Partagez
 

 The balcony - Manet (mardi 8h20)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ashley
Voir le profil de l'utilisateur   
The balcony - Manet (mardi 8h20) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: The balcony - Manet (mardi 8h20) — Lun 13 Avr - 0:45

Ça l’embête qu’@Aera ait dû s’excuser souvent et ça l’intrigue, parce qu’il n’imagine pas qu’elle l’ait toujours fait de gaieté de coeur mais plutôt parr sentiment d'obligation. “Combien de fois c’était mérité ?” demande-t-il curieux. Ashley ne doute pas qu’elle puisse se montrer redoutable et même cruelle, ils sont tous capables du pire par moments, mais elle n’a pas un mauvais fond et ça, il en est assez convaincu. Il peut d’autant plus comprendre qu’il est aussi le genre à s’excuser de vivre et de manifester ses opinions. Y’a vraiment que dans le monde du travail qu’il est implacable et qu’il impose sa loi, sans scrupule ni impression de devoir se battre pour avoir le droit à sa voix.“N’empêche que j’ai toujours entendu dire que ça se sentait quand quelqu’un jouait en y mettant du coeur… Enfin, la musique c’est vraiment pas mon domaine d’expertise.” admet-il, même s'il est un consommateur de musique, et de musique classique aussi, Ashley n’a jamais appris à jouer d’un instrument, il préférait apprendre à se servir des pinceaux pour aller déposer le pigment de façon précise plutôt que de pianoter sur les touches blanches et noires avec dextérité. Chacun son truc. “Je suis sûr que c’est le cas, y’en a qui vont pas perdre de temps à construire des théories implacables et qui vont buzzer à l’intuition.” C’est une supposition bien sûr mais en général en début d'aventure il y a toujours les précoces du bouton rouge, qui veulent absolument faire tomber les cagnottes le plus vite possible, sans se rendre compte que ça vous rend plus attirant.e.s pour les gens qui ont encore la leur. Peut-être qu’Ashley attendra que quelqu’un trouve un secret pour utiliser les indices gagnés pendant le premier prime finalement. C’est un plan qui lui semble pas idiot. Récolter deux cagnottes en un coup. Quant à son secret à lui, il le garde encore bien contre lui, pas encore prêt à le mettre en danger. “Non, pas vraiment, mais ça serait trop facile s’il suffisait d’un sourire pour que les gens balancent leur secret.” lui fait-il remarquer. Il n’y aurait plus aucun besoin d’enquêter, une bonne partie du jeu perdrait de son intérêt et en plus les gens seraient nominés d’office ou exclus pour avoir enfreint les règles. A recipe for disaster, plain and simple. Il l’écoute attentivement quand elle lui démontre qu’être discret ne veut pas dire qu’on a aucune chance de gagner et ça le fait marrer de voir à quel point elle est passionnée par tout ce qu'elle défend. “Tu viens de me donner le mode d’emploi pour gagner l’émission ou je rêve ?” demande-t-il avec un sourcil arqué et un grand sourire aux lèvres. C’est évident que c’est un peu la stratégie qu’elle pense gagnante puisque c’est indéniablement la stratégie qu’elle va employer, parce qu’elle est proche de sa nature. Mais s’ils se mettent tous les deux à la suivre, est-ce qu’ils vont réaliser l’exploit de gagner tous les deux ? Ashley en doute, oh well. Ce sera déjà bien s’ils arrivent en finale ensemble, ensuite que la personne la plus méritante gagne. Il préfère ne pas relever le commentaire sur sa future bedaine, parce que ça fait trop mal de penser qu’il pourrait se laisser aller à ce point. “Arrête ! Ne me dis pas que tout ça, c’est juste le résultat de la génétique, ça serait vraiment trop injuste !” dit-il en faisant un geste de la tête aux pied d’Aera. Elle est longiligne, y’a pas une once de gras nulle part, si ça c’est la nature qui l’a décidé alors qu’il ne peut plus manger un gâteau au beurre sans paniquer depuis près de dix ans, c’est vraiment qu’il doit avoir un karma pourri (ou juste être plus vieux, c’est vraiment l’une ou l’autre option). Quand elle lui parle de l’importance de l’honnêteté, Ashley prend une décision qu’il aurait vraisemblablement jugée stupide la veille de son entrée dans le chalet, mais qu’importe. “Je te propose un marché : On fera en sorte d’être honnête l’un envers l’autre jusqu’au bout de l’aventure. Sauf si on a une mission qui nous force au contraire, c’est la seule exception.” qu’il suggère très sérieux, posant même sa tasse de thé sur une table adjacente pour tendre la main vers celle avec qui il a commencé l’aventure. Il passe un peu pour un idiot lui qui disait que la personne avec qui il entrerait ne serait qu’un adversaire de plus maintenant qu’il se trouve à lui proposer une alliance. Mais y’a que les cons qui ne changent pas d’avis, non ? Pour sa défense il ignorait tout de ce que l’aventure serait une fois enfermé et il voit vraiment pourquoi les gens pendant les saisons précédentes cherchaient des alliés.


_________________
 
the devil you know
when in doubt i ask myself "what would jesus do ?" ▬ then i do the exact opposite. it's much more fun that way.
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
The balcony - Manet (mardi 8h20) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: The balcony - Manet (mardi 8h20) — Lun 13 Avr - 13:56

« Ca n'a pas d'importance » répond Aera, les yeux rivés vers l'horizon. « Je pense que c'est un truc culturel, aussi. » Et dieu sait que la culture coréenne est parfois complexe à comprendre pour les occidentaux. Ne serait-ce que le niveau de formalisme, les gestes à retenir, tous ces petits trucs qu'elle a appris par son éducation mais qui sont incompréhensibles pour les autres. Et Aera n'a pas sa langue dans sa poche, pas quand il s'agit de dire ce qu'elle a en tête, si bien qu'elle s'est faite reprendre de volée plus d'une fois, voire abruptement écourtée dans un commentaire qu'elle faisait. C'est comme ça, et dans le fond, c'est pas très grave, ça ne l'a pas traumatisée outre mesure. Elle hoche la tête au commentaire d'Ashley, parce qu'elle est convaincue qu'on le sent toujours quand on fait quelque chose avec le cœur, et qu'il en va de même pour les partitions de musique. « Je suis d'accord avec toi, je crois que ça s'entend à la passion et l'intensité des morceaux. » Elle visualise bien le chef d'orchestre à fond dans la performance et l'intensité qui découlera forcément des musiciens. « C'est plus mon domaine que la peinture, mais je peux pas dire que je m'y connaisse vraiment si ça peut te rassurer. » Au moins est-elle capable de lire des partitions, même sans avoir fait de solfège. Pour elle, cela dit, la musique se ressent dans les tripes, si bien que la théorie n'a qu'une portée limitée. Il faut que ça se sente, ça n'a rien d'un exercice technique et formel. « Ouais, sûrement. Mon intuition est bonne, mais elle permet pas de trouver des secrets cela dit... je pense pas faire partie des meilleurs enquêteurs du jeu. » Mais elle est prête à y mettre de la bonne volonté, cependant, et se lancer pleinement dans la quête aux secrets une fois qu'elle aura pris ses marques dans l'aventure. Ce qui pourrait... prendre plus de temps qu'elle ne l'envisageait de base. Faut dire que y a encore beaucoup de gens, et que la logique voudrait qu'elle se concentre que sur une poignée et s'attarde vraiment sur leur cas. A voir. Elle n'a pas dans l'idée de tout préméditer. « Je sais pas, on me dit toujours que j'ai un sourire à faire fondre les cœurs de pierre. Peut-être que ça marche aussi pour faire balancer les secrets? » suggère-t-elle, amusée, avant de se fendre d'un rire. Mais évidemment, elle n'ignore pas que les choses seront un peu plus compliquées que ça. De là à se concentrer sur Ashley et tenter de découvrir le sien par la voie normale ? Peut-être. Elle n'est pas encore décidée, et ses recherches dépendront surtout de sa capacité à obtenir des indices sur certains candidats. « En même temps le mode d'emploi est plutôt simple à donner, le plus dur c'est de réussir à faire tout ça, tout en restant authentique et de ne pas donner l'impression que c'est calculé. » Mais son quotidien dans le jeu ne sera pas basé sur ce modèle-là, parce qu'elle a tendance à oublier que c'est une compétition, et qu'elle est regardée en permanence par des caméras. Sans compter que la plupart de ce qui se passe ne sera retransmis qu'à raison de moments marquants, si bien qu'elle n'a aucune idée de ce qui sera diffusé ou non. Et donc de la validité dudit mode d'emploi. Ashley la désigne d'un geste de la tête, et elle éclate de rire. Oui, elle a eu de la chance au grand jeu de la génétique, et non elle n'a pas particulièrement besoin de faire de sport pour entretenir sa ligne. C'est rageant, mais c'est comme ça. « Désolée ? » Elle hausse les épaules, lui offre un sourire d'excuse. « Pour ma défense on est toutes bâties sur le même modèle dans ma famille... et puis qui sait, peut-être qu'après une ou deux grossesses je me prendrai un retour de flammes physique ! » A en juger par la silhouette de sa mère, c'est assez peu probable, mais si ça peut rassurer Ashley sur l'injustice de ce monde... Son binôme la prend de court avec sa proposition, très solennelle au vu des circonstances, et elle considère quelques secondes sa main, moqueuse. « Croix de bois, croix de fer ? » Elle sourit avant de tendre sa propre main et serrer la sienne. « Ok, ça me va. Du coup quitte à être honnête, autant mettre en commun certaines choses » propose-t-elle sur le ton de la confidence. « A ton avis, qui est assez fiable et mérite que je passe du temps avec ? Et à qui tu ne fais pas trop confiance ? »

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Voir le profil de l'utilisateur   
The balcony - Manet (mardi 8h20) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: The balcony - Manet (mardi 8h20) — Mar 14 Avr - 10:24

@Aera met sa tendance à s'excuser, en partie, sur le compte de la culture dans laquelle elle a été élevée. Ça lui rappelle qu'ils viennent de milieu très différents et il note au passage qu'il ne remarque plus du tout l'accent de la jeune femme. Son oreille s'est habituée à la cacophonie d'accents divers et variés qui peuplent le chalet et tous lui semblent maintenant venir de quartiers différents de Londres. “Ma connaissance de la culture coréenne est assez limitée, alors je te crois sur parole.” C’est vrai qu’en y repensant, en essayant de connecter des points imaginaires qui sont peut-être absolument pas liés, beaucoup de personnes issues de familles asiatiques avec qui il a travaillé, ou travaille encore, ont dans leur présence une certaine retenue. Ils donnent parfois l’impression de ne pas vouloir déranger et de respecter l’espace vital des gens autour. Est-ce un acquis culturel ou juste le résultat d’une éducation réussie, là où bon nombre de gens sont inculqué qu’il faut prendre de la place pour avoir de l’importance ? Ashley ne saurait pas le dire, mais c’est intéressant de découvrir de nouveaux horizons. Aera amoindrit -ou est réaliste au sujet de- ses connaissances musicales et Ashley, dans sa bonhomie naturelle répond : “Regarde-nous avec nos compétences variées, on va gagner tous les défis que la prod’ fout sur notre chemin. Défi musique, tu leur montres who’s boss, défi peinture je leur mets une raclée.” Il s’est cru dans une émission au fort contenu culturel en fait. C’est plus Thrown Dice c’est University Challenge. Il ne sait pas quand c’est la dernière fois que les candidats ont eu un pop quiz digne de ce nom dans l’émission, mais ça le dérangerait pas de remédier à ça. Ce serait toujours plus à sa portée que les traditionnels “qui a dit ?” pour lesquels il faut avoir l’oreille qui traîne en permanence et prêter attention aux dires de tous et de chacun. “Eh ! Commence pas à dénigrer tes talents d’enquêtrice avant d’avoir commencé. Si ça se trouve avec deux trois indices… et une cagnotte, tu vas trouver secret sur secret.” rétorque-t-il quand elle baisse déjà presque les bras. Aucun d’entre eux n’est détective privé, d’après ce qu’il sait et c’était pareil dans les saisons précédentes. Pourtant nombre de candidats ont trouvé des secrets dans le passé, avec un peu d’aide et de réflexion, ça ne doit pas être impossible. “Va falloir travailler encore un peu… en battant des cils peut-être ?” suggère-t-il en rigolant doucement. Il est presque sûr qu’il ne manque pas grand chose à Aera pour tirer du nez les informations dont elle a besoin. Il voit bien les garçons de l’aventure se laisser aller à des confessions malheureuses si elle leur accorde de l’attention. Les privilèges des gens beaux, il doit y avoir une étude qui prouve sa théorie quelque part. “Je note, je note. Je te dédierai ma victoire quand j’aurais maîtrisé tout ça !” plaisante un Ashley à qui ne croit toujours pas en ses chances de gagner mais qui préfère adopter une attitude positive, plutôt que de se convaincre d’avoir aucune chance et de saboter le truc sans l’aide de personne. Ce qui serait pourtant typique de lui. Et voilà qu’elle s’excuse d’avoir un métabolisme ultra-efficace. Bon elle s’excuse pas vraiment, mais Ashley en profite pour faire une petite blague, si on peut appeler ça comme ça. “Qu’est-ce qu’on a dit sur les excuses ! Tu fais aucun effort !” dit-il sur le ton des remontrances sans réussir à garder un visage impassible bien longtemps. “Vous devriez commercialiser votre ADN : Le remède miracle contre le gras ou un truc du genre. Vous vendez la plaquette d’un mois 30 livres et c’est fini pour l’industrie des compléments alimentaires.” Et c’est la richesse assurée. Aera pourrait être le poster-child de la marque et nager dans les billets. Pour ce qui est de leur partenariat il est content qu’elle accepte et complète le dicton de bon coeur : “Si je mens je vais en enfer.” soulagé de ne pas avoir à dire “juré craché”. C’est pas très élégant de se racler la gorge pour expectorer. Et puis avec sa chance il aurait dû cracher par dessus la rambarde et atteindre quelqu’un qui passait en dessous. Les incidents diplomatiques de bon matin, très peu pour lui. “J’ai passé une bonne soirée avec Gianni et Cami, ils sont marrants et ils ont une bonne descente. Lejla est cool aussi. Après de là à dire s’ils sont fiables pour être des partenaires de jeu, je saurais pas encore te dire. C’est difficile à juger après deux jours.” décrète-t-il. C’est qu’il n’a pas eu le temps de parler stratégie avec eux, ils ont sympathisé mais ils n’ont pas autant creusé que ce qu’Aera et lui sont en train de faire, alors il ne peut pas préjuger de leurs qualités de joueurs. “Et toi, quelqu’un à me recommander ?” demande-t-il avec un vague espoir pour une piste sérieuse à explorer.

_________________
 
the devil you know
when in doubt i ask myself "what would jesus do ?" ▬ then i do the exact opposite. it's much more fun that way.
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
The balcony - Manet (mardi 8h20) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: The balcony - Manet (mardi 8h20) — Jeu 16 Avr - 19:01

« Je sais pas si c'est juste la culture coréenne qui est comme ça. J'ai le sentiment que c'est assez vrai en Asie de façon générale. Mais les occidentaux ont souvent du mal à comprendre. » Aucune amertume dans sa voix, plutôt un constat factuel : leurs modes d'éducation, leurs systèmes de valeur, les choses auxquelles ils accordent de l'importance, autant d'éléments qui les séparent. C'est sans doute là tout le charme qu'on peut trouver à découvrir de nouvelles cultures et se familiariser avec d'autres visions. Elle se souvient qu'à Londres, elle avait rencontré des gens n'ayant jamais foutu un pied en-dehors de leur pays et qui ramenaient tout à l'Angleterre comme s'il s'agissait de la valeur absolue de référence. Aera laisse échapper un rire face à l'entrain d'Ashley et acquiesce. « Clairement, on fait pas mieux comme binôme dans le jeu » approuve-t-elle dans un sourire. Elle n'ose pas lui dire que ses connaissances musicales à elle ne sont probablement pas à la hauteur de ses connaissances artistiques à lui, à moins d'avoir un quizz sur la kpop, mais il est inutile de se dévaloriser dès maintenant : il captera rapidement, s'ils font partie de la même équipe. Aera c'est la teammate qui est là pour animer les foules, donner le sourire et remotiver, c'est pas forcément celle qu'on trouvera au premier plan pour réellement gagner. On appréciera au moins qu'elle essaie, une compétence dans laquelle elle se trouve être plutôt douée : essayer. Pas nécessairement réussir, mais c'est un bon départ. « Ah, une cagnotte... » Autant dire qu'elle est pas prête de pouvoir buzzer, à moins de gagner toutes les épreuves au prochain prime et la renflouer. Pour le moment, elle devra se contenter d'écouter les conversations des uns et des autres et se faire une idée pour pouvoir buzzer le moment venu. Elle se languit déjà de l'excitation du moment, et la crainte d'avoir ou non la bonne réponse. C'est pas une question d'argent mis en jeu – après tout cet argent n'est pas le sien, elle s'en fout – plus une question d'aimer avoir raison. Et de pas se ridiculiser devant tout le monde si elle se trompe. « Je pense que je vais me concentrer sur deux trois personnes. Tu sais ce qu'on dit, jack of all trades, master of none. » Mieux vaut s'attaquer intensément à trois personnes, plutôt que légèrement à tout le monde. « Battre des cils ? Du coup ça marcherait avec toi si je te fais mes yeux de chien battu en battant des cils ? » Elle demande, juste pour savoir si ça vaut le coup de tenter ou non. Son sourire s'élargit, et elle hausse les épaules. « S'il y a un type assez idiot pour se laisser avoir par ça... » Elle laisse la fin de sa phrase se perdre, même si le sens est très clair. Pas sûr qu'être une fille ici soit un réel avantage dans le fait de trouver des secrets. Pour le reste... jury's still out, même si elle n'envisage pas d'en abuser. « Fais donc ! Si t'es généreux tu pourras peut-être même partager la récompense avec moi ? Parce que je prends une commission sur mes poulains, tu comprends. » Peut-être qu'elle devrait songer à se reconvertir dans le business, ou le sponsoring, et qu'elle se montrerait très douée... mais elle a comme des doutes sur le sujet. Encore que, convaincre des types de continuer à jouer au blackjack et vendre un truc dont ils n'ont pas besoin aux gens, la différence n'est finalement pas si grande. Et Ashley lui donne une idée de ce qu'elle pourrait vendre qui lui arrache un nouveau rire. « Excellente idée, je suis sûre que tout le monde a envie d'être une grande brune toute maigre, sans formes, aux yeux bridés. » Là encore, ce n'est qu'un constat : son physique est bien vu en Corée où l'on valorise la finesse des traits, du corps, mais la mode ailleurs semble plutôt être sur les physiques pulpeux et bronzés. Plus comme une Kara, en fait. Qui est littéralement aux antipodes d'elle. « Ah Gianni. La caution beau gosse de l'aventure ! » Elle ricane, parce qu'elle est certaine que son physique a largement contribué à sa présence au casting – même si elle ne doute pas qu'il ait une myriade d'autres qualités. « Cami est cool, j'ai passé un peu de temps hier » valide-t-elle, comme si le fait de parler aux autres les mettaient officiellement sur la liste de gens fiables. « C'est tôt pour le dire. On a qu'à se reposer la question la semaine prochaine, d'ici là on aura une meilleure idée des gens. En fait on devrait même se répartir la tâche, parler chacun à des personnes différentes et mettre en commun. Et monter une alliance ! » Aera s'emballe, à croire qu'elle est en train de jouer à Risk. « Tu vas finir par croire que je suis désespérément à la recherches de potes ici. » Ce qui n'est, il faut le dire, pas tout à fait faux.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
The balcony - Manet (mardi 8h20) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: The balcony - Manet (mardi 8h20) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: BALCON-
Sauter vers: