DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : MISCHIEF INSANE.
PRÉNOM : CHARLOTTE.
COMPTES : MAXYNE, ISAAC.
MESSAGES : 1349
AVATAR : SHILOH FERNANDEZ.
ÂGE : 28


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 50 100 £
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES    Sam 27 Oct - 21:16

D'accord, peut être bien qu'Ismaël n'était pas des plus sympathiques en ce début de prime, mais il fallait bien avouer qu'il n'allait pas bien. Il ne se sentait plus à sa place au sein de ce jeu et ne rêvait plus que d'en sortir. Les candidats restants, à une exception près, ne lui permettaient pas d'apprécier les derniers temps du jeu. Alexandria lui manquait, tout comme Billie, même Tybalt, Selyse ... Goran était dans le coin ces temps-ci, mais les choses n'étaient pas des plus simples vu qu'il avait cru bon de s'amouracher à une blondasse écervelée et couillonne sur les bords. Autant dire qu'il préférait s'en tenir éloigné, hm. Du coup, son humeur de la soirée n'était pas des plus plaisantes. Il était même probable qu'il ait répondu pour le moins sèchement à Marian qui, à entendre sa réponse, n'avait pas tellement apprécié son comportement. Ismaël poussa alors un lourd soupire. S'il pouvait, il se tirerait d'ici dans la minute, sans dire au revoir à personne, et sans prendre la peine d'expliquer son départ. Putain, tout ça le faisait chier. Et Marian, avec son discours limite moralisateur, encore plus. « Ferme-la Marian. Ta transparence et ton inutilité m'ont toujours indisposé. » Excusez-le, ça lui avait échappé. Parce qu'il discutait avec une nana qui avait du lui parler deux fois en une dizaine de semaines de jeu, alors bon, qu'elle se la ferme au pire, ce serait quand même pas mal. Bon et sinon, voilà qu'Evelyne révéla son secret. Un secret difficile, un secret humain. Ismaël n'allait clairement pas en chialer. Pas comme un certain Clyde, qui avait décidément autant de couilles qu'une fillette, hm. « Y'avait longtemps... » soupira-t-il, partiellement agacé. Autant des fois Clyde semblait progresser, autant là, il était aussi faible qu'en arrivant ici. Pathétique. Des secrets pouvaient maintenant être devinés. Cool, hein. A Marian de révéler son secret, maintenant. Oula, que tout le monde se tienne prêts, hm.

_________________
everything seems to be
about timing
here's a simple song. won't stop the rain from coming down. or your heart from breaking. here's a simple song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : SILVER FEATHER
PRÉNOM : ELODIE
COMPTES : STOJAN, SALMA, BRITTA
MESSAGES : 1007
AVATAR : JAMIE DORNAN
ÂGE : 35


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 211000£
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES    Sam 27 Oct - 21:27

Très honnêtement, je ne voulais pas connaître les secrets des autres, j'avais l'impression de trop rentrer dans leur intimité sans leur avoir rien demandé et ça me gênait. Presque autant que la mauvaise humeur d'Ismaël ce soir, qui ne semblait vouloir faire absolument aucun effort avec les autres. Bien qu'il en soit ainsi. J'écoutais pourtant parler Evelyne très attentivement, et bien entendu que son histoire me touchait. Ne serait-ce que pour elle, que parce que personne ne devrait avoir à subir une telle chose, mais aussi parce que cette maladie je la connaissais bien. J'avais regardé Logan en mourir peu à peu, alors son histoire me touchait autant qu'elle me rappelait d'atroces souvenirs. Et je n'avais pas pu retenir mes larmes, parce que c'était encore trop douloureux. Je n'attendais pas de soutien de la part d'Ismaël parce que je savais que je n'en aurais pas, mais je ne m'attendais décidément pas à ce qu'il soit méprisant à mon égard, et que mon attitude l'agace, pourtant je n'y pouvais rien. « Tu comprends pas Ismaël. » J'avais une furieuse envie d'aller m'asseoir ailleurs mais je ne le fis pas, je me contenterais de ne plus lui adresser la parole tant qu'il serait dans cet état, parce qu'il m'agaçait sûrement autant que je devait l'agacer lui-même.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : neptune.
PRÉNOM : zoé.
COMPTES : narcisse, andie, rory, zelda, ezio, maia.
MESSAGES : 568
AVATAR : emilia clarke.
ÂGE : 31


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES    Sam 27 Oct - 21:31

Oh, elle avait vu juste, c'était le secret de Tywyn. Pas mal. Et maintenant, qui souffrait d'hyperacousie ? Toujours au hasard, elle lança quelques propositions qui s’avérèrent fausses, puisqu'en réalité la personne qui souffrait d'hyperacousie, c'était Lennon. Oh, tiens, elle n'y aurait jamais pensé. Passons, c'était désormais à son tour de révéler son secret. Prenant une grande inspiration, la belle se lança. « Bon, vue comme je réagis immédiatement ça a l'air d'être un secret lourd, mais non. Ne vous inquiétez pas, il n'y a pas de quoi en pleurer. » dit-elle d'un rire nerveux. Non pas que son secret soit gai pour autant, mais il y avait bien pire ici. « Je suis née avec mon secret, mais on ne l'a pas tout de suite su pour autant. Il a bien fallu deux ou trois années avant de s'en rendre compte, je ne sais plus exactement si mes parents s'en sont rendu compte une fois que je savais parler ou non. Je tiens à dire que je ne suis pas fière de mon secret, même si je n'y suis pour rien, et si je pouvais choisir entre l'avoir ou non, vous pouvez être certains que je choisirais la seconde option. Certains trouvent ça génial, d'autres me plaignent, et j'ai même souvent été traitée comme une bête de foire. A cause de lui, je me suis toujours sentie différente, et je n'ai pas eu la chance de vivre la même chose que tous les autres enfants. Jusqu'à mon adolescence, mes parents m'ont obligée à rester chez moi, prenant des cours par correspondance. Mais je n'en pouvais plus et je leur ai fait comprendre qu'ils pouvaient me faire confiance, alors j'ai finalement pu aller au lycée. Voilà pourquoi lors de ma première année j'étais totalement perdue et j'ai eu bien du mal à m'intégrer, mais j'avais tellement envie de rencontrer du monde qu'au final j'ai réussi à m'adapter. Bref, ce ne sont que des détails. La raison de tout ça, c'est que je souffre d'Insensibilité Congénitale à la Douleur, même si techniquement je ne souffre pas vraiment étant donné que je ne ressens rien. Bien entendu, je sens lorsqu'on touche ma peau, mais je ne ressens aucune douleur. Si encore je pouvais guérir, ce serait bien, mais malheureusement ce n'est pas le cas. Du coup, mon corps souffre mais je n'en ai aucune idée. Je pourrais même être en train de mourir d'une hémorragie que je n'en saurais rien. Mon secret est un réel danger, et je le hais pour ça. J'ai toujours souhaité être comme tous les autres, pouvoir dire que j'ai mal, mais c'est impossible. Sincèrement, vous êtes tous chanceux de pouvoir ressentir la douleur, parce que je vous envie pour ça. Je ne vis pas dangereusement comme Ismaël, mais il m'est déjà arrivé de tenter certaines choses pour voir si je pouvais sentir quelque chose, ne serait-ce qu'une légère douleur de quelques secondes, mais bien entendu ce n'est jamais arrivé. Donc voilà, vous savez tout, je crois n'avoir rien oublié. Encore désolée pour le monologue. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 11611

MessageSujet: Re: DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES    Sam 27 Oct - 21:37

    Merci Marian. Vous connaissez maintenant le secret de votre camarade.


à tous les candidats


L'un de vos camarades va maintenant vous révéler son secret.


Goran

GORAN, je te laisse révéler ton secret à tes camarades.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : smoker.
MESSAGES : 499
AVATAR : gen Huismans.
ÂGE : 25


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 6100€
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES    Sam 27 Oct - 21:53


C’est le prime des révélations… Cool, c’est le moment où je vais enfin dévoiler le miens et me barrer une fois pour toute de cette émission de merde. Non mais sérieux, le contrat qui me reliait à eux stipulait que je devais attendre ce prime là pour foutre le camp une fois pour toute. La porte de la sortie m’apparait maintenant comme une évidence, une issue de secours afin de dégager mon body de ce château, mais vraiment… Donc j’entends la révélation d’Evelyne, ok c’est pas un secret en mousse mais pourquoi elle en fait tout un scénario ? Genre on va pas lui cracher à la figure juste parce qu’elle est malade d’une maladie XX non répertorié dans ma base de donnée… Et puis faut vraiment que j’explique comme elle ? J’attends mon tour avant de me prononcer d’une voix ferme, froide et flegmatique… Retour aux sources, c’est mieux… « Comme vous devez le savoir, j’ai pas postulé comme vous de mon plein gré pour intégrer cette aventure… » Ah non mais absolument pas… On est allé me chercher jusqu’en Serbie, ou plutôt en Suisse pour m’inclure dans ce casting, question de biodiversité des races, relever le niveau intellectuel, proposer au public un candidat bizarroïde venu de nulle-part… ouais tout ça c’est vrai, mais si je suis principalement un candidat alors que limite je trouve ça dégradant, c’est tout simplement parce que… « L’intitulé de mon secret est ‘Je suis le créateur du jeu ‘Les Maîtres de la Destinée’. Comme vous le savez, je suis étudiant en mathématique, mais aussi créateur de jouets et concepteur à mes heures perdues. Mon père, paix à son âme ce connard, m’a laissé son atelier de création de jouets, un petit appartement qui me sert actuellement de logement. L’entreprise familiale, si on peut se permettre d’appeler cette mini-connerie de cette manière, c’est principalement moi qui la fait tourner la nuit et ça me permet de gonfler mon enveloppe mensuelle. Au départ, je ne créais que des marionnettes, des puzzles, pièges, voiturettes, pantins en bois, peluches… Bref un tas de jouets absolument négligeables, mais un jour; on peut dire que c’est grâce à mon génie créatif, j’ai eu l’idée de concevoir un jouet révolutionnaire qui pourrait me rapporter encore plus d’argent, alors que le but principal n'était que pour me tirer de certaines longues phases d'ennuis. Je me suis donc mis à créer un jeu de société tout en ayant l’idée de viser la grande échelle, c’est pas une bombe H on se calme, mais disons que je voulais toucher le plus de monde possible et le rendre accessible à tous. Mon but était de manipuler des cobayes humains pour évaluer leurs choix face à de nombreux dilemmes et à des situations cupides, voir malhonnêtes (genre l’argent, le pouvoir, la trahison, la manipulation, l’amitié, l’intérêt personnel VS l’intérêt du groupe). En somme, l’instinct de survie de la personne était mis à l'épreuve à travers divers choix et dilemmes cornéliens. Malheureusement, après des mois de conceptions, mon jeu s’est vu refusé auprès du plus gros distributeur de jouets Serbe, sous prétexte que le jeu est très malsains, voir sadique, vu qu’il cherche à manipuler inconsciemment des personnes. Foutaise. Bilan psychologique : Mon côté manipulateur avait instinctivement pris le dessus sur moi lorsque je m’adonnais à la création du concept. Face à cet échec, j’ai dû abandonner temporairement ce projet et je me suis consacrer une nouvelle fois à mes études. Un autre jour, par coïncidence, j’ai regardé avec une pseudo-amie, une conne, Huguette si tu m’entends ou tu me regardes, un épisode d’une téléréalité suisse, et il faut dire que tout d’un coup, pour des producteurs comme eux, mon concept pouvait avoir une chance d’être accepté en vue de l’atmosphère cupide et obscure qu’ils font paraître à travers leurs candidats. J’ai donc réétudié complètement mon jeu et j’en ai créé une copie ‘télé-réalité’. J’ai donc écrit les règles, dessiner les cartes et expliquer leurs effets, ceci avec une précision terrifiante. J’ai calculé toute les probabilités –mes études poussées en mathématiques m’ont vraiment aidé là-dessus – j’ai tout planifié pour ne laisser rien au hasard. J’ai donc relié à chaque étape du jeu des dizaines d’enregistrements audio sur de vieilles cassettes pour accompagner chaque décision des intrus, le tout avec la même organisation pseudo-parfaite qui régente ma vie. Pour ne laisser la place à aucun hasard et à aucune erreur, j’ai passé une année complète à étudier le genre humain, sa psychologie et ses différents traits de caractères, tout ceci pour prévoir les futures réactions des joueurs. Mon jeu entièrement terminé, j’ai envoyé la boite qui incluait les cartes avec tous les enregistrements et le manuel d’utilisation à un ami qui s’est occupé de contacter des téléréalités ; le concept devait se vendre pour celle qui offrirait le plus d’argent et c’est finalement la chaîne BBC qui s’est montré la plus intéressée par ce concept pour l’implanter dans la future saison en préparation de son jeu nommé Thrown Dice. On m’a même contacté pour faire partie des candidats et superviser le bon déroulement du jeu, car rien de mieux que le créateur en personne pour lancer la partie, ce que j’ai accepté mais juste contre une grosse somme d’argent… Je suis déjà riche ça vous pouvez le dire, sans même gagner cette arnaque télévisuelle… » Je n’ai à faire aucun effort, pas besoin d‘être sacré gagnant pour avoir des sous, j’avais un contrat et je l’ai rempli… c'est ça le fait d'avoir un cerveau, et pas une grosse bite à montrer devant une caméra histoire de monter dans les sondages chaque semaine, ni des seins à mettre en valeur pour décrocher une place en final... « Donc X, Tommy, Edith et … Y… vous pouvez vous sentir… comment dire… niqués par le… destin tiens ! » Ouais je les ai forcé à jouer à mon propre jeu, et ceci en usant d’une téléréalité comme TD, et là je dois dire que je me suis bien amusé en les regardant jouer à un jeu qui les a fait passer pour des couilles ; essayant de jouer les stratèges alors qu’ils se sont fait avoir facilement… Ouais des tarlouzes ces maîtres de la destinée, excepté Y, seule survivante de ce clan de détraqué, et je tiens à préciser que c’est pas moi qui les ai choisi, l’aspect organisation c’était pas mon job… Bref… « Bon ciao les gars, j'ai rempli mon contrat et merci pour le divertissement… » J’ai plus rien à faire avec ces pigeons, mais vraiment, hormis Manon que je tâcherais de rencontrer à l’extérieur pour lui expliquer un peu blablabla, seul révélation cette saison de tout ce foutu bordel télévisuel… Bon la porte de sortie elle est où déjà ? Ah c’est bon j’ai trouvé… Retour à la vie, enfin je dois dire et c'est pas trop tôt…

_________________



" Enfant, ce que j'aimais dans les jouets, c'étaient les catalogues. Ils me faisaient rêver à ce que je n'aurai jamais. Les femmes sont décevantes. Ce sont des jouets dont on se lasse et qui, à l'inverse des autres jouets qui se laissent si gentiment casser, vous brisent."
Baisse d'Activité : Reprise des cours.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 11611

MessageSujet: Re: DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES    Sam 27 Oct - 22:02

    Merci Goran. Vous connaissez maintenant le secret de votre camarade...




à tous les candidats


« Selon vous, à qui peut bien appartenir le secret suivant :

'J'ai eu plus de cinquante identités différentes' ?
»



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Alizée
COMPTES : Skye
MESSAGES : 1439
AVATAR : Colton Haynes
ÂGE : 26


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 25 800 £
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES    Sam 27 Oct - 22:04

Floyd ?

_________________

All alone, On the edge of sleep, my old familiar friend, comes and lies down next to me. And I can see you coming from the edge of the room, Smiling in the streetlight, Even with my eyes shut tight, I still see you coming now. Oh, I think I’m breaking down again
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : MISCHIEF INSANE.
PRÉNOM : CHARLOTTE.
COMPTES : MAXYNE, ISAAC.
MESSAGES : 1349
AVATAR : SHILOH FERNANDEZ.
ÂGE : 28


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 50 100 £
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES    Sam 27 Oct - 22:05

Non, évidemment, Ismaël ne comprenait pas. C'est bien connu, il n'était jamais fichu de faire preuve d'un minimum de compréhension, hm. Du coup, quand il voyait Clyde pleurer comme un gosse, pour ne pas changer, à la simple évocation du secret d'Evelyne, il est clair qu'il n'était pas capable de comprendre. Il le prenait pour un con, ou quoi ? Bien sûr que si, il comprenait. Il savait bien pourquoi Clyde réagissait de la sorte, que tout cela faisait remonter en lui de douloureux souvenirs ... Mais lui qui semblait désireux de vouloir avancer faisait ici preuve d'une faiblesse impardonnable. Il pleurait de moins en moins ces temps-ci, mais voilà qu'un simple secret parvenait à lui faire verser quelques larmes. C'en était agaçant, surtout pour Ismaël, qui avait toujours fait en sorte de l'apaiser, mais qui ce soir n'était pas d'humeur à sécher ses larmes. « Ce que je comprends, c'est que tout ça me saoule » articula-t-il, blasé au possible, avant de se lever pour aller s'assoir un peu plus loin. Il donnerait n'importe quoi pour qu'elle soit là, près de lui, pour qu'elle lui tienne la main, et pour qu'ils s'en aillent tous les deux, loin de ces déséquilibrés mentaux insupportables. Elle lui manquait trop, c'était atroce. Le temps était trop long sans elle. Son regard laissait maintenant transparaitre tout son agacement, et se posa bientôt sur Marian, qui entreprit de leur faire part de son secret. Bon, cela n'était pas sans lui rappeler le buzz d'Evelyne, qui s'était alors trompé de candidat. Pas trop mal, comme secret. Au tour de Goran, maintenant. Ah, voilà qui l'intéressait déjà beaucoup plus. Et ce secret là était pour le moins ... incroyable. Putain, Goran était une sorte de Dieu dans ce jeu de merde, non ? Et genre, Tommy, Edith & co avaient été des merdes, en comparaison. Allez savoir pourquoi, cette pensée lui redonnait un tantinet le sourire. Bon par contre, il se barrait un peu trop vite à son goût. Mais qu'importe, il le retrouverait. Parce qu'il était l'un des rares avec qui il voulait garder un semblant de contact. Bref. Goran était un vrai joueur, lui. C'est à peu près tout ce qu'il retiendrait pour le moment. Encore un secret à découvrir. Roh putain, ça faisait vraiment chier. Au point qu'il n'essaierait même pas, ce coup-ci.

_________________
everything seems to be
about timing
here's a simple song. won't stop the rain from coming down. or your heart from breaking. here's a simple song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : neptune.
PRÉNOM : zoé.
COMPTES : narcisse, andie, rory, zelda, ezio, maia.
MESSAGES : 568
AVATAR : emilia clarke.
ÂGE : 31


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
ASPIRATION:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES    Sam 27 Oct - 22:06

Selyse ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 11611

MessageSujet: Re: DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES    Sam 27 Oct - 22:06

    Effectivement Tommy. Il s'agit bel et bien du secret de FLOYD.




à tous les candidats


« Selon vous, à qui peut bien appartenir le secret suivant :

'À vingt-six ans, j'ai été marié(e) quatre fois' ?
»



Revenir en haut Aller en bas
 

DOUZIÈME PRIME - DEMI-FINALES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Résultats des Demi-Finales !
» Demi-Finales - Match 1
» Le Top 14 de rugby
» DIXIÈME PRIME - DEMI-FINALE [18/06 - 19H30]
» 1788... et demi
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 1 A 4 :: TROISIÈME SAISON :: PRIMES-
Sauter vers: