[MER - 10:01] sharp edges.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3663
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 30 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: [MER - 10:01] sharp edges.   Lun 25 Sep - 0:59

SHARP EDGES
@eustache

Je me suis réveillé avec l'envie, le besoin, presque, de prendre l'air. J'ai plutôt mal dormi cette nuit, sans réussir à m'expliquer pour quoi, et un mal de tête lancinant ne me quitte plus depuis que j'ai ouvert les yeux. Après avoir avalé en quatrième vitesse une tasse de café, je me suis contenté d'enfiler mes chaussures et une petite veste, avant de sortir du château pour reprendre mon exploration du domaine. Troisième semaine ici. Exploration est devenu un bien grand mot, finalement : j'ai eu l'occasion de découvrir une bonne partie du domaine, à force de passer plus de temps à l'extérieur qu'à l'intérieur, un peu poussé par Achille. Le café aura eu le mérite de me réveiller et de me laisser suffisamment alerte pour que j'ose m'aventurer vers les falaises ; là où je n'aurais certainement pas foutu les pieds de mon plein gré si je n'avais pas été en mesure de comprendre et prévoir tous mes faits et gestes. Je ne sais pas pourtant si c'est la migraine de fond qui me pousse à avancer vers là-bas, ou l'idée de battre un peu mon vertige pour être en mesure de répondre « cap » à toutes les questions que me pose Achille. Le fait est qu'à mesure que je me rapproche, je me sens de moins en moins à l'aise, sans pourtant arrêter mes pieds dans leur chemin. Les mains enfoncés dans mes poches pour me donner un peu de contenance face aux caméras forcément planquées quelque part, je laisse aller mon regard sur la longueur des falaises et aperçois une silhouette, bras tendu et dos à la vue. Sourcil arqué, je m'avance assez discrètement vers elle et distingue petit à petit Eustache, sa tablette face à lui. « Eh, qu'est-ce que tu fais, ta Majesté ? » je lance, un sourire amusé au coin des lèvres, tout en veillant à ne pas trop m'approcher du bord. « Les peintres royaux sont en vacances, du coup t'essayes de pallier à leur absence en te tirant le portrait ? » Je fais quelques pas dans sa direction, m'arrête un instant en regardant la vue qui s'étend derrière lui, encore une fois en gardant une distance raisonnable du bord de la falaise. Je sens que mon ventre se noue un peu à cause du vertige, rien qu'à l'idée de s'en approcher un peu. Je sors finalement une main de ma poche, la tend dans sa direction pour qu'il me file sa tablette. « Allez, Prince William, laisse-moi prendre ta photo, ce sera plus simple. » Je ris un peu, attendant de la récupérer.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Mathilde
COMPTES : Anastasia
MESSAGES : 521
AVATAR : Harvey Newton Haydon
LOCALISATION : Myfair.
MÉTIER : faire chier
ÉTAT D'ESPRIT : chiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: popularité
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: [MER - 10:01] sharp edges.   Sam 30 Sep - 0:00

 Aujourd’hui je m’étais réveillé avec un but bien particulier : faire un beau selfie pour mon réseau social. J’avais une belle communauté sur les réseaux sociaux, je les appelais les ‘’eustachiens’’ pour plus d’intimité. Je me devais de leur partager du beau contenu, pour l’instant sur les photos ce n’était pas trop ça. Je devais donc trouver une idée de selfie à la Vivian : un beau décor, une belle couleur. Je n’étais pas doué pour prendre les photos. Par contre, je suis doué pour être le mannequin.  C’est devant mon bol de fruits que je cherche une idée de beau décor. Tout d’abord, il se devait extérieur, car la lumière y est plus jolie. Puis un selfie dans une cave à vin ou dans une salle à manger, c’est peu fascinant. Oh, une idée lumineuse me vint en tête : pourquoi ne pas faire cette photo en haut de la falaise ? Rien de tel pour une vue magnifique. Je cours vers ma chambre et m’habille de la meilleure façon qu’il soit, à vrai dire j’avais laissé un short de pyjama et j’avais juste mis une belle chemise et une veste pour le dessus. Pour un selfie pas besoin de voir l’entièreté du corps, autant en profiter. Bref, je me lance dans une courte marche et arrive près de la falaise. Je m’avance pour essayer de trouver un angle parfait. Mais ce qui devait arriver, arriva. Je suis pris d’un soudain vertige. Ma tête tourne, mes mains deviennent moites, je suis à deux doigts de tomber dans les pommes. Je me recule un petit peu et tente comme je le peux de prendre ma photo. Mes jambes et le haut de mon corps ne sont pas en harmonie, mes jambes essayant de s’éloigner le plus possible du vide. C’est là qu’une voix me surprend. Il ne manquait plus que ça. « Sa majesté ? C’est un beau compliment pour les majestés de ce monde. » dis-je en grognant. Je suis plus que ça ! Il est vrai que je n’avais pas pensé à la peinture, c’est à réfléchir. « C’est pour mon réseau social. J’aimerai une photo, il n’y a pas de peintres compétant ici. » Oui, que des incapables. A part Sofia qui étudiait les virus, et Achille qui était dans son monde d’étudiant. Bugs Bunny me propose de prendre la photo à ma place c’est plutôt gentil. Mais je suis actuellement tétanisé par la peur. Si je m’avance pour lui donner la tablette je ne retournerai pas près du vide. « Oui c’est gentil, sais-tu venir prendre la tablette ? » Je la tends le plus loin possible.

_________________
Tout est bien qui finit mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3663
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 30 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: [MER - 10:01] sharp edges.   Sam 30 Sep - 14:17

La scène qui se déroule est d'un ridicule, quand on y regarde bien : Eustache, face à moi, à moitié bien habillé et dévoilant ses gambettes au dieu du vent qui souffle un peu sur le dessus de la falaise. À quelques détails près, je suis sûr que l'on aurait pu confondre avec une représentation fidèle de l'Olympe façon 2017, où les tablettes données aux divinités leur permettent de jouer les Narcisses à un niveau bien supérieur au commun des mortels. Eustache, de ce que je sais, a toujours été un peu... particulier, depuis le début de l'aventure. Un caractère spécial, très spécial, dans une enveloppe ma foi assez loin d'être dégueulasse : si son ego est aussi gonflé que l'océan peut être profond, j'imagine qu'une infime part de réalisme et d'objectivité se cache derrière. Si j'avais un physique comme le sien, c'est vrai que je me la péterais sans doute un peu aussi. Sourcil arqué, je l'observe alors qu'il se met à grogner comme un enfant à qui l'on aurait pu refuser un nouveau jouet, ou mécontent d'être encore à la table des petits pendant les réunions de famille. Une main posée sur ma poitrine, je soupire légèrement. « Mille excuses, altesse, si j'ai froissé ton amour-propre avec une bien piètre comparaison. » J'espère qu'il n'ira pas croire que je suis prêt à toutes les offrandes malgré tout, vaut mieux ne pas trop déconner sur ça. « Joli short, par ailleurs. » j'ajoute avec un petit sourire, désignant son pyjama d'un signe de tête. C'est original, je suis à peu près sûr que sa communauté serait fan du principe si elle voyait l'envers du décor de ses photos, puisque apparemment c'est pour cette raison qu'il est venu là ce matin. Pas de peintres suffisamment compétants, donc une photo ferait l'affaire pour palier à ça. L'idée n'est, j'imagine, pas mauvaise pour la situation si délicate dans laquelle il est. Je relève un peu le menton. « C'est un drame qu'il n'y ait aucun photographe sur place et que tu doives la prendre toi-même. » Je finis par lui proposer de prendre moi-même sa photo, si jamais ça peut filer un coup de main, et il accepte. Et me demande de m'avancer pour récupérer sa tablette. Un rire un peu gêné s'échappe d'entre mes lèvres, et je commence à me gratter l'arrière du crâne. « Pour tout t'avouer, je préfère éviter, j'ai le vertige. Tu peux me l'apporter ? » Rien qu'en étant à une distance raisonnable du bord, je sens que mes jambes deviennent un peu plus cotonneuses qu'elles ne le devraient, alors je ne me vois pas franchement m'approcher ; je risquerais de perdre le contrôle.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Mathilde
COMPTES : Anastasia
MESSAGES : 521
AVATAR : Harvey Newton Haydon
LOCALISATION : Myfair.
MÉTIER : faire chier
ÉTAT D'ESPRIT : chiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: popularité
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: [MER - 10:01] sharp edges.   Lun 2 Oct - 22:26

Il faut prendre des risques pour prendre de belles photos. Mais surtout, il faut prendre des risques pour satisfaire les eustachiens. Je les ai habitués à la perfection, je dois continuer sur cette lancée. Je ne suis pas une Luca ou un Eyal qui a habitué sa communauté à saleté. Ils ne peuvent que surprendre leur communauté et leur donner mieux, étant donné le bas niveau. Moi qui pensais être immunisé au vide, je commence à douter. Pourtant, je n’ai pas eu de problème lorsque je me trouvais dans mes hélicoptères voyageant au dessus de falaises et lacs. En haut de cette falaise mes jambes sont du coton et mon corps reste stoïque. Lorsque j’entends une voix masculine me voilà rassuré. Je vais penser à autre chose que ce fichu vide, je vais même peut-être savoir bouger pour regagner la terre ferme. « Je vous excuse vous avez sans doute essayé de bien faire. Je ne peux pas vous en vouloir. » Je me montre indulgent car je n’ai pas envie qu’il parte. Et c’est sans doute la première et dernière fois que cela m’arrive. « Mon short vous remercie. » Et il me flatte en plus de ça. Il est vrai que j’aurais pu me vêtir d’un pantalon, mais j’étais bien trop excité à l’idée de poster une photo sur mon réseau social. Mes gambettes nues n’arrangeaient rien, je sentais d’autant plus cette petite brise. J’imaginais le vent devenir plus fort et me pousser un peu plus dans le vide. « Les photographes ne sont que accessoires. J’arrive moins à me passer d’un homme de maison, de mon cuisinier, mon médecin et mon teinturier. » L’art vient après la vie quotidienne. C’est là que le jeune homme m’avoue qu’il est atteint de vertige. Mes jambes sont collées au sol, il m’est impossible de bouger. J’agite la tablette dans le vide. « J’insiste venez donc prendre cette tablette. Affrontez votre peur, vous ne repartirez que plus grand. » J’essaye de m’étendre le plus possible afin de le convaincre.

_________________
Tout est bien qui finit mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3663
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 30 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: [MER - 10:01] sharp edges.   Mar 3 Oct - 21:46

Je sais d'Eustache ce qu'Achille a bien pu m'en dire : selon ses propos, ce serait quelqu'un d'« adoraaable », et j'avoue que je demande à voir par moi-même. Alors, notre rencontre fortuite est peut-être l'occasion rêvée pour faire plus ample connaissance, ou tout moins pour essayer de déceler le potentiel adorable de l'anglais. Je m'avance un peu vers lui en gardant une distance raisonnable avec le bord et, si je ne vois pas encore la preuve de ce qu'Achille m'avançait quand on en parlait, je peux au moins concéder le fait qu'il a l'air d'un gamin boudeur quand il grommelle après le surnom qui je lui donne ; mécontent de ne pas avoir eu le cadeau qu'il voulait, sans doute, car il m'a l'air de juger ça loin d'être suffisamment bien pour lui. Je finis par rire un peu en le détaillant, acquiesce avec un air entendu quand il me dit que j'ai probablement voulu bien faire en lui donnant un tel sobriquet. « Bien évidemment. Loin de moi l'envie de te vexer, tu penses bien. » Je le taquine simplement, avec un certain sarcasme que tout bon anglais est supposé reconnaître, mais je ne suis pas sûr qu'Eustache le saisisse effectivement. Loin de moi l'idée d'être méchant ou profondément désagréable avec lui : j'ai juste envie de faire quelques blagues, par-ci par-là, on verra bien comment ça passe. Son short me remercie et j'accueille ça d'un signe de tête, sans me défaire de mon petit sourire. Quel honneur. Je regarde autour de moi et constate qu'effectivement, l'endroit semble plutôt tout désigné pour faire de jolies photos. Passant outre le côté vertigineux du lieu, il y a de quoi emballer les « Eustachiens » pour le premier comme pour l'arrière-plan, à ne pas en douter. J'acquiesce à nouveau. « Je te comprends, j'ai beaucoup de mal à me passer des miens aussi. » Je souffle simplement. Puis me tourne vers lui avec un peu plus de sérieux en lui avouant que, hm, m'approcher du bord n'est pas tellement ce qui me fait envie à l'heure actuelle. Je ris un peu face à son insistance, secoue la tête. « Non pour le coup, je t'assure que je préfère éviter. » Puis je réalise un peu à son attitude, son incapacité apparente à avancer vers moi. Je hausse les sourcils, le détaille un instant avec un air un peu amusé. « Attends. Toi aussi t'as le vertige, c'est ça ? » Et pour vous, mesdames et messieurs : comment avoir l'air cons en une leçon, par Eustache et Bugi.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
 

[MER - 10:01] sharp edges.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Akumajo Dracula - Sharp X68000 - 1993
» Sharp pointed cutter tamiya ou l'acheter ?
» Barre de son Sharp HT-SB300
» UNE ÉTOILE POUR LE TSAR d'Adrienne Sharp
» Cluny Brown et autres romans de Margery Sharp
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: falaises-
Sauter vers: