-41%
Le deal à ne pas rater :
Pompe Bosch EasyPump avec batterie 3,6V intégrée (Via ODR 15€)
39.91 € 67.42 €
Voir le deal

Partagez
 

 The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche]

Aller en bas 
AuteurMessage
Felicity
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12040-felicity 
The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] Empty
Message (#) Sujet: The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] — Dim 5 Avr - 2:38

La soirée fut pleines d’émotions. Rencontre d’autant de personnes. Tenter de se souvenirs des prénoms, des visages, des origines, des histoires. Découvrir les lieux, le dépaysement. Et le plus dur est de gérer la fatigue une fois l’adrénaline du moment passée. Il faut dire qu’avec le voyage, ça fait un bon moment que le sommeil m’appelle. Mais il ne faut pas trop vite aller en besogne. Alors que j’explore le chalet, flânant de candidats en candidats, je me retrouve en quête de mes appartements. Le luxe n’étant pas vraiment ce que je recherche, je me contente de me plier aux règles du Maître sans broncher. Pourtant ce n’est pas la surdose de confort et surtout de luxe ostentatoire qui va me rendre heureuse. Il ne faut tout de même pas bouder son plaisir. Les mots d’un certain membre de la production raisonnant encore dans mon esprits. Profiter. Je me retrouve alors dans une chambre que je partage. Solitaire comme j’aime l’être. Je rentre dans la chambre et pour le moment je suis seule. Il me semble que c’est un homme qui doit me rejoindre pour passer cette semaine en ma compagnie. Je retrouve rapidement ma valise au pied d’un des lits. Je l’attrape et la pose délicatement sur celui ci. J'ai peur d’abîmer le moindre truc. Je passe ma main sur le vieux cuir et un sourire s’incruste sur mon visage. Malgré la fatigue, je suis heureuse d’être ici. C’est une chance à mon âge de pouvoir vivre de nouveau ce genre de choses. D’avoir encore une place pour raconter des histoires. J'interromps mes songes et ouvre la première sangle. Puis la seconde. Je fouine rapidement dans mes affaires, histoire de retrouver mon minimum de toilette. Enlever cette couche de maquillage et surtout me changer pour une tenue plus confortable. J’attrape alors un pantalon en tissu et un large et chaud haut. Une sorte de pull mais assez léger pour tenir sous une couette la nuit. Un passage bref par la salle de bain, mais j’entends déjà mon partenaire de chambrée passer le pas de la porte. « Bonsoir mon cher. On s’est croisé à de nombreuses reprises durant la soirée, amis je suis pas certain qu’on ai fait des présentations en bonne et due forme. Je suis Felicity. Enchantée de faire votre connaissance. » Fraîche d’un démaquillage express et dans ma tenue tout confort, je lui tends la main avec un sourire. Il faut que je parte du bon pied avec quelqu'un avec qui je dois passer une partie importante de mon séjour ici.

@Ashley
Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Voir le profil de l'utilisateur   
The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] Empty
Message (#) Sujet: Re: The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] — Dim 5 Avr - 12:08

On lui a dit qu’il était dans la chambre cinq étoile, le plus haut degré de luxe que l’aventure pourra lui offrir et ça le laisse un peu perplexe. Pourquoi lui et pas Natéo et Kara qui ont été sélectionnés en premier ? Ça semblerait logique qu’ils héritent du meilleur spot puisqu’ils ont marqué la production au point d’être pré-sélectionnés, mais il ne va pas se plaindre de sa fortune, Ashley saisit les opportunités quand elles se présentent, ça a toujours été le cas. Il entre dans la chambre et découvre que sa colocataire, la doyenne de la saison, a déjà pris possession des lieux, il ne sait pas si elle a choisi son lit ou si le hasard fait encore une fois bien les choses, mais il aurait réquisitionné le lit qui reste, alors ça lui va. Elle fait son apparition dans l’encadrement de la porte quelques secondes après lui et se présente. @Felicity, noté. “ Ashley, ravi. ” répond-il en serrant doucement la main tendue. Il a l’habitude d’être délicat, les tableaux sur lesquels il travaille sont généralement très fragiles et même si Felicity n’est pas toute jeune, elle passe pour un bébé en comparaison avec les toiles qu’il manie au quotidien. “ Tu crois qu’ils ont juste décidé de donner la meilleure chambre à deux séniors pour faire bonne figure ? Ou on a vraiment mérité ce luxe ? ” demande-t-il avec un léger sourire. C’est possible que ce soit une coïncidence ou qu’ils aient vraiment fait une bonne impression pendant leurs entretiens avec les membres de la production, mais Ashley n’y croit guère. Il est sorti dépité de son interview de casting et il n’imagine pas que ses déblatériatons aient vraiment pu lui donner accès à la meilleure chambre. Appelez ça un manque d’estime de soi ou un réalisme bien ancré dans sa personnalité, mais ça reste un peu trop beau pour être vrai. Il se laisse tomber sur le lit qui est incroyablement confortable, un peu plus souple que ce à quoi il est habitué mais rien de dramatique. Si ça se trouve il va même se découvrir un nouvel amour pour les matelas à mémoire de forme. Il a intérêt à garder son lit toute l’aventure cela dit, parce qu’une fois qu’on a goûté à ce genre de bonheur, finir dans la chambre au sous-sol va être un calvaire sans nom. “ Tu viens d’où Felicity ? Dans la vie je veux dire, je peux voir que tu arrives de la salle de bain. ” questionne-t-il en mangeant un peu ses mots, la faute aux flûtes de champagne qu’il s’est enfilées sans vraiment les compter. Il est peut-être un peu pompette.


_________________
 
the devil you know
when in doubt i ask myself "what would jesus do ?" ▬ then i do the exact opposite. it's much more fun that way.
Revenir en haut Aller en bas
Felicity
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12040-felicity 
The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] Empty
Message (#) Sujet: Re: The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] — Lun 6 Avr - 1:23

La salle de bain est grande. Tout confort. J’ai vraiment l’impression d’être dans ce genre de lieu que je déteste le plus. Et c’est pas totalement faux. On en veut à mes habitudes de hippie débrouillard et campagnarde. Heureusement qu’on m’a pas annoncé que j’avais gagner la chambre pour toute la durée de l’aventure. Sinon je risquerais une crise d'urticaire. Mon colocataire fait alors son apparition. Je me charge des présentations. Et sa réponse me fait rire discrètement. Sans qu’il puisse comprendre pourquoi. Il faut dire que dire qu’il est Ravi me fait souvenir de ce membre de la production. Un poignet de main délicate. On sent qu’il a du respect pour moi et c’est une bonne chose. A premiere vu de toute façon jusqu’ici beaucoup semble vouloir être voir presque trop cérémonieux avec moi. Ils verront rapidement que je suis pas vraiment le genre de grand mère habituelle. Sa question me fait sourire. « Moi qui espérait que c’était pour notre charme et notre intellecte au dessus de la norme. Je suis presque déçu de réaliser que c’est peut-être simplement mon âge qui me permet d’avoir ce genre d'avantage. » Je le dis avec une pointe d’ironie dans la voix. Je plaisante évidemment. « Il doit s’agir d’un classement quelconque fais sur nos présentations ou des questions auxquels ont aurait répondus durant le casting. Ou peut-être simplement le hasard. Qui sait. Dans tous les cas, je suis heureuse d’avoir eux quelques petits avantages d’entrée de jeu. Je ne vais pas bouder mon plaisir. » Ce qui est totalement faux. Je boude pour le surplus de luxe. Mais je vais me taire là dessus. On s’installe chacun sur l’un des lits. Il semble avoir choisi le sien et moi, je m’en tamponne l’oreille à coup de pantoufle. Le confort, c’est pas du luxe. Le luxe c’est pas confortable. Voilà ce que j’en retire de cette chambre. Le linge de lit est d’une douceur sans nom. Je sens que je vais bien dormir. Il rompt alors le silence. Me faisant sourire de nouveau. Sa petit boutade me fait rire, mais je ne vais pas relever. « Je suis Américaine pure souche. Je viens en Géorgie à quelques heures d’Atlanta, là où on trouve plus de nature que de béton. Un petit havre de paix. Un peu comme ici en somme. Sauf que chez moi je ne vie pas avec vingt-une personne dont je pourrais tous être leur mère voir grand mère. » Je pousse un petit rire satisfait. « Et toi ? Et tu fais quoi dans la vie ? » Je sens qu’on va partir pour une bonne discussion remplis de banalités. Mais c’est encore inévitable en début d’aventure non ?


@Ashley
Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Voir le profil de l'utilisateur   
The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] Empty
Message (#) Sujet: Re: The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] — Lun 6 Avr - 23:20

Il retire ses chaussures et s’installe un peu plus confortablement sur le lit, profitant de la tête de lit pour s’asseoir contre le mur sans perdre en confort. “T’as un intellect supérieur à la moyenne ?” demande-t-il curieux, lui n’a jamais passé de test mais il est convaincu d’être normal. Sa dévotion à son métier est hors du commun, ses connaissances dans son domaine d’expertise aussi, mais pour le reste, il n’est pas doué d’une logique supérieure aux autres ou un truc de ce genre. Il ne sait pas vraiment si l’on peut quantifier l’intelligence en chiffres basés sur un test qui ne mesure pas l’humanité de la personne, mais si c’est possible et scientifiquement valable, il est presque sûr d’être un être dans la norme. “Félicitations à nous dans ce cas. T’aurais tort de t’en priver, la semaine prochaine si on n’est plus dans cette chambre, il y a fort à parier que ceux qui nous auront détrôner viennent nous narguer.” lance-t-il sans la moindre preuve. C’est juste qu’il s’imagine que dans le contexte d’une compétition, ils ne vont pas se gêner pour leur rappeler qu’ils ont été mieux classés qu’eux et qu’ils leur volent leur lit et leur confort. “Ça ferait un sacré budget nourriture…” commente-t-il à moitié pour lui. Quand il voit à quel point manger correctement lui coûte tous les mois (il ne se prive de rien et ne mange que des produits biologiques et eco-responsables), il pâlit à l’idée de multiplier cette facture par vingt-et-un. Elle lui retourne la question mais se concentre sur son activité. Ashley doit réfréner son enthousiasme parce qu’il pourrait parler pendant des heures de son boulot. Si @Felicity a du mal à s’endormir -quoiqu’à son âge le sommeil vienne généralement bien, c’est le réveil qui est plus dur- il pourra lui raconter en détails la restauration d’un tableau par El Greco. Assoupissement assuré. “Je suis restaurateur et conservateur en chef pour la peinture à the National Gallery à Londres. Je supervise et restaure les tableaux de la collection principale du musée.” se contente-t-il de dire, ne voulant pas se lancer dans des détails qui n’ont que peu d’intérêts et qui n’entre pas dans le spectre de la question. Felicity n’a pas besoin de savoir sur quelles oeuvres il a travaillé récemment ou qui sont les peintres qu’il préfère retoucher. Ça n’a que peu d’importance. “Je peux te demander ce qui motive une femme de ton âge à quitter son pays pour participer à une émission de télé-réalité sur le vieux continent ? T’as un profil rare.” demande-t-il avec le tact qui lui semble nécessaire. Il n’est pas certain d’avoir les chiffres justes, mais il pense qu’après Marilyn, Felicity est la candidate la plus âgée à avoir franchi l’étape des castings et ça la rend spéciale.

_________________
 
the devil you know
when in doubt i ask myself "what would jesus do ?" ▬ then i do the exact opposite. it's much more fun that way.
Revenir en haut Aller en bas
Felicity
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12040-felicity 
The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] Empty
Message (#) Sujet: Re: The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] — Ven 10 Avr - 4:48

On m’a souvent dit que mon humour était pas très collant avec les habitudes des américains. Que j’avais un humour plus anglais ou européen. Parce que je suis aussi adepte de l’ironie et de temps à autre du sarcasme. Et il me semble que mon ami est anglais. Je suis donc surpris qu’il ne détecte pas mon ironie. « C’était une boutade Ashley voyons. Je n’ai pas l’égo pour me dire plus intelligente que la moyenne. Je dois tremper dedans allégrement. » J’ajoute avec un léger sourire. Il enchaîne avec la possibilité que ceux qui nous succéderont auront surement la bonne idée de nous narguer. Je n’y crois pas trop. Généralement, je pens eque les gens vont se sentir coupable de priver de confort la petite vieille de l’aventure. Si ils savent comment je m’en cogne, ils pourraient venir me narguer ou être désolé que je m’en ficherai comme de ma première cuite. Je lève le bras en signe d'acquiescement et de victoire à sa phrase sur le fait de profiter ensemble de ça pendant qu’on à l’honneur de le faire. Il fait une petite blague sur le fait d’avoir une coloc à vingt deux personnes et en un sens il a raison. Le budget nourriture de l'émission doit être un vrai scandale. Surtout qu’ils ont l’air de mettre le paquet pour nous satisfaire. Quand je pose une question pour connaitre un peu mieux Ashley, il semble aux anges. Ce qui fait plaisir à voir. Il me parle alors de son métier. Et je dois dire qu’il vend du rêve le jeune homme. « Oh ! Ça à l’air passionnant ! Faudra qu’on trouve un moment que tu m’en dises un peu plus. » Et ce n’est pas du tout hypocrite ! Au contraire, je suis admiratif de ce genre d’hommes capable de rendre justice à l’art. Sans ce genre de connaissance on perdrait bien trop de magnifiques oeuvres à cause du temps. Il enchaîne pour en savoir un peu plus sur moi. Cela ne m’étonne pas. Il est le premier à me poser la question mais ne saura surement pas le dernier. « Oh, si ce n’était que mon âge qui me rends rare. Si je suis rentré dans l’aventure, c’est surtout parce que justement je commence à être agée ! Je me suis dis que c’était probablement la dernière occasion pour moi de faire quelque chose d’une peu fou. Et puis, j’ai une bonne histoire à raconter alors, je vais pas me priver. » C’est une réponse toute faite mais criante de vérité. Il faut que je profite de ma forme tant qu’elle me le permet encore. Alors que la raison de participer de la majorité des autres candidats sera forcément plus classique. « Et toi ? Qu’est-ce qui t’as poussé à participer ? Gloire ? Appât du gain ? Ou une raison plus originale ? » Mon ton se veut surtout pas jugeant. Parce que clairement même la gloire et l’argent sont de très bonnes raisons pour participer à ce genre d’aventure. Et je serais la dernière personne à juger une personne qui serait là dans ce but.

@Ashley
Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Voir le profil de l'utilisateur   
The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] Empty
Message (#) Sujet: Re: The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] — Ven 10 Avr - 12:11

@felicity confesse qu’elle plaisantait quand elle parlait de leur intellect supérieur et ça lui arrache un petit claquement de langue déçu. Il aurait bien aimé rencontrer un génie dans cette aventure, juste pour voir à quoi ça ressemble en vrai. “Ah… tant pis j’espérais que tu avais laissé échapper un indice sur ton secret dès la première soirée. Dommage.” répond-il malicieux. On sait jamais, après tout certains candidats vont peut-être jouer la carte de flirter avec le danger, de donner à leur secret un caractère tellement évident que personne ne pensera à aller buzzer quelque chose qui semble faire partie intégrante de la personnalité de quelqu’un. “On a toute la nuit devant nous, si t’as des questions je suis heureux d’y répondre.” Bon peut-être qu’il a sur-estimé la capacité de Felicity à rester éveillée jusqu’à deux heures du matin à parler de tout et de rien, mais il sait qu’il est trop excité, nerveux et aussi probablement un peu trop tipsy, pour s’endormir de si tôt. “Y’a quoi d’autre qui te rend rare ?” demande-t-il curieux, parce que pour l’instant, après quelques heures seulement passées avec ses nouveaux camarades, il essaie encore de mettre un doigt sur les raisons qui ont poussé les agents de casting à choisir les personnalités qui peuplent le chalet. Si Felicity peut éclaircir les raisons qui font d’elle une candidate au profil particulier -en dehors de son âge, comme elle l’a déjà mentionné- Ashley est toute ouïe. Ça lui évitera de creuser de son côté et ça lui donnera une meilleure compréhension de la dame en face de lui. Elle l’interroge sur la raison de sa présence ici et Ashley réfléchit une seconde. De toutes les options qu’elle lui a fournies, aucune ne sonne juste. Même s’il n’est pas contre la gloire et l’argent, évidemment. “J’avais envie de me lancer un défi et mon employeur commençait à me saouler à me dire que je n’avais pas pris de vacances depuis deux ans et qu’il allait me forcer à en prendre. Alors j’ai trouvé la solution pour lui : des vacances à durée indéterminée. J’avais quatre semaines obligatoires, donc si je me fais éliminer avant, je devrais errer dans Londres comme une âme en peine, mais si je tiens plus longtemps que ça, il m’en voudra pas.” Le directeur du musée espère peut-être que sa présence dans l’émission, mettra un coup de projecteur -pourtant pas nécessaire- sur le musée. Comme si the National Gallery avait besoin qu’on parle d’elle dans une émission de télé-réalité regardée par un public jeune et dynamique qui se fiche un peu de l’art. Enfin, si sa présence donne envie à un seul adolescent londonien d’aller voir les tableaux exposés au musée, ça sera déjà ça de gagné il suppose. “T’avais déjà voyagé en Autriche ou c’est ta première fois ?” Quelle chance à son âge de pouvoir revivre des premières fois, ça doit faire longtemps que ça lui était pas arrivé.


_________________
 
the devil you know
when in doubt i ask myself "what would jesus do ?" ▬ then i do the exact opposite. it's much more fun that way.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] Empty
Message (#) Sujet: Re: The luxury of the beginnings ft. Ashley [Semaine une -Nuit de Samedi à Dimanche] —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: CHAMBRES 5 ÉTOILES-
Sauter vers: