I feel just like a rockstar (jeudi- 15h)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9209-alain 

PSEUDO : Ben.
COMPTES : Judas, Dean
MESSAGES : 466
AVATAR : Cassel
ÂGE : 50
LOCALISATION : Miami
MÉTIER : Jouer de Poker professionnel


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: I feel just like a rockstar (jeudi- 15h)   Lun 9 Oct - 19:43

@Alessia

Ce retour en pleine nature, si au début il était difficile, aujourd'hui je le maitrise parfaitement ! Je suis vraiment dans mon élément et je me demande si j'aurai pas du choisir de participer à The Island plutôt qu'à Thrown Dice. Mais bon, dans The Island, il n'y a pas de jeu, pas de stratégies, de manipulations à faire et ce côté là, m'intéresse beaucoup moins par conséquent. Il n'y a même pas de secrets à trouver, alors à quoi bon. Je m'éclate sur cette île, au point même d'aider parfois les gens autour de moi – Mais ça c'est dans mon intérêt pour faire gagner des points à ma team – Aujourd'hui, je suis allé pêcher. Robert, mon ami de Marseille est un fan de pêche, à ses côtés j'ai ainsi pu apprendre à pêcher et à apprécier ce loisir, loisir qui m'est aujourd'hui utile dans cette émission qu'est Thrown Dice. Être vieux, ce n'est pas simplement être aigri ou avoir la haine envers les jeunes, c'est aussi avoir l'expérience de la vie et moi je l'ai. Maintenant quant à ce qui est de partager mon expérience, ils peuvent tous bien aller se faire foutre. En tout cas quand on retournera en dehors de l'aventure, ou que le combat des teams sera terminé. Non, franchement je suis bien là sur cette île à pêcher, tellement bien que j'en oublie mon accoutrement complètement ridicule et mes pupilles de loup-garou. Après quelques bonnes heures de pêche, je décide avec mon pull et mon jean noir ne retourner sur la plage pour distribuer les poissons à ces connards de fainéants qui dorment au lieu d'aller chercher de la bouffe. Mais bon, Team du love. Sur la plage c'est donc Alessia que je croise, d'ailleurs, c'est la seule que je vois, où sont bien passés les autres. « Hé fifi brindacier, j'ai pêché des poissons pour tout le monde, t'en veux ? » lui demandai-je en lui montrant le sceau de poisson que j'avais ramené de la mer. Putain ça m'énerve de leur proposer MES poissons que chacun fasse sa vie et que chacun se démerde tout seul. Mais non, Alain faut qu'il soit gentil si il veut apporter des points à la team amour. Vivement que tout ça se termine. Putain, c'est elle le poisson avec sa gueule pas maquillée, déjà qu'elle est rousse, on peut pas dire que la nature arrange son cas. « En tout cas, tu as bonne mine aujourd'hui, ça fait plaisir à voir ! » Mensonges, balivernes et calomnies. « Et ceci malgré ton cancer ! D'ailleurs je me demandais, il se soigne ? » Bon j'en profite un peu pour en savoir plus sur son possible secret et surtout pour pouvoir être gentil. Alessia, c'est hyper facile d'être gentil avec elle, parce que pour Alessia tout le monde il est gentil, alors bah elle croira que t'es gentil même si c'est mal fait. Haha qu'est-ce qu'elle est conne quand même. « Tu sais, tu devrais faire une chimiothérapie, même chauve tu seras belle, ne t'en fais pas. » Allez encore des points pour la team amour, je suis tellement, tellement un gars plein de compliments moi, c'est génial. Et puis pour le coup, je le pense un peu ce que je dis. Je veux dire, j'ai envie qu'elle fasse une chimio, juste pour voir sa gueule de merde sans cheveux, rien que d'y penser, je suis déjà mort de rire. « Ah et euh si tu as besoin de quoi que ce soit pour cette semaine en pleine nature.. même si je sais que je suis pas le gars le plus aimable.. je suis là, je pense vraiment que cette semaine il faut s'entraider..vive la mièvrerie ! Tu peux faire passer le message aux autres aussi.. » Mais quel homme, donnez-moi des points allez ! Je vais faire péter le compteur cette semaine, obligé, ils sont trop cons je te jure. Pendant qu'ils vont croire à ma gentillesse, moi je vais les enculer par derrière en gagnant plein de pouvoirs et le contrôle absolu du jeu. Bon pour ça, faudra que je me mette la team amour dans ma poche afin qu'ils suivent mes décisions. Mais tranquille, ce sera le plus facile à faire. « Bon sinon dis-moi, c'est qui tes collègues de secret ? » demandai-je finalement à la rousse. Les faux compliments et services ça va cinq minutes, place à la chasse de son secret maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9177-alessia En ligne

PSEUDO : calistouille
PRÉNOM : laurie
MESSAGES : 2436
AVATAR : dasha sidorchuk
ÂGE : 25
LOCALISATION : Kingtson
MÉTIER : future ex-serveuse dans un bar à pervers
ÉTAT D'ESPRIT : Nothing to wear


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 16250£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: I feel just like a rockstar (jeudi- 15h)   Mar 10 Oct - 23:13

J’aurais pas assez de médocs. J’en ais pas pris assez. Je pensais avoir partager pile ce qu’il fallait pour tenir la semaine correctement, mais le soucis, c’est que j’avais pas prévu de soucis technique. Genre, la p’tite crise bien énorme d’hier qui, sous le coup du désespoir un peu, m’a fait prendre plus de médocs que d’hab. Parce que j’en pouvais plus, parce qu’il était genre 4h du matin et que je voulais dormir. C’est pas un truc totalement totalement inconscient, ça m’arrive quelquefois, de me shooter tout particulièrement afin de m’assomer, dans mes moments de désespoirs les plus grands. Sauf que. Maintenant, j’ai plus assez de cachetons pour la semaine. C’est un fait. Une certitude. Et c’est pas tellement cool. Parce que maintenant, mes doses vont être minimes. Et donc, mes jolies crises soit plus grandes, soit plus nombreuses. Je sais pas tellement ce que je préfèrerais. Ce matin, elle a été bien hardcore, mais pas aussi grande que celle d’hier. Du coup j’espère vainement - pas besoin de fonder de grands espoirs non plus - que je vais pouvoir tenir jusqu’à demain. On verra bien. Même si j’en doute un peu fort, quand même. Quoi qu’il en soit, ce matin, j’ai décidé de profiter de la petite tranquillité qu’à la plage aujourd’hui pour tenter de pleinement me remettre de mes émotions. Marchant le long de la mer en fredonnant, perdue dans mes pensées, j’en suis soudainement extirpée par la voix d’Alain qui vient à ma rencontre. Genre, de lui-même. Comme ça. Arquant un sourcil amusé devant ce surnom, mon regard passe de lui a son sceau de poisson qu’il propose de partager avec nous. « Oh, c’est gentil de ta part ! » S’il y a cinq minutes on m’avait dit que je dirais ça à Alain. Haussant les épaules avec désinvolture, je continue sur ma lancée. « Pourquoi pas ! Qu’est-ce que c’est, comme poisson ? » Non parce que s’il a été capable de les pêcher, je suppose qu’il s’y connait un peu niveau poiscaille, et je suis de ce genre de personne qui adorent en apprendre plus, quelque soit le sujet. Même si ça concerne les types de poissons. Ouais ouais. Puis, quand il me complimente sur la tronche que je tire, je ne peux m’empêcher de froncer très légèrement et furtivement les sourcils, dans un sourire en coin amusé. Parce que quand même, qu’on se le dise : ma tête est certainement bien moins fraîche que son poisson. A mille lieux, même. A se demander si ses lentilles de loup garou lui perturberaient pas un peu la vision. Un peu beaucoup Je n’ai pas le temps de répliquer que le voilà déjà à enchaîner sur le cancer, et je ne peux m’empêcher de lâcher un léger rire. L’air marin a l’air de lui faire du bien, dis donc ! « Oui et non. Y’a toujours la chimio, mais c’est pas sûr que ça guérisse et j’ai refusé de la faire, de toute façon » c’est bizarre comme ces derniers temps, je me sens conne quand je dis ces mots, tandis qu’avant, je les clamais hauts et forts. Et c’est encore plus bizarre que je sais même pas pourquoi. Quoi qu’il en soit, quand il me sort que je devrais la faire, et que j’ai pas à craindre de devenir moche en étant chauve, là encore, je pouffe un peu de rire. « C’est pas tellement mes cheveux, le soucis » non parce que, j’ai envie de dire, les perruques, ça existe. Et y’en a des super réalistes pour les cancereux. Mais bon, tout ça ne me dis pas quelle mouche le pique en ce moment parce que le voilà qui se propose pour aider tout le monde, comme ça. Je fronce de nouveau les sourcils dans un sourire amusé, quand je lui réponds « Eh bah. C’est de dormir par terre, qui te rends si généreux, comme ça ? » non parce que si c’était ça le secret, il aurait fallu qu’il nous le dise tout de suite, je suis sûre qu’il y aurait eu moyen d’enlever le lit de sa chambre. Bon, Luca en pâtirait aussi, mais je suis sûre qu’elle en aurait trouvé une autre ou se poser. Et puis, d’un seul coup, je voilà qui me demande qui sont mes collègues de secrets, et là, c’est plus fort que moi, je rigole. « Ah, bah je comprends mieux, maintenant ! » Il est marrant Alain, à pas perdre le nord, comme ça. De la gentillesse contre des indices, ça on peut dire que c’est de l’enquêteur de l’extrème. « T’aurais dû te la jouer comme ça la semaine dernière, j’suis sûre que t’aurais pu l’avoir, ton câlin. » Et du coup, il n’aurait pas été puni avec nous. Meh. Y’en a qui choisissent mal leur moment pour se la jouer tacticiens. Mais bon, il m’a mise de bonne humeur avec ses simagrées, alors disons que je conçois, pour l’instant, le sujet des secrets. « Qu’est-ce qui te dis que j’ai des collègues-de-secret ? » que je lui répond avec espièglerie. Parce que c’est vrai, ça, pourquoi je pourrait pas en avoir un rien qu’à moi, toute seule, comme une grande ? J’ai pas envie de partager, eh, je l’ai déjà bien assez fait avec mes cousins en Italie ! « Et qu’est-ce qui me dis que ça serait pas plutôt toi, qui en aurait ? » Eh ouais mon pote, j’ai accepté de parler des secrets, mais j’ai pas précisé duquel, haha !

_________________

what if it's us, and only us... and what came before won't count anymore or matter. Can we try that ? What if it's you, and what if it's me, and what if that's all that we need it to be And the rest of the world falls away

WHAT DO YOU SAY ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9209-alain 

PSEUDO : Ben.
COMPTES : Judas, Dean
MESSAGES : 466
AVATAR : Cassel
ÂGE : 50
LOCALISATION : Miami
MÉTIER : Jouer de Poker professionnel


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: I feel just like a rockstar (jeudi- 15h)   Jeu 12 Oct - 10:20

Je suis un véritable homme de la nature, un vrai marin pêcheur, il n'y a qu'à voir ma récolte de poissons ! Toutes ces discussions avec Robert le Marseillais m'ont finalement été utile, aujourd'jui, je peux remercier Robert. Je vais pouvoir manger bien tranquillement, mais je vais aussi pouvoir partager avec mes merveilleux camarades afin de faire gagner quelques points à la team amour. C'est mon plan, comprendre comment fonctionne le système de points, sinon, clairement les autres, je les aurai laissé crever de faim rien à foutre. Je retourne sur la plage donc, tel un messie, tel Jésus qui apporte son pain, j'apporte aux faibles, leurs poissons. Sauf qu'il y a pas grand monde, juste Alessia qui me remercie de mon acte de bonté tout en acceptant mon poisson. Sauf que bon, comme elle est aussi bien casse-couilles, forcément faut qu'elle me demande c'est quoi comme poisson. Suite à sa question s'en suit un blanc, je regarde les poissons, je la regarde elle, je reregarde les poissons avant de lever une dernière fois mon regard vers la rouquine, assez agacé. « Il y a pas marqué "poissonnier" sur ma tête.. c'est des poissons. » lâchai-je en la tuant du regard. Pourquoi elle me prend la tête comme ça, je te ramène des poissons, remercie moi, bouffe les, et me fais pas chier. « Et tu veux que je le cuise ou c'est bon pour le feu, tu sais faire ? » Mais quel amour je suis ! Je lui propose même de faire un feu et de cuire son poisson ! Achille à côté de moi c'est le diable. Si avec ça, je pète pas le record de points de la saison. Bref, faisons abstraction de sa question reloue et continuons de la complimenter, sur son physique notamment, encore une fois dans le seule but de gagner des points. Aussi dans le but d'espérer la voir chauve un jour d'ailleurs. En effet, je lui dis qu'elle devrait faire une chimiothérapie, se guérir, et ainsi devenir chauve. Sauf que la chimiothérapie ne la fera pas forcément guérir et puis au final le soucis c'est pas vraiment ses cheveux. « Ouais bah préviens moi si tu fais une chimiothérapie un jour, je veux voir ta tête de chauve. » C'est raté pour la convaincre, mais moi je veux quand même la voir chauve, ça me fera de quoi bien la vanner et moi j'aime pouvoir rabaisser tous ces infâmes gosses. Et oui c'est la seule raison pour laquelle je veux la voir faire une chimiothérapie, je vais pas lui dire ouais gneugneu, fais la, pour continuer d'exister, ce serait lui donner un mauvais conseil. La vie ca vaut pas le coup et elle a la chance de pouvoir bientôt crever. Moi ca fait une bonne dizaine d'années que j'attends mais malheureusement je suis trop résistant. Elle me demande finalement si c'est dormir par terre qui me rend si généreux ? A vrai dire, ça m'aide à être de bonne humeur, on va pas se mentir. Le retour à la simplicité, me fait un bien fou. Quand tu vis dans un baraque de luxe, que tu peux te payer tout ce que tu veux, la simplicité finit par te manquer. Mais quoi qu'il en soit, nous lui donnerons pas la vraie raison de notre générosité, on est là pour tous les enculer à l'arrivée au final non ? « Non, j'ai compris que vivre d'aigreur et de haine ne servait à rien. J'ai décidé d'avoir la même vision de la vie qu'Achille, parce que ce type est tout simplement génial. » Balivernes. Je le déteste, comme je les déteste tous, et je déteste sa façon de voir les choses, cette innocence puérile et complètement ridicule. Achille est un gourou et il entraîne dans sa secte du bonheur tous ceux qui l'entourent, mais moi je ne suis pas dupe de son petit manège. Bon ce petit jeu me fatigue finalement, et je décide de passe à des choses qui m'intéressent réellement, pour l'interroger sur son secret. Elle rigole pensant que tout mes précédant discours ne visaient qu'à l'amadouer pour lui poser ensuite cette question.. quand je vous dis qu'elle est conne. « Ouais mais non je voulais pas de câlin en fait. » répliquai-je. Si j'avais voulu, je suis certain que je l'aurai eu. Que ce soit avec Sofia qui m'a recalé ou au pire avec l'autre imbécile d'Achille qui aurait certainement accepté volontiers. Rien que de l'imaginer me faire un câlin, j'en ai des sueurs froides, putain.. brrr. Bon elle la joue innocente, genre elle a pas de collègues, elle me prend vraiment pour un con. « Cerbère, les trois frères, ça veut dire ce que ça veut dire.. Alors soit il y a deux autres Alessia, cachées dans un bunker, ce que je doute.. Ou alors Harrison serait un sacré vénard à se taper trois meufs en meufs temps.. Soit tu as deux collègues, des traîtres parmi nous.. » Et en y repensant, je me dis que les collègues de secret d'Alessia selon Achille tiennent la route. Pour Aryel un gardien de but, il garde quelque chose. Pour Maia, un Peter Petit gros, ou je ne sais quoi, un rat, ca vit sous terre, un traître, c'est une traîtresse. En tout cas si Achille a juste, j'aurai bien la haine que cet imbécile parvienne à trouver un secret avant moi. Même si pour le coup, quand la prod te donne une secret, c'est quand même assez ridicule de le perdre en premier, n'est-ce pas Alessia ? Mais non Achille est trop con, il ne peut pas avoir juste, mais il doit tout de même être sur la bonne piste. « En tout cas si il s'avère que tu as des collègues de secret, je serais contraint de t'éliminer, ça te ferait beaucoup trop d'alliés. » Déjà mon objectif c'est d'exploser le quatuor, alias les deux couples, parce que le quatuor va vouloir aller en finale ensemble, et si on est trop cons pour pas les nominer les uns face aux autres, c'est eux qui vont avoir le pouvoir sur les nominations chaque semaine. J'espère que les autres seront assez intelligents pour s'en rendre compte. Achille est déjà nominé, Alessia a trois votes contre elle, pour moi c'est une occasion à ne pas louper. Néanmoins, j'ai pour le moment besoin d'Achille. Alors espérons qu'Alessia dégagera malgré son succès auprès du public.. Surtout si en plus du quatuor elle est liée à deux autres candidats, elle deviendrait tout simplement pas nominable. « Bah moi si j'en avais, je les aurai certainement balancé, je veux pas de boulet à mes pieds. » Ou je les aurai éliminé, mais clairement je suis pas fait pour un secret commun moi. Ca m'aurait saoulé qu'une autre personne puisse avoir un contrôle sur mon secret et puisse risquer de faire tomber mon secret. « Mais ton retournement de question me confirme que tu as des alliés. Ce genre de bluff est très courant au poker chez les débutants. » De toute façon même sans cettye question, j'étais persuadé qu'Alessia avait des alliés. Fin, je vois pas trop ce que ce chiffre 3, assez récurrent pourrait signifier d 'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9177-alessia En ligne

PSEUDO : calistouille
PRÉNOM : laurie
MESSAGES : 2436
AVATAR : dasha sidorchuk
ÂGE : 25
LOCALISATION : Kingtson
MÉTIER : future ex-serveuse dans un bar à pervers
ÉTAT D'ESPRIT : Nothing to wear


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 16250£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: I feel just like a rockstar (jeudi- 15h)   Ven 13 Oct - 17:47

Je sais pas trop quelle mouche l’a piqué exactement, mais c’est quand même marrant de le voir comme ça, Alain. Il va voir tout le monde, il est gentil, il est serviable, et aujourd'hui, il pêche même du poisson pour tout le monde. Alors oui, je me doute bien que y’ait anguille sous roche, j’imagine bien qu’il ne doit être comme ça que pour ses propres intérêts, quels qu’ils soient, mais quand même, c’est marrant de le voir s’affairer de la sorte et faire les yeux doux à tout le monde. Surtout avec ses yeux jaunes. Haha. Enfin bon, cette fois-ci, c’est sur moi qu’est porté son intérêt ; très certainement parce que je suis la seule aux alentours. Je ne peux m’empêcher de rire face à sa réaction lorsque je lui ais demandé quel sorte de poissons c’était. « Merci, mais, ça ira. Rainer a rapporté un briquet. » Ce qui est nettement plus pratique que de faire du feu tout seul, j’avoue. Néanmoins, j’avoue que la technique m'intrigue. A chaque fois que j’ai pu voir des gens en faire à la télé, ça me rendait curieuse. « Mais tu sais faire du feu, du coup ? Tu me montrerais, un jour ? » Même si je sais qu’il y a probablement des chances pour que je me fasse jeter comme une vieille chaussette, je vais tenter de profiter de ses apparentes nouvelles résolutions pour assouvir une nouvelle curiosité intellectuelle. Puis, à sa remarque sur la chimiothérapie et au fait qu’il espère me voir un jour chauve, je ne peux retenir un léger rire amusé. « Chimio ou non, il n’est pas né celui qui me verra chauve. Les perruques, ça existe, tu sais. » Non parce que je préfère encore avoir des cheveux de licorne façon arc-en-ciel qu’avoir un crâne faisant rougir les boules de billards, faut pas déconner quand même. Quand il me parle soudainement de secrets, abandonnant au passage son ton décidément bien trop mielleux pour être crédible, j’y vois un beau lien avec cette fameuse gentillesse et ne peux m’empêcher de rire, tout en lui faisant remarquer qu’il aurait pu avoir ses câlins la semaine dernière, avec un tel comportement. Mais il n’avait pas envie de câlin, apparemment. « Dommage pour vous. Rien que pour l’effort, je suis sûre que ça aurait pu vous donner plein de points. » Enfin bon, ce qui est fait est fait et en plus, c’est pas moi qui vait m’en plaindre, de leur points perdus. J’ai beau être bonne joueuse, la non plus, faut pas déconner. Quoi qu’il en soit, comme a chaque fois qu’on me parle de mon secret, je m’amuse à ne pas répondre directement à la question ; trouvant ça bien plus drôle qu’un petit question réponse à deux balles. J’arque un sourcil quand il me parle de mes indice, et lâche un rire à sa théorie des Alessia. « Je connais mes propres indices, tu sais, j’étais là quand ils ont été balancés. Et grâce a eux t’es pas le seul à te tourner dans cette voie là » J’hausse les épaules. « Ca me dérange pas plus que ça. C’est le jeu, de toute façon, que de se la jouer Sherlock Holmes. » Je comprends juste pas pourquoi le fait que mon secret puisse peut-être concerner d’autres personnes signifie obligatoirement que ces-dites personnes soient également dans l’aventure, mais bon. Je suppose que c’est dans la logique des choses que de penser à toutes les éventualités ! « Ooooh, est-ce que ça te ferait me voir comme une menace ? » je lui demande, taquine, lorsqu’il décrète qu’il faudrait qu’il m’élimine si sa théorie était exacte. C’est marrant. Ca fait un peu comme les films policiers. Bon, y’a un peu moins d’enjeux, d’accord, mais ça reste drôle. « Oui, sauf qu’en les balançant, tu tomberais avec eux. Au final, ça serait un peu toi, le boulet » je lui fais remarquer dans un petit sourire en coin quand il répond à ma question. Et quand il me dit que mon “retournement de question” est semblable à un bluff courant au poker, encore une fois, je pouffe de rire, amusée. « Mince alors, serais-je repérée ? » Il est marrant, Alain, il a l’air d’un vrai tacticien dans l’âme. Comme si le poker lui donnait les clés de la vie ou je sais pas trop quoi. Dommage pour lui, la vie, c’est pas tellement quelque chose qu’on peut mettre dans des cases. Et heureusement, d’ailleurs, quel ennui ça serait, sinon ! « c’est dingue n’empêche comme tout le monde semble être persuadé que mon secret est soit partagé, soit en rapport avec mon cancer » je ne peux m’empêcher de souffler, songeuse, en haussant de nouveau les épaules, désinvolte. « Je suppose que c’est compréhensible. » Je pense pas que ça court les rues, après tout, des cancéreuses dans des émissions de télé réalité.

_________________

what if it's us, and only us... and what came before won't count anymore or matter. Can we try that ? What if it's you, and what if it's me, and what if that's all that we need it to be And the rest of the world falls away

WHAT DO YOU SAY ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9209-alain 

PSEUDO : Ben.
COMPTES : Judas, Dean
MESSAGES : 466
AVATAR : Cassel
ÂGE : 50
LOCALISATION : Miami
MÉTIER : Jouer de Poker professionnel


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: I feel just like a rockstar (jeudi- 15h)   Mer 18 Oct - 10:55

Les gens sont fatigants, toujours à demander plus que ce qu'on leur donne, forcément qu'après ça te donne envie de rien donner. Je lui propose du poisson à la rousse mais non, au lieu de me remercier et de s'arrêter là elle me casse la tête à me demander quel type de poisson c'est. Sa question me déplaît, je lui fais comprendre, je crois qu'elle a compris qu'à moi on me pose pas ce genre de questions. Roger m'a appris à pêcher, pas à déterminer les races de poissons. Mais malgré tout je continue dans ma démarche positive et propose même de lui cuire son poisson si elle a besoin. Elle me rétorque qu'elle a le briquet de Rainer. Ouais, au moins elle se prend pas la tête. « Pff.. enfants pourris gâtés qui savent pas se débrouiller tout seul, ce monde est foutu. » Société d'assistés, qu'ils crèvent tous la dalle quand ce sera l'apocalypse. Au moins Alessia a le mérite d'aimer apprendre et de me demander si je pourrai lui apprendre à faire un feu un jour. « Oui, bien sûr. Ne pas t'aider serait de la non assistance à personne en danger. » Ou plutôt de la non assistance à personne débile, et moi je fais pas dans le social. Mais bon, si je continue ma stratégie de l'amour, il n'y aura aucun problème, sinon elle peut aller se faire foutre, j'ai d'autres chats à fouetter que de transmettre mon savoir. J'ai un jeu à gagner, et ça, ça prend du temps et de l'investissement que je ne peux utiliser pour les autres barboteurs qui sont juste là pour passer du bon temps. En attendant, mon plus grand désir est de pouvoir voir Alessia un jour chauve. Cela est possible si elle passe par la chimiothérapie. Malheureusement, elle ne veut pas, la personne qui la verra chauve n'est pas né, et si besoin elle compte bien porter des perruques. J'espère qu'elle aura l'intelligence d'éviter les perruques rousses. « Pourquoi se cacher ? Alors qu'il n'y a rien de plus respectable que les gens qui s'assument comme ils sont ? » Je peux comprendre que pour une femme les cheveux c'est important mais enfin bon. « Et puis y'a des stars féminines chauves, ça choque plus.. regarde Britney Sbire. »La star pour les adolescents là.. Elle s'était rasée la tête je crois, fin je sais plus, c'est toujours elle que les jeunes adulent ? J'en sais rien.. Je m'en fous en fait. Que les gens continuent d’idolâtrer d'autres gens, moi je perds pas mon temps à ça, la seule personne qui m'intéresse c'est moi. Elle pense que le câlin aurait pu me rapporter des points, malheureusement je n'ai pas obtenu ce câlin. J'ai demandé à Sofia, elle a refusé, j'aurai pu choisir la facilité avec Achille, mais non merci, pas Achille. « Je m'en fous d'apporter des points à l'équipe. » Mensonges ! Si c'était le cas la semaine passée, ma stratégie a changé aujourd'hui, mais je ne peux affirmer a stratégie, je dois rester le plus flou possible afin de mieux manipuler mes proies. C'est une règle de base au poker, éviter de donner trop d'informations, de balancer ses plans comme un méchant dans James Bond. Par la suite, j'évoque ses indices. La rousse ne semble pas avoir compris que je faisais un topo et que j'expliquais mes théories, bien sûr que tu connais tes indices grosse conne. T'as pas besoin de gâcher ta salive pour ça. En tout cas ça ne la dérange pas que j'enquête sur elle. « Merci de pas être comme Martin. » Parce que lui c'est le pompon, il dit il veut jouer et il me boycott à la confrontation cet enculé, il a répondu à aucune de mes questions, pourtant j'ai insisté, si Alessia joue le jeu, ce sera au moins, tout à son honneur. Je lui explique tout de même que si il s'avère qu'elle ait des alliés de secret, je devrai forcément faire en sorte de l'éliminer. C'est pas contre elle mais je suis pas con non plus pour laisser un petit groupe de personnes prendre le pouvoir, un petit groupe dont elle fait parti. Pour le moment ça va, ils sont peu nombreux et très peu dangereux.. MAIS, si Alessia possède d'autres alliés, dans l'ombre, il faudra arranger ça. Elle me demande si ça me ferais la voir comme une menace. Pff, elle est marrante. « Non, il y a pas de menace ici. » Je suis venu ici pour gagner, elle est là la différence. Et par conséquent, je n'ai cerné aucune menace capable de me concurrencer, mais méfions-nous tout de même des joueurs de l'ombre. « Mais oui faudra que je t'élimine avant que t'en deviennes une. » Parce que la possibilité n'est pas à exclure, et je ne dois laisser aucune marge de manœuvre aux autres. Je joue seul, le point faible de ma stratégie c'est que je serai jamais en surnombre. Le point fort, c'est que j'appartiens à personne, à aucun groupe, et du coup je peux adapter mes nominations comme bon me semble. « Surtout que t'as l'air de plaire au public mais bon.. je me débrouillerai pour que tu montres un jour tes pires facettes. » Ouais je m'en remets toujours pas du dernier SAS. Perdre contre elle, c'est tout bonnement ridicule. Elle a juste la joie de vivre et elle va bientôt crever donc les gens votent pour elle. Mais comme Abbi ou Achille, il va falloir que je trouve ses faiblesses pour la pousser à bout et qu'elle montre la facette de sa personnalité la plus exécrable. Les gens ont tous leurs limites. « Je les balancerai pas directement tu t'en doutes. Mais je ferai semblant d'enquêter sur eux et je balancerai des hypothèses concernant leurs secrets jusqu'à ce que quelqu'un les buzz en me piquant mes idées. » C'est risqué mais c'est marrant, et si ça passe c'est cool. Dans tous les cas qu'elle se casse pas la tête à chercher un possible secret commun me concernant. Je la joue solo depuis le début, je vis solo et je ne vais certainement pas partager mon secret. Je me serai barré du jeu je pense si on m'avait donné un secret commun. Elle joue les innocentes, mais je sais très bien ce qu'elle fait. La tactique de c'est celui dit qui est, en plus élaboré bien sûr, mais le fond reste le même. Les gens sont toujours aussi naïfs et préformatés dans leurs réponses, et c'est ça qui permet d'obtenir de véritables informations. « Ca aucun rapport avec ton cancer selon moi. Ton cancer, je dis pas que t'as pas le cancer, mais pour moi c'est juste un leurre pour cacher ton véritable secret. » Peut-être que son secret de base c'était qu'elle lui restait que quelques semaines à vivre et que finalement la production lui a donné un autre secret. En tout cas ça mérite réflexion et j'espère que cette fois Achille a validé, et qu'on en saura un peu plus. « En tout cas pour le moment, je peux pas expliquer la récurrence du chiffre trois autrement que par de possibles alliés. Alors je vais rester là dessus. » On verra au fil du temps quand d'autres indices tomberont. Et si jamais je m'en rends compte que c'est pas ça, Alessia n'est pas mon unique cible et je finirai bien par trouver un secret.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9177-alessia En ligne

PSEUDO : calistouille
PRÉNOM : laurie
MESSAGES : 2436
AVATAR : dasha sidorchuk
ÂGE : 25
LOCALISATION : Kingtson
MÉTIER : future ex-serveuse dans un bar à pervers
ÉTAT D'ESPRIT : Nothing to wear


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 16250£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: I feel just like a rockstar (jeudi- 15h)   Jeu 19 Oct - 3:42

J’ai toujours été une érudite dans l’âme. J’aime apprendre de nouvelles choses, avoir de nouvelles compétences et savoir faire tout plein de trucs. Du coup, quand j’ai vu une petite possibilité pour qu’Alain puisse m’apprendre un nouveau truc, à savoir faire du feu, j’ai de suite sauté sur l’occasion, même si j’étais bien consciente que j’avais quand même de belles chances pour le faire jeter. Mais finalement non, il conçoit à devenir un jour mon professeur et je suis contente, même si, je l’avoue, la manière dont il a accepté me fait arquer un sourcil amusé. Personne en danger ? Eh bah merci ! Je serais presque tenté de faire une remarque cinglante, mais bon, ça serait prendre le risque qu’il décide de ne plus m’enseigner l’art de la fleur rouge des hommes et j’ai pas envie de prendre le risque. Du coup je prends sur moi et fait de mon mieux pour répondre un joli « Cool ! Merci ! » des plus candides possibles. Je vais très certainement avoir l’air d’une débile, mais bon, c’est pas grave. Si monsieur décide de jouer les gentils, autant en profiter, non ? Quoi qu’il en soit, quand Alain me fait expressément comprendre qu’il adooorerait me voir chauve, cette fois, je ne réprime pas mon amusement et lui brise un peu tous ses espoirs parce que d’une, pas de chimio, de deux, dans tous les cas, les perruques ça existe eh. Pas question qu’on puisse me voir version boule de billard, déjà que si je le faisais j’aurais plus de sourcils ni de cils, faut pas exagérer, non plus ! « qui sait, peut-être ne suis-je pas respectable ? » je me contente de lui répliquer avec malice et ironie lorsqu’il inciste encore. Et rebelotte, il continue, éviquant cette fois les stars chauves comme… Brittney. Cette fois, je ris un peu plus franchement, et pas seulement parce qu’il a écorché son nom de famille de la plus belle des façons. « Oh mon dieu, mais c’est vrai ! C’est tellement mon idole, Britney, je pourrais enfin lui ressembler ! Tu m’as convaincue ! » Je me demande si ça se voit assez que je suis dans le cynisme le plus total ou s’il faut que j’en rajoute une couche ? Non mais c’est bien, au moins il a le mérite de s’accrocher à ses rêves, le petit. Il est passionné, c’est bien. Et puis, ensuite, le pauvre perd patience dans la gentillesse et voilà qui veut enquêter sur mon secret, et moi ça me fait marrer. Ca me dérange pas tellement qu’on enquête étant donné que, bah, c’est le jeu, quoi. Pour espérer pouvoir se la jouer enquêteur à un moment, il faut bien soi même se plier au règles sinon c’est de l’antijeu et c’est pas juste pour les autres. D’ailleurs, quand il comprends que j’suis op pour passer à l’interrogatoire, il me remercie de pas être comme Martin et ça me fait marrer parce qu’effectivement, j’imagine bien Martin être de ceux qui veulent absolument pas broncher un mot sur leur secret. « Et merci de me trouver différente de lui. » je rajoute dans un air qui se veut sérieux, même si ça se voit que j’ai envie d’me marrer. Ouais, j’ai plus tellement de pitié envers lui et je commence à m’en taper sérieusement qu’il soit forever alone ; pire même : j’aurais plutôt tendance à dire bien fait. Ah ça autant dire que depuis lundi soir il est passé du côté de ceux que je peux pas voir, du côté des ennemis et franchement il faut le féliciter pour cet exploit. Mais bref, Alain il a l’air de me voir comme une des personnes à abattre et je pourrais presque trouvé ça flatteur parce que c’est pas comme si je faisais quoi que ce soit pour ça. D’après lui, je ne suis pas une menace mais il y a quand même des chances que je le devienne. Ouh, intéressant. « maintenant que je sais ça je vais me méfier, on sait jamais si je retrouve du poison dans mon thé » je fais bien sûr référence à cette petite cluedo party de la semaine dernière, je me doute bien que quand il parle de m’éliminer, c’est pas vraiment de me tuer. J’veux dire. Non seulement y’a des caméras partout, mais en plus, tuer une mourante, bonjour le truc débile. Mon corps s’en charge déjà très bien tout seul, il a pas besoin d’aide. Par contre cette histoire de montrer mes pires facettes au public là j’avoue que ça me fait carrément marrer. « j’peux te raconter des anequedotes compromettantes, si tu veux. Comme la fois où j’ai vomis sur un prof, au lycée » BON, D’ACCORD c’était que sur ses chaussures et OK il était en train de m’accompagner à l’infirmerie donc, en soit, il connaissait parfaitement les risques encourus. Mais je suis italienne, faut pas oublier : j’ai un talent inné pour l'exagération. Et puis bon, j’avoue qu’il sait pas tellement ce qu’il veut dire par pire facette. « sinon si tu parles de mes défaut je peux te les dire : j’suis tête d’ampoule, controlfreak sur les bords, gênée pour un rien, un peu jemenfoutiste sur moi même aussi mais par contre quand ça touche quelqu’un à qui je tiens que ça soit en bien ou en mal alors là j’explose dans tous les sens, surtout si j’ai pas le temps de me préparer mentalement avant ah et puis je suis pas mal indécise aussi et pas spécialement orgueilleuse mais j’aime bien faire chier, jtrouve ça marrant, du coup, bah, chiante aussi, et euh… bavarde, je suppose pis maladroite aussi et euh… je tiens pas l’alcool ? » ouais bon, pas très très net ma liste, mais j’avoue que là, comme ça, à froid, y’a pas grand chose d’autre qui vient. Et même si je me doute que c’est pas tellement ce qu’il attendait, comme je viens de l’énumérer, j’aime bien être chiante, du coup voilà mouhouhahahaha. Bon, en tout cas, vu comment il m’en parle, je pense qu’il n’a pas de secret commun avec quelqu’un d’autre, et j’avoue que sa technique pour se débarrasser des alliés qu’il aurait pu avoir est vachement drôle. « après il faut que quelqu’un ait suffisamment de confiance en toi et tes idées pour te les piquer et surtout pour valider le buzz, et ça c’est plus chiant à faire, il faudrait en plus que tu manipules quelqu’un en amont et tout » ah non c’est sûr c’est du boulot, mais que voulez-vous, il aime bien les stratégies du genre, donc bon. Pour ma part, en tout cas, je m’étonne toujours autant du peu de diversité sur ce que les autres pensent de mon secret. Soit commun, soit à propos de mon cancer. Mais Alain, lui, semble penser que ce dernier élément serait un leurre pour cacher mon vrai secret, et ça me fait sourire. « Bof, pas tellement. Comme je l’ai dis au casting, c’est surtout ce qui m’a poussé à m’inscrire, en fait » dire que si je n’avais pas été malade, je ne serais jamais venue ici. Je n’aurais jamais connu Harrison, et tous les autres. C’est cynique, quand même. « moi je la trouvais cool, ta théorie des trois Alessia. On a jamais assez d’Alessia dans sa vie. » Même si, d’un autre côté, ça me rendrait un peu triste de ne plus avoir le monopole de la sphère Alessianienne. Mais bon. Que voulez vous. Faut bien faire des sacrifices, dans la vie ! « Maintenant, c’est a moi de poser des questions, ok ? » Question rhétorique, bien évidemment. Comme si le fait qu’il me dise “non” allait m’arrêter. « Pourquoi t’s venu t’inscrire ici ? C’est en rapport avec ta femme et tes filles ? Ou avec le poker ? T’y joues toujours, d’ailleurs ? » Paf paf paf, j’enchaine tout ça au fur et a mesure que les idées me viennent et même si c’est pas des questions aussi franches que les siennes, je suis sûre que de comprendre ses enjeux pourrait me permettre d’en savoir un peu plus. Et puis, après tout, j’ai pas de piste, donc faut bien commencer quelque part, eh.

_________________

what if it's us, and only us... and what came before won't count anymore or matter. Can we try that ? What if it's you, and what if it's me, and what if that's all that we need it to be And the rest of the world falls away

WHAT DO YOU SAY ?
Revenir en haut Aller en bas
 

I feel just like a rockstar (jeudi- 15h)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Périodique] Grands feuilletons du jeudi
» citation du jeudi 29 octobre 2009
» VOICI JEUDI QUI ARRIVE
» Syd Matters, jeudi aux Docks
» Nouvelle programmation de la CW pour le jeudi soir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: plage-
Sauter vers: