Le Deal du moment : -27%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
130 €

Partagez
 

 Ashley, 39 ans

Aller en bas 
AuteurMessage
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   
Ashley, 39 ans Empty
Message (#) Sujet: Ashley, 39 ans — Sam 4 Avr - 14:07




carte d'identité d’ashley

AGE : Quarante ans dans quelques semaines mais pas de panique, je le vis plutôt bien. Mais non je ne pleure pas, j'ai une poussière dans l'oeil, c'est tout ! HABITAT : Londres depuis bientôt six ans, quand on trouve le job de ses rêves faut savoir sauter le pas. PROFESSION : Conservateur, ou restaurateur, d’oeuvres d’art. Je prends soin des belles personnes posées sur toile. Je manie un peu le scalpel mais pas assez pour vous faire un lifting. ORIENTATION SEXUELLE : Pas encore totalement sûr. Ouvert à toute possibilité, c’est une orientation sexuelle ? STATUT SOCIAL : En couple depuis six ans avec une femme que je ne vois qu’une ou deux fois par an. Depuis trois ans avec une autre que je ne vois que lorsqu’elle passe à Londres. Depuis trois mois avec un jeune homme qui ne semble m’appeler que lorsqu'il a besoin d’argent, faut que je tire ça au clair. Oui, en gros je suis célibataire.


taureau
gallois
art en général
jeux de stratégie
profil psychologique


communicatif
40%
secret
60%


sensible
80%
insensible
20%


jovial
40%
froid
60%


lucide
90%
crédule
10%


altruiste
20%
égoïste
80%


téméraire
50%
craintif
50%


diplomate
100%
indélicat
00%


autonome
80%
assisté
20%


optimiste
40%
pessimiste
60%


modeste
30%
prétentieux
70%



passionné
intense
lunatique
suspicieux






rends-nous curieux


Il est temps de te présenter. Que dirais-tu de te livrer à une petite autobiographie ? Parle-nous de toi, de ce qui fait ta vie et ton quotidien, et de tout ce qu'on devrait savoir pour se faire une première idée de la personne que tu es. Nous aimons les détails, alors n'hésite pas à développer si l'envie t'en prend.
Bonsoir tout le monde, Ashley speaking ! Je ne sais pas vraiment par où commencer, je dois bien vous l'avouer. Si vous vous demandez d'où viennent ces "r" presque roulés, c'est mon accent gallois qui a du mal à s'effacer malgré tous mes efforts pour adopter la RP (received pronunciation ndlr) anglaise. Je suis né à Cardiff, au Pays de Galles et j'y ai vécu jusqu'à mes... vingt ans. Waouw, ça va faire vingt ans que j'ai pas mis les pieds chez moi pour plus de quelques jours à Noël, je comprends mieux pourquoi ma mère me demande toujours si je les aime encore elle et mon père ! Donc, à vingt ans, juste après avoir survécu au passage de l'an 2000 -et à la gueule de bois qui allait avec-, j'ai quitté mon chez moi pour aller étudier à Rome. Il n'y avait pas vraiment d'autre choix à mes yeux pour devenir restaurateur que d'étudier dans l'un des berceaux de l'art. J'y ai passé cinq belles années, j'y ai mangé, j'y ai bu, j'y ai rencontré ma femme, j'y ai divorcé ma femme, mais c'est une autre histoire. Après ça... on est en 2005, j'ai trouvé un super poste de restaurateur junior à New-York, c'était une expérience formidable qui a duré plus longtemps que je ne l'aurais cru, mais j'ai appris le métier en observant et assistant les plus grands conservateurs avant de débaucher le poste de mes rêves en tant que restaurateur en chef pour The National Gallery, à Londres. C'est là que j'ai refait ma vie ces dernières années. Ma vie est assez navrante sur le papier, c'est comme cette chanson de Dolly Parton... pour les jeunes qui regardent et qui ne sauraient pas qui est Dolly Parton, d'abord shame on you !, c'est une blonde à très forte poitrine qui est à la fois chanteuse, musicienne, actrice... Demandez à vos parents, ils sauront de qui je parle. Je disais donc ? Oui ma vie c'est vraiment "working nine to five". Je bosse toute la journée, le soir je rentre chez moi, j'allume la télé et je m'endors sur le canapé... non je plaisante ! En général je prends une douche avant d'allumer la télé. J'ai passé l'âge de sortir faire la bringue tous les soirs, mais ne vous détrompez pas, je sais m'amuser, je vais apprendre le bridge aux petits jeunots de la saison vous allez voir ce que vous allez voir ! Faut vraiment que j'arrête de me faire passer pour le papy de service... Je suis un vrai aventurier, moi je vous le dis ! Vous me croyez pas ? C'est parce que vous avez l'habitude de voir des gars sur une île déserte qui s'engueulent pour savoir s'il faut d'abord chercher de l'eau ou chercher de la bouffe. Moi, tous les jours, je bosse sur des oeuvres qui valent plus cher que tous les salaires que vous toucherez dans votre vie réunis. Et si j'éternue au mauvais moment, je suis mort ! Pensez-y ! C'est quand la dernière fois que vous avez mis votre vie en danger en éternuant ? Voilà, c'est bien ce que je pensais ! Alors, d'accord j'exagère un peu, mais vous imaginez être le mec responsable d'avoir troué un Raphael ? Plutôt crever. J’en étais où déjà ? Oh, c'est bon, je vous vois venir, je perds pas la mémoire, je suis juste un peu stressé. J’ai pas l’habitude d’être sous le feu des projecteurs, mon boulot c'est d'être dans les coulisses. Allez ! On passe à la prochaine question ? Promis, je vais faire un effort pour rester on topic.


Quelle vision portes-tu sur ta personne, en toute objectivité ? Ton caractère, tes grands principes, ce qui fait que les autres peuvent t'aimer ou te déprécier. Qu'est-ce qui fait ta particularité ou te rapproche du plus grand nombre ? Quels seront d'après toi tes atouts dans une telle aventure, et qu'est-ce qui pourrait bien être ta principale faiblesse ?
Est-ce que je peux avoir un post-it ? Je vais pas réussir à me souvenir de tout ça c'est certain ! Bon, avant que j'oublie, lançons nous ! J'ai toujours eu l'impression d'être de ces gens qu'on néglige et qu'on oublie. De ceux qui s'effacent et se fondent dans le décor, qui vous surprennent en intervenant dans une conversation dont vous aviez oublié qu'ils étaient partie, une sorte de Miss Marple qui ne se rappelle à vous qu'une fois qu'elle a résolu le crime. Pourtant les gens autour de moi ne m'ont jamais traité comme tel, c'est plus un reflet de ce que je pense de moi que ce qui transparaît vraiment je crois. C'est peut-être idiot, mais j'aimerais que cette aventure me fasse prendre conscience de l'image que je renvoie, peut-être qu'une fois que j'aurais été éliminé à la fin de la première semaine, j'aurais confirmation de ma théorie. Ou alors, mieux, les candidats vont oublier mon existence jusqu'en demi-finale. En dehors de mon âge et de mon cerveau, je ne sais pas trop ce qui fait ma particularité, on peut dire que je vous laisse décider ? Ensuite... Vous m'avez demandé quels seraient mes atouts et mes faiblesses. Je crois qu'être un bon joueur d'échecs peut s'appliquer à un jeu social tel que Thrown Dice et, parce que je suis un bon joueur d'échecs, je ne vais pas vous révéler où se cachent mes faiblesses. Les minauds qui passent les castings vous disent vraiment où appuyer pour leur faire mal ? Ils sont vraiment trop naïfs. Pour ce qui est de mon caractère, je ne saurais que vous conseiller de retourner consulter mon profil psychologique, il est plus complet que je ne pourrais jamais l'être, j'ai déjà oublié la moitié des adjectifs sur lesquels ils m'ont demandé de me positionner... Cela dit, j'ai une philosophie. Chaque fois que j'hésite, que j'ai un dilemme moral, je me demande WWJD. What would Jesus do ? Pour les jeunes c'est Beyoncé, moi j'ai choisi Jesus. Une fois que j'ai la réponse, je fais l'inverse. Il était moralement très propre Jesus mais sa vie c'était pas non plus une grande rigolade, faut bien le reconnaître. Alors, je vous arrête tout de suite, j'ai jamais tué personne, ni rien de ce genre. C'est juste que si, d'après moi, Jesus avait décidé de se priver de nourriture pendant quarante jours, je préfère appeler des amis et m'éclater la panse dans un bon restaurant. Et c'était quoi le dernier truc ? Ah oui, merci ! J'espère que les autres vont m'apprécier parce que je serai la force douce de l'aventure, quelqu'un sur qui on peut compter -à ses risques et périls- et parce que contrairement à la jeune génération qui se targue d'être franche au point d'en devenir ridiculement grossière, je suis capable de communiquer sans me montrer blessant. Ah ! J'allais oublier, je peux être une oreille sur laquelle pleurer... une épaule ! Une épaule sur laquelle pleurer. Après tout c'est à ça que servent les papas. Regardez-moi, déjà en train de vous fournir des pistes pour vos storylines : Ashley le papa poule de la saison va-t-il écraser ses oisillons ? La réponse est non, évidemment que non. Ça ne s'écrase pas un oisillon, ça se pousse hors du nid.


dévoile ton potentiel


Si un évènement survenu au cours de ton existence avait particulièrement façonné la personne que tu es aujourd'hui, lequel serait-ce ?
Et moi qui avais peur que ça se complique au fur et à mesure ! Celle-là elle est vraiment facile. Vous avez pris pitié du vieux postulant ? Croyez pas que je vais m'en plaindre, ça me va très bien d'attirer votre pitié. Vous pouvez avoir pitié de moi et me signer directement un chèque de 100,000£ et qu'on en parle plus si ça vous chante. Non ? Sûr ? Tant pis. Maintenant que j'y réfléchis, j'aimerais trouver un souvenir marquant qui ne serait pas trop évident. Je ne veux pas être le conservateur qui vous répond "la première fois que je suis entré dans un musée", ça serait trop facile et vous vous diriez que j'ai vraiment pas cherché bien loin. Pourtant, je vous assure que la première fois que mes parents m'ont amené au Louvre et que j'ai été confronté aux Noces de Cana, ça a été un choc. Je devais avoir sept ou huit ans et ce tableau me paraissait gigantesque. Il est gigantesque, mais il me paraissait d'autant plus imposant que j'étais petit. J'aurais pu passer une heure à les regarder tous. Ça a remis mon monde en perspective, il y avait un monde par delà le monde et, même aujourd'hui, j'aime à imaginer ce que se disent les personnages des peintures que je restaure. Mais j'ai bien conscience que ce serait une réponse trop prévisible pour vous satisfaire, alors je vais vous parler d'un autre événement, beaucoup plus tragique mais tout aussi marquant. Quand j'avais dix-sept ans, mon frère s'est tué dans un accident de voiture, je pensais que ça n'arrivait que dans les films, on s'était disputé avant sa mort et depuis chaque fois que j'ai un coup de mou, je me donne une claque mentale en me disant qu'il voudrait que je vive ma vie pour deux. Ok, j'arrête là, c'est un mensonge éhonté, désolé de t'avoir tué fictivement Tren' ! C'était pour la bonne cause ! En tout cas, vous pourrez pas dire que je ne sais pas mentir.

Tu n'es pas sans savoir que l'aventure est depuis plusieurs saisons délocalisée dans différents coins du Monde, forçant les candidats à s'acclimater à différents environnements et climats. Lesquels te seraient les plus difficilement supportables et, au contraire, dans quel(s) cadre(s) apprécierais-tu de passer ton aventure ?
Je suis partagé, entre l'envie de dire que je peux m'adapter à tout et celle de promouvoir mon bon vieux climat londonien. Je comprends que pour vous, les producteurs, avoir une saison qui se passe dans un endroit froid et humide, ce n'est pas envisageable, vous faites votre audience en partie sur les candidats qui se dorent la pillule en maillot de bain mais si on pouvait éviter les bateaux, j'ai le mal de mer, et les climats désertiques, je suis gallois, je passe de blanc comme un linge à couleur écrevisse en huit secondes montre en main, ça m'arrangerait, parce que j'ai beau faire des efforts, je n'ai plus la plastique d'un gars de vingt ans dont la vie se résume à aller à la salle de sport et boire des bières. Je dis pas qu'ils sont tous frivoles, je dis juste que dans les saisons précédentes j'ai vu beaucoup plus de futurs mannequins ou influenceurs que de futurs prix Nobel... C'est pas votre faute hein ! J'ai bien conscience que vous faites avec ce qu'on vous donne. Donc histoire de renouveler un peu les choses, je vous propose de choisir un endroit froid, une station de ski, le Canada, un pays nordique. Si vous voulez je m'occupe de faire les réservations, je suis pas difficile, tant qu'il ne fait pas plus de vingt-cinq degrés, je prends. Et puis, imaginez les séquences que vous pourriez monter en nous envoyant au ski ! Les candidats apprennent à skier, les candidats se cassent la gueule sur le tire-fesses, les candidats se réchauffent comme ils peuvent dans le gite de haute montagne, le candidat un peu idiot de la saison se perd en faisant du hors-piste, le candidat un peu idiot déclenche une avalanche... Si vous êtes pas convaincus que j'ai raison, c'est vraiment que vous êtes pas visionnaires.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les candidats-
Sauter vers: