Partagez
 

 making days longer (jeudi - 17h)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 694
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
making days longer (jeudi - 17h) Empty
MessageSujet: making days longer (jeudi - 17h)   making days longer (jeudi - 17h) EmptyLun 27 Mai - 12:59

Oui je suis un cliché, j'ai jamais foutu mes pieds dans la bibliothèque depuis le début du jeu. Porte ouverte, j'ai jeté un coup d'oeil à l'intérieur mais j'ai jamais vraiment cherché à me familiariser avec les lieux. Alors on pourra mettre ça sur le coup du beau gosse trop con pour lire des bouquins mais il faut dire qu'effectivement j'ai pas grand chose pour me justifier. Si ce n'est que mon truc à moi c'est le ciné et que j'y chope l'essentiel de ma culture. Je suis pas assez calme pour réussir à me foutre au lit avec un bouquin. Parce qu'en général quand je me fous au lit soit je suis éclaté et je fais un black-out, soit je suis épuisé et je m'endors en quinze secondes, soit je suis pas seul. Mais cette semaine je me tape de sales insomnies et à défaut de trouver une solution express qui me permette de fermer les yeux je choisis de suivre les conseils de deux trois autres candidats. Blabla pas d'écran avant de dormir et tout le toutim. En réalité à Panam je m'achète plein de bouquins, parce que j'ai un peu ce truc de l'acheteur compulsif qui dégaine sa CB en deux temps trois mouvements. Et quand je suis à une expo, à la cinémathèque ou dans ces putain de lieux éphémères pour bobo je peux pas m'empêcher de scruter les couvertures des romans et d'être attiré par certaines d'entre elles. Sauf qu'ils finissent empilés dans un coin de ma chambre et je les attaque jamais. Je décide de franchir le cap, casquette sur le crane et mes lunettes de vue sur les yeux (je les porte rarement mais parfois ça m'apaise) et je commence à zieuter les rayons. Le truc c'est qu'il y a trop de choix et que rien n'est positionné de manière à attirer mon regard de mec pour qui le visuel compte avant tout. J'ai besoin de voir les couleurs, les photos des couvertures, faut que ça fasse comme un flash pour me pousser à lire le résumé. Là, y'a juste des rangées et rangées de livres, à mes yeux totalement stériles. Je traîne depuis cinq minutes en chopant des bouquins au hasard avant de les reglisser dans le meuble quand @April débarque. Hello April. Je me tourne vers elle en m'appuyant contre l'étagère avant d'avouer assez piteusement mes faiblesses. Tu peux me conseiller un bouquin ? Je trouve rien. April aussi je voulais lui parler pour vérifier si elle était vraiment à l'origine de ces phrases au prime. Ca m'étonnerait pas mais ça m'a gavé donc je me laisse le bénéfice du doute pendant quelques minutes avant de la lancer là-dessus. En réalité ça me fait plaisir de la revoir parce qu'on a quand même passé deux trois semaines à chiller pas mal ensemble elle et moi. Ce serait con de s'arrêter là.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442https://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 965
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
making days longer (jeudi - 17h) Empty
MessageSujet: Re: making days longer (jeudi - 17h)   making days longer (jeudi - 17h) EmptyLun 27 Mai - 16:08

April passe pas masse de temps à la bibliothèque. De toutes façons, c’est plus cool de bouquiner dehors, alors au pire, elle vient chercher un ou deux livres et se casse direct. Après, c’est pas une grosse lectrice non plus. Pour pas alimenter le stéréotype de la sportive qui a rien dans la tête. C’est pas son médium préféré, et elle a pas assez de temps pour dévorer des bouquins comme la première de la classe. Chose faite à Thrown Dice : du temps, elle a que ça. Alors elle vient chercher un nouveau livre cet après-midi, quand elle se fait interpeller par @Icare qui est déjà là et a l’air complètement paumé. « Yo. » Avec ses histoires de footballeurs, April doit avouer qu’elle s’est laissée porter par les préjugés, mais elle imagine pas Icare comme un gros lecteur. Quand il lui demande conseil, elle hausse un sourcil d’un air faussement étonné. « J’ai l’air d’une bibliothécaire ? » lâche-t-elle d’un air sarcastique. Plaisanterie, bien sûr, pour tous les habitués qui n’ont plus besoin d’un décodeur Aprilien. Elle aborde pas le prime ni la réponse à la rubrique que Elena a inutilement étoffée en rajoutant des trucs qu’elle a pas dit, parce que ça lui passe un peu au-dessus, cette chronique.   Même les commentaires ayant pour objectif de la tacler en lui rappelant son rôle ingrat de Rosaline dans cette mission cheloue. On lui apprend rien.  C’est posé de retrouver Icare cette semaine, maintenant que tout redevient normal sans groupes ni menottes. Quel calme. April finit par s’approcher d’un air détaché dans son short en jean et son tee-shirt usé avec une vieille pochette de CD de Nirvana en guise de design sur le devant. « Tu préfères quoi comme genre de bouquins ? » C’est un peu chercher une aiguille dans une botte de foin, et en plus il demande à April, qui est pas genre la meuf la plus cultivée littérairement de tout le casting. Il aurait sans doute plus facile de demander à Niels. « Je peux te donner des titres de trucs que j’ai kiffé mais je crois que j’ai assez donné dans les clichés de la parfaite sociopathe. » C’est à moitié une plaisanterie, mais sans déconner. Si elle commence à lui conseiller tous les trucs glauques de true crime qu’elle s’est enfilé en convalescence, les gens auront vite fini d’appeler les flics pour l’attendre à sa sortie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 694
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
making days longer (jeudi - 17h) Empty
MessageSujet: Re: making days longer (jeudi - 17h)   making days longer (jeudi - 17h) EmptyMar 28 Mai - 21:58

Je sais même pas quel genre de bouquins j'aime en fait. Parfois je me tape des délires à acheter des grands classiques de la science fiction et puis les rares moments où je m'y mets ça me casse les couilles au bout de trois pages. Puis on me parle d'un Zola ou Hugo et je me dis que quand même ça la fout moyen de pas maîtriser les bases, mais ceux-là je finis par même pas les entamer. Les derniers trucs que j'ai vraiment gobé au final c'est de la littérature américaine plutôt récente, ou des auteurs cain-fri, mais j'irais pas jusqu'à dire que je suis un passionné. Moi c'est plus l'aura des livres qui me plait que le fait de les lire. Alors non, April elle a pas la gueule de la bibliothécaire, mais moi j'ai encore moins la gueule à passer trois heures à fouiller une rangée de couvertures abîmées. Toujours plus que moi. Je lâche en souriant. Globalement on peut dire qu'on fait un peu tâche ici tous les deux. Et je t'ai vue traîner dans le coin d'autres jours alors je sais que t'es familière des lieux. Elle va pas me faire croire que je suis pas le seul à foutre mes pieds ici pour la première fois. J'me dis aussi qu'elle sera moins exigeante que d'autres en matière de conseils. Je cherche pas à ce qu'on me retourne le cerveau. Je veux pas qu'on me fasse regretter d'être un branlos qui préfère faire du sport, la teuf et mater des films au cinoche. April je sais que pour le coup elle me jugera pas non plus, avec ma dégaine de mec déphasé avec les lieux. Un truc prenant. Pas prise de tête. Je dors pas beaucoup ces jours-ci alors un truc qui soit facile à lire. Je hausse les épaules. En gros, j'en sais rien, j'ai pas de style préféré. Vas-y je suis chaud pour le cliché de la sociopathe, j'adore les thriller. Moi je raccroche ça au cinéma et pour le coup en grand écran j'aime les trucs complètement fucked-up. Du coup je dois pencher vers un délire sociopathe si je veux trouver ton secret ? On sait jamais que dans un élan de bonté elle décide de lâcher une mini info.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442https://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 965
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
making days longer (jeudi - 17h) Empty
MessageSujet: Re: making days longer (jeudi - 17h)   making days longer (jeudi - 17h) EmptyJeu 30 Mai - 6:39

Ça la fait marrer que de tous ce soit à elle qu’on s’adresse pour ces trucs, et que ce soit Icare qui pose la question. Les spectateurs ils doivent halluciner de les voir en train de causer bouquins comme si c’était un documentaire sur la chaîne historienne, avec leurs dégaines complètement pétées. Remplacez-les par Niels et Pierpaolo, par exemple, et ça passe nickel. April laisse échapper une expression qui pourrait se résumer par un "c’est pas faux" quand Icare lui dit qu’elle a l’air plus à l’aise que lui - clairement, il est paumé. Elle écoute ses réclamations en hochant la tête silencieusement, pour finalement disparaître rapidement de l’autre côté du rayon et revenir avec deux bouquins. « Tiens. » Elle les a repérés, ceux-là. Déjà lus, mais rangés dans la section des trucs qui l’intéressent, alors elle sait exactement où chercher. « Charles Manson ou Ted Bundy, au choix. » Helter Skelter ou The Stranger Beside Me. Alias deux classiques du genre true crime, son péché mignon de littérature. Bon, par contre, on fait plus joyeux comme style. « Pas sûre que ça aide à dormir, par contre. » Mais pour une raison X, April, ça la fascine. Ces histoires vraies de types atroces qui ont quand même été jugés et neutralisés, même si il leur a fallu un sacré paquet de victimes avant de se faire gauler. Elle esquisse un sourire amusé à la théorie d’Icare sur son secret. « J’aurais adoré te dire oui pour entretenir la terreur mais... non. » Dommage, franchement, ça en jette d’avoir un secret de malade mentale, mais elle doute que la prod aurait laissé rentrer des gens pareils dans la baraque sauf si ils voulaient tourner un snuff. « C'est la première fois en cinq semaines que quelqu’un mentionne s’intéresser à mon secret, je suis touchée, » ironise-t-elle d’un ton faussement sérieux, les deux mains sur le coeur. Franchement c’est quand même plus intéressant comme ça, elle est pas venue là pour rester planquée et toucher le chèque à la fin - elle veut du jeu, merde, buzzez moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 694
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
making days longer (jeudi - 17h) Empty
MessageSujet: Re: making days longer (jeudi - 17h)   making days longer (jeudi - 17h) EmptyLun 3 Juin - 0:04

Je zieute un peu les résumés des deux bouquins que me tend April mais je préfère lui poser la question directement histoire d'être aiguillé. Ca parle de quoi ? J'ai vu des noms se détacher du texte mais ça me dit pas grand chose si ce n'est qu'on dirait n'importe quels noms ricains. Quoique j'ai un flash. Ah mais si attends y'a des films aussi pour les deux. Moi j'associe ça direct au grand, ou petit écran. Charles Manson, c'est pas la secte ? Je me rappelle vaguement d'avoir vu des documentaires sur ça, ou même le fameux film. Bref, le genre de trucs qui circule sur Vice ou Netflix quand tu commences à te faire catégoriser par le big data comme accro des histoires vraies malsaines. D'une certaine manière ça m'étonne pas qu'April soit fan de ce genre de bouquins, je la vois pas lire une petite comédie dramatique ou même un quelconque roman historique. Merci. Je précise quand même en récupérant les deux bouquins. Au choix, on verra ce que j'attaque. Manson sans doute. A voir s'ils finissent pas empilés sur la table de chevet de la chambre. Mais je me dis que ça pourrait être cool de donner mon opinion à April la semaine pro à ce sujet. Au pire je pionce pas mais ça m'évitera de me balader dans le palace comme une larve. Avant de retourner au pieu, résigné, souvent avec deux clopes et trois verres d'eau en plus dans le corps. Bon, en tout cas April renferme pas de passif de psychopathe. D'un côté c'est rassurant, de l'autre ça me déçoit un peu. J'aurais préféré lui découvrir un secret lié à une histoire un peu chelou comme celle-ci, qu'un truc sur le sport par exemple. Même si bon, on va aussi éviter de juger les secrets avant l'heure. Balance-moi un indice et la semaine prochaine je te buzze. Je hausse un sourcil en provoquant son regard. J'ai l'impression que moins d'indices sont dévoilés par rapport aux saisons précédentes, effectivement. Ou alors peut-être que tout se fait en soum-soum en secret. Mais c'est relou, y'a pas vraiment matière à se tourner les méninges. Alors quitte à jouer le jeu, j'essaye d'y aller franco pour animer un peu notre aventure.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
April
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t11853-aprilcoleman#291442https://www.throwndice.com/t11236-april 

MESSAGES : 965
AVATAR : lauren tsai.
ÂGE : 28
LOCALISATION : cincinnati (oh)
MÉTIER : coach en gymnastique.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: --
AFFINITÉS:
making days longer (jeudi - 17h) Empty
MessageSujet: Re: making days longer (jeudi - 17h)   making days longer (jeudi - 17h) EmptyMar 4 Juin - 6:13

April affiche un sourire amusé quand Icare relie les points et semble capter de quoi elle parle quand elle lui refile sa sélection de bouquins. Bienvenue dans mon monde de trucs glauques. Il relie directement ça au cinéma, parce que c'est Icare et qu'elle n'en attendait pas moins. « C’est ça. » Le meurtre de la femme de Polanski, l'effet de culte engendré par le personnage de Manson, son procès. Même délire pour Bundy. April est pas une tarée de livres mais quand il s'agit d'histoires vraies, ça la touche autrement. Ça a un petit côté historique qui l'intéresse beaucoup plus que n'importe quelle fiction random. « Les bouquins c’est un autre niveau de flippe. Tu laisses ton cerveau te faire tous les films possibles, effet garanti. » Le cinéma, c'est pas le même délire. Chacun son truc, mais perso, elle trouve que c'est carrément plus flippant de lire un bon vieux bouquin de true crime et s'imaginer le truc plutôt que de consommer des images pré-fabriquées. April affiche un regard entendu quand il dit potentiellement ne plus dormir. « Vous avez eu les canapés la semaine dernière, chacun son tour. » Entre la chaleur de la tente ou les moustiques de tous les lieux extérieurs, elle aurait donné cher pour un canap sous la clim du salon, franchement. Icare, il passe pas par quatre chemins, et il part directement sur son secret, comme ça. Ça fait sourire April parce que c'est le genre de truc qu'elle apprécie dans une compétition. Gagner sans difficultés ni prise de risque, c'est pas aussi kiffant. Alors forcément, son marché, elle met pas longtemps à décider de l'accepter. « Ah ouais, comme ça. Okay, deal. » Aucun indice à son sujet n'est encore sorti publiquement, de ce dont elle se souvient. Alors ça coûte pas grand chose. « Hmm. » April se laisse quelques secondes de réflexion. Elle a pas envie de donner un truc trop évident ni premier degré, c'est pas trop le délire. C'est justement sensé le faire cogiter un peu. « Rétablissement. » Allez, débrouille toi avec ça. En tous cas, elle est curieuse de savoir ce qu'il peut bien concocter comme théories, ça l'amuse assez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 694
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
making days longer (jeudi - 17h) Empty
MessageSujet: Re: making days longer (jeudi - 17h)   making days longer (jeudi - 17h) EmptyVen 7 Juin - 8:58

Je capte un peu mieux pourquoi elle m'indiquait avoir peur qu'on l'associe à une sociopathe. C'est pas n'importe quelle histoire dont elle me parle. Plutôt le genre qui te laisse un peu sur le cul quand tu découvres le film ou un docu à ce propos, parce que t'as du mal à te dire que des mecs comme ça ont vraiment existé. Alors ça me donne d'autant plus envie de me bouffer les livres, histoire de voir si ça me fout vraiment les chocottes comme elle a l'air de le dire. Parfait.  Je siffle en me marrant, parce qu'à la base c'était effectivement dans l'objectif de me concentrer pour pouvoir pioncer, que je suis venu chercher des bouquins. Et là dans un esprit de parfaite logique, je me retrouve avec des histoires de psycho qui devraient plutôt m'empêcher de fermer les yeux. Ceci dit ça m'intrigue et je feuillette un peu les pages avant de reposer mon regard sur April. Je hoche la tête pour la remercier des idées avant de rebondir sur sa remarque de la semaine dernière. C'était quoi ton repère pour pioncer à toi ? C'est clair que je me plains pas, de mon côté j'ai pu alterner entre la loveroom et les fauteuils de la salle de projection qui sont quand même loin d'être inconfortables. Là le sommeil est pas abrégé pour les mêmes raisons, mais concrètement la conséquence est la même. Tête lourde, yeux bouffis et des bâillements à des heures de la journée qui te permettent pas d'aller pioncer pour compenser. Paraît que les gens ont découvert April. T'as fait sensation. Je me moque gentiment vis-à-vis de ce que j'ai pu entendre lors que la recohésion des groupes. Kenz' l'a même défendue à balle pour lui éviter la nomination. Marrant, April j'imagine que c'était un peu la meuf facile à attaquer les premières semaines pour s'éviter des nominations. T'arriverais à tenir jusqu'à la fin du jeu, si le contexte d'enfermement et les autres candidats commençaient vraiment à te peser ? Je pense que ouais, elle a pas l'air de se laisser bouffer par ce genre de pression. Et puis en comptant les semaines il reste pas non plus trois mois de jeu. Mais je me demande à quel point certains sont capables d'être joueurs, malgré une stabilité relationnelle fragile. En tout cas en parlant de jeu elle hésite pas quinze secondes avant de me filer un indice. Je note et j'enchaîne. C'était quand ton accident déjà ? Parce qu'à première vue c'est quand même ça que ça m'inspire, rétablissement. Après, en commençant à cerner le personnage je suis à peu près sûr que le choix n'était pas anodin. Et que je vais devoir sortir mes plus belles théories de tordu du ciné pour donner un sens valable à son indice.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISON 11 A 12 :: Douzième Saison-
Sauter vers: