All ends with beginnings. (lundi s5, 18H45)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9189-rainer En ligne

PSEUDO : applestorm
PRÉNOM : louise
COMPTES : lyle, levi, emilienne, anatoliy, shanice, shaun
MESSAGES : 547
AVATAR : bill skarsgård
ÂGE : 28
LOCALISATION : mosul, iraq
MÉTIER : war correspondent


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27 500£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: All ends with beginnings. (lundi s5, 18H45)   Lun 23 Oct - 1:23

@Achille

Je parcoure le château à la recherche d'Achille. J'ai besoin de me distraire et je suis certain que c'est lui qui sera le plus radical et le plus efficace pour m'assister dans cette tâche. D'autant plus qu'en grimpant les marches, je me suis souvenu d'une pensée s'étant rangée quelque part dans mon esprit lors d'une de ces fois où on était ensemble sur la plage, la semaine dernière. Aussi, résolu, j'intercepte Maia qui m'indique que le petit gars s'est posé dans la véranda. Ni une, ni deux, je tourne les talons pour bouger jusque-là et je me plante dans l'entrée, attendant qu'il me repère.« J'ai quelque chose à te montrer » j'annonce  en lui faisant signe du menton de me suivre sans discuter. Et Achille étant Achille, il bondit sur ses pieds pour trottiner derrière moi, tandis que je l'emmène en direction des fameux escaliers. On grimpe jusque tout en haut pour pousser la porte du grenier et je le laisse vagabonder un instant pendant que je vais directement vers le phonographe que j'ai découvert il y a quelques temps déjà. Tandis que j'attrape un vinyle au hasard, je tente de fermer mon esprit à tous les souvenirs qui sont directement liés à cette pièce et à la musique qui s'élève aussitôt de l'engin, une fois le mécanisme mis en marche. Je bloque tout ce qui touche à Stella, en soupirant imperceptiblement, avant de me redresser pour pivoter en direction d'Achille et lui sourire. « En fait, c'est plutôt quelque chose à te faire écouter. » je précise, malicieux parce que j'imagine qu'il a compris tout seul, comme un grand, de quoi il retournait. Je ne peux pas le laisser vivre une vie sans musique et on a un sacré nombre d'années à rattraper, là. En l'occurrence, je lui ai mis un genre de jive des années cinquante, un truc qui bouge, Elvis mais pas trop, un peu plus vieux et plus classe. « T'imaginerais quoi comme clip, pour ce morceau ? » je lui demande parce que c'est Achille, il est plein d'imagination et je suis certain qu'il sera ravi de partir dans des délires improbables.

_________________
He said, "Son, when you grow up, would you be the savior of the broken, the beaten and the damned?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9168-achille 

PSEUDO : casseurs flowteurs.
PRÉNOM : morgane.
COMPTES : orion, artemisia.
MESSAGES : 2658
AVATAR : tom holland.
ÂGE : 19
LOCALISATION : london, uk.
MÉTIER : futur étudiant.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 63 035£
ASPIRATION: amour.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: All ends with beginnings. (lundi s5, 18H45)   Sam 28 Oct - 13:34

Un peu fatigué d'avoir veillé toute la nuit à comploter votre proprement enlèvement avec Alessia, tu te laisses finalement tomber dans un fauteuil de la véranda, avec une couverture, dans l'optique de zoner un peu avant d'aller dîner. Tu ne sais pas avec qui d'ailleurs, tu devrais te trouver des camarades pour ce soir, ça te déprime de manger seul donc tu ne le fais quasiment jamais, en fait. Enfin, posé depuis quelques minutes, tu entends des bruits de pas et tu penches un peu ta tête en arrière pour te retrouver face à un Rainer à l'envers, un sourire élargissant aussitôt tes lèvres en croisant le regard du candidat. Il se la joue mystérieux, quelque chose à te montrer visiblement, et tu te remets rapidement à l'endroit, sur tes jambes, abandonnant plaid et confort pour suivre Rainer à travers le château. "C'est quoi, ça se mange ?" Tu glisses vers le plus âgé, lui offrant un léger coup de coude au passage, grand sourire aux lèvres, toujours aussi impressionné par la taille du garçon, beaucoup trop grand pour que tu ne te sens pas ridiculement petit, en fait. Vous arrivez au grenier et, lorsque Rainer a poussé la porte, tu te faufiles à l'intérieur, direction tes endroits préférés, là où tu trouves tous les déguisements en vrac, notamment les châles que tu enroules autour de tes épaules et de ta tête, comme hier soir avec Alessia, comme la première fois que tu as rencontré Rainer. Une musique s'élève finalement derrière toi et tu redonnes ton attention au garçon, un sourcil haussé alors que tu t'approches de l'endroit où il se trouve, captant plus le sourire de Rainer que l'instrument d'où s'échappe la musique. "Je suis tout ouïe." Tu réponds presque aussitôt, un sourire amusé aux lèvres, copiant l'air malicieux du garçon sur ton visage. Tu écoutes attentivement la musique, tes sourcils un peu froncés en signe de concentration et de légère incompréhension alors que tes yeux sont posés sur l'instrument que tu pointes finalement du doigt avant la question suivante de Rainer, posant la tienne d'abord. "C'est quoi?" Et tu réfléchis au clip ensuite, battant un peu des cils pour savoir, tu sais pas pourquoi déjà, t'as pensé à quelque chose à manger mais c'est parce que t'as un peu faim ça aussi, il faut pas faire attention. "Quelque chose comme... de la danse ? Je sais pas pourquoi j'ai pensé à Grease mais c'est flou, Harry m'a montré le film une fois et j'ai pas vraiment eu le loisir de le revoir après." Tu expliques en te tournant vers Rainer et te mordille la lèvre, sourire ensuite. "Tu m'emmènes ici pour danser, c'est ça?" Tu ronronnes un peu dans sa direction en t'évitant de te mettre à rire. Tu sais que Rainer était assez proche des candidats partit l'autre soir alors tu évites de lui demander comment il va mais tu mets un point d'honneur à lui changer les idées pour ce soir, voilà.

_________________
mon coeur danse la macarena
le monde est à nous, le monde est à toi et moi, mais p't-être que sans moi le monde sera à toi, et p't-être qu'avec lui le monde sera à vous et c'est peut-être mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9189-rainer En ligne

PSEUDO : applestorm
PRÉNOM : louise
COMPTES : lyle, levi, emilienne, anatoliy, shanice, shaun
MESSAGES : 547
AVATAR : bill skarsgård
ÂGE : 28
LOCALISATION : mosul, iraq
MÉTIER : war correspondent


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27 500£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: All ends with beginnings. (lundi s5, 18H45)   Mar 31 Oct - 1:30

Je rigole rapidement avant de secouer la tête, roulant des billes dans sa direction. « Tu peux toujours essayer » je claironne tranquillement. Non parce que je sais qu'il a été marqué par notre dégustation de marshmallows et qu'on devait préparer je n'ai plus la moindre idée de comment s'appelle ce qu'on devait préparer avec du chocolat et des biscuits, mais non, tout ne tourne pas autour de la bouffe et je doute qu'il puisse manger un phonographe. Je lui souhaite en tout cas bien du courage. Non, lorsque je lui révèle l'intrigante et mystérieuse vérité, il ne s'agit en réalité que d'une autre portion de conversation datant de ce jour-là. Moi, ce que j'ai retenu de ce moment, entre autres évidemment, c'est qu'il a passé son enfance sans musique, ou à en écouter très peu. J'imagine qu'il a dû avoir l'occasion de se rattraper, depuis, ou de tout simplement d'habituer et faire avec, si bien qu'à présent, il s'en fout un peu, mais c'est un truc qu'on a, avec Achille, j'ai l'impression. On découvre des trucs, on expérimente des choses auquel l'un ou l'autre est étranger, parfois les deux, parfois aucun, mais c'est simplement pour se marrer. C'est souvent de petites choses, parce qu'ici, on n'a pas la possibilité de découvrir la vie et de se refaire une expérience, mais ce sont des petites choses qui remplissent l'infinité de petites choses qui constituent une personne et son identité. « L'objet ou la musique ? » et je tourne la tête vers lui, avant de suivre son doigt des yeux, lorsqu'il m'interroge. « Ça, c'est un phonographe. Pour ce qui est de la musique, je n'en ai aucune idée. L'une des chansons de jeunesse de William sûrement. » Honnêtement, j'ai pris l'un des vinyles au hasard, sans savoir ce que c'est ni même si la collection entreposée dans ce grenier est significative de quoi que ce soit. Pour moi, ce sont des morceaux agréables à écouter, c'est de la musique et peu importe la musique dont il s'agit, ou presque. « Peut-être qu'il draguait sur cette chanson, à une époque » je ricane avec malice. Imaginer ce fameux lord jeune et fringuant, se déhanchant sur le dancefloor pour conquérir le cœur de sa promise me donne envie de rire. Je me demande à quoi il pouvait bien ressembler, lorsqu'il avoir notre âge. Probablement à une version moins "enfant sorti des jupes de sa mère" d'Eustache. « En tout cas, aujourd'hui, on écoute de la musique » je conclus en désignant la petite commode remplie de vieux disques. D'autant plus que ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion d'écouter des vinyles, à la qualité sonore bien supérieure à celle d'un CD ou d'un fichier mp3. Il me raconte alors ce qu'il voit comme clip et j'imagine que ça a du sens. J'aurais plutôt imaginé une sorte de concert dans une vieille salle de spectacle des années cinquante aux États-Unis, avec les chœurs, les strass et les paillettes. « Harry, Harrison ? » je demande distraitement, l'esprit plongé dans la représentation du clip en question. Ou un autre Harry qu'il a déjà évoqué et que j'ai dû oublier. Je coule un regard amusé dans sa direction, alors. Danser, hein. Autant dire que si on part là-dessus, c'est foutu. Je connais pas mal de pas parce que mes parents adoraient ça, mais je ne suis pas un bon danseur. Je suis trop long et mince, agile mais pas assez souple. Mes capacités en danse se limitent à me balancer de droite à gauche, taper du pied en rythme et hocher la tête, une bière à la main. « Seulement que si je suis Danny et toi Sandy » je réponds, taquin. En vrai, le rock'n'roll est l'une des danses que je préfère, je ne sais pas pourquoi. Ou, en tout cas, l'une de celles que j'aime le plus regarder. Ça n'a rien de gracieux, de transcendant, de poétique ou artistique, mais c'est très physique et ça a un potentiel bonne humeur étrangement élevé. Malgré tout, malgré ma gêne, malgré le manque relatif d'envie, je hoche la tête. « Tu sais danser le rock, Sandy ? » je demande donc, en haussant un sourcil. Parce que je refuse de ne pas m'accorder à la musique.

_________________
He said, "Son, when you grow up, would you be the savior of the broken, the beaten and the damned?"
Revenir en haut Aller en bas
 

All ends with beginnings. (lundi s5, 18H45)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Surprise du RAW de Lundi ?
» Bonjour du lundi
» Petit bonjour du lundi
» Le petit jeu du lundi
» Lundi de Pâques férié aux US?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: premier étage : niveau 1 - intérieur :: Vieil escalier :: Grenier-
Sauter vers: