calme comme je suis est limite associable, j’essayerai de faire des efforts durant cette soirée, mais ça s’arrête là hein... J’suis pas habitué à parler, ni à communiquer avec des prototypes sous-développés, donc premier reflexe, me barrer… Hors le premier contact est essentiel et je dois me coltiner le bidule qui m’suit depuis tout à l’heure… Je m’en branle. Je prends de la distance afin d’élargir mon angle de vision et j’attends…

_________________



" Enfant, ce que j'aimais dans les jouets, c'étaient les catalogues. Ils me faisaient rêver à ce que je n'aurai jamais. Les femmes sont décevantes. Ce sont des jouets dont on se lasse et qui, à l'inverse des autres jouets qui se laissent si gentiment casser, vous brisent."
Baisse d'Activité : Reprise des cours.



Dernière édition par Goran le Sam 11 Aoû - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : leave
PRÉNOM : christelle
COMPTES : seth (reilly, jodie, jan)
MESSAGES : 504
AVATAR : mischa barton
ÂGE : 29
LOCALISATION : peterborough (uk)
MÉTIER : testeuse de jeux vidéos


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 4400€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Sam 11 Aoû - 22:41

Des petits groupes de candidats ressemblant à des meutes s’étaient formés, de quoi mettre mal à l’aise la jeune blonde. Malgré son caractère quelque peu déjanté, elle était timide. Ainsi, ne comptez pas sur elle pour s’incruster au milieu d’une meute pour engager la conversation, oh non. Elle savait pertinemment que, chaque fois qu’elle faisait ça, on la regardait comme une folle. Principalement parce que, pour elle, engager une conversation voulait dire débarquer en disant ‘’salut, tu savais qu’Einstein avait été apatride ?’’. Pour elle, c’était toujours mieux que de dire, ‘’ouais, salut, moi c’est Lennon, aucun rapport avec le chanteur’’. On pouvait rebondir sur Einstein, mais pas sur elle. Quoi que, elle n’avait encore jamais eu l’occasion d’avoir quelqu’un qui lui sautait sur le ventre, mais c’était une autre histoire. À sa grande surprise, le dénommé Floyd – désormais surnommé le géant – lui répondit, bien que quelque peu largué. Il avait l’air dans la lune. Instantanément, Lennon se dit qu’il était d’une autre planète. Elle devait étudier son cas le plus vite possible. « De même ! » répondit-elle alors. C’est vrai quoi, elle aussi était enchantée. C’était son poto d’arrivée à présent. Concentrée sur le garçon, la jeune femme ne remarqua pas tout de suite qu’une autre blonde s’était approchée. Ce n’est qu’au son de sa voix que Lennon posa le regard sur elle. « Il va falloir qu’on te tue pour ça. C’est vrai quoi, la plupart des légendes le deviennent après leur mort. Mais compte sur moi, j’aime rendre service. » Oui, c’était une brave fille, la Lennon. D’autres candidats faisaient désormais partie de la meute, ce qui apaisa quelque peu Lennon. Scrutant les alentours et ses camarades, la demoiselle tomba sur un isolé, qui semblait à deux doigts de passer l’arme à gauche. Ça tombait bien, elle avait toujours rêvé de disséquer un être humain. Réalisant que ce serait plutôt mal vu en plein direct, elle se contenta de le fixer pendant quelques instants. « Mon petit, n’oublie pas de respirer, c’est très important. On dirait que tu vas t’évanouir. » Oui, c’était sa façon à elle de montrer qu’elle s’inquiétait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Jade
MESSAGES : 95
AVATAR : Dylan O'Brien
ÂGE : 25


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Sam 11 Aoû - 22:46

Ty lança un petit sourire à Rabbi, puis posa ses doigts sur sa tempe pour lui faire un petit salut militaire. Awkward était un mot qui le définissait si bien. Il se tourna de nouveau vers Marian qui semblait bien l'apprécier et se montrait très enthousiaste pour cette histoire de t-shirt. Cette nana avait la pêche, elle semblait loin d'être ennuyante et il se réjouissait de se retrouver à côté d'elle. Même si il commençait à trouver le temps long. Combien de temps allaient-ils encore rester sur ce plateau, quand l'aventure allait réellement commencer ? Ty avait déjà envie de se lancer dans la chasse aux secrets.
"Argh c'est sûrement pas moi qui te donnera des conseils de coiffure, parce-que c'est ce que je fais moi, me raser la tête" dit-il avec amusement. Puis Ty se mit à jouer avec la bague en argent qu'il avait sur sa main droite, baladant l'anneau d'une main à l'autre, tout en continuant sa conversation "Oh euh moi, je suis étudiant, en criminologie, je passe en 2eme année là, j'essaie de devenir mon propre Sherlock Holmes tu vois, et toi ?" Ty trouvait qu'il s'en sortait plutôt bien pour quelqu'un de pas toujours très sociable, c'était peut-être parce-que les candidats ne connaissaient pas encore son côté flemmard et emmerdeur. Il se retourna vers sa partenaire Billie qui semblait plutôt calme, elle avait du stresser autant que lui, il lui donna un petit coup d'épaule pour la booster, l'invitant à joindre leur conversation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 11611

MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Sam 11 Aoû - 22:50


Evelyne, 26 ans

FICHE DU CANDIDAT:
 


Tommy, 23 ans

FICHE DU CANDIDAT:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://daughter-of-fire.forumactif.fr/ 

PSEUDO : Pow
PRÉNOM : Pauline
MESSAGES : 563
AVATAR : Anna Maria Jagodzinska
LOCALISATION : Londres, South Kensington
MÉTIER : La littérature, les expositions d'art
ÉTAT D'ESPRIT : Sereine


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 6 500€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Sam 11 Aoû - 22:52

Vêtue d'une fine combinaison en soie elle se tenait, à demi-nue, devant le styliste chargé de la rendre sublime pour ce premier prime. Elle frissonnait si chichement vêtue alors que la climatisation tournait à plein régime afin que le maquillage des candidats ne coule pas. Elle se pencha pour clipper ses bas à la combinaison et jeta un coup d'œil inquiet à l'accessoiriste qui lui tendait une paire de talon vertigineux. Elle glissa un regard vers la canne qui l'attendait contre la coiffeuse, elle pourrait s'en passer ce soir, la douleur de sa blessure s'étant estompée ses derniers jours mais pas au point de chausser une paire de talons aussi haut. "Des ballerines seraient plus adaptées... Je suis déjà très grande." Avança-t-elle en souriant doucement. Elle mourrait de faim. Un big mac et des frites. Est-ce que demander une petite collation serait vu comme des manières de Diva ? Le styliste la contemplait toujours rêveur. Elle haussa un sourcil et s'approcha du portant, si elle s'activait elle aurait peut être le temps de manger un truc ? "Cette jupe avec le haut de la combinaison serait parfaite." Elle avait des années durant du s'habiller pour des avant-premières, des galas de danse, de charité, elle avait un sens inné de la mode, merci maman. "Et ... ces chaussures sont un parfais compromis. Mettant en valeur les jambes sans risquer de me faire mal et ne me faisant pas passer pour un géant. Qu'en pensez-vous ?" Le sourire de l'accessoiriste lui confirma qu'elle avait choisi au mieux. "Ce soir..." Ce n'était qu'un murmure rêveur qui lui échappa lorsqu'elle se contempla dans la glace maquillée, coiffée, habillée d'une robe de haute couture qu'elle n'aurait plus eut les moyens de se permettre. Elle était ... "Vous êtes époustouflante. Allez maintenant Cendrillon c'est bientôt à vous" Elle prit place devant le sas, sa petite valise à la main, une autre plus importante lui avait déjà été prise. Bon il n’était plus temps de reculer à présent, elle avait fait le bon choix, elle le sentait. Elle se tourna vers son compagnon d’entrée de prime, un sourire avenant aux lèvres. Elle tenait sa canne sous le bras, préférant ne pas prendre le risque d'accentuer sa blessure apparemment en voie de guérison. "Evy." Se présenta-t-elle. "Je meure de faim..." lança-t-elle presque aussitôt, le prime promettait d’être long avec l’estomac dans les talons. Chassez le naturel... "C'est l'excitation, le trac. Ça creuse." Nouveau sourire, oui Evelyne était de ceux qui voyaient la vie du bon côté, qui était ouverte aux autres. On aurait pu croire qu'elle ne serait pas légèrement angoissée, après tout elle était montée sur scène toute sa vie, mais non, elle ressentait tout de même une très légère appréhension. La lumière des projecteurs, les applaudissements, tout cela lui rappelait étrangement son ancienne carrière, l'opéra, les fans, la danse, l'effort. Elle sourit et pensa à sa mère. Oui ce soir elle avait décidément pris une excellente décision. "Mince... J'ai oublié de laisser une fenêtre ouverte pour Tolstoï." Elle se tapa légèrement le front du plat de la main. Elle espéra que le chat ne trouverait pas amusant de saccager les costumes des ballerines qui étaient restés dans son appartement afin que sa remplaçante et amie les récupèrent ainsi que le chat le lendemain.

_________________



I'M NOT IN LOVE WITH HIM.

You’ve got to take the good with the bad, smile with the sad, love what you’ve got, and remember what you had. Always forgive, but never forget. Learn from mistakes, but never regret.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Alizée
COMPTES : Skye
MESSAGES : 1439
AVATAR : Colton Haynes
ÂGE : 26


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 25 800 £
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Sam 11 Aoû - 22:57

« Non mais tu l’as eu où ton diplôme de coiffure ? Arrête moi ça, c’est un massacre ! » pestais je contre la coiffeuse, qui faisait n’importe quoi. Attendez, c’était la première fois que j’allais passer en direct live à la télévision, alors j’avais intérêt à être sous mon meilleur jour. Et l’autre qui était en train de prendre des libertés avec mes cheveux. « Laisse tomber, je vais le faire moi-même » Après tout, on était jamais mieux servi que par sois même. Pour tout vous avouer, j’étais un peu beaucoup stressé, conclusion : pas de bol pour les techniciens, maquilleuses et hommes de l’ombre. Je n’étais pas forcément un cadeau. Déjà qu’en temps normal, je ne l’étais pas tellement, alors rajoutez la nervosité…Et bien ça ne faisait jamais bon ménage. Maintenant fin prêt, je trouvais tout de même avoir fière allure (voir). Bien présenter, était une des choses que mes parents m’avaient inculqués. En parlant d’eux, je serais curieux de voir leur tronche quand ils apprendront surement par leurs amis, que je faisais l’émission. Je n’avais pas prit la peine de les prévenir, ça valait mieux. Vraiment ça allait leur faire un choc, tant mieux. A la limite de la crise cardiaque surement. Pour l’heure, c’était moi qui allais mourir là, si on n’appelait pas bientôt mon prénom. L’attente me semblait interminable. De quoi me laisser le temps de commencer à douter sur ma participation dans cette émission. Peut être faisais je là une énorme erreur finalement. J’en étais là de mes considérations, lorsqu’enfin, alléluia, place à Tommy. Je pénétrai sur le plateau. En compagnie d’une blonde au prénom de chiotte, fallait l’avouer. Mais plutôt canon. Un pied sur le plateau et wouah. Mon dieu, c’était le délire complet avec tout ce public hystérique. Je me perdis quelques instants à saluer tout le monde, taper dans quelques mains, avant de rejoindre mes nouveaux camarades. Ceux que j’allais côtoyer h24 durant plusieurs mois, si j’étais chanceux. Il y avait carrément de beaux morceaux. Miam. « Bj’r ! » lançais je enjoué. Et là je m’attendais à une tonne d’acclamation, ils devraient être trop content de faire ma connaissance non ? Ils n’attendaient que moi évidemment depuis tout à l’heure. Mais non rien. Ils étaient étrangement calmes. « Wouoh les gars il se passe quoi ? Vous êtes tous sous Valium ou bien ? J’ai déjà vu des enterrements plus animés. » C’est moi où beaucoup étaient amorphes ? Que ça bouge, tout de suite, hop hop hop.

_________________

All alone, On the edge of sleep, my old familiar friend, comes and lies down next to me. And I can see you coming from the edge of the room, Smiling in the streetlight, Even with my eyes shut tight, I still see you coming now. Oh, I think I’m breaking down again
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : SILVER FEATHER
PRÉNOM : ELODIE
COMPTES : STOJAN, SALMA, BRITTA
MESSAGES : 1007
AVATAR : JAMIE DORNAN
ÂGE : 35


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 211000£
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: PRIME D'OUVERTURE   Sam 11 Aoû - 23:00

Oui clairement je n’étais pas au mieux de ma forme. Soyons clair je ne l’étais jamais, parce que j’étais dans un état dépressif la quasi-totalité du temps (même les antidépresseurs n’y faisaient rien), mais mon était physique avait toujours été intact. Pourtant ce soir je me sentais défaillir. Cela avait été complètement idiot de penser que je pourrais survivre dans un tel environnement, je n’y étais plus habitué. Ma vie je la vivais en solitaire, éloigné de la civilisation parce que je n’étais clairement plus un être civilisé. J’avais abandonné l’idée d’avoir une vie normale depuis bien longtemps, et la foule qui nous entourait aujourd’hui, l’idée de devoir me comporter comme tout autre être humain normal me rendait étrangement nerveux. Alors je me mettais à paniquer, comme souvent. Mes mains devenaient moites et je peinais pour trouver de l’air. J’espérais simplement que personne ne le remarquerait le temps que cela se calme. Pourtant à peine le temps de formuler cette pensée que j’entends quelqu’un m’adresser la parole. J’essaie de reprendre mes esprits tant bien que mal et je lève la tête pour apercevoir le jeune homme qui vient de me parler. Il me demande si je vais bien, machinalement je hoche la tête sans prendre la peine d’ouvrir la bouche. Il me dit alors s’appeler Rabbi et me demande de confirmer mon prénom. « Je… » Je m’arrête quelques secondes presque surpris par le son de ma propre voix que je n’entends moi-même pas souvent. « Oui c’est ça moi c’est Clyde. » Je tente un léger sourire parce qu’il me semble que ce sont ce que les gens normaux font, mais la seule chose à laquelle je parviens c’est un léger étirement de mes lèvres qui ressemble plus à une moue qu’à autre chose. J’essaie rapidement de me remémorer ce que les gens font normalement, et puis pas trop sûr de moi je lui tends une main maladroite. Ce n’est pas ce qu’il est coutume de faire ? Oh je n’en sais rien. Visiblement quelqu’un d’autre semble avoir remarqué que je suis sur le point de défaillir dans les minutes qui suivent. Une jolie blonde que je n’avais pas encore notifiée auparavant. Il me faut encore une fois reprendre mes esprits pour m’adresser à une personne que je n’ai encore jamais rencontré. « Non, je t’assure je vais bien. » Je ne dois certainement pas être très convaincant, ma voix tremble comme mes mains. « Mais, merci ?. » dis-je peu sûr de moi, ne sachant pas si c’est ce qu’il est nécessaire de dire dans ce genre de situation.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 

PRIME D'OUVERTURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 1 A 4 :: TROISIÈME SAISON :: PRIMES-
Sauter vers: