la bufadora ♆ mercredi vers 15h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9184-abbi 

PSEUDO : errol
PRÉNOM : jo
COMPTES : holly, hélio & co
MESSAGES : 441
AVATAR : ana de armas


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 7500£
ASPIRATION: popularité
AFFINITÉS:
MessageSujet: la bufadora ♆ mercredi vers 15h   Mar 26 Sep - 2:42


ft. Eustache

Yaay Bibi is happy. Bibi se trouve très belle aujourd’hui, mais surtout elle est happy parce qu’elle a une sortie de prévue avec @Eustache. Et pas n’importe où, hm. Bibi va à la plage cet aprem, eh ouii. Ninini je sais c’est trop bien ! Même si bon, ça me ressemble pas trop d’organiser des trucs comme ça des jours à l’avance. Ouais J’aime pas planifier. La sortie avec Eustache, c’est un peu l’exception qui confirme la règle parce-que j’aime plutôt suivre mon instinct et le laisser décider à ma place. Quand je me réveille le matin, je sais absolument pas ce que je vais foutre de mes prochaines 24h. J’ai aucune idée des personnes avec qui je vais passer du temps. J’ai pas de liens prédéfinis. J’ai mes préférences, bien sûr, comme tout le monde, mais il m’arrive des fois de passer une journée entière avec un candidat au random avec qui j’ai jamais conversé auparavant, tout ça parce-que dans ma tête, c'est un peu une grosse loterie. Chaque jour son candidat mystère. C'est le bordel complet. J'ai des possibilités partout où je vais et avec n'importe qui. Pour moi c’est assez physiologique, ça se fait presque spontanément tandis que d’autres ils commencent à sélectionner dans leurs têtes les gens susceptibles d’être compatibles avec eux. Eustache, c’est un peu son cas. C’est tout le contraire, du moins mon total opposé en matière d’interaction sociale. Malgré qu’on soit dans la même équipe popularité, lui en trois semaines il a plus réussi à se faire d’ennemis que d’amis et ça je trouve que c’est vachement triste tellement je soupçonne en lui un très grand cœur, et une personnalité merveilleuse aussi. Il faut juste outrepasser cette carcasse de connard aristocrate à deux balles, ou creuser pour tomber sur un petit trésor de personnalité. Je peux me tromper, mais je m’en fous, je fais confiance à mon instinct, il trouve toujours les meilleurs actions à faire pour moi. Alors cet aprem, j’enfile mon bikini rose et ma robe blanche par dessus, je range mon sac ultra léger avec serviette y compris et je glisse mes pieds dans ma paire de tongs kawai pour rejoindre Eustache déjà prêt devant l’entrée du château. J'espère qu'il m'a pas trop attendu, j'ai vraiment fait le plus vite possible. Limite je me suis préparée en 5 minutes même pas. Zéro maquillage et cheveux attachés en mode je m'en foutiste complet. Après faut le dire, je suis pas une gonzesse qui passe des plombes dans la salle de bain pour se préparer, non loin de là. « heey c’est bon Poop je suuuis là » yes Poop, c’est le sobriquet que j’ai trouvé pour lui. J’aime bien. Allez c’est pour lui, c’est affectif de ma part et je lui en fais cadeau. Ça lui colle à merveille en plus. Poop. C’est frais. C’est mon nouveau petit bébé made in Bibi Company qui possède maintenant sa propre usine de confection de petits surnoms customisés. « alors Poop on y va ? » je lui offre l’un de mes plus beaux sourires astrales pour le mettre directement dans le bain de notre sympathique sortie, et surtout le mettre à l’aise. « je peux t'appeller Poop hein je peuuux ? » Oui je veux l'appeller comme ça c'est trop cute, c'est mon p'tit caprice de la journée et comme ça lui il se sentira hyper à l’aise en ma compagnie, c’est très important pour moi. De mon côté je suis toute excitée à l’idée de passer cet après-midi en sa compagnie, je suis sûre on va trop bien s’amuser. La plage, c’est tout simplement mon environnement naturel à moi. Je suis monitrice de plongée. Je vis dans une île un peu plus petite que celle-ci alors c'est clairement mon milieu de prédilection « rassure moi tu vas te baigner avec moi pas vrai ? » je sais pas, mais je veux pas qu’il me fasse sa diva ou bien qu'il commence à me sortir des excuses à la Martin. Enfin bref, on commence le trajet à pieds, y’a un petit blanc qui s’installe entre nous, il est gêné le pauvre ça se comprend, mais c'est pas grave, je prends les devants pour nous soigner tout ça et installer tout de suite de la chaleur entre nous « alors Poop, comment ça se passe la cohabitation avec les autres ? tu t’es fais des amis ? » que j’articule avec ma douce voix, un petit regard en sa direction …

TENUE DE BIBI : FACE + PROFIL

_________________

Je n'ai pas peur de connaître le malheur. Ce que je crains, c'est de savoir que le bonheur passé ne reviendra pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Mathilde
COMPTES : Anastasia
MESSAGES : 521
AVATAR : Harvey Newton Haydon
LOCALISATION : Myfair.
MÉTIER : faire chier
ÉTAT D'ESPRIT : chiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: popularité
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: la bufadora ♆ mercredi vers 15h   Mer 27 Sep - 23:57

Aujourd’hui il faisait étonnamment beau. Le soleil était sortit de ses sombres nuages. J’en avais donc profité pour aller sur la plage en compagnie d’Abbi. Je n’avais pas encore eu l’occasion de passer un moment avec elle. Peut-être que j’allais regretter cette maudite curiosité sur la personne. A première vue elle m’a l’air d’une femme élégante, mais qui parle (beaucoup) trop. Et moi qui ne suis pas très bavard et qui n’aime pas faire semblant de m’intéresser aux personnes qui m’entourent.. Nous avions rendez-vous à 14h30 devant le semi-château, de là-bas nous partirons sur la plage. Pour ce faire, j’avais prévu un petit panier rempli de confiseries. J’avais pris quelques fruits trouvés dans le jardin : framboises, fraises, cerises. J’avais pris les ustensiles nécessaires : assiettes, gobelets, serviettes, crème solaire et bien entendu serviettes de plage. J’attendais devant le semi-château, il ne manquait plus qu’Abbi. J’avais mis un slip de bain au cas où la température me permettrait de mettre un orteil dans l’eau. Malheureusement, je n’ai pas retrouvé mon bonnet pour caché mes cheveux que je venais à peine de laver. Cela m’ennuierait de les salir directement après la douche. Je m’impatientais sur les marches regardant ma montre. Pourquoi est-ce que les femmes sont toujours en retard ? Ma mère était une femme très élégante, elle n’était jamais à l’heure. Elle me disait que pour montrer qu’on était une personne importante il ne fallait pas être là à l’heure et encore moins en avance. Cela montre notre domination sur la personne qui nous attend. Elle n’a pas tort, mais je trouvais ça respectueux de ne pas arriver en retard. Je me savais déjà supérieur à la personne que j’allais rencontrer, ce n’était pas une question de ponctualité qui allait changer ça. La porte laissa enfin découvrir la jeune femme. Je me lève un peu excédé mon panier d’osier autour du bras. « Abigaël ! Je vous ai attendu 15 minutes et 52 secondes ! Ca commence mal. » Je la gronde du doigt comme si je m’adressais à une petite fille. J’espérais que ça allait être la première et la dernière fois que cela arriverait. Nous nous mettons en route pour la plage. Mais cela m’intrigue, elle semble m’appeler non pas Eustache mais poo ? « Qu’est-ce donc ce fichu nom ? » Je fronce les sourcils. Décidemment cette petite balade commence même trèèès mal. Elle prend directement les devants en posant des questions plutôt basiques. « J’ai pris mon slip de bain, nous verrons la température une fois arrivé. » Je n’avais pas besoin de lui demander si elle avait pris son maillot sa robe était bien trop transparente pour une femme élégante. « Je n’ai qu’un ami, c’est Achille. Les autres je ne les aime pas. A part Hawa.. » dis-je lorsqu’elle me demande si je me suis fait des amis. Comme si on devait absolument se faire des amis. J’en ai très peu dans la vie, pourquoi donc en avoir ici ? Surtout que je ne suis pas très bien entouré. « Je suppose que tu as déjà un convoité et un groupe de copines ? » Ca me semblait être un destin déjà écrit.

_________________
Tout est bien qui finit mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9184-abbi 

PSEUDO : errol
PRÉNOM : jo
COMPTES : holly, hélio & co
MESSAGES : 441
AVATAR : ana de armas


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 7500£
ASPIRATION: popularité
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: la bufadora ♆ mercredi vers 15h   Lun 2 Oct - 8:19


Abiquoi ? Abigaël ? C’est quoi ce prénom ? Bien sûr il est pas le premier a avoir tenté le rapprochement entre les deux prénoms, mais faut peut-être l'informer que c’est deux trucs totalement distincts... Abbi, c’est un prénom à part, originel et c’est le diminutif d’aucun autre nom ho. Alors je me retrouve à arquer un sourcil, amusée par cette appellation. Trois quart des gens m’appellent Bibi. Le reste se contente d’Abbi ou bien mademoiselle Abbi pour joindre la politesse au truc, mais avec moi c’est cool alors je m’en fous de ce genre de titres. C’est que de la décoration je trouve et je préfère de loin Bibi. C’est plus frais, plus friendly et moi j’aime beaucoup. « pardon j’ai fais de mon mieux pour faire vite » je te jure Poop d'habitude je suis quelqu’un de très ponctuelle et je comprends pas comment j’ai pu tarder de 15 min. Mais c’est la dernière fois promis « tu peux m’appeler Bibi si tu veux » yes c’est bon on se connait maintenant. Et on peut aussi nous tutoyer même si j’ai compris qu’il avait des manières un peu moyenâgeuses et qu’il se comportait en pingouin avec tout le monde. Avec moi il pouvait quand même se lâcher et respirer un peu. Le plus drôle, c’est qu’il est pas très familier non plus avec cette culture de l’apelido. Je crois qu’il est vachement en retard niveau interactions sociales, et qu’il lui faut un petit manuel style la sociabilisation pour les nuls histoire de rattraper ses lacunes. Mais c’est pas grave, Bibi est là pour s’en charger t'inquiète pas poussin t'es entre de bonnes mains maintenant « Poop, c’est ton nouveau surnom » que je lance avec un large sourire sur la tronche. Poop, c’est un beau surnom bibounesque qui est maintenant officiellement le sien. Niveau sonorité, facilité d’emploi, signification et concordance, c’est tout parfait et @Eustache ne pouvait espérer meilleur sobriquet que celui-là.  Il lui colle à merveille comme il lui collera au cul pendant toute la durée de cette aventure. C’est bon, les dés sont jetés mon petit bichon. « un sobriquet en quelque sorte. Tu sais, on en donne aux gens qu’on aime bien et tout ... » que je lui explique comme si c’était la première fois qu’il allait en recevoir un. C’est une marque d’affection aussi, de tendresse, et à la façon dont il me regarde, on dirait qu’il pige pas trop le concept, comme si c’était la première fois de toute son existence que quelqu’un s’aventurait à lui donner un surnom cute de ce genre. En tout cas, même s’il faisait son petit désagréable, j’appréciais sa présence et notre marche vers la plage se passait très bien pour le moment. Bien évidement monsieur a pas de maillot mais un slip de bain. Ok ça fait un peu sugar daddy mais c’est pas grave, mon cerveau va s’adapter une fois là-bas. Oui cette sortie je sens que je vais prendre sur moi et faire des efforts vu son caractère un peu spécial. Pour le moment je gère, il me tape pas trop sur le système. Je le trouve même soft contrairement à ce qu’on arrête pas de cracher sur lui, le pauvre. J’esquisse un léger sourire, mon regard tourné vers lui « ça me surprend pas » Achille c’est l’ami de tout le monde, par contre « Hawa ? » ça c’est une bonne/belle surprise je m’y attendais pas du tout. Je l’aime bien aussi je dis pas le contraire mais … « tu veux dire, Hawa tu l’aimes bien ? » intéressant tout ça « genre … elle te plait ? » que je balance en guettant sa réaction qui a l’air plutôt cute, je dois l’avouer « Un convoité ? » c’est quoi ça ? Groupe de copines ça j’ai j’ai compris, mais convoité ? Qu’est ce que c’est ? J’ai l’impression qu’on parle pas trop la même langue, ou bien on est en décalage temporel parce-que mon anglais est peut-être un peu plus modernisé que le sien « j’ai mon petit groupe de besties, oui » mon petit crew de space girl animé, yes, avec Alessia et Elham en tête d’affiche pour ne pas citer tout le monde …

_________________

Je n'ai pas peur de connaître le malheur. Ce que je crains, c'est de savoir que le bonheur passé ne reviendra pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Mathilde
COMPTES : Anastasia
MESSAGES : 521
AVATAR : Harvey Newton Haydon
LOCALISATION : Myfair.
MÉTIER : faire chier
ÉTAT D'ESPRIT : chiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: popularité
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: la bufadora ♆ mercredi vers 15h   Jeu 5 Oct - 21:33

 Oh les femmes. Toujours à nous faire patienter. Lorsqu’Abbi vint me rejoindre un poids s’enleva de ma personne. Je déteste attendre les gens. Se croit-elle supérieure à moi ? C’est ce que je ressentais à l’instant. Je m’énerve sur elle, mais le temps de 5 secondes. J’ai envie de passer une belle après-midi à ses côtés. Nous ne nous connaissons pas encore bien, mais j’espérais qu’elle serait moins stupide que certaines candidates que j’avais pu connaître. Nous partons tous les deux vers la plage ayant sans doute la même idée en tête. Je porte le panier d’osier, c’est le rôle de l’homme, tout comme le rôle de la femme est celui de se faire attendre. La brunette me dit que je pouvais l’appeler bibi. Quel drôle de nom, c’est moche. « Bibi ? Veuillez m’excuser mais je préfère Abbigaël. » Je n’aime pas ces vieux surnoms que tout le monde se donnent. Il n’y a rien de mieux qu’un bon vieux prénom qui vient de notre descendance. Ca montre d’une part l’importance de notre famille, mais ça fait aussi bien plus sérieux.  Lorsqu’elle m’annonce mon nouveau surnom vous imaginez bien que je manque de faire une crise cardiaque. Poo ? Comme la défécation ? Je me calme pour ne pas rentrer dans une colère noire. « Pourquoi Poo ? Est-ce parce que vous ne m’estimez pas ? Je ne vous appelle pas Pee. » Mes poings se serrent et mes dents se choquent. J’ai horreur des surnoms, j’ai horreur de ce surnom. Nous arrivons enfin face à la mère, ce qui me calme un peu. Je m’assieds sur ma serviette de sable, il est hors de question que le sable entre en contact avec mes vêtements ou même avec le moins de partie de mon corps possible. Elle semble surprise que je m’entende bien avec Hawa. Pourtant, ça ne m’étonne pas, c’est une femme bien au dessus de toutes celles que j’ai pu croiser dans cette maison. Quoi que, Sophia m’a laissé un bon souvenir aussi. Elle me demande si elle me plaît. Abbigaël et moi n’avons sans doute pas la même symbolique sur le mot ‘’plaire’’. Mon chat me plaît, mon serviteur me plait aussi, donc Hawa et Achille me plaisent aussi. « Bien entendu qu’elle me plaît. C’est une femme forte qui a travaillé tôt pour aider sa famille. Et puis elle me fait penser à une reine maghrébine. Par contre elle a un horrible défaut. » dis-je. Je regarde à droite et à gauche pour ne pas révéler son secret à d’autres personnes que Abbi. « Elle boit du Baileys. » Le dégout s’aperçoit sur mon visage. Rien que d’y penser j’en ai des frissons dans tout le corps. Tout a coup je suis surpris. Elle ne sait pas ce qu’est un convoité ? « Oui vous savez. Un homme. Un homme qui vous fait du gringue. » Ca ne m’étonnerait pas de sa part. Une femme comme elle avait son groupe de copine et son petit-copain. Par contre un mot m’échappe à mon tour. « Besties ? » Qu’est-ce donc ?

_________________
Tout est bien qui finit mal.
Revenir en haut Aller en bas
 

la bufadora ♆ mercredi vers 15h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: plage-
Sauter vers: