-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur les baskets Nike Court Royale (du 38,5 au 49,5)
32.97 € 54.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Lejla, 27 ans

Aller en bas 
AuteurMessage
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   
Lejla, 27 ans Empty
Message (#) Sujet: Lejla, 27 ans — Sam 4 Avr - 14:18




carte d'identité de lejla

AGE : 27 ans. HABITAT : dublois, wyoming. PROFESSION : rancher. ORIENTATION SEXUELLE : hétéro STATUT SOCIAL : célibataire-ish.


verseau
bulgare
animaux
nature
profil psychologique


communicatif
30%
secret
50%


sensible
70%
insensible
30%


jovial
75%
froid
25%


lucide
65%
crédule
35%


altruiste
80%
égoïste
20%


téméraire
85%
craintif
15%


diplomate
65%
indélicat
70%


autonome
75%
assisté
25%


optimiste
60%
pessimiste
40%


modeste
95%
prétentieux
05%



douce
rebelle
attentionnée
solidaire






rends-nous curieux


Il est temps de te présenter. Que dirais-tu de te livrer à une petite autobiographie ? Parle-nous de toi, de ce qui fait ta vie et ton quotidien, et de tout ce qu'on devrait savoir pour se faire une première idée de la personne que tu es. Nous aimons les détails, alors n'hésite pas à développer si l'envie t'en prend.
Bonjour! Donc moi c’est Lejla, avec un J, qui se prononce comme un I. Tout le monde a compris? Bien, on peut passer aux choses sérieuses. Non mais si vous saviez, même si ça ne semble pas très compliqué, le nombre de personnes qui ont de la difficulté avec mon prénom. C’était la base de mon introduction. Je disais donc… Je suis Lejla, j’ai vingt-sept ans et je viens de Dublois, un petit village de moins de mille habitants, perdu aux abords du parc national de Yellowstone au Wyoming. Ok, en fait, c’est faux, j’habite à Dublois depuis maintenant vingt-deux ans, mais je suis en fait née à Sofia en Bulgarie. J’ai toujours ce conflit interne lorsqu’on me demande de me parler de moi, parce qu’il y a la première partie en Bulgarie, assez courte et qui est plutôt flou et difficile de me souvenir des détails, puis la partie aux États-Unis, qui m’est plus familière et accessible. Je suis toujours plus à l’aise de parler du Wyoming, ça me vient plus naturellement. Le Ranch, la famille, mes chevaux, c’est ce qui me représente le plus. Je sais, je sais, LA question que vous voulez réellement savoir c’est: comment une fille qui est née en Bulgarie, s’est retrouvée à vivre sur un ranch dans le Wyoming? C’est vrai que ce n’est pas commun, la question est donc légitime. Moi aussi, quand j’y pense, je me dis que les probabilités ne devaient pas être de notre côté quand ma mère a fait ce choix de quitter sa ville natale dans l’espoir de vivre son rêve américain, comme si bien présenté dans les films hollywoodiens. Sauf que ma mère n’est pas actrice et n’a jamais recherché la gloire et le succès. Elle voulait juste un petit peu plus. Elle ne veut pas l’avouer, mais avec du recul, j’ai sincèrement l’impression que c’était un coup de tête. Elle voyait que sa relation avec mon paternel ne menait nulle part, qu’il ne serait jamais assez responsable pour avoir le titre de père associé à son prénom. Alors elle a vu une opportunité et l’a saisi. Je n’ai pas quitté le pays en même temps qu’elle. Elle a d’abord rejoint l’Amérique de façon exploratoire. Puis trois semaines après, ma grand-mère bien-aimée m’a mise dans un avion à mon tour, complètement seule pour toute la durée du vol. Expérience traumatisante que je n’oublierai jamais. J’ai pleuré tout au long du vol selon la rumeur. Pour ce qui est de mon père? Au début, ma mère disait qu’il allait finir par nous rejoindre. Elle essayait surement de me rassurer. Quelques semaines et aucune trace de sa présence dans nos vies, j’ai bien compris qu’il n’allait jamais se pointer. Ce n’est pas important. Et n’allez pas vous mettre dans la tête que parce que j’ai à peine connu mon père biologique, j’ai automatiquement des daddy issues. Parce qu’en fait, j’ai la chance d’avoir eu une présence paternelle qui est encore aujourd’hui, une des personnes les plus importantes de ma vie. Je partage tout mon quotidien avec mon beau-père. Robert, le grand sage. Ma mère a été chanceuse de le rencontrer. Il nous a tellement aidés. Il m’a partagé sa passion ainsi que sa culture. Notre famille - Robert, ses deux fils, ma mère et moi - est propriétaire d’un Ranch de vingt hectares en périphérie de Dublois. Nous y élevons du bétail, des chevaux et plusieurs autres animaux. On peut dire que je suis une cowgirl moderne. C’est un peu réducteur, puisque le bon terme serait rancher, puisque je suis copropriétaire. Mais cowgirl est plus imagé pour des personnes venant de l’extérieur des États-Unis. Et tant qu’à être dans le cliché, oui j’écoute de la musique country, oui je porte parfois des bottes de cowboys et oui, je pourrai apporter mon chapeau avec moi si je suis sélectionné pour votre émission. Vous me remercierez plus tard. C’est ce qui résume ma vie. Bon, je ne vous ai pas parlé de mes études en comptabilité à l’université, parce que c’est terriblement ennuyant et que je l’ai fait uniquement pour appliquer mes connaissances pour le Ranch. Et je ne vous ai pas non plus parlé de mon fiancé AKA ex petit ami AKA je-ne-sais-plus-trop-comment-le-nommer, mais cette histoire prendrait trop de votre précieux temps. Et puis, il faut garder un peu de mystère et d’histoires pour la suite, non?


Quelle vision portes-tu sur ta personne, en toute objectivité ? Ton caractère, tes grands principes, ce qui fait que les autres peuvent t'aimer ou te déprécier. Qu'est-ce qui fait ta particularité ou te rapproche du plus grand nombre ? Quels seront d'après toi tes atouts dans une telle aventure, et qu'est-ce qui pourrait bien être ta principale faiblesse ?
Hm… J’ai le droit de bonifier la vérité? J’imagine que tout le monde se vante de ses 1001 qualités dans l’espoir de vous convaincre de le choisir plus qu’un autre. Je ne suis pas du genre à me mettre de l’avant en temps normal. Je dirais même que ça fait longtemps que je n’ai pas fait quelque chose juste pour moi et moi seul. Je n’irais pas à dire que je suis à 100% altruiste, je pense à moi de temps en temps. Je dirais plus que j’aime faire partie d’un tout. J’aime me voir évoluer en communauté et c’est pour ça que je n’arrête pas de me dire que je pourrais être une bonne candidate pour vous. Les défis, l’aventure, c’est le genre de trucs auxquels j’accroche et dont je me donne rarement le droit d’expérimenter plus que ça dans mon quotidien. Par contre, le confinement et le manque d’une certaine liberté risquent d’être un de mes plus grands obstacles dans ce jeu. Vous voyez, comme je l’ai un peu mentionné plus tôt, je suis une fille de nature, de grand air. J’ai passé la majorité de ma vie sur le Ranch avec ma famille, mes chevaux, mes chiens, mes chats… mes poules! Je crois que l’être humain recherche un réconfort dans le contact avec une autre personne, pour ma part, j’ai toujours ressenti ce sentiment lorsque je me retrouve au pied de la Windy Mountain sur le dos d’Izabela, ma jument préférée. Elle porte le nom de ma grand-mère bulgare. Une douce rebelle. La jument, pas ma grand-mère. Quoique de mon souvenir, et selon toutes les histoires que m’a raconté ma mère à son propos, elle ne laissait pas sa place la vielle dame, c’était une généreuse, passionnée et au grand cœur. Encore selon les dires de ma mère, je lui ressemblerais beaucoup. Ce que je prends comme un compliment. Et de ce fait, mon caractère s’apparente beaucoup à celui de ma jument préférée. Douce, parce que je ne suis pas de ces personnes à s’enflammer pour un rien, mon approche se veut réconfortante et posée. Rebelle, parce que malgré mon calme légendaire, j’ai beaucoup de difficulté à suivre un cadre de règlementation fixe. Je cherche souvent la faille, ce petit quelque chose qui permettra de ce qui a été préétabli. J’aime qu’on me mette au défi, uniquement pour prouver que je peux faire les choses différemment des autres. Un peu sauvage, je ne suis pas nécessairement quelqu’un facile d’approche, alors que je suis plutôt souriante comme fille. Je crois qu’une certaine austérité se dégage de mes traits physiques, ce qui peut porter à confusion. Aussi connu sous le terme Resting Bitch Face, dans un langage populaire. Je suis aussi têtue. Robert, mon beau-père, dit toujours que même si je tombais tête première en bas de mon cheval, ma tête est tellement dure que je n’en aurais aucune séquelle. Il m’adore. Et je l’exaspère souvent, mais c’est ce qui fait que notre relation est si solide. La famille a toujours été une priorité pour moi, et je dois avouer que c’est ce qui me manquera le plus. Ils me manquent déjà. La réclusion volontaire associée à votre émission aura certainement de quoi me faire une ou deux crises de panique. En 2020, je crois que c’est quand même quelque chose de socialement accepté, je ne m’en fais donc pas trop avec ce détail pour le moment. Donc voilà… je pense que ça fait le tour. J’espère que je ne vous ai pas trop ennuyé… Après, à vous de voir si j’ai bonifié la réalité ou si vous pensez que j’ai été fidèle à la personne que je suis.


Quelle est la personnalité qui t'inspire le plus dans ce monde et pourquoi ?
Pas facile comme question. En fait, j’ai juste l’impression qu’il est difficile de ne nommer qu’une seule et unique personnalité. J’aurais tendance à nommer des femmes fortes et inspirantes qui se sont démarquées dans les vingt/trente dernières années. J’ai peut-être été élevé sur un ranch et avoir l’air parfois d’être déconnecté de la réalité, mais je suis quelqu’un s’intéresse fortement à la politique de mon pays et à ces femmes qui ont tracé le chemin pour que d’autres puissent avancer à leurs tours. Je dirais donc Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême depuis plus de vingt-six ans et activiste pour le droit des femmes. Rosa Parks qui, en refusant de s’installer à l’arrière de l’autobus et de laisser son siège à un homme blanc, a modifié le courant de l’histoire. Nancy Pelosi et sa fougue qui la pousse à faire face au Président Trump dans la Chambre des représentants des États-Unis. Margaret Sanger qui a fondé ce qui est maintenant connu comme étant Planned Parenthoud et qui a aidé à la légalisation de l’avortement dans notre pays. Je pourrais continuer comme ça encore longtemps. La liste est longue. Ces femmes ont toute mon admiration et dire qu’elles m’inspirent est un euphémisme.

On entend souvent dire que la production de l'émission est impitoyable mais que ce n'est rien à côté de William, dont le sadisme a été reconnu par tous ceux qui ont été amenés à le côtoyer. Que ferais-tu, en tant que candidate, pour te mettre William dans la poche et t'assurer ainsi d'être bien perçu par celui qui règne en Maître et donc en principal décisionnaire sur le jeu ?
Ah je ne savais pas qu’on devait modifier la personne que nous sommes pour simplement faire plaisir au Maître de ce jeu? Enfin, j’ai déjà regardé quelques saisons passées, je sais comment ça fonctionne, mais je ne suis pas certaine que tous ceux qui se sont rendus loin ont en effet modifié leur ligne directrice et faite des beaux yeux au Maître du jeu. Je me trompe peut-être. Quoi qu’il en soit, s’il y a quelque chose que vous devez avoir retenu de moi depuis le début de ce casting, c’est que j’ai un peu de difficulté à me plier aux règlements qu’on m’impose. Je ne sais pas, ça m’étouffe me faire dire ce que je dois faire. Alors je dirais que je vais faire tout mon possible pour écouter ce cher William et obéir aux ordres qui guideront mon parcours cette saison si je suis sélectionnée. Ça va me demander beaucoup, beaucoup d’énergie. Je peux lui faire quelques sourires et un clin d’œil ici et là, si ça peut lui faire plaisir. J’ai cru comprendre qu’il se sentait bien seul. Pas qu’il est mon genre… Pas du tout en fait. C’est juste… Pour détendre l’atmosphère, vous voyez. Tout ça pour dire que le sadisme de William ne m’inquiète pas pour l’instant, on verra bien la progression de tout ça et je m’adapterai. Je suis têtue… ce qui prouve que j’ai une tête sur les épaules. Je l’utiliserai le moment venu pour me sortir de certaines situations contraignantes.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les candidats-
Sauter vers: