Partagez
 

 no pain no gain (mardi - 11h30)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
no pain no gain (mardi - 11h30) Empty
Message (#) Sujet: no pain no gain (mardi - 11h30) — Dim 5 Avr - 3:17

@Natéo
On est là depuis deux jours, j’ai vite fait le tour du chalet, impressionnée par toutes les installations mis en place par la production. Je me demande ils sont à combien de budget chaque année pour mettre tout ça en place. Enfin, ce n’est pas mon problème, je suis juste pour profiter de toutes ses installations gratuitement. Cependant, on va rester enfermer pendant un certain temps dans ce chalet et ses alentours et je ne peux pas rester sans entretenir mon physique. J’ai toujours été sportive, même de haut niveau quand je faisais de l’athlétisme. Si je reste dans ce jeu sans faire de sport, je vais m’encroûter et c’est inenvisageable. Je me lève donc assez tôt pour me faire un petit déjeuner assez complet et une heure et demi plus tard, je me retrouve dans la salle de sport. Vêtue d’un leggings et d’une brassière, j’ai choppé une serviette propre dans la salle de bain, je me sens totalement équipée pour une bonne séance de sport. Je reste quelques secondes, admirative, devant cette salle somptueuse avant de prendre possession d’un vélo de course pour m’échauffer. Un bon quart d’heure passe et je continue de pédaler, sentant quelques gouttes de sueurs dégoulinées sur mon front. C’est ce moment là que choisi Natéo pour pénétrer dans la salle de sport. « Tiens, mon binôme devenu soudainement mon rival. » C’est vrai, je m’attendais à ce qu’on vive une aventure paisible lui et moi, mais la production et William en ont décidé autrement. On va devoir s’affronter en tant que chef d’équipe tout les deux. « Tu viens t’occuper de ton corps d’Apollon ? Tu trouves qu’il y a pas encore assez de meuf qui sont déjà folle de toi ? » Je ris à mes propos, me rappelant de l’attitude de la Maci avec lui quand on est tous arrivé. « Tu penses qu’elles sont en larmes depuis qu’elles ont su que t’étais gay ? » Ça m’a pas surpris quand je l’ai su, faut dire que les bogosses y a toujours un truc louche avec eux. Soit se sont des psychopathes, soit ils sont gays. Je continue de le fixer, pédalant toujours sur mon vélo elliptique pour encore une dizaine de minutes, bien que sa présence m’ait fait ralentir la cadence inconsciemment. Ce que je trouve le plus bizarre avec lui, c’est qu’il est loin de ressembler à mes amis gays qui sont de vrais fofolles qui s’assument. Peut être que je ne le connais pas assez pour savoir ce qu’il en est réellement. « Bon, j’espère qu’on va rester pote même si va rentrer en compétition et que mon équipe va sûrement écraser la tienne à plat de couture. » Je me mords la lèvre pour contenir le petit ricanement qui se pointe et lui offre un clin d’œil en me concentrant de nouveau sur mon entraînement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
no pain no gain (mardi - 11h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: no pain no gain (mardi - 11h30) — Dim 5 Avr - 6:14


Mardi matin, c'est encore bien que j'aie la notion du temps. Ces deux derniers jours ont défilé à la vitesse de la lumière, les candidats sont à la chasse d'informations et d'alliés. S'il ne suffit que sept secondes pour faire la première impression, je redouble de prudence en cette première semaine pour froisser le moins de confrères possible. J'essaie de garder le cap et ne pas être surmonté par tout ce qui a été annoncé à ce premier primer. Dieu du ciel, je ne connais pas l'insomnie et j'ai pu me régénérer les nuits précédentes. Ce qui est certain, c'est qu'aucune journée ne se ressemblera et que nos gestes semblent influencer les parcelles du jeu d'une façon ou d'une autre.

J'ai ouvert les yeux vers dix heures ce matin, je m'offre la grâce matinée ici. Le petit déjeuner, le saut à la douche et hop à la salle de sport. Je suis loin d'être de ces douchebags qui doivent assidûment se gonfler les biceps, mais plutôt du genre petite grand-mère qui prend soin de sa santé. Exercice is the best medecine qu'on me répétait en cours. Bon, ça perpétue la grossophobie de notre société, mais ça dégage d'un coup les toxines. Ouf que ça me fait du bien. Fidèle à moi-même, le short de sport juste assez court, tout de noir (go hard or go home), j'enfonce mes écouteurs et je fais quelques pas de ma chambre vers la salle de sport. Déjà en ouvrant, je sens qu'il y a quelqu'un, mais je me la joue indépendant, pour ne pas déranger. @Kara me salue automatiquement, je retire mes écouteurs, Tiens salut. Ah mais ce n'est question de perception ça. Un jour je vais agacer quelqu'un à relativiser, mais ça tombe bien que je tombe sur ma binôme, je n'avais pas eu la chance de la revoir depuis la soirée et les regards se tournent sur nous récemment. Je devais me l'avouer que j'étais bien déçu être déjà séparé de ma binôme alors que je m'attendais à pouvoir déjà compter sur quelqu'un. Mais si j'ose me plaindre là-dessus, je vais me faire lapider. Ça venait quand même le pole de chef d'équipe. Je ne peux me retenir de joindre un rire avec Kara, je me remémore ses remarques sur les autres candidats et précisément Maci.  Je ne suis pas inquiet du tout pour elles, t'as vu les autres bombes qui ont intégré l'aventure? Ce qui est pire c'est que je crois qu'aucun d'eux ne soit gay, c'est ça le drame. Je rééclate de rire à m'entendre. Ce n'est pas du tout une mission love que me réserve TD, mais il faudrait que je sois en mesure de m'amuser aussi.

Je me rends vers mon ennemi juré, le tapis roulant, mais dans le déni, je commence simplement par marcher pour continuer de discuter.  J'accueille son clin d'oeil, Je te l'ai dit, t'es tombé dans la bonne équipe samedi. Je ne pense pas que ce soit impossible que ça ne reste pas notre trame de fond. T'inquiète je n'ai même pas peur, quand vous penserez que vous aurez une longueur d'avance, on sera déjà quatre fois devant. Ce n'était pas prudent de jouer du coudes si tôt dans l'aventure, mais je me sens déjà à l'aise avec Kara. Je n'ai jamais eu un bon gaydar, mais je me débrouille bien pour bien m'entourer. Je commence à mettre la cadence sur le tapis, T'as une shape athlétique dis dont, on t'a présenté comme une ancienne aspirante olympique c'est ça?. Kara, ça semble être une fille avec des tonnes d'anecdotes et d'histoire à faire frissonner parfois, j'en suis sûr. Tant qu'à s'oxygéner le système, autant être diverti en même temps. Allez dis-moi, ça ressemble à quoi un samedi soir enflammé avec Kara, ça m'intrigue?

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
no pain no gain (mardi - 11h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: no pain no gain (mardi - 11h30) — Lun 6 Avr - 1:01

Finalement ma séance de sport se transforme en discussion matinale avec Natéo. Je ralentis le rythme histoire de ne pas être trop essoufflé et de pouvoir en placer une sans suffoquer. Je lui demande s’il vient entretenir son corps d’Apollon, mais le voilà à jouer le modeste en disant que ce n’est qu’une question de perception. Je ne peux pas m’empêcher de ricaner. « Ouais, on verra ça quand tu seras torse nu. » Parce que là clairement il se fout de ma gueule, il est clairement bien foutu le mec. C’est vraiment du gâchis qu’il soit gay, c’était le seul à me plaire un tant soi peu physiquement. Bon après je ne suis pas là pour pécho le premier venu, mais voilà c’est toujours plus agréable de pouvoir dragouiller un mec pendant ce genre d’aventure. Il en vient à parler des autres mecs et je suis obligé de faire une petite grimace. « Bof, j’en trouve aucun terrible, je préfère plutôt les grands noirs baraqué. » Ouais franchement je suis déçue, c’est tous des brindilles dans le lot, y en a aucun qui me fait baver et que je materai volontiers au bord de la piscine. « Et toi, t’as repéré qui ? Je peux même faire mon enquête pour savoir si certains sont plutôt aubergine que pêche, si tu vois ce que je veux dire. » Je souligne mes propos en lui faisant un clin d’œil. Tandis que je continue de pédaler, lui il prend place sur un tapis de course. Je le regarde faire tout en lui disant qu’on reste cool, même si mon équipe va très certainement écraser la sienne à plat de couture. « Cours toujours, on va vous atomiser ! En tout cas, je suis contente que ça ne change rien entre nous. » Ouais, on se connait depuis à peine quatre jours, mais j’ai senti direct le feeling passer avec lui et si on peut s’affronter sans se tirer dans les pattes, c’est plus fun. J’aime la compétition seulement lorsqu’elle n’est pas nocive et malsaine. Il commence à accélérer sur son tapis, automatiquement mes jambes suivent son rythme et j’accélère à mon tour la cadence sur mon vélo. « Ouaip, mais c’est de l’histoire ancienne tout ça. Je suis qu’une banale coiffeuse maintenant. » Je ne suis pas triste, j’ai laissé tout ça derrière moi. Je souligne même mes propos avec un petit sourire. « Toi par contre t’es médecin ? Ça t’arrive de ramener le stéthoscope chez toi pour répondre au fantasme de tes mecs ? » Je suis sûre que parler de sexe ne va pas le gêner, c’est bien lui qui a dit dans son casting qu’il était en couple libre, c’est qu’il doit être ouvert d’esprit et moi ça me fait délirer ce genre de truc. Il n’a vraiment pas la carrure d’un docteur. Le mien, il est plutôt vieux avec une horrible barbe et une haleine de poney, pas le même délire. Il me demande à quoi peut bien un ressembler un samedi soir en ma compagnie. Là, mon sourire s’élargit encore davantage. « C’est la fiesta assurée, alcool qui coule à flot et le lendemain matin avec la tête explosé et plus aucun souvenir de la moitié de la soirée. » C’est clairement le genre de samedi soir que je passe. « Par contre, gueule de bois ou pas, le dimanche matin c’est la messe en famille. Impossible de déroger à la règle. » C’est vrai que j’en ai pas l’air comme ça, mais je suis une fervente catholique qui va remercier dieu et lui demander pardon pour les péchés commis la veille. « Et toi alors, c’est comment une soirée avec le docteur Natéo ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
no pain no gain (mardi - 11h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: no pain no gain (mardi - 11h30) — Mar 7 Avr - 4:48


Je savais bien que je serais servi en réponses franches, c'est ce que j''adore. Ouais pour ça, c'est raté. Ce n'est pas trop dans l'éventail d'hommes que la production nous a choisi. Ensuite je me demande si je déballe mon sac. Je dois l'avouer, il y a quand même une sélection intéressante pour moi. Tous avec des styles différents, mais chacun avec un je-ne-sais-quoi. J'ai l'étrange impression que la caméra du coin va zoomer pour capter chaque son que je vais libéré. On va quand même donner au public un peu de croustillant. Si j'avais à te faire un top trois, ce serait gianni, louis et costa. Ouep c'est dit. En même temps, c'est surtout en apprenant à les connaître que je vais vraiment pouvoir savoir qui me fait vibrer, mais c'est évident que Kara voulait une réponse crue, de physique.

Comme un gamin, je lui fais une petite grimace langue sortie, il n'y aucune chance que son équipe ne gagne qu'une seule épreuve. Je n'étais pas rassasié de ses quelques mots sur son passé d'athlète, mais je respecte ses limites. Comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences. Je t'imagine déjà sortir les ciseaux de coiffure et attendre le pourboire dans l'autre main (rires). Oh si tu savais comment je déteste le role play. Pas d'uniforme et pas de stéto dans la chambre à coucher. L'idée n'est pas farfelue toutefois, ça m'est arrivé trop de fois que je reçoive une pick-up line du genre: oh mais est-ce que le docteur va venir m'examiner à domicile, bla bla bla.
Je garde une cadence me permettant d'enfiler des mots et de courir. Du cute jogging. J'écoute avec attention son samedi soir habituel, Je t'avoue que c'est un samedi soir intéressant. Je suis fêtard aussi, mais un peu ringard.  Je suis du genre à faire des jeux chez moi avant. Donc je te dirais, des jeux au condo pour commencer, un show de drag queen ensuite et ça se termine au bar à se déhancher. Je me dis que ça ne doit pas être assez wild pour compétition avec les folies d'Harlem.

Oh je n'aurais pas pu prévoir ça, l'église. Ça n'aurait pas été ma première supposition. Ça occupe une grande place dans ta vie spirituelle ou c'est plutôt quelque chose de familiale? Encore un autre aspect que je n'aurais pu deviner. Décidément, TD est composé de candidats aux histoires les moins prévisibles possibles et ça me plait. T'as commencé à penser à la mission de cette semaine, sur la sélection de notre équipe?

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
no pain no gain (mardi - 11h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: no pain no gain (mardi - 11h30) — Mar 7 Avr - 23:37

Je fais part à @Natéo de ma déception concernant les mecs de l’aventure, j’ai un style de mec assez particulier qui n’est représenté par aucun de ceux présent. Il confirme mes propos en disant que ce n’est pas ici que je vais trouver un grand noir musclé. Tant pis, je finirais peut-être par m’accommoder du physique de l’un d’eux grâce à son mental, même si j’en doute beaucoup. Je retourne la question au brun qui me fait un top trois des mecs qui pourraient le plus l’intéresser. J’ai un large sourire qui se dessine sur mes lèvres. « Parmi les trois, je te verrais plus avec Gianni. Vous avez le même style, un peu propre sur vous, je vous imagine bien dans votre baraque avec vos trois gosses parfaits et votre putain de clebs. Genre la famille idéale. » Je continue à pédaler en me disant que je pousse parfois mon imagination un peu trop loin. « Après, je ne suis pas sûre qu’il soit du genre à préférer les aubergines. Par contre, Louis il a clairement la tête du mec qui picore un peu partout, donc tu devrais tenter ta chance avec lui. » Ouais, il ne doit pas faire la différence entre hommes ou femmes, il prend ce qui passe. « Par contre pour Costa, tu devrais éviter. Il a doit avoir des tendances sexuelles morbide, du genre à kiffer faire l’amour dans un cimetière ou un délire du même style. » Je suis une mauvaise langue, mais bon je dis tout ça simplement pour éviter à Natéo de souffrir et qu’il puisse être heureux avec le bon mec à la fin. J’aime jouer les entremetteuses. On en vient à parler de mon passé d’athlète, mais je lui explique que je ne suis plus qu’une simple coiffeuse maintenant. Natéo se moque un peu de moi en m’imaginant en tyrannique coupeuse de cheveux. « Mais pour qui tu me prends, je prends grand soin de chacune de mes clientes. Tu seras bien content quand je vais devoir te couper les tiffes d’ici quelques semaines. » Et ouais, il devrait plutôt me brosser dans le sens du poil s’il ne veut pas ressembler à Polux dans les prochains jours. On enchaîne sur nos samedis soir et à quoi il ressemble quand on n’est pas enfermé dans une émission de télé-réalité. Je lui raconte alors que les miens sont surtout remplis d’ivresse et de fiesta. Les samedis soirs de Natéo semblent un peu plus sage. « C’est exactement comme ça que j'imaginais tes samedis soirs. » Ouais, je suis pas du tout surprise par ses activités, sauf peut-être … « Et toi, ça t’arrive de te travestir ? » Bah ouais, il m’a parlé de drag queen, je me demande si lui aussi il aime bien être une femme quelques fois. Lui, il est surpris par le fait que j’aille à l’église chaque dimanche matin. « Oh tu sais, je ne suis pas la meilleure catholique qui soit, mais ouais, dieu a quand même une grande part dans ma vie. C’est toujours vers lui qu’on se tourne quand on a une galère, non ? » J’imagine à quel point mon père va être heureux en entendant ses mots sortir de ma bouche. Mon vélo elliptique s’arrête enfin, je me mets face à Natéo sur les tapis pour étirer mes jambes, tandis qu’il me parle de la composition des équipes qu’on va devoir faire en fin de semaine au prime. « J’y ai pas tellement réfléchi, je pense que je choisirai surtout les personnes avec qui je m’entends le mieux plutôt que de vouloir à tout prix les gens à fond dans la compète. » Je suis pas une meuf super stratège, je suis plutôt de ceux qui y vont au feeling. « Et toi, t'as déjà ta liste ? » Je lui demande pas forcément des noms, mais juste savoir s'il a déjà mis une quelconque stratégie en place.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
no pain no gain (mardi - 11h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: no pain no gain (mardi - 11h30) — Ven 10 Avr - 5:32


Je ne lui ai pas verbalisé, mais évidemment que je n'attendais que ça. L'entendre sur ma sélection. J'aimerais bien que certaines de ces prévisions soient véridiques, non mais si Gianni et Louis veulent bien de Natéo, c'est réciproque. Le style de vie parfait, ça colle moins, ça me prend davantage quelque chose de surprenant. @Kara ne semble pas avoir tord sur Costa, c'est l'incarnation du bad boy, les tatouages, l'attitude, le sang italien. Mais en même temps, les phéromones ne tiennent plus en place. Si on était les derniers mecs sur Terre, donc t'as pas le choix, ce serait qui ton top trois? Je l'imagine déjà me dire, que tant pis, ce sera la fin de l'humanité.

Je rigole, je me disais bien qu'elle devait être professionnelle avec ses clientes. Celle-ci n'avait pas tord non plus, les team beauté ce n'est pas un acquis ici. Si je ne veux pas ressembler à un mouton d'ici la finale, des coups de ciseaux seront nécessaire. Ça revient sur nos week-ends, je tente de saisir s'il y a une nuance de mépris dans son commentaire. Est-ce que ça sous-entend quelque chose? Je suis prévisible? (rires) Peu après, j'ai le canal auditif qui grince légèrement. Je n'avais pas entendu ce terme depuis longtemps, se travestir. Bref ce n'était peut-être qu'une différence de vocabulaire, Non je n'ai jamais essayé encore. Mais sûrement qu'un soir où ce sera bien arrosé, les étoiles vont s'aligner et je vais me transformer comme Sailor Moon. Alors qu'elle me répond et se dirige vers les tapis au sol, je ne fais qu'hausser les épaules, incertain. Je ne me voyais pas ouvrir la discussion sur les croyances religieuses, je considère que ça peut rester dans le jardin secret de chacun, spécialement si ce n'est que pour avoir des opinions divergentes.

Je partage la vision de l'ex athlète sur la composition des équipes. Peu importe la nature des prochaines épreuves, c'est évident qu'une équipe unie qui s'entend déjà bien avec son leader sera plus efficiente. Je n'ai pas encore ma liste, j'ai repéré des potentiels par contre. Mais je crains ne pas pouvoir me faire une impression sur les vingts candidats, ça me chicote, je ne voudrais pas faire ça à l'aveuglette. Je me fis donc un peu à l'opinion des autres pour m'inspirer. Je maintiens la cadence, je m'éponge ici et là avec ma serviette. Est-ce que t'es proche de ta famille, avez-vous des liens particuliers? Je m'attends encore à des histoires renversantes merci.

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
no pain no gain (mardi - 11h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: no pain no gain (mardi - 11h30) — Dim 12 Avr - 0:45

Ma séance de sport s’est transformée en petite discussion avec mon nouveau copain, Natéo. Il me parle des mecs qui pourrait lui plaire dans l’aventure et je donne mon avis concernant les trois. Voilà qu’il me met dans une situation où la fin du monde aurait lieu et que je dois choisir parmi les candidats mâles de cette aventure avec qui repeuplait la terre. Je réfléchis quelques minutes. « Déjà je te mets en première position, t’aurais pas le choix non plus de te me choisir puisque plus personne d’autres que nous. » Je ris, je sais très bien que ça n’arrivera jamais puisqu’il aime les hommes. Je l’ai bien compris. « Sinon si je dois en choisir deux, je pense que je dirais Santo ou Kai. Surtout parce qu’ils ont mon âge et que je ne me vois pas me reproduire avec un mec qui est né y a des années lumières. » J’aime les mecs plus âgés, mais de trois ou quatre ans, pas plus. Ça me bloquerait de sortir avec un mec qui à l’âge de mon grand frère. Après peut être qu’un simple plan cul plus vieux, ça pourrait être excitant. On en vient à parler de nos soirées du samedi soir. Quand Natéo raconte son samedi soir typique je ne suis pas surprise et je lui en fais part. Il me demande alors s’il est prévisible. Mon sourire s’étire. « Juste un chouïa. » lui dis-je avant de lui faire un clin d’œil pour qu’il comprenne que je plaisante avec lui. Cependant, j’ai envie de savoir s’il arrive à mon binôme de sport de se travestir. Il m’explique que non, mais qu’un soir en étant bien arrosé, il pourrait se transformer en Sailor Moon. « Compte sur moi pour être là ce jour-là. » Je serais même partante pour lui prêter une de mes perruques qui traîne dans ma valise. On en vient à parler des choix que l’on va devoir faire pour les équipes. Je n’y ai pas encore réfléchi, je pense juste y aller au feeling comme à ma grande habitude. Natéo me dit qu’il a déjà deux ou trois noms, mais qu’il n’a pas eu le temps de se faire une idée sur tout le monde. « Pareil pour moi, je les choisirais à la tête. » Quitte à choisir des personnes dans mon équipe autant me fier à mon premier avis. Puis soudain il me pose une question auquel je ne m’attendais pas. Il essaye d’en savoir plus sur moi. « Oui, je vis avec mes frères et mon père. On est très unis, même si on ne se dit jamais qu’on s’aime. Ce n’est pas notre genre, mais on s’adore. Et toi ? Tu es proche de ta famille ? » Ça m’intéresse de savoir s’il est plutôt proche de sa famille ou non.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
no pain no gain (mardi - 11h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: no pain no gain (mardi - 11h30) — Mar 14 Avr - 6:00


Je suis frappé par la réponse de Kara. Je dirais que j'ai l'égo rassuré, ça me fait un velours de me faire choisir. Bon, dieu sait, que l'humanité ferait bien de s'avouer vaincue immédiatement s'il n'en relevait que de nous deux. Je garde mon fou rire pour moi pour la suite de sa réponse. Je me rappelle qu'elle aime les noirs du genre bien costauds et ensuite je pense à Kai ou Santo. Je me dis qu'au final les candidats de cette saison ont presque tous un petit quelque chose qui me plait. Je ne ferais pas mon difficile, à quelques exceptions près.
On en vient donc à l'évidence, je suis un tantinet prévisible. Kara n'est pas la première à le soulever dans ma vie, mais je me dis qu'au moins les savent à quoi s'attendre, pas de mauvaises surprises. What you see is what you get. Et plus les gens nous croient prévisibles, plus c'est facile de garder de vrais secrets pour soi. Côté drag queen, ce serait effectivement une soirée épique si la brunette se joignait au délire. Je vais prendre cette promesse au sérieux. Reste aux aguets.(rires) Même si nos week-end à faire la fête ne sont pas identiques, j'en comprenais que Kara est le genre de fille avec qui j'aurais du plaisir à profusion. Quant au choix des membres de notre équipe, on semble sur la même longueur d'onde. Au feeling, à la première impression ou même juste à la fiche de casting. T'aurais des indices alors sur qui me méfier ou qui est sympa?
Alors que je commence à me demander pourquoi la plus part de mes questions surprennent parfois les candidats, je suis ravi d'entendre qu'elle est proche de sa famille. J'aime les histoires familiales aux liens puissants. J'ai quitté le nid familiale il y a longtemps, mais je suis très près de ma mère. Elle est à la limite la mère trop bienveillante, mais elle est attachante. C'est elle qui m'a soutenu et encouragé durant ms études, qui a essuyé mes premières peines d'amour. D'ailleurs, coucou maman. Je jette un regard taquin à la caméra de la salle de sport, en espérant la faire rire et du coup, je me ridiculise à peine devant Kara.




_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
no pain no gain (mardi - 11h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: no pain no gain (mardi - 11h30) — Mer 15 Avr - 0:16

Continuant mes exercices, je donne des noms à Natéo concernant les mecs de l’aventure que je me taperais si je n’avais pas le choix. Oui, parce que c’est vraiment si je n’ai pas le choix, faut bien le comprendre. Bon, j’abuse un peu. Pas qu’ils soient si repoussants que ça, juste aucun d’eux ne fait partie du genre de mec que je fréquente à l’accoutumée. Natéo m’explique son genre de samedi soir et ajoute que s’il boit un peu trop pendant l’aventure, il pourrait finir par se travestir. Bien sûr, le jour où ça arrive, je veux être là pour le voir et pouvoir profiter du spectacle. Natéo me dit que j’ai intérêt à être prête quand ça arrivera. « Je peux même te prêter mes perruques si tu veux, mais faudra y faire attention. » Ouais, elles m’ont coûté une petite fortune. Les gens normaux ont des animaux de compagnie, mais moi j’ai une collection de perruque que je considère comme mes bébés. On en vient à discuter du pouvoir qu’on a obtenu pendant le premier prime et je lui dis que pour ma part, je n’ai pas réellement de stratégie. Il me demande alors si je pense qu’il doit se méfier de certaines personnes. Je hausse les épaules, sans trop savoir qui désigner. « La seule dont je me méfie, c’est la mamie du jeu. A son âge, elle a dû voir des choses passées et doit bien cacher son jeu. » Bon j’abuse un peu, en vrai je ne me méfie de personne parce que je ne connais pas assez les personnes qui sont présentes, y en a même certains avec qui je n’ai pas encore discuté. Et concernant sa deuxième question sur ceux qui sont sympa, un fin sourire se dessine sur mes lèvres. « Tu ne crois quand même pas que je vais te donner des noms pour que tu puisses me le piquer, dis ? » Je plaisante bien sûr, mais je garde quand même les noms pour moi juste au cas où. Et en vérité, je ne sais pas encore qui choisir, je n’ai même pas encore pris le temps de réfléchir. On change de nouveau de sujet et on en vient à parler de ma famille et je retourne la question à Natéo. Il semble lui aussi proche d’un membre de sa famille, sa mère en l’occurrence, à qui il fait une dédicace pendant que l’on discute ce qui me fait sourire. « Et tu n’as pas de frères et sœurs ? » Je suis tellement entourée que je suis toujours surprise que je suis en face d’un enfant unique. Je n’en côtoie pas beaucoup à vrai dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
no pain no gain (mardi - 11h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: no pain no gain (mardi - 11h30) — Mer 15 Avr - 22:36


Si Kara se porte volontaire pour m'accompagner dans ma drag transformation, je ne peux qu'être enchanté. Spécialement avec le prix des perruques et du make up, c'est ridicule. Donc pour vous tous à la maison, tip your drag queens. Elle avance ses propos ensuite sur qui se méfier. Je sens qu'il y a un petit ton d'incertitude ou d'humour. C'est vrai que cette Felicity doit avoir plus d'un tour dans son sac avec ces millénaires d'âge d'expérience. À ma première impression toutefois, je l'envisage de bonne compagnie, douce. Malgré que tout ça n'a rien avoir avec ses stratégies. Par la suite, elle se la joue discrète sur ses rencontres agréables. Petite cachotière, Tu as vu clair dans mon jeu, je suis surpris (rires) T'inquiète, je n'irai pas te les piquer et qu'ensuite ils me fassent la gueule. C'est quelque chose que je n'avais pas pris en considération, c'était déjà complexe de faire ma liste, il faut que je coordonne mon ordre pour ne masque mes favoris se retrouvent plus haut dans la liste de Kara et vice versa. Les informations et les ragots circulent vite de toute façon dans l'aventure et j'avais déjà une idée des affinités de la brunette avec les candidats. Nous ricochons sur le sujet de la famille, Non hélas, je suis donc une vraie princesse égoïste. J'éclate de rire. Il ne s'agit pas d'une légende urbaine, c'est plus rare de voir des enfants uniques partager, considérer les autres, ne pas penser à ses propres intérêts. Heureusement, je ne suis pas au stade de peste ingrate, ces traits se sont dilués avec le temps.
Je ralenti la cadence pour aller m'étirer à mon tour. Parmi les tiens, qui t'embête le plus? Question que je n'ai jamais eu à me poser. Ils vont tous se confesser le dimanche aussi?



_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SALLE DE SPORT-
Sauter vers: