DONTAE, 19 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 11931

MessageSujet: DONTAE, 19 ANS   Mar 29 Aoû - 19:22


informations


PRÉNOM : Dontae. AGE : 19. NATIONALITÉ : Je possède la double nationalité, Américaine d'un côté et Algérienne de l'autre.  HABITAT : Je me partage entre Seattle et Oran, Seattle huit mois dans l'année et Oran le reste du temps. PROFESSION : Étudiant en langues étrangères, fraichement rentré d'un séjour linguistique d'un an à Nice. ORIENTATION SEXUELLE : Euh, je ne sais pas moi, j'aime les licornes, ça compte ? Est-ce que ça existe les licornesexuels ? STATUT SOCIAL : Je n'ai jamais manqué de rien, c'est le principal non ? OBJET PORTE-BONHEUR : Une licorne mon petit poney... Non, j'déconne, la Hamsa de ma grand-mère, elle avait une valeur sans nom pour elle. Depuis qu'elle a quitté ce monde, je la garde précieusement tout près de mon cœur. FILM PRÉFÉRÉ : Scary movie, c'est marrant non ? GENRE MUSICAL FAVORI : Tout ce qui se chante et se massacre à fond dans la voiture. IDOLE : Adele, I mean... HELLO ! ENDROIT PRÉFÉRÉ SUR TERRE : Tous les endroits qui sont équipés d'une climatisation, pas besoin de plus pour me combler de bonheur. DEVISE : Don't cry because it's over, smile because it happened. QUALITÉ MAJEURE : Ma joie de vivre, un vrai rayon de soleil qui ne demande qu'à resplendir et illuminer la vie des autres. DÉFAUT MAJEUR : Ma naïveté, je suis plutôt crédule comme personne... Oopsie doopsie.






rends-nous curieux


Il est temps de te présenter. Que dirais-tu de te livrer à une petite autobiographie ? Parle-nous de toi, de tout ce qu'on devrait savoir. Nous aimons les détails, alors n'hésite pas à développer si l'envie t'en prend.
Ma mère m’a toujours dit de ne pas trop tirer la couverture sur moi. Elle me répète sans cesse qu’il ne faut pas trop parler de soi et plutôt être à l’écoute des autres. Je ferais néanmoins une légère exception pour vous, mais ça reste entre nous d’accord ? Avoir des secrets ce n’est pas bien non plus, ma grand-mère était cependant la reine du petit secret, elle et moi on a partagé tellement de petites histoires… Comment ça je m’éloigne du sujet ? Pardonnez-moi, j’ai tendance à très vite digresser si on ne me cadre pas un minimum. Vous le savez déjà mais je m’appelle Dontae. J’ai conscience qu’il s’agit d’un prénom difficile à prononcer, je ne vous en tiendrais donc pas rigueur si vous m’appelez Danté, c’est ce que faisait tout le monde à Paris et je m’y suis habitué avec le temps. Je viens tout juste de souffler ma dix-neuvième bougie, il parait que je suis suffisamment âgé pour que l’on commence à me considérer comme un adulte… Oui… Enfin pas tellement, j’suis pas prêt à le devenir à vrai dire. Tous ceux qui me côtoient aime dire que je suis resté perché dans le monde de Oui Oui, sans être un gamin dans ma manière de voir le monde, j’ai la fraicheur d’un nouveau né et l’innocence d’un enfant dans ses premières années de vie. Je n’y peux rien moi, si j’aime vivre sans me poser de questions ni m’empoisonner avec des réflexions inutiles sur l’humanité et les maux de notre société. J’ai choisi de vivre différemment et de toujours conserver le positif, de ne jamais penser au négatif et d’accorder une place essentielle à la rigolade et aux découvertes humaines. Je suis étudiant en langues étrangères, c'est pour cette raison que j'ai passé une année entière à Paris, à m'enrichir au contact des français qui, au passage, ne mangent pas autant d'escargots qu'on le dit. Par contre, la baguette de pain... C'est trop trop bon, vous avez déjà goûté ? Je m'éloigne encore, pardon. Parlons un petit peu de ma famille, elle est loin des stéréotypes que peuvent avoir les gens sur la famille orientale, mes parents se sont séparés peu de temps après ma naissance. Les plus traditionnels ont longtemps crié au scandale, une famille musulmane pratiquante qui se sépare c’était impensable à l’époque et pourtant… Mes parents ont toujours été très modernes, ils ne m’ont par exemple jamais imposé de croire en quelque chose, ils m’ont donné les clés pour découvrir ce qu’était notre religion, j’ai lu le Coran mais j’ai ensuite pu décider d’y croire ou non. Ma mère a continué de vivre à Seattle, je suis resté avec elle pour mener à bien mes études tandis que mon père est parti rejoindre le reste de notre famille à Oran, en Algérie. J’y passe tous mes étés ainsi qu’un mois en hiver, un moyen de rester proche des miens. La famille est essentielle à mes yeux, pour elle je serais capable de tout. J'ai toujours été protégé et surprotégé par ma famille, ma meilleure amie me répète en permanence que l'on m'a privé de l'espace nécessaire à mon développement autonome en me cajolant de la sorte. Voilà pourquoi elle m'a inscrit ici, elle est persuadée que je grandirais d'un coup et que j'en ai grandement besoin. Vous trouvez que j'en ai besoin vous ?


Quelle vision portes-tu sur ta personne, en toute objectivité ? Quels sont d'après toi tes atouts dans une telle aventure, et qu'est-ce qui pourrait bien être ta principale faiblesse ?
J’ai beaucoup de mal à analyser ma propre personne. Je ne me pose jamais la question à vrai dire, rien n’est calculé chez moi. Je suppose que ça peut être un défaut, il me faudrait parfois faire preuve de davantage de réflexion et de recul sur mes actes. La faute à un manque de maturité ? Je ne pense pas que ce soit le cas, je n’ai juste pas envie de me prendre la tête et de perdre un temps précieux à me poser des questions sur tout et n’importe quoi. La vie est belle, pourquoi ne pas simplement la cueillir au fur et à mesure et improviser au pied du mur ? Je ne me suis jamais brûlé les ailes en agissant de la sorte et, avec le recul, je pense que ma vie n’en est que plus belle. Ce que mes connaissances, mes amis et ma famille auraient tendance à saluer le plus chez moi, c’est cette capacité que j’ai à trouver du positif dans toutes les situations. Je déteste la noirceur et la tristesse, mieux vaut pleurer pendant quelques heures et ne plus jamais être attristé par une situation plutôt que de ne rien dire, tout étouffer et être rongé petit à petit par les remords, les non-dits et les pensées annexes. Je suis doté d’une profonde gentillesse qui attire facilement les personnes mal intentionnées. Ma naïveté ne m’aide malheureusement pas à discerner les gens qui me veulent du bien de ceux qui me côtoient par intérêt. Jusqu’à maintenant j’ai, cependant, été très chanceux, mes plus proches amis ont toujours su repérer ceux qui voulaient me faire du mal et ce sont eux qui ont fait le ménage parmi mes connaissances. Mon refus de me frotter à ce qui fait mal et aux problèmes du quotidien et à fuir les trop grosses responsabilité peuvent agacer, je le sais, mais je ne me sens pas prêt à plonger tête la première là-dedans. Je veux juste profiter de la vie et ne pas perdre un temps précieux à m’occuper de choses qui me feront gagner en aigreur avec le temps. Je refuse d’être l’une de ces personnes abimées par la vie. On me décrit comme quelqu’un de facile à vivre au quotidien, il m’en faut peut pour être heureux et je sais me satisfaire du nécessaire, si si !


La stratégie est le mot d'ordre de l'aventure Thrown Dice. Mais il arrive parfois que l'amour s'en mêle aussi, et s’immisce dans le jeu. Les sentiments auront-ils leur place dans ton aventure, ou feras-tu partie de ceux qui garderont en tête le jeu et s'interdiront toute parenthèse amoureuse ?
L’amour ? C’est le truc qui pousse la foudre à te frapper de plein fouet ? Non parce que je n’ai clairement pas envie d’être frappé par quelque chose de si électrique. A vrai dire, personne ne s’est jamais intéressé à moi de cette manière. Je crois avoir déjà éprouvé quelque chose pour des camarades, mais je suis toujours le pote marrant, celui qui a la pèche et qui remonte le moral à tout le monde avec ses plaisanteries douteuses et son innocence. On me dit beaucoup trop innocent et désintéressé pour pouvoir tomber amoureux de quelqu’un d’autre ou ne serait-ce que partager un moment intime. Je ne sais même pas ce que cela fait d’embrasser quelqu’un, c’est bien ? ça doit l’être puisque tout le monde ne fait que cela… Il faudra que j’essaye un jour, mais j’ai peur… Peur que ce soit trop surfait, et que l’on me mette de la bave partout. Est-ce qu’il faut vraiment rouler sa langue dans la bouche de l’autre ? Je peux très facilement avoir l’impression d’être amoureux d’une autre personne mais j’ignore ce que cela veut réellement dire d’être fou amoureux. Connaitre cela ici me parait donc peu probable, maman m’a fait promettre de faire attention et ne pas faire de bêtises de toute manière.  


Justement, quel genre de joueur penses-tu être ? L'aventure Thrown Dice en a vu défiler de toutes sortes, des grands tacticiens aux véritables fayots, en passant par les je-m'en-foutiste de première. As-tu l'âme d'un redoutable compétiteur, ou risques-tu d'être dévoré dès que tu auras mis un pied dans l'arène ?
Je ne suis pas vraiment un joueur moi. J’adore pourtant les jeux de société, j’y joue d’ailleurs très régulièrement mais je n’ai pas ce qu’il faut pour pouvoir jouer à Thrown Dice. Trahir les autres, leur faire du mal dans mon propre intérêt ce n’est pas dans mes cordes. Je suis bien trop concerné par le bonheur des autres pour y arriver. En revanche, j’adore les énigmes et les enquêtes à résoudre, je suis passionné par la recherche d’indices et la formulation d’hypothèses diverses et variées. C’est ce qui me plait le plus, les secrets ce sont comme des puzzles, il faut commencer par une pièce qui nous semble sans importance puis la lier à une autre et à une autre jusqu’à ce qu’un premier squelette commence à en ressortir. La patience doit être de rigueur et je suis très patient. Observateur aussi, on ne peut pas se méfier d’un gentil garçon comme moi, je ne suis peut-être pas un compétiteur extrême ni un fin stratège mais mon sens de la déduction me permettra de mettre la main sur plein de secrets. Je l’espère en tout cas, j’ai promis à papa d’en trouver au moins deux, un pour moi et un pour lui. Dites, c’est facile de trouver un secret ?


T'es-tu préparé psychologiquement au fait d'être enfermé pendant plusieurs semaines ? Et d'ailleurs, que sais-tu vraiment de Thrown Dice, as-tu suivi les précédentes saisons ou bien débarques-tu dans l'inconnu le plus total ?
Si j’ai suivi les précédentes éditions ? Je n’ai pas loupé un seul épisode depuis que j’ai découvert l’émission avec ma meilleure amie. Je ne me souviens pas vraiment de la période à laquelle c’était, je me souviens néanmoins que c’était lors de la saison quatre. Une véritable tradition est née, nous nous retrouvons chaque semaine pour partager un McDonalds et une bouteille de Coca Cola Cherry devant le prime de Thrown Dice. Pendant la publicité nous filons dans la chambre nous égosiller sur une chanson quelconque, c’est généralement à ce moment-là que ma mère nous appelle parce que l’émission reprend. Maman n’était pas vraiment fan de Thrown Dice, mais à force de regarder avec nous elle a fini par devenir accro elle aussi. Même si elle n’était pas très heureuse d’apprendre que je postulais pour les castings de cette dixième édition, elle a tout de même tenu à me soutenir et à m’accompagner jusqu’ici. Vous voyez la dame là-bas, avec son gros bouquin ? C’est elle ma maman, elle est belle n’est-ce pas ? Euh… C’était quoi la question déjà ? Ah oui, la préparation à l’enfermement. Je n’ai jamais été enfermé auparavant, il me parait difficile de s’y préparer mais je n’ai pas peur de cela. Pourquoi ? Parce que je trouverais toujours quelque chose à faire pour m’occuper, surtout avec autant de camarades près de moi. Avez-vous la moindre idée du nombre d’activités que l’on pourra faire tous ensemble ? Du moment que je ne suis pas tout seul, je supporterai l’enfermement. J’ai très peur de la solitude, je suis triste lorsqu’on me laisse seul face à moi-même. On ne me laissera pas tout seul à l’intérieur hein ? C’est promis ?


La vie en communauté, ça te dit quelque chose ? Tu es plutôt quelqu'un de très sociable qui adore évoluer au sein d'un groupe, ou bien tout l'inverse, un véritable solitaire ? Penses-tu parvenir à t'entendre avec les autres candidats et supporter la cohabitation qui vous attend ?
Bien-sûr que je suis sociable, il n’y a pas plus avenant que moi. Je suis toujours très heureux de rencontrer de nouvelles personnes, toujours enthousiaste à l’idée de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles histoires et de nouvelles manières de vivre. Mon année de séjour linguistique à Paris a été très fertile sur ce point spécifique. Je n’ai pas eu l’occasion de vivre en colocation comme ont pu le faire la plupart de mes amis rencontrés sur Paris, ma mère a choisi de m’accompagner pour que je puisse prendre mes marques et pour me protéger des autres. Je suis persuadé que tout se serait bien passé sans elle mais elle tenait à être présente et j’étais beaucoup plus rassuré avec elle à mes côtés. On me rabache sans arrêt qu’il me reste énormément de chemin à parcourir pour rattraper mon retard, pour devenir un adulte mais je ne suis pas certain d’avoir envie de le faire. Non, j’aime bien découvrir le monde avec des yeux d’enfant moi, le monde est tellement beau sous ce prisme, pourquoi voudrais-je l’enlaidir avec tout le reste ? Ma meilleure amie trouve que cette opportunité de vivre avec une vingtaine d’inconnus sans aucune attache préalable est le meilleur moyen de faire muer la chenille que je suis en beau papillon. J’ai du mal à croire qu’une aventure comme celle-ci me donnera envie de grandir et me fera prendre conscience de tout ce que je loupe en restant dans les jupons de mes parents mais bon… Je lui ai promis d’essayer et je déteste briser une promesse.


Autant te le dire tout de suite, nous sommes de vrais sadiques et tu auras parfois des choix difficiles à faire. Pourras-tu tout assumer dans le jeu ? Sauras-tu de ceux qui n'hésiteront pas à trahir leurs propres amis et à faire primer leur intérêt sur celui des autres ? Es-tu, concrètement, prêt(e) à tout pour gagner ce jeu ?
Je refuse de trahir mes amis, les amis c’est sacré et on ne fait pas de mal aux personnes à qui l’on tient. J’ai bien conscience que tout le monde ne sera pas là pour faire de nouvelles rencontres ni même pour rigoler. Certains seront certainement là pour gagner et s’enrichir sur le dos des autres, ce n’est pas mon cas. Non, je préfère ne pas aller très très loin et être fier de moi. Maman et papa ne voudraient pas me voir trahir les autres pour acquérir de petits avantages ou me hisser quelques pas plus loin. J’espère être capable de les rendre fier, tout comme ma meilleure amie. Je n’ai besoin que de leur approbation et je sais qu’ils me soutiendront quoiqu’il arrive. William ne sera pas trop méchant avec moi hein ? Je n'aime pas que l'on soit méchant avec moi, ça me fait toujours pleurer et je déteste pleurer... Vous lui direz d'être gentil avec moi ? Pinky promise ?

Revenir en haut Aller en bas
 

DONTAE, 19 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: Les candidats :: CANDIDATS SAISONS 5 A 10 :: CANDIDATS S.10-
Sauter vers: