"watch it."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : FA
PRÉNOM : F
COMPTES : TYLER.JAMES.GENEVIÈVE
MESSAGES : 787
AVATAR : Colin Firth
LOCALISATION : Oxford
MÉTIER : Professeur particulier de droit pour les étudiants d'Oxford
ÉTAT D'ESPRIT : Pensif


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 7 000£
ASPIRATION: haine
AFFINITÉS:
MessageSujet: "watch it."   Mer 8 Nov - 0:50

Après une nuit sans grand repos, les voilà de nouveau en marche vers le domaine. Il est tôt, il fait frais, voire, même, froid, et Martin ne veut pas vraiment parler avec Alain. La nuit avait été rude, l'obligation de la passer dans le cimetière n'ayant en rien aidé l'épreuve consistant à partager ses nuits avec le français. À présent, tout ce à quoi Martin peut penser, c'est aux oeufs brouillés qu'il lui tarde de se préparer pour se remplir l'estomac. Et le bacon et les champignons, également, pourquoi pas. Cela fait longtemps qu'il n'en a pas mangé, du bacon, donc il doute que cela aura un impact trop important sur son taux de cholestérol. En chemin cependant, Martin trébuche sur une paire de pieds qui traine sur le chemin avec désinvolture. Manquant de manger du gravier, il se rattrape de justesse à l'aide de ses mains avant de se redresser. Frottant rapidement ses paumes contre les pans de son pantalon, il reporte son attention sur la cause de sa chute, se retrouvant ainsi nez à nez avec les deux déviants de l'aventure. Génial ... marmonne-t-il, avant de poursuivre, toujours entre ses dents "Je peux savoir exactement pourquoi tu as décidé de laisser tes pieds trainer sur le chemin tel un vagabond ? J'aurais pu me fracturer les hanches ! Il n'est vraiment pas content, ça, c'est le cas de le dire.

@ACHILLE, @ALAIN, @BUGI, week 6. thursday, 09:30.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3746
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 21 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: "watch it."   Jeu 9 Nov - 17:09

Malgré la fraîcheur qui commence de plus en plus à mordre le visage dès qu'on met un pied dehors, je n'avais pas tellement envie de rester à l'intérieur ce matin. Alors, après la séance de sport d'Achille et la douche qui s'ensuit, je lui ai proposé de retourner se poser un peu dans le jardin anglais, mon livre sous le bras et ma veste déjà sur mon dos. Dehors, c'est encore suffisamment supportable pour s'y poser une heure, peut-être deux maximum, et profiter un peu du panorama orangé et rougeoyant qui s'offre à nous quand on sort. Ça n'a clairement plus la même gueule que lorsque l'on est arrivé ici, c'est clair et net, et ça trahit pas mal le temps que l'on a passé sur l'île depuis le début de notre aventure. En tout cas, je laisse @Achille se poser par terre puis s'allonger, lui lance un regard, un sourire, me penche pour lui voler un baiser et me couche à mon tour. La tête posée sur son torse, j'attrape mon livre et le rouvre à la page marquée pour me replonger dans ma lecture, profitant de la main d'Achille qui glisse dans mes cheveux. Au rythme des mouvements de ses doigts, je bouge parfois mon cou pour indiquer en silence certaines zones où passer le bout de ses doigts, un fin sourire venant fendre mon visage. Le calme est plaisant, le temps qu'il dure. Jusqu'à ce qu'un coup atterrisse dans mon pied et m'arrache un grognement mécontent. Posant mon livre pages contre mon torse, je détaille la silhouette puis le visage d'un @Martin qui, comme à son habitude, se contente de faire entendre des râles, presque devenus lassant à force. Roulant des yeux, je lui lance un petit sourire en coin, parfaitement arrogant histoire de coller à l'image qu'il semble avoir de moi depuis une de nos (rares) conversations. « Ne t'en fais pas, on a connu des os de dinosaures qui ont traversé les millénaires, je pense que t'es encore assez safe. » Un soupir finit par passer la barrière de mes lèvres alors que je fais un rapide mouvement de moulinet avec la main. « Par contre, vérifie tes lunettes parce qu'elles ne doivent plus être adaptées à ta vue. À moins que tu ne regardais tout simplement pas où tu allais. » On mise sur un humour qui ne passera très certainement pas auprès de monsieur le professeur, mais je pense qu'il faut surtout arrêter de dramatiser comme ça. Si d'ordinaire je me serais excusé, connaissant le spécimen, je n'ai pas vraiment envie de le faire : il n'avait qu'à regarder où il marchait. Tournant la tête, j'aperçois @Alain à côté de lui, et affiche un nouveau sourire, un peu plus amusé. « Alors, Tweedle Dee et Tweedle Dum, comment se passe votre semaine de cohabitation ? » Le tout, évidemment, en gardant la tête posée sur @Achille.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9168-achille 

PSEUDO : casseurs flowteurs.
PRÉNOM : morgane.
COMPTES : orion, artemisia.
MESSAGES : 2689
AVATAR : tom holland.
ÂGE : 19
LOCALISATION : london, uk.
MÉTIER : futur étudiant.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 45 535£
ASPIRATION: amour.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: "watch it."   Jeu 9 Nov - 17:26

Lorsque tu es revenu de l'extérieur après ton jogging, @Bugi te proposes de descendre prendre l'air et tu files dans la douche, version express, avant de revenir et de mettre un gros pull pour aller dehors. Tu ne sais pas quoi prendre avec pour dehors et n'a pas vraiment envie d'imiter Bugi en prenant un livre alors tu attrapes tout simplement ta tablette et une brique de jus de fruits. Installés dehors, tu laisses Bugi venir poser sa tête contre toi et tes doigts parcourent déjà l'habituel chemin alors que, de ton autre main, tu ouvres l'application de Bubble Witch que @Heidi t'avais installé au cours de la semaine dernière, maintenant tu ne peux essayer que de battre ton records, encore et encore, tu devrais partager le résultat avec la jeune femme sur les réseaux sociaux, au pire. Distraitement, tes doigts arrêtant ses caresses pour attraper la brique de jus de fruits et la porter à ta bouche, tes jambes en tailleurs soutenant la tablette et ton regard fixé dessus, tu restes concentré, tapotes de tes doigts la direction que doit prendre la boule. Tu reposes finalement la brique et reprends tes caresses dans les cheveux de Bugi lorsque tu entends un bruit et jette un regard surpris vers @Martin qui manque, visiblement, de tomber. "Mince, ça va?" Tu glisses doucement avant de hausser un sourcil lorsqu'il commence déjà à râler contre le monde entier et tu reprends, l'air presque morose maintenant, ta brique de jus de fruits pour en boire une gorgée. C'est lorsque Bugi parle de semaine de cohabitation que ta tête pivote vers @Alain et un éclair passe dans ta tête alors que tu te redresses un peu en arrêtant de mordiller ta paille. "Ca a été votre nuit dehors? Vous n'aviez pas trop froid?" Tu demandes avec une grimace, tu connais ce cimetière pour l'avoir visité deux soirs déjà, à la recherche de fantômes et compagnie. "La fiancée de William n'est pas venue vous voir ?" Tu reprends avec un sourire au coin des lèvres, assez amusé par la situation, tu avais pensé à aller leur rendre visite mais tu t'es rappelé que la présence des fantômes et autres spécimens du cimetière étaient, passé minuit, plus adorable que celle des deux candidats. "Je vous ai fais des gâteaux hier soir, ils sont à la cuisine si vous voulez, pour le petit déjeuner." Tu soulignes un peu en posant la tablette à tes côtés dans l'herbe.

_________________
mon coeur danse la macarena
le monde est à nous, le monde est à toi et moi, mais p't-être que sans moi le monde sera à toi, et p't-être qu'avec lui le monde sera à vous et c'est peut-être mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9209-alain 

PSEUDO : Ben.
COMPTES : Judas, Dean
MESSAGES : 476
AVATAR : Cassel
ÂGE : 50
LOCALISATION : Miami
MÉTIER : Jouer de Poker professionnel


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: "watch it."   Ven 10 Nov - 12:31

Cette dernière nuit fut effroyable, et je ressens encore cette fatigue mélangée à un léger mal de tête qui s'explique par le vidage d'une énième bouteille de whisky. Je finirai par claquer à cause d'un problème de foie, c'est certain. Sur la route j'ai pu croiser Eyal, discuter avec lui et puis finalement avec Martin nous continuons notre chemin vers la délivrance, vers le retour au chaud, le retour au château. J'ai envie de dormir, toute la journée. On marche, et puis d'un coup, Martin se casse la gueule ou presque. Dommage, ça m'aurait bien fait marrer de le voir se casser la gueule comme un con. Il a marché sur Bugi. Ca aussi c'est marrant. De toute façon c'est bien connu que Martin marche sans savoir où il va, il n'aurait jamais détourné le fond de ses clients si c'était qui savait ce qu'il faisait. Martin est juste un con qui ne sait prendre ses précautions. Martin s'énerve, Bugi réplique, sa remarque sur les lunettes de Martin a le mérite au moins de me faire rire. Mais bon c'est pas ses lunettes, c'est juste qu'il est con. Tout comme Bugi et Achille quand ils nous interrogent sur notre semaine et notre nuit. « Franchement c'est génial, je crois que Martin est devenu mon meilleur ami. » Marmonnai-je, comme si ça aurait pu bien se passer, c'est la pire semaine que je vis depuis le début de l'aventure, et pourtant le niveau des autres semaines n'était pas haut entre la semaine en loup-garou sur la plage, la première semaine où on était beaucoup trop à mon goût et où j'ai pu découvrir une émission de cons, non, non le niveau n'était pas haut mais c'est quand même am pire semaine. ¨Pour ce qui est de notre nuit. « Non pas trop froid, l'alcool ça réchauffe. » Meilleur ami de l'homme, je le répète. Rien à voir avec le chien, qui lui est juste un animal un peu con. « Crois-moi, si il y avait eu un fantôme, Martin ne serait pas là actuellement, il aurait déboulé dans le château en chialant. » Parce que c'est ce que Martin est, un faible, un fragile. Détourner de l'argent, il faut avoir un mental de faible. « C'est gentil Achille. » J'espère que cette fois ça lui donnera plus de points pour la team amour que la semaine passée où pourtant il s'était sacrifié pour l'équipe.. Mais bon je suis certain que ça ne marche pas comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : FA
PRÉNOM : F
COMPTES : TYLER.JAMES.GENEVIÈVE
MESSAGES : 787
AVATAR : Colin Firth
LOCALISATION : Oxford
MÉTIER : Professeur particulier de droit pour les étudiants d'Oxford
ÉTAT D'ESPRIT : Pensif


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 7 000£
ASPIRATION: haine
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: "watch it."   Lun 13 Nov - 4:37

Petit impertinent ! Tu mériterais bien que je t'apprenne une leçon. râle-t-il à l'intention de l'Irlandais, qui ne cesse de le provoquer. Celui-ci décide par ailleurs qu'il serait astucieux de préciser que Martin ne regardait pas où il marchait, un fait qui ne fait que d'enflammer davantage l'ancien avocat. Et comment ! Ma vue va très bien, je ne te permets pas. Tes pieds n'ont rien à faire sur le passage, tout simplement. Un passage, c'est fait pour marcher, un point, c'est tout ... Retourne donc dans tes landes avec tes leprechauns voir si j'y suis ! Une réflexion lancée à la volée, sans grande considération, mais Martin n'a jamais été très doué pour trouver sa répartie lorsqu'il se sentait insulté. Ce n'est qu'après avoir échangé ses piques avec Bugi que Martin daigne enfin répondre à Achille. Ça devrait aller, merci. Ça fait plaisir à voir que certains ici ont encore leurs bonnes manières. Il insiste bien sur le mot certains tout en fusillant l'irlandais du regard. Message passé ? Très probablement. Alain déclare alors que Martin est devenu un peu comme son meilleur ami, et si le Britannique n'est pas prêt à lui rendre la réciproque, il est tout de même flatté par cet aveu. Il y réagira plus tard, très certainement, ou jamais. Mais il a enregistré l'information, c'est déjà pas mal. Lorsqu'Achille leur demande comment s'est passée leur nuit, Martin regarde Alain d'un air incrédule en entendant sa réponse. Mais enfin ! Et puis quoi encore ? N'importe quoi, celui-là, je vous jure ... s'exclame-t-il dans son coin. Puis, s'adressant de nouveau à Achille, On a survécu, c'est déjà pas mal. Il essaie de sourire un peu, parce qu'au final il l'aime bien, Achille, malgré toutes les horreurs qu'il a pu lui dire par le passé, et d'autant plus parce qu'il lui rappelle Benjamin. Ils ont presque la même frimousse, ça le perturbe toujours à chaque fois qu'il voit le visage d'Achille s'illuminer de l'autre côté de la salle, par exemple. De loin, ils sont très certainement identiques, à une décennie d'écart, bien entendu. À quoi ressemble Benjamin maintenant ? Martin se le demande souvent, sans jamais trouver satisfaction dans les réponses incomplètes qu'il essaie de s'inventer pour un brin de réconfort. Concernant la présence d'un possible fantôme, Martin semble surpris. William avait une femme ? Il aurait bien aimé voir le fantôme de la sienne, de femme. Au lieu de cela, il a eu droit à Alain qui racontait sa vie une fois la bouteille de whiskey à moitié vide, ainsi qu'à ses ronflements envahissants une fois la bouteille entièrement vide. J'aurais préféré voir un fantôme que de passer la nuit à ses côtés. Lorsqu'il boit, il devient encore plus repoussant. Je vous jure, moi aussi je croyais cela impossible mais il faut croire que la décadence d'Alain ne connaît aucune limite. Achille leur révèle alors leur avoir préparé le petit déjeuner, une information que le ventre de Martin apprécié énormément ; tellement, d'ailleurs, que le voilà qui se met à gargouiller à présent. Merci, Achille, tu es le troisième meilleur. Après Eustache et Sofia, bien évidemment. Mais c'est déjà pas mal. Se tournant de nouveau vers Bugi, qui semble plus intéressé par son ouvrage que par leur conversation, Martin ajoute finalement : Tu nous le dis si on te dérange, hein ? Le regardant d'un oeil austère, il ne compte pas s'arrêter là. Au lieu de lire tu ferais bien de prendre exemple sur Achille, tu es encore loin d'être à sa hauteur. Autant lui donner des bons conseils de bonne heure, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi 

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3746
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : kirkcaldy, scotland.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 21 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: "watch it."   Lun 13 Nov - 17:37

J'arque un sourcil face à un @Martin qui se permet de me parler comme si j'étais une merde. « On dit « donner une leçon », en fait. Ensuite, papy, vaudrait mieux que tu te calmes ou tu vas te claquer un vaisseau. » Sans plus de considération, je roule des yeux et m'apprête à récupérer le livre posé sur ma poitrine quand il décide d'en rajouter une couche et de m'affirmer que sa vue va très bien, m'arrachant un soupir presque dégoûté alors que je relève les yeux vers lui. « C'est décevant de voir qu'au fil des semaines passées ici, ta répartie n'est même pas capable d'évoluer. Pourtant, tu as de quoi t'inspirer autour de toi. » Je ne m'offusquerai pas simplement parce qu'il me parle de mes pieds qui n'avaient rien à faire dans le passage – ça tombe bien, ils n'y étaient justement pas – et de leprechauns, tant il est inconcevable pour sa personne de daigner prêter un minimum d'attention aux gens autour de lui pour les replacer sur une carte. Ce qu'il pense peut-être être une forme de supériorité en faisant ça ne s'avère être rien d'autre qu'un running gag clairement ridicule. « Passe à autre chose, Martin, tu me fais presque de la peine à force de t'acharner. » Je soupire finalement, refermant les yeux tout en gardant ma tête poser contre @Achille. C'est vraiment n'importe quoi, à quel point Martin peut être pathétique. Des deux, c'est @Alain qui arrive à me faire lâcher un rire avec son sarcasme, alors que je pose mon regard sur lui. Entre le vieil anglais au balai coincé dans le cul et le français un peu trop cash, j'ai déjà choisi lequel des deux je préfère. Ça n'est même plus drôle, finalement, quand le premier s'offusque de tels propos. « Franchement, Alain, je pense que tu peux trouver mieux. » J'arque un sourcil, en prenant soin de ne pas prêter attention aux exclamations de l'anglais qui vont bientôt, je le sens, me filer une sacrée migraine. Je me contente de caler un peu mieux ma tête contre @Achille et de tourner les yeux vers lui quand il s'adresse aux deux aînés de la saison, un petit sourire au coin des lèvres, avant de reporter l'attention sur eux. Je me retiens de rire tout seul en imaginant la scène de cette nuit, avec @Alain complètement bourré et @Martin qui s'offusque – comme il sait si bien le faire – à côté, grognon et les bras croisés, adossés au mur du cimetière. Un petit sourire se dessine à nouveau sur mes lèvres quand j'entends @Achille dire qu'il a préparé des gâteaux pour eux, sans grand étonnement. Il se plie en quatre pour tout le monde, de toute façon. Je pose une main sur sa cuisse, et pouffe d'un rire ironique quand j'entends @Martin lui dire qu'il est le « troisième meilleur ». « Jolie hiérarchie, ça me rappelle mes souvenirs du collège. » Ridicule. J'arque finalement un sourcil quand il s'adresse à nouveau à moi et, toujours sans me redresser, je le détaille. « Tu me déranges, oui. » Puisqu'il a voulu le savoir. Du bout du doigt, je désigne le roman dont les pages, toujours tournées contre ma poitrine pour ne pas que je les perde, ne sont visibles d'aucun d'entre nous. « Et sans déconner, tu ferais mieux de vraiment consulter pour tes yeux, parce que tu ne fais pas la différence entre les pages d'un livre et sa couverture. » Je finis par laisser entendre un nouveau rire, toujours empreint d'une grosse dose de sarcasme, et relève les yeux vers @Achille. « T'as vu Achille, faut que tu me donnes des cours. » Le rire perdure encore un peu, avant de finalement s'éteindre quand je repose mon regard sur @Martin, secouant la tête dans un soupir. « Tu n'as rien de mieux à faire, franchement ? » Au moins, @Alain n'est pas aussi pathétique que lui.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9168-achille 

PSEUDO : casseurs flowteurs.
PRÉNOM : morgane.
COMPTES : orion, artemisia.
MESSAGES : 2689
AVATAR : tom holland.
ÂGE : 19
LOCALISATION : london, uk.
MÉTIER : futur étudiant.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 45 535£
ASPIRATION: amour.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: "watch it."   Lun 13 Nov - 17:58

Tu écarquilles un peu tes yeux quand @Martin commence à gueuler un peu sur @Bugi mais tu ne dis rien, de toute manière les réparties fusent déjà et tu essaies, quand même, de savoir si tout le monde va bien, malgré la remarque d'@Alain concernant Martin et leur potentielle amitié. Tu souris un peu dans la direction de @Martin quand ce dernier dit qu'il va bien, au moins c'est déjà ça, t'aurais pas aimer qu'il se casse quelque chose non plus. Tu les entends dire que leur nuit s'est bien passé, tu souris un peu vers @Alain quand il parle d'alcool, tu ne sais pas si c'était censé te surprendre, tu t'étais inquiété pour ses problèmes d'alcool dès le début quand même. Tu ne peux pas t'empêcher de sourire tout de même à cette histoire de fantômes et te met à rire ensuite, surtout que @Martin semble outré de ce que son comparse a pût dire sur lui et te demande si William avait une fiancée. "Je ne sais pas, je pense non? Enfin, il ne peux pas être si aigri comme ççççaaaa...." Tu termines en jetant un regard en coin aux deux anciens face à toi parce que bon, erm, voilà comme mettre les deux pieds dans le plat, tu te sens rougir un petit peu mais tu te reprends rapidement pour sourire avec un air presque angélique et de tousser rapidement, soudainement la tablette à tes côtés à un nouvel attrait. Enfin, tu décroche rapidement quand même parce que la discussion redevient intéressante et tu souris en entendant les répliques entre @Alain et @Martin. Tu te racles un peu la gorge et les regarde avec un petit air ébahis. "Je vois que c'est le grand amour entre vous." Tu souffles, te retenant de rire quand même, surtout qu'ils te remercient maintenant pour le gâteau et ça te fais un peu te sentir misérable en entendant ça. "Uh oui enfin j'avais la flemme de vous le ramener hier soir dans le froid quand même alors..." Tu marmonnes en jouant distraitement avec ton pull et finit par sourire un peu vers @Martin quand il dit que t'es son troisième préféré avant d'entendre la remarque de @Bugi, tu te tournes un peu vers lui et sourit finalement. "C'est pas grave? Troisième c'est une bonne place." Tu souffles vers le candidat, un sourire amusé au coin des lèvres alors que tu laisses tes doigts remonter sur sa nuque lentement, le laissant à nouveau entrer dans un conflit verbal avec @Martin alors que tu glisses ton regard vers @Alain pour te demander si vous devez faire quelque chose ou pas, t'as l'air un peu alerté. Tu glisses un peu ton regard vers les deux autres en entendant ton prénom et tu hausses un sourcil vers @Bugi, pour voir s'il lit déjà et ensuite pour lui sourire un petit peu quand, apparemment, tu dois lui donner des cours. "Je te donne tout ce que tu veux, ne t'inquiètes pas." Tu glisses avant de te mettre à rire un peu et que tes doigts remontent jusque dans ses cheveux, tu finis par décroiser tes jambes à ton tour et les colle un peu à celles de @Bugi, c'est qu'il commence à faire un peu froid et t'as besoin de chaleur humaine. Si c'est une excuse comme une autre. Ton regard remonte rapidement vers @Martin et @Alain ensuite, essayant de changer de conversation pour ne pas que la matinée prenne l'eau. "Vous allez faire quoi après?" Tu souffles, les imaginant bien regagner leur lit ou prendre une douche ,voir même avaler un repas énorme. Tu comprends parfaitement.

_________________
mon coeur danse la macarena
le monde est à nous, le monde est à toi et moi, mais p't-être que sans moi le monde sera à toi, et p't-être qu'avec lui le monde sera à vous et c'est peut-être mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9209-alain 

PSEUDO : Ben.
COMPTES : Judas, Dean
MESSAGES : 476
AVATAR : Cassel
ÂGE : 50
LOCALISATION : Miami
MÉTIER : Jouer de Poker professionnel


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: "watch it."   Mer 15 Nov - 13:01

La situation s'envenime entre Martin et Bugi. Mon compère anglais de cette semaien se met à gueuler sur Bugi. C'est marrant, assez ridicule mais marrant. Pour une fois je peux l'excuser, on a passé une soirée de merde et moi même je suis un peu à fleur de peau, je pourrai me prendre la tête pour un rien, mais là tout de suite, j'ai juste envie d'aller me coucher. Sauf que voilà, ça commence clairement à m'agacer. « Fermez vos gueules j'ai déjà assez mal à la tête pour pouvoir supporter vos conneries de gamins de cinq ans. » Si ils continuent, je suis vraiment prêt à les cogner l'un contre l'autre. Tant de bêtise, pour un pied qui traînait, c'est ridicule. Bugi m'affirme que je pouvais trouver mieux comme meilleur ami que Martin, évidemment dans la lignée de son altercation avec Martin. Autrement il m'aurait jamais dit ça, parce que je pense que tout le monde sait ici, que les autres j'en ai rien à foutre, personne pourra devenir mon ami ici, c'est comme ça depuis le début, ça changera pas à la fin. Martin déclare qu'Achille est le troisième meilleur, Achille est content de sa troisième place. « Troisième c'est de la merde, c'est à cause de cette mentalité là que la team amour n'est jamais première, si les gens se contentent de troisième, de deuxième, t'iras pas loin dans la vie Achille. » Je le rappelle à l'ordre, même si je suis toujours en négatif, j'ai mis un point d'honneur à coacher les autres membres de mon équipe, à changer leurs mentalités suffisantes. On ne vise pas la troisième ou deuxième place, que la première. « Même si bon troisième dans le cœur de Martin ouais on s'en fout. » Je dois sûrement être dans les dernières places et je m'en porte bien je pense. Bref, finalement les piques reprennent entre Bugi le trentenaire attardé et Martin, le cinquantenaire attardé et ça en devient fatigant. Achille nous demande ce que nous allons faire ensuite avec Martin. Je m'étais pas concerté avec lui, il n'a pas le choix de toute façon, il obéira à mes désirs, c'est lui qui est collé à moi, pas moi à lui. C'est comme ça que je vois les choses. « On va dormir.. et si une quelconque personne du château ouvre sa bouche un peu trop fortement, je lui fais manger le sol. » Je préfère les prévenir, ils ont intérêt à ne pas faire de bruit pendant qu'on récupère notre sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : FA
PRÉNOM : F
COMPTES : TYLER.JAMES.GENEVIÈVE
MESSAGES : 787
AVATAR : Colin Firth
LOCALISATION : Oxford
MÉTIER : Professeur particulier de droit pour les étudiants d'Oxford
ÉTAT D'ESPRIT : Pensif


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 7 000£
ASPIRATION: haine
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: "watch it."   Jeu 16 Nov - 4:35

L'irlandais commence vraiment à taper sur le système du Britannique, qui ne sait que trop peu combien de temps il pourra tenir face à lui avant de perdre patience. Tu ne vas pas m'apprendre à parlais anglais, espèce d'irlandais de mes deux, je te rappelle qu'il s'agit de ma langue, et ici, nous disons bien teach you a lesson. Dans ton cas, tu bénéficierais probablement d'un cours d'anglais obligatoire. Le jeune homme en profite alors pour attaquer sa répartie qui, pourtant, se porte largement mieux que la sienne. Si tu crois être une source d'inspiration convenable, tu es vraiment siphonné mon pauvre garçon. La seule chose de plus banale que ton visage, c'est ta personnalité. Bugi dit autre chose mais déjà voilà que Martin ne l'écoute plus, trop préoccupé par les autres candidats (@Achille, @Alain) pour s'intéresser une seconde de plus aux baragouinages du gamin à la tête d'insecte. D'ailleurs, ce dernier n'hésite pas à les remettre à leur place, lui valant un timide : C'est lui qui a commencé, en laissant ses pieds trainer n'importe où ... de la part de Martin. Achille hypothèse ensuite que William avait très certainement une fiancée, un détail qui ne surprendrait pas spécialement Martin, en soit. Malgré tout, il ne peut s'empêcher de remarquer que : S'il a bel et bien eu une fiancée et si elle est désormais six pieds sous terre, je doute fortement qu'elle serait cachée quelque part ici. En toute logique, si la fiancée du William Quincy-Clifford était décédée, il ne faudrait sans doute pas chercher plus loin que sa penderie pour découvrir l'arme du crime, ainsi qu'une paire de bottes boueuses datant de la nuit où il l'avait enterrée. Sauf que l'arme aurait très certainement déjà été soigneusement nettoyée et les bottes, elles, détruites dans un feu de cheminée. Lorsque Bugi décrète qu'Alain pourrait trouver mieux en meilleur ami, Martin s'enflamme de nouveau. Espèce de petit g ... néanmoins, un coup d'oeil furtif au visage assassin d'Alain suffit à le remettre à sa place, l'incitant à s'arrêter en plein dans sa phrase sans poursuivre davantage l'expression du fond de sa pensée. Achille décrète plutôt qu'il semblerait que les deux cinquantenaires filent le parfait amour, un fait que Martin se sent dans l'obligation de réfuter : N'exagérons pas non plus. L'idée même qu'il puisse être question d'amour en si peu de temps est totalement ridicule. Martin insiste bien sur ce dernier mot, ainsi que sur la courte durée de l'aventure, cherchant quelque part à exprimer le ridicule de cette relation visiblement bien trop développée pour, pourtant, si peu de semaines de jeu. Tous ces couples prétextant l'amour fou au bout de deux semaines de jeu lui donnent la nausée, et si Bugi et Achille sont loin d'être les pires niveau mièvrerie, le fait qu'il s'agisse de deux hommes leur fait perdre leur avantage initial sur les autres relations aux yeux du britannique, les rabaissant instantanément au même niveau que les autres en ce qui le concerne.  À sa remarque qu'il ne leur a pas emmené ses gâteaux la veille, c'est avec nonchalance que Martin répond que : Cires nos souliers et ce sera tout pardonné, va. Il fait preuve d'une grande générosité et d'une grande marque d'appréciation et de respect, tout de même : n'importe qui d'autre aurait vu la rancune et le courroux de Martin s'abattre sur eux pour avoir daigné faire un tel aveu. Achille s'en sort plutôt bien, en comparaison. Alain et Bugi critiquent alors tour à tour Martin concernant la remarque effectuée au sujet de son classement hiérarchique des candidats, des affronts qui trouvent pour réponse un simple : Il semblerait que la jalousie soit même capable d'enlaidir les plus laids. Moi qui croyais une telle chose impossible ... Visiblement on n'est jamais trop vieux pour que la vie nous surprenne. Tout au long de leur échange, les gestes de promiscuité et de décadence que s'échangent Achille et Bugi, tels que caresses et autres contacts charnels, font tiquer le regard de Martin, qui ne cesse de tenter de s'éloigner de cette vision d'horreur sans réellement en être capable – un peu comme s'il était face à un slasher film bien trop sanguin, si terrible qu'il finit par en pétrifier son public. Lorsque Bugi commence à l'agresser de nouveau, toujours sur sa vision, Martin commence à perdre patience. Ça suffit, espèce de petit faquin. Tu sais très bien ce que je voulais dire, alors cesse de t'accrocher à des technicités dans de vaines tentatives de te défendre d'une réalité que tu n'assumes pas. Martin faisait bien évidemment allusion au fait général que Bugi perdait plus de temps dans ses livres qu'à apprendre les bonnes manières qu'Achille avait visiblement eu la chance de voir greffées à son éducation – et pourtant, Martin est l'une des dernières personnes sur terre à chercher à dissuader quiconque d'ouvrir un livre, ayant pratiquement fait avaler les pages de Tess à Hawa dès leur première semaine au sein du jeu. Aussi, s'il encourage Bugi à sortir le nez de ses bouquins l'espace de quelques heures, c'est très certainement car il a l'intime conviction que le jeune homme en a grand besoin. Évidemment que j'ai mieux à faire que de perdre mon temps à te donner des leçons de morale, mais si je ne le fais pas, qui s'en chargera ? Ce n'est pas comme si le château regorgeait de gentlemen. Clairement, Eustache et lui sont les derniers représentants d'une espèce en voie d'extinction. Il dit tout ça pour lui rendre service, en vrai, il ne faut pas croire. Achille leur demande finalement ce qu'ils comptent faire après leur conversation, une question à laquelle Alain répond plutôt rapidement. Il confirme ce que Martin espérait : qu'ils vont dormir, et en profite par ailleurs pour menacer toute personne osant troubler leur sommeil. Ne dites pas que vous n'avez pas été avertis, les garçons. Et avant que vous ne me le demandiez, oui, il est vraiment pire lorsque son sommeil est interrompu, je parle d'expérience. Il dit ça pour rendre service à tout le monde, hein. Parce qu'il est clair que les garçons se pisseraient dessus s'ils avaient la mauvaise idée d'interrompre Alain pendant une de ses "nuits" de sommeil et il va sans dire que Martin préfèrerait ne pas être réveillé par les exclamations du français. Finalement, les deux garçons sont tellement tactiles que Martin se retrouve écoeuré. Et cessez donc de vous toucher de la sorte, c'est hautement disgracieux. Un peu de bonne tenue, ce n'est pas trop demander, quand même, si ? S'ils veulent pêcher ensemble, c'est leur problème, mais Martin n'a clairement pas besoin qu'ils s'exhibent devant lui pour autant. Ce n'est pas comme si vos indiscrétions mèneront à grand chose une fois le jeu terminé, donc bon ... ajoute-t-il finalement. Vraiment, ce couple, il ne le comprend vraiment pas. Ça le révulse.
Revenir en haut Aller en bas
 

"watch it."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The watch street: nouveau site horloger
» La première "space watch"?
» raketa open heart (avec deux photos odieusement pillées à Alexandr2 du forum watch.ru)
» My Custom watch!!
» Parlons un peu de Dream Watch...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: jardin anglais-
Sauter vers: