gardons la pêche, c'est cool, les pêches (+Reese ; mercredi, 14h15)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9177-alessia 

PSEUDO : calistouille
PRÉNOM : laurie
MESSAGES : 2444
AVATAR : dasha sidorchuk
ÂGE : 25
LOCALISATION : Kingtson
MÉTIER : future ex-serveuse dans un bar à pervers
ÉTAT D'ESPRIT : Nothing to wear


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 16250£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: gardons la pêche, c'est cool, les pêches (+Reese ; mercredi, 14h15)   Lun 9 Oct - 17:56

C’est fou comme je suis un peu dans une sorte de flou intersidéral de l’espace, concernant cette histoire de camping forcé. J’arrive pas à me décider si c’est bien ou non. Si j’apprécie ou non. Parce que, bon, ok; y’a plein de points négatifs quand même, dans cette vie à l’état sauvage. Surtout concernant le fait de devoir supporter toutes les couilles de mon cancer comme ça, en pleine nature, un peu devant tout le monde. Pis de devoir se priver de sanitaire en général. Pis de dormir à même le sol, en fait, on aura vu un peu mieux, aussi. Mais je peux pas non plus tout le temps cracher dans la soupe, et je sais pas si c’est mon optimisme naturel ou autre chose, mais je trouve que, dans le fond, y’a quand même du marrant, dans tout ça. De vivre comme des aventuriers, à la belle étoile, tout ça tout ça. C’est assez chiant, d’avoir le cul entre deux chaises de la sorte, parce que je sais pas tellement sur quel pied danser. Et je trouve que ça me donne un p’tit côté schizophrène, à être un coup contente un coup pas contente. Ca serait cool que mon cerveau se décide un peu, quoi, parce que là les gens vont vraiment finir par me prendre pour une folle. En partant du principe que ce n’est pas déjà le cas, bien sur. Huhuhu. En tout cas, si pour moi y’a un peu de point positif dans toute cette affaire, y’en a un pour qui je suis sûre que ce n’est pas du tout le cas. Bon, mettons deux, si on compte Martin, mais lui il est toujours grognon, de toute façon, il pourrait avoir gagné une semaine dans un palace 5 étoiles qu’il trouverait encore à ronchonner, donc il compte pas. Non, en fait, celui que j’ai en tête… C’est plutôt Reese. Le pauvre p’tit bout est vraiment d’humeur massacrante depuis qu’on est arrivés là, et je peux le comprendre. De part sa position, ça doit être un peu plus difficile pour lui que pour nous, quand même. D’ailleurs, là, pendant que je parle, il est assis tout seul dans son coin au milieu du sable, et son dos voûté me laisse à penser que si personne ne fait rien, le pauvre pourrait attraper ma Martinite et devenir lui aussi un super ronchon hors catégories ! On pet décemment pas laisser faire ça, ça serait trop méchant, le pauvre serait prisonnier dans la sphère infernale de la boude et puis en plus, après, c’est Rainer Hawa Rico et moi qui en paieraient les pots cassés. Du coup, je me décide, et après avoir récupéré une bière et un coca dans une glacière nous ayant été laissée à dispositions, je m’approche de lui., hein. Au pire pire Il doit vraiment être à fond dans ses pensées parce qu’il ne m’a même pas entendue arriver. Pourtant, j’avais pas spécialement cherché à être discrète. Du coup, pour lui signifier ma présence, je décide de le surprendre par le froid de la boisson, collant la bière un petit instant contre sa joue. Je ris légèrement de sa réaction puis lui tend la bouteille avant de m'asseoir à ses côtés. « Tu te transformes en Martin, tu devrais faire gaffe. » je lui lance malicieusement, sans ressentir le besoin de préciser ma pensée pour qu’il sache ou je voulais en venir. J’ouvre finalement ma canette, et, après en avoir bu une première gorgée, reprends la parole, sourire gentil aux lèvres. « J’sais pas si quelqu’un s’est déjà excusé auprès de toi pour tout ça, mais si c’est pas le cas, j’me permets de le faire au nom de l’équipe : Désolée, chef. On a pas été bon, sur ce coup. » Pas tellement. Entre les points et la pertes de candidats, dont deux abandons… on aura vu mieux, comme succès ! « Mais peut-être que tout ça pourra nous souder et remotiver les troupes ! Histoire de se la jouer phœnix et renaître de nos cendre ! ...Ou de notre sable, dans le cas présent » Hahahaha. Ce que j’suis drôle. A se demander combien de clown j’ai avalé, ce matin, au p’tit dej.

_________________

what if it's us, and only us... and what came before won't count anymore or matter. Can we try that ? What if it's you, and what if it's me, and what if that's all that we need it to be And the rest of the world falls away

WHAT DO YOU SAY ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : ladyfame
PRÉNOM : clémence
COMPTES : loreen/r/o/r/c
MESSAGES : 271
AVATAR : aidan turner
LOCALISATION : london, uk
MÉTIER : co-host of #td10

MessageSujet: Re: gardons la pêche, c'est cool, les pêches (+Reese ; mercredi, 14h15)   Mar 10 Oct - 2:52

Vous sentez cette odeur nauséabonde qui a pris possession de cette plage depuis quelques jours ? C'est bien celle de la défaite, qui colle à la peau de la team succès, contrainte de vivre à l'extérieur du château pour avoir été une nouvelle fois bons derniers au classement des équipes. Malheureusement dans cette histoire, Reese trinque lui aussi. Qu'on ait osé dire de lui qu'il était un mauvais chef d'équipe, ça n'est pas passé, il estime n'avoir aucune responsabilité dans cet immense fiasco. Qu'y peut-il, lui, si ces candidats ne sont pas foutus de s'imposer et d'offrir des points à cette équipe ? L'anglais l'a mauvaise et il a de quoi, non seulement son équipe est composée de véritables losers mais en plus ils l'ont entrainé dans leur chute. Vraiment, il ne les remercie pas. Reese tire la gueule et la dernière de ses envies c'est qu'on vienne le faire chier. Il préfère ruminer sa rancoeur dans son coin et se tenir éloigné de cette bande de guignols, mais de toute évidence ce n'est pas encore aujourd'hui qu'il aura la paix. « Putain ! » s'exclame-t-il lorsque la petite Alessia juge bon de lui coller une bouteille bien fraiche contre la joue. Ce genre d'approche insupportable, il s'en passerait bien. Tout autant que ce qu'elle trouve à lui dire, d'ailleurs. « Tu me gratifies d'une insulte à peine arrivée. Où est donc le respect qui m'est dû en tant que chef d'équipe ? » L'assimiler à Martin, comment ose-t-elle. Il pense avoir compris la référence et il ne rebondira pas davantage dessus, la rousse a simplement raté une occasion de se taire, comme bien souvent hélas. Dans cette équipe de toute façon, à part brasser de l'air ils ne sont pas fichus de faire grand chose d'autre. Alessia s'excuse pour la nullité évidente des membres de l'équipe, comme si la pilule allait mieux passer maintenant qu'ils reconnaissent enfin qu'ils se sont foiré sur toute la ligne. « Tu es bien gentille de souligner ce qui est l'évidence même. Vous avez carrément été nuls à chier, tu peux le dire. » il grince en lui arrachant presque la bouteille des mains. Reese ne mâche pas ses mots et il ne va certainement pas les ménager, il faut voir où leurs conneries l'ont mené, si la petite croit pouvoir l’attendrir en se présentant la bouche en cœur elle se trompe lourdement. Ce sont des excuses bien faciles d'après lui. « Cette équipe de branquignols a vu trois de ses membres prendre la porte, deux ont même pris la décision d'abandonner. Tu te rends compte que la team succès est en voie de disparition à peine cette aventure débutée ! » Ce que ça lui inspire, à Reese ? Et bien que quelque chose déconne sacrément avec cette team, et ce depuis le départ. Il ne reste plus qu'à prier pour que les quatre survivants parviennent à se faire une place sur la durée dans le jeu. Il n'acceptera pas un nouveau départ, volontaire ou non, qu'on se le dise. « J'ai honte, je ne te le cache pas. Je n'ai plus aucune crédibilité auprès de mes collègues, et Vera doit me voir comme un loser fini... » il déplore, portant la bouteille à ses lèvres tandis que son regard se perd dans l'horizon face à eux. C'est un drame que Reese vit, littéralement, comment peut-il espérer conquérir la belle Vera après ces échecs à répétition ? Déjà qu'elle n'a pas grandement apprécié son attitude lors de la soirée Harry Potter, maintenant il est certain qu'elle ne voudra plus s'afficher à ses côtés tant son nom doit maintenant rimer avec branlée et débâcle. « Il vous fallait donc en arriver à un stade aussi critique pour avoir un déclic et enfin réaliser qu'il faut vous bouger ? » La petite Alessia est bien marrante, mais elle se réveille un peu tard à son sens. Elle part du principe que cette situation pourrait souder l'équipe et leur donner un regain de motivation, ce qu'ils auraient dû avoir dès le départ, en fait. « Écoute ma jolie, t'es vraiment mignonne mais c'est presque ma carrière qui est en jeu avec ces conneries. Je ne peux pas me permettre de côtoyer le bas du classement des équipes une troisième semaine d'affilée, j'ai l'air de quoi moi après, hein ? Regarde moi, je passe la semaine sur cette plage avec vous autres, peut-on vraiment tomber plus bas que ça ? Et j'accepterai pas de perdre l'estime de Vera parce que vous n'êtes pas fichus d’honorer cette équipe et d'agir en conséquence. Il faut vous réveiller là, j'peux pas vous dire quoi faire pour nous faire gagner des points je n'en ai pas le droit. Mais utilisez votre petite cervelle et sortez-vous les doigts du cul bordel de dieu. » S'ils parvenaient au moins à décrocher une troisième place la semaine prochaine, Reese serait content. Ce qu'il veut c'est constater une prise de conscience et du progrès, en se posant les bonnes questions il sont sûrement capables de comprendre ce qui est attendu d'eux. Parce que bon sang, ils ne peuvent pas être aussi cons qu'ils en ont l'air, c'est pas possible.


_________________
When it comes to you There's no crime, let's take both of our souls and intertwine When it comes to you, don't be blind Watch me speak from my heart, when it comes to you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9177-alessia 

PSEUDO : calistouille
PRÉNOM : laurie
MESSAGES : 2444
AVATAR : dasha sidorchuk
ÂGE : 25
LOCALISATION : Kingtson
MÉTIER : future ex-serveuse dans un bar à pervers
ÉTAT D'ESPRIT : Nothing to wear


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 16250£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: gardons la pêche, c'est cool, les pêches (+Reese ; mercredi, 14h15)   Mer 11 Oct - 18:01

Je retiens un léger rire lorsque Reese s’insurge de mon comparatif avec Martin. Visiblement, il n’y a pas que du côté des candidats que monsieur le british gentleman est peu apprécié, et s’il y a quelques jours, j’aurais pu penser “le pauvre”, après notre conversation houleuse de ce lundi, je me surprends à plutôt me dire “bien fait” ; et ce, sans aucun remord. Mais bon. Je savais, en arrivant vers Reese, que je n’étais pas tellement pour rien dans sa sale humeur et me doutait donc que j’allais très certainement en prendre pour mon grade en faisant la folie d’aller le voir. Mais bon, que voulez-vous ! Ce n’est pas comme si j’étais facilement vexable. En plus, je me doute bien que même s’il tient à rester à l’écart, de pouvoir se défouler à voix haute sur ce qui le tracasse sur quelqu’un lui fera quand même forcément un peu plus de bien, même s’il ne voudra pas l’admettre. Je ne sais pas s’il en a déjà eu l’occasion avec quelqu’un d’autre, mais de moi-même, je dirais que non, n’ayant pas tellement le souvenir d’avoir souvent vu quelqu’un lui tenir compagnie depuis qu’on s’est retrouvés coincés ici. Bon, après, vous me direz, c’est pas comme si j’étais toujours dans ses pattes, j’en sais rien, en fait. Mais c’est pas grave, ça m’empêche pas de quand même me dévouer à la tâche. Lorsque je m’excuse au nom de l’équipe pour tout ce foirage, celui-ci n’hésite pas à en rajouter sans mâcher ses mots, ce qui ne m’étonnes pas. Il l’a vraiment au travers de la gorge, cette dernière place, après tout. Ce qui est compréhensible. Je l’écoute calmement, hochant même doucement la tête sans trop m’en rendre compte, et lorsqu’il déclare la team en voie de disparition, mon éternel esprit philosophe ne peut s’empêcher de rebondir. « Tu sais, au final, il n’y a besoin que d’une seule personne pour gagner l’émission. Rien n’est fini tant que ce n’est pas fini. » Bon, c’est vrai que statistiquement, une équipe qui compte le moins de candidats à moins de chance. Mais ce n’est pas comme s’il n’y avait que chez nous que les têtes allaient tomber. Les autres équipes font forcément finir par en pâtir et ce n’est pas parce que pour l’instant, la nôtre en a plus fait les frais que la donne ne va pas changer. Je ne peux m’empêcher de sourire légèrement, avec tendresse, lorsqu’il avoue sa crainte d’être mal vu par Vera, parce que c’est quand même trop choupi, mais je décide de ne pas relever ce fait. Avec d’autres - Bugi, par exemple - je n’aurais certainement pas hésité une seule seconde, mais, là, j m’y tenterais pas. C’est que je tiens à ma tête, quand même. Je tente alors une approche un chouille plus motivante, évoquant le fait que tout cela allait peut-être remotiver les troupes, mais ça n’a pas tellement eu l’effet escompté. J’écoute avec attention tout ses ressentis les plus moroses sur la situation, le laissant vider son sac que j’accueille avec calme et compréhension. De nouveau, je hoche doucement la tête lorsqu’il finit sa petite tirade, remettant de l’ordre dans mes pensées le temps d’une petite seconde. Et puis, une fois fait, je reprends la parole. « Une auteure que j’aime bien disait : “Pleurer toujours le passé, c'est humilier le présent”. Je ne dis pas que tu n’es pas en droit d’être en colère, au contraire. Mais je pense que de s’acharner à ruminer des choses déjà faites, des choses dont on ne peut plus rien ne te mènera à rien. Je pense que Vera comme tout le monde ont suffisamment d’intelligence pour savoir qu’effectivement, tu n’y es pour rien dans nos défaites. Après tout, comme tu l’as dis toi-même, tu ne peux pas nous dire comment gagner des points. Par contre, ce qu’ils risquent de regarder avec attention, c’est ton attitude envers tout ça. C’est comment tu réagis face à l’adversité. Et je sais pas toi, mais moi, je pense qu’elle serait beaucoup plus fière de te voir reprendre du poil de la bête, te tourner vers l’avenir et tout faire pour remotiver les troupes avec force et panache que de te voir rester là, à bouder et maugréer dans ton coin que le monde est vraiment une pute avec toi. Parce que le monde est une pute, c’est comme ça. Et il l’est avec tout le monde, tu peux en être sûr. Maintenant, qu’il soit une pute, ça n’empêche pas que comme pour chaque personne sur cette terre, tu gardes quand même ce même choix : tu peux sois le laisser te bouffer, soit tout faire pour le bouffer. » Alessia coach de vie, si c’est pas beau. Je devrais vraiment à penser à une reconversion pro. En tout cas j’espère qu’il verra un peu de bien dans mes paroles, ça me ferait chier si au final, je ne ferais qu'augmenter sa mauvaise humeur.

_________________

what if it's us, and only us... and what came before won't count anymore or matter. Can we try that ? What if it's you, and what if it's me, and what if that's all that we need it to be And the rest of the world falls away

WHAT DO YOU SAY ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : ladyfame
PRÉNOM : clémence
COMPTES : loreen/r/o/r/c
MESSAGES : 271
AVATAR : aidan turner
LOCALISATION : london, uk
MÉTIER : co-host of #td10

MessageSujet: Re: gardons la pêche, c'est cool, les pêches (+Reese ; mercredi, 14h15)   Ven 13 Oct - 10:53

Il est beaucoup trop orgueilleux pour accepter cette dernière place et avaler la pilule de cette défaite. C'est l'archétype du mauvais perdant, Reese. Bon, ce n'est pas comme s'il s'était énormément investi dans cette compétition des équipes mais d'un autre côté, ce n'est pas à lui d'y faire ses preuves. Ce sont les candidats associés à l'aspiration succès qui sont censés faire sa fierté, se démener pour cette équipe. Il ne leur a jamais rien demandé jusqu'ici, et c'est peut-être ça le problème, en fait. Il n'a peut-être pas fait reposer assez de pression sur eux, du coup ils n'ont pas donné le meilleur d'eux-même et ont même fait preuve d'une certaine passivité dans le jeu, pour certains. Deux éliminés, ça fait mal quand même surtout en début d'aventure. Ce sont des choses comme celle-là qui leur font perdre des points, mais bon, ce n'est pas une raison pour ne rien foutre à côté en pensant que puisque l'équipe fait face à des nominations et des éliminations, c'est mort d'avance et inutile donc de faire le moindre effort. Reese a donc la défaite amère, et c'est plutôt compréhensible sachant qu'il se retrouve quand même exilé sur la plage avec eux, alors qu'il estime n'y être pour rien dans ce grand fiasco. C'est une punition qui aurait dû revenir uniquement aux candidats, il ne voit pas pourquoi William l'a foutu dans le lot sachant que de son côté il n'a pas la possibilité de faire gagner le moindre point à cette team. Oh ce serait facile pour lui, le succès il connait Reese il n'y a qu'à voir la fulgurante notoriété dont il bénéficie depuis quelques semaines. Cette émission a propulsé sa carrière de façon phénoménale, il a même vu son nom figurer parmi les présentateurs les plus sexy d'Europe. Oui, tout ça constitue une forme de succès, en soi. Et eux, qu'ont-ils été capables d'accomplir de leur côté ? Qu'on se le dise, pas grand chose. Et c'est bien ce qu'il leur reproche, se laisser écraser par d'autres équipes qui elles au moins font en sorte de se démarquer. Ils ne peuvent pas se permettre, de toute façon, une énième dernière place la semaine prochaine alors mieux vaut pour eux d'ici là qu'ils se donnent du mal pour remonter aussi bien dans le classement que dans l'estime de Reese - le peu d'estime qu'il leur porte, en fait, à peine plus qu'à sa voisine dont le chien hurle de façon insupportable à longueur de journée. Il lâche un rire franc et spontané à la remarque de la rouquine. « Parce que tu penses sérieusement que l'un d'entre vous, à l'heure actuelle, a des chances de gagner cette aventure ? Je pense que tu te fous le doigt dans l’œil ma petite, car le public ne plébisciterait jamais un loser. » Il ne demande qu'à se tromper, Reese, mais il ne voit pas le moindre potentiel de vainqueur en qui que ce soit dans cette équipe aujourd'hui. La petite est optimiste, c'est bien, c'est la mentalité à avoir mais il faudrait quand même veiller à ne pas perdre de vue la réalité. « Focalisez-vous déjà sur le jeu, avant de penser à la victoire. » il reprend, sèchement. Il y a beaucoup à faire déjà dans l'aventure avant de voir aussi loin, ça peut être une bonne chose de se fixer des objectifs mais autant qu'ils soient réalistes, à quoi bon se bercer d'illusions. Alessia se lance dans un monologue plus chiant que la mort, apparemment elle n'a pas compris que Reese n'avait que de la mauvaise volonté en lui aujourd'hui. Il se force à écouter mais clairement, ça le fait chier. Elle reconnait au moins que cette défaite ne lui est pas due, enfin une remarque sensée. Mais elle pointe du doigt son attitude, soi-disant Reese ne fait que bouder et se plaindre cette semaine. « Je ne digère pas de me retrouver en exil avec vous autres, je crois que j'ai encore le droit de le faire savoir. J'ai besoin d'ouvrir ma gueule cette semaine, et si ça vous plait pas c'est la même chose. » Et il en veut autant à William qu'aux candidats, parce que le Maître l'a associé à ces losers comme s'il avait la moindre part de responsabilité dans tout ça. William ne se rend pas compte qu'il n'a pas que ça à foutre de venir les secouer, ils sont aussi censés se démerder tous seuls mais non, ça ils n'en sont visiblement pas capables. « Du coup vas-y, je t'écoute, qu'est-ce qui te remotiverait toi ? » Elle sort de grandes phrases toutes faites, mais peut-elle au moins dire ce qui remotiverait les troupes et ferait enfin d'eux une équipe disposée à écraser les autres. Apparemment il n'a pas été suffisamment à l'écoute de sa team, alors bon si celle qui semble être la porte-parole du groupe a des choses à dire, qu'elle le fasse. Il ne garantit pas d'entreprendre quoi que ce soit mais au moins, il aura témoigné un minimum d'intérêt à ce qu'elle a dit.

_________________
When it comes to you There's no crime, let's take both of our souls and intertwine When it comes to you, don't be blind Watch me speak from my heart, when it comes to you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9177-alessia 

PSEUDO : calistouille
PRÉNOM : laurie
MESSAGES : 2444
AVATAR : dasha sidorchuk
ÂGE : 25
LOCALISATION : Kingtson
MÉTIER : future ex-serveuse dans un bar à pervers
ÉTAT D'ESPRIT : Nothing to wear


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 16250£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: gardons la pêche, c'est cool, les pêches (+Reese ; mercredi, 14h15)   Sam 14 Oct - 15:10

C’est sur que d’être coincé sur la plage pendant toute une semaine, on aura vu mieux comme condition. Je suppose que l’île bis doit être au moins aussi cool que le château et que la différence de confort doit se faire ressentir. Sauf que bon. On est tous dans le même panier, j’ai envie de dire. Pourtant, Reese, c’est le seul à réagir comme ça. A bouder. A ne pas vouloir s'intégrer. A ne même pas prendre la peine de s'intéresser aux membres de l’équipe dont il est pourtant censé être le leader. Mais je peux comprendre. Ouais, j’suis une femme compréhensive et j’arrive facilement à me mettre à la place des autres. Du coup je comprends. Mais c’est pas pour autant que je cautionne. Du coup, l’idéal, c’est que je puisse faire une pierre deux coups : d’une, tenter de lui remonter le moral - parce que je comprends - et de deux, tenter de lui ouvrir les yeux - parce que je ne cautionne pas -. Tout se rejoint, tout est lié, vous avez vu ça comme c’est beau ? Mais bon, il reste quand même un cas difficile, le Reese, je sens que c’est pas au bout du premier discours philosophique que je pourrais l’avoir, et qu’il va falloir que je me creuse les méninges pour arriver à trouver les mots qui vont briser la barrière de pierre de son p’tit coeur tout mou. Tiens, par exemple, quand j’ai tenté de lui dire qu’on ne pouvait pas savoir qui allait gagner et que donc tout n’était pas forcément perdu tant qu’il y avait ne serait-ce qu’une seule personne dans l’équipe.. Voilà qu’il me rit au nez. Non mais c’est bien, au moins j’ai réussis à le faire rire, c’est la première étape vers la joie la bonne humeur et la fiesta, non ? « Tout dépend de la définition qu’il se fait d’un “looser”. Je serais pas étonné que des gens se fichent un peu de cette histoire d’équipes. J’veux dire, le public, on l’a pas devant nous, personne ne sait vraiment ce qu’il va se dire devant sa télé. Ca le rend imprévisible et de ce fait, les résultats le deviennent aussi » en tout cas, c’est ce que me dit mon impression d’ex téléspectatrice et de candidate. C’est vrai, après tout, on est un peu paumé sur une île, c’est pas tellement possible de prédire les actions de tout un continent. « Oh, ça, je suis d’accord. Mais c’est quand même quelque chose qui doit rester un minimum en tête de chacun, sinon, autant se casser tout de suite. » Non parce que d’accord, l’important c’est de participer tout ça tout ça, mais quand on joue à un jeu, si on a pas ne serait-ce qu’un peu l’espoir de gagner en tête, c’est à se demander pourquoi on joue. Quoi qu’il en soit, bien vite, voilà que je m’attaque au plat de résistance version coach de vie et af je l’inonde de mon avis super avisé, réussissant même à y placer une p’tite citation. Mais, en même temps, un avis Alessianien sans au moins une citation de quelqu’un mort y’a au moins 2 siècles, c’est pas un véritable avis Alessianien. Je pensais qu’il allait m’envoyer bouler, mais c’est avec surprise que je peux voir qu’il fait l’effort de m’écouter ! Et vu sa tronche, c’est pas qu’un euphémisme de dire “effort”, j’peux vous le dire. Comme je m’en doutais, mes petites critiques ne sont pas pour lui plaire et il ne tarde pas a réagir dessus. « Et comme je te l’ai dis, c’est tout à fait compréhensible. Mais il y a des manières de le faire savoir. Parce que tu dis que tu t’exprimes, mais honnêtement, pas tant que ça. C’est pas s’exprimer, de bouder et râler. Pas la meilleure manière, tout du moins. » Non parce que quand même, soyons honnête. Soit disant il s’exprime, mais en attendant, le voilà à rester dans son coin toute la semaine a ruminer sur son malheur. On aura vu mieux, quand même. Puis là, il semble concevoir à me laisser la parole en me demandant ce qui moi pourrait me motiver. La question me fait autant plaisir qu’elle me surprend ; parce qu’elle prouve pas mal qu’il est quand même possible qu’il puisse être enclin à s’ouvrir et ça c’est un bon début. Du coup, je prends sa question assez au sérieux et réfléchis une petite seconde histoire de faire le tri dans ma tête. « De notre côté, le plus frustrant, je pense, c’est le fait de ne pas pouvoir réellement savoir pourquoi on perds. On ne peut faire que des suppositions, mais, ça s’arrête là. Et si le sujet a pu être abordé quelques fois au détour d’une conversation, je crois même pas qu’on en ait véritablement parlé ensemble, vraiment, en temps qu’équipe. Du coup, on pourrait peut-être profiter du reste de la semaine pour en parler ensemble, tenter de déterminer ce qu’il y a a faire et de passer en revue ce qu’on a déjà fait. Histoire que tout le monde ait la même vision des choses, tu vois ? Qu’on parte sur la même base. En plus, ça pourrait aussi ressouder l’équipe humainement parlant. Tu n’y serais pas exclu, bien sûr. Je pense même que ça serait une bonne idée que tu participes à ça. D’accord, tu n’aurais pas le droit de nous dire si on se gourre ou non, mais c’est pas ça le plus important. Je conçois que tu puisses te dire que tout ça, c’est notre affaire, mais tu es quand même censé être un chef d’équipe, un leader, Reese. Et un leader, ça ne reste pas assis sur son trône à regarder s’affairer les petites gens un fouet à la main. Ca met la main à la pâte et ça soutient les troupes du mieux possible. Parce que mine de rien, je suis sûre que de se sentir soutenu par leur chef, ça a pas mal aidé les autres équipes, inconsciemment. Et quelque part, je suis certaine que William t’as puni avec nous pour que tu puisses ouvrir les yeux là-dessus. » Je sais pas s'il va trouver mon avis digne d’intérêt, mais ce qui est sûr, c'est que je mettrais ma main au feu que je ne suis pas la seule à penser de la sorte.

_________________

what if it's us, and only us... and what came before won't count anymore or matter. Can we try that ? What if it's you, and what if it's me, and what if that's all that we need it to be And the rest of the world falls away

WHAT DO YOU SAY ?
Revenir en haut Aller en bas
 

gardons la pêche, c'est cool, les pêches (+Reese ; mercredi, 14h15)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tote-ally cool
» Gregory Isaacs : Le "Cool Ruler", l'immense lover du reggae, est mort...
» TAKARA - EVANGELION - SORYU ASUKA LANGLEY Cool Girl
» TAKARA - BATMAN - CATWOMAN Cool Girl
» Cool White Theme
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: plage-
Sauter vers: