Au coeur du chaos (04/09, 20h)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : la brindille. (laura)
COMPTES : fausthine, kira, théodora, nina, roxanne.
MESSAGES : 447
AVATAR : rania ben.
ÂGE : 26
LOCALISATION : sarcelles, france.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 16000£
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Au coeur du chaos (04/09, 20h)   Ven 1 Sep - 18:52

@eyal

Ils arrêtent pas de me parler des falaises surtout lorsque le soleil plonge dans l'eau. Ma matière bloque sur l'association falaise et vide. J'ai fini par céder, prête à museler mon vertige pour me permettre de voir le spectacle. J'espère que ça va ressembler à une carte postale sinon je tape un scandale direct, je ne me déplace pas pour rien. Mes prunelles pointent l'horizon au lieu de se concentrer sur le vide et la hauteur des falaises. Je sens tout de même mon rythme cardiaque qui s'accélère légèrement. Bêtement je baisse les yeux et mes entrailles s'en retournent presque. Les rationnels me sortent qu'il y a peu de probabilité que je chute, vos gueules sérieux. Un raclement de gorge me tire de ma léthargie inquiétante. Je me retourne délicatement en m'éloignant encore un peu du bord. Mes iris se braquent sur Eyal avant de croiser les siennes. Un sourire narquois s'étire sur mes pulpeuses.  «  Jolie vue, n'est-ce pas ? » Je réponds narquoise, les mains sur la taille comme si je parlais de ma propre personne et non du paysage qui s'offre à nous. Je pousse même le vice en mettant en valeur une de mes jambes pendant quelques secondes. Je plaisante, bien évidemment. La pose ne tarde pas à s'effacer rapidement d'elle même. Je ne sais pas comment font ces filles qui se cambrent toute la journée ou inclinent d'une certaine façon leur bassin afin d'affiner leurs cuisses. J'ai presque mal pour elles. Mes prunelles toisent rapidement Eyal qui se tient toujours un bon mètre derrière moi, il m'excusera mais là d'où je viens, il vaut mieux avec son interlocuteur dans son champ de vision. Question de survie. La prudence s'est rapidement imprégnée au fil des ans. La nuit commence en plus doucement à tomber, histoire d'ajouter une petite touche dramatique à la scène. «  Tu peux te mettre à mes côtés, je t'autorise  » Je lance avec un air faussement princier avant de désigner de mes mains les deux choix qui s'offrent à lui : gauche ou droite, de quoi faire en définitivement griller son cerveau.

_________________

    DANCING IN THE DARK
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9185-eyal 

PSEUDO : mischief insane.
PRÉNOM : charlotte.
COMPTES : maxyne, isaac, ismaël, alfie, angy, elden, wes.
MESSAGES : 1038
AVATAR : marwan kenzari.
ÂGE : 32
LOCALISATION : madrid, esp.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 59 275£.
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Au coeur du chaos (04/09, 20h)   Sam 2 Sep - 19:44

S'il n'y avait pas d'heure pour sortir profiter d'un grand bol d'air frais, le début de soirée était incontestablement l'un des moments les mieux choisis pour s'aventurer à travers le domaine, pendant que la plupart des autres candidats passaient à table ou vaquaient à de nombreuses autres occupations. Eyal, lui, aimait cet air frais qui fouettait le visage dès que le soleil disparaissait à l'horizon et que l'obscurité reprenait doucement ses droits sur le paysage. Et d'une manière encore plus générale, il aimait la nuit. Son coté imprévisible, dangereux parfois, qui donnait une toute autre dimension aux choses, y compris à la plus banale des promenades. C'est pour ça qu'il avait à peine attendu de voir la lumière s'effacer jusqu'au lendemain matin pour sortir et se faire le témoin direct de cette transformation qui chaque fois savait tant le fasciner. Marchant d'un sentier à un autre, traversant le jardin, explorant la forêt, le brun laissa ses pas le conduire partout où l'attendait une petite part de dépaysement. Ce domaine relevait encore du mystère après seulement quelques jours dans l'aventure et chaque recoin avait encore ce petit goût d'exotisme, pour quelqu'un comme lui qui n'avait toujours connu que les terres et le climat méditerranéens, bien loin des îles épargnées du fin fond de l’Écosse. Finissant par arriver au niveau des falaises, Eyal se fit la réflexion qu'il y resterait bien un moment, ne serait-ce qu'en attendant de pouvoir faire le chemin inverse, dans la nuit noire cette fois. Mais au moment de s'approcher, c'est une silhouette féminine qui capta son attention au milieu du paysage. De quoi rendre la scène d'autant plus plaisante à observer, c'est certain. « Jolie, c'est le mot. » Le brun souffla alors, dans l'esquisse d'un sourire joueur, tandis que la jeune femme face à lui usait d'un ton qui en appelait à sa propre malice. Il la reconnaissait sous les traits d'Elham, lui semblait-il, qui comme tous les candidats respirant l'exotisme était parvenue à capter plus particulièrement son attention. Amusé par le jeu de sa camarade, qui il est vrai n'avait rien à envier à la vue, il fut tenté de s'en approcher au moment même où les lèvres de la brune formulèrent une autorisation qu'il n'aurait même pas pensé à demander, en homme qu'il était. « Et moi qui pensais devoir rester dans un coin pour ne pas risquer d'envahir ton espace vital, me voilà rassuré. » Il usa là d'un trait d'ironie mais ne perdit rien du léger sourire qui avait gagné ses lèvres. Et maintenant certain que sa présence à ses cotés ne lui vaudrait pas de terminer plusieurs dizaines de mètres plus bas, et hautement mal en point, il s'approcha pour se poster à la droite de la jeune femme. « D'autres permissions, tant qu'on y est ? » Qu'il sache quel autre honneur elle était peut être prête à lui faire maintenant qu'il avait eu droit de l'approcher d'assez près. « J'ai été d'une sagesse exemplaire, tout le monde ici te le dira. » Par conséquent – et parce qu'il faudrait être suspicieux pour ne pas le croire sur parole – il méritait bien une nouvelle faveur.

_________________
    losing is only a sign
    that you really tried.
    forever trading places with the same old me, im racking up the cases of who i failed to be.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : la brindille. (laura)
COMPTES : fausthine, kira, théodora, nina, roxanne.
MESSAGES : 447
AVATAR : rania ben.
ÂGE : 26
LOCALISATION : sarcelles, france.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 16000£
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Au coeur du chaos (04/09, 20h)   Dim 3 Sep - 14:44

Eyal a la bonne réponse -celle-ci me paraissait évidente mais soit-, celle qui lui offre le droit de se poster à mes côtés. Je l'accueille d'un discret geste de la tête alors qu'il réplique. Ça m'amuse. Je préserve mon espace vital tandis que j'adore coloniser celui des autres. Le candidat peut s'approcher puisque : « On va vraiment partager le même oxygène maintenant, je sens que cela va considérablement nous rapprocher » j'ironise avec un clin d’œil faussement entendu genre ultra complice alors que pas du tout. Chacun essaie de tisser des liens à sa manière. Eyal ne s'arrête pas là et en demande plus. C'est bien le problème de l'être humain, il suffit de faire une concession pour que l'abus commence déjà à s'installer. Je fais mine de froncer les sourcils pendant quelques secondes. « Tu veux une récompense ? » je l'interroge -pour tenter de mettre au clair ses intentions- en retenant difficilement un sourire moqueur avant de me demander si je dois envisager de mettre en place une réelle éducation canine. « On se parle, c'est déjà bien » je siffle, et ça, c'est un grand honneur et un effort pour moi. L'esquisse d'un sourire sincère se forme sur mes pulpeuses la seconde d'après. Je me plonge dans ma contemplation du vide et j'ai déjà l'impression de ne plus sentir mes jambes. Je pousse un léger soupir. « Tu pratiquais quelle danse avant ta reconversion ? » je l'interroge sans forcément le regarder, mes prunelles se perdent dans le paysage en face de nous. Je ne sais plus quel candidat m'a soufflé qu'Eyal dansait bien avant d'avoir une passion pour l'effeuillage. Je tente de répondre à ma propre question. Le métier de danseur me paraît tellement vaste en réalité alors que je reste toujours bloquée au classique et danses de salons. Je ne suis pas d'une modernité folle. Le point commun si je puis dire est que la carrière est aussi intense que filante. J'incline légèrement la tête sur le côté, avant de lui offrir un rapide regard en biais. « Tu nous feras une petite démo » de danse, pas de strip-tease, la deuxième option ne m’intéresse pas forcément mais je sûre qu'il trouvera une autre candidate plus adaptée pour cette dernière.

_________________

    DANCING IN THE DARK
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9185-eyal 

PSEUDO : mischief insane.
PRÉNOM : charlotte.
COMPTES : maxyne, isaac, ismaël, alfie, angy, elden, wes.
MESSAGES : 1038
AVATAR : marwan kenzari.
ÂGE : 32
LOCALISATION : madrid, esp.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 59 275£.
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Au coeur du chaos (04/09, 20h)   Mar 5 Sep - 3:50

Se voir accorder l'autorisation d'approcher quelqu'un, ça ne lui était encore jamais arrivé. A croire qu'il y avait une première fois à tout, et qu'il était dans un bon jour pour ainsi jouer le jeu de sa camarade et feindre d'être le genre d'homme à se laisser dicter sa conduite. C'est qu'au fond, il n'était pas si contrariant qu'il aimait parfois le laisser penser. Joueur, taquin, pas toujours de bonne volonté, mais pas si contrariant. Ainsi n'approcha-t-il de la brune qu'au moment où il fut certain que sa présence était attendue, ou du moins acceptée, ne pouvant ensuite empêcher ses lèvres de s'étirer dans un sourire à demi amusé lorsqu'elle reprit la parole. « Ou bien c'est une tactique de ta part pour m'attirer au plus près du vide et te débarrasser d'un concurrent. » Le brun énonça à son tour, l'air faussement suspicieux et se demandant presque s'il ne devrait pas veiller à faire un pas en arrière des fois que la brune, prise d'une impulsion, le précipite dans le vide. Mais s'en approchant au contraire, toujours dicté par son amour du risque, il jeta un coup d’œil au plus profond qu'il put apercevoir. « Ce serait pas les restes de Martin, en contrebas ? Le pauvre ne s'est pas assez méfié. » Car le doute était maintenant permis. Qui sait si elle n'avait pas éliminé quelques autres candidats avant lui ? Eyal ne s'encombra en tout cas d'aucune modestie au moment de solliciter une petite attention de sa part, l'air de dire qu'il méritait mieux que le simple droit de lui adresser la parole et de respirer le même air qu'elle. Mais Elham était visiblement dure en affaires, pour son plus grand désarroi. « Donc c'est tout ce que tu es prête à m'offrir ? J'espère qu'au moins tu as beaucoup de conversation, parce qu'il ne manquerait plus que tu m'arnaques. » Mais le brun, sur le coup faussement vexé, ne tarda pas à se rendre compte que la jeune femme avait une idée précise de la tournure qu'elle souhaitait justement donner à cet échange. C'est ainsi qu'il se vit interroger sur son passif de danseur, émettant un rire silencieux lorsqu'Elham parla de son récent revers professionnel comme d'une « reconversion ». C'était une façon de voir les choses, c'est certain. « Danse contemporaine et modern'jazz, principalement. Quelques danses latines aussi, mais plus pour faire honneur à mes origines maternelles que par passion pour les congas et les maracas. » Eyal confessa en tout cas, sans pudeur, jamais à cours de salive quand il était question de ce qui continuait de le faire vibrer, qu'il danse sur une scène ou seulement là où il le pouvait encore. Aux prochaines paroles de la brune, en tout cas, il retrouva tout de son ton joueur. « Ça je l'ignore, je suis généralement aussi sélectif avec mon public que tu l'es avec ceux qui te tiennent compagnie. » Son regard se faisait mutin et son ton dénué de sérieux. Il n'avait jamais tellement prévu de se faire désirer, tout comme il n'avait jamais tellement prévu d'annoncer le moment où il ferait hypothétiquement profiter de son talent. S'il avait déjà dansé sur commande, au moins l'avait-il toujours fait avec envie et passion. « Et toi, c'est quoi ton domaine ? » Eyal questionna à son tour, son regard porté sur sa camarade tandis qu'il plissa les yeux d'un air pensif. « Je te verrais bien en princesse ou en agent des forces de l'ordre, j'hésite encore. » Avec dans un cas comme dans l'autre une tendance à la déformation professionnelle, rapport au fait qu'elle semblait aimer se faire obéir, au doigt et à l’œil.

_________________
    losing is only a sign
    that you really tried.
    forever trading places with the same old me, im racking up the cases of who i failed to be.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : la brindille. (laura)
COMPTES : fausthine, kira, théodora, nina, roxanne.
MESSAGES : 447
AVATAR : rania ben.
ÂGE : 26
LOCALISATION : sarcelles, france.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 16000£
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Au coeur du chaos (04/09, 20h)   Sam 9 Sep - 2:25

Eyal émet que je puisse vouloir me débarrasser. S'il m’obéit ainsi, non, je songe plus à le garder précieusement avec moi, il pourra toujours m'être utile plus tard. Je suis pour l'investissement sur le long terme. « Et me faire coffrer à vie pour homicide volontaire ? » je soulève d'un air narquois en le regardant avec moquerie. Il ne mérite pas que je gâche ma vie pour lui. A la rigueur, je préfère le pousser habilement et lamentablement au suicide quitte à choisir. Sa remarque concernant Martin m'arrache un sourire ravi parce que j'aimerai tellement que ce soit vrai. Je l'imagine aisément glisser avec ses réflexes réduits de personne âgée. Cette vision me satisfait. « Tu sous-estimes ce cadeau. La parole est précieuse  » je le corrige comme s'il s'agissait d'un cancre. Je suis capable de pousser à bout le plus solide, simplement grâce à mes mots et mes réflexions à la con. En attendant, je note les informations qu'Eyal me distille dans son discours parce que ça m’intéresse bizarrement. « Et tu n'as plus trouvé de boulot à cause de … ? » je lui demande pour tenter de comprendre la fin de sa pseudo carrière. Eyal tente de faire le beau pendant une dizaine de secondes, je lui lance un regard plutôt ferme sur l'instant. « C'était pas une question » je souligne simplement en haussant un sourcil pour lui faire comprendre que cela fait bien quelques minutes que je l'ai privé de la possibilité de faire tout choix. Dans tous les cas, je finirai bien par l'avoir à l'usure, qu'on se le dise et il finira par me faire une démo pour se débarrasser. Je le laisse s'emballer, un sourire narquois se dessinant sur mes pulpeuses. « Rien de tout cela » je siffle parce que j'aurai bien aimé n'empêche. « Tu risques d'être déçu » je le prépare mentalement parce que tout le monde l'est. Sauf moi-même, j'imagine que c'est un début. Je bats des cils un moment pour ménager mon suspens minable. « Y a pas de sous-métier ». « Je travaille dans des hôtels en tant que réceptionniste ou femme de ménage » je balance en haussant les épaules en croisant ses prunelles parce que cela dépend du standing de l'établissement. Je suis généralement une très mauvaise réceptionniste à cause de ceux qui sont en face de moi et de mon manque de patience. J'agite mon index devant son nez pour une précision. « Par contre si tu me dis que je vais être pote avec Dona, je te balance dans le vide effectivement » je le menace d'un air tout à fait tranquille. Je me sentais obligée de relever ce point, qu'il ne m'assimile pas à la fille qui nous squatte les réseaux en se la jouant scandaleuse au lieu d'effectuer correctement son taff.

_________________

    DANCING IN THE DARK
Revenir en haut Aller en bas
 

Au coeur du chaos (04/09, 20h)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: falaises-
Sauter vers: