nothing but the best (lundi, 7h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : andy.
PRÉNOM : andreanne.
COMPTES : claire, frankie, elijah, justine, clarence.
MESSAGES : 624
AVATAR : grace elizabeth.
ÂGE : 25
LOCALISATION : new york, ny.
MÉTIER : resident surgeon.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
ASPIRATION: compétition
AFFINITÉS:
MessageSujet: nothing but the best (lundi, 7h30)   Mar 12 Sep - 2:09

@claudio

C’est rare que je dise ça, mais ce matin, j’aurais préféré faire la grasse matinée. Profiter de quelques instants de sommeil supplémentaires à cette nuit beaucoup trop courte. J’avais conscience que ma réaction de la veille face à l’annonce de ma nomination pouvait paraitre excessive aux yeux des autres. Pour moi, c’est une embuche à ce succès que j’ai envisagé lorsque j’ai décidé de participer à cette émission. Et je vis rarement bien les déceptions, peu importe le contexte. Ma nomination en étant une. L’alarme retentit subitement dans la chambre, me forçant à me tendre le bras pour éteindre le plus rapidement possible celle-ci. Je ne veux pas réveiller Rainer qui n’a pas eu la plus longue nuit de sommeil non plus. Je lui jette un coup d’œil, inquiète le temps d’une seconde, mais il semble encore endormi. C’est bon. J’ai la tête complètement dans les vapes encore, mon corps supportant une fatigue intense qui n’est probablement pas reliée aux événements de la veille. C’est un contre-coup de beaucoup de choses. Je suis pourtant debout, faisant un tour à la salle de bain pour enfiler mon maillot puisque je m’étais engagée auprès de Claudio que nous irions nager ce matin. J’aurais préféré être dans une meilleure forme, pour montrer à Claudio que je n’étais peut-être pas surfeuse professionnelle, mais que j’avais des compétences élevées en natation tout de même. Probablement qu’une fois dans l’eau, je regagnerais des forces. Il est mieux de ne pas m’avoir posé un lapin, parce qu’il est loin de se douter à quoi peut ressembler une Stella en colère. Enfin. Il est bien là, à m’entendre gentiment près de la porte menant vers l’extérieur. « Bon matin. » ma voix est faible beaucoup plus douce qu’à l’habitude. Elle s’agence parfaitement avec ma petite mine fatiguée. « Je crois que je ne suis pas complètement réveillée. » Je lui avoue, alors que je fais les premiers pas pour prendre la direction de la plage, mon nouveau compagnon sportif à mes côtés. Je croise les bras contre mon corps, essayant par le fait même de me réchauffer, des souvenirs de ma balade nocturne de la veille m’arrachant un frisson. « Je serais restée au chaud pour être honnête. » Et c’est rare que je fasse une confession qui va à l’encontre du défi établi. Ça ne veut pas dire que je ne vais pas me mouiller aujourd’hui. « Je sais, je sais… l’eau fraîche revigore. » je m’exclame en répétant les paroles qu’il avait mentionnées sur la page de mon réseau social. Je tente même un sourire en sa direction, qui ressemble plus à une grimace qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : silvia
MESSAGES : 876
AVATAR : @faufau
ÂGE : 25
LOCALISATION : paraty, brasil
MÉTIER : surfeur


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: make love not money
ASPIRATION: compétition
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: nothing but the best (lundi, 7h30)   Mar 12 Sep - 19:10

lendemain de prime. la tête un peu lourde du peu d'heures passé dans les bras de morphée. en temps normal un réveil matinal ne m'effraie pas vraiment, mais je pense que de m'être couché en sachant qu'au bon matin j'aurais des obligations m'a un peu pourri ma nuit. c'est pourtant le sens du défi et des promesses tenues qui me pousse hors du lit. heidi dort toujours, pas de soucis à ce niveau. j'ai éteint mon réveil en une seconde top chrono, sans réfléchir au jour et à l'heure qu'il était. tout ce que je sais, c'est que stella m'attend. et par principe je ne compte pas arriver en retard. c'est le prix à payer quand on décide de faire son malin sur les réseaux sociaux. la tête encore dans le coltar et les cheveux en pagaille j'enfile mon short de bain et je me mouille le visage dans l'idée de me réveiller. pas question de paraître sorti du lit, j'ai un espèce d'honneur à défendre. l'honneur du surfeur qui ne se dégonfle jamais face à une mission mer, même dans les conditions les plus extrêmes. et clairement, l'écosse en été c'est pas ce qu'il y a de plus chaud comme eau, mais c'est loin d'être ce que j'appelle des conditions extrêmes. je chope une serviette que je glisse sur mon épaule et je descends dans la cuisine sans autres artifices. je sens déjà l'air du matin piquer ma peau, mais je me répète à moi-même que c'est bien, que le froid revigore. et c'est une bonne punition à l'excès de whisky avalé hier soir. j'ai même trois minutes pour avaler une nectarine et une poignée d'amandes dans la cuisine, puis je me cale près de l'entrée, en attendant stella. elle tarde pas, heureusement, parce que j'aurais eu la flemme d'aller la sortir du lit. mais je doutais pas franchement qu'une chirurgienne tiendrait parole quant au fait de se réveiller tôt pour accomplir une mission. ça sera bientôt le cas, je souris face à ses yeux encore endormis. puis pense à tes fans, ils seront fiers de leur doc préférée qui répond à ses engagements stupides parce que y'a pas à dire, c'est clairement stupide de décider de venir nager aussi tôt un lendemain de prime. j'veux dire, c'est pas comme si la plage était bondée, on a une plage déserte pour vingt-huit candidats. on aurait bien pu nager à n'importe quelle heure de la journée, ou du moins gratter une heure ou deux de sommeil. on finit par arriver sur la plage et mes pieds nus crient au bonheur de retrouver la douceur du sable, après le chemin de graviers. elle me fait marrer stella et je lève un peu les mains au ciel comme pour dire "j'ai rien dit". bon j'avoue qu'on aurait au moins pu attendre le soleil de neuf heures je pose ma serviette sur le sable et contemple un instant la surface calme de l'eau. mais c'est quand même hyper beau la mer le matin je tourne ma tête bronzée vers elle, tout sourire, toujours émerveillé par ce qu'une simple image peut réchauffer le coeur.

_________________

mais ça les gens apprécient pas,
ils disent qu'il faut rester au pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : andy.
PRÉNOM : andreanne.
COMPTES : claire, frankie, elijah, justine, clarence.
MESSAGES : 624
AVATAR : grace elizabeth.
ÂGE : 25
LOCALISATION : new york, ny.
MÉTIER : resident surgeon.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
ASPIRATION: compétition
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: nothing but the best (lundi, 7h30)   Ven 15 Sep - 5:09

J’avais aussi confiance qu’une fois que j’aurais mis les pieds à l’eau, je serais effectivement dans un état plus alerte que je ne peux l’être présentement. Je dois avouer que j’ai une bonne excuse. Ou pas en fait, puisque j’aurais préféré m’être couché à une heure décente et ne pas avoir une nomination collée aux fesses dès la première semaine. Mon frère me dirait certainement de lâcher prise. Et moi je répliquerais qu’il aille se faire foutre. Gentiment. Parce que je suis une gentille personne après tout. C’est bien connu. La réflexion de Claudio fasse à mes supposés fans finalement par m’arracher un demi-sourire. « Mes fans seront surtout fiers de crier haut et fort que je deviens une personne complètement insouciante pour accepter un tel engagement. » Parce que c’est vrai, lorsque je penche sur la vue d’ensemble de ce scénario, il n’y a rien de très intelligent quant à notre présence, si tôt le matin, sur cette plage aujourd’hui. Note à moi-même, ne plus accepter de deals sur les réseaux sociaux par de purs inconnus. C’est louche et pas très amusant. Bon, Claudio est loin d’être louche mais reste que j’aurais préféré rester sous les couvertures. J’ai l’impression de partir déjà défaitiste lorsque mon regard se plonge dans l’eau à perte de vue. Et lorsque je suis dans cet état d’esprit, je tente de détourner l’attention sur autre chose, ce qui met fin à l’échange, mais qui ne démontre pas que j’ai abandonné. Je suis devenue l’experte de ce comportement. Mais là, je ne suis pas certaine que je vais pouvoir m’en sortir. Je risque réellement de finir à l’eau. Y’a même Claudio qui avoue qu’il est bien trop tôt pour être ici. « Tu n’aurais pas pu faire cette conclusion avant ? » je ne fais qu’émettre une opinion. Il n’y pas de réelle rancune dans ma voix. Et puis, j’avais aussi accepté l’idée la veille donc je ne pouvais que m’en remettre à ma propre décision. Le paysage est pas mal, il faut l’admettre. C’est que Claudio il a presque un sourire contagieux là maintenant. « T’es beaucoup trop sentimental. » Je lève mes yeux ciel, non sans sourire, pour vrai cette fois-ci. Je ne vais pas l’avouer devant lui, mais c’est peut-être finalement ce qu’il me fallait. Pour me redonner un peu d’énergie, pour me remonter alors que je me suis sentie un peu en dessous hier. « On ne va pas rester planté là. Allez, viens. » Je ne l’attends pas, enlevant ma robe d’un seul coup avant qu’elle ne s’échoue sur le sable, prête à avancer droit vers le froid saisissant. « Oh… fuck. » Je place ma main sur ma bouche, pas scandalisé par le mot qui vient de s’échapper de mes lèvres, mais plus parce que l’eau vient de me saisir par les tripes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : silvia
MESSAGES : 876
AVATAR : @faufau
ÂGE : 25
LOCALISATION : paraty, brasil
MÉTIER : surfeur


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: make love not money
ASPIRATION: compétition
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: nothing but the best (lundi, 7h30)   Dim 17 Sep - 9:31

c'est pas si mal l'insouciance, tu dois pas y être habituée avec le boulot que t'as je lance, un peu chantonnant. j'me dis que dans le haut monde de la chirurgie new-yorkaise elle doit surtout mener un train de vie à trois-mille à l'heure, sans pouvoir vraiment se poser sur ce qu'elle veut faire et pourquoi. parfois faut savoir lâcher du leste. c'est facile pour moi de dire ça, vu que mon quotidien est l'apologie du chill. enfin, on a pas mal d'idées reçues sur les surfeurs et la glande. faut aussi savoir qu'on choisit de jouer notre vie sur des planches de surf et la façon d'apprivoiser une vague. parfois tu te prépares trois mois pour faire un faux mouvement et être éliminé au premier tour. c'est cruel et c'est absolument pas un taf valorisant pour l'entraînement vécu. mais au-delà de ça les personnes que je rencontre sont cool, libres, intéressantes, et on a plus tendance à se retrouver boire une bière sur le sable qu'à courir derrière le métro smartphone collé à l'oreille. on se retrouve un peu cons là avec stella, bloqués sur cette plage, avec l'air frais du matin qui nous file la chair de poule. d'habitude je suis plutôt team je me lance sans réfléchir, mais je peux pas m'empêcher de darder l'attitude de ma camarade. c'est vrai qu'elle accuse le coup d'une nomination, j'y ai pas spécialement pensé en me couchant hier soir. peut-être qu'elle aurait préféré se reposer ce matin plutôt que de se retrouver à nager l'eau froide pour répondre à un défi. mais j'me dis aussi que justement ça peut être un bon électrochoc et une bonne manière d'attaquer cette semaine, avec la haine et l'envie de se battre. après tout, on est de la même team et je crois forcément en elle. ça va nous faire du bien j'hausse les épaules avant de sourire à sa moquerie grave, face à l'immense et magnifique étendue de la mer mon petit coeur s'enflamme j'exagère volontairement en jouant le jeu. puis elle décide qu'il faut y aller et je l'observe s'avancer avant de poser ma serviette par terre et de la suivre. pas d'états d'âme, je file droit et rapide et je plonge sans réfléchir. le froid est saisissant et je serre un instant la mâchoire avec une envie terrible de ressortir aussitôt de l'eau. ça va ça va je souffle en la regardant, sans trop savoir si c'est de l'autopersuasion ou une vraie conviction. c'est le prix de la victoire je glisse finalement en souriant avant de faire quelques brassées vers le large.

_________________

mais ça les gens apprécient pas,
ils disent qu'il faut rester au pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : andy.
PRÉNOM : andreanne.
COMPTES : claire, frankie, elijah, justine, clarence.
MESSAGES : 624
AVATAR : grace elizabeth.
ÂGE : 25
LOCALISATION : new york, ny.
MÉTIER : resident surgeon.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
ASPIRATION: compétition
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: nothing but the best (lundi, 7h30)   Mer 20 Sep - 5:50

Je ne suis effectivement pas une habituée de l’insouciance. J’oserais même dire que je suis complètement à l’opposé de ce trait de caractère qui ne me représente en aucun cas. « Qui voudrait d’une chirurgienne insouciante. » Je dénote en ne faisant que confirmer ce qu’il vient d’avancer. L’insouciance ne fait pas partie des critères de base d’un bon médecin, et heureusement. Malgré ma profession, j’ai toujours été une personne droite, intègre, qui ne veut jamais dépasser la ligne invisible du mauvais comportement. J’aime me dire que j’étais destinée à cette profession tout comme mon père l’était. C’était dans notre nature. Lorsque je regarde Claudio, je me dis qu’il doit, au contraire, se sentir interpellé par un concept qui met de l’avant la face sans soucis de la vie. « Toi t’es plus du genre : Don’t worry, be happy, j’imagine. » Pour une fois, ce n’est pas nécessairement un jugement, mais plutôt une constatation. Nous sommes effectivement bien différents si on suit toute la logique dessinée de nos personnalités. « C’est un peu caricatural, mais finalement près de la réalité. » Il ne peut pas le nier. Je reporte mon attention sur l’eau devant moi alors qu’on a plus trop le choix maintenant que nous y sommes. L’idée de venait de lui, et je ne me fais pas prier pour lancer quelques petites piques, qui sont finalement plutôt amicale que méchante. Je ne pouvais en vouloir qu’à moi-même pour avoir accepté de venir nager ce matin. Je préfère tout de même mettre la faute sur quelqu’un d’autre, ce qui signifie que Claudio est la personne toute désignée pour ça. Je me moque gentiment de lui et de son côté émotionnel lorsqu’il parle de la mer. C’est que s’en est presque mignon. Je me permets évidemment une remarque sur la situation, finissant par sourire. « C’est beau l’amour. » j’ajoute d’un ton neutre et certainement ironique en secouant la tête comme si je n’arrivais pas à le croire. C’est toutefois moi qui décide de mettre fin à l’hésitation qui nous a gagnés depuis que nous avons mis les pieds sur cette plage. On est là maintenant, on va aller nager. Sauf que c’est froid… Non en fait c’est glacial, mon corps se rappelle un peu trop bien de ce froid que je m’étais imposé la veille. Ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à trouver la baignade un peu difficile en ce matin. Je me décide enfin à nager, me disant que plus j’active les muscles de mon corps, plus j’ai de chances de m’en sortir. Je reste près du candidat, faisant quelques longueurs en le suivant « Monsieur le surfeur est-il heureux ? » j’ose demander, sans lui balancer un demi-sourire à la figure. J’espère que je ne fais pas tout ça pour rien. « C’est quoi la plus jolie plage que tu as visitée ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

nothing but the best (lundi, 7h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Surprise du RAW de Lundi ?
» Bonjour du lundi
» Petit bonjour du lundi
» Le petit jeu du lundi
» Lundi de Pâques férié aux US?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: plage-
Sauter vers: