Partagez
 

 I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Keegan
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : Tommy Kristiansen
ÂGE : 30
LOCALISATION : New-York à temps partiel depuis que je me suis engagé dans l'armée.
MÉTIER : M'entrainer pour conserver ma musculature, sortir en ville avec mes potes, commenter les derniers potins au café du coin...


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 37 240£
AFFINITÉS:
I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné Empty
MessageSujet: I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné   I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné EmptySam 13 Sep - 23:52

Thrown Dice c’est terminé, cette aventure a été formidable, elle m’a permis de grandir, de faire le point sur beaucoup de choses mais surtout, elle m’a permis de rencontrer l’amour pour la première fois. J’ai du mal à réaliser que Daphné m’a choisi, qu’elle m’a ouvert son cœur. Je me sens tellement chanceux, tellement privilégié ! Les deux jours qui viennent de s’écouler ont été assez dingues, je n’ai pas eu l’occasion de revoir Daphné puisque j’ai été appelé par une bonne petite dizaine de rédacteurs en chef, de journalistes pour répondre à quelques questions en interviews, j’ai également accepté d’apparaitre sur deux plateaux de Talk-Shows très réputés, le premier pour parler de mon aventure en général, de mon parcours et le second pour parler plus en détails de mon secret. J’ai pu m’expliquer plus en détails sur ce qu’il m’est arrivé, sur les conséquences que ça a encore sur moi au quotidien et ça m’a fait du bien. J’ai ensuite retrouvé ma famille à Londres et je suis retourné hier soir à New-York. Me retrouver tout seul, dans le silence de mon appartement m’a fait vraiment bizarre, pas la voix de William, pas de Lucy avec une voix qui porte bien, pas de vannes qui fusent, rien du tout. J’ai eu du mal pour ma première journée en solitaire mais je crois que je m’y fais, j’en ai profité pour inviter Daphné, comme prévu, à me rejoindre à la maison. Elle a accepté et ça a été l’occasion d’un grand ménage de Printemps, j’ai été au taquet pendant une bonne partie de la journée, mes quatre pièces sont parfaitement nettoyées, en ordre et j’ai même eu le temps de nous préparer un gâteau au chocolat faute de pouvoir nous concocter un bon petit diner. Il est déjà vingt-deux heures après tout, elle m’a prévenu qu’elle allait manger avant. La sonnette retenti dans mon appartement et je sens mon cœur qui rate le coche, elle me fait toujours cet effet, elle me rend dingue et je crois que ce soir, avec l’intimité de mon appartement, il risque de se passer beaucoup de choses. Nous devons discuter de ce qu’il va nous arriver, de notre couple, de ce que nous allons faire avec mon métier, avec la distance. Je lui ouvre la porte et sa beauté m’éblouie, mon sourire remonte jusqu’à mes oreilles et je ne me fais pas attendre, je lui saute dans les bras, je la serre fort contre moi et recouvre sensuellement mes lèvres des siennes, c’est mon plaisir coupable et j’en profite comme il se doit. « Tu m’as manqué ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Daphné
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 800
AVATAR : lindsay perry
LOCALISATION : monte carlo (monaco)
MÉTIER : le casino


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 31 025£
AFFINITÉS:
I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné Empty
MessageSujet: Re: I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné   I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné EmptyDim 14 Sep - 10:49

Voilà maintenant quelques jours que l’aventure est terminée, et je dois dire que je ressens un manque énorme. C’est assez étrange de se dire que plus jamais nous n’irons dans ce château, et que je ne reverrais pas la plupart des candidats. Je suis retournée à Monaco après la grande finale, afin de régler quelques trucs et donner trois/quatre interviews. Retrouver ma vie d’avant a été assez bizarre, mes amis et mon boulot tout autant. J’ai déjà vécu ça pourtant, mais les deux aventures auxquelles j’ai participé étaient complètement différentes. L’une était beaucoup plus personnelle, basée sur le sport. Pas vraiment propice pour tisser des liens avec les autres candidats. Tandis que l’autre était beaucoup plus enrichissante et m’a permis de faire de belles rencontres. J’en garde un merveilleux souvenir mais ça, n’importe qui ayant participé à Thrown Dice pourrait dire la même chose. Rapidement, Keegan m’a proposé de venir le rejoindre à New York et je n’ai pas hésité à accepter. Nous avons besoin de nous retrouver, hors caméras surtout, et devons mettre certaines choses au point. Je suis montée dans le premier avion, heureusement pour moi que mes papiers étaient déjà en règles etc., et je suis arrivée à l’aéroport aux alentours de 21h45 (heure locale). Je n’ai pas quitté la plaque du jeune militaire, qui m’a cessé de me rappeler chaque jour combien je tenais à lui. Je donne l’adresse au taxi et me retrouve rapidement devant la porte de son appartement. L’immeuble est totalement différent de ceux que l’on peut trouver en France et je suis d’ors et déjà émerveillée par cette ville. J’ai tout de même une pointe d’appréhension, qui va rapidement s’envoler une fois qu’il m’aura prise dans ses bras. Je sonne et il ne tarde pas à m’ouvrir. Je souris, ma valise dans une main et une bouteille dans l’autre, heureuse de le retrouver enfin. Il me serre contre lui, mon cœur s’emballe et je me sens cruellement bien. « Tu m’as manqué aussi. Tu n’as pas idée ! » Tout cela est nouveau pour moi mais j’essaye de me débrouiller au mieux pour ne pas le décevoir. Je tiens tellement à lui que je suis prête à faire n’importe quoi pour que notre histoire évolue. Il m’invite à entrer et je regarde tout autour de moi, comme une enfant qui découvre un nouvel endroit. « C’est très sympa chez toi. Je ne savais pas que les militaires avaient autant de goût. » Je me montre taquine, tout en retirant ma veste qui me tient déjà trop chaud. J’ignore combien de temps je vais rester ici, ni même quand est-ce qu’il va repartir au front. Mais pour le moment, je me sens bien.

_________________
This is my kingdom come
Revenir en haut Aller en bas
Keegan
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : Tommy Kristiansen
ÂGE : 30
LOCALISATION : New-York à temps partiel depuis que je me suis engagé dans l'armée.
MÉTIER : M'entrainer pour conserver ma musculature, sortir en ville avec mes potes, commenter les derniers potins au café du coin...


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 37 240£
AFFINITÉS:
I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné Empty
MessageSujet: Re: I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné   I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné EmptyDim 14 Sep - 13:08

Je tente d’être patient mais j’ai vraiment énormément de mal à l’être, j’ai tellement hâte que Daphné me rejoigne, je suis le plus heureux des hommes depuis la semaine passée et j’ai envie de lui faire découvrir une partie encore inexplorée de ma personnalité, je désire lui offrir un aperçu de mon monde, de ma vie derrière les caméras. Nous avons laissé naitre des sentiments que nous ne nous autorisions pas l’un comme l’autre à éprouver durant cette incroyable aventure mais il est temps de passer un petit test, sommes-nous amoureux de l’image que nous avions tous les deux de l’autre au sein du jeu ou allons-nous pouvoir construire quelque chose à l’extérieur ? Je me sens confiant, j’ai été le même du début à la fin sans jamais me donner un genre, sans jamais prendre un rôle qui ne m’appartenait pas et je pense que c’est pour cette raison que le public m’a soutenu, j’ai terminé deuxième, la plus belle récompense que l’on puisse m’offrir après onze semaines d’aventure. La jeune femme arrive enfin et j’en perds déjà le nord, je n’arrive pas à me retenir et je lui bondis dessus pour l’embrasser. Mon cœur compose une symphonie à base de tambours et cette sensation parfois désagréable me donne l’impression d’avoir consommé la plus efficace des drogues, je me sens sur un petit nuage, pourvu que rien n’arrête cela. « Tu m’as manqué aussi. Tu n’as pas idée ! » Daphné est incroyable, il n’y a qu’elle pour me rendre aussi… Fou de joie. Je ne sais pas si je l’étouffe, peut-être que je devrais être un peu plus distant, je suis novice dans toutes ces histoires d’amour et je suis mon instinct et ce dernier ne cesse de me répéter la même chose depuis tout à l’heure, j’ai cruellement envie de la serrer fort contre moi pour que plus jamais elle ne s’éloigne. « C’est vrai ce mensonge ? » Que je lui demande avec un petit sourire mutin, je me moque gentiment d’elle. Je la laisse entrer et je referme la porte derrière-elle, j’aurais pu faire un effort vestimentaire mais bon, j’ai décidé d’être le plus naturel possible, d’où le simple jean à trous, il parait que c’est tendance, et le t-shirt en col V. « C’est très sympa chez toi. Je ne savais pas que les militaires avaient autant de goût. » J’esquisse un petit rire, elle n’a pas tort, c’est plutôt bien décoré chez moi comparé à ce que certains militaires ont chez eux. « Je n’ai aucun mérite pour cela, deux amies de lycée sont venues au moment où j’ai emménagé et elles ont pris en charge la partie décorative… Elles ont fait des merveilles. » Je n’ai pas énormément d’amis mais j’ai conservé de très bonnes relations avec mon petit groupe à l’époque du lycée, à Londres. Ils viennent une fois par an chez moi, on passe un week-end de folie et on se donne rendez-vous l’année d’après, un rituel un peu stupide qui nous empêche de nous voir plus souvent mais c’est en quelque sorte la promesse de ne pas se perdre de vue. Elle a apporté une bouteille, je me glisse dans son dos, mes mains remontant le long de sa chute de reins pour se hisser entre ses bras. « Tu nous a apporté quoi de bon ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Daphné
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 800
AVATAR : lindsay perry
LOCALISATION : monte carlo (monaco)
MÉTIER : le casino


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 31 025£
AFFINITÉS:
I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné Empty
MessageSujet: Re: I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné   I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné EmptyDim 14 Sep - 13:33

Le simple fait de le revoir me fait le plus grand bien. Je m’étais jurée de ne plus tomber sous le charme d’un garçon et pourtant, je ne peux pas mentir en disant que le jeune militaire ne me fait pas de l’effet. Je ne pensais pas rencontrer quelqu’un comme ça dans une aventure de téléréalité, et pourtant j’ai l’impression de ne plus pouvoir me passer de lui. Son absence a été difficile à vivre et je me suis remémoré les moments que nous avons passé ensemble. De notre rencontre au speed-dating, à notre dispute, en passant bien évidemment par ce moment presque torride dans le chalet… Tous ces souvenirs m’ont prouvé qu’il me manquait terriblement et c’est pourquoi j’ai accepté sans aucune hésitation de sauter dans le premier avion pour le rejoindre. Je ne cherche même pas à comprendre, à cogiter sur les choses que nous pourrons nous dire ou quoi, non je ne pense qu’au moment où mes bras vont retrouver les siens. Une fois devant son appartement, je me sens un peu nerveuse mais cette nervosité s’envole très rapidement lorsqu’il m’embrasse à pleine bouche. Il commence déjà à me taquiner, chose qui me fait du bien. Ça m’avait tellement manqué, cette complicité que nous avons. Je me contente de lui donner un coup dans le bras, un brin boudeuse. Je sais parfaitement qu’il ne doute pas de mes paroles mais qu’il fait plutôt ça pour m’embêter. Rien de plus. Je rentre dans l’appartement et constate que la décoration est super jolie. Il m’explique que le mérite ne lui revient pas, que ce sont des amies qui s’en sont chargées. Ah, je me disais bien… Je ris, avant de le taquiner à mon tour. « Ah, je suis déçue. Moi qui voulait un homme doué de ses mains et avec du goût. » Ma voix se veut un peu plus sensuelle, mais c’est aussi ma façon de lui faire passer certains messages. Messages qu’il va parfaitement comprendre, j’en suis certaine. Il se rapproche de moi et me prend dans ses bras, provoquant un frisson le long de mes bras lorsque ses mains se trouvent au niveau de mes reins. Je me retourne, pour me retrouver face à lui. « Un champagne divin, qui vient tout droit de ma famille. » Mes grands-parents sont producteurs d’un petit champagne qui a tout de même une réputation et qui est merveilleusement bon. « Tu veux qu’on l’ouvre tout de suite ou tu préfère attendre un peu ? » Nous avons la nuit devant nous, j’ignore d’ailleurs combien de temps il nous reste avant sa prochaine mission et j’avoue que je meurs d’envie de lui demander. Mais j’évite de mettre le sujet sur la table, tant il risque d’être difficile à gérer et sensible…

_________________
This is my kingdom come
Revenir en haut Aller en bas
Keegan
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : Tommy Kristiansen
ÂGE : 30
LOCALISATION : New-York à temps partiel depuis que je me suis engagé dans l'armée.
MÉTIER : M'entrainer pour conserver ma musculature, sortir en ville avec mes potes, commenter les derniers potins au café du coin...


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 37 240£
AFFINITÉS:
I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné Empty
MessageSujet: Re: I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné   I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné EmptyDim 14 Sep - 14:07

Je me sens vivant aux côtés de Daphné, je me sens à ma place et même si j’ai mis le temps à m’en rendre compte je pense que son élimination nous a fait du bien à tous les deux. Nous aurions continué à nous déchirer si elle était restée jusqu’au bout, cette semaine loin d’elle m’a permis de faire le point et de me rendre compte qu’elle me manquait, son retour nous a offert une deuxième chance et je n’ai pas raté le coche cette fois. Je n’ai plus envie de réfléchir ni de me prendre la tête à présent, je veux juste vivre le moment présent quitte à ce que ma vie soit plus que jamais au jour le jour. C’est de toute manière comme ça que j’ai toujours vécu, surtout depuis que je suis rentré dans l’armée parce qu’il me parait difficile de faire des plans sur la comète lorsque tu peux perdre la vie sur le terrain en l’espace d’une seconde. Notre histoire n’en est qu’à son tout début mais je suis assez optimiste, je pense qu’il y a du potentiel, nous méritons tous les deux de retrouver le bonheur et il semblerait que nous soyons prêts à le faire ensemble. J’ai du mal à calmer mon cœur qui bat très vite dans ma poitrine, j’ai l’impression qu’il va exploser sous ma peau mais il n’y a rien à faire, c’est l’effet Daphné. Je retrouve avec grand plaisir notre relation très complice, je la taquine ouvertement et son petit air boudeur me fait craquer, comme toujours, je suis certain qu’elle ne va pas se faire attendre, elle va se lancer elle aussi. « Ah, je suis déçue. Moi qui voulait un homme doué de ses mains et avec du goût. » Elle est malicieuse et je comprends tout de suite ce à quoi elle fait allusion, mon sourire s’étire donc très naturellement et je choisis de m’engager sur cette pente très glissante, il n’y a plus de caméras à présent, plus rien pour nous retenir si quelque chose doit arriver. « J’ai du goût, tu ne serais pas là sinon ! » Je glisse mes bras le long de son corps, la serrant contre moi, mon cœur bat cruellement vite contre son dos, mon souffle se brise le long de sa nuque sur laquelle je dépose quelques baisers du bout des lèvres, sensuellement. « Une chance que je ne sois pas uniquement doué de mes mains… » Je lui susurre ceci de manière très coquine, glissant mes lèvres le long de son cou que j’embrasse plus chaleureusement. Je remonte légèrement le long de sa joue pour lui demander ce qu’elle nous a amené de bon. « Un champagne divin, qui vient tout droit de ma famille. » J’acquiesce simplement tandis qu’elle se retourne pour me tendre la bouteille que je saisis et analyse brièvement du regard. « Tu veux qu’on l’ouvre tout de suite ou tu préfère attendre un peu ? » Bonne question, je me dis qu’on pourrait l’ouvrir plus tard, on a besoin de discuter de quelques petits trucs avant de sabrer le champagne. « Je vais la mettre au frais. » Je m’éloigne d’elle pour rejoindre la cuisine, je m’accroche à la porte de mon frigo pour l’ouvrir et glisser sur l’un des rayons la bouteille de champagne. « Je dois te parler un peu plus sérieusement. » Je lui prends la main pour qu’elle m’accompagne sur le canapé, je m’installe et prends une grande inspiration, je ne sais pas comment aborder le sujet mais il le faut. « J’ai été contacté par mon supérieur et… Je retourne à la base dans cinq jours. » Je marque une pause, cherchant une réaction, peu importe laquelle, dans son regard. « Nous n’avons pas de missions de prévues pour le moment, nos soldats ont été rapatriés, nous n’intervenons plus en Afghanistan pour le moment. Il se pourrait donc que je puisse obtenir un, peut-être deux jours par semaine comme c’est le cas lorsque nous n’avons pas de missions particulières. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Daphné
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 800
AVATAR : lindsay perry
LOCALISATION : monte carlo (monaco)
MÉTIER : le casino


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 31 025£
AFFINITÉS:
I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné Empty
MessageSujet: Re: I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné   I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné EmptyDim 14 Sep - 14:47

C’est qu’il me flatte en plus d’être terriblement mignon, en disant qu’il a du goût autrement je ne serais pas là. Cette réplique est digne d’un beau dragueur mais elle me plait, venant de lui. « C’est pas faux, en effet. » Je ris légèrement, face à ma façon de me jeter des fleurs. Je ne suis pas cette fille superficielle que les gens ont pu voir derrière leur écran, je manque cruellement de confiance en moi et Keegan le sait. Alors non, je ne me la pète pas en disant cela, c’est juste pour rigoler. Il continue sur sa lancée et mon corps frétille. Je vois très bien où il veut en venir, d’ailleurs je me sens frustrée depuis ce jour où nous avons résisté à la tentation dans le chalet. Pas une journée ne se passe sans que l’envie de m’abandonner dans ses bras se fasse ressentir. « Je ne crois que ce que je vois… » J’utilise le même ton coquin, tandis que mes mains se baladent sur son corps pendant que lui joue avec mon cou. Ses baisers sont parfaits, j’ai très envie de passer à la vitesse supérieure parce que je suis très sensible face à ce genre de baisers mais je me retiens. Pour le moment. Je lui parle de mon champagne, tout droit venu de France et de la cuvée familiale. Keegan préfère la mettre au frais et je comprends rapidement que la discussion tant redoutée va arriver. Je n’aime pas les trucs sérieux comme ça, et je crains le pire. Je le suis, docile et m’installe près de lui sur le canapé. « Je n’aime pas trop ça. » Que je lance, craintive. Je l’écoute attentivement et il me parle de son boulot. Me dit qu’il retourne à la base dans 5 jours. Et là, j’ai l’impression que mes craintes sont encore plus fortes. Je sais combien son métier est prenant, il m’avait d’ailleurs dit qu’il n’avait pas de place pour quelqu’un dans sa vie à cause de ça. Alors je me demande ce que je fais là, si ce n’est pas une erreur. Je ne veux pas souffrir, le perdre ou rester des mois sans le voir. Je ne suis pas comme ça, d’autant plus que j’ai un métier très prenant aussi. Mon regard se pose sur le sol, pendant de longues secondes. « Je vois. » Je ne sais pas quoi dire d’autre en fait. Je suis totalement perdue, incapable de savoir quel avenir s’offre à nous. « Donc si je comprends bien, il est possible qu’après ces cinq jours que nous avons, on ne se revoit pas de si tôt. » J’encaisse le coup, même si je savais parfaitement quelles étaient les contraintes de son métier. « Tu m’avais dis un jour ne pas avoir le temps pour être en couple. Je… Je ne sais pas quoi faire, ni même quoi répondre. Des milliers de kilomètres nous séparent, en plus de ça. » Je marque une pause, respirant profondément avant de le regarder droit dans les yeux. « Est-ce que ça veut dire que notre histoire n’a pas d’avenir ? » C’est peut être une hypothèse à prendre en compte non ? Même si j’ai envie de nous donner une chance, est-ce réellement possible ?

_________________
This is my kingdom come
Revenir en haut Aller en bas
Keegan
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : Tommy Kristiansen
ÂGE : 30
LOCALISATION : New-York à temps partiel depuis que je me suis engagé dans l'armée.
MÉTIER : M'entrainer pour conserver ma musculature, sortir en ville avec mes potes, commenter les derniers potins au café du coin...


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 37 240£
AFFINITÉS:
I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné Empty
MessageSujet: Re: I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné   I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné EmptyDim 14 Sep - 17:07

Je pouffe de rire, attendri par le petit air supérieur et odieux qu’elle prend pour répondre à ma remarque. C’est exactement la réaction que j’attendais, elle aurait dû admettre avoir eu tort sinon, n’oublions pas que je l’ai en quelque sorte prise au piège de son propre jeu, si vraiment je n’ai pas de goût c’est signe qu’elle n’est pas quelqu’un que l’on pourrait apprécier avec un peu de goût. Vous n’y avez pas pensé avouez, et bien moi si. Je change cependant très rapidement de sujet pour laisser à nouveau la fougue qui m’envahi en sa présence parler pour moi, j’ai envie d’elle depuis tellement longtemps que Daphné est en quelque sorte devenu un fantasme, celui que vous pensez ne jamais pouvoir réaliser malgré tous vos efforts et pourtant… A présent il n’y a plus Camille, il n’y a plus les caméras, il n’y a plus aucun autre candidat pour nous surprendre ou nous interrompre. Non, nous ne sommes plus que tous les deux et je ne suis d’ores et déjà plus maitre de mes actes, j’ai juste envie de suivre mon instinct, de foncer droit au but quitte à ce que nous terminions la nuit au lit tous les deux à partager la plus sensuelle et fougueuse des danses de couple. « Je ne crois que ce que je vois… » Mon sourire s’étire, elle sait comment m’aguicher la vilaine, elle n’a de toute manière pas eu besoin de prendre la parole pour me mettre en appétit, entre nous c’est assez passionnel finalement. « Ah ? Tu pourrais peut-être te lancer alors, chercher toi-même les réponses à tes suppositions ? » Je me mordille la lèvre, m’emparant volontairement de sa main pour la glisser le long de mon torse, j’exerce une petite pression contre son poignet pour l’entrainer dans une douce chute qui fera à coup sûr monter la température dans le petit corps de ma Daphné. Sa main s’évade le long de mon bas ventre et je m’arrête à la barrière de mon jean, je ne fais plus un geste, plus rien. Malheureusement pour nous, il va falloir se montrer patient encore un moment, je pense qu’il est très important que nous abordions le sujet qui nous fait peur à tous les deux, l’armée et ce que mon retour à la base implique. « Je n’aime pas trop ça. » J’ai le cœur qui bat anormalement vite mais cette fois-ci ce n’est pas la faute au désir, à l’amour, c’est un autre sentiment qui m’étouffe, j’angoisse à l’idée de la perdre et c’est un risque que j’ai déjà bien trop considéré, j’en ai conscience et je crains que cela n’arrive. « Je vois. » Je joue cartes sur table, il est hors de question qu’elle soit dans le flou, il est temps d’être cent pourcent honnête, de dire les choses même si ça ne nous fera pas forcément plaisir, même si ça va être dur. « Donc si je comprends bien, il est possible qu’après ces cinq jours que nous avons, on ne se revoit pas de si tôt. » Je baisse la tête, je me sens mal, je vais la faire souffrir et c’est tout ce que j’ai toujours redouté. « C’est une possibilité oui ! » Je n’ose pas la regarder dans les yeux, j’ai honte d’être cet homme, vous comprenez maintenant pourquoi j’ai toujours mis un point d’honneur à ne pas ouvrir mon cœur à une femme ? « Tu m’avais dis un jour ne pas avoir le temps pour être en couple. Je… Je ne sais pas quoi faire, ni même quoi répondre. Des milliers de kilomètres nous séparent, en plus de ça. » J’ai beaucoup réfléchi à notre situation, il est très tôt mais je n’ai plus envie de perdre de temps. « Je l’ai dit oui… Mais depuis j’ai ouvert les yeux sur beaucoup de choses… » Je relève la tête et nos regards se croisent enfin. « Est-ce que ça veut dire que notre histoire n’a pas d’avenir ? » Cette idée est insupportable, je me refuse à un tel destin et je réagis d’ailleurs au quart de tour. Je fronce les sourcils, mes traits deviennent plus durs. « Non, ça veut dire qu’il va falloir qu’on se batte pour notre histoire, même si cela implique que nous prenions des claques ! » Je me décale pour pouvoir me rapprocher d’elle et lui prendre la main, je la serre fort. « Je ne veux pas renoncer à toi, pas après tout ce qu’il s’est passé ! » Je la regarde bien droit dans les yeux, j’ai espoir, elle est derrière cet optimisme. « J’ai beaucoup cogité, et je sais qu’il est surement trop tôt mais… Mais j’aimerais que tu viennes t’installer ici, à New-York, avec moi… » J’ai peur de sa réaction, je ne sais pas si elle va accepter, je lui en demande tellement présentement, je lui demande non seulement d’abandonner sa vie à Monaco mais je lui impose également mon métier, mon absence et je me sens pire qu’un monstre, elle ne mérite pas de vivre de cette manière… Elle mérite mieux mais je ne peux pas me résoudre à lui redonner sa liberté, j’ai besoin d’elle, je suis fou de Daphné, un amour viscéral ! « Je sais qu’on vient seulement de se mettre ensemble, je sais que cela implique beaucoup de choses mais j’ai envie que nous ayons toutes les chances de notre côté. Ca ne règle peut-être pas le problème de la distance lorsque je serais à l’armée mais j’ai envie qu’on se donne une chance de cette manière… Si je dois tirer un trait sur ma carrière, j’y réfléchirais sincèrement ! » Mais pas maintenant, pas alors que nous ne sommes qu'au tout début, on ne sait pas ce qu'il peut arriver après tout. Je suis en panique, j'ai peur de la perdre à cause de tout cela et ça doit se voir à cent kilomètres à la ronde sur mon visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Daphné
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 800
AVATAR : lindsay perry
LOCALISATION : monte carlo (monaco)
MÉTIER : le casino


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 31 025£
AFFINITÉS:
I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné Empty
MessageSujet: Re: I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné   I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné EmptyDim 14 Sep - 18:30

C’est fou comme des mots peuvent faire monter la température de notre corps, et provoquer une explosion de désir lorsque ces mots sont accompagnés de geste. Et quand Keegan m’attrape la main et la balade le long de son corps, je ne peux m’empêcher de me transformer en cocotte minute. J’ai chaud, terriblement chaud et j’ai juste envie de lui sauter dessus. « J’aimerais beaucoup. » Mais je sais que pour le moment, nous avons d’autres choses à voir. Ma main s’arrête à la frontière de son jean, et même si mon esprit m’ordonne presque de continuer, je calme mes ardeurs et décide d’arrêter ce jeu dangereux. On s’installe sur le canapé et mon esprit change immédiatement. Je passe de la chaleur à la glace, tant je redoute les choses qu’il va m’annoncer. Et les mots qu’il énonce ne me plaisent absolument pas. Je ne cache pas ma déception, d’autant plus que j’aurais dû me douter qu’il n’avait pas de place pour moi dans sa vie. Comment partager des moments complices quand l’autre est loin ? Comment vivre normalement quand on sait que l’autre risque sa vie à tout moment ? Je suis littéralement perdue, perturbée entre l’envie de fuir et celle de rester et de me battre. Je n’ai jamais vécu ce genre de chose, hormis mon mariage raté je ne m’attarde pas sur les sentiments et l’amour. J’avais fais le choix de ne plus donner une chance à l’amour avant de le rencontrer. Et désormais, je souffre déjà à l’idée que tout cela s’arrête. Il est possible que l’on ne se revoie pas après ces cinq jours de trêves et quand il me le confirme, je perds totalement la positive attitude que j’ai habituellement en moi. J’oublie mon optimisme et des pensées plus négatives m’envahissent. Je suis désormais persuadée – ou presque – que notre histoire n’a pas d’avenir, c’est impossible autrement. Je ne sais pas vivre les choses à distance, mais malgré tout Keegan se montre rassurant. Il veut que l’on se batte mais je ne suis pas certaine que cela suffise. Sa main vient à la rencontre de la mienne, calmant ainsi les tremblements qui se sont invités sur mon corps depuis quelques minutes. « Je ne veux pas renoncer à toi non plus, pas après tout ces efforts. » Que j’ajoute à mon tour, mon regard ancré dans le sien. Il me propose de venir ici, à New York et à nouveau mon cœur s’emballe. Je n’ai jamais partagé ma vie avec quelqu’un d’autre que ma famille, je sais que dans l’aventure la cohabitation se passait plutôt bien mais que vais-je faire ici, dans cette ville immense que je ne connais pas. Seule. « Avec un souvenir de toi plutôt. » Voilà, je suis totalement défaitiste. A quoi bon m’installer dans cet appartement s’il n’est pas près de moi ? Et puis, pourquoi ce serait à moi de quitter ma vie ? Des tonnes de questions se bousculent dans ma tête, et je n’ai pas envie de lui faire de la peine. « Je… Keegan je ne peux pas tirer un trait sur ma vie, comme ça. Surtout sans savoir réellement quand tu vas revenir, quand bien même tu reviennes un jour. » J’ai la trouille, ça doit se voir sur mon visage. Je ne suis jamais comme ça d’habitudes, même dans les moments les plus difficiles. Mais tout ça est nouveau pour moi, je ne sais pas comment réagir. « Je ne sais pas comment gérer tout ça. Je.. Je suis perdue. Je ne te demande pas de mettre un terme à ta carrière, ce serait totalement égoïste de ma part. Mais je ne peux pas non plus venir vivre ici, dans cette ville que je ne connais pas. Où je serais seule, loin de tout ce qui m’est cher. Toi y compris. » C’est bien trop compliqué pour moi tout ça, finalement j’aurais dû boire la bouteille avant de venir, histoire d’avoir un peu plus de courage et de force pour affronter tout ça.

_________________
This is my kingdom come
Revenir en haut Aller en bas
Keegan
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : Tommy Kristiansen
ÂGE : 30
LOCALISATION : New-York à temps partiel depuis que je me suis engagé dans l'armée.
MÉTIER : M'entrainer pour conserver ma musculature, sortir en ville avec mes potes, commenter les derniers potins au café du coin...


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 37 240£
AFFINITÉS:
I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné Empty
MessageSujet: Re: I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné   I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné EmptyDim 14 Sep - 19:36

J’ai repoussé ce moment au maximum, ce fut une erreur, il est temps d’en parler. Je ne suis pas fou, je sais que l’avenir de notre couple repose sur ce que nous allons tous les deux choisir de faire à présent et j’ai peur, pour la première fois de ma vie je suis paralysé par l’angoisse. Je ne me suis pas débarrassé de mes chaines, de tout ce qui m’a toujours paru impossible à avoir pour m’en séparer maintenant, je ne me suis pas laissé séduire, je ne suis pas tombé fou amoureux de Daphné pour abandonner à la première difficulté. Non, je ne peux pas me résoudre à imaginer un futur proche avec un paysage sur lequel elle ne se trouve pas. C’est tout simplement impossible, je refuse d’admettre cette probabilité, je ne veux pas la perdre, ce serait la pire des choses qui m’arriverait après ce conte de fées que j’ai en quelque sorte vécu, en partie grâce à elle. Peut-être que vous trouverez cela stupide mais j’ai vraiment passé onze semaines formidables, ce fut la plus belle expérience de ma vie et je n’ai pas envie que tout ce positif qui me donne la force de repartir au combat lorsque nous recevrons une mission qui nous l’impose soit détruit par une rupture que je ne suis pas prêt à vivre. Je ne laisserais pas cela arriver, n’oublions pas que je suis un soldat, je suis formé pour tout sacrifier, pour donner ma vie au combat pour sauver les autres, je peux donc vous assurer que je ferais ce qu’il s’impose si notre couple est aussi solide que j’ai envie qu’il le soit. « Je ne veux pas renoncer à toi non plus, pas après tout ces efforts. » J’ai beaucoup médité à nos options et je décide de me lancer, je veux prendre le risque de prendre une petite baffe dans ma gueule si elle dit non, je lui propose d’emménager à New-York avec moi, c’est une idée peut-être un peu utopique mais c’est ce que je veux, plus que tout. « Avec un souvenir de toi plutôt. » Je me mordille nerveusement la lèvre inférieure, elle n’est pas très optimiste mais bon… Elle a raison au fond, je ne serais pas là en permanence, je pourrais au mieux la voir deux jours par semaine et quelques semaines par an lorsque j’aurais des permissions plus longues, qui suis-je pour lui demander de faire autant de sacrifices alors qu’elle ne sera pas récompensée à la fin ? « Je… Keegan je ne peux pas tirer un trait sur ma vie, comme ça. Surtout sans savoir réellement quand tu vas revenir, quand bien même tu reviennes un jour. » Je ne peux pas la laisser dire cela, je me relève pour m’accroupir devant elle. Je pousse d’un petit coup de popotin la table en verre pour avoir la place nécessaire et mes deux mains rejoignent ses cuisses. « Ne dis pas ça, je reviendrais comme je l’ai toujours fait. » Difficile de le lui promettre, j’ai survécu jusqu’à maintenant malgré les blessures, malgré les explosions, malgré toutes les merdes qui ont pu nous arriver sur le terrain mais impossible de savoir si je ne serais pas bêtement tué sur le terrain lors de la prochaine mission. Un certain nombre de mes camarades sont tombés, pourquoi pas moi ? « Je ne sais pas comment gérer tout ça. Je.. Je suis perdue. Je ne te demande pas de mettre un terme à ta carrière, ce serait totalement égoïste de ma part. Mais je ne peux pas non plus venir vivre ici, dans cette ville que je ne connais pas. Où je serais seule, loin de tout ce qui m’est cher. Toi y compris. » Je panique, je ne sais pas quoi dire, que faire pour la rassurer ? Je sais qu’elle a peur, moi aussi je suis effrayé par tout ce qu’il arrivera ensuite mais j’ai la rage de vaincre, je veux me battre jusqu’à ce que les forces m’abandonnent, jusqu’à ce que je ne sois plus capable de mettre un pied devant l’autre. Je ne lâcherais rien. « C’est normal Daphné, moi aussi j’ai peur mais… Mais j’ai envie d’être optimiste pour une fois, j’ai envie d’y croire dur comme fer, j’ai envie que toi et moi ça ne soit pas juste un feu de paille parce que je t’aime… Je suis fou de toi et je ne peux pas rendre les armes sans avoir essayé de me battre pour nous ! » Je parle trop, je suis maladroit mais je flippe, j’ai l’impression que ce que je m’apprête à dire va être décisif. « Je peux t’aider à te faire ta place à New-York, j’ai quelques connaissances et… Tout est possible dans cette ville. » Je me sens terriblement égoïste, je n’ai pas le droit de lui mettre le couteau sous la gorge de cette manière. « Ou alors… Tu pourrais venir à chacune de mes permissions, très régulièrement… Ou… Ou… » Je réfléchis tellement que mes idées se battent les unes contre les autres, ma tête va finir par exploser à ce rythme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Daphné
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 800
AVATAR : lindsay perry
LOCALISATION : monte carlo (monaco)
MÉTIER : le casino


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 31 025£
AFFINITÉS:
I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné Empty
MessageSujet: Re: I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné   I'LL BE THE ONE IF YOU WANT ME TO + Daphné EmptyDim 14 Sep - 21:19

Je n’aime pas du tout cette sensation d’être perdue, de ne rien pouvoir contrôler. Je ne sais pas quoi répondre à de telles choses, je suis novice en la matière et surtout j’ai peur d’être terriblement maladroite. Keegan est un soldat, un homme doté d’un courage beaucoup plus grand que celui de n’importe qui, qui a choisi de servir son pays. Je ne peux pas l’empêcher de mener à bien sa mission, je ne peux lui demander de faire un choix à ce stade de notre relation. Bien sûr que l’idée m’est venue à l’esprit, mais jamais je ne serais aussi égoïste. Je me montre un peu maladroite malgré tout, et surtout peu optimiste quant à l’avenir de notre relation. Je refuse de renoncer à lui, pas maintenant que nous sommes enfin ensemble. Mais je ne veux pas non plus vivre ici, attendant sagement qu’il daigne revenir un jour. Je ne suis pas comme ça, être docile n’est pas non plus quelque chose que je sais faire. Et je refuse de quitter ma vie comme ça, sur un coup de tête. Je suis une aventurière, une baroudeuse. Je pourrais très bien accepter sa proposition mais pas dans ces conditions là. On se connaît à peine quand on y repense, et je préfère attendre encore un peu avant de me lancer dans un tel changement. J’ai déjà fais une erreur en voulant aller trop vite, lorsque je me suis mariée à Las Vegas. Je ne veux pas avoir à nouveau des regrets. J’ai surtout peur qu’il ne revienne jamais du front, que l’on m’apprenne que cet homme avec qui j’ai un avenir certain ne reviendra pas. Keegan a beau être rassurant en me disant qu’il revient toujours, je ne peux m’empêcher de penser au pire. « Et si tu n’as pas de permissions, que vais-je faire hein ? » Car j’ai bien compris que les permissions n’étaient pas certaines non plus. La simple idée d’être séparée de lui pendant X temps n’est pas envisageable. Je refuse de m’infliger cela. J’ai peur, terriblement peur de tout ça et je suis incapable de savoir comment faire. Trouver une solution me paraît impossible. « Ce n’est pas un feu de paille, j’en suis certaine. » Sa réplique me fait sourire, malgré toutes ces craintes que je peux avoir pour le moment. Il me dit être fou de moi et je me sens comme une adolescente amoureuse. Je n’ai pas la force de lui dire que moi aussi, j’éprouve des sentiments très forts pour lui. Pas quand ma tête est pleine d’interrogations comme ça. « Ce n’est pas que je refuse de me battre. Je ne peux pas tout quitter comme ça, comprends moi. » J’ai ma famille, mes proches et mes amis. Et ma famille a besoin de moi, il n’en a pas idée mais ma grand-mère est très malade et je refuse de l’abandonner. « J’aime mon métier, le casino c’est presque toute ma vie. Et il y’a des gens en France que je ne peux pas quitter, pas maintenant. » Je me confie un peu plus, mes yeux étant brillants rien qu’en pensant à l’idée de laisser ma grand-mère seule, alors qu’elle a terriblement besoin de moi. Je pose mes mains sur les siennes, tandis que mon regard ne veut pas lâcher le sien. « Je préfère venir à chacune de tes permissions. Tant pis pour le décalage horaire et les heures de vols… » C’est une chose que je suis prête à faire, aussi courtes soient ses permissions. Et même si ça me fait peur de ne pas le voir aussi souvent que je l’aurais souhaité, c’est bien la seule solution qui s’offre à nous je crois.

_________________
This is my kingdom come
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: Autres continents-
Sauter vers: