rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : silvia
MESSAGES : 841
AVATAR : @vclove
ÂGE : 25
LOCALISATION : paraty, brasil
MÉTIER : surfeur


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: zéro pointé
ASPIRATION: compétition
AFFINITÉS:
MessageSujet: rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)   Dim 24 Sep - 23:26

on avait parlé de se faire une session boxe, avec bug, l'un de ces soirs où on s'est retrouvés à siroter un peu trop de caipi jusqu'à un peu trop tard, tous les deux. moi j'ai toujours aimé la boxe, au brésil y'a une certaine admiration envers les sports de lutte et les arts martiaux. je saurais pas vraiment dire si la boxe va dans l'une de ces catégories, j'imagine que y'a un peu des deux. la puissance du premier et le mental du second. et surtout, il faut une gestion de son corps et de ses mouvements qui est impressionnante. c'est deux dynamiques qu'on retrouve dans le surf, savoir sentir ses appuis, savoir bouger vite, instinctivement et méticuleusement. alors de la boxe moi j'en ai fait un peu. plus pour le mental, pour m'entraîner autrement. j'ai pris l'habitude de fréquenter une petite salle, à paraty, une fois par semaine. ça me permet de taper fort, sans trop réfléchir. mais ça me permet aussi de souffler différemment, d'affronter un autre public et de gérer mes émotions. quand je dis taper fort, c'est évidemment un cliché. j'y vais à la base parce que c'est technique, mais au final je me prends un peu au jeu du défouloir. et ça fait un bien fou. le tout est que j'attends bug sur la plage, avec les gants que j'ai chopé dans la salle de sport. je trouve que le sable offre une nouvelle difficulté et ça nous fera pas de mal. vu toutes les merdes qu'on bouffe et qu'on boit ici, on mérite bien une séance de sport plus intense. @stella bouquine un peu plus loin sur le sable. c'est pas toujours évident de se synchroniser selon nos envies et programmes, mais pour l'instant la cohabitation roule bien. je suis pieds nus en short et sweat, parce que l'automne a fait s'élever une fraîcheur marine plutôt traître. tiens je file ses gants à bug en souriant, tandis que j'enfile les miens. c'est toujours chiant à nouer ces trucs là, et on finit par s'aider mutuellement avant de se placer face à face. moi je suis chaud et je tends mon bras en avant, prêt à ce qu'il tape dedans pour que le match commence.

_________________

mais ça les gens apprécient pas,
ils disent qu'il faut rester au pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3663
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 30 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)   Lun 25 Sep - 0:16

Je n'ai pas toujours de souvenirs précis en tête après une gueule de bois. Des brefs flashs de lucidité me reviennent de temps à autre, mais le reste, selon la dose d'alcool ingérée pendant la soirée, a tendance à plus ressembler à un amas de souvenirs flous et désordonnés qu'à quelque chose de suffisamment clair pour le croire. Parmi les quelques exceptions que j'ai pu expérimenter, la promesse qu'on s'était fait avec Claudio de se tenter un combat de boxe un de ces quatre. Le grand jour est venu et, suivant le rendez-vous qu'il m'a filé, j'enfile un short, un t-shirt et une paire de baskets, un sweat emmené avec moi sous le bras, et je le rejoins à la plage, un petit sourire aux lèvres. Quinze ans que je fais de la boxe. Idée de mes parents, qui ne m'avait pas déplu à l'époque : bon moyen pour me « canaliser » comme ils disaient, et pour tenter de me faire quitter le chemin déviant que j'avais emprunté à ce moment de ma vie. Ça n'a pas totalement fait son job, mais j'imagine qu'une bonne partie a été réussie, quand on constate qu'à trente ans, je continue de pratiquer deux fois par semaine, quand à côté j'ai arrêté de déconner comme je le faisais. Je laisse tomber mon sweat dans le sable sans trop y accorder d'importance, attrape les gants et les bandes que me lance Claudio, cale les premiers entre mes cuisses le temps d'enrouler les secondes autour de mes poignets et de la paume de ma main, l'aide à mettre ses gants et enfile les miens, non sans un coup de main. Je tourne la tête vers @Stella, la salue finalement d'un signe de tête et d'un sourire fin, et me reconcentre sur mon adversaire d'un jour. « C'est une vengeance pour avoir parlé d'Elham et toi à Britta ? » Je lance avec un petit sourire, sourcils arqués, tout en frappant mon poing contre le sien pour annoncer le début de notre combat, et monte automatiquement ma garde, ancrant mes appuis dans le sol comme je le peux ; le sable n'aime pas franchement à l'adhésion des pieds et à avoir un équilibre parfait. Mes yeux plantés dans les siens, j'envoie un premier coup dans sa direction, et me recule ensuite.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : silvia
MESSAGES : 841
AVATAR : @vclove
ÂGE : 25
LOCALISATION : paraty, brasil
MÉTIER : surfeur


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: zéro pointé
ASPIRATION: compétition
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)   Lun 25 Sep - 18:42

c'est clairement une idée de petits mecs qui veulent montrer leur virilité. du moins, c'est ce qu'on a entendu au petit déj quand on annoncé qu'on allait se faire un match de boxe. moi ça me fait surtout marrer et ça me fait surtout kiffer. j'en ai un peu ras le bol de me faire des sessions en solo à la salle de sport. le surf n'est pas un sport d'équipe, mais c'est différent. quand t'es sur ta planche t'oublies un peu tout, tu te focalises sur tes sens. et ça suffit complètement à s'épanouir. y'a besoin de personne d'autre. juste toi, ton bonheur et l'océan. là, l'idée de taper du poing avec bug ça me fait vibrer. j'sens un peu l'adrénaline, un peu l'appréhension, beaucoup d'excitation. c'est toujours stressant, un combat, surtout quand tu joues à un jeu en outsider. il a les épaules plus carrées que moi, mais je suis plus grand. j'ai des bras musclés par les heures à ramer les vagues, mais il a la puissance du coup sec. je sais qu'au fond on est surtout là pour faire de la boxe, pas pour gagner, pas pour battre l'autre. le bonheur, c'est le sport. c'est se couper du monde et éclater l'instant. c'est s'éclater aussi, un peu. pas du tout, j'assume je souris mais maintenant que t'en parles... je fais une grimace de souffrance, qui indirèctement mime sa propre souffrance à l'issue de ce combat. puis j'me marre et je me place face à lui. je tapote mes poings l'un contre l'autre et je fais deux petits sauts pour m'échauffer avant de tendre mon bras. il tape. ça commence. on s'écarte un peu l'un de l'autre et on monte la garde, comme le ferait tout bon boxeur. pas foncer dans le tas, pas tout de suite. bug est sans doute moins à l'aise sur le sable que moi, ici c'est un peu mon terrain de jeu. j'ai lâché mes pompes pour retrouver l'essentiel des sensations. y'a que comme ça, qu'on bouge bien. il tente un premier coup, mais je m'écarte. j'essaye de bouger vite, c'est bien mon avantage, les réflexes. mâchoire serrée je peux pas m'empêcher de ressentir une espèce de niaque, j'avance vite je décroche un crochet, mais je lui touche juste l'épaule.

_________________

mais ça les gens apprécient pas,
ils disent qu'il faut rester au pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3663
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 30 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)   Mar 26 Sep - 16:56

Loin de nous l'idée de comparer, avec Claudio, nos résultats de ce petit combat à la façon de « qui a la plus grosse ». Pas aujourd'hui, et probablement jamais, d'ailleurs. Simplement, l'envie de boxer me titillait les poings depuis mon arrivée ici, plus par manque d'activité que par envie de foutre mon poing dans le nez de quelqu'un réellement. Quand on prend une habitude, qu'on la suit pendant quinze ans de sa vie, et que finalement on s'en retrouve privé pendant un certain temps – même si personne ne m'a empêché de boxer, que l'on s'entende là-dessus, je me suis chargé tout seul, comme un grand, de me priver –, on finit forcément par sentir que ça perturbe, que ça démange, et c'est mon cas maintenant. J'avais sauté sur l'occasion de taper un peu du poing avec lui, sportif de haut niveau, je me doutais du mental qu'il devait avoir et de son avis sur la question au moment où ça a été évoqué : je savais qu'on n'allait pas chercher à mettre la misère à l'autre, et qu'à la rigueur, on aurait juste une marque sur la joue ou sous l'œil dont on rigolerait bien ensemble. J'enfile mes gants et tape dans le poing de Cla pour commencer le combat. J'imagine qu'on est d'accord de base sur la façon de pratiquer : boxe anglaise, uniquement poings, on garde les jambes au sol. J'espère que c'est ça en tout cas, parce que je ne me prépare pas à recevoir un coup de pied. Je ris un peu face à la grimace qu'il me sort, lève les yeux au ciel et recule par réflexe quand son poing frappe mon épaule. « Fais le malin, vas-y, tu t'épuiseras avant moi. » je lance avec un petit air de défi dans la voix. C'est bien un avantage que j'ai, notamment quand il faut courir ou, comme ici, balancer du poing : je suis endurant. Autant, du moins, que pourrait l'être un fumeur. Je serre les mains à l'intérieur de mes gants, sent mes os craquer un peu, resserre les dents et parvient à sentir s'étendre dans tout mon corps l'envie de jouer le jeu, de vivre ça comme je le vis à chaque fois que je m'entraîne en salle. Le sable manque de me faire glisser en se faisant la malle sous mes pieds, mais j'arrive à retrouver mon équilibre et à remonter ma garde à temps quand il frappe. Je trouve un peu mieux mes appuis dans le sable et mon centre de gravité se cale proportionnellement. J'en profite pour envoyer ma main en direction de Claudio.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : silvia
MESSAGES : 841
AVATAR : @vclove
ÂGE : 25
LOCALISATION : paraty, brasil
MÉTIER : surfeur


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: zéro pointé
ASPIRATION: compétition
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)   Mer 27 Sep - 19:29

sa provocation me fait sourire et je finis par amorcer mon premier vrai coup. mais bug, c'est un boxeur, ça se voit. il a beau pas être encore à l'aise sur le sable, il a la carrure de la réussite. j'observe une seconde ses pieds, ses appuis, parce que ça me permet d'anticiper ses mouvements. en une demi-seconde, avant-arrière. je me rapproche avant d'esquiver. la pointe d'adrénaline monte, tandis que je me souviens des gestes. nuque enfoncée dans mes épaules, je garde la tête bien droite, corps penché légèrement en avant. la boxe, c'est comme une danse, tu dois te laisser porter par l'équilibre de ton corps. c'est ça qui détermine tout. un coup sera jamais fort s'il n'a pas un appui solide. on s'observe encore, avec bug. on joue le jeu, on darde le jeu. on est analystes, plus que bulldog. c'est ce qui rend le défi excitant. j'ai de la marge pour m'épuiser, évidemment. je souris sans relâcher ma garde. le surf, c'est pas uniquement faire le beau sur les vagues. avant ça, on a vécu 15 ans d'entraînement quasi militaire, par le padre. et pour être rapide sur une vague, je veux dire, vraiment rapide, il faut des bons bras et des bons abdos. c'est ça qui te permet de ramer assez fort et assez longtemps pour saisir la bonne vague. le poing de bug atterrit sur mon gant, que je place un peu au dernier moment. réflexe, je lance le mien avant de m'écarter. le jeu s'accélère et moi j'adore ça.

_________________

mais ça les gens apprécient pas,
ils disent qu'il faut rester au pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3663
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 30 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)   Jeu 28 Sep - 2:24

J'ai tendance à me fier à l'instinct plutôt qu'à autre chose quand je boxe, et je me dis que ça plairait sans doute à Abbi comme idée, ça. J'essaye de faire comme on apprend parfois aux gens qui prennent des cours de théâtre – d'après mon frère qui en faisait, à l'époque où j'ai commencé à boxer – et de comprendre l'effet miroir, copier un peu les gestes pour pouvoir mieux les anticiper ensuite. Ça marche assez bien. Je transpose l'idée sur Claudio, et j'arrive à anticiper certains de ses gestes, ce qui me permet de compenser mon manque d'appuis à cause du sable. Je sens que ça monte un peu plus encore, l'adrénaline, le côté chaud que ça peut provoquer de faire du sport, surtout un comme la boxe. La niaque, le côté battant qui ressort. Quand tu as envie de faire tes preuves face à l'adversaire qui, dans mon cas, n'en est pourtant pas vraiment un. Mais j'ai envie de montrer que moi aussi, je ne suis pas naze en sport – je ne sais peut-être pas tenir sur une vague, mais j'ai l'avantage de savoir balancer mon poing avec assez de panache pour que ça arrive, de plus en plus rapidement au fil des années, jusqu'à toucher un des points de K.O. Tempes, mâchoire, côtes. C'est ce qu'on m'a toujours appris à viser et aussi, quand je vois le poing de Claudio m'arriver dessus, je me recule en un bond, remonte ma garde, et capte à ce moment-là qu'il aurait pu bien me le placer si j'avais eu des réflexes sensiblement moins bons. Il se débrouille franchement pas mal, et c'est limite frustrant de se rendre compte qu'il a aussi ce talent, en plus du surf, de celui de barman, et d'être beau garçon. Hm. Pourtant je souris, parce que ça me fait vraiment du bien comme moment. Et je balance mon poing dans sa direction, parvient à toucher sa tempe, sans que le coup ne parte suffisamment fort pour le faire tomber à la renverse ou lui provoquer une réelle douleur. Du moins, je ne pense pas.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : silvia
MESSAGES : 841
AVATAR : @vclove
ÂGE : 25
LOCALISATION : paraty, brasil
MÉTIER : surfeur


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: zéro pointé
ASPIRATION: compétition
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)   Sam 30 Sep - 8:18

je pense à plein de trucs, quand je fais du sport. pas n'importe quel sport, mais quand j'ai les pieds ancrés sur terre. sur l'eau je pense qu'aux sensations, à mon équilibre, à mes appuis. y'a rien d'autre que des sens, qui s'agitent. de l'adrénaline, qui serre le ventre, de la concentration, qui efface le monde. ici c'est pas la même chose. je vis un truc ultra-réel, ultra-concret, loin des émotions. l'idée n'est pas plus compliquée que d'esquiver et de frapper. du coup, je pense à ça d'abord. je pense à compter mes pas, au rythme de mes mouvements. je pense à compter mes poings qui tapent. et ça donne un espèce de pa pa pa bam qui résonne au fond de ma caboche. mais je pense aussi à bugi et à ses yeux noirs, qui me dardent avec un regard expert. et je sais que le jeu ne sera pas évident, même si justement, ce n'est qu'un jeu. on est dans la même équipe, au fond, et peut-être que la nature de cette présence se manifeste aujourd'hui. j'ai jamais vraiment été du genre à aller provoquer les autres pour obtenir de l'info, mais je crois en moi et je crois en ma volonté d'avancer. si y'a bien un truc duquel je suis assez fier c'est ma détermination. je vois loin et je vois positif, parce qu'il est hors de question que je laisse la vie me bouffer ma vie. c'est peut-être ça, ma compétition. c'est simplement de niquer la manipulation médiatique qui nous pousse à être renfermés, solitaires, individualistes, égoistes et malheureux. je pense trop et je relâche un instant ma garde. bug saisit l'occasion et son poing vient frapper ma tempe malgré mon pas en arrière. ça claque un coup mais ça ne m'ahurit pas encore. je fronce un instant mes traits avant de sourire. et puis à mon tour j'attaque, soudain, puissant, en changeant rapidement mon équilibre sur mon pied gauche qui est mon pied pivot. et c'est à moi, maintenant, d'abattre mon poing sur son menton, sans contrôler mon geste.

_________________

mais ça les gens apprécient pas,
ils disent qu'il faut rester au pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3663
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 30 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)   Dim 1 Oct - 1:30

Je sens que mes veines commencent à chauffer sous l'effort et sous l'adrénaline que ça me provoque, de me retrouver là, à pouvoir boxer, quand ça faisait bientôt trois semaines que je n'avais rien fait de tel, à trop me la couler douce. Et putain que c'est bon comme sensation. Je me laisse porter par mes mouvements, tente d'anticiper au maximum ceux de Claudio pour réussir à les esquiver et à balancer les miens là où il faut. C'est plaisant, c'est... grisant. J'en oublie presque le sable qui me cause du tort sous mes pieds, comme si j'arrivais à en faire totalement omission alors que je sais très bien que ça n'est pas vrai : il est toujours là, il me fait toujours autant chier, mais je suis tellement à fond dans mon truc que je me dis que ça ne sert à rien de trop m'y attarder et trop me concentrer là-dessus. J'envoie mon poing en direction de Cla, je me recule, m'avance à nouveau, le renvoi et le récupère. Je sens que le sien vient frapper mon menton mais je suis tellement porté par nos gestes, par le moment, que je ne sens même pas la douleur qui se réveillera doucement un peu plus tard ; ça n'est pas non plus comme si on mettait toute notre force dans les coups qu'on se balance. Je renvoie le mien, en visant au niveau de son visage. J'ai dû réussir à capter le moment où il se relâcherait parce que mon gant atterrit au niveau de son œil, peut-être un peu trop fort pour le laisser indemne encore quand quelques minutes, et je me recule dans un moment rapide pour tenter d'échapper à la réplique. Mais, toujours autant grisé, je ne peux pas m'empêcher de rire un peu. Pas de moquerie, pas de provocation, juste la satisfaction d'un peu de sport entre copains.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : silvia
MESSAGES : 841
AVATAR : @vclove
ÂGE : 25
LOCALISATION : paraty, brasil
MÉTIER : surfeur


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: zéro pointé
ASPIRATION: compétition
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)   Dim 1 Oct - 22:18

ça doit bien faire cinq minutes, qu'on se darde, qu'on saute à droite à gauche, qu'on tire des poings. ils atterrisent tantôt sur les épaules, tantôt sur nos abdos, parfois le menton, parfois le visage. c'est pas bien méchant, mais ça tape. parce qu'on a beau jouer, on aime aussi le sport, son adrénaline et sa combativité. je me vois pas faire un truc à moitié, dans ce domaine. quand je me dépense je le fais jusqu'au bout, jusqu'à ce que mes muscles tressaillent, jusqu'à ce que mon corps m'implore d'arrêter. y'a pas meilleure sensation que d'arriver au bout d'une séance quand tu sais que tu t'es fait violence pour en finir. les premières minutes sont difficiles, on n'y croit pas, on se sent abandonner, et puis cette chimie du mental retentit, explose quelque part entre la conscience et le bon sens. et on se retrouve comme maintenant, un peu usés, un peu haletants. le poing de bug atterrit fort sur mon visage quand je ne m'y attends pas. ça me fait reculer de quelques pas et je sens une douleur lancinante. comme un flash, un ahurissement. je cligne des yeux, assez fort pour contrer ma vue qui se trouble et je me permets un souffle. un gros souffle suivi d'une aussi grande inspiration. bug sourit et je souris, moi aussi, quand je m'élance à nouveau. pris d'une quelconque force et d'une quelconque volonté. on retrouve nos positions et après quelques nouveaux coups échangés sur le principe de l'amitié, c'est mon gant qui atterrit sur son visage. en miroir, je me recule et je baisse mes bras qui retombent le long de mon corps. et cette fois je me marre, tandis que bug se reprend aussi. son rire tarde pas à rejoindre le mien et je tend mon poing, pour qu'il le frappe, comme au début. p'tit con je lâche entre deux rires et deux respirations. je défais le noeud de mon gant avec mes dents et je les enlève, les laisse tomber sur le sable, avant de me laisser moi-même tomber sur le sable. j'enlève aussi mon sweat et je me retrouve torse nu en short de bain quasi prêt à me jeter à l'eau. mais avant ça, on se reprend. je vous une goutte de sang tomber sur mon genou et je me passe une main sur le visage pour me rendre compte que mon arcade a payé le dernier poing de bug. je te dis pas les gueules qu'on aura au prime je finis par ironiser, en constatant qu'il se paye la tête que j'imagine avoir. la douleur commence à frapper, inversement corrélée à la perte d'adrénaline. à défaut d'avoir de la glace, on pourrait se taper une bière non? j'indique les deux grandes bouteilles qui dorment sur le sable, sans doute plus très fraîches, mais parfaites pour pallier au contrecoup de notre joyeuse folie.

_________________

mais ça les gens apprécient pas,
ils disent qu'il faut rester au pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3663
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 30 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)   Lun 2 Oct - 18:41

Je me laisse porter par la sensation du sport, par l'ambiance qui se dessine probablement entre nous. Pas besoin de m'imaginer une foule en délire pour me soutenir, des pancartes, des applaudissements ou des flashs d'appareils photos. Ça n'a jamais été mon délire, tout ça, et ça ne m'a jamais boosté particulièrement de me les imaginer, les rares fois où j'ai pu le faire. Je préfère me concentrer sur mes gestes, déjà, mais surtout sur ceux de Claudio, en tentant d'esquiver un poing qui finit tantôt contre ma tempe, tantôt contre mon torse, tantôt dans le vent quand j'arrive à faire mon mouvement à temps. Je propulse le mien dans sa direction, sans trop mesurer ma force j'ai l'impression, parce que lorsqu'il frappe son œil, il suffit simplement qu'il se recule pour que je vois la gueule de son arcade qui s'est un peu ouverte sous le choc. Sur le coup, je ne capte pas vraiment et continue avec lui le combat, en souriant un peu comme un con grâce aux bienfaits de la situation ; je n'ai aucune animosité envers Claudio, aucun problème avec lui non plus, alors le plaisir que j'éprouve à me battre avec lui ne tient pas au fait que je lui tape sur la gueule et mon but n'est pas non plus de la lui éclater. Et je pense qu'il le ressent aussi parce que malgré le coup, il revient vite en lice, lui aussi paré d'un petit sourire au coin des lèvres. Les coups s'échangent à nouveau, et je finis par en sentir un m'atterrir dans l'œil. Juste retour des choses, que je me dis, quand je vois ma vue se brouiller un peu avant de revenir à la normale et les bras de Claudio retomber le long de son corps. Il se met à se marrer en me regardant et j'imagine sans mal que je dois afficher la même tronche que lui actuellement : abîmée, et probablement avec un sourire débile, parce que mon rire ne tarde pas à se joindre au sien. « Grand con. » je souffle, essoufflé, en réponse à l'insulte qu'il me sort, sans arrêter de rire. Je me laisse tomber à côté de lui après avoir retiré mes gants pour les laisser s'échouer à leur tour sur le sable, remonte les manches de mon sweat – pas assez bien gaulé pour suivre Cla dans son délire de mec torse nu, hein – et je passe mes mains sur mon visage, grimaçant quand l'une d'elles frotte mon arcade. Je la retire et la détaille, capte qu'il y a un peu de sang dessus et arrive rapidement à la plus évidente des conclusions : moi aussi je me suis bien fait niquer, mine de rien. Ça me fait rire encore un peu alors que je tourne la tête vers lui. « Et encore, on aura toujours des marques pour celui encore après à mon avis. » Je fais mine d'avoir une tête consternée, puis prend son menton entre mes doigts pour le faire s'approcher un peu, le relâche rapidement. « Pas besoin de points, c'est toujours ça. » Je me retiens de faire une vanne sur le boulot de Stella, qui aurait pu nous les faire sans doute, et me contente d'acquiescer quand il parle de bière. « Carrément, ça nous désinfectera de l'intérieur. » Je lance en roulant un peu des yeux et en me penchant pour les récupérer. Je lui en tends une, ouvre l'autre et la fait doucement tinter contre la sienne.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
 

rocky balboa (bug - mercredi, 15h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» Rocky Balboa [débat] SPOILERS
» Rocky Balboa ( Rocky 6 )
» EXCLU : Stallone Ira faire la promo de Rocky Balboa ici.
» Combien de fois avez-vous vu ROCKY BALBOA?
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: plage-
Sauter vers: