ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 907
AVATAR : harry lloyd.

MessageSujet: ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE   Mer 29 Jan - 19:47

entretien n°1
~ hiroo & sawelle ~

mise en situation

Les candidats ont été convoqués au confessionnal un peu plus tôt. C'est les yeux bandés qu'ils en ressortent, alors conduits jusqu'à une porte jusqu'ici dissimulée qu'il leur faut pousser et refermer derrière eux. Maintenant libres de se découvrir les yeux, ils ont tout le loisir de réaliser qu'ils se tiennent au beau milieu d'un charmant petit vestibule, à l'extrémité duquel se trouve un rideau, vers lequel on leur a préalablement indiqué de se diriger. Derrière celui-ci se tient un cabinet d'époque prêt à les accueillir, où un large bureau domine indéniablement l'endroit. Derrière celui-ci ... Alfie et son air suffisant, bien sûr.



HIROO, SAWELLE, retenez vos larmes, vous n'aurez pas l'occasion de toucher de vos petits doigts sales mon divin costume en flanelle, puisque vous resterez à plusieurs mètres de mon bureau durant la majorité de cet entretien. Pas d'autographe, donc, mais la garantie pour l'un de vous de ne pas ressortir d'ici les mains vides ... Observez le sol, si vous le voulez bien. Vous remarquez sans doute que quatre dalles colorées sont disposées devant chacun de vous et que ce sont elles qui vous séparent tristement de moi. Pour atteindre mon bureau, il vous faudra répondre à tour de rôle à des questions aussi farfelues que vos prénoms mais que je vous poserai toujours avec un sérieux déconcertant. Vous n'avancerez pas à chaque fois, à vrai dire seule la réponse la plus convaincante des deux permettra à son auteur d'avancer. Inutile de préciser qu'ici je redeviens simple chroniqueur, qu'il ne sera donc pas question d'avantager un membre de mon équipe ... Le premier à poser sa paume sur ce doux bois se verra alors remettre une carte dont il n'apprendra la signification que plus tard dans le jeu. Porteuse d'une bonne nouvelle comme d'un fléau, elle sera à conserver minutieusement. Vous l'avez donc compris, il va vous falloir doser vos réponses pour me donner exactement ce que j'attends des hôtes insignifiants que vous êtes à mes yeux. J'aime l'audace, sachez-le.

HIROO, je me doute que vivre en communauté n'est pas tous les jours facile, surtout quand certains peuvent potentiellement faire l'impasse sur l'hygiène, et à ce propos, tu peux bien me le dire, qui selon toi ferait mieux de doubler son nombre de brossages de dents quotidiens ?
SAWELLE, ta chevelure est l'une des choses qui chez toi doit rarement passer inaperçue, et justement, pour ne rien me cacher, à tes yeux qui dans ce château a généralement l'air de s'être peigné avec les dents d'un râteau ?

notes.
1. les candidats se verront chaque fois poser leur question en même temps.
2. chaque candidat doit avoir répondu à sa question pour qu'une manche soit validée.
3. le premier candidat à avoir atteint sa quatrième dalle se verra donc remettre une carte.


_________________
    hope when the crowd screams out,
    it's screaming your name.


Dernière édition par Alfie Ripley le Mer 26 Fév - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 870
AVATAR : lee jong suk.
ÂGE : 30
LOCALISATION : londres.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE   Mer 29 Jan - 20:04

Je ne m'imaginais clairement pas plus important que quiconque ici. Non, et je n'avais pas non plus eu l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. Et si Enid était convaincue que ce rendez-vous n'avait rien à voir, Xavi, lui, avait déclaré que c'était probablement pour cette raison que j'avais été convoqué. Peut-être que manger l'un des gâteaux lors du prime dernier avait attiré la jalousie d'Alfie. Allez savoir. Toujours est-il que j'avais été convoqué en même temps que Sawelle, mais que celle ci se trouvait être dans l'équipe du chroniqueur, chose qui n'allait pas arranger les choses pour moi. Du moins, c'est ce que je présumais. De toute façon, j'étais un peu mauvais joueur sur les bords, il ne fallait pas se le cacher. Mauvais joueur et pas toujours optimiste. Je brillais de qualités, oui, tout à fait. On nous avait ainsi bandé les yeux, comme si l'emplacement du cabinet était top secret. C'était probablement le cas. M'enfin, quelque chose me disait que dans tous les cas, je n'allais jamais vouloir y remettre les pieds, alors ce n'était pas plus mal que je n'en connaisse pas le trajet, non ? J'étais certain qu'il y avait des passages secrets. Oui, y'a toujours des entourloupes du genre. Déjà que William ne me semblait pas toujours très clair, alors si les présentateurs s'y mettaient aussi... Enfin, j'avais quand même tenté de garder mon calme tout au long du trajet, qu'on se le dise. Toujours est-il que je savais maintenant ce qu'Enid vivait au quotidien, vu que je me contentais d'être dirigé, mains droit devant, de peur de me manger la première statue qui se voudrait trop amicale. « Bonj... soir ? » Arrivant devant le Ô combien modeste Alfie et son "divin" costume -bon d'accord, j'étais peut-être, juste, légèrement jaloux- il nous expliqua le principe des dalles colorées. Ah. Parce qu'on devait rester debout en plus. C'est à ce moment là que je commençais à envier Will et son fauteuil roulant. Je sais, c'est mal, mais tout le monde aurait fait la même chose à ma place, ne dites pas le contraire. C'est donc sur ces pensées qu'Alfie enchaina avec les questions. Franchement, je ne savais pas bien si je voulais cette carte ou non. Dans tous les cas, j'allais me contenter d'être honnête, ça n'allait pas me couper une main non plus, hm. Il me demanda donc qui avait, d'après moi, la plus mauvaise haleine dans le château. Oh. C'était donc ce genre de questions ? J'avais imaginé bien pire. J'entrais donc un court instant dans un débat intérieur. Il faut dire qu'il y avait pas mal de têtes qui m'accompagnaient au quotidien, et que trancher n'était pas des plus faciles. Surtout que la plupart des candidats semblaient, et beaux, et propres. Alors, à tout hasard, mes yeux se posaient dans ceux du jeune homme, alors que je prenais la parole « Eh bien, j'aurais probablement dit vous ? » quoi, comment ça ? Alfie ? Avec son beau costume ? Vraiment ? « Enfin, il y a certainement une raison, pour que vous vous teniez à plus de cinq mètres de nous. » il était gentil en fait, Alfie. Il nous avait épargné l'odeur du camembert. « Merci, d'ailleurs. » c'était la moindre des choses, hm.

_________________

now i'm just chasing time with a thousand dreams I'm holding heavy and as we cross the line these fading beats have all been severed don't tell me our youth is running out Its only just begun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1942
AVATAR : rihanna
ÂGE : 30


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 37 500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE   Mer 29 Jan - 21:03


J'ai peur, oui, sacrément peur parce que je suis convoquée dans le bureau d'Alfie. C'est un peu comme si j'avais fait une bêtise et que je devais passer chez le CPE, ce qui ne m'est encore jamais arrivé. Donc je suis vraiment terrifiée à l'idée de ce face à face avec le capitaine de mon équipe. Enfin, je ne suis pas seule puisque Hiroo, le petit asiatique, est appelé à se présenter cher le chroniqueur lui aussi, et je dois bien avouer que ça me rassure de me savoir accompagnée. Si ça se trouve ça va bien se passer en fait, je m'en fais sans doute pour rien, comme souvent. On se rend dans le confessionnal puis on nous bande les yeux. Nous sommes à présent aveugles, comme cette pauvre Enid et on nous emmène jusqu'au bureau d'Alfie. J'ai de plus en plus peur. J'attraperais bien la main d'Hiroo si je le connaissais depuis plus de quelques minutes et surtout si je pouvais la voir. Je ne comprend pas pourquoi on nous empêche de voir comment se rendre dans le bureau du chroniqueur, personne n'aurait l'idée de le déranger alors qu'il fait partie de la production et qu'il a surement le pouvoir de nous faire sortir du jeu. Enfin, tout le monde ne pense pas comme moi, alors tout bien réfléchi c'est peut-être utile. Quoi qu'il en soit je n'ai pas plus le temps de me pencher sur la question, de toute façon c'est vraiment un sujet de débat idiot. Nous sommes donc à présent arrivé. Je ne dis rien, même pas bonsoir. Je suis un peu perdue. Je suis stressée et j'ai peur de ce qu'il peut se passer en ce lieux. Alfie ne perd pas de temps pour nous expliquer en quoi consiste cet entretient. Une histoire de dalles de couleurs, de questions et de cartes. Le temps que le tout entre bien dans mon petit cerveau, il est déjà en train de poser les premières questions. Hiroo répond vite à la sienne en désignant le chroniqueur comme personne ayant surement la pire haleine du château. Sympathique. Mais c'est vrai que c'est peut-être la raison pour laquelle il est si éloigné de nous. La question à laquelle je dois répondre pour ma part, est d'ordre capillaire. Je me dis alors que j'ai bien fait de me teindre les cheveux lors de la première semaine, Alberto, mon coiffeur a eu raison de me le conseiller. Je réfléchis un instant. C'est que même si j'attache un soin tout particulier à ma propre chevelure, je ne fais pas trop attention à celle des autres. « Hm, je ne sais pas s'il se coiffe avec un râteau, mais Sean a des cheveux bizarres. L'autre jour il avait une poussière bien accrochée sur la tête, j'ai même dû l'aider à l'enlever, alors je ne sais pas si c'était du gel pour plaquer ses cheveux ou du gras parce qu'il ne se fait pas de shampoings assez régulièrement mais... » Je roule des yeux et pince les lèvres. C'est vrai que j'avais les doigts un peu glissants après l'avoir aidé avec sa poussière. « J'espère vraiment que c'était du gel. » En plus il a l'air propre sur lui donc c'est plus probable que ça soit du gel coiffant mais bon, voilà, on ne sait jamais. Ma réponse est minable, moins inattendu que celle d'Hiroo en tout cas, mais je n'aurais vraiment pas su répondre autre chose. J'ai au moins le mérite d'être honnête, il me semble.

_________________

    been waitin' on that sunshine, boy
    i think i need that back
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 907
AVATAR : harry lloyd.

MessageSujet: Re: ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE   Jeu 30 Jan - 0:13

HIROO, dans d'autres circonstances ton impertinence t'aurait certainement valu de te faire ramoner le trou de balle à coup de batte de cricket, mais là je dois bien avouer qu'un risque a été prix et y aller au culot me laisse rarement indifférent. SAWELLE, si tu veux mon avis, ça n'était ni du gel, ni du gras, plutôt un autre type de fluide ... Tu as vu Mary à tout prix, hm ? Quoi qu'il en soit, c'est une réponse honnête. Mais je dois reconnaitre qu'Hiroo a placé la barre très haut en insinuant que l'être hygiéniquement irréprochable que je suis a possiblement mauvaise haleine. Alors je propose que l'on récompense son incroyable humour ! HIROO, mon bichon, tu avances d'une dalle.

HIROO, tu dois avoir remarqué que certains ici prennent déjà la compétition très à cœur, ainsi qui d'après toi n'aurait aucun scrupule à scier les arbres sur lesquelles ont été installées les chambrées pour s'assurer la victoire ?
SAWELLE, quant à toi, tu dois savoir que sur une trentaine de candidats, on n'est pas à l'abri de trouver quelques fadas, alors à ce propos, qui imagines-tu se lever discrètement en pleine nuit pour prendre le thé avec Susie et ses copines, les précieuses poupées de William ?


_________________
    hope when the crowd screams out,
    it's screaming your name.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 870
AVATAR : lee jong suk.
ÂGE : 30
LOCALISATION : londres.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE   Jeu 30 Jan - 1:04

En toute honnêteté, je ne pensais pas vraiment qu'Alfie avait mauvaise haleine. Mais il fallait bien avouer que la situation était bien trop tentante pour être évitée n'est ce pas ? Sawelle déclara que c'était Sean qui semblait avoir les cheveux les plus gras. Je n'avais pas encore eu l'occasion de parler au candidat, mais il est vrai que ses cheveux me semblaient on ne peut plus étrange. Pour le coup, je ne savais pas vraiment qui allait avoir l'occasion d'avancer d'une case, et en toute honnêteté, ça ne me dérangeait pas franchement d'être annoncé comme le perdant de l'histoire. Sauf qu'apparemment, j'avais réussi à assez convaincre pour qu'il me laisse le plaisir d'avancer d'un pas, ce que je fis donc sans tarder, me plaçant sur la nouvelle case. D'accord. A croire que le chroniqueur allait dans le masochisme. Cela dit, ça n'avait rien d'étonnant, il m'avait l'air d'avoir un humour plutôt personnel. Sa prochaine question visait donc à me demander qui d'après moi pourrait scier les arbres des chambres et ainsi, amener à leurs pertes tous les candidats. Oula. Ça c'était une bonne question. Je devais bien avouer que probablement plus d'un candidat cachait son jeu, chose qui me semblait à la fois normale et gênante. La question de Sawelle me semblait déjà plus simple, d'ailleurs. Quoi que, c'était carrément fait pour faire passer le désigné pour un sacré tordu. « Alors, euh... Je ne vais déjà pas le qualifier d'aucun scrupule mais Xavi pourrait tout à fait remplir ce rôle. » comment ça Xavi ? Il était pourtant adorable, non ? Et puis c'était un peu l'un de ceux avec qui je m'entendais le mieux pour le moment. Mais attendez, mon explication allait arriver. « Enfin, ça m'étonnerait qu'il veuille un jour tous nous tuer. Ce serait plutôt un accident. Je dis juste qu'il n'y aurait probablement que lui pour couper des arbres, puisque c'est son métier... » je marque un petit blanc avant de préciser, comme si c'était nécessaire « Il est bucheron. » voilà, voilà. C'était la blagounette du jour.

_________________

now i'm just chasing time with a thousand dreams I'm holding heavy and as we cross the line these fading beats have all been severed don't tell me our youth is running out Its only just begun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1942
AVATAR : rihanna
ÂGE : 30


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 37 500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE   Jeu 30 Jan - 11:25


Ma réponse n'a pas vraiment convaincu Alfie, en même temps, Hiroo a fait fort en lui répondant qu'il était surement celui qui avait la moins bonne hygiène buccale. C'est donc l'asiatique qui avance d'une dalle. Le chroniqueur me parle d'un film, avec une Mary apparemment, mais ça ne me dit rien alors j'hausse les épaules. Hiroo et moi avons donc droit à note seconde question, toutes aussi étrange que les premières. L'asiatique doit dire lequel des candidats il pense capable de scier les arbres qui maintiennent les chambres en équilibre. Sa réponse me fait sourire. C'est vrai que si Xavi est bûcheron, c'est la réponse la plus adéquate. Quoi que le jeune homme ne me semble pas vraiment du genre à faire cela, ou alors comme dit Hiroo, il ne l'aurait pas fait exprès. Mais bon, encore faut-il qu'il trouve une scie et je ne crois pas en avoir déjà vu dans le château, à moins que le bîcheron ait amené son materiel personnel. Enfin bref. La question que me pose Alfie a un rapport avec les poupées, il me demande qui, d'après moi, pourrait leur rendre visite en plein nuit pour prendre le thé ou je ne sais quoi faire d'autre encore. Franchement, je ne sais pas et je trouve ces questions vraiment idiotes, en plus je ne connais pas encore assez les autres pour m'en faire une opinion fondée. Je n'ai pas envie de dire du mal des gens, en plus si ça se trouve, le chroniqueur leur rapportera tout ce qu'on a dit au prochain prime, c'est même presque certain qu'il le fasse. Je mets quelques secondes avant de donner ma réponse. « Hm, je dirais Dalia. C'est bien l'une d'entre elles, n'est-ce pas ? Alors je l'imagine tout à fait leur rendre visite de temps en temps. » Oui, la blonde m'avait fait peur la première fois que l'on s'était rencontré, dans le temple de ces maudits jouets. Et puis elle avait bien une tête de poupée, je trouve. Et franchement, après avoir entendu dire que l'une des précieuses amies de William s'était mise à beugler ou que soit disant, elles auraient des caméras dans les yeux, on pouvait s'attendre à tout, donc d'après moi, il y avait tout de même une petite chance pour que Dalia soit une poupée.

_________________

    been waitin' on that sunshine, boy
    i think i need that back
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 907
AVATAR : harry lloyd.

MessageSujet: Re: ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE   Jeu 30 Jan - 19:13

HIROO, tu dois pourtant savoir qu'on peut trouver les pires intentions du monde derrière le minois le plus inoffensif ... Ta réponse a son intérêt, mais elle est trop nuancée, pour dire vrai elle pue même légèrement les bons sentiments. SAWELLE, j'admets que ta théorie m'intrigue légèrement. Et c'est vrai que maintenant que tu le dis, ta camarade aurait presque des airs de ressemblance avec une certaine Tiffany Ray ... C'est le regard, je suppose, qui fait ça. Du coup, c'est toi qui ce coup-ci m'a convaincu. SAWELLE, ma douce, tu avances d'une dalle.

HIROO, tu n'ignores surement pas que les prises de poids dans un cadre tel que celui-ci ne sont pas rares et que beaucoup ressortent généralement du château avec quelques kilos en plus au compteur, et justement, qui gagnerait d'après toi à limiter dès à présent ses allers-venus dans le self-service pour ne pas risquer d'être à la longue confondu avec les photinias des jardins ?
SAWELLE, quant à toi, je suis certain que tu as déjà eu l'occasion de te faire une opinion de tes colocataires et que tu te serais notamment passée d'en connaitre certains, ainsi donc lequel de tes camarades représenterait une perte doucement insignifiante s'il venait malencontreusement à ne jamais revenir d'une excursion dans le tunnel ?


_________________
    hope when the crowd screams out,
    it's screaming your name.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 870
AVATAR : lee jong suk.
ÂGE : 30
LOCALISATION : londres.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE   Jeu 30 Jan - 19:43

« Hm, je dirais Dalia. C'est bien l'une d'entre elles, n'est-ce pas ? Alors je l'imagine tout à fait leur rendre visite de temps en temps. » mes lèvres s'étirèrent en un léger sourire. C'est vrai que Dalia avait le physique parfait pour se confondre avec ces poupées de porcelaines qui encombraient les placards de William. C'était une drôle de fascination, cependant. « Si tu veux mon avis, elle serait plus du genre à leur arracher la tête. » soufflais-je à ma camarade alors que mes lèvres s'étiraient un peu plus. Oui, parce que Dalia n'était pas vraiment du genre à faire dans la dentelle, hm. On pouvait même dire que c'était tout le contraire, elle qui clamait haut et fort d'être une rockeuse dans l'âme. Je dormais à côté d'une sauvage. Mais au fond, c'était probablement nos différences qui faisaient que l'on se trouvait mutuellement intéressant. Toujours est-il que Sawelle remportait sans grande surprise cette manche. Je n'avais pas vraiment répondu à la question, préférant la détourner à mon avantage. En toute honnêteté, je savais bien que Xavi ne pourrait pas faire de mal à une mouche. Enfin, si, techniquement, il en serait tout à fait capable puisqu'il était chasseur. Mais par mouche, j'entendais être humain. Je sais, tout ceci est plutôt confus, hm. Comme si une mouche pouvait se transformer en homme. C'est insensé. Même chez Disney ils n'ont pas encore eu recours à cette mutation. Bref, ma camarade s'avance alors qu'Alfie reprend avec une troisième question. En toute honnêteté, je me demandais si celles ci allaient à chaque fois nous forcer à désigner l'un de nos camarades ou non. Mais bon. Comme je l'avais mentalement précisé -et donc, que techniquement personne n'avait pu m'entendre- perdre la carte ne me ferait pas grande peine. Bon, j'étais quand même là pour jouer un minimum, certes. La prochaine question concerne donc le poids des habitants. Oui, il me semblait que j'avais déjà entendu cette phrase quelque part. Les candidats prenaient-ils réellement autant de kilos que ce que l'on disait ? Tout le monde semblait pourtant bien entretenu, non ? « Déjà, Karl, Adan et Xavi n'ont aucun soucis à se faire de ce côté là. » Parce qu'en toute honnêteté, leurs conditions physiques étaient tout à fait impressionnantes. Vous ne me verrez jamais avec autant de hm... volume. « Je vais dire que Sean a peut-être du soucis à se faire... Enfin, d'après ce que j'ai pu voir de lui. » je me mords un court instant la lèvre inférieur avant d'ajouter « C'est horrible quand même, si on nous écoute, les gens vont croire qu'il a les cheveux gras et qu'il est en surpoids. » il est pourtant pas si terrible que ça, non ? Hm. Non vraiment, il est pas si laid...

_________________

now i'm just chasing time with a thousand dreams I'm holding heavy and as we cross the line these fading beats have all been severed don't tell me our youth is running out Its only just begun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1942
AVATAR : rihanna
ÂGE : 30


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 37 500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE   Ven 31 Jan - 2:07


Suite à ma réponse, Hiroo me confia qu'il la voyait plus en train de leur arracher la tête aux poupées, Dalia. Je lui souris avant qu'Alfie ne nous annonce qui de nous allait avancer. Cette fois j'avais réussi à  le convaincre, j'avais même droit à un petit mot doux, j'étais apparemment sa douce. Je lui souris donc, ainsi qu'à Hiroo avec qui j'étais à présent au coude à coude. Il nous restait encore à avancer de trois dalle pour obtenir la carte que nous avait promis le chroniqueur. Celui-ci nous demanda de répondre à de nouvelles questions. Celle de Hiroo me semblait plutôt facile, mais encore fallait-il que sa réponse satisfasse Alfie. Il répondit que Karl-Heinz, Adan et Xavi n'avait pas à s'en faire pour leur poids, par contre Sean, lui, devrait selon l'asiatique faire un peu attention. Je ne pu m'empêcher de rire, c'était vraiment trop drôle et à la fois trop méchant. « Oh, le pauvre. » On parlait dans son dos en plus, et ce n'était pas bien même si Sean était pas le plus sympathique des candidats, pour l'instant il ne nous avait rien fait, me semblait-il. De toute façon, il viendrait surement à la savoir. Quoi qu'il en soit, nous ne faisions que dire la vérité, enfin moi c'était certain, en ce qui concerne Hiroo je ne pouvais pas savoir, mais il ne m'avait pas l'air d'un menteur dans l'âme. Ou alors il mentait tellement bien qu'on ne s'en apercevait même plus, hm. La question à laquelle je devais répondre, pour ma part, concernait mes camarade chambrée. Il fallait que j'en désigne un pour qui je n'aurais aucune peine s'il venait à se perdre dans le tunnel. Déjà, je n'aurais certainement pas dit Jessie, j'étais bien contente d'avoir au moins une fille avec moi, ce n'était pas pour la désigner comme compagne de chambre que j'aurais voulu voir ce perdre au fin fond d'un trou. « Je dois vraiment ne donner qu'un seul nom ? Parce que les trois hommes de ma chambre ronflent, parfois tous en même temps, et puis l'un d'entre eux parle dans son sommeil pour ne rien arranger. C'est surement Barbie. » Je suis quand même un peu mauvaise langue, je n'en savais absolument rien si c'était lui ou pas qui avait des conversations avec je ne savais pas trop qui pendant son sommeil, mais puisqu'il ne semblait pas vraiment très bavard, je me dis qu'il voulait peut-être se rattraper pendant le nuit. « Donc je dirais Barbie. » Il est gentil, et je l'aime bien, mais disons que c'est juste pour donner une réponse qui tienne un peu la route.  Enfin, si les trois pouvaient se perdre une ou deux nuits dans le tunnel ça ne m'aurait pas trop dérangée. Je les aime bien Adan, Barbie et Hippolyte, mais que pendant la journée, quand ils sont bien réveillés. Je n'ai pas le sommeil aussi léger qu'une plume mais quand ils s'y mettent tous les trois en même temps, heureusement c'est rare, je me réveille un peu. Mais bon, ce sont des hommes donc disons que ça fait partie de leur charme, hm.

_________________

    been waitin' on that sunshine, boy
    i think i need that back
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 907
AVATAR : harry lloyd.

MessageSujet: Re: ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE   Ven 31 Jan - 17:02

HIROO, j'espère que ton camarade en tiendra compte et qu'il modérera sa consommation de chips, parce qu'effectivement ça ferait beaucoup de tares, même pour quelqu'un comme lui ... SAWELLE, tes compagnons de chambrée apprécieront de savoir qu'il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. D'autant qu'avec toi, dis donc, on paie cher d'être somniloque ! Vos réponses se valent, mais je serais tenté de valoriser celle d'Hiroo, ne serait-ce que parce qu'il s'est donné la peine de feindre d'avoir des scrupules à faire passer son camarade pour un gros poux ... HIROO, tu avances donc d'une dalle.

HIROO, il est dans la nature de chacun d'avoir parfois d'obscures pensées, et il arrive que l'on se prenne à vouloir du mal aux autres, d'autant plus quand ces 'autres' sont des cas sociaux avec lesquels l'on se doit de cohabiter pendant plusieurs semaines, ainsi qu'ajouterais-tu aux plats des buffets du self-service si ton intention était d'offrir à tes camarades la gastro de leur vie ?
SAWELLE, l'on constate bien souvent que c'est en étant soumis à la cohabitation que l'on rêve démesurément de solitude, et je ne doute pas que ça se vérifie ici, étant donné qu'il doit être pesant, en début de jeu, de ne pas pouvoir pousser une porte sans tomber sur quelqu'un, alors à ce propos, quelle chanson diablement ringarde te risquerais-tu à chanter à tue-tête pour dissuader qui que ce soit de te rejoindre là où tu aurais l'intention de rester seule ?


_________________
    hope when the crowd screams out,
    it's screaming your name.
Revenir en haut Aller en bas
 

ENTRETIEN N°1 ~ HIROO & SAWELLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» FER: Travaux d'entretien sur la route de l'Amitie
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: Les archives du château :: ENTRETIENS-
Sauter vers: