Partagez
 

 diamonds.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sawelle
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1942
AVATAR : rihanna
ÂGE : 31


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 37 500£
AFFINITÉS:
diamonds. Empty
MessageSujet: diamonds.   diamonds. EmptyJeu 12 Juin - 1:11

Je suis allée à la plage ce matin, très tôt, enfin, peut-être vers sept ou huit heure. Déjà parce que le soleil ne tape pas trop fort, et ensuite parce qu'il n'y a presque jamais personne. Ce n'est pas que je n'aime plus les gens depuis l'aventure, mais disons qu'il me faut du temps pour me réadapter à la solitude. En réalité, je ne suis pas seule, j'ai ma mère, mon chat, un tas d'amis. Mais ce n'est pas vraiment de ce genre de compagnie dont j'ai envie, et besoin. Ils sont tous adorables, presque trop compréhensifs et présents depuis mon retour en Louisiane, et ça en devient lourd. Surtout qu'il y a aussi eu quelques "retombées médiatiques". On m'a souvent demandé de venir sur tel plateau de télé, ou dans telle émission de radio, mais en général, c'était beaucoup de propositions en Angleterre, et une fois rentrée à la maison, aux Etats-Unis, je me voyais mal retourner là-bas pour parler à des inconnus de mon aventure. Je n'ai accepté que quelques interviews dans les environs, dans mon état chéri de Louisiane, et ça s'arrête là. Je n'ai jamais participé pour la notoriété, et honnêtement, je préférais surtout essayer d'oublier une bonne partie de ce qu'il avait pu se passer pendant l'émission. J'en gardais tout de même de bons moments, évidement, mais depuis plus de deux mois que l'aventure était finie maintenant, il était temps de tourner la page. Mais c'était compliqué, comme ça l'est toujours. À force, avec l'habitude, les déceptions et les regrets n'avaient plus le même goût et aller rapidement s'enfouir quelque part au fond de ma mémoire pour que je ne les retrouve pas, ou du moins pas trop tôt. Sauf que c'était différent, cette fois, je crois. Mais peut-être que c'est différent à chaque fois, et que je suis encore en train de me faire des idées sur une histoire qui n'aura en fait, jamais existé. Et quand le soleil a commencé à être trop haut et à brûler trop fort dans le ciel, je suis rentrée, avec beaucoup trop de pensées en tête. Je trouve Kermite allongé sur le canapé, je m'étale à côté de lui, fixant le vide. Jusqu'à ce qu'on sonne à ma porte. Ce doit être ma petite maman, qui vient prendre de mes nouvelles, comme tous les jours. J'ouvre la porte, offre un joli sourire à la personne qui se trouve de l'autre côté et constate que ce n'est absolument pas ce à quoi je m'attendais. Mon sourire s'efface quelques instants, juste le temps de réaliser que c'est lui, devant la porte de chez moi. Et c'est comme si mon esprit s'illuminait d'un coup, comme si le ciel était plus bleu, et la nature plus belle, comme si la journée était parfaite, juste parfaite. Et je me remets à sourire, je dois avoir les yeux qui brillent. « ...Sean ? » Oui, c'est lui, mais c'est tout ce que je trouve à dire, rien de plus que son prénom, tout en restant plantée là, sans rien faire d'autre que le regarder. C'est comme un rêve, et c'en est peut-être un, peut-être que je suis toujours allongée sur le canapé, endormie à côté de mon chat. Si c'est le cas, j'espère que je ne vais jamais me réveiller, j'aime beaucoup trop ce rêve pour revenir à la réalité.

_________________

    been waitin' on that sunshine, boy
    i think i need that back


Dernière édition par Sawelle le Jeu 3 Juil - 2:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sean
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 554
AVATAR : Ed W.
ÂGE : 33
LOCALISATION : São Paulo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 11500£
AFFINITÉS:
diamonds. Empty
MessageSujet: Re: diamonds.   diamonds. EmptyDim 22 Juin - 22:36

Je suis aux Etats Unis depuis quelques jours maintenant. Pour affaires. A New York. Maintenant que j’ai terminé, je pourrais rentrer à mon siège social, à Londres. Mais j’ai une autre idée en tête… A vrai dire, alors que je me trouvais dans mon jet privé, prêt à décoller pour l’Angleterre, sur un coup de tête, j’ai fais changer les plans de vol. Pourquoi ne pas me rendre en Lousiane. Ou se trouve une certaine métisse… Un paquet d’heures plus tard, et m’y voila. Je prends une chambre à l’hotel ou j’y passe la nuit. Avec le voyage et le décalage horaire, je n’ai pas franchement envie de me montrer la tête dans le cul, alors autant que je me repose un peu avant. Sawelle m’a donné son adresse avant qu’on ne se quitte, alors ce n’est pas bien compliqué de trouver. J’ai loué une voiture pour m’y rendre. D’habitude j’ai un chauffeur, mais pas besoin, je préfère avoir ma tranquillité. Je me gare devant chez elle. Et là, j’ai comme un gros doute. Est-ce une bonne idée ? Depuis la fin de TD, et cette fameuse nuit à l’hotel, on ne s’est pas revu. Elle est rentrée en Lousiane, et moi à Londres. Et on ne peut pas vraiment dire qu’on est gardé contact, que ça soit par mail ou téléphone. Rien. Je me suis dis qu’au vu de ses sentiments à mon égard, il était préférable que je lui laisse de l’espace. Qu’elle m’oublie. Qu’elle passe à autre chose. Alors bordel, pourquoi je suis là ? Elle doit m’avoir complètement zappé depuis le temps, et moi je vais débarquer là… Je ne sais même pas trop pourquoi d’ailleurs. Enfin si. J’ai juste envie de la revoir. Mais c’est peut être un peu égoiste. Bon allez, avec tout ce chemin fait, ça serait franchement con de faire demi tour juste une fois en face de chez elle. Je dois l’avouer, je suis un peu nerveux. Bordel ce n’est pas dans mes habitudes d’hésiter comme ça, moi qui dégage normalement une certaine assurance. Allez mon dieu t’es ridicule, c’est juste Sawelle quoi. Je prends une grande inspiration – me recoiffe rapidement – et sonne à la porte. Je ne sais pas trop comment elle va m’accueillir. Au début avec un grand sourire, et puis quand elle se rend compte que c’est moi, il disparait. Hm mauvais signe. J'avais oublié à quel point elle était aussi belle. « Salut. » J’esquisse un sourire un peu penaud. Finalement, son sourire revient et son visage s’illumine. Ah bah je préfère. Bon je ne sais pas trop ce qu’on doit faire…s’embrasser ? Une accolade ? Une bise ? Continuer à se regarder bêtement comme maintenant ? Finalement j’opte pour l’accolade, mais très rapide. « Je passais dans le coin, et je me suis dis que ça serait dommage ne pas te rendre visite. » Enfin si dans le coin équivaut à 2000km de distance… Parce que bon, La Lousiane et New York, ce n’est clairement pas la porte à côté. Mais chut. « Bon alors, tu ne me fais pas entrer ? »

_________________
Hole In Your Heart
O, see the darkness yielding, that tore the light apart. Come healing of the reason. Come healing of the heart. O, troubledness concealing, An undivided love, the heart beneath is teaching, to the broken heart above. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Sawelle
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1942
AVATAR : rihanna
ÂGE : 31


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 37 500£
AFFINITÉS:
diamonds. Empty
MessageSujet: Re: diamonds.   diamonds. EmptyJeu 3 Juil - 3:00

Je dois avouer que je ne m'y attendais pas, mais alors pas du tout. Trouver Sean devant ma porte, après tout ce temps. Remarque, quand on y pense, quelques mois ce n'est pas beaucoup à l'échelle d'une vie. Mais c'est tout de même long. J'ai trouvé tout ce temps long, sans lui. Et je ne m'en rends pas compte juste parce qu'il est en face de moi et qu'il me dit « salut. » en souriant. Il me prend rapidement dans ses bras, pour une durée d'environ deux secondes, et c'est déjà tellement que j'ai l'impression d'être sur le point de m'évanouir. Je ne l'entends pas vraiment quand il m'explique ce qu'il fait ici, je ne fais que le regarder. Ses yeux, ses lèvres. Je crois comprendre qu'il passait par là, bien sûr. Je crois que j'ai vraiment l'air d'une idiote à sourire comme ça, et puis je dois rester comme ça un moment pour qu'il en vienne à me demander si je le laisse entrer. Je me réveille un peu. « Oh, heu, si, bien sûr. Vas-y, entre. » Que je m'empresse de lui dire en m'écartant un peu de la porte pour le laisser passer. Le chat en profite pour filer, mais je n'y fais même pas attention, et ce n'est de toute façon pas important, du moins pas aussi important que le fait que Sean soit chez moi. « J'ai... du mal à croire que tu sois là. » Que je dis en fermant la porte, toujours souriante, une main posé sur ma joue. C'est assez surréaliste, oui. Après notre sortie de l'émission je ne pensais pas qu'on se reverrait, même si j'avais garder un peu d'espoir au moment de le quitter, en lui donnant mon adresse, au cas où il passe par là, vous voyez. « Tu n'as pas trop changé, depuis la dernière fois. » Que de banalité dans cette remarque. Enfin, c'est rassurant tout de même, il ne s'est pas laissé allé. Je n'ai pas trop dû lui manquer, ce qui n'est pas très étonnant. Il devait avoir plus important à faire que de penser à moi, j'ai cru comprendre que son travail lui prenant pas mal de temps, alors que moi, je ne travaille même plus. Autant dire que j'ai eu tout le temps qu'il me fallait pour penser à lui, à nous, s'il y en a un, de nous. Parce qu'au final, je n'en suis même pas sûre. Je penche légèrement la tête, tout en continuant de le regarder de cette façon si, hm, amoureuse, je crois. Je m'apprête à parler, et pourtant, je me retiens encore un instant, pinçant les lèvres comme si je n'étais pas sûre de ce que je voulais vraiment dire. « Tu m'as manqué. » Je suis sûr que je rougis, et je joue avec mes doigts, bien que j'essaye de ne pas trop le faire. Il était presque évident que je dirais ça. En même temps, c'est plus facile que de dire "je t'aime" à quelqu'un qui ne ressent pas la même chose que soit, et surtout ça reflète plus ce que j'ai ressenti loin de lui. Une réelle sensation de manque. Je baisse les yeux. J'ai toujours le sourire aux lèvres, mais je sens les larmes me monter aux yeux. Je suis presque certaine que ce sont des larmes de joie, mais peu importe ce qu'elles sont, ça l'agacerait que je pleure maintenant, juste parce qu'il est venu, qu'il est là. Je m'approche lentement, timidement de lui et n'attends pas plus longtemps pour le serrer contre moi. Parce que l'accolade de toute à l'heure, c'était vraiment rien du tout par rapport à ce que j'aurais aimé. Je sais qu'il n'ai pas fan de ce genre de câlins, mais il sait que moi j'aime ça, alors s'il pouvait juste refermer ses bras autour de moi, rien que pour me faire plaisir, ce serait...gentil.

_________________

    been waitin' on that sunshine, boy
    i think i need that back
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: Autres continents-
Sauter vers: