(jeudi, 14:34) seashells on the shore (martin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9200-vivian 

PSEUDO : melody.
COMPTES : (rica)
MESSAGES : 751
AVATAR : satomi ishihara.
ÂGE : 32
LOCALISATION : londres (uk).
MÉTIER : directrice artistique senior.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: £14,250
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: (jeudi, 14:34) seashells on the shore (martin)   Mar 12 Sep - 16:53

week 2, thursday, 2:34pm
+ @martin

Le soleil était dissimulé sous une couche de nuages grisonnants, comme la plupart du temps dans la région. Une brise marine soufflait sur le rivage, et malgré tout, la météo était plutôt agréable pour une promenade en bord de mer. Vêtue d'une longue robe à la coupe large aux couleurs pastel, et de son habituelle liquette en crochet dentelé, Vivian marchait lentement le long de la plage, pieds nus, ses sandales à la main, les cheveux attachés rapidement par une pince derrière son crâne. L'odeur iodée de la mer ne lui était pas vraiment familière, elle qui avait toujours été une citadine, et c'était un changement agréable de cadre. C'est en atteignant les rochers que Vivian repéra la silhouette de l'aîné de la saison, scrutant la mer un peu plus loin. Vivian entreprit alors de marcher dans sa direction. Peut-être était-ce une bonne occasion pour essayer de comprendre qui était ce cher Martin. « Bonjour, » salua-t-elle avec un sourire agréable, d'une douce voix chantante. Elle était comme ça, Vivian, elle avait cette espèce d'aura qui apaisait beaucoup de gens autour d'elle. « Vous venez souvent voir la mer ? » fit-elle tranquillement, escaladant un rocher, retenant sa veste sur ses épaules d'une main, pour rejoindre le candidat sur son promontoire. On ne pouvait pas le blâmer, la vue était imprenable.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : FA
PRÉNOM : F
COMPTES : TYLER.JAMES.GENEVIÈVE
MESSAGES : 781
AVATAR : Colin Firth
LOCALISATION : Oxford
MÉTIER : Professeur particulier de droit pour les étudiants d'Oxford
ÉTAT D'ESPRIT : Pensif


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 7 000£
ASPIRATION: haine
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: (jeudi, 14:34) seashells on the shore (martin)   Jeu 14 Sep - 2:59

Lorsqu'un personnage issu tout droit d'une bande-dessinée asiatique l'interpelle, il se demande un instant s'il n'hallucine pas avant que le visage de la jeune femme ne lui revienne rapidement en mémoire. Vivian. C'était elle qui lui avait donné le téléphone, lors du prime, et donc elle qui l'avait protégé avec son immunité – assurément, cela suffisait pour que Martin se sente légèrement redevable envers la jeune femme, un fait qui lui permet donc de passer outre son accoutrement qu'il juge assez étrange : la jeune femme a l'air tout droit sortie d'un magazine de mode, et donc, clairement, dans le mauvais environnement. En plus sa voix est plutôt désagréable, bien trop fluette et aigüe au goût du Britannique. Mais il s'efforcera tout de même d'être un minimum agréable, simplement parce qu'il estime qu'elle a bien mérité qu'il lui laisse le bénéfice du doute. Bon après-midi. lui répond-t-il donc sans émotion – parce que oui, être agréable n'équivaut absolument pas au fait d'être aimable. Lorsqu'elle lui demande s'il vient souvent voir la mer, sa tête se secoue discrètement en guise de négation. Du tout. Je suis arrivé ici par hasard. Il n'aime pas ça, l'eau salée et le sable, Martin. Ça colle, c'est ça salit et au final ça abime tant les vêtements qu'ils sont bon pour la poubelle ensuite. Lui se tient en retrait de tout ça. Il s'était vraiment retrouvé là par le plus grand des hasards. Je suppose que je te dois un remerciement. concède-t-il finalement avec réticence. Ce n'est pas parce qu'il a la politesse de le reconnaître que c'est un moment agréable pour lui pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9200-vivian 

PSEUDO : melody.
COMPTES : (rica)
MESSAGES : 751
AVATAR : satomi ishihara.
ÂGE : 32
LOCALISATION : londres (uk).
MÉTIER : directrice artistique senior.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: £14,250
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: (jeudi, 14:34) seashells on the shore (martin)   Jeu 14 Sep - 7:18

Martin est fidèle à sa réputation, stoïque et sec, comme un concentré d’homme britannique 100% pur jus. Le flegme en personne. Même sa réponse à la question de Vivian est courte et directe, et n’ouvre pas vraiment à une quelconque conversation. « Je vois, » répondit-elle simplement, sans trop savoir comment rebondir pour entamer une discussion avec le candidat. C’est Martin cependant qui enchaîne en évoquant son immunité offerte lors du prime précédent, et Vivian eut un sourire sympathique avant de répondre. « Seulement si vous l’estimez essentiel, » fit-elle de sa voix tranquille. Pouvait-elle accepter un remerciement lorsqu’elle n’avait pas vraiment fait exprès de lui offrir cette immunité ? Ca semblait un peu incongru. « C’était un hasard complet, mais je suis ravie que ça vous ait été bénéfique, » ajouta Vivian simplement. C’était mieux à porter que l’avoir nominé ou éliminé sans faire exprès, après tout, qui que ce soit. Vivian laissa le silence s’installer pour quelques secondes avant de trouver quelque chose à dire. « Vous faites quoi dans la vie ? » demanda-t-elle alors. Elle n’allait pas juste l’ignorer et fuir comme une voleuse, c’était probablement une bonne occasion de faire plus ample connaissance, même si à première vue, Martin n’avait pas l’air d’être des plus réceptifs à la socialisation.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : FA
PRÉNOM : F
COMPTES : TYLER.JAMES.GENEVIÈVE
MESSAGES : 781
AVATAR : Colin Firth
LOCALISATION : Oxford
MÉTIER : Professeur particulier de droit pour les étudiants d'Oxford
ÉTAT D'ESPRIT : Pensif


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 7 000£
ASPIRATION: haine
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: (jeudi, 14:34) seashells on the shore (martin)   Dim 17 Sep - 4:06

Elle déclare voir ce qu'il veut dire, ce qui marque un point en sa faveur. Il est rare que d'autres candidats semblent en mesure – voire même, dotés de la capacité – de comprendre les propos de Martin, lui qui, pourtant, a toujours été réputé pour sa façon si claire et directe de s'exprimer. Elle lui avait valu bien des avantages lors de sa carrière en tant qu'avocat, et lui sert toujours lorsqu'il enseigne le droit à ses étudiants, menacés par l'approche imminente des sessions de rattrapages. Lorsqu'il décrète qu'il lui doit probablement un remerciement, elle déclare qu'il n'est pas dans son obligation de le faire. Cela lui gagne davantage de points aux yeux du Britannique, qui décide de poursuivre sur sa lancée initiale. J'insiste. Je suis conscient que les choses ne se seraient probablement pas passées de la même manière si tu avais été mise au courant de la raison de cet appel, mais je n'en reste pas moins reconnaissant pour autant. Tu as donc toute ma gratitude, ce qui n'est pas rien. Si sa parole est d'argent, c'est uniquement car son respect est d'or. Obtenir le respect de Martin n'est pas chose facile à accomplir, mais une fois ceci fait, le perdre est tout aussi difficile – lorsque son respect est perdu, cependant, les ramifications sont nombreuses, sévères, et n'attendent jamais avant de se manifester. Elle confirme par ailleurs en disant qu'il s'agissait du hasard, mais la satisfaction dont elle semble faire preuve à l'idée que son action ait pu lui rendre service l'encourage davantage à être sympathique avec la candidate. Il est intéressant de remarquer que dans d'autres circonstances, à un autre moment, Martin aurait très certainement été aussi agréable avec Vivian qu'avec tous les autres candidats avant elle. Autant dire que le hasard n'a, visiblement, pas fini de tous les surprendre. Lorsqu'elle lui demande ce qu'il fait dans la vie, Martin semble légèrement gêné, pour la première fois depuis le début de son aventure. Baissant légèrement son regard avant de passer une main dans ses cheveux, il redevient, l'espace de quelques secondes, le petit garçon qu'il était il y a presque cinq décennies à présent, lorsque découvert la main en plein dans le bocal à cookies de la maison. Eh bien, à vrai dire ... Je suis professeur particulier. explique-t-il finalement. Il n'a pas honte du "métier" qu'il exerce désormais ; uniquement des raisons pour lesquelles il s'y retrouve cantonné. Les étudiants d'Oxford ayant des difficultés à comprendre leurs cours ou à obtenir les notes qui sont attendues d'eux à leurs examens me sont référés. Mon devoir est de les dresser à un niveau convenable pour l'Université d'Oxford. Autant dire que ce n'est pas toujours une mince affaire. Beaucoup de ces étudiants avaient l'audace et l'arrogance de se croire importants car ils avaient réussi à intégrer l'une des plus prestigieuses écoles du globe, mais cela n'impressionnait jamais Martin : il y avait été avant eux, après tout, à une époque où l'éducation était plus exigeante, et il avait tout de même réussi toutes les épreuves mises sur sa route, et avec brio, de surcroît. Du premier coup, très naturellement. Il restait malgré tout reconnaissant envers le professeur qui avait accepté de rediriger ses étudiants vers lui, parfaitement conscient que s'il n'avait pas eu une relation d'affect avec lui du temps où il était étudiant, il n'aurait jamais eu cette opportunité. Une fois qu'un homme aussi respectable que lui a fait de la prison, toutes les portes qui lui étaient auparavant ouvertes (soit toutes les portes, au final) se retrouvaient dramatiquement fermées. Il ne sait pas ce qu'il serait devenu si son ancien professeur ne lui avait pas tendu la main, et pour être parfaitement franc, il est bien content de ne pas avoir à le découvrir. J'étais avocat, avant. offre-t-il avec spontanéité. C'était il y a longtemps. Il pense finalement judicieux de préciser ce détail. Et toi ? Quelle occupation effectues-tu ? lui renvoie-t-il finalement sa question. Il s'agit là d'une première, Martin n'ayant pas pour habitude de s'intéresser à autrui que lui. Il est véritablement très reconnaissant envers Vivian. Probablement bien plus qu'elle ne s'en rend compte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9200-vivian 

PSEUDO : melody.
COMPTES : (rica)
MESSAGES : 751
AVATAR : satomi ishihara.
ÂGE : 32
LOCALISATION : londres (uk).
MÉTIER : directrice artistique senior.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: £14,250
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: (jeudi, 14:34) seashells on the shore (martin)   Jeu 21 Sep - 16:44

Vivian écoute patiemment les remerciements et politesses de Martin, mais rien d'intéressant ne lui vient en guise de réponse. Elle se contenta donc de baisser la tête dans une légère courbette, comme elle le ferait face à un interlocuteur asiatique, avec un léger sourire tranquille. Les bras croisés dans sa liquette en dentelle, elle écoute ensuite la réponse de Martin à sa question sur son occupation, avant de hocher de la tête. « Ça vous va bien, » conclut-elle simplement de sa voix chantante et apaisante à la fois. Avant de clarifier sa remarque, avec un léger geste d'une main. « Enseigner. Pour une université prestigieuse. C'est fort honorable de participer au futur des jeunes générations, » ajoute-t-elle. Il semblait avoir la carrure pour l'emploi, le côté strict d'un précepteur britannique, le côté stoïque des professionnels du droit, la prestance d'une université aussi historiquement prestigieuse qu'Oxford. Et ajouter qu'il était autrefois avocat ne l'étonne guère. Il semble cependant partager un point commun avec Vivian en matière d'autre vie, mais elle ne dit rien à ce sujet. Vivian n'avait tristement pas de quoi rivaliser dans sa vie professionnelle, avec son simple Master en école d'arts. « Je suis directrice artistique. Dans la mode, » répond-elle avec un sourire. Il était sans doute bienvenu de préciser, peu de gens savaient de quoi elle parlait lorsqu'elle évoquait son titre. « Je m'occupe de la communication visuelle des différentes collections de la marque. Chartes graphiques, photographie, ce genre de choses, » explique alors Vivian avec un geste gracile de sa main manucurée, avant de coincer une mèche de cheveux bruns derrière son oreille. « Rien à voir avec le droit, j'en ai peur, » plaisante-t-elle ensuite avec un léger rire cristallin qui vint s'estomper dans les échos des vagues sur les rochers. Rebondissant alors sur un détail, Vivian se tourna vers son interlocuteur une nouvelle fois avec un regard intéressé. « J'imagine que demander pourquoi vous avez abandonné le barreau pour enseigner serait de trop ? » fit-elle, hésitant légèrement sur la fin. Quelque chose lui disait que c'était probablement trop en divulguer. Elle ne pourrait donc que compatir à ce reflet de sa propre situation actuelle. « Vous n'êtes vraiment pas obligé de répondre si c'est indiscret, je suis désolée, je pose trop de questions, » se reprit-elle avec une main sur la bouche, mimant son embarras.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 

(jeudi, 14:34) seashells on the shore (martin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jacques Martin dans l'auto-journal
» Etude des supports textiles du peintre Henri Martin . (fibre, identification, tissage)
» [Périodique] Grands feuilletons du jeudi
» [Provost, Martin] Bifteck
» N'OUBLIONS PAS L'HONORABLE MARTIN MUKONKOLE !!!!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: plage-
Sauter vers: