le corbeau, le renard et le chat (Harrison ; lundi - 9h40)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9177-alessia 

PSEUDO : calistouille
PRÉNOM : laurie
MESSAGES : 2403
AVATAR : dasha sidorchuk
ÂGE : 25
LOCALISATION : Kingtson
MÉTIER : future ex-serveuse dans un bar à pervers
ÉTAT D'ESPRIT : Nothing to wear


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 6000£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: le corbeau, le renard et le chat (Harrison ; lundi - 9h40)   Dim 5 Nov - 22:21

Je sais pas ce qu'il se passe aujourd'hui, mais il fait super beau, ça fait vraiment bizarre vu qu'on est un peu censé être en plein automne, mais je suis loin de m'en plaindre, c'est super cool ! Du coup, ça fait une petite heure que j’me balade tranquillou au travers de l’île. J’suis toute seule mais ça me dérange pas, j’aime bien parfois être seule avec moi même et mes pensées. Marchant doucement en chantonnant, je pense à ma famille, à mes amis qui doivent vraiment être sur le cul de mon changement d’avis concernant mon cancer. Mon cancer aussi, j’y pense, d’ailleurs. Notamment à la chimio. Et au fait que je vais devenir chauve. Jusqu'aux cils. Haha. Ça va vraiment pas être beau à voir. Et puis je vais très certainement avoir super mal. Et puis je pense à Rico. Et à son secret. Et comme à chaque fois que j’y pense, une vague de tristesse vient tordre mon estomac. J’aimerais tellement trouver une manière de le faire se sentir mieux. Mais j’ai tellement l’impression d’être inutile ça me- «  miaou » miaou ? Comment ça, miaou ? Je tourne la tête dans tous les sens, et rien. Pourtant, j’ai pas rêvé, j’ai bien entendu miauler ? Finalement, il aura fallu un deuxième miaulement pour que je puisse identifier la source du bruit : un petit chat en haut d’un arbre ! «  eh bah alors, qu’est ce que tu fais la, toi ? » c’est pas beaucoup trop cliché pour être réel, ça, des chatons coincés dans les arbres ? Et puis comment il a fait pour grimper ici ? Et puis pourquoi il y a un chat d’abord ? Beaucoup de questions, mais bon, c’est pas ça qui va aider le p’tit bout ! Je m’approche un peu plus de l’arbre pour l'analyser. Le p'tit est à une branche vraiment haute. Par chance, il y en quelques autres en dessous. Je n’irais pas jusqu’à dire que ça sera facile d’y grimper, mais possible, ça, ça n’en fait aucun doute ! Ni une ni deux, je me lance. Doucement mais sûrement, j’avance pas mal, mais alors que mes mains se posaient enfin sur la branche tant attendue, celle où se trouve le petit chat… je sens celle sur laquelle j’avais les pieds se craquer. A-ho ! Je me dépêche de grimper et je l’ai échappé belle parce que voilà que la branche branlante se casse complètement ! Par chance, celle du p'tit chat est assez solide pour que je puisse m’y asseoir. Par contre… je sais pas tellement comment je vais faire pour redescendre, maintenant… mes pieds n’atteindront jamais les autres branches, elles sont trop loin ! Tu parles d’un sauvetage ! Quoi qu’il en soit, je n’ai pas beaucoup de difficultés à attraper le petit chat - sans doute doit-il avoir l’habitude des humains. Au moins, maintenant, il est plus tout seul dans sa galère. J’étais en train de réfléchir à comment faire pour me sortir de la sans me casser une jambe ou un bras quand j’entends soudainement une voix que je connais bien. Mon regard se baisse et je suis vraiment soulagée de croiser celui d’Harrison,ce qui se sent certainement dans le «  Rico ! » que je lui lance alors. Je me sens vraiment conne, coincée sur ma branche et je sens d’ailleurs mes joues se chauffer quand, en montrant le petit chat, je lui fait alors «  euh… tu-... Tu veux bien m’aider ? » ouais parce que j'ai pas de camembert à disposition pour qu'on fasse le remix du corbeau et du renard la en fait. Alors si on pouvait directement passer à la case sauvetage, ça m’arrangerait.

_________________

what if it's us, and only us... and what came before won't count anymore or matter. Can we try that ? What if it's you, and what if it's me, and what if that's all that we need it to be And the rest of the world falls away

WHAT DO YOU SAY ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9219-harrison 

PSEUDO : MEL
COMPTES : [...] RUSSELL
MESSAGES : 616
AVATAR : FINN JONES
ÂGE : 28
LOCALISATION : MONTEVIDEO URUGUAY
MÉTIER : ELECTRICIEN


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: SUCCES
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: le corbeau, le renard et le chat (Harrison ; lundi - 9h40)   Dim 5 Nov - 23:18

Harrison est en train de fumer sa cigarette du matin. Tranquillement. La tête encore dans le pâté. Son semblant de pyjama – un t-shirt Batman et son caleçon - encore sur le dos. Installé sur la pelouse du jardin anglais. Il expulse la fumée de son tube au-dessus de sa tête. Quand il remarque des branches bouger anormalement sur un arbre au loin. Curieux il de redresse un peu. Non parce qu’il fait plutôt bon. Pas de vent, pas la moindre petite brise. Justifiant ce mouvement. Et puis soudainement une branche tombe au sol et c’est automatique. Il se lève d’un coup et se dirige vers l’arbre en question. D’un pas pressé. L’autre jour il était tombé d’un arbre, mais ne c’était pas fait mal. Là c’est ouf quand même. Il lève les yeux. « Alessia ? » Il ne peut s’empêcher de lâcher un rire. Il ne s’attendait certainement pas à la voir là. Perchée sur un arbre. Un bébé chat entre ses bras. Et alors qu’elle lui demande s’il voulait bien l’aider, c’est un sourire narquois qui étire ses lèvres. Il était effectivement tout disposé à l’aider, mais finalement il se recule de quelques pas. Croisant les bras. Cigarette coincée entre ses lèvres. Qui ne l’empêche pas de parler. « Ouai c’est ça ouai ! Je veux bien t’aider petite crevette ! Mais je vais profiter de ma position de force pour mettre les choses au clair ! Ouai tu sais de quoi je parle, fait pas genre ! » En parlant, il bouge ses épaules en mode drama queen. Il se saisit soudainement de sa cigarette et la jette au loin d’un mouvement de la main. Cette fois en mode beau gosse mystérieux. Mais au même moment, il se rappelle que cette dernière est toujours allumée. Et que ce n’est pas forcément une bonne idée de la balancer dans une forêt. C’est pas un pyromane le Rico. Alors il ouvre grand les yeux. « Mierda mierda que je suis con ! » Il tend ses bras pour essayer de rattraper son mégot en plein vol. Manque sa chance. Le cherche de des yeux. Le retrouve. L’écrase Instinctivement de son pied. Qu’il oublie nu. Un vrai spectacle pour Alessia, vers qui il se retourne. Vers qui il pointe son doigt accusateur. Essayant de ne pas rire de sa connerie. « Toi oui toi ! Tu vas arrêter de prendre toute la couverture pour toi ! Et puis tu vas arrêter de ronfler parce que ça devient plus possible ! » Il fronce exagérément ses sourcils. Évidemment il ment. Ses nuits sont on ne peut plus douce entre ses bras.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9177-alessia 

PSEUDO : calistouille
PRÉNOM : laurie
MESSAGES : 2403
AVATAR : dasha sidorchuk
ÂGE : 25
LOCALISATION : Kingtson
MÉTIER : future ex-serveuse dans un bar à pervers
ÉTAT D'ESPRIT : Nothing to wear


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 6000£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: le corbeau, le renard et le chat (Harrison ; lundi - 9h40)   Lun 6 Nov - 1:12

Franchement on s’en rend pas compte mais mine de rien, le travail de super héros, c’est méga difficile, en fait ! Non parce que là, la tâche était quand même facile : descendre un petit chat d’un arbre. Suffit de grimper, prendre le chat, et redescendre. Rien de plus simple, sur le papier. Oui sauf que voilà : la vie est faite de plot-twists et d’aléas super fous qui s’amusent toujours à contrecarrer nos plans. Et du coup, là, bah y’a une branche qui décide de dire fuck et me voilà coincée à mon tour dans l’arbre avec le chat. Génial. Je pense que je vais attendre encore un peu pour passer l’examen de super héroïne, du coup. Pas sûre que mon dossier tienne la route avec une bouse comme celle-ci. Mais bon, ça va en fait, Dieu à décidé d’être à moitié clément et de ne pas trop me foutre dans le caca parce que voilà Rico qui arrive ! Quand il me voit, il se marre et je suis partager entre l’embarra et l’envie de me marrer aussi, mélange très étrange si vous voulez mon avis. Quoi qu’il en soit, j’arrive à lui demander de m’aider mais quand je vois ce p’tit sourire se dessiner sur ses lèvres, j’arque un sourcil amusé d’avance, comprenant que le sauvetage va peut-être pas être pour tout de suite. Et quand j’entends sa réponse, cette pensée ne peut que se confirmer. Un grand sourire malicieux étire instinctivement mes lèvres quand je fais mine de parler en secret au petit chat dans mes bras. « Je crois qu’il nous a repéré ! On abandonne la mission ! Je répète : on abandonne la mission ! » bon, le chat, il en a un peu rien à foutre et trouve plus d'intérêt dans mes cheveux venus le chatouillés quand j’ai baissé la tête vers lui que par mes paroles. Je suis un peu vexée mais que voulez-vous. Puis là j’ai droit à un magnifique spectacle de mon Rico dont les talents d’acteurs ont été salement trahis par sa cigarette fugueuse et je ne peux m’empêcher d'éclater de rire, manquant presque de tomber à la renverse de ma branche. « Quelle agilité ! Mon dieu ! Je suis impressionnée ! Tu m’apprendras ? » si si, j’vous jure, et je suis pas du tout ironique en disant ça, non c’est vrai, il a de véritables talents de saltimbanque et quel honneur pour moi ça serait que d’apprendre les secrets de cette maîtrise, hahaha. Mais bref. Voilà qu’il pointe sur moi son doigt accusateur avec autant de ferveur qu’un Hercule Poirot et que ses accusations tombes : Trop de couette et de ronflement. Oh, alors là, je suis pas d’accord ! « Haaaaaaaaaan le menteuuuuuuuuuuuuur » je m’insurge telle une dramaqueen en puissance parce que j’vous jure j’suis trop insurgée. « Je pique rien du tout ! C’est pas de ma faute si la couette me préfère à toi, quand même ! Et puis je suis une princesse, et les princesse, ça ronfle pas ! Si t’entends ronfler c’est que tu t’auto-réveille tellement que TOI tu ronfles ! » Et c’est en levant la tête d’un air boudeur que je conclu tout ça. J’ai du mal à ne pas rire face à ma défense digne des plus grands avocats du monde, parce que bon, faut bien avouer que c’est pas vrai du tout. Mais ça serait moins drôle de le préciser. Et puis je ne vais pas le laisser bafouer mon honneur de princesse comme ça quand même !

_________________

what if it's us, and only us... and what came before won't count anymore or matter. Can we try that ? What if it's you, and what if it's me, and what if that's all that we need it to be And the rest of the world falls away

WHAT DO YOU SAY ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9219-harrison 

PSEUDO : MEL
COMPTES : [...] RUSSELL
MESSAGES : 616
AVATAR : FINN JONES
ÂGE : 28
LOCALISATION : MONTEVIDEO URUGUAY
MÉTIER : ELECTRICIEN


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: SUCCES
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: le corbeau, le renard et le chat (Harrison ; lundi - 9h40)   Ven 10 Nov - 21:52

Harrison devrait peut être la descendre rapidement de l’arbre. C’est qu’une branche venait de se casser. Et ce n’est pas dit que celle sur laquelle elle est suspendu est assez résistante pour la supporter. Aussi petit crevette soit-elle. Mais ça ne lui traverse pas une seule seconde son esprit. Il voyait là l’occasion de déconner. Il voyait en cette situation l’occasion de renouer avec ce qui les avait lié au départ : la connerie. Mieux que de la connerie. Une déconne sans faille. Aucune prise de tête. Elle fait des messe basse avec « son chat » et il ne peut s’empêcher de sourire tendrement. C’est qu’elle est vraiment attendrissante et mignonne. Et elle ne le fait pas exprès. C’est d’ailleurs le plus beau chez elle. Ce qu’elle a de plus fabuleux. Cette propension à donner de la joie à toutes les petites choses du quotidien. Ou aux douleurs. Et dans un unique sourire. Dans un unique œil qui pétille. Elle sait mettre du soleil dans son cœur. Parce que c’est toujours facile de paraître constamment heureux. Juste à la surface. Un bienheureux un peu débile. Mais l’intérieur est plus complexe. Un peu plus sombre. Ou plutôt grisonnant. Avec des hauts et des bas. Avec des moments de doute. De peine. Enfin… Rico ne peut s’empêcher de faire le con. Consciemment ou non. Surtout pas quand il jette sa cigarette façon mélodrame tout en voulant éviter un feu de bois suspect. Elle se moque de lui. Il lui fait une grimace. Il lui tire la langue. Mais elle en rajoute en le traitant de menteur. Il pose ses deux mains sur son cœur. « Moi ? Moi un menteur ! Comment oses tu petite crevette me traiter ainsi ! Je suis droit comme la justice moi, je ne mens jamais. Surtout pas quand il s’agit de dire ses quatre vérités au petit salopiaud que tu es ! Et même que d’abord la princesses c’est moi, j’ai gardé ma couronne d'Halloween ! Non seulement tu ronfles, tu prends toute la couverture, mais aussi toute la place dans le lit. Tu m’étouffes avec tes cheveux. Tu parles dans ton sommeil ! Tu dis toujours « non le dit pas à Rico qu’il est le plus fort… oh non c’est le plus beau aussi »… Et…. Et en plus tu pues des pieds ! » Il conclut en lui tirant une nouvelle fois la langue. Et en croisant ses bras. En faisant mine de ne plus la regarder. Ce qui en soit est trop compliqué à faire. « Tu me donnes quoi pour te descendre de là ? Non parce que tu sais que rien est gratuit avec moi… Enfin si c’est gratuit pour le petit chat parce que lui, c’est une pauvre petite chose…. » Il parle avec un sourire narquois et tendant ses bras vers Alessia. Ou plus particulièrement son nouvel ami

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9177-alessia 

PSEUDO : calistouille
PRÉNOM : laurie
MESSAGES : 2403
AVATAR : dasha sidorchuk
ÂGE : 25
LOCALISATION : Kingtson
MÉTIER : future ex-serveuse dans un bar à pervers
ÉTAT D'ESPRIT : Nothing to wear


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 6000£
ASPIRATION: succès
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: le corbeau, le renard et le chat (Harrison ; lundi - 9h40)   Sam 11 Nov - 21:31

J’suis bien, moi, n’empêche, en haut de mon arbre. C’est que d’une, contrairement à Bug-Bugou j’aime bien les hauteurs, de deux, les arbres c’est cool, de trois, j’ai même un p’tit pote avec moi dans mes bras. Un p’tit pote tout mignon et tout poilu qui s’amuse avec mes cheveux comme si c’était le plus beau des nouveaux jouets à la mode. Et qui s’exprime en “miaou”. Et c’est bien connu, tout ce qui s’exprime en “miaou” est forcément super trop mignon. Sauf que bon, le truc qui est un peu con, c’est qu’aussi belle et agréable peut-être une prison… ça reste une prison. Et là, étant donné que j’ai plus aucun moyen de descendre sans me briser un os, je considère que je suis en taule. Bah ouais. Et c’est pas cool, ça, d’être en taule. Du coup, quand Rico est arrivé, j’étais doublement contente : d’une parce que je suis toujours contente quand je vois Rico, de deux parce qu’il pourrait me sauver de ma tour, genre un p’tit remix Flynn/Raiponce des familles m’voyez. Sauf que mon Flynn a moi est aussi fourbe que le Flynn de Raiponce puisqu’il a apparemment décidé de jouer sur sa position de force pour régler ses comptes ! Quelle lâcheté, mon dieu, quelle lâcheté ! J’ai bien du mal à ne pas rire face à son petit numéro. Bien sûr que je sais que ce n’est pas du sérieux. Et quel plaisir c’est de partir dans de grands délires avec lui ! D’une parce qu’on est sur la même longueur d’onde niveau conneries, de deux parce que de toute façon c’est bien simple : il n’y a aucune autre personne qui arrive à me faire me sentir aussi bien, que ce soit quand il me parle, quand il pose ses yeux sur moi ou bien lorsqu’il me fait rire ; comme s’il était le remède miracle à tout. Et je me sens tellement chanceuse de pouvoir partager de tels moments avec lui. Je l’écoute déblatérer mille et une choses sur moi comme si j’étais le pire des doudous avec lequel dormir et je suis à ça de devoir me mordre les joues pour m’éviter de rire ; voulant coûte que coûte garder autant de sérieux possible pour ne pas quitter notre jeu. Prenant d’ailleurs la meilleure mine choquée du monde - hollywood, prends garde : me voilà ! - je ne tarde pas à répliquer avec ferveur « Menteur et voleur ! Comment oses-tu, après toutes ces vils calomnies, vouloir me dérober mon titre de princesse ! Tu as dis toi même que tu n’étais pas une princesse, mais une fée, l’autre fois à la plage ! Je suis profondément choquée… » oh ça oui, choquée choquée ! approchant le petit chat de moi, j’ajoute alors à l’intention de celui-ci tout en lui faisant des papouilles et des mamours « tu te rends compte, gattino ? Le vilain monsieur veut très certainement te monter contre moi en me faisant passer pour une vieille sorcière… mais toi, tu sais que j’suis une princesse, hein ? » Mooooo il ronronne il est trop mignon j’suis trop en amour. « Il ronronne ! Ca veut dire oui ! » je lance alors, fière, à l’intention de Rico. Bah ouais, eh, je perds pas l'nord, tascruquoi. Tout comme lui, apparemment, puisque voilà que môsieur veut un paiement pour le sauvetage ! Bah tiens donc ! « pas une fée très généreuse, dis donc » je fais remarquer en arquant un sourcil, amusée, avant d’adopter une posture noble, accompagné d’un magnifique levé de menton « mais soit ! » Rico s’approche et tend les bras vers le petit chaton. Après un petit bisou pour le petit bout de chou, je lui tends d’une main tandis que l’autre s’accroche au tronc d’arbre pour me baisser le plus possible. « tu es sauvé petit chat !!! » Ouiiiiiiiiii ! J’ai d’ailleurs failli tomber en beauté au moment de le lui passer et avouons le ça aurait été beaucoup plus rapide pour me sortir de là hahaha. Puis, une fois mon équilibre retrouvé, je réfléchis une ou deux secondes à son prix tant attendu dans un « mmmmmmmh » accompagné d’une petite moue songeuse, puis enfin, je trouve : « Je sais ! Un dessin ! Mais pas n’importe quel dessin : un dessin magique qui te donnera le plan d’accès à la confrérie des princesses et là tu pourras être une vraie princesse ! » Et bim ! Si ça c’est pas du moyen de paiement ! « Alors, alors, hein, hein ? » franchement, comment refuser ça ?

_________________

what if it's us, and only us... and what came before won't count anymore or matter. Can we try that ? What if it's you, and what if it's me, and what if that's all that we need it to be And the rest of the world falls away

WHAT DO YOU SAY ?
Revenir en haut Aller en bas
 

le corbeau, le renard et le chat (Harrison ; lundi - 9h40)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: jardin anglais-
Sauter vers: