STELLA, 25 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 11931

MessageSujet: STELLA, 25 ANS   Mar 29 Aoû - 19:29


informations


PRÉNOM : stella. AGE : 25 ans. NATIONALITÉ : américaine. HABITAT : new york, new york. PROFESSION : résidente chirurgienne. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle. STATUT SOCIAL : célibataire. OBJET PORTE-BONHEUR : rien, je n’ai pas besoin de chance. FILM PRÉFÉRÉ : good will hunting. GENRE MUSICAL FAVORI : indie. IDOLE : mary edwards walker. ENDROIT PRÉFÉRÉ SUR TERRE : salle d’opération. DEVISE : Le succès n’est pas ce que vous avez, mais plutôt qui vous êtes. QUALITÉ MAJEURE : persévérante . DÉFAUT MAJEUR : susceptible.






rends-nous curieux


Il est temps de te présenter. Que dirais-tu de te livrer à une petite autobiographie ? Parle-nous de toi, de tout ce qu'on devrait savoir. Nous aimons les détails, alors n'hésite pas à développer si l'envie t'en prend.
Bonjour. Heureuse de vous rencontrer. Je me présente, Stella. Je ne pense pas être la meilleure personne pour parler de moi, ce n’est clairement pas quelque chose que j’affectionne particulièrement. Mais s’il le faut. En fait, si, évidemment qu’il le faut, ça ne s’appelle pas un casting pour rien. Mon prénom est donc Stella, j’ai vingt-cinq ans et je suis native de New York. J’ai grandi dans l’Upper East Side dans un appartement de la 5e avenue avec tout ce qu’il y a de plus extravagant et luxueux. Ce n’est pas une blague ni un horrible cliché. C’est juste ma vie. Par contre, je vous arrête tout de suite si vous avez déjà votre idée préconçue de ma petite personne. Je ne suis pas une socialite qui ne vit que pour les brunchs du dimanche au Plaza Hotel et les après-midis de shopping indécent chez Barneys. Je veux dire, j’ai fait ce genre d’activité durant ma courte vie, c’est une sorte de rituel de passage pour toutes jeunes filles vivant dans ce quartier, par contre je n’ai plus vraiment le temps pour ça. Et plus l’envie. C’est tellement lassant de ne rien faire de ses journées, à parler du dernier potin ou de la dernière collection d’Oscar de La Renta. Je serais incapable d’avoir ce mode de vie. Et heureusement, ce n’est pas du tout ce que nos parents nous ont inculqué comme valeurs. La rigueur a toujours été de mise à la maison. De toute façon, de notre propre volonté, ma sœur Carolyne, mon frère James et moi-même avons toujours aspiré à de grandes carrières. En même temps, lorsque tu as comme modèles une mère qui est l’une des meilleures avocates de New York et un père médecin avec une grande réputation, ce n’est pas bien difficile. Carolyne directrice marketing pour une agence. James, le bébé de vingt-deux ans, étudie à Oxford pour devenir architecte. Et moi dans tout ça, vous me demanderez. Je viens tout juste de débuter ma résidence en chirurgie générale à l’hôpital New York-Presbyterian. J’ai fait mes études à Columbia. Première de classe, comme toujours. Ce n’est pas de la prétention, c’est simplement la vérité. Honnêtement, j’étais acceptée dans toutes les universités Ivy League. Certains ont même tenté de me courtiser pour que j’accepte de venir étudier dans leur école. C’était flatteur je dois l’avouer. Et puis, ce n’est que le fruit de mon effort. Tout ça ne m’est pas tombé sur la tête. Je ne suis pas surdouée. Quoique talentueuse à plusieurs niveaux, j’ai bien travaillé pour arriver où j’en suis aujourd’hui. Je tiens simplement à le mentionner. Ça résume donc en quelque sorte ma vie. Je travaille, je n’ai que très peu de temps à consacrer à mes amis et ma famille en général. Puis avec les temps, je dirais que la seule personne dont je suis proche, c’est mon frère. Je suis d’ailleurs en visite en Angleterre pour le voir. Et pour passer ce casting je suppose… Vous avez une autre question ? Est-ce que j’ai ben répondu ? Sinon je peux continuer à vous élaborer les nombreuses réussites de ma vie ? La liste est longue après tout... Je plaisante. Ou pas en fait.


Quelle vision portes-tu sur ta personne, en toute objectivité ? Quels sont d'après toi tes atouts dans une telle aventure, et qu'est-ce qui pourrait bien être ta principale faiblesse ?
Oh, je vais être le plus objective possible pour cette question. Il est certain que si vous demandiez à mon frère ne me décrire, il serait peut-être plus objectif que moi. Il est probablement la personne qui me connait le plus. Comme je dois passer le casting seul, je vais donc répondre à votre question comme une grande fille. Je crois être une personne accomplie. Malgré mes jeunes vingt-cinq ans, mon expérience et ma ténacité ont toujours fait de moi une première. Dans tout. À l’école, comme je vous en parlais plus tôt, mais aussi dans les sports, tels que le tennis et la natation. Sinon, je joue aussi du piano depuis l’âge de cinq ans. J’adore avoir ce sentiment d’accomplissement en moi. Et je crois qu’automatiquement, cela me classe dans une catégorie de personnes supérieures, et légèrement hautaines. Ce que je ne nie pas, mais qui n’est pas non plus à 100% véridique. Je comprends. D’un premier coup d’œil, on me voit comme une personne froide, difficilement accessible. C’est l’étiquette que me collent les gens après les 15 premières minutes passées en ma compagnie. J’avais cette réputation à l’âge de quinze ans, c’est encore le cas dix ans plus tard. Je tiens définitivement ce trait de personnalité de ma mère. Ce qui n’est pas le plus grand compliment de la terre si vous voulez mon avis. Je ne suis pas méchante, sincèrement, je déteste perdre mon temps pour des futilités. Par contre, si on insinue des propos disgracieux à mon égard ou si on me confronte à un problème, j’ai souvent tendance à ne pas lâcher le morceau tant que la situation n’est pas réglée. Et ce que je veux dire par régler, c’est que je vais laisser tomber lorsque j’aurai fait comprendre à l’autre personne que j’ai raison. Et qu’elle a tort, à 99% du temps. Ce n’est pas parce que j’ai une trop grande confiance en moi, non, c’est simplement parce que j’ai généralement toujours raison. Ma sœur dit que je suis susceptible et je m’emporte parfois pour un rien. Sa perception de ma personne est biaisée de toute façon. Elle m’a toujours vu comme la petite sœur qui avait de plus grandes aspirations qu’elle. Je dirais donc qu’elle est la personne la plus susceptible entre nous deux. Ce n’est pas de la mauvaise foi. Vous devriez la rencontrer, vous comprendriez. Je crois que je n’ai pas besoin de continuer sur le sujet de ma personnalité. Vous devez déjà avoir détecté ma plus grande faiblesse avec ce que j’ai mentionné.


La stratégie est le mot d'ordre de l'aventure Thrown Dice. Mais il arrive parfois que l'amour s'en mêle aussi, et s’immisce dans le jeu. Les sentiments auront-ils leur place dans ton aventure, ou feras-tu partie de ceux qui garderont en tête le jeu et s'interdiront toute parenthèse amoureuse ?
Je crois que vous avez pu remarquer, je ne suis pas la personne la plus sentimentale du lot. J’attendais à côté d’une fille avant de passer les castings tout à l’heure qui parlait avec son amie au téléphone. Elle déblatérait sur à quel point elle voulait être participer à TD et être choisi, que l’homme de sa vie se trouvait peut-être ici et qu’elle aurait une relation magnifique comme Kendra et Leroy. Aucune idée de qui sont ces deux personnes. Mais je vous jure, si un jour je pense ainsi, qu’on me donne une grosse claque derrière la tête. Donc non. Je ne pense pas tomber amoureuse dans votre émission de télé-réalité. Qu’on se le dise, il n’y a rien de réel dans votre aventure. Je crois qu’on peut se laisser berner avec le temps, l’émotionnel l’emporte sur le rationnel. Mais il y a tout de même une différence entre développer une affection quelconque pour quelqu’un et littéralement tomber amoureuse d’elle. De toute façon, je dirais que l’amour n’est pas une priorité pour moi dans la vie en général, je ne crois donc pas que cela changera ici. Je suis difficile en amour. Pour être honnête, je me laisse facilement charmer, mais la plupart du temps, je suis désenchantée lorsque j’apprends à mieux connaître l’homme qui se présente à moi. C’est toujours une espèce de déception. L’amour n’arrive jamais à combler mes attentes. Et puis j’ai très peu de temps à y consacrer. L’amour, ça demande un investissement monstre. J’ose croire qu’un jour je trouverai la bonne personne. Je suis jeune après tout.


Justement, quel genre de joueur penses-tu être ? L'aventure Thrown Dice en a vu défiler de toutes sortes, des grands tacticiens aux véritables fayots, en passant par les je-m'en-foutiste de première. As-tu l'âme d'un redoutable compétiteur, ou risques-tu d'être dévoré dès que tu auras mis un pied dans l'arène ?
Je vais jouer le jeu. Évidemment que si je suis sélectionnée, je vais jouer le jeu jusqu’au bout. Je n’ai rien d’une lâcheuse et encore moins d’une perdante. Je suis dans un environnement de compétition depuis que je suis toute petite. Et comme je l’ai dit, je suis une première dans tout. Je ne pense pas que je vais établir une stratégie de base très développée. Ça ne doit pas être si difficile de gagner une émission de télé-réalité, non ?


T'es-tu préparé psychologiquement au fait d'être enfermé pendant plusieurs semaines ? Et d'ailleurs, que sais-tu vraiment de Thrown Dice, as-tu suivi les précédentes saisons ou bien débarques-tu dans l'inconnu le plus total ?
Je n’ai aucune idée de ce qu’est Thrown Dice. Ok, non, c’est faux. Je connais les grandes lignes, une télé-réalité comme une autre qui semble plus axée sur la stratégie que l’amour, ce qui est une bonne chose. De toute façon, je n’aurais jamais accepté de participer à une émission dans le même genre que The Bachelor. Et n’allez pas croire que j’écoute cette émission, ce n’était qu’un exemple. C’est mon frère qui m’a inscrit à vos castings. Je n’aurais personnellement jamais tenté si on ne m’avait pas fortement conseillé – entendre ici obliger – à participer, à tenter ma chance. Jimmy, mon frère, peut être très persuasif lorsqu’il le veut. La conclusion est donc que je n’ai jamais regardé Thrown Dice et je ne crois pas que ça manque réellement à ma culture, qui elle, est très élevée. Pour l’enfermement, on verra bien… J’imagine que logiquement, le comportement humain se transforme à mesure que les semaines passent. Certains doivent devenir fous, d’autres s’accommodent facilement. J’ose croire que je serai dans la deuxième catégorie.


La vie en communauté, ça te dit quelque chose ? Tu es plutôt quelqu'un de très sociable qui adore évoluer au sein d'un groupe, ou bien tout l'inverse, un véritable solitaire ? Penses-tu parvenir à t'entendre avec les autres candidats et supporter la cohabitation qui vous attend ?
Comme je le disais, je crois que je vais m’accommoder. Du moins, je ferai un effort. Mais je ne suis pas franchement quelqu’un de très sociable. J’ai tellement tout misé sur ma carrière dans les dernières années que cela n’a pas favorisé mes relations interpersonnelles. Et non, travailler dans un hôpital n’a rien d’un épisode de Grey’s Anatomy. En général, je suis très critique face aux personnes qui m’entourent. Je n’alloue pas ma confiance facilement et je ne suis pas comme un livre ouvert qui raconte les moindres détails de sa vie au premier passant. D’ailleurs, je vous félicite, vous avez réussi à me soutirer beaucoup d’information depuis le début du casting. C’est un exploit en soi. Je vais essayer de bien m’entendre avec mes compatriotes. J’espère simplement qu’il n’y aura pas trop de personnalités extravagantes. Ça a tendance à me taper sur les nerfs.


Autant te le dire tout de suite, nous sommes de vrais sadiques et tu auras parfois des choix difficiles à faire. Pourras-tu tout assumer dans le jeu ? Sauras-tu de ceux qui n'hésiteront pas à trahir leurs propres amis et à faire primer leur intérêt sur celui des autres ? Es-tu, concrètement, prêt(e) à tout pour gagner ce jeu ?
De mon point de vue, ce n’est pas nécessairement d’être prêt à tout qui est pertinent pour remporter votre jeu, mais simplement de jouer stratégiquement pour arriver à ses fins. Cela ne veut pas dire qu’une trahison quelconque aura lieu. Ou peut-être que si, mais dans tous les cas, ça ne sera qu’une histoire de perception. On peut se sentir trahi alors que du point de vue inverse, l’acte posé ne sera que futilité. Je ne sais pas si vous me suivez ici… Ce que je veux dire, c’est que même si je n’avais pas l’intention de m’inscrire à votre émission à la base, j’ai bien l’intention de m’impliquer et de faire tout mon possible pour arriver à la ligne d’arrivée. Et j’ose croire que je réussirai. L’échec n’est pas une option, de toute façon.

Revenir en haut Aller en bas
 

STELLA, 25 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Stella griffon x caniche de 6 ans (dép 29)
» Si longtemps! [Stella]
» [Juillet] Pullip Tokidoki Super Stella
» Potins à gogo ~ ragot de la semaine n°2
» Stella Mows
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: Les candidats :: CANDIDATS SAISONS 5 A 10 :: CANDIDATS S.10-
Sauter vers: