Partagez
 

 Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11

Aller en bas 
AuteurMessage
Gael
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 449
AVATAR : Lakeith Stanfield
LOCALISATION : Rwanda - Kigali
MÉTIER : Modérateur de contenus sur le réseau social Instagram / Petit comique politique


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3 500£
AFFINITÉS:
Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11 Empty
MessageSujet: Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11   Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11 EmptyLun 1 Avr - 18:53

HURRICANES.
W / @NOEMI


Un autre jour, ton premier mardi dans cette aventure. On peut dire que pour le moment, tu prends du bon temps. Tu observes, tu découvres, ne fais pas de vague, essayes d'être sympa, pour cette dernière, il faut remercier Nana qui n'a pas arrêter de te répéter de l'être. Elle a aussi évoqué ton charme qui pourrait faire des ravages... mais ça... ça tu ne préfères pas y penser ! D'ailleurs au lieu de rentrer dans une grande réflexion, tu décides de te balader, cette visite du palais ne va pas se faire toute seule et tu imagines mal à tapis volant te montrer le chemin des salles intéressantes... même si tu as entendu dire qu'une salle en renfermait. Tu ne penses pas que ce soit le moment de confirmer ses dires, tu le sens pas ! Au lieu de ça tu files au premier étage, passe sur la passerelle et arrive à la balancelle où tu y croises une jolie blonde. Tu jettes un coup d'oeil sur ta montre, 11h11 quelqu'un pense à toi. Nana sort de ma tête. Tu essayes de te remémorer son prénom, mais c'est le trou noir... et tu trouves ça gênant. Déjà que dans la réalité accoster des femmes n'est pas ton fort, ça t'arrives, mais t'es pas le meilleur dans ce domaine, mais alors là être confronté à cette situation alors que tu es filmé... au pire tu te dis que tu vas passer au bêtisier dans la catégorie : malaise ! "Tu... aimes te balancer ?" dis-tu avant de baisser la tête, de relever le regard et dire : "Je suis sûre que je peux trouver mieux niveau phrase d'approche ringarde ! Je m'appelle Gael !" tu tends ta main et te doutes que même ce geste soit complètement stupide, tu ne peux pas faire plus formel !

_________________
Gaeldésastres
de nos biographies

Revenir en haut Aller en bas
Noemi
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 600
AVATAR : lili reinhart.
ÂGE : 25
LOCALISATION : london, ontario.
MÉTIER : funeral cosmetologist.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 9 000£
AFFINITÉS:
Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11 Empty
MessageSujet: Re: Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11   Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11 EmptyLun 1 Avr - 20:28

TENUE | La température est toujours aussi clémente dans les environs, un peu étouffante par moment, mais en sa nature canadienne, tout juste sorti de l’hiver, Noemi ne peut qu’apprécier ce brusque changement de température, même si corps, lui, semble avoir un tout autre avis sur la question. Des perles de sueurs ruissellent continuellement sur sa peau au teint laiteux, la chaleur laissant ses traces sur son épiderme. Raison pour laquelle elle se trouve à l’étage, arpentant la passerelle afin de rejoindre la salle de bain qui lui a été attribuée, question de se rafraichir un peu, après une courte balade dans le jardin botanique. Une serre où cohabite une multitude de plantes et de fleurs, mais où la température atteint un niveau surélevé d’humidité et de chaleur, vu l’effet aquarium des vitrages qui l’entoure. L’endroit est vide, lorsqu’elle y pénètre, ce qui lui permet sans gêne d’opter pour une douche rapide plutôt que d’une simple toilette faite à la main. Cinq minutes, tout au plus, et c’est bien suffisant. Les cheveux encore trempé, elle remonte sa tignasse en une queue de cheval classique avant de reprendre, fraiche et dispose, son chemin en sens inverse. Sur sa route, la voilà interrompue par un de ses camarades, qui lui demande, tout hésitant, si elle aime se balancer. C’est une question comme une autre, mais son interlocuteur semble assez insatisfait de sa technique d’approche. Récidivant, c’est une main tendue qu’il finit par t’introduire, se présentant du même coup. Par politesse, comme le lui ont bien inculqué ses parents, elle s’exécute en serrant sa main dans la sienne, mais toute cette mascarade donne un air trop sérieux aux circonstances. – Noemi. Et oui, j’aime bien me balancer, puisque tu désirais le savoir. – Une invitation déguisée de la part de l'autre, sans doute, afin qu’elle se joigne à lui sur la balancelle. Offre qu'elle n'avait aucune raison valable de refuser.

_________________

TAKE ME THROUGH THE NIGHT
we'll live on the dark side


Revenir en haut Aller en bas
Gael
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 449
AVATAR : Lakeith Stanfield
LOCALISATION : Rwanda - Kigali
MÉTIER : Modérateur de contenus sur le réseau social Instagram / Petit comique politique


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3 500£
AFFINITÉS:
Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11 Empty
MessageSujet: Re: Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11   Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11 EmptyLun 8 Avr - 11:40

HURRICANES.
W / @NOEMI


Elle aurait pu s'étonner, tu espérais un petit rire il faut te l'avouer, mais au lieu de ça elle est restée sérieuse et a répondu à ta question... bien sagement. Ah oui, le politiquement correct... et en même temps c'est toi qui l'as instauré en premier en la saluant par une poignée de main. Comme quoi parfois tu agis à l'opposé de ce que tu es. "Je retiens... cette information peut m'être utile à l'avenir... qui sait !" Tu esquisses un léger sourire et fixe la place à côté d'elle. Tu te permets de t'y installer et observes droit devant toi. "C'est comme tu espérais pour le moment ?" Demandes-tu avant de tourner le regard dans sa direction. "Tout ça, est-ce que tu te sens dans ton élément ?" Peut-être qu'elle va te répondre ou bien qu'elle va déjouer ta question, toi tu lui ferais Tu essayerais de jouer la carte de l'humour. C'est paradoxal? Tu poses des questions que tu n'aimerais pas qu'on te pose. Ta soeur te dirais que tu es rabat-joie. Arrêter de te cacher... c'est bien plus facile à dire qu'à faire. Pourtant, tu sais que ton caractère peut te porter défaut surtout dans ce genre d'aventure où la folie et la gentillesse doit primer... enfin c'est ce que tu devines et pour ça, @Jhoan est le bon candidat. Tout comme @Faith, même si tu n'as pas encore eu l'occasion de bien lui parler, tu l'as entendu.

@Noemi

_________________
Gaeldésastres
de nos biographies

Revenir en haut Aller en bas
Noemi
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 600
AVATAR : lili reinhart.
ÂGE : 25
LOCALISATION : london, ontario.
MÉTIER : funeral cosmetologist.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 9 000£
AFFINITÉS:
Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11 Empty
MessageSujet: Re: Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11   Hurricanes - ku wa kabiri • 11h11 EmptyMer 10 Avr - 6:00

Il y a un léger malaise qui s’installe face à la certaine froideur qui se dégage de Noemi, mais ça ne veut pas dire pour autant qu’elle est de mauvais poil, ou qu’elle méprise d’une quelconque façon le candidat qui lui fait face. Il s’agit seulement de sa personnalité, de son naturel peu invitant qui fait parfois fuir les gens. Pas lui, visiblement, car, la suivant dans son mouvement, le candidat vient s’installer à ses côtés sur la balancelle. Peu refroidi par son manque d’ouverture, l’homme se lance sans équivoque dans une conversation à laquelle elle ne peut pas vraiment échapper, même si l’envie de discuter n’est pas à son paroxysme, en ce moment précis. La blonde, elle fait tout de même un effort pour répondre à ses questionnements. Pas la peine de rajouter une touche d’inconfort en se retirant dans son mutisme. – Je n’avais pas vraiment d’attente. – avoue-t-elle de prime abord. – Mais c’est tout à l’inverse de mon élément, comme tu dis. – Elle vient du nord et la voilà au Sud, troquant la neige pour le sable du désert, le vent froid et mordant pour la chaleur suffocante et le soleil en puissance. Et puis, il y avait aussi tous ces gens, ces autres candidats avec qui elle devait partager cet environnement. Heureusement que les lieux étaient vastes. Cela rendait la cohabitation plus aisée, vu qu'il était coutume de ne pas croiser âme qui vive pendant plus de quelques heures. Suffisamment, en tout cas, pour lui permettre de rechercher ses batteries et sa tolérance à autrui. – Est-ce à ton goût? – lui renvoya-t-elle la question, moyen habile de faire perdurer cette conversation qui aurait pu s'éteindre aussi rapidement qu'elle avait débuté.

_________________

TAKE ME THROUGH THE NIGHT
we'll live on the dark side


Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISON 11 A 12 :: Douzième Saison-
Sauter vers: