[LUN - 15:03] birthday girl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3731
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 22 500£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: [LUN - 15:03] birthday girl.   Dim 8 Oct - 23:39

BIRTHDAY GIRL
@hawa

Le départ forcé de toute la troupe « succès » (accompagnés d'Alain et Martin) a quelque peu contrecarré mes plans pour aujourd'hui. Les bruits de couloir avaient laissé entendre qu'Hawa était née le neuf octobre, et j'avoue que j'avais en tête un cadeau particulier à lui faire, comme un clin d'œil à la mésentente que l'on entretient, elle et moi, depuis le premier soir. Les insultes ont tendance à pas mal fuser entre nous, les menaces aussi, mais j'ai l'impression que depuis que l'on a été liés, il y a peut-être un « mieux » qui s'est créé. On a réussi à discuter un peu – bien grand mot pour celle qui fut privée de sa voix durant sept longs jours grâce à ma décision –, à apprendre à légèrement mieux connaître l'autre, et la conversation semi-parlée, semi-écrite que l'on avait eue n'était pas franchement empreinte d'hostilité, de ce que j'ai ressenti. Je n'ai aucune idée de comment elle accueillera dans un premier temps ma venue sur la plage ; j'avoue qu'étant un brin moqueur, j'ai tendance à rire à l'avance du sort qui leur est réservé, surtout après une première nuit passée au bord de l'eau. La production aurait pu être moins vache quand même : le froid écossais mêlé au vent que l'on retrouve toujours au bord de l'eau... Je me demande la tête qu'ils ont, tous, après une nuit passée comme ça ; dans des sacs de couchage, à tenter de garder un peu de chaleur. C'est avec ma petite surprise d'anniversaire et une sacoche claquant contre ma hanche au rythme de mes mouvements, que je descends jusqu'au bord de l'eau et cherche du regard les boucles blondes de celle qui partage habituellement mes draps et qui, gracieusement, a laissé sa place à Achille jusqu'au prochain prime. Je ne la trouve pas tout de suite mais, lorsque je la vois se rapprocher de la plage, je l'interpelle. « Hawa ? » Elle se retourne alors vers moi et semble afficher une mine assez surprise, dubitative et... hybride, probablement le reflet du mélange de ce qui lui passe par la tête lorsqu'elle me voit débouler vers elle. Sans trop y faire attention – ce n'est pas ça qui cassera mes plans –, je m'avance vers elle avec un demi-sourire, m'arrête à son niveau et regarde autour de moi. « Vous pouvez au moins vous estimer heureux d'avoir une jolie vue. » Je souffle finalement, désignant d'un mouvement du menton la mer qui s'étend à perte de vue. Un demi-sourire sur le visage, je reporte finalement mon attention sur elle. Malgré la nuit qu'ils ont probablement passée et qui doit s'apparenter à peu de choses prêt à ce que j'ai en tête, j'ai l'impression qu'Hawa est d'assez bonne humeur. L'effet anniversaire, peut-être ? « J'ai su que c'était ton anniversaire aujourd'hui, et je me suis dit qu'on pouvait peut-être prolonger la trêve que l'on avait faite quand on était liés, pour aujourd'hui. » Nealon, espèce de connard. Vu la blague que je m'apprête à lui faire, je sais qu'à lui dire ça je risque d'autant plus de recevoir son courroux une fois que ça sera fait – et c'est clairement là que je me dis que j'ai bien fait de prévoir un après-coup, pour faire un peu mieux passer la pilule et espérer ne pas la faire s'attarder trop longtemps sur la plaisanterie. Je la juge assez bon enfant, qui plus est, le genre de truc que j'aurais été capable de faire à mes potes aussi, par exemple. Mais là est le point : Hawa et moi ne sommes pas potes. On verra bien. « Je t'ai préparé ça, du coup. » Je montre enfin le « gâteau d'anniversaire » recouvert de crème que je lui ai fait, et relève les yeux vers elle pour lui lancer un petit sourire. « C'est un petit truc, et je ne suis pas franchement un bon cuisinier mais... c'est toujours ça. » Je hausse un peu les épaules, plonge ma main libre dans mon sac pour attraper le couteau récupéré en cuisine, pour lui tendre. Et, dès lors qu'elle tentera de le planter dans son superbe gâteau, le ballon caché sous la crème provoquera l'explosion qui l'éclaboussera, légèrement. Au moins je n'ai pas été salop au point de le faire en taille XL.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)



Dernière édition par Bugi le Jeu 12 Oct - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Alizée
COMPTES : skye, tommy jr, milana, sean, mia, warren
MESSAGES : 537
AVATAR : rose bertram
ÂGE : 23
MÉTIER : mannequin


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 000£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: [LUN - 15:03] birthday girl.   Lun 9 Oct - 22:30

Ce matin, j'ai eu un petit coup de blues. Le manque des proches s'est d'autant fait plus ressentir du fait que ça soit mon anniversaire. Ici on ne va pas se mentir les trois quarts des candidats n'en ont que faire que je sois née jour pour jour il y'a 23 ans de ça. Et encore 3/4 c'est probablement bien gentil. Dans le fond on reste quand même pas mal des inconnus les uns pour les autres. Alors ouais, je me suis sentie un peu seule en ce jour si particulier. D'autant qu'avec moi, c'est toujours des grosses teufs, je célèbre toujours ça comme il se doit. Franchement la production pourrait m'organiser une soirée digne de ce nom ! Mais bon, je compte pas trop là dessus. Cet après midi, j'ai repris du poil de la bête. Après tout, c'est un jour qui se veut heureux ! Moi qui adore être au centre de l'attention, forcément que j'ai toujours adoré le fêter. Alors y'a pas de raisons que je passe une sale journée. Peut importe que je doive passer toute la journée à l'extérieur. Que je dois aller chier dans les bois. Hors de question qu'on entrave ma bonne humeur récemment récupérée. Pas même par Bugi là qui vient me parler au détour d'un grain de sable. Je le vois avec ce qui ressemble un gateau en main. Ma première réaction est de faire un pas en arrière. Tu vois quelqu'un qui se balade avec ça en main, t'es pas serein, surtout quand c'est loin d'être ton premier admirateur qui l'a. Je me souviens encore de la tronche d'Harrison y'a quelques jours quand il s'est fait entarté lors du prime. Il me parle de la jolie vue, en mode hein on a quand même de la chance, cela aurait pu être pire. " On a une très belle vue depuis la chambre aussi. " Mais ça il le sait très bien puisqu'il peut toujours en profiter. Et je sais de sources sûres qu'il a convié son petit ami à partager NOTRE lit. A prendre MA place. Sans même me demander mon avis. Dès que je reviens, je brûle tous les draps. Il me dit vouloir prolonger la trêve, alors pour marquer le coup de mon anniv, il m'a préparé un gateau. Hm pourquoi je sens l'entourloupe venir à des kilomètres à la ronde ? Non mais regardez le à me tendre avec empressement ce couteau. Il est là depuis à peu près dix secondes, et il veut déjà que je coupe une part. Clairement il y'a quelque chose qui cloche, je le sens. Il me prépare un mauvais coup, c'est obligé. Après tout c'est quand même chelou de couper du gateau là comme ça, alors qu'on est debout au milieu de la plage. J'sais pas, il n'aurait pas pu attendre qu'on soit dans un coin avec une table ? Mais allez, dans ma grande bonté, je décide de lui laisser le bénéfice du doute. Que je ne l'accuse pas tout de suite sans fondements. " Merci, que c'est très généreux de ta part... " J'ai le couteau en main. Il me donne une arme quand même, il n'a pas peur lui. J'suis d'avis qu'il a foutu des ingrédients dégueulasse dans ce gâteau, et qu'il va avoir un gout horrible. " Tu le tiens bien hein, je ne voudrais pas qu'il tombe malencontreusement, surtout que t'as dû le faire avec amour. " Un accident est si vite arrivé. Une fois que j'aurais coupé la part, je compte bien lui faire gouter le premier, histoire d'être sur. Et je commence à entailler le gateau. Sauf que la sentence est immédiate. Un bruit de pétard ou de ballon qui pète se fait entendre, suivi très rapidement par du glaçage à la gueule. Un peu sur mes vêtements. Un peu dans mes cheveux. Un peu sur mon visage. J'ai un mouvement de recul immédiatement forcément. Je lance quelques insultes en portugais. Je relève la tête vers lui. Il s'est prit quelques éclaboussures au passage, mais c'est quand même moi qui ait eu le plus gros. " Ah t'es fier de toi hein. " Du con. Je lâche le couteau, et en mode ninja je saute immédiatement sur lui pour lui choper le reste du gâteau et lui foutre sur la gueule. Y'a pas de raisons que je sois la seule victime.

_________________

Confidence, wear it like makeup
Kiss slowly. Play hard. Forgive quickly. Take chances. Give everything and have no regrets. ©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3731
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 22 500£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: [LUN - 15:03] birthday girl.   Mar 10 Oct - 18:16

J'ai conscience que mon geste, avec le gâteau piégé, pourrait être super mal interprété. C'est son anniversaire, elle est loin de sa famille, de ses amis, et forcée de le passer à dormir sur la plage avec les autres membres de la team succès et le bonus papys de la saison en plus. C'est vrai que ça en rajoute une couche de lui faire une blague du genre, qui va la faire se retrouver assez collante alors que ses conditions de vie sont déjà franchement piètres, sachant en plus que je ne sais pas si beaucoup d'autres candidats sont au courant qu'elle est née il y a vingt-trois ans jour pour jour. Mais je sais ce que je fais. Si jamais Hawa n'a pas l'humour suffisant pour assez bien prendre le fait que son gâteau d'anniversaire soit simplement un ballon recouvert de crème, je sais que j'ai à ma disposition un moyen d'apaiser un peu les tensions que ça pourrait créer. Sans grande surprise, quand je l'interpelle, je capte directement la surprise – pas forcément positive – dans son regard, après un pas en arrière. Elle pensait que j'allais lui faire un remake du prime, entre Martin et Harrison, au juste ? Je possède quand même plus de ressources que ça, pour éviter de copier purement et simplement les idées de gages de la production. Je commente rapidement la vue qu'ils ont, lâche un bref rire quand elle évoque celle que l'on a depuis la chambre, et qui donne effectivement vers la plage elle aussi. « C'est vrai qu'on n'a pas à se plaindre. J'essayais simplement de voir, pour vous, les petits points positifs de la situation. » Quelque chose me dit, au regard qu'elle me lance, qu'elle est au courant du changement qu'il y a eu dans la répartition des chambres cette semaine, et principalement de la nôtre. Pour le coup, je n'ai aucunement l'intention de m'en excuser, et n'évoque donc même pas le sujet avec elle. Je préfère lui tendre le couteau que j'ai, entre autres choses, dans la sacoche accrochée à mon épaule pour lui permettre de tenter de couper une part du fameux gâteau, à défaut d'avoir un endroit où vraiment nous poser pour le faire. « Au moins, tu ne diras pas que je ne pense pas à toi. » Je lance avec un petit sourire, en la regardant. Je sais parfaitement que je vais me prendre quelques éclaboussures aussi, mais franchement, je suis prêt à prendre le risque de me salir un peu pour la beauté du geste. On ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs alors, au même titre, on ne fait pas de blague de ce genre sans se salir un peu. J'acquiesce un peu quand elle me demande de bien le tenir, parce que ça serait vraiment dommage qu'il tombe par terre vu tout l'amour que j'ai mis dedans. Si elle savait... Mais au fond, je me doute bien que quand elle prend le couteau en main et qu'elle l'approche de la forme bombée du soi-disant gâteau, elle sait déjà à quoi s'attendre. Peut-être pas à l'explosion en elle-même, mais à un coup tordu que je n'aurais pu manquer pour aucune raison valable. Pourtant, elle plante quand même le couteau dans le ballon et, juste avant, j'arrive à avoir le réflexe de tendre les bras pour me reculer un peu et que, dans le bruit sourd de l'explosion, elle soit majoritairement touchée par l'attaque de crème fouettée. Elle se met à gueuler en portugais et moi, en face, je commence déjà à me marrer comme un con de l'effet de ma blague, quand je la vois tachée comme ça, encore plus quand je l'entends. J'acquiesce, toujours en rigolant. « Plutôt ouais, je dois dire. » je réponds avec un grand sourire. La vengeance est immédiate : elle s'empare du reste pour m'en foutre aussi sur le visage, et ça se transforme rapidement en bataille à coup de chantilly. J'arrive à en récupérer à mon tour et à lui en étaler dans les cheveux et sur le visage, sans m'arrêter de rire, malgré toute la rage que je sens en elle. J'ai aucune idée de combien de temps ça dure réellement, mais je finis en tout cas par lui attraper les poignets pour la faire s'arrêter. Un rire toujours au bord des lèvres, je la regarde. « Calme toi, c'est bon, on est tous les deux dégueulasses, t'as eu ta vengeance. » Je m'y attendais clairement, alors je suis pas franchement vexé, énervé, ni quoi que ce soit. Je connais suffisamment bien Hawa pour savoir qu'elle est du genre à me le refoutre dans la gueule à peine j'envoie les hostilités, au même titre qu'elle sait que je ferais pareil, à mon avis. Je libère ses poignets, lève les mains en lui montrant les paumes. « Calmée, c'est bon ? » je souffle, sans me défaire de mon sourire, avant de rebaisser les mains et de frotter un peu ma veste, mon visage, pour enlever les premiers surplus de crème. « Avoue que c'était plutôt drôle. » je lance avec un regard en biais dans sa direction, déjà prêt à me prendre une nouvelle insulte dans la tronche. Ce serait justifié, je veux bien l'admettre. Je m'avance vers le bord de mer, trempe mes mains dans l'eau pour retirer l'effet collant du sucre, et les essuie finalement sur mon pantalon avant de venir vers elle. « Je doute que tu me fasses confiance, mais j'ai un vrai truc d'anniversaire pour toi, cette fois, si tu veux. » Et, promis, ça n'est pas une blague du genre.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9219-harrison 

PSEUDO : MEL
COMPTES : [...] RUSSELL
MESSAGES : 616
AVATAR : FINN JONES
ÂGE : 28
LOCALISATION : MONTEVIDEO URUGUAY
MÉTIER : ELECTRICIEN


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: SUCCES
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: [LUN - 15:03] birthday girl.   Mar 10 Oct - 22:02

:youha: CECI EST UNE TOUTE PETITE INCRUSTE  :youha:


Harrison referme l’application du réseau social. Tout content. Aujourd’hui c’est l’anniversaire de la toute petite Hawawa et elle lui réclame un câlin d’anniversaire. À défaut de l’avoir comblé avec sa petite photo spéciale. Il ne peut pas lui refuser ! Un câlin quand même ! Il en ferait même un à Alain s’il le fallait ! Dès qu’il croise quelqu’un, il demande si il ou elle n’a pas vu la frisée. C’est Elham qui lui indique le chemin. Le bon. Il la voit alors il se dépêche. Court. Pour finalement tomber sur une scène d’une mignonitude extrême. Alors il porte ses mains à sa bouche. Hawa et Bugi réunis. Semblent plutôt bien s’entendre. Lui qui débarque. Un souvenir de leur cohabitations. « C’est vraiment trop mignon ! Vous êtes copains maintenant ! Je suis trop ému ! » Il les regarde tout les deux, maculés de crème chantilly. Comme lui au prime. Tout content, il sautille sur place. Il tend son poing vers Bugi pour leur check rituel. Puis se tourne exclusivement vers la reine du jour. Trépigne. Et puis finalement fond sur elle. Rico lui attrape la taille et la soulève d’un coup. On dirait pas au premier coup d’œil, mais il est grand et il a quand même des muscles. Il la fait tourné sur elle-même et en la reposant, la prend dans ses bras. La serre si fort contre lui, que ça fait un bruit bizarre la crème qui s’étale sur son t-shirt. Mais il s’en fout. Il dépose un baiser sur sa tempe. Avant de crier les bras en l’air : « FELIZ ANIVERSARIO RAINHA DO DIAAAAAA !!! » Un nouveau bisou et il départ en courant. Aussi rapidement qu’il était arrivé.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Alizée
COMPTES : skye, tommy jr, milana, sean, mia, warren
MESSAGES : 537
AVATAR : rose bertram
ÂGE : 23
MÉTIER : mannequin


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 000£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: [LUN - 15:03] birthday girl.   Jeu 12 Oct - 0:18

 « C'est vrai qu'on n'a pas à se plaindre. J'essayais simplement de voir, pour vous, les petits points positifs de la situation. » C'est ça, cause toujours. Je suis certaine qu'il a été le premier à se réjouir de la situation. Il a sauté immédiatement sur l'occasion pour me remplacer par son Achille chéri. " Quant aux points positifs pour toi, t'inquiètes que ceux là tu les as bien vu . " En fait il ne doit attendre qu'une chose, que je me fasse dégager de ce jeu pour que son toy boy puis récupérer définitivement ma place. Mais je compte bien ne pas lui faciliter la tâche. " Profites, ça ne va pas durer. " C'est qui déjà le compagnon de lit d'Achille ? Le plus simple serait quand même que le Bugi dégage là bas. J'aurais le lit pour moi toute seule, les deux seront réunis, tout le monde sera content. En attendant là, je dois faire face à sa surprise. Son gâteau d'anniversaire. Je ne suis pas née de la dernière pluie va, je me doute bien qu'il y'a une entourloupe quelque part. Vous le voyez sincèrement préparer un gâteau avec amour ? Dans le simple but de me faire plaisir ? Franchement je serais agréablement surprise, mais quelque chose me dit que ça ne sera pas le cas. Alors je coupe une part, en me disant que de toute façon, je ne la mangerais pas. Ou en tout cas pas avant lui. Sauf que...le piège était tout autre. Plus explosif. Je me prends de la crème dans la gueule. Pourquoi n'y ais je pas pensé ? Merde ! Mais ma réaction ne se fait pas attendre, il faut battre le fer tant qu'il est chaud. Ne pas lui laisser le temps de fuir. Tout ça se transforme très vite en mini guerre. Une bataille à coup de chantilly. Je dois avouer que tout ceci m'amuse - un peu. Mais cela devient n'importe quoi, et finalement il lance un cessé le feu. Pour sur qu'on est tous les deux dégueulasses. Mais j'suis quand même la plus à plaindre. Il a trois cheveux sur le caillou ce son, alors que moi ! Regardez moi ce massacre ! Mais surtout le pire, c'est que je ne peux pas prendre de douche, je ne peux pas me laver comme il se doit. Et là j'ai de la glace partout. Je ne ressemble plus à rien et ça va être compliqué de redonner à ma chevelure leur aspect flamboyant. " Drôle ? DROLE ? TU TROUVES CELA DRÖLE ????? JE VAIS FAIRE COMMENT MOI MAINTENANT HEIN ? " que je gueule en mode dégoutée. " ESPECE DE CO... " Je m'arrête dans ma phrase, et quitte ce visage énervé pour rigoler. " Bon j'avoue c'était plutôt drôle. " que je concède. C'est bon qu'on se rassure, je ne vais pas lui sauter à la gorge. Y'a pas mort d'homme non plus. En plus, il me parle d'un vrai truc d'anniversaire. Ah ? Il attise ma curiosité, ainsi que ma méfiance. " Mouais. " que je réplique dans une moue. Encore un piège à n'en pas douter. Et puis c'est à ce moment là qu'Harrison décide de débarquer tel une tornade. Il m'attrape par la taille et me soulève dans les airs pour me faire tournoyer. Je rigole. Il me sert fort dans ses bras, j'ai le droit à un gros gros câlin. Je me suis plainte toute à l'heure sur les réseaux sociaux de ne pas l'avoir eu, et bien je suis servie là. Voilà, y'en a au moins un qui est adorable, il devrait en prendre de la graine le Bugi. " Obrigado meu amor ! " que je lui lance alors qu'il repart déjà, aussi vite qu'il n'était arrivé. Je reporte mon attention sur BugBug. " Bon on en était où ? Ah oui ce cadeau ! Alors c'est quoi ? Je te préviens, s'il est de nouveau piégé c'est ma main dans ta gueule. " que je dis en souriant. Ouais, une fois ça passe mais pas deux.

_________________

Confidence, wear it like makeup
Kiss slowly. Play hard. Forgive quickly. Take chances. Give everything and have no regrets. ©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3731
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 22 500£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: [LUN - 15:03] birthday girl.   Jeu 12 Oct - 21:18

J'en étais sûr : quelqu'un ne s'est pas gêné pour mettre Hawa au courant de l'emménagement d'Achille dans la chambre que l'on partage habituellement, elle et moi. Sans pouvoir le retenir, je lâche un petit rire et acquiesce finalement. « Tu penses ? Ça ne te plairait pas de dormir avec Eustache ? J'ai cru comprendre qu'il y avait un bon feeling entre vous, ça serait dommage de ne pas en profiter. » Regard appuyé. Peut-être que de la sorte, on arrivera sur un point d'entente, elle et moi. Après tout, à part pour me faire chier, elle n'a pas franchement de raisons de refuser d'aller dormir avec lui ; plutôt beau garçon, il faut l'admettre, et il avait même eu la délicatesse de lui préparer un thé et des pâtisseries, de ce que j'ai cru entendre. Si ça, ça n'est pas le début d'une petite histoire, même sans grand enjeu derrière... Mais en attendant d'aborder plus en détail la question « logement » qui nous pose un petit problème – et encore, pas vraiment –, je rappelle d'un léger mouvement de bras à Hawa qu'elle a son fameux gâteau d'anniversaire sous les yeux, prêt à être coupé. Et dégusté, aussi, d'une certaine façon. Évidemment je sais qu'elle se doute de quelque chose, et ça rend presque la chose plus drôle encore de se dire qu'elle va quand même tenter le coup lorsque ses doigts se resserrent autour du manche du couteau que je lui tends ; conscient que ce n'est peut-être pas la meilleure des idées que de lui laisser une arme blanche entre les mains, sachant que je risque de me prendre le contrecoup de ma blague en pleine figure. Je suis prêt à prendre le risque et à vivre dangereusement et je me rends compte, quand le ballon explose finalement sous l'impact de la pointe dudit couteau et nous éclabousse tous les deux de crème, elle particulièrement, que j'avais raison quant à son courroux : ni une, ni deux, je me prends dans la figure une partie de la crème qui restait sur le plat et ça part en bataille. Je lui en étale sur le visage en même temps qu'elle m'en passe dans les cheveux et dans la barbe et, rapidement, on finit tous les deux complètement dégueulasses et collants, bien loin d'être présentables à quiconque. Pourtant je me marre comme un con, encore plus quand @Harrison débarque pour rajouter une dose de surréalisme à la scène qui se déroule sous mes yeux. J'arque un sourcil, tend mon poing dans sa direction pour le checker et roule des yeux. « Copains comme cochons, ouais. » je souffle sans cesser totalement de rire, en essuyant partiellement mon visage avec la manche de ma veste ; une chance que ça ne tache pas non plus de façon irrémédiable. J'aurais pu être dégueulasse et rajouter un peu de peinture à tout ça. Je le regarde entrain de la faire tourner une fois qui l'a prise dans ses bras, relâchant le plat dans lequel j'avais fait ma blague pour le laisser tomber parterre. Reparti aussi vite qu'il est arrivé, en agitant ses bras dans tous les sens, je le regarde s'éloigner en roulant un peu des yeux, sans me défaire de mon sourire, avant qu'Hawa ne me ramène à notre conversation. « Mh ? Ah, oui, c'est vrai. » J'avais évoqué, avant l'arrivée surprise de Rico entre nous, un vrai « truc » d'anniversaire pour elle. Répondant à son sourire, je plonge ma main dans la sacoche contre ma hanche, l'autre dans ma poche de veste. De la première, je retire un cupcake et une bougie, de l'autre, mon briquet. Je lui fais signe de tendre la main et lui dépose à l'intérieur. « C'est Achille qui l'a fait, donc tu as la certitude qu'il soit bon. Et j'ai mangé une partie du reste. » je ris un peu, désigne le gâteau à l'intérieur de sa main en plantant, dans le glaçage, la bougie que j'ai sortie de mon sac. La flamme du briquet vient en allumer le bout, et je la regarde avec un petit sourire. « Il y a pas de blague, tu peux le manger sans crainte. » Je n'aurais pas osé modifier la recette d'Achille, je sais à quel point il aurait pu le prendre comme un affront. « Joyeux anniversaire Hawa. »

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
 

[LUN - 15:03] birthday girl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Happy Birthday pauline!
» PomPom girl
» Who's that girl/sr.Marie Misamu
» Happy Birthday Disneyland Paris : 18 Ans de Magie.
» Girl Number 9 (web-série)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: plage-
Sauter vers: